PSGMAG.NET est définitivement fermé depuis 2013.


 

Interview des fondateurs de l’association

PSG : reportage à l’AG de Liberté pour les abonnés

Compte-rendu de la première réunion publique de l’association

mardi 28 septembre 2010, par Sébastien M., Vivien B.

PSG : reportage à l'AG de Liberté pour les abonnés

Créé sur Facebook cet été puis rassemblé autour d’un forum, le mouvement Liberté pour les abonnés s’est officiellement constitué en association. Dimanche 26 septembre, le bureau avait convié tous les supporters parisiens intéressés par la démarche à assister à une réunion de présentation. Au programme : réponses aux questions les plus fréquentes et aux rumeurs circulant sur Internet, et discussions avec les nouveaux adhérents. PSGMAG.NET s’est rendu sur place pour en savoir plus sur les intentions de l’association.

Dimanche 26 septembre, ceux qui voulaient en savoir plus sur l’association Liberté pour les abonnés, ses objectifs et les moyens d’action qu’elle envisage, avaient rendez-vous à l’espace Kiron, dans le 11e arrondissement. De 12h à 17h30, trois sessions successives étaient organisées pour accueillir tout le monde dans de bonnes conditions. Nous avons assisté à la troisième, en fin d’après-midi.

Un objectif : tordre le cou aux rumeurs

À 16 heures, une quarantaine de personnes — majoritairement des hommes entre 20 et 40 ans, une femme — prennent place dans la salle, face à une petite dizaine de membres du bureau de l’association.

Liberté pour les abonnés (photo Sébastien M.)

Durant une demi-heure, les deux fondateurs, Jérémy Laroche et Albin Queru, passent en revue les principales questions que se posent les supporters parisiens à propos de Liberté pour les abonnés. Ils sont notamment soucieux de répondre aux critiques voire aux rumeurs qui circulent sur certains forums : l’association aurait été créée par Robin Leproux lui-même, ils seraient favorables à un retour des abonnements en mode aléatoire, ils feraient en sorte de se positionner pour ensuite se transformer en association dans l’enceinte même du stade ? Les réponses sont claires, et martelées :
- non, Liberté pour les abonnés n’est pas téléguidé par le PSG ;
- non, un abonnement aléatoirement dans une tribune ou dans une autre n’est pas acceptable : une telle proposition de la part du club serait refusée par l’association ;
- non, Liberté pour les abonnés n’a pas vocation à devenir une « association de tribune », qui bâcherait au Parc des Princes.

Au contraire, la caractéristique même de Liberté pour les abonnés est de transcender ces clivages. Le bureau insiste :

Nous sommes d’anciens abonnés d’Auteuil, de Boulogne, de la tribune G ou de la tribune K. Nous avons chacun un attachement particulier pour une tribune, où nous avons nos amis, nos habitudes, nos façons de supporter le PSG. Mais dans le cadre de l’association, nous mettons tout cela de côté : nous ne souhaitons qu’une chose, le retour de nos abonnements.

Et de remercier l’assistance d’être venue sans aucun signe distinctif d’une association ou d’une tribune particulière. « Il ne s’agit pas de renier le passé, est-il précisé, mais de se rassembler derrière un seul objectif commun : le retour de nos abonnements. »

Après la présentation de l’association, place aux questions de la salle. Les échanges portent principalement sur les actions qui seront menées et la nécessité de se faire entendre dans les médias.

— Il faudrait contacter des personnalités susceptibles de relayer le message dans les médias, des anciens joueurs par exemple… — Cela fait partie des sujets sur lesquels nous allons travailler. Mais ce n’est pas évident de leur faire comprendre la situation et, surtout, de les inciter à prendre position. Certains anciens joueurs ont encore des intérêts avec le club, c’est le cas de Raì et Pauleta par exemple. — Et Rothen ? Il est déjà tricard au PSG de toutes façons…

À 18 heures passées, les derniers adhérents quittent la salle. Durant près d’une heure et demie, Jérémy et Albin répondent alors à nos questions.

Jérémy Laroche et Albin Queru (photo Sébastien M.)

« Nous avons besoin d’être nombreux pour peser »

L’association, ses adhérents, son fonctionnement

120 supporters s’étaient inscrits pour assister aux réunions aujourd’hui. Une petite dizaine d’entre eux ne sont pas venus, mais à peu près autant sont venus sans être inscrits. Il y avait une quarantaine de personnes à chaque session, et à peu près 90 % d’entre elles ont adhéré à l’association. Au total, nous avons désormais 103 membres. C’est un bon début pour un premier jour, mais nous comptons désormais sur chacun de ces adhérents pour servir de relai et faire venir à nous tous ceux qui partagent nos objectifs et se retrouvent dans l’association. Nous continuerons évidemment à discuter avec tout le monde, tous ceux qui auront des idées à nous proposer ou des réflexions à nous soumettre. Mais il est primordial de réussir à fédérer le plus de monde possible : nous comptons près de 1 500 membres sur Facebook et 1 000 sur notre forum, mais nous savons bien que cela ne suffit pas. Pour jouer un rôle dans les négociations avec le PSG et pour être pris au sérieux dans les médias, nous avons besoin que tous ceux qui nous soutiennent adhèrent à l’association.

Les deux premières sessions se sont déroulées comme la dernière : dans un excellent état d’esprit. Nous sommes vraiment contents que le discours soit bien passé, que les échanges à la fin de chaque séance aient été constructifs. C’était primordial pour nous, c’était même un challenge dans la mesure où on a dit beaucoup de choses fausses à notre sujet sur les forums. Certains nous faisaient des procès d’intention. Aujourd’hui, nous avons pu clarifier nos positions.

Nous voulons faire en sorte que les adhérents puissent se réunir toutes les deux ou trois semaines. Une première idée consiste à organiser des rassemblements dans un bar à l’occasion des matches du PSG.

Les relations avec Leproux et les leaders du Parc

Robin Leproux est notre unique interlocuteur au sein du club ; il se montre très accessible. Nous l’avons rencontré une première fois mi-août, pour faire connaissance. Une deuxième réunion était prévue mardi 21 septembre, deux jours après PSG-Rennes, cette fois-ci avec les représentants de plusieurs entités du Parc des Princes. Mais après l’action des anciens de Boulogne (voir plus bas), Robin Leproux a annulé cette réunion. Il nous a alors proposé une discussion informelle, juste entre lui et nous. Nous avons refusé, parce que nous considérons qu’une telle réunion n’a de sens que si elle rassemble le maximum de personnes représentatives du Parc des Princes.

Depuis le début, nous restons en contact avec des représentants de toutes les entités du Parc des Princes. Il y a parfois eu des malentendus, nés de ce qu’on pouvait lire sur Internet, mais cela venait d’un manque de communication. Une fois que nous pouvons nous expliquer et répondre clairement aux rumeurs qui circulent sur notre compte, il n’y a plus de problème. Encore une fois, nous ne sommes pas là pour nous faire une place au stade, mais simplement pour permettre d’anticiper le retour des abonnements dans les meilleures conditions possibles. Après les dissolutions des associations à Boulogne puis à Auteuil, il était indispensable que des « lambdas » se mobilisent pour ne pas laisser le club sans interlocuteur.

Nous échangeons également avec les autres groupes contestataires : Julien, le créateur de tousabonnes.com, était là ce matin ; c’est lui qui a créé notre site Internet. Sami B., du collectif 07/08 [1], était également présent aujourd’hui.

Quelles actions pour contester le plan Leproux ?

En attendant de trouver un accord avec la direction du club, nous appelons au boycott du Parc des Princes et des déplacements officiels, mais aussi de tout le merchandising autour du club : maillots, écharpes, etc. Des manifestations sont envisagées, au Camp des Loges ou à la mairie de Paris.

Protester au stade ? Dans certaines conditions, pourquoi pas. Contre Rennes, près de 200 anciens membres du Kop of Boulogne et de la tribune K ont pris place en tribune J rouge. On nous a proposé d’y participer, mais nous avons dû décliner l’invitation dans la mesure où nous n’avions pas encore d’adhérents : le seul moyen de faire circuler l’information était de la rendre publique, ce qui n’était pas possible. Mais nous approuvons ce genre d’initiatives, qui montrent les aberrations du plan Leproux. Cette fois-ci, c’était trop tôt pour nous, mais nous y participerons peut-être une prochaine fois. Cela permet d’être vus et entendus.

Attaquer en justice les mesures prises par les pouvoirs publics ces derniers mois — les IDS de PSG-Saint-Étienne ou les arrêtés préfectoraux lors de chaque match à l’extérieur, les tentatives d’intimidation pour les déplacements à l’étranger —, cela coûte cher et surtout ne donnera pas de résultat avant des mois voire des années. C’est trop long pour nous. En revanche, nous dénoncerons systématiquement ce genre de choses. À chaque fois que ce sera nécessaire, nous diffuserons un communiqué à la presse pour rétablir la vérité ou mettre en avant ce qui est passé sous silence. Par exemple, il y a deux semaines, le responsable de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme — le commissaire Antoine Boutonnet — a tenté de dissuader les supporters parisiens de se rendre à Séville. Nous avons expliqué point par point que rien n’interdisait aux Parisiens de se déplacer en Espagne, textes de lois à l’appui. Malheureusement, cela n’a pas été repris. Mais nous continuerons, et plus nous aurons d’adhérents, plus nous serons crédibles dans ce genre de démarches. Jusqu’à maintenant, nous avons perdu la guerre dans les médias. Nous devons parvenir à exister dans la sphère médiatique pour contrecarrer les raisonnements simplistes qui dominent actuellement, selon lesquels le plan permet de résoudre la violence et que quiconque s’y oppose est un irresponsable.

Quelles propositions pour retrouver un stade animé ?

Notre objectif, c’est d’anticiper le retour des abonnements. Nous travaillons dès maintenant pour permettre que ceux-ci soient rétablis de manière non aléatoire, et aux mêmes tarifs qu’auparavant. Nous proposerons au PSG des alternatives concrètes, et qui à nos yeux sont viables. Nous travaillons d’ores et déjà sur un plan par étapes, pour que la situation évolue en cours de saison et que le retour à la normale se fasse d’ici un ou deux ans. Il est compliqué d’en parler publiquement pour le moment, parce que c’est encore en cours d’élaboration : nous en discutons avec les différentes entités du Parc, et demain nous le ferons avec les membres de l’association. Nous sommes persuadés que la solution peut venir des tribunes en elles-mêmes.

Ce que nous avons dit à Robin Leproux lors de notre première réunion, ce qu’il ne faut pas se focaliser exclusivement sur les modalités du retour aux abonnements. Plus globalement, c’est toute la logique de relations entre le club et les supporters qu’il faut repenser. Plutôt que de nous demander une seule solution miracle, nous lui disons : « Travaillez sur le fond pour impliquer davantage les supporters. Cela fait des années que vous devriez le faire ! » Cela va d’un système de socios — prenant une part mineure dans le capital du club —, pour impliquer les gens sur le long terme, à des choses basiques comme la billetterie. Faire attendre les gens dehors pendant cinq heures pour acheter une place à chaque finale de coupe par exemple, cela peut paraître dérisoire, mais il ne faut pas s’attendre à ce que les supporters se comportent bien avec le club quand lui-même ne les respecte pas. Quand certaines associations organisaient des actions caritatives, le club ne s’est jamais investi. Royalement il leur ouvrait un local le matin, en leur disant : « Estimez-vous heureux ! » Nous souhaitons que le club arrête de considérer ses propres supporters comme des corps étrangers.

Cela ne répond pas directement aux problèmes de violence et de racisme ? Mais le plan Leproux non plus ! Il ne résout en rien les problèmes, puisque les réels fauteurs de trouble ne sont pas ciblés. Aux pouvoirs publics et au club de prendre leurs responsabilités ! Lors du tournoi de Paris, les stewards étaient capables d’exclure du stade ceux qui se levaient, ils devraient être capables de le faire également quand il y a un salut nazi, un drapeau palestinien ou un type qui jette un projectile sur la pelouse. Qu’ils fassent leur boulot ! On nous demande de porter seuls le fardeau qui résulte d’erreurs commises par les supporters, certes, mais aussi par le club et les pouvoirs publics depuis plusieurs décennies. Nous sommes aujourd’hui les seuls à nous remettre en cause et à faire des efforts. Personne n’insiste par exemple sur le fait que les forces de l’ordre ont laissé mourir quelqu’un. Les policiers étaient présents le 28 février, à quelques dizaines de mètres des affrontements, mais ils ne sont pas intervenus. Les CRS ont fait preuve d’une passivité coupable ce soir-là. N’est-ce pas de la non-assistance à personne en danger ? Aujourd’hui, tant les pouvoirs publics que le PSG nous disent : « Le problème vient de chez vous, c’est à vous de le régler. » De leur côté, ils ne font rien. Parce que ce n’est pas en interdisant de stade 250 personnes qui manifestaient pacifiquement ou en augmentant le prix des places que l’on fera disparaitre le racisme et la violence…

Comment garantir au PSG qu’un retour des abonnements n’entraînera pas de nouveaux affrontements Auteuil-Boulogne ? Aujourd’hui, nous ne sommes pas en mesure de répondre à toutes les questions. Il ne s’agit pas de botter en touche, simplement nous avons des propositions, et il faut désormais que nous arrivions à un consensus commun à toutes les entités du Parc des Princes, pour installer les supporters dans une relation durable avec le club. L’entité PSG doit être plus forte que les clivages Auteuil-Boulogne. Et pour cela, il faut arrêter de naviguer au doigt mouillé, de tout remettre en cause à chaque changement de président ou d’actionnaire. Il faut que nous parvenions à mettre en place quelque chose de pérenne. Si l’on en arrive là, c’est aussi parce que depuis 10 ans c’est un marasme côté sportif et que le PSG ne s’intéresse plus à ses supporters. Nous ne proposons rien de concret pour mettre fin aux rivalités ? Évidemment ! Nous n’avons pas de recette miracle ou de baguette magique. Il faut arrêter de croire que, parce qu’on va forcer les gens à se mélanger, le racisme va disparaitre. Il faut que le PSG et les pouvoirs publics acceptent eux aussi de travailler sur des solutions en profondeur.

Notes

[1] Collectif de défense des supporters parisiens interdits de stade en marge du match PSG-Saint-Étienne le 7 août dernier.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

31 votes
Votez

58 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    14 votes
    Votez
    stanc
    28 septembre 2010 15:52

    Bon déjà, on a des gens près à discuter. C’est un bon début. Pour le moment, ils ne font que contester le plan. C’est dommage. Je m’attendais à des propositions concrètes. Ils disent vouloir en faire bientôt. Accordons leur ce crédit. Wait en see donc…

    J’ai quand même noté des passages.

    Lors du tournoi de Paris, les stewards étaient capables d’exclure du stade ceux qui se levaient, ils devraient être capables de le faire également quand il y a un salut nazi, un drapeau palestinien ou un type qui jette un projectile sur la pelouse. Qu’ils fassent leur boulot !

    Éclairez moi si je me trompe. N’est ce pas justement parce qu’il n’y a plus de groupes constitués en tribune qu’ils peuvent agir ? Avant, de grands groupes n’étaient-ils pas susceptibles de se défendre si on venait chercher l’un ou plusieurs des leurs en tribune ?

    Si l’on en arrive là, c’est aussi parce que depuis 10 ans c’est un marasme côté sportif et que le PSG ne s’intéresse plus à ses supporters.

    Pour moi, un marasme sportif ne peut en aucun cas être un motif valable à des débordements. Ça ne va pas améliorer l’équipe et ça n’aide pas le club, au contraire. Après, je peux comprendre qu’on siffle mais ça doit rester pacifique.

  • #2
    5 votes
    Votez
    Vivien Brunel
    28 septembre 2010 16:03

    Pour le moment, ils ne font que contester le plan. C’est dommage. Je m’attendais à des propositions concrètes. Ils disent vouloir en faire bientôt. Accordons leur ce crédit. Wait en see donc…

    Ce n’est pas qu’ils ne font que contester, c’est qu’ils ne peuvent parler que de cela pour le moment. Tu comprends bien qu’ils ne vont pas dévoiler ici et maintenant les propositions concrètes sur lesquelles ils travaillent encore, et avant même de les présenter à Leproux. Ça ne signifie pas qu’ils ne font que contester…

  • #3

    Votez
    stanc
    28 septembre 2010 16:07

    Je l’avais bien compris comme ça Vivien. Désolé si je me suis mal fait comprendre. Ce que je veux dire c’est : attendons de voir leurs propositions puisqu’on a rien de concret à se mettre sous la dent pour le moment.

  • #4
    8 votes
    Votez
    Paris_n’est_plus_magique_mais_il_se_soigne
    28 septembre 2010 18:14

    Tout à fait d’accord avec certains commentaires ici : "qu’ils fassent leur boulot" est un peu facile et justement cette dissolution des tribunes est une réponse (certes, pas la meilleure) à cette invitation.
    Loin de tout ce pataquès, je pense qu’il faudrait que chacun fasse son auto-critique. Ok, retrouvez les abonnements, retrouvez les abonnements… Personnellement, je me dis surtout que mon club de coeur se porte bien et je peux aller aux Parcs avec les enfants sans crainte. Oui la fête serait encore plus belle avec des Kops chantant, encourageant, dans une ambiance festive. Mais à choisir entre la situation passée et maintenant…

    Le vrai souci est une certaine idée du vivre ensemble, je dirais même une question d’égoïsme ou d’individualisme : Le PSG n’appartient pas plus à un "abonné" qu’à un supporter non-abonné. Pas plus à une tribune qu’à une autre. Pas plus aux supporters qu’aux dirigeants ou joueurs (quoique, techniquement… si, il y a un actionnaire principal qui est bien silencieux !)

    Faire du foot une fête pour les grands comme pour les plus jeunes, donner envie d’aller aux stades aux abonnés comme aux non abonnés.. Voilà ce que l’on attend d’un supporter et des dirigeants. Et les groupes de supporters aussi ont leur part de responsabilité, leur devoirs quand un sinon plusieurs des leurs déconnent.

    Quant aux résultats sportifs, il est facile de trouver de nombreux clubs en France et à l’étranger où les résultats sont loin d’atteindre leurs objectifs, sans pour autant atteindre de tels violences physiques… encore moins entre supporters d’une même équipe. On a le droit d’être déçu, remonté, dégouté. Mais ce qui m’a profondément dégouté c’est de me dire "ok, je n’amène plus les enfants aux Parcs". Au fond, il y a pas mal d’idées ici qui auraient pu servir à la manifestation d’un mécontentement : boycott des tribunes, des produits de merchandising etc…

    Il est vraiment concevable d’avoir différents groupes de supporters faisant la fête ensemble, avec d’autres supporters du PSG non abonnés, le tout dans une bonne ambiance. Or, bizarrement, cela semblait compliqué depuis de nombreuses années.
    Dommage.

    Maintenant, tout à fait d’accord avec l’association pour dire qu’ils ne sont pas responsables de tous les maux de la société et de la violence dans les grandes métropoles. On ne peut pas leur demander de régler des problèmes de violence sociétale… Mais, au moins, ne pas penser qu’aux "abonnements", mais aider à ce que les choses puissent aller mieux et à changer l’image du Parc et des supporters Parisiens (et des Parisiens en général, on n’a pas la côte en France ni à l’étranger !)

  • #5
    7 votes
    Votez
    jloan
    28 septembre 2010 18:53

    Tu peux aller au parc avec tes enfants, tres bien. Explique moi juste ce qui t empechais de le faire avant ?

    Penses tu seulement que 13000 personnes dont des familles comme toi ne peuvent plus y aller alors qu elles etaient abonnés depuis des années ?

    Oui retrouver les abonnements est la priorité pour tous ces gens. Bien dommage que tout le monde ne comprenne pas cela.

  • #6
    12 votes
    Votez
    un membre
    28 septembre 2010 19:57

    Bonjour,

    juste pour vous apporter quelques précisions quant à vos remarques. Je fais partie du bureau de cette association. Et il y a certaines choses que vous écrivez que je peux comprendre, d’autres moins. Je m’explique :
    - tout d’abord, faire son autocritique, on y travaille. Est ce que le club y travaille, j’en suis moins sur…
    - votre club de coeur se porte mieux. Ah bon ? A quel point de vue ? économique, je ne crois pas du tout. Médiatique, pas plus. Sportif, on y était pour rien, faut pas éxagérer. S’il y a du mieux temporairement, cela n’a rien a voir avec notre absence.
    - vous pouvez y retourner avec vos enfants. Fort bien, mais qu’est ce qui vous en empêchait ? Cette assertion est fausse et insupportable. Je suis père de famille, ancien d’un des deux virages. Et je peux vous assurer qu’il y avait des femmes et des enfants dans ces tribunes. Je n’en ai pas vu un seul se faire violenter en 16 ans de Parc. Jamais. Sans compter que les latérales ont toujours été accessibles aux familles. Arretons avec ces phrases douteuses, s’il vous plait.
    - le psg n’appartient pas plus à un abonné qu’à un non abonné. Vous n’avez pas complétement tort. Mais venez vous à tous les matchs, même en hiver, en déplacement… Je ne pense pas. Je ne vous juge pas, mais tolérez notre passion.
    Par ailleurs, je pense que le club appartient plus aux gens comme vous et moi qu’aux dirigeants. On en a vu passer beaucoup. Peu rester. un club, c’est avant tout une identité, un stade et les gens qui y sont.
    - quant au fait de donner envie de venir au stade. Demandez à vos enfants s’ils n’étaient pas ébahies (comme nous tous) lors des tifos des deux virages. C’est aussi ça donner envie. Après certains ont déconné, comme vous dites. C’est vrai. Mais est ce a nous de faire la police ? Ou a la police ?
    - Le travail, il ne passera que par la concertation. or, Que font le club et les autorités ? Il nous chassent sans autre forme de procès. Je suis désolé, mais je n’étais pas en train de me battre le 28 février dernier. Pas plus que je n’étais avec Antoine Granomort pour tirer sur Julien Quémener. Mais par contre, je suis dehors après plus de 16 ans de passion. TOut comme des milliers de gens.
    Et ça je suis pas d’accord.

    Rejoignez nous dans notre combat si vous souhaitez revoir les poumons du Parc tels qu’ils étaient, voilà le vrai combat à mener aujourd’hui. Certainement pas de servir la soupe à une direction qui sera partie dès qu’elle aura la concession du stade.

  • #7
    5 votes
    Votez
    L eau chaude
    29 septembre 2010 00:30

    Stanc, toujours là quand il s agit de défendre les pauvres dirigeants ou stewards !

  • #8
    5 votes
    Votez
    roots&culture
    29 septembre 2010 01:10

    Mettre au même niveau un salut nazi, un jet de projectile et un drapeau palestinien c’est quand même sacrément triste… Le petit palestinien, lui pourtant il ne fait que le signe de la victoire…

    Et le dialogue avec les anciennes associations, faut pas se mentir, il est inexistant.

    Je vous souhaite néanmoins bonne chance.

  • #9
    11 votes
    Votez
    elcuervo
    29 septembre 2010 01:13

    Je me permets de vous adresser ma reaction : je trouve votre texte extremement flou, "il faut faire quelque chose", "il faut trouver une solution", etc… Le point sur le clivage Boulogne/Auteuil est le pire : il est parfaitement clair que vous n’avez aucune solution pour aplanir ce clivage, d’ailleurs personne n’en a, soyons honnetes. Et les memes causes produisant les memes effets, revenir a la situation d’avant (ce n’est evidemment pas les engagements oraux bien sympathiques ou je ne sais quelle charte qui peuvent assurer le maintien du calme) c’est assurer un mort dans les 6 mois. Et Leproux a raison de considerer ce risque comme inacceptable.

    Bien entendu, le coupable numero un sont les forces de l’ordre qui n’ont jamais fait leur boulot. Mais sachant qu’elles continueront a ne rien faire, est-il ethique de risquer des morts sous pretexte qu’on n’en est pas directement responsable ? Recemment, on a considere qu’un bistrotier etait indirectement responsable d’un accident de la route parce qu’il avait continue a servir un ivrogne. Je trouve ca bien. Sa defense a constitue en "si ce monsieur voulait boire, c’est son probleme". Eh bien, non. Pas besoin d’etre un genie pour deduire qu’il contribuait pour son petit interet personnel a rendre une situation gravement dangereuse et qu’il ne pouvait l’ignorer. Nous sommes dans ce cas et personnellement je refuse de jouer les autruches.

    Je prefere le Parc plus vide, plus silencieux a un Parc ou j’entendais des cris racistes, voyait des drapeaux palestiniens ou pire a la fin, des insultes collectives entre tribunes. Jusqu’a preuve du contraire, depuis le debut de la saison, je n’ai plus rien entendu de tel. Pour l’instant, ca me suffit et tout changement dans le plan devra pour moi garantir de maniere directe qu’on ne revivra jamais les 6 derniers mois de la derniere saison. Et ca, c’est a nous de le garantir, pas d’evacuer la question.

  • #10
    7 votes
    Votez
    ANFIELD PARC
    29 septembre 2010 01:46

    Liberté pour les abonnés regroupe 100 membres et se prétend porte paroles d’ex abonnés dont je fais parti. De quel droit ? Reçu par LEPROUX, mais quelle est la légitimité de ce mouvement ? Nous étions moins de 13 000 abonnés dans les virages et déjà il me semblait insupportable que l’on puisse prétendre que les associations étaient les portes paroles des virages. Pouvez-vous indiquer le nombre précis de membres d’associations par rapport à l’ensemble du virage majoritairement composés d’indépendants. On marchait déjà sur la tête ! Les associations avaient un rôle prépondérant pour l’ambiance mais à quel prix ? Combien de grêve ? Pour revenir à nos amis, peuvent ils être plus précis sur les éventuelles propositions qu’ils souhaitent faire à LEPROUX ? Et surtout au nom de qui ? Pour réussir ces négociations nous devons réunir tous les amoureux du PSG et membre des virages et se regrouper. Le boycott ne sert à rien. La nature a horreur du vide et vos places seront prises par d’autres. Il faut faire des démonstrations de force non violente, 200 en latéral c’est bien mais plus dans les virages c’est mieux. Le chantier est considérable mais n’oublions pas que l’été prochain nous aurons un nouvel actionnaire quand Colony aura obtenu son bail emphytéotique et la gestion des travaux du parc. PARIS ETAIT MAGIQUE

  • #11

    Votez
    L eau chaude
    29 septembre 2010 02:30

    A elcuervo. Meme si je respecte ton point de vue, permets moi à mon tour de te rappeller deux petites choses : Tout d abord, les problèmes ne sont aujourd hui en aucun cas reglés. Car aujourd hui, les vrais responsables sont toujours dans la nature et rien ne les empeche de sévir, que ce soit ici ou à l etranger. Ensuite, faut il le dire à nouveau, les deux morts(paix à leur ame), ont eu lieu EN DEHORS DU STADE. Ce qui veut dire que les propositions du plan Leproux n ont pour but qu un seul objectif, virer le contre pouvoir du Parc, et laisser le champ libre à Colony pour faire du stade un parc à leur convenance, à la sauce américaine. La solution pour aplanir le clivage il n y en a pas ! Je ne vais pas faire une comparaison avec les Juifs et les Palestiniens, mais un melting pot tel que l a imaginé Leproux est idéaliste et illusoire. Jesus lui meme ne reussit pas sa mission de paix ! En revanche, cette situation explosive, contrairement à ce que tu dis, aurait pu etre évitée, car on s appercoit que, comme par enchantement avec les moyens et la réactivité policière d aujourdhui, des débordemments sont quasiment impossibles. Et comme le dit celui qui fait l article, s ils avaient fait leur boulot à ce moment là, on en serait pas là !(je n excuse en rien la betise de ceux qui se sont battus à mort).Mais voilà, ca fait 20 ans que les autorités laissent faire, et elles se reveillent du jour au lendemain parce que le gouvernement veut se faire un petit coup de pub. Une des solutions serait qu ils décident enfin d interdire de stade et ce pour une longue durée et obligation de pointage à chaque match, les VRAIS fautifs qu ils connaissent parfaitement depuis des années. Ca c est une réelle alternative, parce que si ces 300 ou 400 personnes sont séverement punies et ne sont pas présentes dans l enceinte ni autour du Parc, tes chances d éviter les drames sont multipliées par cent ! Alors qu on m explique pourquoi au lieu de frapper là ou c est nécessaire, on punit des gens qui n y sont pour rien. Et je terminerai en te disant que ton exemple du mec qui tient un bar et qui est responsable du mec qui a causé un accident, c est considérer que les supermarchés qui vendent des cutters pour les écoliers sont responsables d un gamin qui pete un cable et egorge son camarade en cours !

  • #12

    Votez
    Julien
    29 septembre 2010 09:03

    Elcuervo, je ne comprends pas ta comparaison avec les bistrotiers, car dans ce cas tu nous parles de servir à boire à quelqu’un au détriment de sa sécurité, pour faire de l’argent.

    Je vois pas réellement où serait notre intérêt à voir des morts en tribune, et des violences à tous les matches. Quels intérêts pouvons nous tirer de ça ? Aucun..

    Par contre si ce dossier de responsabilisation des bistrotiers avaient été donné à Robin Leproux, je pense que la solution auraient été trouvée très vite : On aurait fermé tous les bars. Peu importe qu’il y ait des gens sérieux et plein de bonne volonté.
    ON FERME.

    Et les gens qui se seraient senti lésés par de telles mesures n’auraient-t-ils pas eu de légitimité à créer une association pour dénoncer cette injustice ??

    L’association est en train de travailler pour trouver des solutions alternatives.
    L’une d’elles aurait pu être de virer les éléments perturbateurs des tribunes, identifiés depuis des années.
    Robin Leproux a choisi de viser tout le monde. Certains s’en réjouissent.

    Nous ne devons pas nous substituer aux pouvoirs publics. Avec tout l’argent que tu leur donnes, tu trouves ça normal qu’ils ne fassent pas leur boulot ?

  • #13

    Votez
    stanc
    29 septembre 2010 10:42

    L eau chaude, toujours là pour faire savoir que t’as rien à dire…
    C’est dans ta tête que je défends les dirigeants. Relis moi, apprends le français si nécessaire et réponds sur le fond si t’as réellement quelque chose à dire.

  • #14
    6 votes
    Votez
    stanc
    29 septembre 2010 10:44

    elcuervo, merci ! Tu résumes parfaitement la situation.

  • #15

    Votez
    thib
    29 septembre 2010 11:01

    @ Anfield : il ne me semble pas que "Liberté pour les abonnés" se définisse comme porte-parole de tous les ex-abonnés. Tout n’est surement pas parfait dans leur démarche mais ils ont au moins le mérite de se bouger. On ne peut pas leur enlever ca.

    Sinon je suis halluciné par certain discours. Quand j’entend des trucs du genre "les autorités publiques ont démissionées il fallait bien que quelqu’un fasse quelque chose, Leproux l’a fait", cela me rend dingue. En gros les politiques et pouvoirs publics ne font pas leur taf mais on laisse couler et on attend que quelqu’un veuille bien se dévouer pour le faire à leur place ? Avec des raisonnement à la con comme ca on va bientot se retrouver avec des milices un peu partout dans notre beau pays…
    On peut débattre pendant des heures mais pour moi le problème est trés simple : un mec fout la merde, il doit être interpellé et en répondre devant la justice, basta. Prendre en otage ou stigmatisé les milliers d’autres personnes qui n’ont rien a se reprocher est tout une solution de facilité injuste et intolérable.

    Parce qu’on est pas des moutons, une seule solution : le boycott !!!!

  • #16

    Votez
    Charles
    29 septembre 2010 11:32

    D’accord avec toi, mais le boycott n’est malheureusement pas le seul moyen, le Parc me manque, ils nous manquent mais avec son ambiance. La nouvelle ambiance du Parc à l’air de convenir àun nouveau public de passage, qui peut "emmener des enffants dans les tribunes" Grrrr ça fait froid dans le dos. Je suis père de 3 garçons 8,10 et 12 ans et à part les PSG-OM, j’ai toujours emmené mes garçons dans le KOP. Des gros mots et des insultes (même si je suis contre), ils en entendent deux fois plus et même des pires dans la cour de récré !!!
    Pour récupérer notre stade, tous contre Leproux, mais il faut des actions d’envergure. Le problème, c’est que beaucoup de supps sont dans mon cas, et nesont pas franciliens, on ne peut pas se rendre aux AG ni aux rassembements qui sont organisés. Pour des mouvements les soirs de matches, il nous faut des moyens de contact…
    Comment peut on faire ???

  • #17

    Votez
    Moon
    29 septembre 2010 12:06

    @elcuervo

    J’ai hésité à répondre tellement je me suis dit que c’était inutile face à une telle façon de raisonner… puis je me suis dit non. Je vais perdre 10mn de ma vie à faire une réponse. Pas pour te convaincre (ma folie a des limites) mais pour me soulager (raisonnement purement égoiste du pauvre ultra que je suis).

    "le coupable numero un sont les forces de l’ordre qui n’ont jamais fait leur boulot. Mais sachant qu’elles continueront a ne rien faire, est-il ethique de risquer des morts sous pretexte qu’on n’en est pas directement responsable ?"

    Replacons tout ça dans le contexte. Le "on" j’imagine que tu parles du PSG. Les 2 morts n’ayant eu lieu dans l’enceinte de son stade qu’est ce que son implication est censé changer ?
    Pour ton allusion aux forces de l’ordre : "sachant qu’elle continueront à ne rien faire". Ah bon ? Tu sors ça d’où ?
    Continuer à ne rien faire ou continuer à mal faire (cf interdictions de stade post Sainté) ?
    Le PSG devrait donc se substituer à l’autorité public pour résoudre des problèmes qui ne sont pas de son ressort ?
    Voilà une bonne idée. Qui conduit à empêcher le regroupement dans son stade de ses plus fervents supporters.
    Ce qui parait logique puisque quand on essai de traiter un problème pour lequel on n’est pas compétent ça se passe rarerement bien.
    Tu aimes les analogies alors moi je te dirais que je n’enmènerai pas ma voirure en réparation chez le "bistrotier".

    Je vais me permettre 2 autres analogie footballistiques cette fois :

    C’est le même fonctionnement dans une équipe de foot. Chacun son poste, chacun son maillon. Si un maillon "déconne" il vaut mieux continuer à bien faire 100% de son poste qu’a essayer de combler les trous et du coup ne plus faire que 50% de son rôle dans l’équipe. Car tu déséquilibre alors tous le système. La partie de ton poste que tu as laissé va tenter d’etre prise par un autre joueur. Qui ne sera donc plus à 100% sur son poste. Par ricochet c’est au final toute l’équipe qui se retrouve bancale et ne sais plus qui fait quoi et ou se trouve chaque joueur.

    Si un entraineur ne donne pas satisfaction tu le remplaces. Mais si son successeur est encore pire, tu ne peux pas dire "attendez les gars vous avez vu comme c’était avant il fallait bien changer".
    Changer oui. Mais pas pour faire n’importe quoi.

  • #18
    5 votes
    Votez
    IMFBB
    29 septembre 2010 12:29

    "Anfield parc", tu n’aurais pu choisir meilleur pseudo.

    Anfield fût un stade à l’ambiance mythique et est maintenant une cathédrale silencieuse où 200 supporters adverses font plus de bruit que 40.000 touristes (britaniques, européens, japonnais…). C’est l’archétype même de la passion populaire tuée par le roi dollar.

    Dès lors, on comprend que tu sois au Parc à valider par ta présence le plan de lepoux qui rêve de voir un stade plein de 40.000 consomateurs en lieu et place des passionés qu’il a mis dehors…

    Pour répondre à ton message, que ça te plaise ou non, ce mouvement est le porte-parole de la majorité des ex-abonnés. Si tu veux t’en démarquer, crée ta propre association "les ex-abonnés avec Leproux", qu’on voit si c’est aussi mobilisateur que la lutte anti-Leproux…

  • #19
    5 votes
    Votez
    un membre
    29 septembre 2010 12:37

    Juste pour info ;
    on ne se prétend en rien représentatif de tous les abonnés. Loin s’en faut. Pas plus d’ailleurs des amoureux du club ou des anciens membres d’assoces. Il faudrait être bien prétentieux pour cela. Et je crois sincèrement que nous ne le sommes pas…
    Maintenant, inversons un peu la proposition : que font les individus (comme toi visiblement) lambdas qui ne se bougent pas ? Rien… Ils dénoncent, accusent, condamnent, regrettent (les grèves, oui, et alors, la plupart étaient justifiées). Mais rien ne t’empêche de t’impliquer. Que c’eut été dans les assoces, ou aujourd’hui dans la lutte et de faire connaître ton point de vue. Nous sommes ouverts à la discussion avec TOUT LE MONDE. Ca a l’air d’en choquer certains. Mais c’est ainsi qu’on a décidé d’avancer. Quitte à se planter.
    Le boycott est le seul moyen de faire comprendre à la direction que le rapport de force peut avoir lieu. Et une négo, c’est un rapport de force, malheureusement. De tous temps et en tous lieux.
    Venir faire des actions en virage plutôt qu’en latérale ? TU sembles oublier que le regroupement y est interdit aujourd’hui… DOnc de quoi parles tu ?
    Un point sur lequel je te rejoins : la nature a horreur du vide. Viens donc combler ce vide dans un des mouvements qui tente de contester notre présence.
    Boycott et reboycott.
    Non violence : évidemment.
    Action ? oui. Chaque chose en son temps.

  • #20

    Votez
    thib
    29 septembre 2010 16:49

    Charles : quand je dis que le boycott est la seule solution pour moi c’est parce que c’est à mon humble avis la meilleure façon de démontrer l’absurdité du plan Leproux. Pour l’instant les médias se voilent la face mais combien de temps pourront-ils défendre Colony et son choix d’un stade à moitié vide et à l’ambiance pathétique ?
    Aprés je ne suis pas fermé aux autres initiatives, bien au contraire. Seulement comme tu le dis si bien, les problèmes d’informations et communications nous pénalisent grandement. Comment organiser une mobilisation conséquente en ce moment ? Bien difficile. Les récentes initiatives (manifestations avant PSG-St Etienne, présence d’anciens de Boulogne en lateral lors de PSG-Rennes, présence d’anciens d’Auteuil lors du déplacement à Lens, création de l’association "Liberté pour les abonnés"…) sont tout à l’honneur de leurs instigateurs et ont le mérite de prouver que les supporters ne lachent pas l’affaire. Mais pour être efficace il nous faudra plus d’envergure. Le boycott est peut-être une solution de facilité pour le moment mais c’est celle qui mobilise le plus.

  • #21
    5 votes
    Votez
    ANFIELD PARC
    29 septembre 2010 17:45

    IMFBB, c’est vrai que ton pseudo est plus sympa.
    Je suis évidemment contre le plan LEPROUX mais si ce mouvement était le porte paroles de l’ensemble des ex.abonnés il aurait plus de 100 membres, non ? Par contre, oui je vais au Parc et non l’ambiance me plait pas et alors ? Je boycott ? Non, j’ai besoin d’aller au Parc même si après chaque matchs la déception liée à l’ambiance est forte. Mais je n’appartiens à aucunes associations parce que je souhaite rester indépendant et libre des mes mouvements et de mes idées. Je sais pas qui est le mouton ……
    PARIS ETAIT MAGIQUE

  • #22
    7 votes
    Votez
    ANFIELD PARC
    29 septembre 2010 17:55

    Un membre, j’ai été incisif à votre égard par provocation. Cependant quand je parle de légitimité et représentativité, la question se pose quand même surtout si l’on a que 100 membres et que malgré cela vous soyez reçu par LEPROUX. Je suis pour le retour des abonnements dans les virages ou je viens de passer les 15 dernières années. Négociation = rapport de force, bien sur mais ne croyez vous pas que ce boycott ne vous rendent pas inaudible ? Quand je parlais d’action dans les virages, il me semble possible de prendre des places dans les virages rouges d’Auteuil et Boulogne et de manifester ensemble son désaccord. Bon courage à vous
    PARIS ETAIT MAGIQUE

  • #23
    5 votes
    Votez
    un membre
    29 septembre 2010 18:38

    La provocation, OK, c’est pas la meilleure manière de dialoguer, mais admettons…
    LA représentativité, personne ne l’a. C’est tout le sujet, sinon le débat serait reglé. On est reçu par Leproux pour une simple et bonne raison : qui peut il recevoir s’il considère que plus personne n’est légitime ? Toutes les assoces sont dissoutes ou autodissoutes. Qui a la légitimité ? Les anciens leaders ? oui, incontestablement. Encore faut il qu’il daigne les recevoir. C’est pas gagné, vu la susceptibilité faussement affichée par le gars.
    Nous, on est rien de plus qu’une pierre supplémentaire au mur. Encore une fois, venez dans cette assoce… Dites ce que vous avez à dire, contestez, proposez, mais agissez. Sur tous les forums, ça commence à perdre espoir et se resigner. NON NON NON.
    Il ne faut pas. Des actions dans le stade, il y en aura. Mais en temps voulu et comme il faut, pour ne pas apporter de l’eau au moulin de leproux.
    Encore une fois, pour ce qui est des virages, c’est plus compliqué que ce tu dis. Crois moi.
    Nous sommes inaudibles, certainement, il ne faut pas se voiler la face. Pour l’instant. Il ne tient qu’a toi et aux autres de faire en sorte que nous soyons tous plus audible. Mais c’est tout de même assez cocasse de voir qu’il y a 13 000 abonnés, et que finalement, peu de gens bougent… LE lundi matin, au boulot, tout le monde était fier de dire qu’il était des virages du Parc. On veut juste pouvoir le redire…

  • #24

    Votez
    Beagle
    29 septembre 2010 18:53

    L’association comporte peu de membres car les adhésions ont commencées lors de l’AG.
    Liberté pour les Abonnées est un mouvement naissant, on ne peut pas lui demander d’avoir 3000 ou 5000 membre dès la première journée…
    Nous sommes lucide au sur le fait que nous ne pourrons surement pas fédérer 100 % des anciens Abonnés plus une large majorité de non abonnés ou passionnés, mais nous essayons de faire la maximum.
    Nous trouverons toujours des sceptiques ou des critiques, c’est dans les mentalités. Que tu fasse une chose tu peut en être critiqué, que tu ne fasse rien tu l’aies toute autant. Nous avons décidé de le faire du mieux possible avec nos convictions, en tenant compte de la plupart des remarque, qui sont généralement constructives et font avancer l’Association.

    Mais il faut aussi lui laisser du temps de grandir de fédérer un maximum de personnes pour avoir le poids nécessaire, sans besoin de préciser que pour les membres déjà présents nous n’attendrons pas d’être 5 000 pour bouger.

  • #25
    5 votes
    Votez
    thib
    29 septembre 2010 19:10

    Anfield : ne crois pas que seul les mecs des assos boycotte. Sur les 13 000 abonnés d’Auteuil, Boulogne, G et K combien étaient membre d’assos ? Pas plus que 2 à 3 000 personnes à mon avis. Perso, je n’appartenais à aucune assos et je ne suis pas ultra. Ce plan vise tous les supporters du PSG, on est tous dans le même bateau.
    Tu es contre le boycott, c’est ton choix et je le respecte entièrement. Moi aussi j’aimerais contesté ce plan au Parc. Mais sachant que maintenant la partie supérieure des virages est reservé aux familles et invitations, que fait-on de la moitié des ex-abonnés qui ne peuvent plus rentrer en Virage ? On les laisse dehors ? On les obliges a prendre un abonnement deux à trois fois plus cher en latéral ? Inadmissible pour moi. Je ne reviendrais pour ma part au Parc quand nous aurons TOUS retrouvé notre place, et pas avant.

  • #26
    6 votes
    Votez
    IMFBB
    29 septembre 2010 20:08

    Pour ta gouverne, mon pseudo est le racourci (les initiales) du chant d’un des clubs anglais où le soutien populaire est toujours présent (pour combien de temps ?). Toi, c’est celui d’un stade mort, ce qui nous pend au nez avec Leproux à qui tu déroules le tapis rouge. C’est très révélateur et plutôt savoureux, je trouve.

    Ton raisonnement du "je vais au stade car j’ai pas le courage de m’en passer, mais je suis de tout coeur avec vous les gars !" est celui du briseur de grève qui explique "camarades, je suis pour la lutte, mais faut bien que je paye mes crédits, hein !"… pas la peine que je développe ce que j’en pense, si ?

    Ensuite, je suis dans un virage depuis des dizaines d’années avec seulement deux ans de "membership" d’assoce, car la 1ère année m’avait été offerte pour "service rendu". Non encarté, donc, j’acceptais que les associations soient mon porte parole, car par définition elles étaient les seules habilitées à le faire de par leur organisation ou plutôt l’inorganisation intrinsèque du mouvement des indépendants. Il est stupide de refuser d’adhérer au seul moyen d’être entendu et de pleurnicher ensuite qu’on ne t’écoute pas. Or, c’est ce que tu fais…

  • #27

    Votez
    smegs
    29 septembre 2010 21:54

    bonjour,

    Je n’ai aucun chiffre pour étayer mes propos mais pour avoir parlé avec quelques membres de l’association, beaucoup n’étaient pas "cartés". C’est d’ailleurs aussi l’intérêt de cette association, c’est de rassembler tous ceux qui ne peuvent pas se référer à une association.
    libre à chacun de boycotter ou pas, mais l’intérêt de l’association est de FEDERER, plus il y a de membre, plus elle représente quelque chose (o fortiori quelqu’un). Il n’y a pas

    d’autres but. Il ne faut pas hésiter à consulter leur forum ou discuter avec les responsables. Alors oui aujourd’hui le nombre est relatif (quoique) mais l’association n’existe que depuis quelques jours.
    Parmi les solutions envisagées, il y a le rassemblement dans un bar pour être "entre nous" et montrer qu’il y a du monde à la porte de son parc des princes. C’est peut être une petite chose, mais imaginer une photo avec des dizaines et des dizaines de membres (j’ose pas encore écrire une centaine) maillot de l’assoc à l’appui çà a du poid. Quand on sait que les médias type RMC sont friands de ce genre de petite chose pour se gargariser que çà ne marche pas, répétées plusieurs fois, une opération comme celle ci a un impact.
    C’est un début, parmi celles qui sont communicable.

  • #28
    6 votes
    Votez
    elcuervo
    30 septembre 2010 18:40

    Je souhaiterais repondre a mes "detracteurs" : d’abord merci pour la qualite des arguments proposes sans la moindre insulte ou propos desagreable. On peut donc etre en desaccord sur le plan, sans que vous me consideriez comme un "collabo" ni moi comme des "hooligans".

    Ensuite, le fond. Je maintiens que j’attends rien des forces de l’ordre (je serais ravi de me tromper) qui n’ont montre dans leur gestion de notre public que 2 attitudes : soit une passivite complete (ex:PSG/OM) soit une repression systematique et irreflechie (ex : PSG/Saint Etienne). Mais un travail d’infiltration, cible, patient et argumente pour identifier, isoler et confondre les 300 malades mentaux, jamais et je ne vois absolument pas pourquoi cela changerait. Donc une donnee de base pour moi est : si nous (le club/les supporters) ne reglons pas le probleme nous-memes, personne ne le fera et ce meme si ce ne devrait pas etre a nous de le regler.

    Concretement, on fait quoi ? il n’echappe je pense a personne que la base du probleme est le clivage Boulogne/Auteuil. Les interesses veulent-ils t ont-ils montre la moindre intention d’aplanir ledit clivage ? Non, absolument pas. Alors dans ces conditions, comment eviter la "punition collective" sachant que le club n’a pas le DROIT de "selectionner" ses supporters (les seuls ayant ce droit -police et justice- ne l’exercant pas) ?

    C’est tres bien de critiquer Leproux, mais pour moi cette critique n’est valable qu’adjointe a un plan alternatif reglant le probleme sans compter encore une fois sur les autorites. Jusqu’a present, je suis desole de ne jamais en avoir vu l’ombre d’un, et l’article present en est une parfaite illustration (on va chercher des solutions, il faut regler le probleme, etc…).

  • #29
    5 votes
    Votez
    IMFBB
    30 septembre 2010 19:40

    Rapidement :

    - les RG connaissent noms et adresses de la majorité des membres actifs des virages. C’est un fait avéré et non discutable (fût un temps ils prenaient un malin plaisir à nous saluer par nos prénoms et/ou nos noms) pour ne nous laisser aucun doute à ce sujet.

    - là où tu vois une guerre totale entre virage, je ne vois, en toute connaissance de cause, qu’un phénomène de rivalité de bande ne touchant que 5 à 10% des viragistes. La partie la plus spéctaculaire (les échanges d’insultes) n’étant pour la majorité que du folklore. Je conviens que c’est stupide et ridicule (je n’y ai JAMAIS pris part moi-même), mais tu avoueras qu’entre chanter "Boulogne on t’en####" (ou Auteuil) et faire le tour du stade pour aller distribuer mendalle et bourre-pifs, il y a une sacrée marge qui n’est succeptible d’être franchie que par la fameuse minorité de meneurs, identifiés par les RG, qu’il aurait suffi de mettre "hors d’état de nuire" pour ramener une paix progressive dans et autour du Parc.

    Ceux qui prétendent le contraire sont soit mal informés soit animés d’une volonté de mettre dehors les supporters organisés qui seuls avaient le pouvoir de contrarier la direction dans ses projets les plus dangeureux pour l’identité du club.

  • #30
    5 votes
    Votez
    stanc
    1er octobre 2010 11:10

    Je crois que tout le monde est d’accord pour dire que les forces de l’ordre auraient du nous débarrasser des individus dangereux qui fréquentent le Parc. Comme le dit bien elcuervo, seules elles peuvent le faire mais elles ne l’ont pas fait alors qu’ils sont connus. Pourquoi cela changerait-il ? Le club n’a pas de prise là-dessus.

    Personne n’a parlé de guerre totale entre les deux virages mais de clivage. Pour toi, une partie est du folklore mais pour beaucoup ça n’en est pas. Ils prennent ça au premier degré et ça ne fait qu’envenimer les choses encore et encore. Même s’ils ne représentent que 5 à 10% des viragistes, c’est déjà beaucoup trop.

    La partie du plan qui place les supporters aléatoirement en virage est faîte pour briser ce clivage. C’est simple et efficace. C’est, à mon avis, la partie la plus importante du plan. Le club n’avait de prise que là-dessus pour enrayer l’escalade de rivalité entre les deux virages.

    L’autre partie concernant l’augmentation des tarifs et le fait que la partie bleue n’est accessible qu’aux familles est plus discutable. Au moins, si l’ensemble des virages était accessible à tous, tous les viragistes auraient pu revenir, peu ou prou. À mon avis, c’est sur ces deux thèmes que l’association devrait discuter. J’attend encore de voir leurs propositions mais comme l’article dit qu’ils semblent inflexibles sur le refus du placement aléatoire, je suis assez inquiet. En situation de crise, chacun doit faire un pas vers l’autre pour trouver un compromis.

  • #31
    5 votes
    Votez
    un membre
    1er octobre 2010 13:06

    Juste pour répondre brièvement à quelques exposés par stanc :
    D’abord, nous refusons effectivement l’aléatoire, car loin de régler quoi que ce soit, nous le trouvons discriminatoire et surtout contraire à la logique d’un stade. Nous avons tous, au Parc, nos potes, nos habitudes, etc. L’homme est ainsi fait. Au nom de quoi on devrait nous bouger comme de vulgaires marchandises. D’autant que, et j’insiste là dessus, cela ne résout rien de chez rien. Je dirais même, au contraire. Et puis, en conservant cette logique, on fait comment en déplacement ? On nous affecte des sièges dans le même parce visiteur en aléatoire pour pas qu’on se regroupe par affinités ? Enfin, soyons sérieux deux secondes, tout ça est ridicule et ne tient pas la route.
    Après, sur le fait, qu’il faut bien lâcher quelque part pour qu’une négo puisse avoir lieu, je suis d’accord, c’est le principe même. AUjourd’hui, des propositions émanent de plusieurs entités du Parc. Elles sont en train d’être paufinées pour que tout ça aille vite. Reste encore au club à ouvrir une porte à la discussion. Sinon, que faudrait il en conclure ? Que le club ne veut plus nous voir. Et là, le combat entrerait surement dans une phase beaucoup moins diplomatique pour beaucoup d’entre nous.

    Car au final, que fait le club aujourd’hui si ce n’est pousser les gens vers la colère, l’exaspération et le dégoût du club ? Il suffit de regarder Lviv hier, c’est pathétique. Personne dans le stade et des insultes contre LEproux qui fusent. Et on peut pas dire que c’est nous, par pitié, qui lançons ces insultes.
    Après sur les insultes entre les tribunes et tout le tralala, ouais bof, je trouve pas que ce soit trop valable comme argument. Dans tous les stades de France a part au Parc, on entend des "oh hisse enculé" a chaque dégagement et des autres trucs du genre et personne ne pleure. C’est un stade de foot, faut arrêter. On sait que c’est grossier, que ça boit des bières, que ça fume des joints… Que c’est prolo, masculin et jeune en somme. Rien d’étonnant.
    Pour finir, les forces de l’ordre, désolé, je me résous pas à l’idée qu’elles n’en foutent pas une rame. Ca me fout la gerbe…

  • #32
    6 votes
    Votez
    elcuervo
    1er octobre 2010 14:07

    Je suis en parfait accord avec stanc, le seul point a mon sens non negociable est le placement aleatoire, c’est le seul moyen de faire cohabiter Auteuil et Boulogne et de faire justement, cher un membre, table rase de cette notion de territoire qui dans ton univers est une habitude saine et totalement inoffensive (dans le mien aussi d’ailleurs, soyons justes), mais dans celui des 300 abrutis est carrement le centre de leur "combat".

    Et encore a un membre, comme d’habitude, j’entends le refrain des "il faut faire des concessions" de la part des viragistes, mais je ne vois toujours pas l’ombre d’une clairement exprimee. Et si tu ne veux pas entendre parler de placement aleatoire, ni de tribune famille en bleu (note que comme stanc, je suis d’accord avec toi sur ce point et que la-dessus c’est a Leproux de ceder et de mettre cette tribune par exemple en F bleu ou ailleurs), je ne vois pas en quoi tu ne veux pas tout simplement un retour a l’ancien systeme qui a failli.

    Et par pitie, que ce soit Leproux ou ses detracteurs, pas de charte ou grande declaration grandiloquente (du style Tous PSG) a signer. Ca ne sert strictement a rien : les 95% de pacifiques le sont, papier ou pas, les 5% violents continueront a l’etre, quoi qu’ils signent.

    Enfin je precise que si j’accepte le plan, je n’accepte nullement la politique sportive lamentable de CC depuis leur arrivee ni le … qui leur sert d’entraineur. A chaque match ou je me rends, je continue de crier CC dehors. Plan ou pas.

  • #33

    Votez
    un membre
    1er octobre 2010 17:28

    el cuervo : sur l’aléatoire, pardonne moi de ne pas partager ton point de vue. Encore une fois, cette proposition ne résout absolument rien, sauf une chose, en réalité. Détruire toute association de supporter, par définition, et donc à terme détruire tout contre pouvoir dans l’enceinte du stade, ce qui est tout de même assez surprenant.
    Pour ce qui est de CC, Antoine "j’ai la mémoire courte" Kombouaré et tous les autres, n’en parlons même pas…
    Les concessions, accorde nous le bénéfice du doute, s’il te plait, il doit y en avoir, c’est évident. Mais je crois que ce n’est ni le lieu, ni le moment d’en parler sur un forum public.
    Viens donc dans l’association si tu veux en discuter, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.
    Tu acceptes le plan, dis tu, mais qu’acceptes tu dans ce plan ? La fin de la violence ? Moi aussi. Mais cas d’école : si lors de PSG/Rennes, les membres du KOB avaient décidé de tout casser. Qu’est ce qui les en empêchaient ? Rien. Absolument rien. Sauf leur volonté. CQFD.
    Par ailleurs, personne ne répond à la question des déplacements. Or, une bonne partie des embrouilles qui ont abouti à cet état de pourrissement du club proviennent de certains actes en déplacement. Que propose Leproux ? rien, sauf à nous interdire. C’est absurde.
    Si tu vas au stade, je ne peux que le regretter… Mais chacun est libre de faire ce qu’il veut. Jusqu’a une certaine limite, mais ce n’est ni le lieu, ni le moment de discuter de ce que je pense de certaines actions récentes.
    Pour finir, et arrêter de saouler tout le monde avec ma prose : un stade comme hier ou comme dimanche prochain, c’est pathétique et ça ne peut plus durer.

  • #34
    5 votes
    Votez
    stanc
    1er octobre 2010 18:12

    Si un groupe organisé veut amener la violence dans ou autour du Parc, ils peuvent sûrement encore le faire. Tu as sans doute raison sur ce point. C’est un problème que seule la police peut résoudre et son inefficacité est coupable. Tout au moins, le placement aléatoire peut-il réussir à abolir le clivage Auteuil-Boulogne.

  • #35
    5 votes
    Votez
    elcuervo
    1er octobre 2010 19:53

    A un membre :

    Vu la retenue de tes propos, je ne peux que t’accorder le benefice du doute sur les concessions a venir. Je les attendrai avec impatience et les lirai avec attention.

    Sur le fait que les 300 malades viennent un jour tout casser, tu as raison, AUCUN plan ne peut l’empecher. Mais celui-ci est a mon sens quand meme tres utile :
    - nos chers amis de PSG/Rennes refusent tellement le melange qu’ils en sont reduits a payer une fortune pour venir de temps en temps foutre le bordel. Leur strategie a donc une limite, celle de leur portefeulle. C’est cynique, c’est vrai, mais vu le profil et les problemes qu’ils nous causent, ca ne me pose aucun probleme
    - en cas de probleme, les autorites sportives et politiques ne peuvent que constater que le club a TOUT fait pour l’empecher. Difficile de dire que le PSG a privilegie l’aspect financier quand le stade s’est vide ou qu’il est complice alors qu’il a degage tout le monde. L’incurie et la responsabilite des autorites eclaterait alors au grand jour.
    - consequence du second point, l’attention des forces de l’ordre est maximale car ils ne peuvent trouver de coupable commode (le club) a mettre en avant. Je souligne ainsi que durant PSG/Rennes je n’ai entendu aucun chant ou slogan raciste de nos amis rases et je pense qu’ils avaient bien compris que s’ils l’avaient fait, ils donnaient un argument magistral a se faire expulser direct.

    Donc, pour conclure, ce plan est imparfait oui, mais utile a mon avis. Et ceux qui stigmatisent les 9000 spectateurs contre Karpaty devraient se souvenir qu’en 2009 en 1/4 contre le Dinamo Kiev et sans aucun plan, nous n’etions qu’a peine 25000, ce qui etait scandaleusement peu. Il n’y a donc pas que Leproux a blamer…

  • #36
    6 votes
    Votez
    ANFIELD PARC
    1er octobre 2010 21:34

    STANC & ELCUERVO faites nous plaisir, allez faire un tour ailleurs. Vous nous gavez avec paroles aussi stériles que peu intéressantes. Allez sur le site LEPROUX de mes deux.
    Rendez nous nos virages et libérez nous de tous ces baltringues qui donnent des leçons en permanence et qui n’étaient au Parc que pour les grosses affichent et encore.
    PARIS ETAIT MAGIQUE

  • #37

    Votez
    elcuervo
    1er octobre 2010 23:14

    Cher Anfield,

    Je vais au Parc depuis plus de 27 ans. Les PSG/Sochaux de la fin de Borelli a perdre 2/0 par -5 et devant 8000 personnes, j’y etais. Le Toulouse/PSG en dep pour se sauver en 2008 aussi. Alors tes lecons de fidelite….

    Tu incarnes tristement la mentalite bistrotier qui sert l’ivrogne : tu te fous completement des consequences indirectes sur la vie d’autres du moment que tu aies ton benefice personnel (pouvoir aller dans ton virage sans aucune restriction). Le pire, c’est que cette attitude agressive (la seule dans le flot de messages en desaccord mais argumentes et polis) ne fera que desservir tes propres interets : le retour a l’ancienne situation est impossible. Si tu ne le comprends pas, j’en suis desole.

  • #38
    6 votes
    Votez
    OsMoZ
    2 octobre 2010 00:12

    @ elcuervo :

    Tu as quand même une drôle de vision de "foutre le bordel". Les mecs présent contre Rennes ont certes lancés des chants insultants mais sans doute pas créer le bordel (je parle de mouvement de foule, de violence, autres).

    C’est une méthode contestataire plus visible et beaucoup plus revendicatrice. En gros c’est quand pendant une manif tu restes chez toi ou alors tu vas dans la rue scander "Sarko, ta réforme tu te la fous au cul".

    Alors je pense que c’est de bonne guerre. N’oublie pas que nous avons tous été stigmatisés comme étant des voyous, des criminels… Leproux ne s’est pas privé pour nous insulter - de part ces mesures et la façon dont elle ont été mises en places - alors quelques chants lancés contre lui (et étonnamment repris par certains viragistes…) ne représentent pas des actions insoutenables.

    Enfin, ta comparaison entre le Dynamo et Karpaty est certes "intéressante", mais ne te fais plus plus que tu l’es déjà l’avocat de ce plan certes imparfait selon tes dires (c’est le moins que l’on puisse dire) car tu sais très bien qu’en temps normal le match de jeudi aurait réunit au moins 20-25 000 personnes. Je dirai même que ta dernière phrase peut faire porter une responsabilité à la "faible" affluence du Dynamo aux spectateurs du Parc… peut-être, mais sans doutes pas la faute aux ABONNES des virages qui eux étaient là, comme à chaque match…

    Ce à quoi ressemble le Parc aujourd’hui n’est pas la faute des supporters mais bel et bien la faute à ce plan sécuritaire. Que tu sois pour ou contre ce plan c’est juste la réalité des choses.

  • #39
    5 votes
    Votez
    Vivien Brunel
    2 octobre 2010 00:36

    Ceux qui stigmatisent les 9000 spectateurs contre Karpaty devraient se souvenir qu’en 2009 en 1/4 contre le Dinamo Kiev et sans aucun plan, nous n’etions qu’a peine 25000, ce qui etait scandaleusement peu. Il n’y a donc pas que Leproux a blamer…

    @ elcuervo : nous étions en réalité 33 140 ce jour-là, d’après le site de l’UEFA à l’époque (le Parisien du lendemain dit « 40 000 environ »). Je trouve ça scandaleusement peu quand même, mais c’est une erreur à 30 % près que tu commets là…

    Surtout, comme OsMoZ, je ne vois pas le rapport : il y avait à peu près 25 000 personnes de plus en avril 2009, dont vraisemblablement la majorité des 13 000 abonnés — présents au Parc ce soir-là comme la plupart du temps —, mais pas seulement. Et donc ?!

  • #40

    Votez
    elcuervo
    2 octobre 2010 01:22

    OK, tres bien pour les 33000, mea culpa, n’empeche que j’avais trouve a l’epoque que c’etait tres peu pour le seul 1/4 europeen qu’on a joue depuis 13 ans. Et je le pense toujours. Auriez-vous par exemple le chiffre du PSG/Santander qui me semble une autre comparaison relativement acceptable ?

    Attention, je ne suis pas fou, bien sur qu’on est franchement en-dessous a cause du plan, je dis juste qu’on l’est moins qu’on ne le dit ou croit, c’est tout. Et que le seul moyen de remplir le Parc est tout simplement d’avoir une tres bonne equipe.

    Heureusement pour les anti-plans, CC ne l’a toujours pas compris. Le jeu reste donc ouvert….

  • #41

    Votez
    elcuervo
    2 octobre 2010 01:27

    Desole, Osmoz, tu as raison, ils se sont conduits normalement, enfin bon comme moi (insultes a Leproux de leur part quand j’ai un faible pour CC, Bazin ou AK).

    Il n’empeche que la volonte de se regrouper, et que ce groupe aie ete historiquement mele a des idees que je rejette m’est peu sympathique et me parait la premiere etape a une reconstitution de la mauvaise partie de Boulogne (oui, il y en a une bonne).

    Mais bon effectivement, je n’ai rien a dire sur leur comportement ce jour-la. Je crois meme avoir trouve (cf un mail precedent) la raison de leur bonne tenue qui est loin d’etre etrangere au plan…

  • #42

    Votez
    Auteuil rouge
    2 octobre 2010 01:56

    @Vivien Brunel

    Effectivement j’étais au match plus précisément au KOB près des ex BB85 et je peux affirmer que nous étions 30 000 environ ce jour la comme l’indiquait l’affluence du parc.
    Ce n’était pas une ambiance de feu mais pas mal quand même, en face à Auteuil de se que j’en voyait, Les ATKS et les SUPRAS ont bien ambiancés, nous avons même eu le droit à deux torches allumées, 1 chez les LF et une chez les ex BB85.
    Voila pour l’info^^

  • #43
    8 votes
    Votez
    pauletapsg
    2 octobre 2010 09:51

    Les enfants de Leproux ont été à bonne école… de la désinformation : la même propagande, la même propension à mentir et la même certitude d’avoir la morale de son côté.

    Le combat continue !

  • #44

    Votez
    stanc
    2 octobre 2010 14:27

    Il faudrait être idiot pour contester que l’affluence est en baisse. C’est une évidence. Personne ne peut être satisfait de voir cette ambiance quand on sait ce qu’elle était avant. Ils considèrent que c’est un passage obligé. Ce n’est pas pour ça que le plan est un échec. L’objectif principal, briser l’appartenance à une tribune et ses dérives, est atteint. De deux choses l’une, soit ils recherchent un autre public et il faut du temps, soit un accord satisfaisant pour toutes les parties est trouvé et les supporters reviennent.

    Par contre dire que les viragistes ont tous été stigmatisés par ce plan n’est qu’une interprétation sujette à caution. Ils n’ont au contraire cessé de dire que la majorité des supporters voulait venir au stade en paix.

  • #45

    Votez
    un membre
    2 octobre 2010 15:26

    a elcuervo et l’autre personne favorable au plan (dont je ne me rappelle pas le nom) ;
    Il y a tout de même des points sur lesquels vous ne répondez pas et qui me paraissent pas négligeables. ENtendons nous bien, je ne vous accuse pas d’être les enfants de Leproux. Mais…
    Que faisons avec un tel plan et avec une persective d’abo en aléatoire de toutes les assoces éventuelles qui voudraient se reformer dans le Parc ? Impossible, par définition. Cela veut donc dire l’incapacité de la part des passionnés que nous sommes (ca, vous pouvez nous l’accorder, on est des passionnés), d’organiser la vie des virages, les tifos, etc.
    JE reviens sur la question des déplacements. Quid ? Sauf à les interdire purement et simplement ? La aussi, aucune réponse dans ce plan. Car si à lens-psg, des ex KOB (pour faire un peu caricatural) avaient décidé de rejoindre le dép officiel, et qu’ils tombaient sur les gens du VA qui étaient là. Qu’est ce que ça donnait ? Le bordel !
    Alors pourquoi le club joue ce petit jeu dangereux de faire ami-ami avec certaines personnes dans le contexte actuel ? Serait-ce pour diviser et ainsi mieux régner ? J’en suis persuadé.
    quant à ce que vous dites des rasés, etc du KOB, c’est caricatural, epsilonien par rapport au nombre de gens dans la tribune, mais ça existe et tout le monde le sait, on va pas se cacher derrière son petit doigt. Que les uns et les autres fassent leur analyse critique et que les services publics se bougent les fesses, une fois dans leur vie. Ca changerait. Et qu’on fasse le ménage dans tout le stade. Certains comportements, côté VA, sont tout aussi inacceptables. On ne peut pas, par exemple, entendre des gens de certains noyaux interdire aux mecs dans leur bloc d’avoir une écharpe du PSG et obliger à porter celle du groupe. On marche sur la tête ! OU voir des drapeaux palestiniens dans le virage. C’est de la politique, point barre. Rien a faire dans le stade. Ce qui est drôle d’ailleurs, c’est que c’est interdit dans le réglement intérieur du Parc, l’affichage de toute opinion politique ou idéologique. Que le club fasse le boulot, bordel. JE fais une fixette, mais faut quand même se rendre compte que c’est LE problème. LE GROS PROBLEME ; L’INCURIE DU CLUB. Combien de présidents en 10 ans ? Avec une politique différente a chaque fois, une volonté et un message parfois contradictoires… Bref, le club est un navire à la dérive depuis des années, on est en train de le payer. C’est mon point de vue.

  • #46

    Votez
    elcuervo
    2 octobre 2010 17:12

    Un membre, pas mal de points d’accord :
    - d’abord sur le VA, aucune raison d’accepter drapeaux ou autres symboles etrangers au club. On est la pour le club, pas pour autre chose
    - sur les deplacements, franchement vu le nombre, ca devrait pas etre difficile de cerner les personnes a probleme, c’est meme beaucoup plus simple qu’au Parc. Je suis vraiment optimiste.
    - sur les assoces, au moins d’accord sur un constat, l’aleatoire c’est leur mort ou presque. Je le deplore mais tant qu’une assoce n’acceptera pas la responsabilite collective pour tous ses membres (et je comprends leur position), c’est vraiment infaisable. Je pense qu’on en arrivera la : des endroits specifiques pour chaque assoce, interdits aux non cartes avec responsabilite de l’assoce (cad de TOUS les membres) pour les problemes eventuels.

  • #47

    Votez
    OsMoZ
    2 octobre 2010 19:36

    Par contre dire que les viragistes ont tous été stigmatisés par ce plan n’est qu’une interprétation sujette à caution.

    Que fais-tu du comportement des RG à Séville et de l’annonce sur place d’interdiction de s’approcher du stade ? Que fais-tu des arrêtés préfectoraux décidés envers les supporters du PSG pour les matchs de province ? Que fais-tu des 250 IDS pour des manifestations pacifiques face à Sainté ?

    Si ce n’est pas de la stigmatisation… Et ne me dis pas que cela est uniquement dû aux pouvoirs publics, c’est faux, tout cela a découlé du plan anti-violence décidé par Leproux, et je dirais même pire, contrairement à ce que Leproux peut essayer de faire croire, le club est partie prenante dans ces agissements.

    Sans compter les déclarations pleines d’amalgames faites par Leproux et même parfois Kambouaré sur les anciens viragistes. Ils ont la mémoire très courte car je te rappelle que ceux qu’ils stigmatisent sont ceux (oui je sais que tu diras qu’il y a eu des grèves et tout ça, c’est vrai, mais l’amour du club on l’a toujours eu et on l’a toujours démontré) qui sont présent depuis de nombreuses années au Parc et de partout en France, ceux présents pour la fameuse union sacrée…

    Alors oui la stigmatisation et les amalgames existent. Ce n’est pas se poser en victime. C’est la simple réalité des choses.

  • #48

    Votez
    OsMoZ
    2 octobre 2010 19:40

    @ elcuervo

    J’ai oublié un dernier point :

    Tu dis que tu as confiance pour les déplacements et que vu le faible nombre il est possible de calmer les gens présents. Je suppose que tu comptes donc sur l’aide des pouvoirs publics pour gérer ça (et pas sur la bonne volonté de chacun).

    C’est quand même étonnant pour quelqu’un qui, dans ces précédents messages, a stipulé que c’était à nous de trouver des solutions car on sait pertinemment que les pouvoirs publics n’ont jamais rien fait et ne feront jamais rien.

  • #49
    5 votes
    Votez
    elcuervo
    2 octobre 2010 20:52

    @osmoz

    Je dis que les forces de l’ordre agissent plus aujourd’hui car le club peut montrer qu’il fait le maximum. Et surtout, je fais confiance a leur lachete : aller chercher 300 parmi 5000 ils veulent pas le faire. Mais 50 sur 150, c’est quand meme plus facile, non ?

  • #50
    5 votes
    Votez
    pauletapsg
    2 octobre 2010 22:10

    Beaucoup de gens ici défendent le plan Leproux mais ne sont pas, pour la plupart, concernés directement.

    Il y aura donc toujours quelque chose que vous ne pourrez jamais comprendre : la tristesse, la rage et la haine de se faire virer de sa tribune après avoir autant donné pour un club que nous aimons plus que tout.

    Vous défendez le plan Leproux, mais vous ignorez ce que ressent l’écrasante majorité des ex-abonnés. C’est une crève-coeur de voir le stade, que nous considérions comme notre seconde maison, dans un état aussi lamentable.

    Les ex-abonnés ont été trainés dans la boue par Colony, Leproux, Kombouaré (avec qui tu fêtais ton but contre le Real ?) et tant d’autres.

    Bravo aux dirigeants de l’association Liberté pour les Abonnés de se battre pour retrouver nos abonnements.

  • #51

    Votez
    L eau chaude
    2 octobre 2010 22:55

    OsMoZ ne te fatigue pas à vouloir faire comprendre des choses sensées et évidentes à stanc, c est LA MAUVAISE FOI INCARNEE !!!!! Et pauletapsg, je ne crois pas qu ils ignorent le crève coeur que c est pour nous, je crois qu ils n en ont rien à foutre et que tout ce qui les intéresse, c est de pouvoir, pour les 2 ou 3 matchs ou ils se rendront au Parc dans l année, avoir une ambiance tranquille qui ne soit pas perturbée par les méchants ultras des virages

  • #52
    7 votes
    Votez
    Thib
    3 octobre 2010 02:36

    Jeudi soir le Parc affichait soit-disant 9 117 spectateurs. Je passe sur sur le fait que ce chiffre était une nouvelle fois bidonné par la com de Leproux. Cela reste néanmoins une triste première, car je n’ai pas le souvenir d’avoir vu des matchs de coupe d’europe à moins de 10 000 personnes au Parc et cela quelque soit l’horaire ou l’adversaire (pour répondre à je ne sais plus qui, il y a 2 ans à la même époque dans la même compet il y avait 25 000 personnes pour Kayserispor et Santander). Sur les 24 matchs d’europa league de jeudi, seul Odense-Stuttgart a fait moins avec 8 000 personnes. Qu’on soit pour ou contre le plan Leproux d’un point de vue "philosophique", comment peut-on accepter de voir notre stade crever de cette façon ? Monsieur Leproux peut se targuer du soutien des médias (qui naviguent entre un silence entendu sur le boycott et de la pure désinformation) et du monde du football (le même qui prend d’habitude un malin plaisir à nous railler). Mais il s’est aujourd’hui mis à dos la grande majorité de ses supporters qui ne se reconnaissent plus dans leur club. Aprés avoir espéré attirer un nouveau public et se rendant compte que cela tourne à l’échec malgré un honnête début de saison de l’équipe, ce bon Robin tente maintenant d’amadouer les anciens abonnés (voir la mise en vente des places de PSG-OM). C’est lamentable et a gerber.

    Perso, les hooligans et les cons j’en ai rien a branler. Que les autorités publiques fassent leur taf en les mettant hors d’état de nuire, B-A-S-T-A !!!!! Quand j’en entends dire que c’est au club ou à nous même autres supporters de le faire, je crois rever et suis atterré par cette morale à la petite semaine. Arretons un peu les débats stériles, svp.

    BOYCOTT JUSQU’AU RETOUR DE NOS ABONNEMENTS ET NOTRE REHABILITATION !!!!

  • #53

    Votez
    elcuervo
    3 octobre 2010 14:34

    Ben tu vois, qu’il y aie 2 morts juste a cote de notre seconde maison, et que ces 2 morts soient des supporters, moi ca m’interpelle. C’est quand meme paradoxal d’insister sur l’importance du public dans les raisons pour venir au stade et s’en foutre completement du moment que les morts ou blesses c’est pas moi.

    De plus, si tu en as assez des lecons de morale, moi j’en ai assez des lecons de fidelite. Je soutiens le club autant que toi, depuis surement aussi longtemps que toi, avec la meme passion. Fermez le banc.

    Drole de societe de l’arrogance et de l’egoisme forcene…

  • #54

    Votez
    Thib
    3 octobre 2010 15:03

    Elcuervo,
    Premierement : ou as-tu vu ou lu que j’en avais rien a fouttre des deux morts qu’il y a eu autour du Parc ??? J’ai dis que les hooligans et les cons ne m’interessais pas (j’ai le plus grand mépris pour eux) mais que CE N’ETAIT SUREMENT PAS A MOI, AUX AUTRES SUPPORTERS OU MEME A MON CLUB DE LES METTRE HORS D’ETAT DE NUIRE.
    Deuxièmement : il ne me semble pas avoir donné des leçons de fidélité à qui que ce soit. Je ne me permet pas de juger les gens que je ne connais pas. Fais en donc de même, merci.

  • #55

    Votez
    stanc
    3 octobre 2010 16:21

    @OsMoZ, tu fais les questions et les réponses. Oui, c’est une lapalissade de dire que les arrêtés préfectoraux et les IDS ne sont pas dus au club, même si celui-ci approuve. Mais la question importante est pourquoi.

    D’abord les arrêtés, ils sont antérieurs au plan donc ils n’en découlent pas. CQFD. Ça a commencé en cours de saison dernière pour les raisons qu’on sait. Pourquoi ? Pour éviter les risques d’affrontements. C’est une question de sécurité. Imagines si c’était toi qui t’étais retrouvé au beau milieu à prendre un mauvais coup alors que tu n’y es pour rien.

    Les IDS suite aux manifestations, c’est autre chose. En ce qui me concerne, je les trouve scandaleuses, même si elles étaient illégales. Là aussi on peut se demander pourquoi et je t’avoue que je n’ai pas d’explication.

    Les déclarations de Kombouaré sont compréhensibles. On comprend aisément qu’il est plus facile de travailler dans une ambiance où son équipe n’est ni sifflée ni insultée. À mon avis, les choses étaient allées trop loin que ce soit dans le domaine de la contestation ou de la violence mais je ne mélange pas les deux. L’une est évidemment bien plus grave que l’autre. Alors tout dépend de quelle stigmatisation tu parles. Leproux ou AK n’ont jamais dit que tous les viragistes étaient violents. Par contre, c’est vrai qu’ils doivent eux aussi se dire que la contestation allait trop loin.

    @pauletapsg, tu te trompes. Pour ma part, je comprend très bien la tristesse et le sentiment d’injustice que ressentent les viragistes. C’est justement pour ça que je continue d’exposer mon point de vue malgré tous les dénigrements et mensonges dont je suis parfois l’objet sur ces forums. C’est parce que je pense qu’il faut rapprocher les points de vue pour trouver un compromis qui nous permettent de retrouver des tribunes animées (dans le bon sens). C’est parce que je pense que ça n’est pas le boycott ou les manifestations hostiles qui permettront à tous les passionnés de revenir. Le club aura toujours le dernier mot si des concessions ne sont pas faites. Le grand mérite que je reconnais à cette association c’est que, au moins, ils veulent discuter avec le club.

  • #56

    Votez
    OsMoZ
    3 octobre 2010 22:48

    Les arrêtés sont antérieurs au plan.

    Mais la décision du club, communiquée aux préfets, de refuser d’accepter des parisiens dans un stade provincial hors parcage elle est effective depuis cette année et c’est cette décision qui a impliqué tous les fichages de Séville par exemple.

    Quand aux IDS de Sainté, tu n’as pas d’explication, c’est déjà un bon point.

    Donc oui, encore une fois, le club est partie prenante de ces agissements.

    Les déclarations de Kambouaré sont compréhensibles ?

    Je cite : « Lorsqu’on prend des mesures aussi radicales, c’est surtout aux voyous que ça ne plaît pas. » Propos recueilles à la suit du match de Saint-Étienne, au Parc des Princes et repris sur RTL.

    On doit pas avoir la même notion de propos compréhensibles.

    Sinon tu as raison sur le fait qu’on discute, ouai, et Dieu sait que ça demande beaucoup d’efforts pour discuter avec un club - qui soit disant chercher à renouer le dialogue - mais qui agit ensuite dans ton dos dans le but de diviser les supporters parisiens et dans le but de les dégouter du club (cf Séville).

    Bref, faisant à moi seul les réponses et les questions, je vais en rester là.

  • #57
    9 votes
    Votez
    un membre
    3 octobre 2010 22:59

    cher stanc, je vais répondre à quelques points que tu abordes et qui me paraissent très erronés.
    - Tout d’abord, les arrêtés préfectoraux : certes, ils ont été lancés avant. MAis je ne crois pas du tout qu’ils soient si éloignés que ça du plan. Car au moment où ils sont lancés, la sous ministre (y’a pas d’autres mots) rama yade nous sort son couplet sur le fait que le club risque de mourrir. Et au même moment, ils organisent les nouvelles modalités pour cette saison. Car c’est bien au ministère de l’Intérieur, et non au PSG, que beaucoup de choses se sont décidées. Bref, tout s’est déroulé comme ils (le gvt) voulaient. Et les arrêtés étaient la première pierre à l’édifice.
    - Kombouaré et l’ambiance ? Je vais être franc, qu’il aille se faire foutre. il jouait dans un stade à l’ambiance 10 fois plus délètere quand il mettait des têtes décisives à la 90ème. Et il ne chouinait pas. Pas plus que ses coéquipiers. Ce genre d’argument, ça vaut pour Lorient ou Brest. Faut arrêter avec ces conneries. Leproux, lors de la première rencontre avec "liberté pour les abonnés" sort en pleine réu : "oui mais vous comprenez, ça va trop loin, Makelele s’est fait cracher dessus par des supporters en rentrant à la mi-temps la saison dernière…". MAis jusqu’a preuve du contraire, pour cracher sur un joueur, faut être en présidentielle. Et on a pas supprimé les abos. Arrêtons cette démagogie a deux francs.
    - Pour finir, le désarroi se transforme chez certains en haine ces derniers temps. LE club ne veut plus répondre aux uns et aux autres en espérant jouer le pourrissement. Terrifiante idée et on ne peut plus mauvais calcul alors que le 7 novembre approche a grands pas. Maintenant on propose aux ex abonnés de venir pour un match à - 40%. Qu’est ce que c’est que ces conneries franchement ? On est pas désirable sauf quand on sait que l’ennemi va débarquer en force et faire la loi dans le stade ?
    - Rejoignez l’assoce, tous autant que vous êtes. Celle là ou une autre d’ailleurs, mais bougez vous. Nous, l’assoce, c’est ce qu’on fait. Et on va le faire de plus en plus. A ceux qui veulent que les choses bougent de se prendre en main.

  • #58

    Votez
    stanc
    5 octobre 2010 00:02

    @OsMoZ, même si ça peut paraitre liberticide, il faut bien qu’il fasse quelque chose pour éviter de nouveaux affrontements dans le parcage parisien à l’extérieur. À problème exceptionnel, solution exceptionnelle.

    Pour les IDS, si le club approuve, il faut leur demander les raisons.

    Je ne savais pas de quels propos de AK tu parlais. Je ne connaissais pas ceux-là d’ailleurs. C’est vrai que cette phrase est maladroite. Pour autant, je ne crois pas une seconde qu’il assimile tous les viragistes à la violence, mais ça n’engage que moi. À mon avis son raisonnement est simple. Il doit se dire que si on veut supporter le PSG pacifiquement, on peut encore le faire malgré le placement aléatoire et toutes les conditions spéciales mises en place à l’extérieur, même si évidemment ce n’est plus comme avant.

    J’espère ne pas t’avoir froissé en disant que tu faisais les questions et les réponses. C’était uniquement suite à ta remarque sur le fait que j’allais dire que ce n’était pas dû au club.

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG