Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Retour sur la carrière parisienne de Cearà

Les cinq ans du Brésilien Marcos Cearà au PSG

jeudi 28 juin 2012, par Alexandre A., Gauthier B.

Les cinq ans du Brésilien Marcos Cearà au PSG

Le PSG a officialisé en cette fin de mois le départ de Marcos Cearà, qui avait déjà été annoncé par le joueur lui-même il y a une quinzaine de jours. L’occasion pour PSGMAG.NET de rendre hommage à cet excellent défenseur latéral, en se remémorant ses cinq années passés à défendre les couleurs parisiennes.

C’est lors des derniers jours du mercato estival de 2007 que Marcos Cearà rejoint le PSG. Trouvaille de la cellule recrutement, bien aidée par Valdo, l’arrière droit brésilien arrive pour concurrencer Bernard Mendy, et probablement à terme le remplacer puisqu’il ne reste alors plus qu’une seule année de contrat à Mendy. Cearà est âgé de 27 ans, et après être passé par de nombreux clubs brésiliens — Santos, Portuguesa et Botafogo entre autres —, il s’était imposé depuis deux ans à l’Internacional Porto Alegre. Club qui lui a permis de remporter la Copa Libertadores et la coupe du monde des clubs, où il domine au passage le FC Barcelone, prenant Ronaldinho au marquage. C’est donc fort de cette petite réputation que Cearà débarque au PSG pour 2 M€.

Il effectue sa première entrée en jeu à Monaco à la mi-septembre, puis a droit à sa première titularisation en coupe de la Ligue sur le terrain de Lorient. Il débute peu après son premier match en Ligue 1 en octobre, lors de la réception de Rennes. Paris s’incline 1-3, mais Cearà marque le but parisien de la rencontre. Ce qui rangera un peu trop vite Cearà dans la catégorie des latéraux brésiliens très offensifs, mais peu rigoureux défensivement. Cette image sera de plus accentuée par la très mauvaise période que traverse alors le club parisien, qui attendra le mois de janvier pour obtenir sa première victoire à domicile, encaissera beaucoup de buts et flirtera toute la saison avec la zone de relégation. Surtout, lors de la réception de Caen en décembre, Cearà effectue une grossière erreur en marchant sur le ballon alors qu’il était dernier défenseur, laissant l’adversaire marquer le seul but de la rencontre. Sévèrement moqué, Cearà va traîner cette bévue comme un boulet durant tout le reste de la saison. D’octobre à mai, il est cependant invariablement titulaire, repoussant Bernard Mendy au poste de milieu droit, et il remporte son premier trophée — la coupe de la Ligue —, mais l’idée générale est alors que le joueur ne donne pas entièrement satisfaction…

Paul Le Guen n’est pas de cet avis, puisqu’il laisse partir Bernard Mendy, ne recrute pas de nouveau latéral et fait ainsi de Marcos Cearà un titulaire indiscutable. Le Brésilien rend à son coach la confiance qu’il lui accorde en affichant des progrès impressionnants. Alors qu’il avait parfois tendance à laisser trop de latitude à l’ailier adverse, il s’avère être bien plus rigoureux. Il domine très souvent ses vis-à-vis, est toujours très propre dans la circulation de balle, et s’il ne fait pas partie de ces latéraux qui enchaînent les montées explosives, sa justesse technique lui permet de distiller parfois de très bons centres. Il réalise notamment un match parfait lors de la victoire du PSG face à Lyon en championnat, étouffant complètement Karim Benzema et offrant le but décisif à Giuly. S’entendant très bien avec Sessegnon dans le couloir droit, Cearà est alors considéré comme l’un des meilleurs arrières droits de L1. Le PSG n’ayant pas d’autre alternative à ce poste, il enchaîne presque toute les rencontres — il laisse à une poignée de reprises sa place à Sammy Traoré. Il achève ainsi la saison avec 52 rencontres jouées, ce qui ne sera pas sans conséquence : lors des dernières semaines de compétition, sa fatigue se ressent et il commet parfois quelques erreurs, comme lors de la rencontre à Toulouse, où le PSG s’incline 4-1.

La saison suivante voit l’arrivée d’un nouvel entraîneur, Antoine Kombouaré. Celui-ci décide de renforcer son groupe en recrutant l’arrière droit de Lorient Christophe Jallet. Mais l’ancien protégé de Christian Gourcuff ne sera pas tout de suite un concurrent, puisqu’il évoluera d’abord essentiellement au milieu de terrain. Le PSG continue d’ailleurs à maintenir sa confiance envers le Brésilien puisque son contrat est prolongé de deux ans. Sessegnon basculé à gauche, Cearà doit apprendre à jouer avec d’autres partenaires — Giuly ou justement Jallet. Le Brésilien préfère donc cette année-là se concentrer sur son jeu défensif et ne monte que très rarement. Durant l’hiver, il réalise une longue pige en tant qu’arrière gauche durant laquelle il reforme son duo avec Sessegnon. Néanmoins, se trouvant généralement sur son mauvais pied, son jeu offensif est complètement bridé. Il se blesse légèrement en fin de saison, et lorsqu’il revient, il n’est pas toujours titulaire. Mais Cearà affiche alors un très bon état d’esprit, ne se plaint pas dans la presse, avançant même en interview que la concurrence avec Jallet, cette fois bien réelle, est tout à fait saine. Cearà profite de cette saison pour enrichir son palmarès avec une coupe de France.

JPEG - 110.1 ko
Marcos Cearà
Photo Éric Baledent — PSGMAG.NET

À l’intersaison 2010, le PSG recrute Nene. Très vite, l’ancien Monégasque deviendra ami avec Cearà, et la vie privée du latéral brésilien sera davantage mise en avant : il est en effet pasteur évangélique et anime des réceptions à son propre domicile. On y retrouve donc Nene, l’ancien Parisien Fabrice Pancrate et bien plus tard y viendront également Alex et Maxwell. Sans verser dans le prosélytisme, il faut reconnaître que cette façon d’occuper le temps a le mérite d’éloigner les recrues brésiliennes des vicissitudes de la vie parisienne. À un Ronaldinho qui finissait par être hors de forme à force de sorties nocturnes, on préfèrera un Nene qui passait ses dimanches chez le pasteur Cearà.

Sur le terrain, le latéral brésilien est annoncé remplaçant au départ… mais joue pourtant énormément dès le mois d’août. Il refait d’abord une pige à gauche, où il s’avère d’ailleurs très bon, et joue en coupe d’Europe à droite, quand il s’agit de faire souffler Jallet. Mais en septembre, Cearà se blesse à la hanche et se trouve éloigné des terrains pour deux mois. En son absence, le PSG trouve sa défense type, ce qui barrera Cearà à son retour. Antoine Kombouaré tentera bien parfois de le relancer, mais il multiplie alors les pépins physiques. Incapable d’enchaîner les rencontres, et manquant de rythme lorsqu’il joue, Cearà ne peut pas briguer une place de titulaire. Il a toutefois le temps d’apporter une nouveauté dans son jeu cette saison-là : il devient un véritable spécialiste des touches longues. Par ailleurs, le numéro 2 parisien s’avère à nouveau exemplaire dans son attitude publique, puisqu’il ne remet jamais en cause les choix de son entraîneur, et estime même normal de ne pas être la priorité de ses dirigeants pour une prolongation de contrat.

La reconduction interviendra finalement au début de la saison suivante : alors qu’il ne lui reste plus qu’une année de contrat, et qu’un retour au Brésil est envisagé, le nouveau directeur sportif Leonardo prolonge son bail d’un an. Sur le terrain, après avoir manqué l’essentiel de la préparation sur blessure, Cearà se retrouve titulaire puisque c’est cette fois-ci Christophe Jallet qui occupe l’infirmerie. L’absence de Mamadou Sakho fait même de Cearà le capitaine de la formation parisienne et, arrivé à la fin décembre, il est l’un des joueurs les plus utilisés par Kombouaré.

Le remplacement de ce dernier par Ancelotti va considérablement changer la donne. En repositionnant Bisevac à droite, Cearà se retrouve face à un nouveau concurrent, et ne joue plus que lors des matches de coupes. Il vit très mal cette situation et, de façon surprenante, adresse par voie de presse des reproches à l’encontre de ses dirigeants et de son nouveau staff. Il les accuse de vouloir tout faire pour se débarrasser de lui. Le lendemain de son erreur, Cearà s’excuse auprès de ses coéquipiers et tout rentre dans l’ordre. Ancelotti n’est pas rancunier et le fait rentrer au cours du match suivant face à Lyon. Cearà marque un but, et en profite alors pour enchaîner plusieurs parties en tant que titulaire. Il ne marque toutefois pas les esprits, et la fin de saison en boulet de canon de Jallet le poussera définitivement sur la touche. Il fait sa dernière apparition lors de la 30e journée à Nancy, et se blesse ensuite pour la fin de saison.

Marcos Cearà est ensuite libéré de sa dernière année de contrat par les dirigeants parisiens, ceux-ci voulant vraisemblablement faire de la place pour une éventuelle recrue extra-communautaire. Cearà prenait en effet jusque-là l’une des quatre places de l’effectif dédiées à ce type de joueurs. Libre, il est annoncé depuis dans plusieurs grands clubs brésiliens ou des clubs de milieux de tableau français — Nice et Saint-Étienne notamment. Quel que soit son nouveau club, on ne peut que souhaiter le meilleur pour ce joueur qui a passé cinq saisons au PSG, qu’il avoue quitter à regret, et qui aura toujours été exemplaire, de bonne humeur et généralement bon sur le terrain. Pour finir, rendons lui hommage avec une compilation de ses actions offensives décisives.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

20 votes
Votez

26 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Shinichi
    28 juin 2012 10:53

    Bon article pour un bon joueur.

    D’ailleurs, le fait que le PSG fasse une petite vidéo pour son départ montre bien qu’il va laisser sa petite empreinte le long de la ligne de touche du Parc…

  • #2

    Votez
    commentateur anonyme
    28 juin 2012 10:59

    Obrigado ! bel article souligannt le fait qu’il fut injustement sous-estimé !

  • #3

    Votez
    papy
    28 juin 2012 11:00

    merci psgmag pour ce petit hommage pour un joueur qui nous a beaucoup apporté et qui a toujours été d’une exemplarité irréprochable !!

    Bon vent Marco !!

  • #4

    Votez
    IMFBB (ex qui vous savez)
    28 juin 2012 13:25

    Très bon article, comme d’hab et très chouette vidéo.

    Perso, je garderai longtemps en mémoire son dernier but à Lyon lors du fameux 4-4 !

  • #5

    Votez
    Shinichi
    28 juin 2012 13:36

    C’est surtout le coté impecable du perso (à part peut etre sa sortie récente, vite gommée par des excuses) qui restera. Un vrai coéquipier qui devrait en inspirer bien d’autres…

  • #6

    Votez
    Charles
    28 juin 2012 14:51

    En vérité je vous le dit, mes chers brebis égarées, Marcos était (est) un joueur de devoir, et je lui souhaite de retrouver un club qui lui donnera à nouveau sa chance.

    Un club à dimension humaine…

  • #7

    Votez
    m3d
    28 juin 2012 17:40

    C’est un joueur qui a tout donné pour le club. Avoir une rupture de contrat à l’amiable (il souhaitait avoir du temps de jeu, ce qu’Ancelotti ne pouvait lui assurer) lui permet de prétendre retrouver un club rapidement.

    Bonne chance, et à bientot.

  • #8

    Votez
    Méass
    28 juin 2012 18:48

    Bel hommage ! J’espère que Marcos restera en France.

    Et d’une manière plus générale, j’espère que le temps est venu chez nous au Parc d’applaudir nos anciens qui reviennent jouer et qui ne sont pas des stars. Sauf ceux qui signent à l’OM, naturellement !

  • #9

    Votez
    Florian B.
    28 juin 2012 22:29

    Prêté la saison dernière au FC Nantes, Granddi Ngoyi ne reportera pas les couleurs du Paris Saint-Germain. Le milieu de 23 ans a paraphé, ce jeudi, un bail de trois ans en faveur de Troyes, promu en L1. (France Football)

  • #10

    Votez
    zed60
    29 juin 2012 08:44

    @Méass,

    Oui alors ça mon garçon c’ est pas gagné ! Tout passe, tout lasse et on oublie bien vite, ceux que l’ on a aimé. Et comme le dit Frère Charles, de la confrérie des Moines reclus du Clos Sangermanois,(Mes bien chers Frères…) le temps sera un jour venu ou nous nous retrouverons tous sous la bannière de notre club favoris et nous nous repentirons (et ron et ron petit patapon….).
    Allez en paix et n’ oubliez pas vos prières pour notre Paroisse préférée.
    RRRHHHAAaaaa, Marcos sort de ce corps !!!!(…et ferme la lumière en partant).

  • #11

    Votez
    Charles
    29 juin 2012 09:59

    @zed60 :

    « Tout passe, tout lasse » et même le joint, le cul lassent !!! Noir Désir

    Oui mon père, j’ai péché !!!

    J’ai souvent insulté, sifflé, outragé nos anciens joueurs, si je les ai parfois offensé, ce n’était que par pur mépris de leur état d’esprit d’être passé à l’ennemi !!!

    Si j’ai brandi mon majeur en direction des supporters adverses, ce n’était que parce que je me trompai avec le pouce…

    Si j’ai chanté des insanités envers les équipes qui venaient jouer au Parc, ce n’était que pour m’éclaircir la voix afin de mieux encourager mon équipe !!!

    Amène ! (moi une autre mousse, hips !)

  • #12

    Votez
    PSG1981
    29 juin 2012 13:19

    Un mec bien saint qui peu rendre encore beaucoup de service à des equipes de ligue1
    bonne chance marcos

  • #13

    Votez
    zed60
    29 juin 2012 14:09

    @charles,

    …« Tout passe, tout lasse »…je dois avouer que je pensais…(pourquoi ? mystère ,) à notre rocker national, qui en 1971 (Notre club était encore dans son berceau…et bcp d’ entre vous pas né-mais il existe aussi sur ce site des vieux cons avec leur propres références) pouvait "encore" faire illusion", et nous faire croire qu’ il faisait du Rock. Mais ta culture musicale est plutôt intéressante.
    Alors pour te faire pardonner de tous les pêchers énoncés, tu me siffleras 3 fois "Tostaky" sans respirer ou 1 seule fois Free Bird" de Lynyrd Skynyrd…
    Bon oui désolé, encore un post qui ne traite pas de notre club favori, ni de Foot, mais bon…quoi dire…hein.
    Allez, encore Merci Marcos.

  • #14

    Votez
    zed60
    29 juin 2012 14:32

    Finalement je suis magnanime. Tu peux retirer les deux trois premières minutes. Mais tu conserveras les 10 dernières de la version avec Steve Gaines, s’te plait !

  • #15

    Votez
    Florian B.
    29 juin 2012 15:58

    Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, vous pouvez supporter Ceara en l’incluant dans votre equipe-type 2011-2012 :
    http://forum.psgmag.net/index.php?t…

    Il ne receuille pour l’instant que 10% des votes sur le flanc gauche, et 0% sur le droit…

  • #16

    Votez
    Florian B.
    29 juin 2012 20:51

    Annoncé avec insistance du côté de Saint-Etienne ces derniers jours après sa résiliation de contrat au Paris-SG, Marcos Ceara fait finalement son retour au Brésil. Le latéral droit de 32 ans s’est engagé ce vendredi en faveur de Cruzeiro. La durée du contrat n’a pour l’instant pas été précisé, le club de Bel Horizonte annonçant qu’il donnera « plus d’informations sur son contrat seront communiquées après la visite médicale. »

    Sport24

  • #17

    Votez
    Florian B.
    30 juin 2012 19:50

    A la recherche d’un gardien pour pallier le départ de Steeve Elana vers Lille, Brest songerait à Apoula Edel selon L’Equipe. L’ancien portier du PSG évolue aujourd’hui à l’Hapoël Tel Aviv.

  • #18

    Votez
    IMFBB (ex kob_bzh)
    1er juillet 2012 09:58

    Curieusement, j’ai toujours beaucoup de sympathie pour Apoula "Amboise" Edel, et le revoir en France, particulièrement à Brest qui est mon club "local", me ferait très plaisir.

  • #19

    Votez
    Charles
    2 juillet 2012 10:17

    Bon oui désolé, encore un post qui ne traite pas de notre club favori, ni de Foot, mais bon…quoi dire…hein.

    Pour ta peine, tu me feras 3 pâtés et 2 ovaires…

    En ces temps de vache maigre footballistique, il faut bien se tenir en haleine !!!

    @IMFBB :

    Curieusement, j’ai toujours beaucoup de sympathie pour Apoula "Amboise" Edel

    Curieusement, c’est le mot, même si moi aussi j’ai toujours de la sympathie pour Apoula, il m’a valu de la part de quelques uns de mes potes supporters de l’OM les plus gros chambrages de ces dernières années !!!

  • #20

    Votez
    Edenwood
    2 juillet 2012 15:50

    http://www.psg.fr/fr/Actus/003001/A…

    Etonnat … déjà la reprise et pas de nouveaux noms … mais tant mieux on a des joueurs de talents et des petites ou grosses arrivées ne feraient que casser l’équipe qui a mis une saison à se former …

  • #21

    Votez
    zed60
    2 juillet 2012 18:57

    Hi,
    Bon vous êtes sans doute au courant, mais je voulais la faire. Alors voilà, enfin l’ Argentin tatoué est à nous… !Oui, je sais….

  • #22

    Votez
    zed60
    2 juillet 2012 21:29

    Bon, faut être clair et lucide. Il y a des choses que l’ on écrit et que l’ on regrette immédiatement. Celle-ci en fait partie.
    Sincèrement désolé !!!

  • #23

    Votez
    Kimmo Parigo
    2 juillet 2012 22:25

    Ça y est Léonardo va défiler devant les médias pour présenter ses recrues. "Je crois que c’est un joueur qui va marquer le club, je crois que c’est un joueur bla bla bla …"

    Lavezzi, premier d’une longue liste, il reste 70 M€ à claquer …

  • #24

    Votez
    Charles
    3 juillet 2012 08:30

    l’ Argentin tatoué est à nous

    Là c’est du lourd… Est-ce que tu as pensé à te présenter à la présidence des "Roucas Boys" !!!

  • #25

    Votez
    Déçu
    17 août 2012 19:34

    Un mois après, on se rend compte que les deux latéraux extra-communautaires ont laissé la place à deux Brésiliens et n’ont pas été remplacés dans l’effectif. On n’a donc que Christophe Jallet comme latéral de métier. Il reste deux semaines pour trouver quelqu’un de plus, parce que je ne vois pas de central capable de jouer à droite.

  • #26

    Votez
    Déçu
    17 août 2012 19:35

    Concernant Cearà, il avait réussi dès sa première saison d’excellents matches, en particulier la finale de la Coupe de France 2008 contre Lyon. Un remarquable technicien, plus sérieux défensivement qu’il n’y paraissait après la fameuse bévue contre Caen. Et un personnage qui m’a toujours semblé très positif dans son influence sur l’effectif. Bonne réussite à lui et bonne continuation, merci pour tout !

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG