Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Tout ce qui s’est passé au PSG du 24 septembre au 2 octobre 2010

L’actu PSG de la semaine : stats, anciens, médias

Les supporters, les jeunes, les anciens, les médias, les sélections…

samedi 2 octobre 2010, par Vivien B.

L'actu PSG de la semaine : stats, anciens, médias

Pour être sûr que vous n’ayez rien raté de l’actualité du PSG cette semaine, nous vous proposons une synthèse récapitulative, sujet par sujet. Pour en savoir plus sur un point précis, vous n’avez qu’à suivre les liens.

Absent ou peu disponible ces derniers jours ? Nous vous offrons une séance de rattrapage. Transfert et rumeurs de transferts, matches des pros et des équipes de jeunes, infos diverses : toute l’actu du PSG du 24 septembre au 2 octobre 2010 en bref.

Les faits majeurs du 24 septembre au 2 octobre

À propos des supporters

- Liberté pour les abonnés. L’association créée cet été pour anticiper le retour des abonnements au Parc des Princes s’est réunie dimanche en assemblée générale. PSGMAG.NET s’est rendu sur place, et a longuement interrogé les deux fondateurs. (voir PSG : reportage à l’AG de Liberté pour les abonnés)

- Arrêté préfectoral. L’arrêté préfectoral à l’occasion du match Lens-PSG interdisant le stationnement et la circulation sur la voie publique aux « personnes se prévalant de la qualité de supporters du PSG, ou connues comme étant supporters de ce club, et non détentrices d’un billet », le maire de Lens a craint que les riverains du stade ne puissent pas rentrer chez eux dimanche soir. « C’est évidemment un arrêté qui ne vise que les supporters parisiens et démunis de billet, a répondu le directeur de cabinet de Pierre de Bousquet, préfet du Pas-de-Calais. On ne va quand même pas “emmerder” les Lensois ! » Jusqu’à présent, les supporters du PSG détenteurs d’un billet en latérale étaient visés par ces arrêtés préfectoraux. (source : La Voix du Nord)

- Quelle affluence contre Nice ? « Moins de 12 000 places pour PSG-Nice ont été vendues », aurait déclaré un dirigeant parisien à Thierry Roland, selon le commentateur du match PSG-Karpaty Lviv jeudi soir sur W9.

- PSG-OM : billets en vente. La commercialisation des places pour le match PSG-Marseille, qui aura lieu dimanche 7 novembre à 21 heures au Parc des Princes, a débuté. (voir PSG-OM : les places sont déjà en vente)

- PSG-OM : un parcage marseillais réduit ? « Selon nos informations, indiquait RMC vendredi, la [LFP] ainsi que les pouvoirs publics étudient actuellement la possibilité de baisser le quota de supporters marseillais autorisés à se rendre au Parc des Princes de 2 000 à 500 environ. La question a été évoquée ce vendredi matin lors d’une réunion sur la sécurité qui s’est tenue au ministère de l’Intérieur. Cette hypothèse doit maintenant être validée par la commission des compétitions de la Ligue dans le courant du mois d’octobre. » Ce samedi, le Parisien précise que « la LFP envisage de limiter entre 500 et 1 000 le nombre de supporters marseillais autorisés à se déplacer dans la capitale. Le règlement de la LFP stipule, depuis cette saison, qu’il lui est possible de restreindre le nombre de visiteurs lorsqu’une rencontre comporte des risques de violences. » Pour la première fois cette saison, l’article 354 bis du règlement des compétitions de la LFP mentionne effectivement que le quota de places réservées aux supporters visiteurs est indiqué « sous réserve d’une décision contraire de la commission des compétitions, notamment pour des questions de sécurité ». L’Équipe avance également un nombre compris entre 500 et 1 000 places.

- PSG-OM : le match avancé ? Contrairement à ses deux confrères, le quotidien sportif croit savoir que la réunion de sécurité organisée place Beauvau fut également l’occasion de remettre en question l’horaire du match PSG-OM. Fixé à 21 heures le dimanche 7 novembre afin d’être diffusé sur Canal+, le coup d’envoi pourrait être décalé à 17h ou à 19h, selon L’Équipe.

- Mort de Julien Quemener : non-lieu quasi général. « Le parquet de Paris a requis, hier, un non-lieu quasi général dans le dossier lié à la mort par balle de Julien Quemener, le 23 novembre 2006, en marge d’un match de coupe UEFA entre le PSG et l’Hapoël Tel-Aviv, indique L’Équipe ce mercredi. Seul l’un des prévenus, qui a reconnu avoir commis ce jour-là des violences envers un policier et un supporter, pourrait a priori être poursuivi devant le tribunal correctionnel. Cette décision appartient au juge d’instruction en charge de l’affaire qui, dans l’ordonnance de renvoi qu’il rendra d’ici à la fin de l’année, choisira ou non de suivre les recommandations du parquet. Ce réquisitoire suggère donc de ne pas poursuivre Antoine Granomort, qui avait été entendu comme témoin assisté. Le policier auteur du coup de feu mortel a été considéré par le parquet en situation de légitime défense. Mounir Boujaer, le supporter blessé au poumon par la balle, n’avait pas été mis en examen dans ce dossier et ne sera donc pas non plus poursuivi par la justice. »

Résultats, blessures, compos, suspensions…

- PSG 2-0 Karpaty Lviv. Jeudi soir, le PSG s’est imposé 2-0 face au Karpaty Lviv, lors de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue Europa. Paris est désormais seul en tête de son groupe. (voir la fiche, le résumé, l’analyse (infos, stats, vidéos, tribunes))

- Lens 0-2 PSG. Dimanche soir, le PSG s’est imposé 0-2 sur le terrain de Lens, lors de la 7e journée de L1. Paris est cinquième. (voir la fiche, le résumé, l’analyse (infos, stats, vidéos, tribunes))

- Nenê, 6 buts en 6 matches. Nenê a marqué 6 buts lors de ses 6 derniers matches avec le PSG (Maccabi Tel-Aviv 4-3 PSG [1], PSG 4-0 Arles-Avignon [2], Séville 0-1 PSG [1], PSG 0-0 Rennes [0], Lens 0-2 PSG [1], PSG 2-0 Karpaty Lviv [1]). (plus de stats)

- Cela faisait près de 10 ans ! Paris n’a plus perdu ni même encaissé le moindre but depuis cinq matches toutes compétitions confondues. Le PSG n’avait plus réussi de telles séries depuis respectivement mars 2009 et… décembre 2001 ! (plus de stats)

- Makelele suspendu. Averti dimanche soir à Lens pour la troisième fois en six matches, Claude Makelele sera suspendu lors du match Toulouse-PSG samedi 16 octobre. D’ici là, il pourra affronter Nice dimanche prochain. (voir Toulouse-PSG : Makelele suspendu un match ferme)

- Coupe de la Ligue : Lyon-PSG. Le PSG se déplacera à Lyon en huitièmes de finale de la coupe de la Ligue, mercredi 27 octobre. (voir [Coupe de la Ligue] Tirage au sort : Lyon - PSG)

- Blessures « Forfait [contre le Karpaty Lviv] en raison d’une douleur au ménisque droit, Ludovic Giuly […] a assuré qu’il n’y avait a priori “aucun obstacle” à son retour dans le groupe qui recevra Nice, dimanche », indique L’Équipe ce vendredi. De même, Sakho, touché contre les Ukrainiens, « devrait tenir sa place [contre Nice] », précise le quotidien sportif de samedi. En revanche, Marcos Cearà (hanche droite) et Jean-Eudes Maurice (adducteurs de la jambe droite) seraient d’ores et déjà forfaits, tout comme Mathieu Bodmer, toujours en phase de reprise : « Hier, l’ancien Lyonnais a passé sa séance à courir, avec quelques conduites de balle. »

- Maurice était blessé ! Déjà absent dimanche à Lens, Jean-Eudes Maurice n’a pas non plus été retenu pour affronter le Karpaty Lviv. En raison de problèmes musculaires, selon Antoine Kombouaré : « Il a des soucis aux adducteurs depuis la semaine dernière. » (source : AFP)

- Bilan des Parisiens prêtés. Granddi Ngoyi n’est rentré en jeu que dans les cinq dernières minutes du match Brest-Valenciennes, remporté 1-0 par les Bretons, désormais huitièmes. En L2, Loris Arnaud et Younousse Sankharé étaient tous les deux titulaires pour leur troisième match d’affilée depuis leur arrivée, respectivement avec Angers (15e) et Dijon (7e). Sankharé a inscrit le premier but des Dijonnais face au Mans (2-2).

- Rothen fait appel à un huissier. « Vers 17 heures, au nom du milieu de terrain, un huissier de justice, accompagné d’un serrurier et d’un officier de police, s’est présenté au camp des Loges avec une ordonnance du président du tribunal de grande instance de Versailles l’autorisant à pénétrer à l’intérieur du centre d’entraînement du club parisien, raconte le Parisien ce samedi. Le but de cette visite : constater que les conditions dans lesquelles le milieu de terrain s’entraîne depuis plusieurs mois ne sont pas conformes à son statut de joueur professionnel. Et quelles (sic) ne répondent pas à celles stipulées dans la charte du football professionnel qui fait office de convention collective entre employeurs et employés dans le monde du ballon rond. […] Ainsi, les trois hommes ont visité les locaux dévolus à l’équipe réserve situés au stade Georges-Lefèvre de Saint-Germain-en-Laye et ceux de l’équipe professionnelle, distants de quelques centaines de mètres et où l’international n’a pas le droit de venir. L’huissier remettra son rapport en milieu de semaine prochaine. […] Au PSG, depuis le début de cette affaire, on se montre confiant et on rappelle que toutes les garanties juridiques ont été prises avant d’écarter le milieu gauche. On saura bientôt qui, du PSG ou de Rothen, est dans son bon droit. » L’Équipe fait un récit similaire, concluant que, selon le contenu du rapport de l’huissier, l’avocat de Rothen décidera s’il se rapproche de la direction du PSG pour une solution amiable ou s’il saisit la commission juridique de la LFP. (plus d’infos : Quelles obligations pour le PSG vis-à-vis de Rothen ?)

- Edel : la requête de Séville rejetée. « La commission de contrôle et de discipline de l’UEFA a rendu vendredi sa décision concernant la requête du FC Séville contre le PSG pour une présumé irrégularité d’inscription du gardien de but Edel Apoula, indique le PSG sur son site officiel. Après examen du dossier, [elle] a décidé de rejeter la requête du FC Séville et de valider le résultat du match remporté par le Paris Saint-Germain. »

Jeunes et féminines

- CFA : Paris est 14e. Le week-end dernier, l’équipe réserve du PSG s’est inclinée 1-0 à Belfort, sur un penalty encaissé à la 89e minute, qui a également entraîné l’expulsion d’Alphonse Areola. Le gardien parisien « avait pourtant boxé proprement un ballon aérien », estime l’édition départementale du Parisien. « C’est tout simplement incroyable, regrette Bertrand Reuzeau. Cela réduit à néant les efforts des joueurs qui avaient fait preuve de rigueur et de solidité. » L’équipe parisienne était la suivante : Areola — Diarra, Landre, Paupin, També — Makhedjouf, Rimane, Nguema, Touré (Kebano, 55e ; Sail, 89e) — Bahebeck (Ayina, 76e), Qasmi. Le PSG est désormais 14e. Prochain match dimanche 10 octobre contre Épinal (4e).

- U19 : PSG 1-2 Guingamp. Dimanche dernier, les moins de 19 ans du PSG se sont inclinés 1-2 face à Guingamp (4e). Les Parisiens sont désormais cinquièmes.

- U17 : PSG 4-2 Guingamp. De leur côté, les moins de 17 ans du PSG avaient gagné 4-2 face à l’EAG (5e). Ils sont désormais deuxièmes.

- Féminines : PSG 3-0 Rodez. Les filles du PSG se sont imposées 3-0 face à Rodez (8e) le week-end dernier. Elles sont désormais cinquièmes.

- CFA, U19, U17, féminines. Ce week-end a lieu le quatrième tour de la coupe de France 2010/2011, marquant l’entrée en lice des clubs de CFA. Le championnat fait donc relâche, tout comme la Division 1 féminine. En revanche, les U19 (5es) et les U17 (2es) du PSG joueront ce dimanche, respectivement à Boulogne-sur-Mer (13e) et face au Mans (6e).

- Yacine Qasmi (CFA) se présente. Yacine Qasmi (19 ans, international marocain), qui évolue cette année avec l’équipe réserve du PSG en CFA après avoir été champion de France U19 la saison dernière, a répondu aux questions de MarocFootball.info : « À l’âge de 8 ans, j’ai été repéré par le Paris Saint-Germain. J’ai effectué des tests qui se sont avérés concluant et depuis j’ai suivi toutes les classes au PSG. Cette année, c’est la première saison que j’évolue avec la CFA puisque l’an dernier je jouais avec la catégorie des moins de 19 ans, bien que j’ai déjà fait quelques apparitions l’année dernière en CFA. […] En ce début de saison, j’ai eu l’opportunité de m’entrainer avec le groupe professionnel, à quatre reprises exactement. J’ai malgré tout beaucoup de travail à effectuer, mais je laisse mon coach juger si je suis capable ou non d’intégrer le groupe professionnel. […] Lors des premières rencontres du championnat, je n’ai pas débuté titulaire puisqu’il y avait plusieurs joueurs issues du groupe professionnel en CFA, mais depuis quelques matches je joue titulaire au front de l’attaque. […] J’ai un bon jeu dos aux buts, une bonne détente ; je pense que je devrais améliorer ma vitesse mais aussi tout ce qui est enchainement et rapidité devant le but. […] Mon objectif ? Prendre des points au plus vite afin de retrouver une place plus honorable au classement. Puis progresser tant individuellement que collectivement, et faire quelques apparitions avec le groupe professionnel, ce serait grandiose. […] Quitter le PSG si je n’atteins pas mes objectifs à la fin de mon contrat en 2011 ? C’est difficile à dire, le PSG, c’est mon club de cœur, j’y joue depuis très jeune, quitter le club serait vécu comme un terrible échec. Je n’envisage nullement cette optique-là. »

Sélections nationales

- Sakho et Hoarau à nouveau convoqués. Mamadou Sakho et Guillaume Hoarau ont été retenus par Laurent Blanc pour participer aux matches France-Roumanie et France-Luxembourg les 9 et 12 octobre 2010. (voir Hoarau et Sakho encore convoqués en Bleus)

- Nguema sélectionné avec le Gabon. Stéphane Nguema, qui évolue avec l’équipe réserve du PSG en CFA, a été sélectionné par Gernot Rohr pour affronter Oman et l’Arabie saoudite les 8 et 12 octobre avec le Gabon. (source : gabonews.ca)

- Tiéné sélectionné avec la Côte-d’Ivoire. Siaka Tiéné a été sélectionné avec la Côte-d’Ivoire pour affronter le Burundi lors des éliminatoires de la Can 2012 le 9 octobre. (source : footafrica365.fr)

- Makonda sélectionné en espoirs. Déjà international U19, Tripy Makonda a été convoqué pour la première fois en équipe de France espoirs, afin d’affronter la Turquie et le Danemark les 8 et 12 octobre. (source : FFF.FR)

- Encore un Parisien buteur. Déjà buteur quelques jours auparavant, Abdallah Yaisien a de nouveau inscrit un but avec l’équipe de France U17 jeudi dernier, le premier de la victoire 2-0 des jeunes Bleus. (source : FFF.FR)

Le reste de l’actu du 24 septembre au 2 octobre

Autres infos PSG en vrac

- Kombouaré défend Erding. Lors de son point-presse avant Lens-PSG, Antoine Kombouaré a été interrogé sur l’inefficacité actuelle de Mevlüt Erding : « On attend qu’il marque mais moi ce qui m’intéresse, c’est sa présence sur le terrain et le travail qu’il fournit. Aujourd’hui on parle simplement de son efficacité mais les matches qu’il réalise sont très intéressants sur le plan collectif. » (source : PSG.FR)

- Makelele en grande forme. Ce mardi, L’Équipe et le Parisien consacraient tous deux un article à Claude Makelele, auteur d’un excellent début de saison. Le quotidien sportif envisage même qu’il ne prolonge à nouveau sa carrière de joueur en fin de saison… (voir Claude Makelele, joueur au PSG jusqu’en 2012 ?)

- Le football dans les capitales. Après avoir montré que le PSG est le club français ayant occupé le plus grand nombre de fois la première place du classement entre 1980/1981 et 1999/2000, Poteau rentrant a établi une comparaison avec les championnats anglais, espagnol et italien. Depuis 1980, le PSG aurait été leader à 151 reprises, ce qui le place en 5e position en France. C’est plus que Chelsea (118), l’AS Roma (113), l’Atlético de Madrid (89) ou la Lazio (27), mais moins qu’Arsenal (173) et, surtout, le Real Madrid (410).

- Accrochage Erding-Edel à l’entraînement. Dimanche, le Parisien revient sur l’accrochage entre Erding et Edel lors de l’entraînement de jeudi dernier : « Une autre raison d’y croire [à la victoire du PSG] est peut-être à aller chercher dans l’intensité des séances d’entraînement de la semaine au camp des Loges. L’opposition très virile de jeudi a débouché sur une prise de bec entre Erding et Edel. Les deux joueurs, qui se sont jeté des propos peu amènes au visage, ont dû être rappelés à l’ordre par un partenaire. Si le PSG joue comme il s’entraîne, le match de ce soir à Lens promet d’être musclé. “J’aime les séances dures dans lesquelles les joueurs se donnent à fond pour pouvoir aborder les matches dans les meilleures conditions, approuve Kombouaré. C’est toujours bien de voir les garçons s’exprimer de cette façon. Je préfère mille fois ça que d’être obligé de les pousser. L’idée, c’est d’amener les joueurs à vivre des entraînements avec de l’engagement, des accrochages et même des engueulades. C’est comme ça que je conçois le travail. Normalement quand ils sont capables d’agir de cette façon, le week-end, je m’attends à des gars qui ont déjà vécu ce genre de situations et c’est plus facile pour eux.” »

- Alléluia ! À Guy Roux, qui déplorait qu’en France « on siffle toutes les mains », Bertrand Layec, le manager des arbitres de L1, a répondu ceci : « La notion de main volontaire n’existe plus. » Une fois n’est pas coutume, L’Équipe a vérifié le règlement : « Les lois du jeu (loi 12) de la Fifa, au chapitre Fautes et incorrections, version 2010/2011, semblent contredire Layec sur le principe d’intentionnalité d’une main, puisqu’il est clairement précisé dans ce règlement qu’“il y a main lorsqu’il y a contact délibéré entre le ballon et la main ou le bras”. Cette loi précise entre autres que “l’arbitre doit prendre en considération les critères suivants : le mouvement de la main en direction du ballon (et non du ballon en direction de la main)”. »

- Luyindula prend de la hauteur. Dans une interview accordée au Parisien ce jeudi, Peguy Luyindula évoque la capacité du PSG à se transcender en coupes, les difficultés propres à Paris, son rêve de footballeur ou encore les primes de match : « En coupe, on a cette capacité de se transcender quand on connaît la finalité du match. Un championnat se joue sur la durée et plusieurs choses entrent en ligne de compte : l’effectif, le petit facteur chance… Ces dernières saisons, on était courts en termes d’effectif. Aujourd’hui, on est plus étoffés, mais on n’est pas à la hauteur de Lyon ou de Marseille. […] Marseille, c’est l’équipe de la France. Même à Paris, il y a des fans de l’OM. Lyon, c’est l’équipe d’une région. Le PSG cristallise toutes les jalousies du reste du pays. Voir Paris en difficulté, ça fait plaisir. Quand on est joueur, c’est parfois difficile de se battre contre ces éléments. Inconsciemment, ça joue forcément. […] Je rêve d’être encore champion ou de gagner la coupe d’Europe. (Il réfléchit.) En fait, mon vrai rêve serait de rejouer comme quand j’étais gamin, avec insouciance, sans être attaqué par les éléments extérieurs. Jouer juste pour le jeu… Mais c’est impossible, c’est pour ça que c’est un rêve. […] Une prime de match est-elle une source de motivation ? Ça dépend des joueurs… Les joueurs sont intéressés par l’argent, on ne peut pas dire le contraire. C’est un métier, on vit de ça, c’est forcément important. Mais on ne pense à la prime qu’à l’issue de la partie. La vraie source de motivation, ça reste l’enjeu du match. »

- Chantôme se sent bien. En conférence de presse avant PSG-Karpaty Lviv, Clément Chantôme a été interrogé sur la bonne série du PSG et sur sa situation personnelle : « Ce bon enchaînement [4 matches sans défaite] est dû au fait que l’on ne prend pas de but, et cela faisait longtemps que cela ne nous était pas arrivé. En ce moment, on fait les efforts ensemble et les équipes ont du mal à nous bouger, à nous mettre en difficulté. Depuis Arles, les résultats sont positifs et l’ambiance est aussi très bonne. On espère continuer la série et confirmer notre victoire à Séville. […] C’est sûr que non [je ne m’attendais pas à jouer autant]. J’ai vécu une saison difficile l’an passé et je voulais trouver plus de temps de jeu. Je n’ai pas trouvé de club et je suis resté ici avec plaisir. J’ai travaillé et cela porte ses fruits aujourd’hui. Ma situation personnelle n’était pas le plus important. Cela faisait donc longtemps que je n’avais pas enchaîné les matches. Contre Rennes, c’était le troisième de la semaine et j’ai eu pas mal de difficultés. Mais sinon, c’est agréable et cela donne confiance. D’autant que les résultats sont bons actuellement. Physiquement, je me sens bien et je pense que je suis capable d’enchaîner. » (source : AFP)

- Nenê aime la pression. Dans le Parisien, Nenê a évoqué le début de saison du PSG, le déplacement à Lens et sa situation personnelle : « Excepté le match à Sochaux que l’on a raté, les 5 autres ont été bons. On a développé du jeu et, contre Bordeaux, on devait l’emporter. On n’a pas pris trop de points, c’est vrai, mais les aspects positifs restent nombreux. Après, on sait tous que dans le foot tout peut arriver. On peut très bien gagner ce soir sans bien jouer ni le mériter… […] Les trois défaites consécutives enchaînées fin août ? C’est du passé. On a prouvé que c’était digéré en réussissant des bons matches ensuite avec 2 succès et 1 nul. On n’est qu’à 5 points des leaders. Le match de ce soir est très important pour nous. […] J’aime la pression. Si j’ai la pression, c’est que mes coéquipiers me font confiance et cela veut aussi dire que je suis décisif. La pression, je l’ai naturellement. Déjà en raison de mon salaire et de l’indemnité de mon transfert. Mais je suis trop vieux pour me laisser embêter par cela. (rires) »

- Le FC Séville change d’entraîneur. Dix jours après sa défaite contre le PSG, le FC Séville a décidé de licencier son entraîneur, Antonio Alvarez. Il est remplacé par Gregorio Manzano. (source : sevillafc.es)

Reprises de volée et informations sur les médias

- C’est la crise… chez Erding ! Sacré Touboul. À la veille de PSG-Arles-Avignon, le reporter de L’Équipe avait peaufiné son feuilleton traditionnel, la crise au PSG. Las, le PSG l’avait emporté 4-0 face aux promus. Le lendemain, le quotidien sportif titrait : « Paris chasse la crise », pour bien rappeler qu’il n’entendait pas changer de ligne éditoriale. Après trois nouvelles victoires et un match nul, il est désormais délicat pour Touboul de faire le récit de la crise au PSG. Mais Jérôme n’est pas homme à abandonner si vite : « [Erding] vient d’enfiler une neuvième apparition sans marquer. Pour services rendus la saison dernière, un Parc vide à 80 % l’a quand même applaudi, hier, lorsqu’il a rejoint le banc à la 69e minute. Mais le joueur, hier, aura un peu plus aiguisé une crise individuelle, dont les angles sont uniquement arrondis par la courbe du moment. » Tant d’imagination, hier, pour associer la notion de « crise » au PSG envers et contre tout, hier, cela force le respect (hier).

- Le pire quotidien sportif français. Après Benjamin Clément la semaine dernière, c’est Traoré que L’Équipe a baptisé d’un prénom inédit cette semaine : « Sami ». {L'Équipe} du 24 septembre 2010

- Armand et les contradictions du Parisien. Vendredi dernier, le Parisien a passé en revue « les quatre [joueurs] qui ont changé Paris ». Premier d’entre eux, Sylvain Armand : « Armand est une vraie alternative au centre. […] Cette reconversion est plus que réussie. Bien sûr, il manque encore d’automatisme mais son expérience et sa qualité de placement font de lui la meilleure alternative à Zoumana Camara. » Armand dans l’axe, une véritable réussite grâce à la qualité de son placement ? Ce n’est pas tout à fait ce qu’écrivait le même journal il y a à peine une semaine. Après la victoire à Séville, Armand héritait de l’une des plus mauvaises notes, accompagnée du commentaire suivant : « Toujours aussi lent, il a également failli dans le placement. Mais est-ce vraiment l’aider que de l’aligner en défense centrale où il n’a aucun repères ? »

- Festivités ! « Le Paris SG fête ses quarante ans, annonçait lequipe.fr ces derniers jours. À cette occasion, L’Équipe TV présente ce vendredi (20h00) une émission spéciale. […] Les internautes de lequipe.fr peuvent voter pour désigner les trois joueurs, les trois entraîneurs, les trois dirigeants et les trois dates qui ont marqué l’histoire du club. » Pas moins de 80 personnes ont participé à ces élections, dont les résultats ont été commentés durant l’émission.

Anciens Parisiens

- 163 joueurs pros au chômage. « 163 pros sans club pointaient, hier, sur les listes de l’UNFP », indique L’Équipe ce mardi. Un record, le nombre de joueurs n’ayant toujours pas trouvé de club en septembre étant habituellement de l’ordre d’une centaine, selon le syndicat des joueurs. On retrouve notamment Willy Grondin (au PSG en 2009/2010), Éric Cubilier (au PSG en 2003/2004), Laurent Quievreux (au PSG de 1998 à 2000), Chiguy Lucau (formé au PSG), Saad Ichalalène (formé au PSG) et Zanke Diarra (en CFA au PSG en 2009/2010). En revanche, Bernard Mendy, Fabrice Pancrate ou encore Peter Luccin ne figurent pas sur cette liste.

- L’engagement de Raí. Ce mardi, Libération consacre une page à Raí, aux actions qu’il mène au Brésil avec Gol de Letra — la fondation qu’il a créée en 1998 avec Leonardo — et à son sentiment sur le bilan de Lula à quelques jours des élections présidentielles.

- Lama : « Edel manque d’autorité. » Dans une interview accordée au 10 Sport cette semaine, Bernard Lama évoque son actualité et donne son avis sur les deux gardiens du PSG : « J’aime beaucoup travailler avec les jeunes. Je passe beaucoup de temps avec eux en Guyane via mon association « Diambars ». […] Je travaille en Guyane pour mettre en place des structures afin d’accueillir des équipes nationales en vue du mondial 2014 et des JO 2016. D’autre part, je m’investis toujours dans mon club de l’USL de Montjoly dont je suis manager général. Cela fait cinq ans que je suis sur ce projet et on avance petit à petit. […] [Coupet] a tous les matches de coupes pour montrer qu’il est compétitif. C’est un peu normal qu’il ait plongé en début de saison. Il a été longtemps blessé l’an passé. Ce n’est pas évident de tenir un niveau de performance très haut lorsqu’on revient d’une longue blessure. Mais le club a deux bons gardiens, on ne va pas s’en plaindre. Si je partage l’opinion de ceux qui considèrent Edel comme mon héritier ? Oui et non. Dans la manière de défendre son but, il y a peut-être quelque chose. Mais je pense qu’on a une personnalité totalement différente. J’étais beaucoup plus chef de bande. Il a besoin de s’imposer et d’occuper un peu plus la surface. Il lui manque encore un peu d’autorité. »

- Kévin Reuzeau quitte Compiègne. Kévin Reuzeau, qui avait quitté le PSG pour l’AF Compiègne à l’été 2009, vient de rompre son contrat avec le club de CFA : « Je souhaite partir de l’AFC pour des raisons personnelles, a déclaré le fils du directeur de la formation du PSG sur le site officiel du club. Je vais rentrer chez mes parents et m’entraîner avec la réserve du PSG pour le travail physique comme le propose le PSG à ses anciens pensionnaires du centre de formation. En espérant trouver un autre challenge le plus tôt possible. »

- Baning quitte Tel-Aviv. « Blessé aux adducteurs, [Albert Baning] (25 ans) a résilié, fin août, son contrat au Maccabi Tel-Aviv, assurait L’Équipe mardi. Opéré à Paris, il est indisponible pendant deux mois et sera libre, ensuite, de s’engager dans un nouveau club. »

- Pantelic à l’Olympiakós. Au fait, on avait oublié de relayer cette info qui date de plus d’un mois : Marko Pantelic a signé à l’Olympiakós Le Pirée (Grèce). Après quatre saisons au Hertha Berlin, il évoluait la saison dernière à l’Ajax Amsterdam. (source : lequipe.fr)

- Alex joue toujours. À l’occasion du match Saint-Étienne-Marseille, L’Équipe indique qu’Alex Dias, aujourd’hui âgé de 38 ans, joue toujours au football, à l’América FC — un club de Rio de Janeiro dirigé par Romário et qui évolue en quatrième division.

- Ljuboja réécrit l’histoire. Sur lequipe.fr, à la veille de PSG-Nice, Danijel Ljuboja a évoqué ses souvenirs parisiens : « Entre ma saison à Grenoble et mes débuts avec Nice, je pense avoir retrouvé mon niveau de Paris. […] Le Parc est vraiment un stade magnifique. J’ai adoré y jouer. Je n’en garde que d’excellents souvenirs. Là-bas, je me sentais bien, j’étais aimé par les supporters et je n’oublierai jamais. C’était mon jardin. Je suis impatient d’y revenir même si l’ambiance a changé apparemment. Mon bilan au PSG ? Il est correct, je pense. J’aurais aimé rester à Paris pour gagner d’autres titres, mais ma relation avec l’entraîneur de l’époque [Vahid Halilhodzic] était compliquée. Tout simplement parce ce que ce sont Alain Roche et le président Cayzac qui m’ont recruté au PSG. Je l’ai toujours ressenti. Mes débuts ont été réussis, mais quand un joueur marque des buts, tu dois lui donner de la confiance. Ça je ne l’ai pas ressenti. Après notre bonne première saison [2003/2004], le coach a d’ailleurs voulu tout changer. Le club aurait dû garder les joueurs cadres comme Sorin, Déhu, Heinze et me faire jouer. Quel gâchis ! » (pour un jugement plus précis sur le passage de Ljuboja au PSG, relisez plutôt Danijel Ljuboja, gâchis du PSG ?)

- Un ancien Parisien à Lyon ? Vendredi dernier, le Parisien affirmait que l’OL envisageait de remplacer Claude Puel par Paul Le Guen : « Confronté (sic) à leur pire départ en L1 de ces quinze dernières années (17e après six journées), les dirigeants de l’OL envisagent toutes les solutions, y compris celle d’un changement d’entraîneur. […] Selon nos informations, ils ont notamment contacté et sondé Paul Le Guen, entraîneur du club de 2002 à 2005, en vue d’un éventuel retour. » Quelques jours plus tard, c’est Leonardo qui était annoncé à l’OL.

- Nouvelle rubrique : ils sont passés par le PSG. Chaque semaine, nous vous proposerons de revisiter l’histoire du PSG par l’intermédiaire de portraits de tous ses anciens joueurs, les plus connus comme les plus modestes. Ça commence aujourd’hui avec Pierre Ducrocq, Fabrice Kelban et Edwin Murati. (voir Portraits d’anciens du PSG : Kelban, Murati, Ducrocq)

Rumeurs de transferts et petites phrases

- Rumeur Sakho-Juventus. Mamadou Sakho ferait partie des joueurs suivi par la Juventus, indique le Corriere dello Sport ce vendredi.

- Nzogbia apprécie le PSG. Charles Nzogbia (24 ans), qui évolue aujourd’hui à Wigan, a fait part de son intérêt pour le PSG : « On ne sait pas ce qu’il peut se passer en janvier ou en fin d’année. Il me reste deux ans de contrat, donc un an en fin de saison. Jouer en Angleterre, c’est le top, mais quand le mercato d’hiver va s’ouvrir, j’irai discuter avec mes dirigeants. Soit je prolonge, soit j’étudierai la possibilité de partir. Un retour en L1 ? Pourquoi pas. Pour être franc, l’OM et le PSG sont les deux clubs que j’apprécie. Apparemment, il y a eu des contacts avec l’OM d’ailleurs. Ce n’est pas oublié, la porte reste ouverte. » (source : francefootball.fr)

Ah, Paris…

- Le PSG intéresse les Ukrainiens. « Le PSG a reçu soixante demandes d’accréditation émanant de journalistes ukrainiens pour la réception du Karpaty Lviv, jeudi prochain en Ligue Europa, indique le Parisien ce lundi. C’est du jamais-vu à Paris. Même quand le club évoluait en Ligue des champions, les demandes n’ont jamais été aussi nombreuses pour les clubs étrangers. »

- « Le PSG, un match de gala. » « Le maintien passera par un bon parcours à domicile. Mais Paris, c’est aussi un match de gala, estime Sébastien Roudet. Pour nous l’important sera surtout de gagner nos matches face à des équipes comme Brest, Valenciennes, Arles, Lorient ou Nice. Paris, Lyon ou Bordeaux, si on gagne, ce sera la cerise sur le gâteau. » (source : Eurosport.fr)

On fait les poussières

Vous êtes (toujours) de plus en plus nombreux à nous rejoindre sur PSGMAG.NET. Quelques pistes pour vous aider à faire notre connaissance.

- L’article à (re)lire cette semaine : Notre interview de Simon Tahar, au PSG depuis 1978

- La rubrique à (re)découvrir cette semaine : les maillots du PSG depuis 1970

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG