PSGMAG.NET est définitivement fermé depuis 2013.


 

Les Parisiens sont seuls en tête du groupe J

[UEFA] PSG 2-0 Karpaty Lviv : résumé du match

Deux superbes buts de Jallet et Nenê ont donné la victoire à Paris

jeudi 30 septembre 2010, par Vivien B.

[UEFA] PSG 2-0 Karpaty Lviv : résumé du match

Comme prévu, Antoine Kombouaré a procédé à trois changements par rapport à son équipe habituelle : Sylvain Armand, Claude Makelele et Guillaume Hoarau étaient laissés au repos, respectivement remplacés par Zoumana Camara, Jérémy Clément et Peguy Luyindula. Devant un stade désert — moins de 2 000 personnes au coup d’envoi, à 19 heures, et quelques milliers de plus au final —, le PSG devait poursuivre sa bonne série de quatre matches sans défaite.

Le match en bref

Sur une touche de Tiéné côté gauche, Erding remet de la tête pour Nenê, dont le tir contré revient sur Jallet, aux 25 mètres. Le latéral droit parisien frappe sans contrôle : le ballon file se loger dans le petit filet, à ras de terre (1-0, 4e). Mise à part une frappe de loin qui passe largement à côté, ce sont encore les Parisiens qui s’illustrent après ce but, sans toutefois se montrer dangereux avant la 20e minute : partie côté droit, une offensive parisienne menée par Sessegnon aboutit sur Nenê, à l’entrée de la surface côté gauche. La frappe sans contrôle du Brésilien est parfaitement cadrée, à ras du poteau droit du gardien ukrainien (2-0, 20e).

Il faut ensuite attendre le dernier quart d’heure de la première période pour voir le match s’animer. Parti côté droit, Sessegnon résiste à plusieurs défenseurs ukrainiens, rentre dans la surface puis choisit la frappe en force de l’extérieur du pied droit. Le ballon passe largement au-dessus (33e). Auparavant, les Parisiens s’étaient déjà créés plusieurs occasions annihilées par des hors-jeu — notamment une tête de Luyindula. Dans la foulée, Luyindula dévie un ballon pour Nenê côté gauche, qui déborde et centre pour Erding — très peu en vue jusque-là —, mais la défense du Karpaty Lviv intercepte (34e).

Les Ukrainiens peinant à approcher des buts d’Edel, ils multiplient les frappes de loin, mais aucune n’est cadrée. De son côté, Paris continue à attaquer. Nenê centre devant le but pour servir Erding, auteur d’un bon appel. Le Turc se jette, mais il est trop court (40e). Les dernières occasions sont pour les vert et blanc : une nouvelle frappe au-dessus suite à un mauvais contrôle de Camara (41e), puis un centre venu du côté gauche parisien que Camara repousse de la tête… sur un attaquant ukrainien. Plein axe, dans la surface, celui-ci contrôle et expédie le ballon largement au-dessus des buts d’Edel (42e).

La deuxième période démarre doucement. Les choses s’emballent à l’heure de jeu, grâce notamment à plusieurs débordements de Sessegnon. Le Béninois, côté gauche, sert Erding dans la surface. L’ancien Sochalien contrôle du gauche en extension, et frappe du droit à l’entrée des six mètres. Son tir est trop croisé (57e). C’est ensuite côté droit que Sessegnon déborde, avant de centrer en retrait. Erding se jette pour reprendre, mais il ne peut appuyer sa frappe, captée sans problème par le gardien ukrainien (61e).

Le Karpaty Lviv réagit d’abord par une frappe de loin, cadrée cette fois, mais bien captée par Edel (63e). Puis un centre venu du côté droit de la défense parisienne passe devant le but : Edel le détourne très légèrement, mais personne n’est là pour couper la trajectoire du ballon (65e).

La fin de match est moins riche en occasions. Les Ukrainiens se montrent encore dangereux sur une passe glissée au milieu de la défense parisienne, côté gauche, mais Camara récupère la balle d’un tacle parfait (78e). En toute fin de match, un nouveau centre en retrait de Sessegnon côté droit est repris de la tête par Kezman. Sa frappe est bien croisée, le gardien est battu… mais un défenseur ukrainien repousse quasiment sur sa ligne de but (90e).

Le PSG s’impose donc 2-0, poursuivant sa série de matches sans encaisser le moindre but, qui dure désormais depuis cinq rencontres. Le Borussia Dortmund s’étant incliné 0-1 devant le FC Séville, les Parisiens sont seuls en tête du groupe J avec 6 points. Prochain match de Ligue Europa à Dortmund le 21 octobre.

Plus d’infos : voir la fiche du match

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

14 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Smegs
    1er octobre 2010 00:59

    L’équipe a fait plaisir. Appliquée organisée, j’ai bcp aimé qu’il y est toujours quelqu’un pour aider ou accompagner le camarade. J’ai vraiment trouvé l’équipe jouer en bloc. 6 points que du bon !

  • #2
    7 votes
    Votez
    Fab
    1er octobre 2010 02:40

    Outre le match, bravo pour les 3 points, les tribunes vides et les chants des supporters ukrainiens, ça me fait pleurer…

  • #3
    7 votes
    Votez
    MAMUT7
    1er octobre 2010 09:33

    Les familles n’étaient pas là, on nous aurait menti ?

    Et dire que la météo et les derniers résultats, à défaut de l’horaire, se pretaient à un afflux de fan transi d’amour pour le PSG.

    Le reservoir de supporter n’est peutêtre pas aussi important que Lerpoux n’espérait…

    Enfin tant que le club se refait une image virginale pour que Colony Capital puisse le revendre (enfin) et rentrer dans ses frais tout va bien !

  • #4
    11 votes
    Votez
    Arno P-E
    1er octobre 2010 09:49

    Je me demande combien on aurait fait de spectateurs à la même époque et au même horaire l’an dernier… Sans doute le double, maxi 20.000 ? Guère plus, et l’ambiance aurait peut-être été pourrie aussi.

    Je dis pas ça méchamment ou pour ceux qui sont contre le plan contre ceux qui sont pour le PSG, c’est juste qu’en Europa League, fin septembre, en semaine à 19 h, on en a déjà tous vécu des matches de merde en tribunes (PSG - Santander, c’était affreux, et je crois que c’était à 21h).

    Donc faut pas non plus sous-entendre tout le temps que c’était vraiment génial avant Sourire. Faut aussi être honnête et rester humbles. On n’était pas parfaits non plus niveau animation de tribunes dans ces conditions-là, je voulais juste le rappeler.

  • #5

    Votez
    snoopscratchyscratch
    1er octobre 2010 09:58

    C’est vrai que le parc paraissait vide (heureusement qu’il donne des places !) mais en tout cas le peu de public a su applaudir Erding lors de sa sortie qui n’a toujours pas de réussite mais qui a tout de même fait un bon match. C’est déjà ça… !

  • #6

    Votez
    Thibaut
    1er octobre 2010 10:39

    Et Erding qui sort sous les applaudissements. Ça fait plaisir ça.

  • #7

    Votez
    IMFBB
    1er octobre 2010 10:44

    Leproux, sors de ce corps !!!

    Bon, pas faux, sinon. Mais ça fout quand même les boules de rivaliser avec Louis II. Et d’un autre côté, ça stigmatise un peu plus l’echec de la direction…

  • #8
    5 votes
    Votez
    jloan
    1er octobre 2010 10:54

    Il y a vait plus de monde et d’ambiance pour le match contre auberviliers du dimanche 4/1/2010 à 21h00 qu hier soir…

    je pense qu hier on aurait fait entre 20 et 25000 sans le plan leproux. Hier pas sur qu on ait depassé les 5000.

    Honte sur leproux.

  • #9

    Votez
    stanc
    1er octobre 2010 11:28

    Bah v’là qu’on se met à frapper de loin et même à marquer. La confiance serait-elle en train de nous envahir ? Bon restons prudents. Sinon, même si on n’y est pas étrangers, cette équipe ukrainienne n’était pas l’ogre offensif annoncé.

    Avec la défaite de Dortmund, ils vont devoir se rattraper contre nous et ça peut nous être bénéfique avec notre défense hermétique actuelle. Je nous vois bien refaire un coup comme à Séville. Ils se jettent à l’abordage et nous, pépère, on gère et on marque en contre. Bah quoi, on peut rêver B-)

  • #10
    6 votes
    Votez
    Xav
    1er octobre 2010 12:14

    Et dire que le Paris Saint Germain continue de gagner sans ses supporters historiques. Quelle idée !! Après TOUT ce qu’on a fait pour eux, les joueurs pourraient se montrer solidaires dans notre nullité et enchainer les défaites. Nan mais j’te jure à croire qu’ils le font exprès.

    M’en fou, moi, tant que le Parc est à moitié vide et rempli que de footix. Je me marre bien devant ma télé avec mon écharpe aux couleurs du club et mon maillot floqué. Je chante un max : "… tu ne seras jamais seul car nous deux c’est pour la vie…"

    "Pour la vie". Euh disons surtout quand l’équipe gagne parce que bon, faut pas exagérer "avec tout ce qu’ils sont payés, ils pourraient mouiller le maillot". Faut comprendre quoi, il faut que je le rentabilise, moi, mon abonnement.
    Et de toute façon, les siffler quand ils jouent comme des brêles, ça peut toujours les motiver. Je sais bien moi, mon prof de maths, quand je n’y arrivais pas, il me pourrissait et résultat, je n’y arrivais toujours pas. Euh, je crois que je m’égare mais bon vous avez compris.

    J’ai bon ? Sourire

    Xav

  • #11
    5 votes
    Votez
    Xav
    1er octobre 2010 12:38

    Quoi Erding est sorti sous les applaudissements ? Quelle honte !!
    C’est une grosse brèle. Il rate trop d’occasions et marque pas de buts. Un bébé de six mois y arriverait. Sans moi, le Parc est rempli de footix. J’ai bien fait de rester chez moi : je l’ai trop pourri Erding devant ma télé.

    De toute façon le Parc est vide : il y a moins de monde au Parc que de chômeurs en France. Ah, ça prouve bien que je ne suis pas un mouton, et que je suis un VRAI supporter.

    Honte à LEPROUX !!

    J’ai (toujours) bon ?

    Xav (qui s’adapte…)

  • #12
    6 votes
    Votez
    MAMUT7
    1er octobre 2010 13:14

    @Xav
    Tu es un petit marrant toi.
    Fais toi lourder du stade après 5, 10 voire 20 ans et après on verra.
    Va supporter une équipe sans queue ni tête les soir soir d’hiver par moins 5.
    Va supporter des dirigeants et joueurs qui n’offrent même pas à ses supporter le minimun d’implication nécéssaire.

    Erding est mauvais en ce moment mais ne s’est JAMAIS fait pourrir par le parc.

    Le club à voulu se débarraser de ses supporters c’est chose faite. Malheureusement pour lui d’autres, qui eux n’étaoent pas indésirables, ont suivi.

    Mais si tu aime voir le Parc des Princes dans cet état tant mieux pour toi.

    Je ne suis pas près à tout pour revenir au parc. Un peu d’orgeuil bon sang !

  • #13

    Votez
    Xav
    1er octobre 2010 17:31

    @MAMUT7 : en parlant sérieusement (si, si) je reconnais que la décision de LEPROUX est très injuste pour une partie des supporters. Celle des IDS systématiques (ex : manifestations devant le Parc) est une aberration.

    Je pense également que certaines associations ont fait passer leurs intérêts personnels avant ceux du club. J’hallucine lorsque je lis que les grèves étaient pour la plupart justifiées. La volonté de mettre en place la CNI (par exemple) n’était que la conséquence des débordements entre les deux virages lors des déplacements.

    Il fallait que cette guerre cesse. Il y a quand même eu deux morts (même si les raisons sont différentes).

    La seule question à se poser : Qui sont les responsables qui ont contraint le PSG à se séparer aujourd’hui d’une partie de ses supporters ?

    Xav

  • #14

    Votez
    IMFBB
    1er octobre 2010 19:17

    Xav, si la fin justifiait tous les moyens, on pourrait attaquer un pays et massacrer des civils innocents juste parceque les dirigeants représenteraient un "danger pour la paix dans le monde", on pourrait expulser des dizaines de milliers de personnes en raison de la couleur de leur peau car 5% d’entre eux se livrent à des activités illégales, on pourrait virer 13.000 personnes (et en dégouter quelques milliers d’autres) d’un stade qu’ils fréquentent depuis 5, 10, 20 ou 30 ans au motif que la police ne peut ou ne veut pas regler un problème causé par quelques centaines d’individus… Mais on ne peut pas hein ?

    Ah ben si. On peut.

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG