Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Kévin, 12 ans, écrit sur le site sofoot.com

[Presse] Le PSG et les stagiaires de So Foot

Ou comment publier un ramassis de clichés et de contre-vérités sous couvert d’humour

vendredi 5 février 2010, par Arno P-E

[Presse] Le PSG et les stagiaires de So Foot

Dans la série on ne devrait pas laisser Kévin s’approcher du clavier, il va encore nous pondre un article pourri sur son blog, le petit nouveau s’appelle Mathieu Faure. Stagiaire chez So Foot, il a signé un texte comme on en lit rarement. Et pourtant, ce ne sont pas les débilités qui manquent sur le web.

Difficile de dire ce qui navre le plus à la lecture de cet article de Mathieu Faure : sa bêtise crasse, ou le fait qu’en plus l’auteur se veuille drôle. Seule certitude, ce torchon a valeur d’insulte à l’intelligence de ses potentiels lecteurs. Espérons que désormais, les collègues chargés de maintenir Mathieu Faure auprès de la photocopieuse et de l’armoire à trombones sauront l’empêcher de tromper à nouveau leur vigilance. Parce qu’au delà de la gestion du stock de recharges d’agrafes, pas sûr que le potentiel du stagiaire subjugue son employeur.

Les Cahiers du Football se sont construits une réputation dans le décryptage burlesque des discours de footballeurs. Malheureusement, n’est pas drôle qui veut. Et là, si on comprend bien l’objectif que le stagiaire de So Foot avait en tête pour enfin toucher ses tickets restaurants, force est de constater que l’auteur s’est vautré comme jamais. Son décryptage en VOST réussit le difficile amalgame du ramassis de clichés éculés et de la cohorte de contre-vérités. Une performance.

Une pitoyable introduction

En tant que stagiaire, Mathieu Faure ne touche sans doute pas grand-chose pour ses textes. Et ça tombe plutôt pas mal, étant donné que c’est bien plus que ce qu’ils valent. Que les apprentis journalistes de France reprennent espoir ! Certains sites publient un type capable de vous sortir des inepties pareilles :

Au fil des mois, non seulement le Kanak se vautre sportivement, mais il demeure de plus en plus irritant lors de ses sorties médiatiques toutes en nuances.
Ça laisse des chances pour tous ceux qui écrivent mieux, c’est-à-dire le reste de l’humanité. Au moins, l’auteur reconnaît à Kombouaré une certaine souplesse. Parce que soit tu demeures, soit tu augmentes, mais demeurer de plus en plus, pas facile… Quant à se plaindre du fait que Kombouaré adopte un discours nuancé, c’est merveilleux. Il a déjà vu une interview de Laurent Blanc le stagiaire ? Et de Deschamps ? De Puel ? Il croyait quoi le petit Mathieu Faure ? Que Kombouaré était un ahuri qui écumerait, bave aux lèvres, à la première défaite ?

L’intermittent du spectacle semble s’être fait une drôle d’idée du coach parisien :

On est d’accord, Antoine Kombouaré n’est pas René Descartes. Néanmoins, Kombouaré pense, donc il est. Mais quoi au juste ?
On est d’accord, Mathieu Faure, stagiaire à So Foot, du haut de sa grande carrière de journaliste sportif, se permet de juger de l’intelligence de Kombouaré. Mathieu Faure ! L’homme qui a compris hier comment se servir d’un dictionnaire des synonymes…
Chaque semaine, le coach francilien balance sa prose, répétée, redondante, agaçante et inutile.
Et superflue, vaine, oiseuse, lancinante, irritante et ennuyeuse aussi ? L’apprenti du clavier pourrait au moins attendre d’être payé à la ligne pour nous infliger ses navrantes expérimentations stylistiques… D’ici là, pourquoi ne pas lui rendre la politesse, en essayant de décrypter son décryptage ? Bienvenue dans la peau de Mathieu Faure.

Petits mensonges entre amis

« C’est un énorme début. j’aurais signé tout de suite pour avoir sept points après trois matches » (fin août).
Ne vous enflammez pas, on a uniquement battu les bidons, on va vite revenir à nos fondamentaux : la lose.
Dans le rayon bidons, durant l’été le PSG a juste étrillé Lille 3-0, et concédé le nul à Montpellier, à la dernière minute. Deux bidons agrippés au podium aujourd’hui. Mais bon, s’il faut tenir compte de la vérité, c’est moins drôle aussi…
« C’est cruel, on a le sentiment qu’on a tout fait pour aller chercher la victoire » (après Monaco - PSG).
Je ne comprends pas, on a joué à dix derrière, on prend un but alors qu’on joue la ligne dans notre surface.
Je sais, L’Équipe et le Parisien ont parlé de ce match comme d’une injustice tant les Parisiens avait dominé Monaco… avant de céder sur un contre parce qu’ils attaquaient trop. Rien à voir avec mes commentaires, mais comme je dis toujours, l’internaute étant relativement con, ça devrait passer.
« C’est une énorme déception. Je suis en colère car notre première période a été très décevante » (après le clasico).
On a perdu ? Encore ? Je vais peut-être pousser une gueulante dans le vestiaire. Ou pas.
Parce que finalement, à part gueuler et passer pour un rageux, ou bien se taire… et se faire taxer de mollesse, il a quoi comme solutions Kombouaré ?
« Les joueurs, c’est comme mes enfants. Quand on s’attaque à eux ; je deviens fou » (Affaire Gourcuff - Makélélé).
Allez-y m’en fous, insultez-les, c’est des bons à rien. Par contre, allez-y molo sur Colony en dehors de ça, c’est eux qui raquent pour mon salaire.
Moi, quand j’ai rien à dire dans un article, je rajoute une petite remarque bien démago sur le salaire du coach. Valeur sûre : ça plaît aux frustrés. Alors oui, ses joueurs l’ont publiquement remercié d’avoir pris leur défense, mais pourquoi ne pas laisser croire que Kombouaré les a lâchés ? Quitte à raconter n’importe quoi [1]…
« Il faut plus de gnac, il faut se faire plus mal en match » (avant le clasico).
On manque d’Asiatiques devant, on doit finir en sang, comme des hommes.
Tiens, et si je glissais une petite blagounette limite raciste, qui n’a rien à voir avec rien ? Tu me diras, instiller une atmosphère de racisme latent dans un article sur le PSG, c’est presque trop facile… Bon aller, ça passe quand même !

À So Foot, les stagiaires découvrent la vie

« C’est le match des regrets. On prend deux buts sur coups de pied arrêtés, ce qui est inacceptable à ce niveau. Alors, oui, on a énormément de regrets. Au-delà du résultat, j’ai aimé le comportement de mes joueurs » (après la défaite à Gerland).
Bon, d’accord, on a encore perdu. Mais quand même, on a presque mené 2-0, c’est mieux déjà.
Scoop : quand on lui demande s’il est content d’avoir perdu 2-1 après avoir mené, Kombouaré répond non !
« Il faut voir ce match comme le plus important de la saison. On doit se rapprocher de Lille. Il faudra livrer un grand match » (voyage touristique dans le grand Nord).
Je l’ai déjà dit pour les trois derniers matches, mais là, c’est important de gagner. Enfin, il serait bien de ne pas perdre quoi.
Vous avez vu, j’ai fait une blague sur les pingouins aussi ! Pas que sur les Asiatiques. Mais si, plus haut, là ! Marrant non ? Z’aviez vu ? Enfin sinon, ce que je voulais dire de drôle aussi, c’est que si des journalistes lui demandent trois fois de suite s’il faut gagner le prochain match en trois semaines, eh bien les trois fois Kombouaré il répond oui. Comment c’est trop de la prose répétée et redondante et inutile ! Il pourrait être original quand on lui demande chaque semaine s’il préfèrerait gagner ou perdre le coach du PSG, quand même !
« On a été battus dans tous les duels, on a joué à reculons, on a joué trop bas. On a eu les chocottes » (de retour du Nord).
Il ne fallait pas perdre. Bon, c’est la vie. Par contre, il ne faut pas perdre le prochain, c’est la dernière chance.
Je suis allé faire tout un tas de recherches de phrases de Kombouaré sur Internet. Et j’ai utilisé Google tout seul, comme le monsieur des tickets restaurants il m’a montré. C’est mon responsable de stage qui va être fier de moi !
« On s’est cru une grande équipe, il va falloir se remettre au boulot » (PSG - Nice).
Je vous avais prévenus : on ne ressemble à rien.
Et donc, pour illustrer mon article où je me fous de la gueule de Kombouaré parce qu’il ne fait soi-disant que défendre ses joueurs, j’ai trouvé malin de coller des citations où il les critique, ses joueurs. Faut dire que je ne suis que stagiaire, on ne va pas me demander de faire du Descartes non plus…
« Je travaille avec les joueurs que j’ai. […] À mon époque, sur 23 joueurs, il y avait vingt internationaux. Dans le onze de départ, seul Patrick Colleter ne l’était pas. Aujourd’hui, il y en a combien ? Juste Stéphane [Sessegnon] avec le Bénin. Le PSG ne peut plus avoir une équipe comme il l’a eue » (prise de conscience avant Lyon).
Hier j’ai regardé mon effectif sur le papier, j’ai vomi.
Tiens, marrant : à la rédaction de PSGMAG.NET, ça nous a fait pareil. Mais en lisant du Mathieu Faure.

Papa, Maman, j’ai un problème : je n’ai aucun talent, et quand j’essaye de me montrer drôle et spirituel, mes petits camarades me jettent des cailloux.
Ce n’est pas grave mon fils, tu travailleras chez So Foot.

Notes

[1] Et ce n’est d’ailleurs pas une première chez So Foot

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

12 votes
Votez

13 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Magic Gino
    5 février 2010 12:37

    Très faible en effet.

    Je suis allé sur la page de sofoot (j’ai honte) et j’ai voulu noter l’article. Attention piège, ne cliquez pas sur "voter pour l’article", c’est uniquement une prise en compte d’appréciation positive. J’aurais pu m’en douter mais me suis fait berner.

    Magic Gino

  • #2

    Votez
    Nikot
    5 février 2010 13:11

    Attention à ne pas tomber dans l’excès. Je suis un fervent lecteur des cahiers, de so foot et de votre webzine. Je les aime car ils apportent une lecture différente des évènements. Cette approche qui diffère sur ces 3 supports m’intéresse car je la trouve complémentaire avant tout. Il serait temps de comprendre que So Foot n’est pas les CdF et ne ressemble pas à "Le Parisien" ou "L’équipe". Pour en revenir sur Matthieu Faure, je n’aime pas vraiment ces procédés qui visent avant tout à attaquer la personne. Certes MF s’en prend assez ouvertement à AK et d’une façon plutôt "nulle". En effet cet article n’est pas bon et So Foot fait aussi des articles mauvais. Mais avant de jeter "l’eau propre" sur MF, avez vous pris la peine au moins de lire d’autres articles de lui ? Avant même de critiquer So Foot, avez-vous remarqué le travail que ce journal accompli ? So Foot fait peut être du racollage avec sa version web mais son champ d’action s’agrandissant de plus en plus, ils n’en perdent pas moins leur vocation à donner la parole à ceux qui ne peuvent l’avoir. Sans forcément mettre des oeillères, il serait de bon aloi de ne pas critiquer cette presse dissidente. Mais je sais que cette franchise qui fait de moi un de vos lecteurs assidus et votre amour pour le Paris SG font que vous ne pouvez vous empêcher de tilter à la lecture d’un tel article.

    Jugeons l’article, pas l’homme.

    Harvey_Teckel aka Nikot :)

  • #3

    Votez
    Vivien Brunel
    5 février 2010 13:49

    Salut Nikot,

    Je suis d’accord avec toi pour ce qui est du « Jugeons l’article, pas l’homme ». Arno te répondra peut-être plus précisemment sur le choix qu’il a fait de prendre cet angle-là (rentrons dans la peau de), je crois qu’il s’agissait d’appliquer le même procédé que MF vis-à-vis de AK, c’est-à-dire parler à sa place… Donc il fallait personnifier l’article.

    Pour ce qui est de la chute, il est vrai que c’est un jugement plus global, parce que c’est l’énième fois qu’on tombe sur un article qui nous semble très contestable sur le même site, et nombre des brèves en question sont bien signées MF.

    Maintenant je réagis sur le fond :

    Il serait temps de comprendre que So Foot n’est pas les CdF et ne ressemble pas à "Le Parisien" ou "L’équipe". […] Certes MF s’en prend assez ouvertement à AK et d’une façon plutôt "nulle". En effet cet article n’est pas bon et So Foot fait aussi des articles mauvais. Mais avant de jeter "l’eau propre" sur MF, avez vous pris la peine au moins de lire d’autres articles de lui ? Avant même de critiquer So Foot, avez-vous remarqué le travail que ce journal accompli ? So Foot fait peut être du racollage avec sa version web mais son champ d’action s’agrandissant de plus en plus, ils n’en perdent pas moins leur vocation à donner la parole à ceux qui ne peuvent l’avoir. Sans forcément mettre des oeillères, il serait de bon aloi de ne pas critiquer cette presse dissidente.

    Je comprends bien ta déception de voir que l’on critique un journal que tu apprécies, mais je ne partage pas du tout ces arguments-là. Ce n’est pas parce que So Foot papier développe des choses intéressantes ou que sofoot.com propose des tribunes très, très pertinentes et originales de Nicolas Hourcade que ça les « autorise » à écrire n’importe quoi à côté, ou que ça nous « interdit » de les critiquer.

    Régulièrement, lorsque nous évoquons So Foot, nous rappelons d’ailleurs que nos critiques se portent sur le site Internet du journal, et pas sur le mensuel.

    Quant au fait qu’il s’agisse de « presse dissidente » : encore une fois, concernant les articles et les brèves sur le PSG, sofoot.com me semble au contraire parfaitement dans le sens du vent. C’est cliché sur cliché, pour racoler comme tu le dis toi-même. Et pas de temps en temps, à 95 %. Pour me citer `Mort de rire, car nous avons déjà eu cette discussion avec Luca récemment : les brèves de So Foot sont à mes yeux essentiellement un copier/coller d’un article lu ailleurs, sans le dire/citer la source, mais en ajoutant des remarques grotesques et gratuites qui ne font souvent qu’aller dans le sens des idées reçues.

    Notre exaspération et notre déception tiennent évidemment au fait que So Foot se présente comme décalé, qu’ils savent le faire sur certains sujets, mais qu’ils se contentent sur le web d’être un robinet à brèves grotesques. Tu nous reproches de le souligner simplement parce que le journal est de meilleure qualité, ou qu’ils publient de plus en plus de choses ?

    (Pour info, nous avons également résumé ici, il y a quelques semaines, ce que nous pensons de sofoot.com.)

    PS : à mes yeux le problème n’est pas du tout que MF s’en prenne à AK (ça aurait effectivement été intéressant de lire une analyse avec du recul sur la comm de Kombouaré), mais qu’il le fasse de cette façon, c’est-à-dire avec simplement des contre-vérités et des vannes gratuites sans fondement (salaire, Monaco à dix derrière…). Y a rien dans le papier de MF, pas d’info, pas d’analyse, pas d’humour… Juste un enchaînement de petits commentaires qui ne cherchent pas à refléter la réalité, mais à tailler AK, pour le plaisir. C’est le parti pris de départ, donc tout est déformé pour aller dans ce sens.

    PPS : je sais décidément pas faire court. :(

  • #4

    Votez
    Nikot
    5 février 2010 14:04

    J’espère bien qu’Arno PE me répondra, je ne veux pas avoir affaire avec son sous fifre :P . Trêve de plaisanterie je comprends bien ton point de vue et je le partage. J’ai pour ma part fait une séparation entre le mensuel (auquel je suis abonné) et le site ouaib (que je fréquente tous les jours). Beaucoup des mes amis de tribune se plaignent aussi du site web sofoot.com du fait de la pauvreté des brèves. Mais les brèves et bien je préfère les lire sur sofoot.com que l’équipe.fr. La brève je la lis en diagonale mais quitte à lire un format "court", autant rire un peu sur des clichés. Oui le PSG a une réputation de Facho et je préfère en rire avec les mecs de sofoot que de lire des articles pseudo neutres de chez l’équipe (et assimilés) qui sont en fait des ramassis de propagande gerbante. J’avais bien compris le fait qu’Arno PE (dont je lis avec plaisir les éditos) répondait à MF de la manière dont MF fustigeait AK. Mais vous dénoncez les manières et les mensonges du stagiaire tout en reproduisant les mêmes bétises que ce soit dans la forme ou dans le fond. Oui MF écris des brèves avec un humour gras et usé en reprenant les poncifs sur le PSG et s’en est pris avec des arguments en carton à AK. Mais ce mec vaut quand même autre chose et faire autant d’attaques sur un mec en parlant d’un seul article je trouve ça un poil réducteur et pas forcément digne de PSGMAG.NET.

    PS : Question technique, comment être identifié pour pouvoir ainsi poster du "tac au tac" ? Merci bien !

  • #5

    Votez
    Arno P-E
    5 février 2010 14:42

    Après "enquête" (hum…), il semblerait que Mathieu Faure ne soit plus stagiaire. La page contacts du site Internet de So Foot contient donc non seulement une faute d’orthographe au niveau du prénom de l’auteur, mais en plus n’est pas mise à jour.

    Comme quoi, de haut en bas la version web de SF est vraiment d’une rigueur totale `Mort de rire.

    Pour le reste, je te réponds ce soir Nikot, mais sans surprise je suis assez d’accord avec les arguments énoncés par Vivien (alias le Grand Patron).

  • #6

    Votez
    Nikot
    5 février 2010 14:51

    Pas de soucis, prend ton temps pour répondre (vu que tu mènes une double vie d’enquêteur ^^) je ne suis pas pressé :) .

    En tout cas je ne cherche en aucun cas à polémiquer, j’essaye juste de faire passer mon message et j’apprécie déjà le fait d’en discuter. Chacun ayant le droit d’avoir son propre point de vue, l’essentiel est de s’écouter (se lire en l’occurrence).

    Bonne journée à vous, au plaisir de vous lire.

  • #7

    Votez
    Chris
    5 février 2010 15:35

    Pour se réconcilier (un peu) avec sofoot.com, malgré tout :)

    http://www.sofoot.com/tu-sais-que-t…

  • #8

    Votez
    Arno P-E
    5 février 2010 22:53

    Salut Nikot.

    Désolé, ça va être du « moi je » Clin d'oeil
    Tout d’abord je suis bien de ton avis : il est nécessaire d’avoir une presse alternative, décalée, et irrespectueuse. En ce sens, les CDF sont souvent très forts. So Foot ? Eh bien je n’en connais que la version web. Il paraît que le mag papier est très intéressant, j’avoue ne jamais l’avoir lu. Il faut dire que le site ne m’incline pas à vouloir leur donner un centime. Donc, jusqu’ici pour moi SF ce sont des articles web que j’ai glanés ça et là dans des revues de presse. Et du coup je ne connais d’eux que les brèves à chute coup de poignard dans le dos, les articles se voulant acerbes, mais juste fielleux, et presque toujours à charge contre le PSG. Une ligne éditoriale hyper originale, tiens ! Bref…

    Je ne lis pas tout, attention ! Mais soit je suis hyper malchanceux, soient ils passent 90 % de leur temps à tailler le Paris SG.

    Après, le club est criticable. OK. Mais il y a façon de faire. Or là, le plus souvent c’est du n’importe quoi, comme le montre le lien dans la note de bas de page. Le texte sur AK, pour moi il se limite à une vaine énumération de mensonges éhontés, d’attaques gratuites et de blagues foireuses. En plus c’est orienté et partisan. La totale.

    Fallait-il répondre ?
    Dans la mesure où j’avais le temps de le faire, et surtout l’envie de défendre le club, je crois que oui. Il faut bien comprendre que ton commentaire montre combien la tâche de SF est facile. Je te cite : Avant même de critiquer So Foot, avez-vous remarqué le travail que ce journal accompli ? […] Sans forcément mettre des oeillères, il serait de bon aloi de ne pas critiquer cette presse dissidente. J’ai pas mal d’amis qui défendent d’ailleurs le même point de vue. Mais retournons le problème : sous prétexte que la version papier serait engagée et courageuse, alors la version web pourrait verser dans la facilité ? Dans le populaire qui fait du clic ? Quand on joue la carte de la caricature, cela permet-il de balancer des saloperies (j’assume le mot) avant de se retrancher derrière le si pratique parapluie du « second degré » ? Ca me paraît vraiment trop simple.

    Comment répondre ?
    Alors là, je dirais « comme on peut ». J’ai eu beaucoup de mal. La litanie de Mathieu Faure m’est apparue tellement malhonnête que j’ai hésité. Me contenter de le tourner en ridicule n’aurait pas suffit : son texte est grave. Il insulte Kombouaré, contribue à donner de lui une image négative, et surtout mensongère. Ce genre d’attaques calomnieuses laissent toujours des traces. Dans 6 mois, le PSG aura par exemple peut-être vraiment défendu à 10 contre Monaco dans l’esprit des gens. À mon sens il fallait donc démonter tous les faux arguments de Mathieu Faure en pointant du doigt ses mensonges à vocation humoristique (mois d’août bidon, match contre Monaco, soutien/abandon des joueurs…). D’un autre côté, tout lister aurait vite tourné au fastidieux, au texte de supporter aigri. Et puis ce qui alourdit encore le travail, c’est que dans ce texte, sur certaines contributions de MF, c’est juste du n’importe quoi. Du pur délire diffamatoire, pour le plaisir de démonter du coach. Tu ne peux pas argumenter quand en face ce sont des affabulations débiles et contradictoires (il défend pas ses joueurs, c’est mal, et trois lignes plus loin il a tort parce qu’il les défend ?!?). Je n’allais pas dire « bon bah là c’est juste confondant, il raconte vraiment de la merde ». Pourtant…

    Je ne suis pas ravi de mon article, peut-être aurait-il gagné en poids si j’avais réussi à l’attaquer de manière plus légère (paradoxe `Mort de rire). Je ne sais pas. C’est loin d’être parfait. Mais le sujet me semblait si grave… ça donne une structure un peu bancale. Et puis il fallait réagir, je crois.

    Mais le plus important pour moi, c’est que même si à côté So Foot écrit sans doute des articles hyper importants, rien ne peut légitimer un immondice démago comme ces diffamations. Je dirais même qu’en vertu de leur réputation, ils peuvent encore moins se permettre ce genre de faiblesse : parce que les lecteurs leur font confiance Triste.

  • #9

    Votez
    Nikot
    9 février 2010 13:09

    Salut Nikot.

    Désolé, ça va être du « moi je » … Tout d’abord je suis bien de ton avis : il est nécessaire d’avoir une presse alternative, décalée, et irrespectueuse.

    Être de mon avis est déjà un bon début, la rédemption est proche :).

    En ce sens, les CDF sont souvent très forts. So Foot ? Eh bien je n’en connais que la version web. Il paraît que le mag papier est très intéressant, j’avoue ne jamais l’avoir lu. Il faut dire que le site ne m’incline pas à vouloir leur donner un centime. Donc, jusqu’ici pour moi SF ce sont des articles web que j’ai glanés ça et là dans des revues de presse. Et du coup je ne connais d’eux que les brèves à chute coup de poignard dans le dos, les articles se voulant acerbes, mais juste fielleux, et presque toujours à charge contre le PSG. Une ligne éditoriale hyper originale, tiens ! Bref…

    Alors, vu qu’on fait dans le « moi je », il faut savoir que je lis assez régulierement So Foot version papier et que je suis abonné même depuis peu. La version papier je n’en ferais pas son éloge vu qu’elle est HS par rapport au sujet initial même si je n’en pense pas moins. Concernant leur site web, il fait « débat », j’ai pas mal de potes fans des CdF et de So Foot papier qui ont plus de « mal » avec la version Web qui se veut il faut le dire un peu plus racolleuse. Mais puisque tu parles des brèves, parlons-en. Les brèves de So Foot n’ont aucun, je le dis bien aucun intérêt. Très peu de scoop et c’est souvent du recopié, du réchauffé enfin bref… Seulement, quitte à lire des infos transferts ou vie privée des stars (beurk), autant le lire d’une façon décalée genre « Gérard de Roubaix » dans son bistrot.

    Je ne lis pas tout, attention ! Mais soit je suis hyper malchanceux, soient ils passent 90 % de leur temps à tailler le Paris SG.

    Oui ils en parlent beaucoup, pas toujours avec justesse mais eux au moins se tentent à analyser le JEU. Alors certes, cette bande de joyeux lurons ne sont pas tous des Arrigo Sacchi mais ils ne basent pas leurs « analyses » que sur de l’extrasportif mais bien sur la vérité du terrain. Chose que l’Epique ou le parisien perdent de plus en plus.

    Après, le club est criticable. OK. Mais il y a façon de faire. Or là, le plus souvent c’est du n’importe quoi, comme le montre le lien dans la note de bas de page. Le texte sur AK, pour moi il se limite à une vaine énumération de mensonges éhontés, d’attaques gratuites et de blagues foireuses. En plus c’est orienté et partisan. La totale.

    Cet article était mauvais. Tu as toutafé raison.

    Fallait-il répondre ?
    Dans la mesure où j’avais le temps de le faire, et surtout l’envie de défendre le club, je crois que oui. Il faut bien comprendre que ton commentaire montre combien la tâche de SF est facile. Je te cite : Avant même de critiquer So Foot, avez-vous remarqué le travail que ce journal accompli ? […] Sans forcément mettre des oeillères, il serait de bon aloi de ne pas critiquer cette presse dissidente. J’ai pas mal d’amis qui défendent d’ailleurs le même point de vue. Mais retournons le problème : sous prétexte que la version papier serait engagée et courageuse, alors la version web pourrait verser dans la facilité ? Dans le populaire qui fait du clic ? Quand on joue la carte de la caricature, cela permet-il de balancer des saloperies (j’assume le mot) avant de se retrancher derrière le si pratique parapluie du « second degré » ? Ca me paraît vraiment trop simple.

    On en vient il me semble au nerf de la guerre. So Foot est une entreprise, une société qui embauche et fais travailler des gens (Mathieu Faure n’imprime surement pas les articles qu’il écrit pour le mensuel ^^). So Foot est aussi dans une logique économique, il y’a un monde qui vit et qui bouge autour de nous et PSGMAG n’est pas sans le savoir ;) . Alors oui, avoir une belle rhétorique et suivre ses idéologies en écrivant (très bien il faut le dire) en tant que hobby (A moins que tu sois professionnel, auquel cas je serais ravi pour toi) c’est plus simple que de trouver un modèle économique et de péreniser la boite « So Foot ». Les CdF crèvent la gueule ouverte et malgré leurs qualités d’écritures, leurs connaissances foot et leur culture en générale, ils ne s’en sortent pas. Mais SF n’a pas pour autant vendu son âme au diable, ils font juste du papier de bas étage pour essayer de se faire connaître. Tactique de comm’, ni plus ni moins. Donc il est vrai que critiquer un journal qui réussi à perdurer et qui continue malgré tout à donner une autre vision du foot c’est un peu trop simple de la part d’un site amateur qui peut se permettre de balancer à tout va.

    Comment répondre ?
    Alors là, je dirais « comme on peut ». J’ai eu beaucoup de mal. La litanie de Mathieu Faure m’est apparue tellement malhonnête que j’ai hésité. Me contenter de le tourner en ridicule n’aurait pas suffit : son texte est grave. Il insulte Kombouaré, contribue à donner de lui une image négative, et surtout mensongère. Ce genre d’attaques calomnieuses laissent toujours des traces. Dans 6 mois, le PSG aura par exemple peut-être vraiment défendu à 10 contre Monaco dans l’esprit des gens. À mon sens il fallait donc démonter tous les faux arguments de Mathieu Faure en pointant du doigt ses mensonges à vocation humoristique (mois d’août bidon, match contre Monaco, soutien/abandon des joueurs…). D’un autre côté, tout lister aurait vite tourné au fastidieux, au texte de supporter aigri. Et puis ce qui alourdit encore le travail, c’est que dans ce texte, sur certaines contributions de MF, c’est juste du n’importe quoi. Du pur délire diffamatoire, pour le plaisir de démonter du coach. Tu ne peux pas argumenter quand en face ce sont des affabulations débiles et contradictoires (il défend pas ses joueurs, c’est mal, et trois lignes plus loin il a tort parce qu’il les défend ?!?). Je n’allais pas dire « bon bah là c’est juste confondant, il raconte vraiment de la merde ». Pourtant…

    On est encore une fois globalement d’accord, l’article était plutôt mauvais et les arguments se démettent plus rapidement qu’une bâtisse haïtienne en plein tremblement de Terre.

    Je ne suis pas ravi de mon article, peut-être aurait-il gagné en poids si j’avais réussi à l’attaquer de manière plus légère (paradoxe ). Je ne sais pas. C’est loin d’être parfait. Mais le sujet me semblait si grave… ça donne une structure un peu bancale. Et puis il fallait réagir, je crois.

    Si tu penses qu’il fallait le faire, alors c’est qu’il le fallait. Ne cherchons pas plus loin. Comme je le répète c’était plus la forme de réglèment de compte envers MF qui me semblait lourde (et puis l’attaque vers SF aussi ^^).

    Mais le plus important pour moi, c’est que même si à côté So Foot écrit sans doute des articles hyper importants, rien ne peut légitimer un immondice démago comme ces diffamations. Je dirais même qu’en vertu de leur réputation, ils peuvent encore moins se permettre ce genre de faiblesse : parce que les lecteurs leur font confiance .

    C’est sur et je suis d’accord dans la globalité mais attention à ne pas prendre qu’un article pour dresser le portrait type des articles de SF et/ou de Mathieu Faure.

    Désolé de répondre si tard, j’étais en Week end (J’ai salement abandonné ma tribune ce week end :’( ) mais je suis ravi en tout cas d’avoir pu échanger ces quelques lignes, c’est toujours intéressant. Bonne continuation à vous en tout cas, je continue à vous lire !

  • #10

    Votez
    Boskovic Jr
    11 février 2010 16:25

    Faisant d’ordinaire partie de la catégorie internaute dite des "Invisibles Inodores Muets "(qui lit mais poste pas), je m’autorise exceptionnellement une sortie coté "Posteur" pour rendre hommage à ceux qui font Psgmag et ce qui fait, à mon avis,la force du site : son ton si particulier d’ "Enculeur de mouche".

    On sent la volonté d’écrire des articles avec pour base les faits (oh mon Dieu !) et pour seule arme l’argumentation (Vade Retro), celle qui s’appuie sur un vrai travail de recherche, des sources… (Nan mais franchement, et pourquoi pas du Journalisme tant que vous y etes ?Ca me dégoute.)

    On pourra toujours reprocher sur l’utilité de tout ça - je veux dire, la nécessité d’enculer les mouches-, penser par exemple que ce cher stagiaire ne valait pas autant d’attention, qu’avec trop de rigueur et d’intégrité on finit intégriste et psychorigide…

    C’est pas faux… De meme qu’user systématiquement du second degré et du décalage reste la meilleure facon de sauver les meubles ; le papier devient secondaire : c’est pour rire, c’est pas un vrai "article", c’est pour déconner…
    Traduction : Un vrai article signifierai un vrai travail, un vrai travail un vrai jugemement et fatalement un vrai jugement sur un vrai journaliste et ses véritables qualités…
    Pas très "cool" donc… Plus aisé de faire du vide, de l’appendice de blog à tendance Facebookien sous couvert de faire "frais" et "drole", mais, comme ca a été justement dit, encore faut-il l’être. Et So foot (entre autre) tombe souvent à coté à force de vouloir etre partout .

    Bref…

    Tout ça pour dire qu’a choisir entre les défaut de chacun, je préfère de loin ceux de Psgmag,qui en se basant sur un vrai travail journalistique me parait au final bien plus décalé que les autoproclamés "si excentriques" confrères dont l’acidité, à force d’etre mélée à toute les sauces, finie par avoir un goût rance.

    Bonne continuation, sincèrement !

    (P.s : si le message parait embrouillé sa principale substance est celle-ci : Big up !!! Si !Si ! La Familleuuuuuuuuuu !!)

  • #11
    10 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    1er juillet 2011 16:58

    T’es un bon Mathieu Faure !!!!
    Il n’y a que la verité qi blesse et ca, supporters parisiens, vous en faites l’amere expérience !!!!
    Etant quasiment sur des origines provencales de ce jeune journaliste, je ne peux que lui dire : CONTINUE !!!
    C’est pas une bande de rageux (a moitié botchs) qui doit te dire quoi ecrire et quoi penser quant à la gestion d’un club de guinguette dirigé par un guignol !!!
    A bientot tout le monde et ALLEZ l’OM !!!

  • #12

    Votez
    kob_bzh
    1er juillet 2011 17:33

    Je n’ai absolument rien compris à ton charabia… Je vais essayer de voir sur Google Translate s’il n’y a pas un traducteur "Marseillais - Français"…

  • #13

    Votez
    Snoopscratchyscratch
    1er juillet 2011 20:02

    Grâce à PSGMag, la seule expression qui me vient à l’esprit quand on évoque l’OM c’est "chauve en lycra".

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG