Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Douchez : le Parisien déjà dans le rythme

Scoop : Douchez n’est pas le meilleur goal du monde

mardi 3 mai 2011, par Gauthier B.

Scoop : Douchez n'est pas le meilleur goal du monde

Depuis ce lundi, l’arrivée au Paris Saint-Germain de Nicolas Douchez, gardien de Rennes, est considérée comme acquise. Grégory Coupet partant à la retraite, Edel semblant parti pour accepter un poste de numéro deux, le PSG met ainsi fin au dossier toujours épineux des gardiens de buts. Bien avant l’ouverture du mercato, Paris a déjà réussi à dénicher, sans indemnité de transfert, un gardien expérimenté de Ligue 1, transition parfaite pour l’éclosion annoncée d’Alphonse Areola. De quoi se réjouir… mais visiblement pas pour tout le monde. Le journal le Parisien ne veut visiblement pas perdre ses bonnes habitudes ; avant même l’officialisation de ce transfert, il offre à l’actuel gardien de Rennes son premier article à charge.

Christophe Bérard et Laurent Perrin, après avoir passé leur hiver à adresser le maximum de piques possibles à l’attention d’Edel — et ce même quand le portier parisien ne faisait rien de mal —, ne veulent pas perdre la main, et commencent déjà à mettre en doute les capacités de Douchez dans un article très sobrement intitulé « Douchez au PSG, le bon choix ? » Après les informations d’usage quant à son contrat parisien, notre duo magique de journalistes lance sa première attaque :

Par rapport aux autres prétendants [Ospina et Ruffier], il a l’avantage d’être gratuit. Mais, malgré ses 31 ans, son expérience du haut niveau reste limitée : il ne totalise que 191 matches de L1 là où Mickaël Landreau, au même âge, en compte déjà plus de 500…

Ici, c’est la logique élémentaire qui prévaut. Le Parisien prétend que Douchez a été privilégié à Ospina et Ruffier parce qu’il était gratuit et sous-entend qu’en contre-partie, le PSG a fait une croix sur l’expérience. Si l’on continuait à comparer avec Ospina et Ruffier, nous verrions pourtant qu’avec 92 matches de L1 pour Ospina et 112 pour Ruffier, Douchez est encore loin devant ses deux désormais anciens rivaux. Mais comme l’argument ne tenait pas, embobinons notre monde et comparons Douchez à quelqu’un d’autre qui n’a rien à voir : par exemple Landreau. Le hasard fait visiblement bien les choses, puisqu’ayant commencé à 17 ans, Landreau est un cas exceptionnel de précocité et compte logiquement aujourd’hui un nombre faramineux de rencontres de L1. Douchez s’est révélé sur le tard, comme d’autres joueurs avant lui, gardiens ou non — on peut citer des exemples comme Drogba ou Hoarau —, et on ne voit pas au nom de quoi cela serait quelque chose de péjoratif. Quitte à faire une comparaison dénuée de sens, Bérard et Perrin auraient carrément pu reprocher à Douchez de ne pas avoir 602 matches de L1 à son compteur, comme Jean-Luc Ettori. Et désormais, quand un attaquant rejoindra le PSG, on lui reprochera également ne pas avoir marqué autant de buts que Pauleta. Le côté constructif de cette analyse reste assez bien dissimulé.

Mais ce qui est le plus savoureux dans ce passage est que ce soit Mickaël Landreau qui ait été retenu comme exemple. Lui qui est déjà passé par Paris et qui, comme d’autres avant et après lui, a donc eu droit à de nombreux articles expliquant qu’il n’était pas fait pour un club comme le PSG. Landreau, celui-là même qu’il était nécessaire de remplacer en 2009, devient opportunément le gardien que Paris devrait regretter de ne pas avoir dans son effectif en 2011. À ce rythme-là, attendez-vous à lire en 2013 des articles vantant les arrêts rassurants d’Edel.

L’article continue ensuite en relatant l’avis de Jean-Michel Moutier. Avec tout le respect que nous pouvons avoir pour cet ancien Parisien, il est impossible de nier qu’il a une dent contre le PSG de Colony Capital. Remercié de son poste de directeur sportif à l’arrivée du nouvel actionnaire en 2006, ayant vu capoter le projet de rachat du club par HSBC en 1998 — alors qu’il était mandaté par la banque internationale —, Moutier met régulièrement en cause des choix effectués par le club. Sur Douchez, voilà ce qu’il dit :

Douchez a-t-il l’envergure pour Paris ? Ruffier, je n’aurais pas eu de doute. Douchez a fait deux saisons correctes à Rennes, mais il n’a pas de grands matches références. Comment va-t-il encaisser la pression ? Tout le monde va l’épier, il lui faudra être très fort.

En tant qu’ancien spécialiste du poste, Moutier a bien sûr le droit d’avoir son avis. On se demande juste sur quoi il se base pour dire qu’un gardien qui joue dans des clubs flirtant avec la coupe d’Europe depuis 2004 — et non depuis deux saisons — aurait forcément plus de mal à supporter la pression que Ruffier, gardien jouant depuis plusieurs saisons le bas de tableau dans un club auquel personne ne prête attention. Environnement serein qui n’a pourtant pas empêché le jeune Monégasque de connaître plusieurs sorties médiatiques qui auraient fait passer l’affaire Nenê–Hoarau pour une broutille. Ceci étant dit, Moutier a raison, Douchez devra être très fort. Mais de quel gardien aurait-on pu dire qu’« il pourra être très faible » ?

Retournons à Bérard et Perrin. Nos enquêteurs sont allés voir Antonetti et Baup, deux entraîneurs ayant eu Douchez sous leurs ordres. Et là, c’est la désillusion : aucun mauvais mot, rien. Les deux techniciens ne pensent et ne disent que du bien de Nicolas Douchez. Ne voulant surtout pas terminer l’article là-dessus, les journalistes utilisent leur pirouette préférée en nuançant fortement les propos de leurs interlocuteurs au détour d’une phrase fondée sur rien d’autre que leur ressenti personnel :

Malgré tout, le doute subsiste. La bonne réputation de Nicolas Douchez n’en fait pas forcément le choix idéal, car, comme le souligne Bernard Lama, « un gardien, tant qu’il n’a pas joué au PSG, on ne sait pas s’il est fait pour ça… »

Ce qui dans une cour d’école aurait pu se traduire aussi par : « Oui, mais ils peuvent dire ce qu’ils veulent, c’est nous qu’on a raison ! » Notez le choix des mots à peine orienté, le Parisien ne fait pas état des qualités de Douchez, mais bien de sa bonne réputation, laissant insidieusement supposer que celle-ci serait surfaite. Bien sûr, pour se donner du poids, il y a une citation de Lama… qui sort d’un tout autre contexte. Cette phrase a été prononcée lors d’une longue interview dans laquelle Lama défendait surtout le bilan d’Edel, et adressait cette réponse lorsqu’on lui demandait quelle pouvait être la meilleure solution pour l’année prochaine. Cela aurait donc pu s’adresser à n’importe quelle recrue, et il est fort possible que le Parisien ne se serait pas gêné pour la ressortir si Ruffier ou Ospina avait rejoint le club parisien…

Mais il faut croire que le seul fait de signer au PSG change radicalement la perception que l’on peut avoir d’un joueur de football. Car que disait ce même Laurent Perrin quand il évoquait Douchez il y a trois semaines, alors que sa venue n’avait que le contour d’une rumeur :

À 30 ans, le gardien du Stade rennais est une valeur sûre. Il a surtout l’immense avantage d’être en fin de contrat. Rennes veut le prolonger, mais l’intéressé prend son temps. Natif de Rosny-sous-Bois (93), formé au Paris FC, il rêve d’évoluer au Parc des Princes et s’imagine bien y terminer sa carrière. Sa personnalité est également un atout aux yeux d’un entraîneur très attentif au comportement de ses joueurs.

À l’époque, la question de savoir s’il s’agissait d’un bon choix ou non ne se posait même pas : le gardien rennais était « une valeur sûre ». Quelque part, cet article montre avant tout ce qui attend Douchez. Il n’a même pas posé un orteil à Paris que, déjà, tout est analysé dans tous les sens, avec finalement pour seul reproche celui de ne pas être le meilleur gardien du monde. Rien ne lui sera pardonné par les journalistes. Chaque erreur, ou assimilée, sera disséquée et amplifiée, et ses défauts — dont personne n’avait jamais entendu parler lorsqu’il jouait à Toulouse ou Rennes — deviendront évidents pour tout le monde. Bon courage à lui…

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

31 votes
Votez

37 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    8 votes
    Votez
    tonio94
    3 mai 2011 17:14

    Super article ! J’aime beaucoup votre capacité d’analyse et de critique de la critique :) Moi qui lisait le Parisien, ça fait un moment que je lui ai dit bye bye !

  • #2
    5 votes
    Votez
    Smegs
    3 mai 2011 17:44

    En lisant le parisien ce matin, j’esperais bien une reprise de volée !
    Merci

  • #3
    5 votes
    Votez
    paris-go
    3 mai 2011 17:57

    Comme tout le monde Antonetti a ses défauts mais lorsqu’il s’exprime sur le cas particulier d’un joueur, il se trompe rarement. C’est lui qui bien avant tout le monde avait indiqué que Lloris et M’Vila seraient internationaux.

    Comme vous dîtes, bon courage à Douchez s’il signe, et à tous les autres.

  • #4

    Votez
    piquetouge40
    3 mai 2011 18:34

    MERCI POUR TON ARTICLE,JE SUIS ENTIEREMENT D’ACCORD ET JE N’ARRETE PAS DE L’ECRIRE DANS MES POST DU PARISIEN,EN EFFET DOUCHEZ VA ETRE TRES SATISFAIT QUAND IL LIRA LES COMMENTAIRES DES SOIT DISANT SUPPORTERS LAISSANT ENTENDRE QUE LE PSG L’A PRIt PARCE QU’IL NE COUTAIT RIEN !!!!!!pour moi c’est un excellent gardien,qui a envie de jouer au psg,experimentè,et qui ne met pas le bordel dans un vestiaire !!!qu’est ce qu’on veut de plus ? c’est le meilleur choix et j’espere qu’il sera accueilli avec chaleur,BIEN VENUE CHEZ NOUS MR DOUCHEZ(si antonneti,qui n’est pas un charlot, voulait le garder 4 ans de plus c’est tout dire )

  • #5
    5 votes
    Votez
    Charles
    3 mai 2011 18:38

    Entre Ospina, Ruffier ou Douchez, je préfèrais Douchez, pas largement mais quand même, il me paraît plus sûr qu’Ospina et plus calme que Ruffier. Effectivement, il sera toujours temps de commenter ses erreurs ou ses parades le moment venu…

    Quand au Parisien, allez, avouez, vous aimez l’ouvrir et chercher tout de suite la petite pépite qui s’y cache !!!

    Le parisien c’est de la daube en barre, et j’ai décroché depuis longtemps, et ce, sans patch, mais heureusement, il y a les chroniqueurs de PSGMAG pour nous extraire le nectar de ce torche-cul…

    J’espère que Douchez va se révéler au PSG et que vous pourrez ressortir certains papiers dont vous avez le secret, mais malheureusement, depuis le temps que ça dure, ça ne changera rien, le Parisien restera le Parisien.

  • #6

    Votez
    suresnois
    3 mai 2011 18:38

    les commentaires sur Douchez , ce n’est que l’avis de journalistes , donc ! !

  • #7
    7 votes
    Votez
    yan
    3 mai 2011 18:47

    le parisien est un torche cul faudrait boycotter ce journal aussi

  • #8
    6 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    3 mai 2011 19:00

    C’est du propre et ca résume bien. J’apprécie !

  • #9
    5 votes
    Votez
    Shinichi
    3 mai 2011 19:05

    Très bonne analyse. Beaucoup d’humour j’aime décidement de plus en plus la ligne editoriale de psgmag !

  • #10

    Votez
    CRPMP
    3 mai 2011 22:26

    Excellenre nouvelle et très bon article

  • #11

    Votez
    commentateur anonyme
    3 mai 2011 23:02

    Et si Douchez ne venait plus, vous prendriez qui ?

  • #12
    5 votes
    Votez
    paul@paris
    3 mai 2011 23:47

    Très bien écrit cet article. Vous exprimez tout ce que je pense du Parisien depuis longtemps. Aucun autre journal "régional" à ma connaissance critique autant l’équipe du coin comme le fait ce journal. Tout ça pour vendre du papier. Quelle tristesse.

  • #13
    8 votes
    Votez
    elcuervo
    4 mai 2011 00:04

    Autant l’article est juste sur le fond, autant il me parait idiot de ne pas prendre en compte une donnee fondamentale pour en assurer une interpretation pertinente : parce qu’il passionne, le PSG suscite effectivement ce genre d’analyses discutables. Ca s’apelle la pression, et si elle peut detruire, elle peut aussi sublimer. Je suis convaincu que Douchez le demontrera.

    Lisez Marca, A Bola, Ole ou quelques autres canards, vous y trouverez la meme chose. Mais c’est aussi grace a cela qu’on progresse. Ouest France est surement bien plus mesure que le Parisien. Mais quand Nantes descend en L2, ca ne chagrine affreusement personne. Le Progres commet certainement des analyses par plus distanciees. Et Lyon n’a jamais reussi a atteindre une finale de Coupe d’Europe.

    Bref, on peut se faire plaisir a peu de frais en brocardant le Parisien et ses multiples erreurs. Mais sans lui, le PSG ne serait pas tout a fait le PSG.

  • #14

    Votez
    AnthoLutece87
    4 mai 2011 01:35

    Ou plutôt le parisien serait-il tout à fait le parisien sans le psg ?

  • #15
    8 votes
    Votez
    Ricou75
    4 mai 2011 07:49

    Très bon article Gauthier ! La mauvaise foi du Parisien est stupéfiante. Ce journal a développé un réflexe de critique systématique qui fait que ses journalistes sont désormais incapables de faire autre chose que fouiller les poubelles en espérant en sortir ce qu’elles contiennent de plus crade. Et si elles sont vides, ils se chargent eux-même de vomir dedans. Ces types sont des parasites, ils nuisent au PSG.

    Attention : lire le Parisien est mauvais pour la santé mentale.

  • #16
    7 votes
    Votez
    Captain Rai
    4 mai 2011 11:30

    ce quotidien est cancérigène pour le cerveau.

    il n’existe que dans les polémiques dès lors qu’il parle du PSG, à croire que les "juges-journalistes" sont des transfuges de Médiapart qui ont leurs vérités et feront tout (même au mépris d’une déontologie qu’ils prétendent avoir) pour déstabiliser le club.

    Boycot de la version papier.

  • #17
    7 votes
    Votez
    elcuervo
    4 mai 2011 12:44

    Ricou, Captain,

    Attention a ne pas exagerer. La liberte de la presse, c’est, au moins pour moi, sacre. Quand Captain stigmatise Mediapart, c’est pourquoi ? Parce qu’ils ont sorti l’affaire Woerth ou parce qu’ils ont demontre qu’il existait des idees nauseabondes a la FFF ? Ah c’est sur que la presse en Chine ou en Coree du Nord va pas faire les poubelles, c’est bien mieux, hein ?

    Autant reprendre les articles en soulignant les erreurs me parait fonde, autant je trouverais honorable que le site se demarque d’une vision qui peut preter a confusion. On a le droit, et heureusement, de critiquer de maniere subjective le club, sans etre l’objet de commentaires pareils, enfin, me semble-t-il.

  • #18
    7 votes
    Votez
    Wingo
    4 mai 2011 12:53

    La même que Capitaine Raï ! Pour moi, plus question de donner 1 euro à ce torchon : vive la lecture gratos en ligne.

    Merci à l’auteur de cet article, qui ouvre les yeux.

  • #19
    9 votes
    Votez
    Gauthier B.
    4 mai 2011 14:29

    Merci à tous pour vos commentaires.

    El Cuervo, je suis d’accord pour dire que la liberté de la presse est sacrée, mais cela implique aussi notre liberté de dire quand cette presse écrit n’importe quoi ou utilise des procédés douteux. On ne va pas s’abstenir, au nom de la liberté de la presse, de dénoncer une analyse subjective qui utilise des ficelles un peu trop grosses. Et ensuite, libre à chacun d’en déduire ce qu’il veut : estimer que cela fait partie du jeu comme toi, ou considérer que ce journal est un torchon comme d’autres.

    Le site n’a ensuite pas à se démarquer de quoi que ce soit : les propos lus dans les commentaires n’engagent que ceux qui les écrivent et ne reflètent pas systématiquement ce que les auteurs du site peuvent penser. Sinon, tu penses bien que nous ne pourrions te lire en ces pages :).

    Quant à l’influence du Parisien, il est clair que je ne partage pas ton analyse qui consiste à dire que nous n’aurions pas ce palmarès sans ce journal. Que le traitement médiatique qui entoure le PSG fasse partie de l’identité du club, c’est certain. Que la pression qui en découle puisse occasionnellement être positive, c’est évident. Il n’empêche que l’on a nombre d’exemples qui montrent l’influence négative que peut avoir le jeu des médias autour du club — notre récente interview de Bergeroo en est un assez parlant. Et en l’occurrence, alors que Douchez n’a même pas encore signé au club, j’ai du mal à voir quel aspect positif pourra ressortir d’un article à charge contre lui. S’ils veulent le tailler, qu’ils attendent au moins que le type puisse faire ses preuves.

  • #20
    7 votes
    Votez
    kob_bzh
    5 mai 2011 16:41

    J’ai du mal à décrire ce que je ressens à la lecture de votre 785ème critique d’un article du Parisien… Un mélange d’amusement (l’exercice et le style sont toujours plaisants) et d’un point d’agacement. Evidement qu’ils se contredisent (ils passent leur temps à ça, mais en même temps plusieurs journalistes ont le droit d’avoir plusieurs opinions), évidement qu’ils donnent dans l’à peu près et dans le ressenti plus que dans le factuel. Mais bon, quoi de neuf ? Et sur le fond, comment faire autrement quand on s’appelle "Le Parisien" et qu’il faut à tout prix pondre un article sur l’arrivée de Douchez à Paris ? Ils donnent les points positifs, les points négatifs et ensuite le journaliste nous livre son propre avis sous forme de conclusion. Je ne vois pas en quoi cette démarche est contestable.

    Ensuite, leurs exemples. Pour illustrer la relative inexpérience de Douchez, ils prennent son nombre de matchs joués et comparent avec une référence de la Ligue 1 (en l’espèce, Landreau). Quel rapport avec le fait qu’ils aient pu donner un avis sur son impact sur nos résultats quand il était chez nous, il y a des années ? Ils ne sont pas non plus entrain de dire qu’il aurait fallu le reprendre juste à cause de son nombre de match joués en L1…

    Et que dire, pour finir, de ce procès de Moutier qui reste quand même un observateur avisé dont l’avis vaut bien plus que le miens et celui de pas mal d’entre nous. Il serait disqualifié pour parler de Paris car il en a été viré ? Canal+ et les autres peuvent se séparer des 3/4 de leurs consultants, notamment les ex-entraineurs, à ce compte là…

    Bref, vous aurez compris que si je ne suis pas convaincu par cet article du Parisien, je ne le suis guère plus par son démontage en règle effectué ici. Désolé ! Clin d'oeil

  • #21
    7 votes
    Votez
    Gauthier B.
    5 mai 2011 19:06

    Salut Kob_bzh et merci de ton commentaire.

    J’ai du mal à décrire ce que je ressens à la lecture de votre 785ème critique d’un article du Parisien…

    Je n’ai pas la sensation que PSGMAG passe son temps à reprendre les articles du Parisien, en tout cas, vu l’énergie que l’on consacre à faire d’autres choses, si tu le perçois comme ça, je dois avouer que c’est assez décevant pour nous :(. Peut-être qu’à une période, nous avions trop fait ça, mais là, concrètement, c’est seulement le deuxième article du genre en 2011…

    Quoi qu’il en soit, ce n’est pas parce que nous avons déjà pointé du doigt ce que nous trouvons discutables dans ce journal que nous devrions arrêter… Dans ton raisonnement, tu trouves légitime que Le Parisien continue à faire des articles où « ils se contredisent, (…)donnent dans l’à peu près et dans le ressenti plus que dans le factuel », mais nous, nous devrions cesser d’en parler parce qu’on l’a déjà fait à plusieurs reprises… Pour nous, c’est au contraire important de ne pas laisser ce genre d’articles expéditifs sans réponse. Le joueur n’est même pas arrivé qu’il y a déjà un article qui suggère plus ou moins qu’il n’est pas fait pour le club ? Je trouve la démarche contestable, effectivement. Surtout quand dans l’article, il n’y a rien de factuel qui va dans ce sens.

    plusieurs journalistes ont le droit d’avoir plusieurs opinions

    Ce sont les mêmes journalistes qui ont décrit Douchez comme une valeur sûre il y a trois semaines, et qui ne sont plus si certains que ça maintenant.

    Pour illustrer la relative inexpérience de Douchez, ils prennent son nombre de matchs joués et comparent avec une référence de la Ligue 1 (en l’espèce, Landreau). Quel rapport avec le fait qu’ils aient pu donner un avis sur son impact sur nos résultats quand il était chez nous, il y a des années ? Ils ne sont pas non plus entrain de dire qu’il aurait fallu le reprendre juste à cause de son nombre de match joués en L1…

    Ce qui me gêne, c’est justement qu’ils comparent avec une référence. Landreau est exceptionnel, et on peut prendre n’importe quel gardien, ils seront tous à la traîne. Par exemple, Coupet a 38 ans en est à un peu plus de 460. Quand Lama est arrivé à Paris, il avait 29 ans, et comptait environ 210 matches de L1. Il aurait été plus judicieux de comparer à la norme pour voir où Douchez se situait. Choisir de le comparer à Landreau, et qu’à Landreau — alors que le PSG pistait Douchez, Ruffier ou Ospina — cela ne peut être fait que dans un seul but… Douchez passe pour un gardien peu expérimenté, alors qu’il est le gardien le plus rôdé de ceux que Paris envisageait de recruter. Je persiste à dire qu’il s’agit d’une manipulation grotesque.

    Sur Moutier, je respecte énormément les anciens du club, et je respecterai toujours leur travail au PSG. Maintenant, je trouve que depuis son éviction et sa tentative de rachat, il a une posture ambigüe vis à vis du PSG. Je me trompe sûrement. Mais ça me choque dans le sens où ce type a travaillé au club, en tant que joueur et directeur sportif, et il sait très bien à quel point ce genre de phrase peut mettre une pression malsaine sur un joueur. Douchez n’est même pas là qu’il dit déjà que Ruffier aurait été un meilleur choix… Qu’est-ce que ce sera le jour où Douchez passera au travers ? Est-ce que c’est mettre Douchez dans de bonnes conditions que de dire d’emblée que l’on aurait dû prendre quelqu’un d’autre ? Après il a bien sûr le droit d’avoir un avis, et il est sûrement bien plus compétent que nous tous pour l’exprimer, j’aurais juste aimé que les journalistes du Parisien lui demandent pourquoi il pense ça, car s’il trouve que Ruffier est meilleur, on ne sait finalement pas sous quel aspect.

  • #22
    7 votes
    Votez
    Erzogal
    6 mai 2011 00:46

    Sous prétexte que la presse est libre, faudrait la laisser raconter n’importe quoi ? Sous prétexte que le Parisien écrit des conneries régulièrement, faudrait accepter une nouvelle couche sans rien dire ? Vous avez vraiment des raisonnements bizarres les gars.

    Au contraire, heureusement qu’il y a votre site pour contre carrer un peu la mollesse du PSG : tout le monde a le pantalon sur les chevilles et laisse les journaleux besogner le PSG sans rien dire. Certains sont même limite à applaudire et à dire merci de se faire ch… dessus !

    Que serait le PSG sans journaleux pour lui mettre la merde tout le temps ? Un club qui peut bosser en paix et gagner davantage de titres.

    Continuez à les reprndre de volée, lachez rien !

  • #23

    Votez
    kob_bzh
    6 mai 2011 11:19

    Bon, eh, vous croyez pas que vous vous enflammez un peu, là ?

    Quand le Parisien (et l’Equipe, et TF1 et presque tous les médias français) relayent les mensonges des autorités au sujet des supporters du PSG (cf. Caen-PSG ou PSG-Sainté) sans aucune vérification, je suis le 1er à avoir des envies de meurtre et à les trouver indignes de leur carte de presse.

    Mais là, c’est quoi ? Un simple article sur l’arrivée du nouveau gardien où ils expriment simplement des doutes.

    Et en conséquence de quoi :

    - Gauthier, tu leur reproches de ne pas mettre Douchez dans les meilleurs dispositions (ce qui n’est pas leur rôle, c’est pas des supporters mais des journalistes)

    - Erzogal, tu réagis à cet article en écrivant : "Au contraire, heureusement qu’il y a votre site pour contre carrer un peu la mollesse du PSG : tout le monde a le pantalon sur les chevilles et laisse les journaleux besogner le PSG sans rien dire. Certains sont même limite à applaudire et à dire merci de se faire ch… dessus !" T’as craqué ou quoi ? Ils chient sur qui, là ? Ils "besognent" qui ? Faut arrêter deux minutes la parano…

    Pour conclure, je le redis, cet article est très moyen, mais c’est juste du "Le Parisien", comme d’hab. Tu ne demandes pas une analyse en finesse sur un problème de société à Ribéry… Il n’y avait pas forcément matière à reprise de volée et en tout état de cause, absolument pas matière aux propos paranoïaco-vulgaires de Erzogal…

  • #24
    5 votes
    Votez
    Edji
    6 mai 2011 11:27

    "Que serait le PSG sans journaleux pour lui mettre la merde tout le temps ? Un club qui peut bosser en paix et gagner davantage de titres".


    C’est vrai que le Real, dont les moindres faits et gestes de ses acteurs sont analysés par (au moins) deux quotidiens sur dix fois plus de pages que le Parisien ou l’Equipe, a un tout petit palmarès.

  • #25

    Votez
    Gauthier B.
    6 mai 2011 12:02

    Mais là, c’est quoi ? Un simple article sur l’arrivée du nouveau gardien où ils expriment simplement des doutes.

    Le problème c’est la façon dont les doutes sont exprimés. Tout dans l’article laisse à penser qu’ils ont d’abord considéré qu’il fallait faire un article négatif sur Douchez, pour ensuite essayer d’y ajouter des arguments. Or, à part Douchez n’est pas aussi expérimenté que Landreau et Moutier pense que Ruffier est meilleur, je ne vois toujours pas sur quoi se base ce fameux doute. Je ne sais pas :quels sont les défauts du bonhomme dans le jeu, ses échecs passés, des gens qui ont travaillé avec lui lui trouvent des lacunes ? Ils auraient pu orienter leur article dans n’importe quel sens, là il n’y a rien si ce n’est l’intime conviction des deux journalistes. Je trouve ça léger venant de ce qui n’est pas un blog. Pour moi, il y a un article négatif sur un probable futur joueur du PSG, basé sur rien, et qui doit être assez largement lu, je trouve que ça valait le coup d’en parler, toi non, j’en prends bonne note.

    - Gauthier, tu leur reproches de ne pas mettre Douchez dans les meilleurs dispositions (ce qui n’est pas leur rôle, c’est pas des supporters mais des journalistes)

    Nous nous sommes mal compris, c’est quelque chose que je reproche à Moutier, pas au Parisien. Lui qui a été directeur sportif au club devait certainement l’avoir mauvaise quand d’autres critiquaient ses choix de recrutement. Je ne comprends pas qu’il n’adopte pas un discours plus nuancé.

    @Edji : je ne comprends pas où tu veux en venir. Le Real vit avec une presse bien plus critique que la notre, le Real gagne tout plein de titres, donc il faut que Le Parisien soit encore plus dur avec le PSG ? On n’a donc pas le droit de dire que la couverture médiatique parfois malsaine du club a pu nous jouer certains mauvais tour ? Quand Bergeroo nous dit qu’il s’est fait flinguer par un des quotidiens parce qu’il refusait de dévoiler les compos, on doit juste trouver ça normal ?

  • #26

    Votez
    kob_bzh
    6 mai 2011 12:25

    OK, Gauthier, ne t’inquiète pas, j’ai bien compris ta démarche et tes propos… Clin d'oeil

    Quand à Edji, il répondait au message surréaliste de Erzogal qui accusait les journalistes d’empêcher le club de "gagner d’avantage de titres". Après, je ne peux pas répondre à sa place, mais je n’ai pas lu dans ses propos d’appel à d’avantage de dureté de qui que ce soit à l’encontre de notre club…

  • #27
    5 votes
    Votez
    Erzogal
    6 mai 2011 12:26

    Le Real dispose aussi et surtout d’une presse qui lui est 100 % dévouée. Après, les journaux catalans lui tapent dessus, mais les journaux castillans sont à fond derrière lui. Et les supporters du Real, à ton avis, ils lisent quoi ?

    C’est vraiment rien n’y connaître que d’affirmer que le Real est destabilisé par sa presse locale, comme le PSG l’est avec le Parisien.

  • #28

    Votez
    Julien Siriex
    6 mai 2011 12:36

    Kob-Bzh,

    si tu trouves l’article du Parisien juste "moyen" et que rien ne te choque, c’est qu’il y a un souci.

    Personnellement, ce que je retire de cet "article", c’est que les arguments sont fumeux et surtout que tu aurais pu remplacer le nom de Douchez par celui d’Ospina ou de Ruffier qu’il n’aurait alors pas fallu changer un seul mot.

    A se demander si l’article n’était d’ailleurs pas écrit depuis quelques mois avec un X à la place du nom du futur martyr, pardon, gardien du PSG.

    En ce qui concerne la liberté de la presse, je pense qu’on l’on peut considérer que PSGMAG en fait partie, de cette presse… Dès lors, on a bien le droit d’écrire ce qu’on veut, non ? A moins que cette liberté ne concerne que le Parisien et consorts…

    Et puis il me semble que la presse a surtout vocation à informer… Qu’as-tu appris avec cet article du Parisien ? En ce qui nous concerne, et vu le nombre de réactions positives, je pense qu’on a informé sur l’incapacité du Parisien à, justement, informer. C’est déjà ça, non ?

  • #29

    Votez
    kob_bzh
    6 mai 2011 12:47

    Non, je ne trouve pas cet article particulièrement révoltant de par son principe. Peser le pour et le contre de tel ou tel à l’occasion de l’officialisation d’une arrivée ne me choque pas. Pas plus qu’ils le fassent avec leurs moyens (intellectuels, déontologiques et tout ce que tu veux). Encore une fois, et tu admireras la métaphore paysanne, rien que pour toi, tu ne vas pas demander à un âne de remporter le prix d’Amérique. On sait ce qu’ils valent et qu’ils se montrent au niveau de leurs autres productions n’est en soi ni surprenant ni vraiment choquant. C’est juste un article du Parisien de plus, pour moi.

    Et si ensuite le docteur masta diagnotique un "souci", ben tant pis. Je vais essayer de vivre avec.

  • #30

    Votez
    kob_bzh
    6 mai 2011 12:51

    … et j’oubliais, erzogal, je pense que ton message n’est qu’une blague. Il suffit juste de regarder sur internet pour voir à quel sauce le Real est mangé par les "journalistes castillans à fond derrière lui" (sauf, eventuelement, quand la rivalité Barça - Real est en jeu).

  • #31

    Votez
    Arno P-E
    6 mai 2011 12:59

    Même réaction que Julien : je suis surpris que l’on ne trouve pas l’article de Bérard et Perrin orienté. Qu’ils doutent, c’est légitime. Qu’ils le justifient c’est la moindre des choses. Mais là, leurs arguments sont foireux.

    Ils reprochent le manque d’expérience du gardien le plus expérimenté d’entre ceux que eux-même proposaient il y a un mois ! Si ça, ce n’est pas être malhonnête…

    Donner la parole à Moumoute, pareil, ça se défend. Mais Moumoute est un rageux, alors comment nous reprocher de donner un éclairage à ses propos ?

    Et surtout, pourquoi vouloir à tout prix insister avec titre et conclusion sur le verre à moitié vide, alors que les témoignages de leur propre article montrent qu’il est plutôt au 3/4 plein ?

    Il y a là un souci, je trouve indispensable qu’on l’évoque. Pour que les lecteurs qui n’ont pas le recul de plusieurs années de pratique de ce média puissent avoir une prise de distance avec le Parisien.

    Qu’on critique l’article de Gauthier, ou tout autre article de psgmag, c’est plutôt sain : ça nous aide à progresser en voyant nos défauts. Mais qu’on nous dise qu’on a tort de publier une critique tout court, ça ressemble trop à de la censure. Ca me dérange, moi aussi.

  • #32

    Votez
    Arno P-E
    6 mai 2011 13:05

    Tu as répondu entre temps Kob_bzh, j’insiste donc sur la partie précise de ton dernier argument :

    Beaucoup des lecteurs du Parisien supporter du PSg sont très jeunes : collégiens, lycéens. Ils n’ont pas forcément l’expérience, la pratique nécessaire pour décoder les astuces de ce type d’article à charge.

    Quand un lecteur aguerri détectera les ficelles de loin, un gars plus jeune pourra ne pas voir le anneau. Et si ensuite il lisait l’article de Gauthier, y réfléchir de plus près.

    Toi tu juges que Bérard et Perrin sont des ânes. Pour les avoir rencontrés, je sais que c’est tout le contraire. Ils sont très intelligents, très bien informés, et très habiles dans leur utilisation de la langue française. C’est pourquoi il ne faut surtout pas les sous-estimer.

    Soutenir le PSG, c’est le défendre quand il est injustement attaqué/calomnié/critiqué. C’est ma conception du truc en tous cas. Les attaques peuvent se faire par voie de presse.

  • #33

    Votez
    Julien Siriex
    6 mai 2011 13:12

    En même temps, combien de collégiens lisent-ils notre site ?

    Merde, on n’a plus qu’à fermer boutique ! On ne sert à rien ! ;-p

  • #34

    Votez
    kob_bzh
    6 mai 2011 13:12

    "Qu’on critique l’article de Gauthier, ou tout autre article de psgmag, c’est plutôt sain : ça nous aide à progresser en voyant nos défauts. Mais qu’on nous dise qu’on a tort de publier une critique tout court, ça ressemble trop à de la censure. Ca me dérange, moi aussi."

    Je ne sais pas si ça m’est adressé mais dans le doute, je n’ai jamais dit que vous aviez tort de publier une critique. J’ai juste fait part d’une "légère impression de déjà-vu" Sourire (visiblement d’ailleurs exagérée, vu les stats données par Gauthier).

  • #35

    Votez
    Arno P-E
    6 mai 2011 21:35

    Kob_bzh #23 : "Il n’y avait pas forcément matière à reprise de volée (…)"

    Kob_bzh #34 : "Je ne sais pas si ça m’est adressé mais dans le doute, je n’ai jamais dit que vous aviez tort de publier une critique."

    On n’avait pas tort de publier une critique, mais il n’y avait (selon toi) pas matière à le faire.

    Hum… Alors comme tu es spécialiste pour expliquer que tu n’as pas écrit ce que tu écrivais, ou qu’en fait ça voulait dire autre chose, je ne doute pas que tu reviennes m’expliquer qu’en fait, je t’ai mal compris. J’ai hâte.

  • #36

    Votez
    kob_bzh
    6 mai 2011 23:19

    J’ai vraiment l’impression de ne pas parler la même langue que toi, parfois… Et que tu passes ton temps à déformer les propos ou à les comprendre plus ou moins volontairement de travers.

    Tu as écrit "mais qu’on nous dise qu’on a tort de publier une critique tout court, ça ressemble trop à de la censure" en réponse à l’exposé de mon opinion "il n’y a pas forcément matière à une reprise de volée" ? T’as vraiment peur de rien. De la censure, rien de moins… Je n’ai jamais eu la prétention de vous interdire quoi qu ce soit (tu sais, la définition de "censure") mais j’estime avoir le droit de donner mon opinion. Surtout que je l’ai fait avec retenue, contrairement à toi qui verse dans l’agressivité (l’apero du vendredi est mal passé ?)

    En espérant m’être montré à la hauteur de ta "hâte", je te souhaite quand même une bonne soirée.

  • #37

    Votez
    kob_bzh
    7 mai 2011 09:17

    … Et une bonne prochaine quinzaine, je pars et n’aurais sans doute pas accès au net (quoi, "tant mieux !" ?? Je t’ai entendu, Arno !)

    Je conclurai en écrivant ce que je pense évident mais qui n’a pas l’air de l’être pour tous (cf. la sortie de wingo par ailleurs), le fait que je sois un des seul à dire ce que je pense sans trop de circonvolutions n’enlève rien à mon appréciation de votre boulot et de ce site dont je suis un des plus fidèle lecteur…

    A+ et allez Paris !

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG