Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Bilan de l’actu du 4 au 10 octobre

Actu PSG de la semaine : Beckham, Pastore, jeunes

mardi 11 octobre 2011, par Gauthier B., Vivien B.

Actu PSG de la semaine : Beckham, Pastore, jeunes

Pour être sûr que vous n’ayez rien raté de l’actualité du PSG cette semaine, nous vous proposons une synthèse récapitulative, sujet par sujet. Pour en savoir plus sur un point précis, vous n’avez qu’à suivre les liens.

Absent ou peu disponible ces derniers jours ? Nous vous offrons une séance de rattrapage.

Transfert et rumeurs de transferts, matches des pros et des équipes de jeunes, infos diverses : toute l’actu du PSG du 4 au 10 octobre 2011 en bref.

Les faits majeurs du 4 au 10

La rumeur David Beckham

- Des émissaires qataris rencontreraient Beckham. « Selon nos informations, […] des émissaires qataris devraient rencontrer ce soir ou cette nuit (heure française), à Los Angeles, David Beckham, assure le Parisien ce mercredi. L’objet de cet entretien : convaincre l’ex-Madrilène de rejoindre Paris dès janvier. Un contrat d’un an et demi, assorti d’un salaire au moins équivalent à celui de Javier Pastore (soit entre 4 M€ et 5 M€), devrait lui être proposé. Le projet parisien et les ambitions affichées par les nouveaux propriétaires du PSG pour les prochaines années doivent également lui être présentés. Beckham, sous contrat avec Los Angeles Galaxy jusqu’au terme de la saison américaine, soit le 20 novembre au plus tard, et sollicité par de nombreux clubs (Tottenham notamment), a fait savoir qu’il se déterminerait en fonction du challenge sportif. La place de leader du PSG et le jeu proposé par les hommes de Kombouaré seront donc autant d’arguments que les représentants qataris feront valoir. Le PSG espère obtenir une réponse définitive d’ici au 15 octobre. […]
Outre l’attrait marketing, Leonardo compte sur le milieu de terrain de 36 ans pour apporter de la niaque à son équipe. Une qualité, pense-t-il, qui fait défaut à cet effectif depuis le départ de Claude Makelele.
Dans ce dossier, le PSG peut d’ores et déjà s’appuyer sur un allié de poids. L’épouse du joueur, l’ex-Spice Girl Victoria Beckham, se montre en effet emballée à l’idée de s’installer à Paris. Elle aurait déjà donné son accord.
 »

- Beckham : « Le PSG est un club intéressant, mais… » « J’aime Leonardo, bien sûr, a déclaré David Beckham à sports.fr. J’ai eu une bonne relation avec lui quand j’étais à Milan la première fois et aussi quand il était manager la deuxième fois. C’est un super directeur sportif, une superbe personne. Je suis flatté qu’il veuille que je vienne le rejoindre lui et l’équipe à Paris. Mais je suis un joueur du Galaxy. Je vis à Los Angeles, je me plais là-bas et je joue pour eux. […] Oui, je pense que c’est vraiment passionnant [ce qui se passe au PSG] ! (son visage s’illumine) Et il y a de grandes choses qui se passent en France, dans plusieurs clubs. C’est donc une période excitante, Leonardo qui les a rejoints, l’argent dont le club dispose, c’est donc vraiment un moment passionnant et c’est un club intéressant. […]
J’ai toujours dit que j’attendrai la fin de la saison, voir comment je me sens physiquement et décider ensuite. Il n’y a pas d’urgence de mon côté évidemment. C’est important que je me concentre sur le reste de la saison. On va faire les play-offs, il nous reste deux matches, je vais me concentrer sur la saison et me soucier de la suite plus tard. […] La famille est-elle un élément important dans ma décision ? Oui, toujours ! C’est la priorité numéro un, la famille vient en premier et là où ils sont heureux c’est là où je resterai, c’est aussi simple que cela. Là mes enfants vont à l’école à L.A. et cela fait cinq ans qu’ils y sont, ils sont à l’âge où la stabilité est importante, donc on verra…
 »

- Beckham : la rencontre avec les Qataris démentie. Ce jeudi, le Parisien évoque l’entretien publié par sports.fr et persiste à annoncer des contacts entre l’Anglais et le PSG : « Cette interview a lieu alors que l’ancien Galactique du Real Madrid doit rencontrer des émissaires qataris, comme nous le révélions mercredi », assure ainsi le journal de Saint-Ouen.
De son côté, L’Équipe se montre sceptique à propos de ces contacts : « Le PSG aimerait attirer une star internationale dès le prochain mercato d’hiver. David Beckham reste une piste. Parmi d’autres. […] [Leonardo] a sondé le joueur. Flatté par l’intérêt du PSG, Beckham n’a pas encore dit oui. Ni à Leonardo ni à quiconque se revendiquant du PSG. D’ailleurs, selon nos informations, l’ancien Mancunien n’a encore rencontré personne, ce que confirmait un de ses conseillers, hier, à L’Équipe TV. »
« Un conseiller du milieu anglais a démenti [la rencontre annoncée par le Parisien entre Beckham et des émissaires qataris] selon L’Équipe TV, rapporte effectivement francefootball.fr. “Nous n’allons pas rencontrer les dirigeants et nous ne prendrons aucune décision avant la fin de son contrat”, a indiqué cette source proche de l’ancien joueur du Real Madrid et Manchester United. »
À noter enfin que d’après L’Équipe, Tottenham, les Queens Park Rangers et Leicester (D2) seraient également intéressés par Beckham.

- Beckham : le PSG fait-il parler aux États-Unis ? « Parle-t-on autant de la possible arrivée de David Beckham au PSG en Californie qu’en France ? », a demandé francefootball.fr à Laurent Courtois, qui évolue désormais dans le championnat nord-américain. « Ça en parle surtout en France, mais pas du tout ici, a répondu l’ancien Grenoblois. À Los Angeles, ils parlent plutôt d’une prolongation, ou de continuer à travailler ensemble différemment. Mais personne ne parle du PSG. »

- David Beckham, la suite. « Les négociations entre le PSG et David Beckham semblent en bonne voie, estime le Parisien ce samedi. Comme nous vous l’annoncions dans nos éditions du 5 octobre, des émissaires du prince Tamim bin Hamad al-Thani sont bel et bien à Los Angeles depuis mercredi. Et ces dernières 72 heures ont été riches en discussions. “Le dossier pourrait être finalisé très rapidement”, indique-t-on ainsi dans l’entourage des propriétaires qataris. Le club de la capitale propose en effet à l’ex-Galactique un contrat de dix-huit mois, moyennant un salaire annuel d’environ 4,5 M€. À cette rémunération s’ajoutent des bonus liés notamment aux droits de retransmission des matches de Paris (uniquement de Ligue Europa cette saison puis de la Ligue 1 l’année prochaine) diffusés en Asie. Le PSG, qui espère boucler ce dossier d’ici au milieu de la semaine prochaine, met ainsi les bouchées doubles pour convaincre Beckham de rejoindre dès janvier le leader du championnat. […] Les prochains jours devraient être décisifs. »

Rumeurs de transferts

- Autres rumeurs : Tévez, Hamsik, Berbatov, Kaka… Loin d’être un élément isolé, la rumeur Beckham annonce l’ouverture d’une nouvelle foire aux noms, qui risque d’alimenter les gazettes dans les prochaines semaines. « Paris est leader du championnat de France mais Paris ne s’en contente pas, indique ainsi L’Équipe. Leonardo, son directeur sportif, et Qatar Sports Investments (QSi), son actionnaire principal, veulent frapper un grand coup sur le prochain marché d’hiver et attirer une star d’envergure internationale, un joueur capable d’aimanter les regards de l’étranger. Récemment, c’est l’attaquant international argentin de Manchester City Carlos Tévez, en délicatesse avec ses dirigeants, qui lui a été proposé. Ses revenus annuels de 13 M€ ne sauraient, dans l’absolu, être un obstacle insurmontable pour QSi. Mais le PSG semble très sceptique sur deux aspects. D’abord, le caractère compliqué du joueur, encore palpable récemment face au Bayern Munich en Ligue des champions. Ensuite, recruter Tévez avec son salaire de City provoquerait de trop grandes disparités dans le vestiaire.
Marek Hamsik (24 ans), le milieu offensif international slovaque, plaît aussi à Leonardo mais Naples ne semble pas disposé à s’en séparer. Les noms de l’attaquant bulgare Dimitar Berbatov (30 ans), titularisé à une seule reprise cette saison avec Manchester United, et du Brésilien Kaka, au temps de jeu incertain au Real Madrid, pourraient resurgir dans l’actualité parisienne. Par ailleurs, le directeur sportif du PSG souhaiterait recruter, cet hiver, deux latéraux, un pour chaque côté, et prospecte au Brésil et en Italie. Après un été nourri en transferts (85 M€ dépensés), l’hiver s’annonce encore chargé à Paris.
 »

- Mourinho au PSG ? « It’s only naturel. » Dans un article publié mardi sur son site Internet, le Guardian évoque la rumeur selon laquelle Mourinho pourrait rejoindre le PSG. Si le site du quotidien britannique n’apporte aucun élément nouveau, sa présentation du potin mérite le détour : « Il est glamour, roublard, hautain et désagréable — comme tout Parisien qui se respecte —, il est donc naturel [en français dans le texte] que José Mourinho soit annoncé en partance pour la capitale française. Les Oligarques propriétaires du PSG ont des ambitions napoléoniennes et quelqu’un — un banquier d’affaires, sans doute — leur a dit que la conquête de l’Europe passait par le recrutement du Portugais. »

- Roberto Carlos voudrait recruter Nenê. « Après avoir recruté Samuel Eto’o, Yuri Zhirkov ou encore Mbark Boussoufa en 2011, l’Anzhi Makhachkala ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, rapporte francefootball.fr. Interrogé par Canal+, Roberto Carlos, désormais entraîneur-joueur de la formation russe, a dressé une liste de joueurs susceptibles de renforcer son équipe. Y figurent Nicolas Anelka (Chelsea), Nenê (PSG), Robin Van Persie (Arsenal) et Neymar (Santos) ! »

La nouvelle gouvernance du PSG

- Al-Khelaifi PDG, Jean-Claude Blanc DG délégué. « Qatar Sports Investments (QSi) annonce son intention de nommer Jean-Claude Blanc au poste de directeur général délégué du Paris Saint-Germain », indique le fonds d’investissement qatari dans un communiqué diffusé ce vendredi sur PSG.FR. QSi confirme par ailleurs qu’une assemblée générale se tiendra le 21 octobre pour entériner le changement de gouvernance du club : le PSG revient à un conseil d’administration, qui sera présidé par Nasser al-Khelaifi. Celui-ci cumulera cette fonction avec celle de directeur général, un poste actuellement occupé par Philippe Boindrieux.
« En tant que directeur général délégué du Paris Saint-Germain, Jean-Claude Blanc sera en charge de l’ensemble des activités du club hormis le secteur sportif, précise le communiqué. Il travaillera en étroite collaboration avec Leonardo, directeur sportif du club. » De son côté, et comme cela avait été annoncé à son arrivée en juillet, Benoît Rousseau quittera son poste de président du directoire par intérim.

- Boindrieux pourrait finalement rester. « Les réflexions sur la réorganisation des services internes sont toujours en cours, croit savoir le Parisien. C’est Jean-Claude Blanc qui devrait les mener à terme. Philippe Boindrieux, l’actuel directeur général, devrait finalement rester au club en tant qu’adjoint de Blanc. QSi ne souhaite pas licencier Boindrieux qui dispose d’un salaire de 20 K€ mensuels environ. »

- Leproux aurait touché 1,8 M€ pour son départ. « Colony Capital et Butler Capital Partners ont dû assumer une part financière importante du départ de Robin Leproux, l’ancien président parisien, assure le Parisien ce jeudi. Et ce, alors que l’ex-patron de RTL a été démis de ses fonctions par les nouveaux propriétaires qataris le 13 juillet dernier, moins de deux semaines après leur prise de contrôle du club. Les deux fonds d’investissement ont en effet dû verser ensemble près d’un million d’euros. Cette somme correspond à une prime exceptionnelle prévue dans le contrat de l’ancien dirigeant qui avait été renégociée au cours de la première moitié de l’année 2010, quelques mois seulement après son arrivée au PSG. Cette prime devait lui être versée quel que soit le motif de son départ, qu’il soit volontaire ou forcé. La version officielle retient que ce million récompenserait le travail de Robin Leproux pour la recherche de nouveaux investisseurs.
Outre cet engagement, celui qui fut à l’origine du plan sécurité du Parc des Princes bénéficiait également d’un contrat courant jusqu’en 2013, avec un salaire mensuel de 10 K€ brut, assorti d’une prime annuelle de 100 K€ si le PSG se qualifiait pour la Ligue Europa, soit un total annuel de 220 K€. Pour ses deux années de contrat, la somme de 440 K€ lui était due, à laquelle il convient d’ajouter 100 K€ pour la qualification européenne à l’issue de la saison 2010/2011. Reste le préjudice de cette séparation, estimé à 200 K€. Aucun contentieux juridique, selon nos informations, n’étant apparu malgré la rupture brutale de la collaboration, les parties ont négocié un accord amiable. […]
Contacté, Robin Leproux n’a pas souhaité faire le moindre commentaire sur des “
chiffres totalement erronés”, selon l’expression de son avocat Florian Bouaziz. »

Résultats, blessures, compos, suspensions…

- À nouveau 20 M€ de déficit en 2010/2011 ? Après un déficit de 22 M€ en 2009/2010 — soit des pertes cumulées de 300 M€ entre 1998 et 2010 —, le PSG aurait à nouveau perdu 20 M€ en 2010/2011, d’après la presse spécialisée. « Comme prévu, un conseil de surveillance du PSG a eu lieu, hier matin, indique L’Équipe ce mardi. Les membres présents ont essentiellement examiné les comptes du club de la saison passée, clos le 30 juin. Ces comptes, remis à l’équilibre entre-temps [cela ne veut absolument rien dire], font apparaître des pertes d’environ 20 M€. » Le Parisien confirme que « les finances sont dans le rouge une nouvelle fois à hauteur d’une vingtaine de millions d’euros environ ».
Par ailleurs, « il a été évoqué par les décideurs parisiens l’assemblée générale des actionnaires (avec Colony Capital et Butler Capital Partners) qui se tiendra aux alentours de la mi-octobre », poursuit le quotidien francilien. L’Équipe se montre plus précis : « Une assemblée générale extraordinaire des actionnaires a été convoquée pour le 21 octobre. […] Benoît Rousseau quittera, le 14 octobre, ses fonctions de président intérimaire du directoire, et laissera les clés du club à Jean-Claude Blanc, le futur directeur général du PSG. »

- Le PSG élu meilleur club de jeunes. « Le Paris Saint-Germain FC a été élu “meilleur club de jeunes” pour la saison 2010/2011, a annoncé la FFF. Le PSG n’avait plus remporté cette distinction depuis 1989, l’année de son premier titre. »
Depuis quinze ans, seuls quatre clubs différents avaient été récompensés : Lyon (6 fois), Nantes (5), Auxerre (2) et Sochaux (2). (source : FFF.FR)

- Al-Khelaifi : « Avoir des jeunes du centre en équipe première. » Mardi, Nasser al-Khelaifi, Leonardo, Alain Roche, Claude Makelele, Antoine Kombouaré et Mamadou Sakho sont allés à la rencontre des joueurs des centres de préformation et de formation. L’occasion pour le nouveau président du PSG d’affirmer son intention de miser sur les jeunes, en parallèle des investissements réalisés dans l’équipe première : « Les centres de préformation et de formation sont vraiment très importants pour le club, a déclaré al-Khelaifi. […] La présence de la direction et celle de Mamadou Sakho, capitaine de l’équipe première, le prouvent. Je souhaite remercier et féliciter tout le monde pour les résultats obtenus la saison passée. […] Vous êtes la base de ce club et tout le monde doit avoir le PSG dans son cœur. Il faut vraiment que ces couleurs représentent quelque chose pour vous. […] Mon rêve est de voir une majorité d’entre vous défendre les couleurs du PSG au Parc des Princes. »
« Pour moi c’est important d’être présent, a expliqué Mamadou Sakho sur PSG.FR. Je me suis entraîné à 16h, et à 18h je suis à Verneuil. Il faut que les jeunes sachent que c’est possible de réussir à Paris et le PSG leur fait confiance. Nous les pros, nous sommes l’exemple à suivre, c’est donc important de leur montrer qu’on les soutient. Nous avons réalisé le même cheminement qu’eux. »
« C’est une grande fierté, a reconnu Bertrand Reuzeau, le directeur du centre de formation. Cela montre que le club regarde toutes les structures. Voir la direction aujourd’hui montre aux personnes qui travaillent avec les jeunes qu’il y a un intérêt et cela fait toujours plaisir. Mamadou Sakho et Clément Chantôme, qui ont suivi leur formation chez nous, ne manquent jamais l’occasion de venir nous rendre visite et de voir jouer les jeunes. Cela fait toujours plaisir de voir que ces joueurs n’oublient pas d’où ils viennent. » Pour rappel, le PSG a remporté trois des quatre derniers titres de champions de France U17/U19, terminant vice-champion dans la seule compétition qu’il n’a pas remportée.

- Un record de ventes de maillots ? « Selon nos informations, les maillots du Paris Saint-Germain sont en rupture de stock, assure RMC Sport. Un cadre de Nike, équipementier du PSG, nous l’a confirmé. La marque américaine a été logiquement dépassée par le succès populaire du club. Elle lance une seule production de maillots par an, en novembre. Elle ne pouvait pas imaginer à ce moment-là le changement de dimension du PSG. Cette situation va donc obliger Nike à lancer une nouvelle fabrication avant les fêtes de Noël. C’est un fait inédit dans l’histoire du PSG. »
« Pour l’heure, le PSG se refuse à communiquer le nombre de produits vendus grâce à la star argentine, explique de son côté L’Équipe, mais deux constats ressortent : 1. Le nombre de maillots vendus est en augmentation sensible comparé à la saison dernière. 2. Plus des deux tiers de ces maillots portent le nom de Pastore dans le dos. Derrière, seuls Jérémy Ménez et Kevin Gameiro stimulent un peu les fans. »
La morale de l’histoire : le traditionnel maillot bleu-blanc-rouge-blanc-bleu dit « Hechter » se vend très bien, merci pour lui. Contrairement à ce que prétendent régulièrement Nike et le PSG, il n’est donc point besoin de réaliser un maillot « tendance » pour assurer les ventes.

- Infirmerie : Matuidi, Sakho, Bisevac. « [Matuidi] devrait passer une nouvelle IRM en début de semaine prochaine, à l’issue de laquelle son indisponibilité exacte sera connue, croit savoir le Parisien ce jeudi. Mais déjà, au club, on évoque une absence allant de trois à six semaines. Plutôt six que trois d’ailleurs. »
De son côté, Mamadou Sakho « s’est entraîné [mercredi] avec la réserve du PSG, indique le quotidien régional. Absent depuis la mi-août (ischio-jambiers), le défenseur central doit d’ailleurs retrouver la compétition dès dimanche. Le joueur a en effet demandé à participer au match de CFA opposant Paris à Auxerre au Camp des Loges. »
Enfin le Parisien annonce qu’« un point devrait être fait en fin de semaine au sujet de Milan Bisevac. Le Serbe, parti en sélection pour faire constater sa douleur à l’adducteur, doit effectuer un test dès son retour afin de savoir s’il est apte à s’entraîner avec ses coéquipiers. »

- Sissoko est malade. Momo Sissoko n’a pas participé à l’entraînement ce vendredi en raison d’une gastroentérite, indiquent le Parisien et L’Équipe.

- Sakho de retour à Ajaccio, pas Bisevac ? Blessé aux ischio-jambiers à Rennes le 13 août dernier, Mamadou Sakho a fait son retour à la compétition samedi avec l’équipe réserve du PSG. Il a joué l’intégralité du match. « Ça fait du bien de retrouver les sensations du terrain, a expliqué au Parisien le capitaine du PSG. J’ai bien pris le temps de laisser cicatriser ma blessure. Après une semaine d’entraînement avec le groupe professionnel la semaine dernière, ce match était une étape supplémentaire. » Il devrait retrouver le groupe pro dès la semaine prochaine à Ajaccio, d’après L’Équipe et le Parisien.
Milan Bisevac, en revanche, « ne devrait pas figurer dans le groupe » qui se déplacera à Ajaccio, croit savoir le quotidien sportif : « L’international serbe reçoit toujours des soins après sa blessure aux adducteurs contractée face aux îles Féroé le 6 septembre. »

- « Luyindula est sûr de gagner et d’être réintégré », affirme l’UNFP. « Dans un courrier du 27 septembre, le syndicat des joueurs (UNFP) prend la défense du Parisien Peguy Luyindula, révèle le Parisien ce jeudi. Cette lettre, adressée à maître Didier Lacombe, l’avocat du PSG, sonne pour le club comme un rappel à la charte du football et reproche aux dirigeants leur interprétation des textes. “Les clubs doivent donner à leurs joueurs pros sous contrat les moyens […] de participer à des compétitions de football pro”, peut-on lire. Or, depuis août, Luyindula s’entraîne et joue avec la réserve, en CFA. »
L’Équipe rapporte également le contenu de la lettre, et cite Philippe Piat, le président de l’UNFP, interrogé par le quotidien sportif : « Comme tous les textes, il y a ceux qui veulent les appliquer et ceux qui veulent trouver la faille pour les détourner. Les clubs ont détourné l’esprit de l’article 507 pour sanctionner les joueurs. […] Si [Luyindula] fait constater sa mise à l’écart, il est sûr de gagner et d’être réintégré dans le groupe 1. »
« Cette décision ferait alors jurisprudence et plongerait les autres clubs qui ont créé des lofts de joueurs — Saint-Étienne, notamment — dans l’embarras », estime L’Équipe, qui recense dix « lofteurs » en L1 : Mickaël Isabey et Alexis Zywiecki à Dijon, Julien Rodriguez à Marseille, Jean Calvé à Nancy, Jonathan Quartey à Nice, Loris Arnaud et Peguy Luyindula au PSG, Moustapha Bayal Sall, Sylvain Monsoreau et Boubacar Sanogo à Saint-Étienne.

- Dijon-PSG diffusé sur France 2. Le match Dijon-PSG sera retransmis en direct sur France 2 mercredi 26 octobre 2011 à 17 heures. (voir TV : Dijon-PSG diffusé sur France 2 mercredi 26/10)

- PSG-Caen diffusé sur Foot+. Le match PSG-Caen sera retransmis en direct sur Foot+ samedi 29 octobre 2011 à 19 heures. (voir TV : PSG-Caen diffusé sur Foot+ samedi 29 octobre)

- Bordeaux-PSG diffusé sur Canal+. Le match Bordeaux-PSG sera retransmis en direct sur Canal+ dimanche 6 novembre 2011 à 21 heures. (voir TV : Bordeaux-PSG diffusé sur Canal+ dimanche 06/11)

À propos des supporters

- 16 000 abonnés ? « Tombé à 7 000 la saison dernière, le nombre d’abonnés est déjà remonté à 16 000 », affirme L’Équipe ce mardi. Le 24 août, le Parisien indiquait que « le nombre d’abonnés pour cette saison a franchi récemment la barre des 15 000. La direction espère se rapprocher des 20 000 fidèles comme avant la mise en place du plan Leproux. »

- OM-PSG et PSG-OM sans parcage visiteurs ? « OM-PSG, le 27 novembre, et PSG-OM, le 7 ou le 8 avril 2012, se joueront sans la présence de supporters visiteurs, révèle le Parisien ce lundi. […] Cette décision a été arrêtée jeudi dernier au ministère de l’Intérieur, lors d’une réunion préparatoire à ces deux chocs de Ligue 1. Autour du directeur de cabinet du ministre, Stéphane Bouillon, étaient réunis des représentants des forces de l’ordre, dont Jean-Louis Fiamenghi, préfet et directeur de cabinet du préfet de police de Paris, Jean-Pierre Hugues, le directeur général de la LFP ainsi que des dirigeants des deux clubs. Comme la saison passée, les pouvoirs publics ont justifié cette décision pour des raisons de sécurité. Ils craignent toujours de possibles débordements, surtout au stade Vélodrome. Actuellement en travaux, l’enceinte phocéenne ne semble pas offrir à leurs yeux toutes les garanties de sécurité pour une rencontre habituellement classée à haut risque. »

- Affaire Quemener : la légitime défense confirmée en appel. « Ce vendredi, la cour d’appel de Paris a confirmé le non-lieu dont avait bénéficié Antoine Granomort, l’ex-policier qui avait tué avec son arme de service un supporter du PSG en 2006 en marge d’un match de coupe UEFA contre l’Hapoël Tel-Aviv, rapporte l’AFP. À l’issue de plus de quatre années d’enquête, le juge d’instruction Nicolas Blot avait suivi les réquisitions du parquet et prononcé le 8 février un non-lieu en faveur de M. Granomort. Il avait estimé que l’agent, révoqué de la police nationale en 2007 [pour escroquerie], était en état de légitime défense lorsqu’il avait tué avec son arme de service le 23 novembre 2006 Julien Quemener, 25 ans, en tentant de protéger un jeune homme agressé à sa sortie du Parc des Princes par des [supporters] du PSG. […]
L’avocat de la famille a indiqué qu’elle comptait se pourvoir en cassation. “
La décision de la cour d’appel est une décision paradoxale que nous avons du mal à comprendre”, a dit Me Éric Verriele. “On considère que Julien Quemener n’est pas un attaquant, mais on lui oppose la légitime défense”, a-t-il ajouté. “C’est une contradiction que les victimes ne peuvent pas comprendre, un problème que la cour de cassation aura à trancher.” »

Sélections internationales

- France : Matuidi forfait. Sorti sur blessure face à Lyon ce dimanche, Blaise Matuidi a passé une IRM qui a confirmé qu’« il ne pouvait être en état de disputer les matches éliminatoires de l’Euro 2012 du vendredi 7 octobre (Albanie) et du mardi 11 octobre (Bosnie-Herzégovine) au Stade de France », annonce FFF.FR. Le milieu parisien souffre d’une « douleur à la face postérieure de la cuisse gauche ». Il a été remis à la disposition du PSG.

- France : Gameiro forfait contre l’Albanie. Kevin Gameiro a lui aussi passé une IRM, ce mardi, en raison d’une douleur au genou gauche qui s’est réveillée face à Lyon. L’examen a révélé « une inflammation qui rend inenvisageable la participation de l’attaquant du PSG au France-Albanie de vendredi au Stade de France, annonce la Fédération sur son site Internet. Kevin Gameiro poursuit des soins dans l’optique d’une mise à disposition pour France-Bosnie Herzégovine mardi prochain. En conséquence, Laurent Blanc a fait appel au joueur de la Lazio Rome (Italie) Djibril Cissé. »
Ce matin, L’Équipe envisageait que l’ancien Lorientais puisse profiter du forfait de Benzema pour être titulaire contre l’Albanie, le jugeant en concurrence avec Loïc Rémy.

- France : Ménez remplaçant. Vendredi soir, Jérémy Ménez était remplaçant lors du match France 3-0 Albanie. Il n’est pas rentré en jeu. Kevin Gameiro était forfait sur blessure.

- Gameiro rétabli. « Kevin Gameiro a repris la course et ne ressent plus de douleurs à son genou gauche », indique L’Équipe ce dimanche.

- France U19 : Bahebeck buteur. Mercredi, en match amical, l’équipe de France U19 a fait match nul 2-2 face à l’Angleterre. Les jeunes Français ont égalisé à la 87e minute sur un coup franc de Jean-Christophe Bahebeck en pleine lucarne. (source : FFF.FR)

- France U19 : Bahebeck passeur. Buteur mercredi face à l’Angleterre (2-2), Jean-Christophe Bahebeck est à l’origine des deux buts français lors de la victoire 2-1 des moins de 19 ans nationaux vendredi face à l’Ukraine. « C’est en début de seconde période que les Tricolores ont mis une première fois en défaut la défense slave, Jean-Christophe Bahebeck déviant le ballon pour Anthony Koura dont le tir croisé faisait mouche au ras du poteau (1-0, 49e), décrit FFF.FR. […] Le but de la victoire survenait sur un schéma similaire au premier, à la suite d’un centre de la gauche de Jean-Christophe Bahebeck, prolongé par Yaya Sanogo, Anthony Koura concluant une seconde fois ce mouvement offensif d’une frappe croisée (2-1, 66e). »

- Uruguay : Lugano a réussi un doublé. « Diego Lugano, le défenseur du PSG, a inscrit un doublé de la tête hier soir, avec l’Uruguay, indique le Parisien ce samedi. La Celeste a battu la Bolivie (4-2) pour son premier match des éliminatoires au Mondial 2014. »
Le site de L’Équipe annonce lui aussi que « l’ancien joueur du Fenerbahçe a scoré deux fois de la tête ». En réalité, comme l’indique le quotidien sportif dans son édition papier, Lugano a inscrit ses buts « d’une tête puissante (26e) » puis « en taclant après une sortie manquée du gardien bolivien (72e) ». (voir le deuxième but de Lugano en vidéo)

- Pastore remplaçant. « L’Argentine a largement dominé le Chili (4-1) grâce à un triplé d’Higuain et un but de Messi. Mais la star du PSG, Javier Pastore, est restée sur le banc de touche, victime une nouvelle fois de la concurrence du Madrilène Di Maria, sans parler de celle de Leo Messi, rapporte le Parisien. Le sélectionneur argentin Alejandro Sabella lui donnera peut-être sa chance mardi soir face au Venezuela. »
L’Équipe se montre plus sceptique, mais précise par ailleurs que Pastore a été réclamé par une partie du public argentin : « [Pastore] a regardé l’un de ses concurrents directs et ancien coéquipier à Palerme, José Sosa, réaliser un beau match dans l’entrejeu. Lorsqu’il a remplacé le joueur, qui évolue désormais au Metalist Kharkov (Ukraine), le sélectionneur Alejandro Sabella a préféré Eduardo Salvio (Benfica) à Pastore (80e), Angel Di Maria cédant sa place à Jonas Gutiérrez (Newcastle) cinq minutes plus tard. Une partie du public du stade Monumental avait pourtant réclamé la vedette du PSG. En pointe, l’attaquant du Real Madrid Gonzalo Higuain, qui a inscrit un triplé, comme dimanche dernier en championnat contre l’Espanyol Barcelone (4-0), a été rayonnant. L’osmose semblait parfaite avec Lionel Messi, lui aussi très performant et auteur du second but.
Mardi, l’Argentine affrontera le Venezuela. Avec Pastore cette fois ? Rien n’est moins sûr. Pour le moment, Sabella n’a pas du tout laissé entendre qu’il ferait tourner son équipe.
 »

- Internationaux : Tiéné, Sirigu, Erding. « Siaka Tiéné souffrait d’une fièvre ce week-end et n’a pas participé à la victoire de la Côte-d’Ivoire face au Burundi (2-1) lors des éliminatoires de la Can, indique le Parisien. Il doit regagner Paris dans la soirée. » Salvatore Sirigu et Mevlüt Erding n’ont pas participé non plus aux matches de leur sélection respective. (voir les performances de Ménez, Gameiro, Lugano, Bahebeck et Pastore)

Jeunes et féminines

- CFA : PSG 1-2 Auxerre, Paris est relégable. Pour son huitième match de championnat en 2011/2012, l’équipe réserve du PSG s’est inclinée 1-2 face à Auxerre, qui pointe à la deuxième place. De leur côté, les Parisiens sont désormais relégables (17es). (voir le calendrier du PSG)
« Après avoir marqué, on a fait preuve de laxisme et manqué de rigueur : il y a de quoi être déçu », a déploré Franck Rizzetto dans l’édition départementale du Parisien. Le PSG avait effectivement ouvert le score grâce à Mbaka dès la 8e minute — sur une passe d’Arnaud —, avant d’encaisser deux buts à la 11e puis à la 71e — sur penalty.
D’après le quotidien, l’équipe francilienne était la suivante : Salamone — Bourdin, Sakho, Landre, També — Mbaka (Diarra, 80e), Luyindula (Coulibaly, 60e), Sissoko (Baldé, 46e), Kebano, Honoré — Arnaud. À noter la présence côte à côte en tribune de Laurent Fournier, Antoine Kombouaré et Guillaume Hoarau.

- Hervin Ongenda a signé apprenti. Hervin Ongenda (16 ans), considéré comme l’un des plus grands espoirs du centre de formation parisien, a prolongé au PSG. Selon nos informations, son contrat d’apprenti a été homologué la semaine dernière par la LFP.

- France U19 : Sabaly convoqué. « Youssouf Sabaly vient d’être appelé avec la sélection U19 pour participer au tournoi de Limoges, du 5 au 9 octobre 2011, annonce PSG.FR. Il rejoint ainsi Richard Samnick et Jean-Christophe Bahebeck déjà retenus dans le groupe. »

- France U18 : Lacazette convoqué. Karl Madianga (Le Mans) forfait, l’équipe de France U18 a convoqué Romuald Lacazette pour participer à deux matches amicaux contre la Slovaquie les 11 et 13 octobre. Il rejoint Lionel Mpasi, Pierre Bourdin et Antoine Conte, trois Parisiens déjà convoqués pour ce déplacement. (source : FFF.FR)

- U17 : Rennes 0-2 PSG, Paris est 1er. Le PSG s’est imposé 0-2 à Rennes lors de la sixième journée du championnat national des moins de 17 ans. Les Parisiens sont premiers.

- Féminines : le PSG en huitièmes de la Ligue des champions ! L’équipe féminine du PSG n’a pas raté ses débuts en Ligue des champions, pour ce qui constitue la première participation de son histoire à une coupe d’Europe. Déjà victorieuses 0-2 lors du match aller, les Parisiennes se sont imposées 3-0 mercredi soir à Charléty face aux Irlandaises de Peamount, grâce à des buts de Coton-Pelagie (49e), Debonne (65e) et Dali (85e). En huitièmes de finale, début novembre, le PSG affrontera 1. FFC Francfort (Allemagne), triple vainqueur de la compétition.

- Féminines : PSG 2-0 Rodez, Paris est 3e. Lors de la cinquième journée de D1, l’équipe féminine du PSG s’est imposée 2-0 face à Rodez. Les Parisiennes sont troisièmes, à égalité de points (16) avec Lyon — les deux équipes comptent un match en retard. Juvisy est seul premier avec 17 points.

- Féminines : PSG-Lyon au Parc des Princes ? Pour la deuxième fois de son histoire, le PSG envisagerait d’organiser un match de son équipe féminine au Parc des Princes. Parmi les options envisagées : la tenue du choc PSG-Lyon dans la foulée du match de L1 PSG-Caen. (voir Féminines : PSG-Lyon au Parc en baisser de rideau ?)

- Les féminines du PSG sponsorisées par le Qatar ? La saison dernière, l’équipe féminine du PSG arborait le même maillot que son homologue masculine, comme les équipes de jeunes. Cette saison, en championnat et en coupe d’Europe, les Parisiennes portaient le maillot extérieur 2011/2012 des pros à une différence près : l’absence du sponsor, Fly Emirates. Mercredi soir, lors du match retour des seizièmes de finale de la Ligue des champions, le PSG évoluait cette fois avec le maillot domicile, un flocage « Al Jazeera sport » — la chaîne qatarie présidée par Nasser al-Khelaifi — recouvrant de façon peu élégante Fly Emirates. (voir le maillot en photo sur PSG.FR)

- Féminines : 2 Parisiennes convoquées. Laure Lepailleur et Laure Boulleau ont été sélectionnées en équipe de France pour affronter le Pays de Galles puis Israël dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2013 samedi 22 et mercredi 26 octobre. (source : FFF.FR)

- Féminines U19 : PSG 0-0 Le Mans, Paris est 6e. Lors de la troisième journée du championnat national des moins de 19 ans féminines, le PSG a concédé contre Le Mans son troisième match nul consécutif (0-0). Les Parisiennes sont sixièmes.

Le reste de l’actu du 4 au 10 octobre

Anciens Parisiens

- Des nouvelles de Murati. À l’occasion du match entre la France et l’Albanie qui aura lieu ce vendredi, La Dépêche du Midi revient sur la carrière d’Edwin Murati, footballeur albanais passé par la France et le PSG. On y apprend ainsi que le joueur a arrêté sa carrière « à 32 ans sur une rupture des ligaments croisés » et qu’il est aujourd’hui « conseiller économique », retournant régulièrement à Tirana « accompagné de représentants de grandes multinationales qui souhaitent investir pour développer le pays ou améliorer ses infrastructures ». (voir notre portrait de Murati et son passage au PSG)

- Haïti : Maurice a marqué plusieurs buts. « [Jean-Eudes Maurice] a inscrit un doublé ce vendredi lors de la victoire des siens face aux îles Vierges américaines (7-0) », annonce lequipe.fr. « En inscrivant un triplé, dont un penalty, Jean-Eudes Maurice a contribué au très large succès d’Haïti aux îles Vierges américaines (7-0) lors du 2e tour des éliminatoires du mondial 2014 », affirme de son côté francefootball.fr.

- Ricardo va mieux. Sorti de l’hôpital le 18 septembre, après son accident vasculaire cérébral le 28 août, Ricardo a donné des nouvelles rassurantes sur son état de santé. « Je récupère très bien, explique l’ancien défenseur et entraîneur du PSG au quotidien brésilien Extra, cité par l’AFP. Je pense revenir en février. Les médecins et moi-même tentons de faire pour le mieux. […] Les médecins m’ont dit que l’AVC n’avait pas de rapport avec le jeu. […] Je suis responsable de ce qui s’est passé car j’ai été stupide, je dois faire plus attention. Aujourd’hui je le prends ce médicament [contre la pression artérielle]. »

- Susic toujours intéressé par le PSG. Mardi soir, Safet Susic affrontera les Bleus au Stade de France à la tête de la sélection bosnienne. Son retour en Île-de-France se fera « sans émotion particulière », a-t-il indiqué à L’Équipe : « Le PSG a beaucoup compté dans ma carrière. Mais cela remonte à plus de vingt ans. » « Paris, c’est ma ville », ajoute-t-il toutefois « comme on énonce une évidence », précise le quotidien sportif.
En 2009, Susic avait « déposé [sa] candidature » pour entraîner le PSG, avant que celle de Kombouaré ne soit retenue. Deux ans après, il maintient son offre : « Depuis, je ne l’ai pas retirée… »

- David Ginola veut revenir dans le milieu du foot. « David Ginola va intervenir vendredi sur France 3 dans le cadre de l’émission nocturne Vendredi sur un plateau !, annonce L’Équipe. […] Il parlera du PSG actuel et de sa volonté de revenir dans le milieu du foot. »

Javier Pastore par-ci, Javier Pastore par-là

- Pastore vu de l’étranger. Ce mardi, le Parisien s’intéresse à la vision du PSG par ses confrères étrangers. « “Depuis la Joconde, c’est toujours la même histoire”, regrette La Gazzetta dello Sport en Italie. “On le tenait, nous, les Italiens, et maintenant ce sont les Français qui en profitent.” » La Gazzetta, quotidien sportif de référence, qui titre “PastoRe di Francia” (“PastoRoi de France”), estime que sa progression peut l’amener à dépasser Zidane ou Kaka. En Espagne, Marca, un des grands quotidiens sportifs du pays, compare également l’Argentin aux plus grands joueurs : “Pastore appartient à cette catégorie des artistes du ballon, comme Zidane, Riquelme, Aimar, Valeron ou le Brésilien Ganso […]. Il appartient à cette espèce rare de footballeurs qui élèvent ce sport au rang d’art.” »

- Pastore enflamme L’Équipe. Le quotidien sportif consacre une pleine page à « L’homme qui change tout » : « Javier Pastore, buteur magnifique contre Lyon, est le joueur rare qui pourrait hisser Paris au sommet du foot français. […] Plus tard, on se souviendra peut-être du PSG-Lyon du 2 octobre 2011 comme du match qui a fait basculer un club et un joueur dans une autre dimension. Figure de proue du Paris version Qatar, Javier Pastore est une star discrète dont la technique ravageuse esquisse, match après match, une nouvelle hiérarchie de la L1. Avec lui, Paris finit toujours par briller. Redevient un club redouté. […]
Le prince héritier du Qatar peut-il raisonnablement rêver du titre de champion dès cette année ou d’un succès en Ligue Europa ? La réponse est oui. Avec Pastore, Paris, qui court après le titre depuis 1994, a désormais les moyens de ses ambitions. C’est le joueur de classe mondiale qui, s’il confirme sa montée en puissance, peut faire basculer à lui seul une rencontre, un résultat, une saison. “
Je n’ai aucun doute là-dessus, a confié Massimiliano Allegri, l’entraîneur de l’AC Milan, à France Football (édition du 30 septembre). C’est l’un de ces joueurs qui marquent une époque. Il fera du PSG un grand club […]. J’aurais bien aimé l’attirer à Milan. Mais je n’avais pas les moyens de rivaliser avec le PSG.” Avec lui, le PSG est entré dans une autre dimension, celle des clubs dont tout le monde parle en Europe. L’effet Pastore a aussi des conséquences indirectes. Car l’Argentin devrait contribuer à attirer d’autres stars. »

- Éloge de Pastore. L’Équipe a interrogé plusieurs adversaires de Pastore, qui confient leur sentiment à l’égard du milieu offensif argentin. « Quand je vois Pastore, c’est quelque chose d’énorme ! J’ai rarement affronté un joueur de ce calibre », estime le Lyonnais Maxime Gonalons. « Un grand joueur, c’est celui qui sait s’adapter aux situations et accomplir le geste juste, juge Steeve Elana, le gardien de Brest. Au moment de son contrôle, il a trois adversaires sur lui. Je m’attends à un tir puissant et placé dans un coin. Mais il réalise une frappe en rupture, et je suis scotché sur mes appuis. Je ne comprends pas ce qui se passe ! Pour oser cela et le réussir, il faut à la fois une grande qualité technique et une immense confiance en soi. Ses autres buts, empreints d’une maîtrise exceptionnelle, l’ont confirmé : il n’est pas un simple feu de paille. »
« Sur les premiers mètres, il explose, se souvient Aldo Angoula, défenseur d’Evian TG. Il n’est pas tellement costaud. Pourtant, dès qu’il touche le ballon, on sent de la puissance. J’avais l’image d’un mec super technique. Mais comme il a aussi ce coup de reins, il est capable de dribbler, arrêté comme lancé. Son jeu est difficile à lire. » Anthony Réveillère, le latéral droit de Lyon, se montre lui aussi admiratif : « C’est un joueur très intéressant, très intelligent tactiquement. Il se place toujours par rapport à l’équipe adverse. Quand on attaquait côté gauche, il se positionnait dans ce secteur pour être complètement libre, et tranquille à la récupération du ballon. Même chose, côté droit. Il est vraiment pas mal… »
Présent au Parc des Princes dimanche soir, Youri Djorkaëff confirme ces impressions : « On sent qu’il est encore un peu juste physiquement pour prendre tout le jeu à son compte, mais c’est le genre de joueur qui transforme le pâté en caviar. (rires) Il a la tête haute, il joue vite, et il est très direct, il ne fait pas de touche inutile. Il sait pointer son adversaire et le dribbler sur un seul crochet, une seule feinte. J’adore ! »

- Les stats de Pastore, suite. « [Javier Pastore] est le troisième joueur le plus efficace [de L1] derrière le Sochalien Modibo Maïga (36,3 %) et l’Ajaccien Frédéric Sammaritano (30,77 %) », indique L’Équipe. 29,41 % de ses tirs se sont convertis en buts.
Par ailleurs, il est « à l’origine de seize occasions de but pour le PSG depuis le début de la saison en L1, ce qui en fait le meilleur joueur du championnat dans ce domaine, devant les Auxerrois Alain Traoré et Dennis Oliech (15) ».

- Les grands joueurs du PSG, selon L’Équipe. Dans un dossier consacré au nouveau phénomène parisien, L’Équipe n’y va pas de main morte en rapprochant déjà Javier Pastore — 6 titularisations en L1 — d’« un trio d’élite, dont le talent a laissé une empreinte éternelle ». Le meneur argentin est ainsi comparé à Safet Susic, Raí et… Ronaldinho, mélangeant deux des principaux artisans des succès du club parisien — deux championnats, une coupe d’Europe, trois coupes de France et deux coupes de la Ligue à eux deux — et un joueur qui n’aura rien gagné avec le PSG, se contentant de quelques fulgurances.

- Le saviez-vous ? Pastore a coûté 42 M€ au PSG. Javier Pastore, recruté pour 42 M€ cet été, n’en finit pas de faire les gros titres. L’Argentin, qui a coûté pas moins de 42 M€, est à l’honneur dans L’Équipe, qui lui consacre une pleine page. Et le quotidien sportif réussit l’exploit de ne citer qu’à quatre reprises seulement le montant du transfert de Pastore — qui, rappelons-le, est de 42 M€.

- La gestuelle de Pastore décortiquée. Mercredi, L’Équipe s’est penché sur la gestuelle si particulière de Javier Pastore. Sur une double page, le quotidien sportif a interrogé une danseuse chorégraphe et Christophe Dugarry, qui reconnaît ne pas savoir anticiper les gestes de l’Argentin. Mais le témoignage le plus intéressant est celui de Jean-Benoît Morin, biomécanicien au laboratoire de physiologie de l’exercice à l’université de Saint-Étienne. « L’utilisation que Javier Pastore fait de ses bras et de ses mains est vraiment particulière, estime Morin. Il joue dans le déséquilibre et s’en sert pour se donner un équilibre de compensation. Même dans ses courses lentes, ses bras sont au moins au niveau de sa poitrine. Il a même les mains plus hautes que la tête lorsqu’il s’arrête net avant de changer de direction. Ses bras partent alors en l’air pour créer le mouvement comme ceux des patineurs qui s’élancent ou les pales d’un hélicoptère. Quand il court, sans accélérer, avant d’être dans l’action, il a déjà les bras armés, au niveau du buste, les coudes pliés. Ça le fait courir bizarrement, mais c’est du temps gagné. »
Le biomécanicien a également décortiqué la foulée de Pastore : « Quand il attaque un sprint, il a une course très fréquente. Sur les dix, vingt premiers mètres, il a une succession d’appuis très proches. Ces petites foulées lui permettent d’atteindre sa vitesse maximale beaucoup plus tôt. Sur son but [contre Lyon], il prend de vitesse un défenseur [Bakary Koné] qui doit être plus rapide que lui sur cinquante mètres. Cette vitesse de pas me fait penser à Christophe Lemaitre, sur lequel on a fait des études dans notre laboratoire, et dont l’une des caractéristiques est une fréquence de foulées bien plus élevée que ses collègues d’entraînement et qui est ainsi beaucoup plus rapide sur un sprint de quatre à six secondes. Chez Pastore, cela est dû à des appuis très brefs. Il a un temps de contact du pied au sol minime. Il est léger. Il virevolte, il joue un peu comme s’il ne touchait pas le sol. Sur beaucoup d’actions, il est sur un seul pied, et souvent il n’a même pas le talon au sol. Un peu comme les sprinteurs ou les boxeurs, sur la plante des pieds. En termes de puissance, ce n’est pas un avantage mais en termes de réactivité, c’est fondamental.
À l’inverse, quand il a besoin de solidité, quand il conduit sa balle en dribble d’attente face à un défenseur, il plante sa jambe arrière dans le sol, un peu en travers. C’est elle qui fait le travail de propulsion. À l’image d’un escrimeur ou d’un patineur de vitesse, son pied avant est libre, léger, prêt à se lancer dans un dribble ou une conduite de balle, à bondir vers l’avant. Il est frêle. Il me fait penser à un flamant rose. Ils n’ont qu’un seul pied au sol quand ils dorment, prêts à s’envoler plus vite en cas de prédation. Lui, c’est exactement ça.
 »

À propos des médias

-  Le Parisien en grève. Le Parisien ne paraît pas ce vendredi. La rédaction a voté « un mouvement de grève contre un projet de développement assorti d’une cinquantaine de départs », explique la direction du journal à l’AFP.
« On va avoir un journal plus beau, mais avec moins d’information et moins de journalistes », avait estimé Olivier Corsan, délégué syndical SNJ, à l’annonce de ce plan social en juillet dernier. « Je ne vois pas comment on peut faire mieux et avoir un vrai projet éditorial avec moins de gens », avait renchéri Timothée Boutry, président de la Société des journalistes.

- Les États-Unis sont-ils un département français ? (bis) Une nouvelle fois, L’Équipe s’émeut du fait que le PSG soit passé sous pavillon étranger. Dans une interview de Franz Beckenbauer, après que celui-ci a expliqué qu’il n’était pas possible pour un actionnaire de détenir plus de 50 % des parts d’un club allemand, le quotidien sportif s’inquiète : « C’est pourtant (sic) ce qui est arrivé à Paris, où un fonds d’investissement qatari est devenu l’actionnaire majoritaire du Paris Saint-Germain ? » Avant d’appartenir à un fonds d’investissement qatari, le PSG était déjà entre les mains d’un actionnaire étranger : l’Américain Colony Capital. (relire Le PSG racheté par des investisseurs américains !)

En L1 et ailleurs…

- La 13e journée de L1 décalée. « En raison de l’organisation en France du sommet du G20 qui nécessite la mise en place d’un dispositif de sécurité de grande envergure les jeudi 3 et vendredi 4 novembre 2011, le ministère de l’Intérieur a sollicité la LFP afin que la 13e journée de Ligue 1 et la 14e journée de Ligue 2 soient réorganisées, a annoncé la Ligue dans un communiqué. En conséquence, la commission des compétitions a décidé de décaler l’ensemble des matches de la 13e journée de Ligue 1 au dimanche 6 novembre à 17h00, à l’exception des deux matches premium qui se joueront aux horaires habituels (samedi 5 novembre à 21h00 et dimanche 6 novembre à 21h00). »
Pour Paris, rien ne change : le PSG accueillant le Slovan Bratislava jeudi 3 novembre en Ligue Europa, le match Bordeaux-PSG aurait de toute façon eu lieu dimanche. (voir Calendrier PSG 2011/2012 : dates et diffusions TV)

- Dijon contre l’avis de la LFP. Lors du huitième de finale de la coupe de la Ligue opposant le 26 octobre prochain Dijon au PSG, le club bourguignon arborera sur son maillot deux logos d’associations caritatives, bien qu’il ait déjà été sanctionné d’une amende de 5 K€ avec sursis par la LFP en début de saison pour les mêmes motifs. Interrogé par l’AFP, Bernard Gnecchi, le président de Dijon, justifie sa décision : « On le fait gratuitement depuis 2004 et ce que je ne comprends pas, c’est que c’était admis en Ligue 2. Je suis frustré et choqué. Pour le match de coupe de la Ligue contre le PSG, on jouera avec ces deux logos. D’autant que lors de la dernière assemblée générale de la Ligue, son président, Frédéric Thiriez, a fait passer le message que le foot devait véhiculer des valeurs. Alors c’est gonflé. »
La Ligue justifie quant à elle sa décision par le fait qu’en ajoutant ces deux logos à ceux des sponsors déjà présents, la surface du maillot dijonnais occupée par des publicités dépasse la limite autorisée par les règlements.

- Les clubs franciliens n’y arrivent pas. « Après onze journées [en National], l’US Créteil-Lusitanos (11e), le Paris FC (14e) et le Red Star (18e et relégable) ne jouent pas (plus) vraiment dans la cour des grands », remarque l’édition départementale du Parisien. Et le quotidien régional de pointer les insuffisances des clubs franciliens : « À Créteil, aucun entraîneur depuis Marc Collat (1992-1995) n’a enchaîné plus de deux saisons complètes. Côté joueurs, c’est la même chose. […] Cet été, le PFC a encore enregistré 14 arrivées pour 17 départs, Créteil 12 arrivées pour 12 départs. […] L’exemple du Red Star est aussi frappant […] : un nouveau staff technique au complet, 14 départs pour 21 arrivées, 8 [prolongations] seulement. […]
C’est un paradoxe au regard du potentiel économique de la région. Mais au niveau des budgets, les clubs franciliens sont nettement devancés par certaines villes, mêmes moyennes, de province. Avec 3 M€, Créteil n’est ainsi que la 7e fortune du National. Le PFC (2,8 M€) et le Red Star (2,2 M€) pointent, eux, aux 8e et 10e rangs. […] Créteil n’arrive pas à se mettre d’accord avec Sammy Traoré. L’ex-stoppeur du PSG s’est pourtant entraîné tout l’été avec son club formateur. […] Du côté de Créteil et du PFC, on s’enfonce de plus en plus dans la morosité. Vendredi, ils n’étaient que 171 à Charléty pour assister au triste nul contre Besançon (0-0). Le PFC (6e saison en National) et Créteil (5e saison) sont (re)devenus des clubs ordinaires de la division. […] Depuis la montée de Créteil en L2 en 1999, aucun club francilien n’est parvenu à sortir du National. […] Si le Red Star se veut résolument tourné vers la L2 à l’horizon 2015, le chemin sera long. Il faudra d’ailleurs pour le club audonien déjà commencer à assurer le maintien.
 »

- Droits : la fin de l’exclusivité territoriale ? « L’affaire qui oppose la Premier League à Karen Murphy, une gérante de pub de Portsmouth, sur la côte sud de l’Angleterre, pourrait faire boire la tasse à tous les vendeurs de droits, estime L’Équipe ce mardi. Cette tenancière de bar a été condamnée par la justice de son pays pour s’être abonnée à un bouquet satellite grec, afin de payer moins cher le droit de diffuser les matches du championnat d’Angleterre dans son établissement. Furieuse de cette décision, elle a saisi la cour de justice de l’Union européenne, qui pourrait bien lui donner raison aujourd’hui. […]
En clair, empêcher un Anglais de suivre les rencontres de Premier League grâce à un équipement satellitaire provenant de l’étranger est contraire au droit européen. Et ce qui vaut pour l’Angleterre vaut évidemment pour tous les autres pays de l’Union européenne. À l’arrivée, si la cour de justice de l’Union européenne suit les recommandations de l’avocat général, il deviendrait parfaitement légal, par exemple, de s’abonner en dehors de France, à moindre coût, pour suivre la Ligue 1 sans en passer par
Canal+, le principal diffuseur de la compétition. Cela constituerait évidemment un préjudice pour la chaîne cryptée, mais aussi pour la Ligue de football professionnel, qui ne serait plus en mesure de garantir une exclusivité territoriale à son client. Au passage, cela légaliserait, en quelque sorte, le piratage qui existe déjà sur Internet ou grâce à certains satellites. Autant dire que l’arrêt rendu ce matin est très attendu par le marché des droits sportifs. »
D’après le site du Point, la cour de justice de l’Union européenne a effectivement donné raison à la plaignante ce mardi.

- Margarita Louis-Dreyfus : « Je ne suis ni Robert ni le Qatar. » Ce samedi, au lendemain de l’interview de l’actionnaire de l’OM Margarita Louis-Dreyfus dans Le Monde, la presse spécialisée s’interroge sur une prochaine vente du club marseillais. « Bien évidemment, je suis libre de vendre demain, mais ce genre de décision est toujours dur à prendre, indique MLD. […] Le train de vie du club est trop élevé. Et, en plus, l’OM ne joue pas comme il devrait par rapport à l’argent que je donne. Sur les deux dernières saisons, on a dépensé beaucoup plus d’argent qu’on en a gagné. […] Je souffre comme tous les supporters de l’Olympique de Marseille. Peut-être plus, même, car c’est moi qui finance une équipe qui est la deuxième masse salariale du championnat. Je fais beaucoup d’efforts financiers pour l’OM : j’ai même dû, à titre personnel, injecter 20 M€, cet été, dans les caisses du club. C’est normal que j’attende des résultats. […] Maintenant, c’est à [Didier Deschamps] de montrer ce qu’il peut faire. Quand on est à l’OM, l’objectif reste de terminer dans les trois premiers du championnat. […] Il n’est pas logique que je garde le club. Si j’étais une vraie businesswoman, très raisonnable, je l’aurais déjà vendu. Je ne l’ai pas cédé, même si Robert m’a laissé libre de faire ce que je veux avec Marseille. […] Robert dépensait son argent par amour de l’OM, le Qatar pour le business. Mais moi, je ne suis ni Robert ni le Qatar. »

- Ça se passe comme ça à Montpellier. « Voilà un an que Mapou Yanga-Mbiwa fuit les médias et refuse toute interview, à l’exception d’un point presse avant la réception de Rennes, indique L’Équipe. Atypique pour un capitaine, mais cela ne choque personne à Montpellier. Désormais, ce sont les journalistes qui risquent de le fuir. Alors qu’il rejoignait les vestiaires, samedi, à Bordeaux, quelques instants après son expulsion, le défenseur central a renvoyé dans les cordes un reporter de Canal+ venu lui demander s’il “comprenait ce deuxième carton jaune”. Regard noir et réponse menaçante : “Posez-moi encore une question et vous allez voir.” Dommage que l’international Espoirs (22 ans), qu’on a tenté de joindre en vain, hier, continue de refuser de s’exprimer. Car cet épisode renvoie une image détestable, qui ne lui correspond pas hors micros. »

Autres infos PSG en vrac

- Pastore élu meilleur joueur de L1 en septembre. Javier Pastore a facilement remporté le trophée UNFP de meilleur joueur du mois : il rassemble 75 % des suffrages, devant le Lyonnais Gomis (18 %) et l’Auxerrois Traoré (7 %).
Depuis sa création en 2003, ce trophée a été remporté à treize reprises par des joueurs parisiens : Pauleta (octobre 2003), Ljuboja (février 2004), Sorin (avril 2004), Luyindula (avril 2007), Rothen (septembre 2007), Hoarau (octobre 2008), Sessegnon (décembre 2008), Luyindula (janvier 2009), Hoarau (février 2009), Chantôme (novembre 2010), Nenê (décembre 2010), Sakho (avril 2011) puis Pastore (septembre 2011).

- Déjeuner avec Delanoë reporté. « Le traditionnel déjeuner de début de saison du PSG, qui devait se tenir le mercredi 12 octobre à la mairie de Paris, va être reporté à une date encore inconnue, annonce Le Figaro. Le directeur sportif du club parisien, Leonardo, qui a déjeuné cette semaine avec Bertrand Delanoë, a proposé de changer la date, car ses joueurs internationaux ne seront pas présents ce jour-là. Le groupe aurait donc été incomplet. »

- La prime triplée contre Lyon ? « Pour leur succès contre Lyon (2-0) dimanche dernier au Parc des Princes, les Parisiens ont obtenu chacun 12 K€ de prime de match, révèle le Parisien. Initialement, il avait été prévu, en début de saison, que chaque victoire en L1 rapporterait 4 K€ aux Parisiens. Mais dans l’euphorie de ce triomphe, la prime a été triplée en quelques minutes dans l’intimité du vestiaire. C’est d’abord Leonardo, le directeur sportif, qui a doublé la prime. Peu de temps après, Nasser al-Khelaifi, le patron de QSi et du conseil de surveillance du PSG, est à son tour allé rendre visite aux héros du soir. Et il a alors accordé une triple récompense. Une vingtaine de personnes environ devraient profiter de ce cadeau, joueurs et staff technique compris. Cette petite largesse financière coûtera entre 300 K€ et 400 K€ au club. »

- Diesel. « Pourtant leader, le PSG est la seule équipe qui n’a toujours pas marqué dans la première demi-heure cette saison », signale Opta.

- Ménez : « En Italie, j’ai progressé à tous les niveaux. » À Clairefontaine, où il prépare le match face à l’Albanie que disputera l’équipe de France ce vendredi, Jérémy Ménez a été interrogé sur son évolution à l’AS Roma. « J’y ai progressé à tous les niveaux, estime le nouveau milieu droit du PSG dans L’Équipe. Tactiquement, au niveau de la concentration et même en dehors du terrain, j’ai consenti des efforts que je ne faisais pas avant. […] Quand tu vois les autres qui le font [un travail personnel de musculation], ça te pousse à le faire. En Italie, le préparateur physique te montre comment t’y prendre, après c’est à toi de jouer. Tout ce travail individuel, je ne le faisais pas avant. » Et l’ancien Romain de préciser que les choses ne sont pas différentes à Paris aujourd’hui : « Il y en a beaucoup qui arrivent trois quarts d’heure plus tôt et qui vont à la musculation. »

- Coupet : « J’ai refusé le PSG. » « J’espère entraîner les jeunes gardiens, notamment ceux du PSG. Ça m’intéresse au plus haut point », avait affirmé plusieurs fois Grégory Coupet en juin dernier. Devenu consultant pour RMC début septembre, l’ancien Lyonnais assure dans l’édition d’octobre de Mag2Lyon qu’il a finalement refusé le poste : « Le PSG m’a proposé d’entraîner ses jeunes gardiens, mais je n’ai pas accepté. Justement parce que je souhaitais garder ma liberté de parole en tant que consultant. Sinon, j’aurais été juge et partie. Je n’aurais pas pu parler du PSG sans être soupçonné de parti pris. »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG