Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Au PSG jeudi 17 novembre 2011

L’actu PSG du jour : Kombouaré, places, Sakho, Camp

jeudi 17 novembre 2011, par Gauthier B., Vivien B.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

Les infos transferts du jour

- Beckham : le retournement de veste du Parisien. Après avoir fait ses choux gras de la rumeur Beckham pendant plusieurs semaines, ayant même recours à un envoyé spécial à Los Angeles pour couvrir l’événement majeur que représente la demi-finale de la conférence ouest du championnat nord-américain, le Parisien retourne sa veste ce mercredi. Qui mieux pour cela que Dominique Sévérac, la référence mondiale de l’exercice ?
« Dès son arrivée dans la Ville Lumière dont il deviendra une nouvelle étoile, le PSG a prévu de mettre les petits plats dans les grands avec un cérémonial à la hauteur de son aura mondiale, s’enflammait le reporter du Parisien le 14 octobre. […] Trop, c’est trop ? Chacun jugera, mais Beckham au PSG, c’est un peu comme si les Rolling Stones débarquaient dans votre salon pour taper un bœuf : ça ne se refuse pas. »
Et ce 16 novembre, le même Sévérac se montre plus que circonspect : « Le timing de cette entrevue avec [Ancelotti] a surpris. Comme les négociations avec David Beckham, que certains spécialistes ne voient plus comme un joueur. Comme si, avec l’argent, les Qataris voulaient tout, tout de suite, au mépris de la construction d’un club, forcément moins rapide. »

- La fin du monde peut-elle arriver ? Ce mercredi, le Parisien envisage que les rumeurs de départ d’Antoine Kombouaré soient le début de la fin pour le club parisien. « Le PSG peut-il perdre gros ? », s’interroge-t-il en titre.
« Le PSG est décidément un club à nul autre pareil, martèle le quotidien francilien. L’épisode qui s’est joué la semaine dernière entre les dirigeants parisiens, Nasser al-Khelaifi et Leonardo, l’entraîneur actuel, Antoine Kombouaré, et Carlo Ancelotti, son successeur potentiel, en est l’illustration la plus surprenante. Même en pleine période de trêve internationale et en dépit de résultats sportifs au beau fixe, le PSG réussit à générer ses propres turbulences. En rencontrant Ancelotti à Paris, la semaine dernière au vu et au su de tous, les patrons du club ont clairement indiqué qu’ils étaient à la recherche d’un entraîneur, à court ou moyen terme. Alors que l’équipe domine le championnat avec trois points d’avance, est-ce une maladresse choquante ou le signe d’une ambition exacerbée, marque de fabrique des propriétaires qataris et des grands clubs ? […]
Les prochains résultats renseigneront sur les conséquences pour la saison parisienne de la séquence que le PSG vient de traverser. […] Alors, avec la vraie fausse arrivée d’Ancelotti, maladresse ou crise de croissance d’un club qui se pense l’égal du gotha européen (Real, Barça, Manchester United, Bayern…) ? “
Comme le dit Leonardo, le PSG est désormais passé dans une autre dimension et tout le monde doit l’accepter, tranche Grégory Coupet, qui a quitté le club de la capitale il y a quelques mois. Franchement, Leonardo est dans son rôle en anticipant l’avenir. Maintenant, il faut se dire que le PSG est devenu un grand club. Ça veut dire qu’on va parler de lui, en bien ou en mal, mais qu’on va tout le temps en parler.” Mais le timing de cette entrevue avec l’entraîneur italien a surpris. Comme les négociations avec David Beckham, que certains spécialistes ne voient plus comme un joueur. Comme si, avec l’argent, les Qataris voulaient tout, tout de suite, au mépris de la construction d’un club, forcément moins rapide.
Pour Michel Seydoux, le président de Lille, cette pensée-là n’a pas sa place au regard du nouvel univers dans lequel évolue le PSG. “
Les grands clubs vont à une vitesse qu’on n’a pas encore intégrée, soutient le dirigeant nordiste. C’est un rythme qu’on ne connaît pas en France et auquel on n’est pas habitué. C’est le club de la capitale, dans la plus grande métropole française. Ce qui se passe fait beaucoup de bien à la France. Moi, quand j’ai négocié avec Liverpool le prêt de Joe Cole, cela a été très rapide et très efficace.” La gestion de Leonardo, qui a dérouté, ne serait donc que la marque de fabrique des grands clubs. Lors de cet épisode, le directeur sportif a mis un coup de pression sur Kombouaré et les ambitions du PSG, affirmant même hier : “Il n’y a pas de pression ici. Moi, j’en veux beaucoup plus.” C’est d’ailleurs l’obsession — louable — du Brésilien depuis son arrivée : changer la mentalité française et sa culture de la gagne, parfois un peu molle. La haine de la défaite n’est pas encore ancrée dans l’ADN du footballeur de Ligue 1. »

- Les dirigeants sont très insatisfaits du jeu, mais en fait pas tant que ça. « Ces derniers temps, le directeur sportif ne masque pas sa contrariété face à l’inconstance du jeu de son équipe, assurait le Parisien mercredi dernier. Et il ne se prive pas de faire savoir à son entourage que, selon lui, Kombouaré dispose d’un effectif suffisant en qualité pour gagner en séduisant. […] Cela accroît un peu plus la pression (permanente) sur les épaules de Kombouaré. » « Comme nous l’indiquions hier dans nos colonnes, la direction du PSG n’est pas totalement satisfaite du jeu produit par l’équipe », insistait le quotidien francilien le lendemain.
Ce jeudi, le Parisien fait machine arrière : « Si le PSG continue à gagner et à se maintenir au sommet de la Ligue 1, Kombouaré en demeurera le coach. La qualité de jeu, souvent décriée ces derniers temps, ne serait plus forcément un grief à porter à son passif. » Et le journal de Saint-Ouen de tenter, de façon guère convaincante, d’expliquer ce revirement : « Cette tendance s’explique. Déjà, elle correspond à la ligne de conduite initiale des nouveaux propriétaires [qui avaient conservé Kombouaré l’été dernier]. […] Mais la donne a aussi changé depuis le buzz suscité par la rencontre avec Ancelotti la semaine passée. Très soucieux de leur image, les Qataris et Leonardo ont été critiqués pour la gestion de ce dossier. Leur propre entourage leur a poliment reproché leur attitude. Et si la question du remplacement de Kombouaré devait se poser, ils y réfléchiraient alors à deux fois. Cette perspective ne serait pas non plus sans incidence financière. Licencier Kombouaré et son staff coûterait près de 5 M€ au PSG. L’arrivée d’un coach comme Ancelotti encore davantage. Le salaire de l’Italien pourrait avoisiner les 4 M€ net par an. »

- C’est la crise parce que… Raison n°17 : Leonardo n’a pas appelé l’agent de Courbis. « Au club comme en périphérie, c’est l’incompréhension, assure le Parisien. Dans l’entourage du PSG, rares sont ceux à oser réagir officiellement. Et pour cause : face aux menaces qui pèsent sur les épaules d’Antoine Kombouaré, l’incompréhension domine. […] Les propos de Leonardo n’ont guère levé les incertitudes. “On ne sait toujours pas s’il va être viré ou non”, réagit un agent. »

Le reste de l’actu du jour

- Matuidi de retour. Mercredi, le PSG a publié sur son site Internet un entretien avec Blaise Matuidi, qui évoque son retour à la compétition prévu ce week-end : « Je sais qu’il va me falloir un peu de temps car lorsque l’on coupe comme cela pendant six semaines, on doit reprendre le rythme petit à petit. J’espère ensuite être aussi bien que je l’étais avant cette blessure. En tout cas on travaille pour. J’ai effectué beaucoup d’exercices avec les préparateurs physiques, qui m’ont bien pris en main, et j’espère que cela va porter rapidement ses fruits. »

- Les places pour PSG-OM déjà en vente. La location prioritaire pour le match PSG-OM, qui aura lieu le 7 avril 2012, a déjà commencé. Elle est pour le moment réservée aux abonnés et… aux détenteurs d’un billet pour le match PSG-Nancy de ce dimanche.
D’autres opérations promotionnelles sont en cours pour remplir le Parc des Princes face à l’ASNL ce week-end : pour un billet acheté d’ici jeudi soir, le deuxième est offert ; certains supporters se sont par ailleurs vus offrir des billets gratuits : « Vous avez effectué de nombreux achats sur notre boutique en ligne depuis le début de la saison. Afin de vous remercier de votre fidélité, nous vous offrons 2 places pour PSG-Nancy », peut-on lire dans un mail promotionnel.

- France : le match de Sakho. Lors de la rencontre amicale opposant la France à la Belgique mardi soir au Stade de France, Mamadou Sakho était titulaire en défense centrale aux côtés d’Adil Rami. Le Parisien a contrôlé sans problème l’attaquant adverse, Vossen, et a réalisé plusieurs interventions toniques et réussies. Seule petite erreur à son actif : un dégagement manqué qui n’a pas eu de conséquence. À ce jour, il s’agit du meilleur match de Sakho en Bleu.
Jérémy Ménez est quant à lui rentré pour le dernier quart d’heure de jeu au poste de milieu droit. Il a tenté quelques accélérations sans réel succès. Enfin Kevin Gameiro est resté sur le banc de touche.

- Les autres internationaux. Diego Lugano était titulaire lors de la rencontre amicale opposant l’Uruguay à l’Italie, mardi à Rome. Le défenseur parisien est sorti à la mi-temps. De l’autre côté, Salvatore Sirigu n’a pas pris part à la rencontre, perdue par les Italiens sur le score d’un but à zéro.
Javier Pastore n’est pas rentré en jeu au cours de la victoire de l’Argentine en Colombie, comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2014.
Enfin Siaka Tiéné n’a pas joué mardi soir, et pour cause : la rencontre qui devait opposer la Côte-d’Ivoire au Sénégal, sur le terrain d’Amiens, a été annulée, la délégation ivoirienne étant bloquée en Afrique du Sud suite à l’annulation d’un vol vers la France.

- Affaire Luyindula : un médiateur nommé par la LFP. « Mis à pied à titre conservatoire par son club, qui lui refuse toujours catégoriquement l’accès aux vestiaires de même qu’aux terrains d’entraînement, [Peguy Luyindula] va recevoir l’appui d’un médiateur, nommé mercredi par le bureau de la LFP, rapporte lequipe.fr. André Soulier, président de la commission juridique, aura pour tâche de trouver une solution qui satisfasse les deux parties. “Tout le monde a été unanime pour dire que les textes n’ont pas été respectés”, indique jeudi dans L’Équipe Philippe Piat, le coprésident de l’UNFP. Preuve que le PSG veut lui aussi régler l’affaire au plus vite : Jean-Claude Blanc ne s’est finalement pas rendu à Doha ce week-end pour assister au salon Aspire4Sport. Le nouveau directeur général délégué du club a pour mission prioritaire, selon le Parisien, de gérer le dossier. »

- De la rénovation du Camp des Loges. « C’est le deuxième gros chantier [outre la rénovation du Parc des Princes] confié à Jean-Claude Blanc, directeur général délégué du club parisien, indique le Parisien : doter le PSG d’un nouveau centre d’entraînement ultramoderne sur le modèle de Milanello à l’AC Milan. Ce nouvel espace disposerait, entre autres, de restaurants et d’un hôtel pouvant accueillir les joueurs pour leur mise au vert. “On veut être chez nous”, dit Leonardo.
Actuellement, le club parisien n’est pas propriétaire des (nouveaux) locaux du Camp des Loges, à Saint-Germain-en-Laye, inaugurés le 4 novembre 2008. Paris loue cet ensemble 400 K€ annuels à la société Yves Cougnaud Locations et en sera définitivement détenteur en 2016 avec la levée de l’option d’achat contre un montant de 1 € symbolique. A l’arrivée des anciens propriétaires du club en 2006, cette question d’un nouveau centre d’entraînement avait été étudiée. Mais pour différentes raisons, dont l’une financière, Colony Capital et ses associés avaient opté pour une solution intermédiaire. Aujourd’hui, les Qatariens veulent avancer vite, même si le nouveau Camp des Loges ne verrait pas le jour avant cinq ans au moins.
Emmanuel Lamy, le maire de Saint-Germain-en-Laye, s’en est inquiété et a récemment dit qu’il souhaitait garder le PSG dans sa ville. C’est ainsi qu’il a déjà rencontré Nasser al-Khelaifi, le président parisien. Lamy a aussi évoqué la situation avec Blanc. Mais rien n’oblige le PSG à installer son centre d’entraînement à Saint-Germain-en-Laye…
 »

- France U16 : 4 Parisiens convoqués. Dylan Batubinsika, Kingsley Coman, Cécé Pepe et Moussa Dembélé ont été sélectionnés en équipe de France U16 pour participer au tournoi Nike du 28 novembre au 6 décembre aux États-Unis. (source : PSG.FR)

- Féminines : France 8-0 Uruguay. Mercredi soir, l’équipe de France féminine s’est imposée 8-0 face à l’Uruguay en match amical. Laure Lepailleur et Laure Boulleau étaient titulaires. Élise Bussaglia est quant à elle rentrée en jeu à la 54e minute. (source : FFF.FR)

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

- Kombouaré et la trêve internationale. Pendant que le Parisien et L’Equipe évoquent les rendez-vous de Leonardo révélés par Le 10 Sport, Antoine Kombouaré parle football… dans la presse régionale. A quelques jours de PSG-Nancy, L’Est républicain a interrogé l’entraîneur parisien sur son travail durant la trêve internationale : « On a onze joueurs en sélection ! Plus Chantôme, Hoarau et Matuidi qui sont blessés. Quatorze joueurs sur un effectif de vingt-quatre dont trois gardiens. En fait, il me restait neuf joueurs de champ. On a dû travailler différemment après trois jours de repos. On s’est régénéré. On va récupérer la plupart des gars jeudi, vendredi en ce qui concerne Pastore et Lugano et là on fera le point sur leur état. Heureusement qu’on joue dimanche ! […] Le plus gros écueil, quand [les internationaux] reviennent, c’est de les remobiliser pour le PSG. […] C’est notre travail, on le savait depuis le début. Et il n’est pas question de se plaindre. Ces joueurs prennent de l’expérience, ils grandissent, leur valeur s’améliore. On travaille pour cela aussi.
La pression est-elle difficile à supporter ? Mais non ! Si on n’était pas premier, on l’aurait quand même car tout le monde a envie de gagner contre le PSG. Quand tu portes le maillot du PSG à domicile comme à l’extérieur, c’est ainsi. Voilà trois ans que je suis en poste, j’ai toujours connu cette situation. […] Moi, ce que je sais, c’est qu’on doit encore progresser. En défense, même si on a la meilleure on l’oublie et dans l’animation offensive et la maîtrise collective. Il faut qu’on confirme, mentalement, c’est le plus dur. Le chemin est encore long, il faut rester humble.
 »

- Douchez : « Non, je ne me suis pas senti trahi. » Cette semaine, Le 10 Sport a interrogé Nicolas Douchez sur son statut de remplaçant : « Me suis-je senti trahi lorsque les nouveaux dirigeants ont recruté Sirigu ? Trahi, non… Parce que je savais qu’il y aurait l’arrivée d’un gardien. Le seul problème est que ma blessure est arrivée au mauvais moment. Elle m’a empêché de débuter le championnat et a permis à Salvatore de s’exprimer. Maintenant, ce n’est pas parce que la situation est comme ça aujourd’hui qu’elle ne changera pas. En tout cas, je garde espoir, j’ai le moral et une saison c’est très long… Et c’est encore plus long à Paris. […] Il n’y a pas de dead-line. Je travaille tous les jours au maximum pour être bien et montrer que le jour où on aura besoin de moi je serai présent. […] Un départ dès cet hiver est-il inenvisageable ? Il n’y a rien d’inenvisageable. En tout cas, ce n’est pas à l’ordre du jour en ce moment. »

- Quelques chiffres sur les médias du PSG. A l’occasion d’un prix remis par plusieurs spécialistes du marketing sportif, le PSG a indiqué qu’une nouvelle version de son site Internet est prévue pour « début 2012 ». La version actuelle avait été lancée début 2008.
Le PSG a par ailleurs communiqué plusieurs chiffres d’audience à propos de ses médias : PSG.FR compte « plus de 4 millions de visiteurs uniques depuis le mois de juillet » ; PSG TV a enregistré « plus de 5 millions de vidéos vues depuis le début de la saison 2011/2012 » ; le club compte 800 000 fans sur Facebook et 30 000 followers sur Twitter.

-  Le Parisien, un journal fiable. « Antoine Kombouaré, le coach du PSG, était présent [au Stade de France] », affirmait le Parisien samedi, au lendemain du match France-États-Unis. « Non [je n’étais pas au Stade de France], a répondu l’entraîneur parisien dans L’Est républicain. Je sais que cela a été écrit mais c’est une erreur. J’ai vu le match à la télé. »

- Le calendrier ne change pas, pour l’instant. « Les solutions proposées par la FFF à la LFP [pour anticiper la date de fin du championnat] ont été rejetées, mercredi, lors de la réunion du bureau de la Ligue », rapporte l’AFP. « Le bureau est arrivé à la conclusion que les solutions proposées sont impossibles à mettre en œuvre et ne conviennent pas, a expliqué à l’agence un proche du dossier. Les deux hypothèses de travail [soit faire jouer la 36e journée le 22 janvier à la place des 16e de finale de la coupe de France, repoussés au 25 janvier ; soit décaler la 35e journée au 25 janvier] posent d’énormes problèmes, car cela pousse à décaler les alternances extérieur/domicile [certains clubs devraient enchaîner trois déplacements d’affilée et quatre déplacements au total lors des cinq dernières journées]. »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

21 votes
Votez

16 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Kob_bzh
    17 novembre 2011 13:00

    Dans quel merde ont encore été se fourer la ligue et la fédé avec ce calendrier stupide ? Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans les cerveaux de ces décideurs au moment de publier le calendrier… Ils avaient oublié l’Euro ? Ou faisait-il tellement confiance aux Bleux qu’ils les pensaient incapable de se qualifier ?

  • #2

    Votez
    Un tigris ne meurt jamais
    17 novembre 2011 14:02

    « Le Parisien, un journal fiable. « Antoine Kombouaré, le coach du PSG, était présent [au Stade de France] », affirmait le Parisien samedi, au lendemain du match France-États-Unis. « Non [je n’étais pas au Stade de France], a répondu l’entraîneur parisien dans L’Est républicain. »

    PTDR ! C’est énorme !

  • #3

    Votez
    papy
    17 novembre 2011 14:02

    Pour changer un peu de sujet, je vous donnerai mon impression par rapport au match Italie vs Uruguay et un certain balzaretti.

    Contrairement à ce que le score indique, le match a été ultra dominée par l’italie et j’en ai profité pour analyser le jeu de 2 joueurs : cavani et surtout balzaretti.
    Comme l’italie a dominé quasiment tout le match et que l’uruguay était regroupée en défense, je n’ai pas ni voir le jeu offensif cavani, ni le jeu défensif de balzaretti.
    Par contre au niveau offensif, balzaretti c’était fou : il vous fait passer passer un jour comme Tiéné pour un pur défenseur n’attaquant jamais.
    En effet, Balzaretti faisait que monter (avec une très bonne entente avec Balotelli) pour centrer dans 60-70% des cas et le reste du temps pour essayer de rentrer dans la surface via des une-deux (avec à la clé une reprise de volée qui est la meilleure action italienne).
    Il faudrait que je le revoie dans un match de championnat (où palerme ne dominera pas tant que ça) pour voir son positionnement sur le terrain mais si le milieu offensif (nene) joue avec lui ça peut donner des choses pas mal du tout …

    A +

  • #4

    Votez
    Les Piques
    17 novembre 2011 14:38

    hummm, le 10Sports
    leurs papiers ne sont même pas assez bons pour m’essuyer le fessier.
    en tous cas gros match de Sakho (noté avec toute leur bienveillance 5 par L’Equipe…no comment), et demi-match assez inquiétant de Lugano pour avoir vu la 1ère mi-temps par bribes…

  • #5

    Votez
    Libro
    17 novembre 2011 15:01

    J’ai la tête qui tourne avec toutes ces girouettes…

  • #6

    Votez
    Globule rouge et bleu
    17 novembre 2011 15:30

    Mais quel dégagement Sakho a-t-il loupé ? Si on parle de celui à l’arrache sur la passe de Rami entre Lloris et Sakho, comment peut-on parler d’erreur ? Je l’ai particulièrement observé pendant cette rencontre (d’autant plus qu’il n’y avait pas grand-chose d’autre à regarder^^), il a été quasi parfait à l’exception d’un contre défavorable en intervenant face à Hazard sur le côté.

  • #7

    Votez
    papy
    17 novembre 2011 15:51

    Oui j’ai vu la 1ère mi temps de Lugano et c’était bof bof …

    [mode troll]Mais c’est normal car comme dit Leo, Lugano a 31 ans et comme il a pas eu de bonne préparation il est moins bon … Sourire
    Au fait Leo, c’est pas le joueur qui a joué avec un certain Maldini ou l’entraîneur qui a entraîné Zanetti ? Que des exemples de "vieux" joueurs qui ont du mal à tenir le rythme Sourire[/mode troll]

  • #8
    5 votes
    Votez
    m3d
    17 novembre 2011 16:44

    Pour ceux comme moi qui se demanderaient ce que diable faisaient les ivoiriens en Afrique du Sud (qui est autant sur la route d’un Bamako-Amiens que Varsovie sur la route d’un Paris-Brest) : ils y avaient joué un match contre l’afrique du sud 2 jours avant. (Tiéné etait titulaire, comme expliqué dans la revue de presse)

  • #9

    Votez
    Sang rouge et bleu
    17 novembre 2011 16:55

    Le 10sport, ce torchon qui ne propose même pas de fille "à forte personnalité" en page 3….

  • #10

    Votez
    m3d
    17 novembre 2011 17:39

    A noter qu’aujourd’hui, Didier Roustan fait son blog sur le PSG, et revient sur l’affaire Ancelotti.
    Avec son franc-parlé (pas toujours fluide, et avec beaucoup de conneries racontées), il donne une autre lecture à cette affaire. Ce qu’il dit n’engage que lui, mais c’est une source supplementaire de reflexions.
    Pour ceux qui ont la flemme de se taper les 14 minutes de video, en gros il dit :

    « Les Qataris veulent un entraineur qui ait un nom qui se vende bien : en Europe, en Amerique, en Asie. "Kombouare", ca se vend bien a Paris, dans le Nord, en Alsace. Donc, a terme, a la fin de la saison, dans 1 an, dans 2 ans, quand QSI voudra faire venir cristiano ronaldette ET messi et ainsi gagner la ligue des champions, Kombouare sautera. Qui le remplacera ? Wenger, Mourinho, Benitez… Des mecs qui travaillent seuls, sans directeur sportif. Si Mourinho vient, Kombouare degage, mais Leo degage aussi. Donc Leo DOIT soit faire venir un pote qui ait la carrure voulue (donc Ancelotti), soit permettre a Kombouare de gagner cette stature, comme Sacchi quand il est arrivé à Milan. »

    Bref, ca fait pas avancer le bouzin, mais le coté "je sais rien mais je dirais tout" est plus divertissant que les "si si on sait… mais en fait non" de la presse papier…

  • #11

    Votez
    Kob_bzh
    17 novembre 2011 17:55

    @ m3d : Zut, je pensais pouvoir voir un ou deux matchs de l’Euro sur la route de ma Bretagne natale cet été… Pas content

  • #12

    Votez
    Kob_bzh
    17 novembre 2011 17:58

    Pour l’info du Parisien pour AK au SdF, ne soyez pas trop dur : ils tenaient le tuyau de Thierry Rolland (vous savez, celui qui confond Sakho, Camara, Edel et Nelson Mandela ! `Mort de rire )

  • #13

    Votez
    CorsicaMike
    17 novembre 2011 18:29

    Oui, tu as raison, le journal le Parisien retourne sa veste comme à chaque fois, mais certains de leurs journaliste de part le passé on fait de même.
    Je me souviens de ce que disait certains sur notre club, avant ; puis ensuite dès qu’ils étaient ailleurs, ils "critiquait" sur notre club !!!!
    D’ailleurs actuellement, dans leur journal en ligne, il y une chose qui ne va pas aujourd’hui, c’est que la discrimination existe, un comble, il demande de valider une charte….qu’ils ne s’appliquent pas à eux !
    Continu comme tu le fais toujours, car au moins ça prouve à tous qu’on peut se dire ce que l’on pense, sans être censuré à outrance (bien sur en étant pas injurieux ou pire).
    Mais cette (mauvaise) presse me m’agace, car elle va jusqu’à inventer n’importe quoi pour vendre, et j’ose espéré que comme moi, beaucoup ne l’achète plus (je parle du Parisien…)
    merci pour tes très bons articles

  • #14

    Votez
    fructis75
    17 novembre 2011 19:56

    Heureusement que le ridicule ne tue pas, on pourrait faire un livre des incohérence et de l’incompétence du Parisien…

  • #15

    Votez
    zed60
    17 novembre 2011 21:44

    Oui, ben non.
    Pas d’ accord non plus avec Sévérac. Nan ! Môssieur, moi si les Rolling Stones débarquent dans mon salon, c’ est non. Chez nous t’ es soit Stones soit Who. Donc pas un Stone chez moi. En tout cas, tant que Bill Wyman s’ra mort. Nan mais j’te jure, jusque là y s’gourre le Sévérac. Quant au Parisien, je crois avoir déjà posté, que tout comme vous je déplorai la qualité moyenne (et je suis poli !) de ce journal "racoleur". Cela dit, il est utile, pour connaître la Pharmacie ou le Docteur de garde, dans nos campagnes…

  • #16

    Votez
    Prionodon
    18 novembre 2011 08:37

    Le Parisien n’est propre qu’au petit marseillais

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG