Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Au PSG vendredi 18 novembre 2011

L’actu PSG du jour : déficit, Parc, Luyindula, Leonardo

vendredi 18 novembre 2011, par Vivien B.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

L’actu du jour

- Exclu : la décision de la LFP au sujet de Luyindula. La commission juridique de la LFP s’est réunie jeudi 10 novembre pour se prononcer sur la situation de Peguy Luyindula, qui conteste sa mise à l’écart du groupe pro du PSG. Nous nous sommes procuré les attendus de cette décision : « La commission, après avoir entendu, d’une part, Monsieur Peguy Luyindula, assisté par maître Yves Repiquet et maître Benoît Descours, ses conseils et, d’autre part, Madame Céline Peltier, responsable des ressources humaines du PSG, assistée par maître Didier Lacombe, conseil du club, à l’occasion de sa séance du 25 octobre 2011 ; après s’être rendue ce jour au centre d’entraînement du Camp des Loges, a constaté que les installations présentent une configuration en deux sites : le premier, entièrement dévolu à l’entraînement du premier groupe du PSG ; le second, à distance du premier, qui présente la particularité d’être ouvert à l’équipe de CFA, à l’équipe d’un club de rugby et à des établissements scolaires, alors qu’il n’en est aucunement ainsi pour le premier site qui fait l’objet d’un gardiennage et de mesures de sécurité particulières.
Considérant dès lors que le joueur Peguy Luyindula n’a pas les mêmes moyens d’accès à l’ensemble des services que les joueurs du premier groupe, [la commission] constate que les obligations résultant de l’article 507 de la convention collective nationale des métiers du football [la charte du football] ne sont pas respectées en l’état ; constate, quant à présent, et de surcroît, que le PSG n’a pas sollicité de dérogation conformément à l’article précité ; enjoint dès lors, en l’absence de la délivrance d’une dérogation, le PSG de réintégrer le joueur Peguy Luyindula dans le premier groupe d’entraînement.
 »

- Un déficit de 40 M€ présenté à la DNCG ? « L’ensemble des clubs professionnels devait remettre, au plus tard mercredi, à la direction nationale de contrôle et de gestion leur budget réajusté pour cette saison », assure Arnaud Hermant dans le Parisien ce vendredi. Il s’agit en réalité de la direction nationale du contrôle de gestion, une discipline avec laquelle le quotidien francilien est particulièrement fâché. (voir Les finances du PSG revues et corrigées par le Parisien)
« Les comptes du club parisien seront très largement déficitaires en fin d’exercice 2011/2012, poursuit Hermant. Cette situation s’explique par le massif investissement consenti en matière de recrutement (89 M€). Avant la vente, Colony Capital avait annoncé un budget de 85 M€. Quelques jours plus tard, Nasser al-Khelaifi, le représentant des nouveaux actionnaires, en avait présenté un nouveau, revu à la hausse avec 100 M€ de recettes et plus de 140 M€ de charges du fait des recrutements, soit plus de 40 M€ de déficit. Pour calculer son budget, le club a misé sur une place dans les trois premiers. Les patrons qataris espèrent un retour à l’équilibre à moyen terme. L’Olympique lyonnais reste pour sa part sur deux exercices déficitaires d’environ 30 M€ et l’actionnaire de l’OM vient juste de réinjecter 20 M€ dans les caisses du club. »

- Le bail du Parc des Princes toujours en attente. « Initialement prévu pour janvier dernier et maintes fois reporté depuis, le projet de délibération sur le prochain bail emphytéotique administratif (BEA) du Parc des Princes n’a toujours pas été soumis au vote du Conseil de Paris, rappelle L’Équipe. Des divergences de vue semblent perdurer entre la ville de Paris et Colony Capital, seul candidat en lice (associé au groupe Vinci) pour l’attribution de ce BEA. Un point de désaccord concernerait la durée de ce bail, l’actionnaire minoritaire du PSG (28 %) espérant obtenir l’exploitation du stade sur 60 ans. Une autre dissension a trait au montant de la redevance annuelle que le titulaire du BEA aura à verser à la ville, propriétaire du Parc à 100 %. Le montant des travaux de rénovation, qui doivent avoir lieu en 2013/2014, est estimé à 100 M€. Sur ce total, 90 M€ seront financés par Colony et Vinci ; les 10 M€ restants, par l’État. »
De son côté, le Parisien revient plus longuement sur le sujet, révélant notamment que le club parisien est directement impliqué aux côtés du groupe dirigé par Sébastien Bazin : « Les discussions sur la vente du PSG avaient été âpres entre Colony Capital, ancien actionnaire majoritaire, et Qatar Sports Investments (QSi), le nouveau propriétaire du club. Un autre dossier s’annonce tout aussi tendu entre les deux partenaires. Il s’agit de la rénovation du Parc des Princes. L’arrivée tardive de Jean-Claude Blanc, au poste de directeur général délégué du club de la capitale, a mis en stand-by les discussions sur le projet de rénovation monté par Colony. Elles viennent à peine de reprendre mais s’annoncent déjà compliquées. […]
A la suite d’un appel d’offres lancé par la ville de Paris en janvier 2010, Colony Capital, associé au sein d’un groupement à Vinci Constructions et au PSG, a été retenu pour obtenir le bail emphytéotique qui permettra à son détenteur de gérer le Parc des Princes. Le coût des travaux, supérieur à 100 M€, sera assuré à 50 % par le fonds d’investissement américain et à 50 % par l’entreprise de BTP. La participation du club est à discrétion sans être définie aujourd’hui. Le projet piloté par Colony Capital est prêt. Mais aujourd’hui, la question est de savoir s’il correspond aux ambitions du PSG version Qatar. “
Il est tout à fait normal que l’offre de Colony évolue au gré des discussions avec les nouveaux patrons du PSG”, dit-on à la mairie. Si, sur cet aspect, chacun des acteurs doit faire un pas vers l’autre, le volet financier est plus sensible. Les nouveaux dirigeants du PSG aimeraient, selon nos informations, pouvoir monter au capital du groupement via le PSG afin de davantage peser sur le dossier. “Idéalement, ils rêveraient même de sortir complètement Colony, dit un intime du club. D’autant qu’ils ont des parts dans Vinci. Mais Colony est venu au PSG pour le Parc, ils ne vont pas céder.
Au-delà du projet technique, l’un des aspects futurs des négociations pourrait porter sur le loyer que le groupement demandera au club, donc au PSG, résidant du Parc. Aujourd’hui, le PSG paie près de 2,5 M€ de loyer annuel à la société d’exploitation (Sese) qui gère le stade de la porte de Saint-Cloud. Vu le prix de la rénovation, ce tarif sera largement supérieur. […] Il faut attendre [pour que la rénovation commence] que le bail emphytéotique soit attribué et validé par le Conseil de Paris. Les travaux (plus de loges, capacité à 45 000 places en tenant compte des nouvelles normes UEFA pour l’Euro 2016) ne commenceront pas avant le début d’année 2012 dans le meilleur des cas.
 »
Enfin le Parisien contredit L’Équipe au sujet de la durée du bail : « Ce ne sont pas les négociations entre le groupement et la ville qui empêchent la finalisation du dossier, mais les discussions tardives entre les anciens propriétaires du PSG et les nouveaux. Colony et Vinci sont déjà d’accord avec la ville sur la durée du bail : 60 ans. »

- Leonardo trop indépendant, ou entouré d’incompétents ? Jeudi, l’AFP a publié une dépêche tentant de déterminer la responsabilité de Leonardo dans le cafouillage de la semaine passée, les articles s’étant multipliés au sujet d’un départ imminent d’Antoine Kombouaré.
« Il croit qu’il a la science infuse et il veut tout diriger tout seul, estime un « ancien cadre resté proche du PSG ». Les dirigeants ont agi comme des amateurs. » « Beaucoup de choses pas forcément cohérentes se sont passées la semaine passées », indique-t-on par ailleurs « dans l’entourage du club ».
« Il y a une petite maladresse, mais est-ce si grave ?, s’interroge de son côté « un expert en communication proche du club ». Ça traduit la difficulté des dirigeants à prendre en main un club comme Paris et comprendre tous les enjeux. Ils sont là depuis trop peu de temps pour se rendre compte des ego froissés, des risques de telle prise de position, mais ça viendra. […] Paris, c’est politique. Leo ne pouvait pas arriver et licencier 50 personnes. Il y a des incompétents et il y va étape par étape. […] [Toute cette agitation autour de Leonardo est] le cadet de ses soucis. »

- Sochaux-PSG diffusé sur Foot+. Le match Sochaux-PSG sera retransmis en direct sur Foot+ samedi 10 décembre 2011 à 19 heures. (voir TV : Sochaux-PSG diffusé sur Foot+ le 10 décembre)

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

-  Al-Jazeera, le PSG et la Ligue des champions. Ce vendredi, le Parisien s’intéresse au développement du groupe de télévision qatari Al-Jazeera en France. « [Il] va ouvrir une chaîne de sport en France en juin pour l’Euro 2012, dont [il] est en train d’acquérir les droits de diffusion, rappelle le quotidien. Ce projet d’ampleur a été confié par la famille régnante du Qatar à Charles Biétry, créateur du service des sports de Canal+ et ancien président du PSG. Ce n’est pas un secret, Al-Jazeera négocie depuis des semaines avec Orange et Eurosport pour un rachat. […] Mais Charles Biétry et son équipe ne négligent pas une troisième voie : la création d’une chaîne qu’ils distribueraient par leur propre satellite. Al-Jazeera diffusera la Liga et [la Serie A] si elle le souhaite. Passionné par les Jeux olympiques, Biétry vise aussi cette compétition. Elle lui permettrait de lancer fortement sa chaîne. […] [Biétry] a déjà noué des contacts avec Denis Balbir (Orange), un fidèle, et Alexandre Ruiz, actuellement libre. Il va aussi se tourner vers Canal+. Désormais identifié pour présenter Jour de foot depuis deux saisons, Messaoud Benterki plaît aux investisseurs qataris. Nasser al-Khelaifi, homme fort du PSG et du développement d’Al-Jazeera, en aurait fait sa priorité. Christophe Josse et, à un degré moindre, Grégoire Margotton figurent aussi sur une liste de possibles. »
Le journal de Saint-Ouen évoque par ailleurs les ambitions de la chaîne qatarie concernant la Ligue des champions. « Al-Jazeera devra frapper fort pour déloger Canal+, estime le Parisien. Team Marketing [le détenteur des droits] prête attention au montant du chèque. Mais pas seulement. L’exposition entre aussi en compte et les 4 millions d’abonnés de Canal+ pèsent. Tout comme l’ancienneté des relations de travail, la qualité du traitement éditorial. Par ailleurs, Al-Jazeera doit encore créer sa chaîne. Tous ces faits mis bout à bout inclinent des experts étrangers à estimer qu’à moins de 50 M€ annuels, Team Marketing ne se risquera pas à lâcher Canal+. 50 millions ? C’est à peine plus que le montant du transfert de Javier Pastore (42 M€) au PSG. Le club parisien importe d’ailleurs dans ce dossier. L’émirat n’envisage pas de voir son club en Ligue des champions diffusé ailleurs que sur sa future chaîne française. Une question de prestige. »

- Les entraînements à huis clos. Ce vendredi, le Parisien se penche à nouveau sur le grand nombre de séances d’entraînement organisées à huis clos au Camp des Loges : « C’est aussi ça, le nouveau PSG. Depuis le début de la saison, les supporters souhaitant assister aux entraînements doivent s’armer de patience. Un seul entraînement par semaine est ouvert au public. A titre de comparaison, il n’y en a que deux fermés à Lyon et… zéro à Marseille. Seul Lille a pris les mêmes habitudes que Paris en n’ouvrant le centre d’entraînement de Luchin qu’une fois par semaine. Là-bas, dès la fin de la séance, joueurs et entraîneur se prêtent au jeu des autographes et des photos. A Paris, le public — entre 50 et 100 personnes hors vacances scolaires — est évacué et doit attendre parfois plus d’une heure devant le parking.
Ces huis clos à répétition ne devaient durer que l’été, les dirigeants expliquant que les structures n’étaient pas adaptées à l’accueil d’un trop large public attiré par ses nouvelles idoles. L’été s’est terminé et les portes sont restées closes. “
On ne veut pas se couper du public, affirme-t-on aujourd’hui au club. Mais en n’ouvrant les portes qu’une seule fois par semaine, il est plus facile pour les joueurs de répondre aux attentes.” Les saisons précédentes, certains avaient pris la fâcheuse habitude d’éviter les bains de foule en passant par des portes dérobées. C’est désormais moins souvent le cas.
En restant loin des regards du public et des médias, l’équipe est censée mieux se préparer. “
C’est la même chose à Palerme ou en équipe d’Italie, explique Salvatore Sirigu. Parfois, nous avons besoin d’intimité pour travailler au calme. Il ne faut pas y voir de mal. La tranquillité est essentielle. Mais parfois, nous avons aussi besoin de voir les supporters. Très souvent, nous nous amusons pendant les entraînements et cela fait plaisir de le montrer au public.” »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

15 votes
Votez

6 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    14 votes
    Votez
    irho
    18 novembre 2011 12:26

    estime un « ancien cadre resté proche du PSG »
    indique-t-on par ailleurs « dans l’entourage du club ».
    s’interroge de son côté « un expert en communication proche du club ».

    lol

    Une petite préférence pour "l’ancien cadre resté proche du PSG" qui, rien que de par sa dénomination, démontre toute la frustration qu’il a.

    Léo, c’est juste le meilleur recrutement qu’on ait fait. A lui-seul il représente exactement ce que doit être Paris.

  • #2
    8 votes
    Votez
    Flanagan
    18 novembre 2011 13:14

    un « ancien cadre resté proche du PSG »

    Entre ici, Jean-Michel Moutier !

  • #3

    Votez
    Méass
    18 novembre 2011 14:54

    A noter la faible motivation de la décision de la Commission juridique de la ligue, pour qui le second site d’entrainement n’offre pas les mêmes conditions que le premier seulement en ce qu’il ne fait pas « l’objet d’un gardiennage et de mesures de sécurité particulières », et est accessible à une équipe de rugby et à des scolaires. Est-ce l’exigence d’infrastructures de qualité identique qui est ici visée, au sens de l’article 507 de la Charte ? On en sait rien, ça a été rédigé en 30 secondes !

    Pour ceux qui veulent effectuer une comparaison entre la décision et son fondement juridique possible : pages 67 et 68, ou 33 et 34 du pdf.

  • #4

    Votez
    Hijikata
    18 novembre 2011 22:41

    "Léo, c’est juste le meilleur recrutement qu’on ait fait. A lui-seul il représente exactement ce que doit être Paris."

    Bien d’accord avec ça, et la raison est simple : en quelques mois on a littéralement supplanté Marseille et Lyon. Pourtant si on compare l’investissement de l’axe PLM sur les dernières années on s’aperçoit que c’est finalement Paris qui a investi le moins.

    Or aujourd’hui c’est Paris qui dispose de la meilleure équipe. Tout ça grâce au standing de Léo sans qui il n’aurait tout simplement pas été possible de recruter des joueurs comme Pastore, Sissoko, Lugano ou encore Sirigu.

  • #5

    Votez
    Keb
    19 novembre 2011 10:55

    Tout à fait HS mais je rêve ou bien il y a une pub pour la boutique officielle de l’OM en page d’accueil de notre site !!?

  • #6

    Votez
    Kob_bzh
    20 novembre 2011 14:41

    Pas étonnant, il suffit que Google adsense ait repéré le mot Marseille et le mot football sur la page et hop. Quoique, c’est peut-être plutôt le mot peintre ou cul-de-jatte… `Mort de rire

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG