PSGMAG.NET est définitivement fermé depuis 2013.


 

Au PSG lundi 5 septembre 2011

L’actu PSG du jour : Abidal, Luyindula, Parc, CFA, U19

lundi 5 septembre 2011, par Vivien B.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

Les infos transferts du jour

- Le PSG s’intéresserait à Abidal. Ce lundi, quelques jours après la fin du marché des transferts 2011 en France, le quotidien espagnol Sport consacre un article à une rumeur de transfert envoyant le Barcelonais Éric Abidal au PSG. « [Il] a reçu une proposition très intéressante de la part du PSG, affirme le quotidien catalan, traduit par l’AFP. Le club français lui assure trois ans de contrat, ce qui pourrait amener le joueur français à se poser des questions sur son futur à Barcelone. »

Le reste de l’actu du jour

- L’isolement de Peguy Luyindula. Après le Parisien samedi, c’est au tour de L’Équipe de s’intéresser à Peguy Luyindula ce lundi. Le quotidien sportif rappelle les événements qui ont précédé la mise à l’écart de l’ancien Lyonnais début août : « Les prémices du divorce remontent à la fameuse demi-finale de coupe de la Ligue, à Montpellier, le 18 janvier dernier. Ce jour-là, à l’hôtel, lorsque Kombouaré dévoile son équipe de départ à quelques heures du coup d’envoi, Luyindula, prostré sur sa chaise, découvre qu’il n’y figure pas. À ses yeux, un lien de confiance vient de se rompre avec ce coach dont il peine, depuis un moment déjà, à comprendre l’entêtement à aligner Erding et Hoarau. Il lui glisse alors, en aparté : "Je ne me sens pas en état de rentrer si on a besoin de moi en cours de match…" Sur le moment, l’entraîneur lui apparaît compréhensif. Mais au lendemain de l’élimination, Kombouaré fustige devant le groupe les comportements de "diva", allusion à peine voilée à l’épisode Luyindula.
Le 14 mars, alors qu’il vient de se blesser à une cheville, une nouvelle causerie du Kanak met l’attaquant hors de lui. Il vide son casier et claque la porte du Camp des Loges. Les deux hommes ne s’adresseront plus la parole. Ils feront même tout pour s’éviter : en mai, Luyindula était encore déclaré blessé à une cheville alors que, pour le staff, il ne l’était plus vraiment… Une fois le championnat achevé, Kombouaré a reçu le joueur pour lui suggérer de chercher un autre club. Vu le retard pris dans le recrutement parisien, l’entraîneur l’a néanmoins inclus dans la préparation de son groupe pro, jusqu’à l’Emirates Cup, fin juillet. Un clap de fin. Au retour de Londres, dès la sortie de l’avion, il prendra à part le joueur pour lui signifier qu’à partir de la semaine suivante il s’entraînera avec la réserve. Une décision que Luyindula ne semble pas avoir vu venir. Depuis, il vit en silence cette guerre des nerfs.
Paris, un club trop compliqué pour un joueur pas toujours simple ? Au printemps dernier, Luyindula avait avoué "
être devenu beaucoup plus parano" au fil de ses quatre saisons et demie au PSG, convaincu que chaque bruit qui fuitait sur le club n’était jamais innocent. Chahuté par le public, distant avec les médias, méfiant envers certains coéquipiers, il n’a pas échappé à l’isolement. »

- Luyindula en CFA jusqu’en juin prochain ? « Comme Jérôme Rothen et Mateja Kezman la saison passée, et comme Loris Arnaud cette année, [Luyindula] est persona non grata sur les terrains et dans le vestiaire de l’équipe première, indique L’Équipe. Seul l’accès au centre de formation lui est autorisé par Antoine Kombouaré. Le joueur, dont le salaire mensuel s’élève à environ 130 K€ brut, n’existe plus aux yeux de l’entraîneur parisien. Et il ne figure pas plus dans les plans de Leonardo, le véritable patron sportif, qui a cautionné sa mise hors circuit. […]
Contrairement à Rothen et Kezman, il n’entend pas résilier pour mettre fin à la vexation du CFA. Parce qu’il ne saurait pas forcément où rebondir, seul Fulham ayant un temps pris la température cet été. Et parce qu’il s’est drapé dans une posture rigide : aller jusqu’au bout de sa dernière année de contrat et rester vivre à Paris, une ville que sa famille et lui apprécient.
 »
D’après le quotidien sportif, Luyindula aurait dû jouer en CFA ce dimanche, avec l’équipe réserve du PSG, mais il a dû déclarer forfait « en raison d’une légère pubalgie ».

- PSG-Brest : 32 000 places vendues ? « Plus de 32 000 spectateurs ont déjà réservé leurs places pour la réception de Brest dimanche 11 septembre 21 heures », assure le PSG sur son site officiel ce lundi.

- Rénovation du Parc : « Les négociations se poursuivent. » Initialement prévue en janvier 2011, successivement reportée à mars, juin, août puis septembre d’après la presse spécialisée, l’attribution de l’appel d’offres pour la rénovation du Parc des Princes n’a toujours pas été finalisée par la mairie de Paris. Ce lundi, Fadi Selwan, directeur du développement de Vinci Concessions, indique laconiquement à l’AFP que « les négociations […] entre le groupement des investisseurs et la mairie de Paris se poursuivent ». Le groupement Vinci-Colony Capital est le seul candidat encore en lice.

- CFA : PSG 0-0 CA Bastia, Paris est 11e. Pour son quatrième match de championnat en 2011/2012, l’équipe réserve du PSG a fait match nul 0-0 face au CA Bastia, leader du groupe A. « Malgré un grand nombre d’occasions franches, les réservistes du PSG n’ont jamais réussi à tromper la vigilance de Sébastien Lombard, le portier bastiais, estime l’édition départementale du Parisien. Beaucoup s’y sont pourtant essayés, à l’image d’Arnaud Honoré, dont la tentative a été brillamment détournée (10e), ou du néoprofessionnel Neeskens Kebano, qui n’est pas parvenu à valider l’excellent service de Kalifa Coulibaly (33e). Il sera également mal payé sur la dernière occasion du match : un centre tir repoussé en catastrophe par l’arrière-garde corse (90e+1). »
« C’est un résultat frustrant au vu du nombre d’occasions, a reconnu Franck Rizzetto dans le quotidien régional. Dans le contenu, c’était bien mieux que la semaine dernière. On a eu la maîtrise du jeu face à une équipe beaucoup plus expérimentée. Mais il y a encore des insuffisances dans la finition. » D’après le Parisien, l’équipe francilienne était la suivante : Areola — També, Landre, Samnick, Sabaly — Boccara, Baldé, Kebano, Arnaud, Honoré — Coulibaly (Mbaka, 77e). Le PSG est désormais onzième à égalité avec Alfortville. (voir le calendrier du PSG)

- U19 : Le Havre 0-1 PSG, Paris est 1er. Lors de la deuxième journée du championnat national des moins de 19 ans, le PSG s’est imposé 0-1 sur la pelouse du Havre, sur un but de Hervin Ongenda (70e). Les Parisiens sont premiers, à égalité de points avec deux équipes.

- U17 : PSG 3-1 La Roche-sur-Yon, Paris est 1er. Lors de la première journée du championnat national des moins de 17 ans, le PSG s’est imposé 3-1 face à La Roche-sur-Yon, grâce à un doublé de Stéphane Lambese (45e, 60e) et un but de Kingsley Coman (51e). « La première mi-temps est allée dans le sens des valeurs que j’essaie de leur donner, s’est félicité Laurent Bonadéi — qui remplace Jean-Luc Vasseur au poste d’entraîneur — dans l’édition départementale du Parisien. C’est bien de commencer comme ça, même si nous sommes un peu tombés dans la facilité. » Les Parisiens sont premiers, à égalité de points avec six équipes.

- Féminines : PSG 2-2 Paris FC U15. Son match face à Saint-Étienne (1re journée de D1) ayant été reporté en raison du retour tardif des internationales universitaires, qui participaient aux Universiades en Chine, l’équipe féminine du PSG a affronté les moins de 15 ans du Paris FC en match amical ce dimanche. Elles sont fait match nul 2-2, grâce à des buts de Jessica Houara et Élise Bussaglia, d’après footofeminin.fr.

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

- La LFP présente l’homologation des contrats. À l’occasion de la fin du mercato, la LFP a publié sur son site officiel un article présentant « les rouages de l’homologation [des contrats de joueurs] », qui est assurée par la commission juridique de la Ligue. « [Son] rôle est de contrôler la conformité des contrats qui [lui] sont soumis au regard des dispositions du code de travail, de la convention collective applicable, et de la réglementation sportive et financière de la discipline, explique la LFP. Il s’agit donc de faire approuver par un tiers les termes d’un contrat de travail conclu entre un employeur, le club, et un salarié, le joueur. […]
Les contrôles opérés afin d’homologuer un contrat se regroupent en trois grandes catégories. Tout d’abord, les règlements sportifs (français et internationaux). Il s’agit de contrôler si le contenu du contrat répond aux exigences de la réglementation sportive, sachant que chaque discipline édicte ses propres règles qu’elles soient d’origine nationale ou internationale. Les périodes de transferts, les conditions d’âges, la durée des contrats ou encore le nombre de contrats autorisés par club constituent autant de règles qu’il convient de vérifier. […] Ensuite, les contrats de joueurs doivent respecter les principes généraux du droit du travail. Plus particulièrement, il s’agit des dispositions liées aux CDD d’usages (conditions de rupture du contrat, conditions de prolongation du contrat…). […] À cela s’ajoute le contrôle effectué par la DNCG, chargée d’assurer le contrôle financier des clubs, à qui les contrats proposés à l’homologation sont également soumis, et ce pour les clubs visés par le plafonnement de la masse salariale, l’interdiction de recrutement total ou partiel et à titre onéreux ou encore la limitation des joueurs mutés.
 »
La LFP, qui a homologué 4 822 documents contractuels durant la seule saison 2010/2011, précise enfin la particularité des transferts internationaux : « Les clubs doivent utiliser Fifa TMS (Transfert Matching System), un système de régulation des transferts obligatoire imposé par la Fifa depuis octobre 2010 dont le but est d’améliorer la transparence des transferts internationaux et de protéger les joueurs mineurs. Aujourd’hui, plus de 4 000 clubs de football utilisent [ce système], dans lequel les clubs “vendeurs” et “acheteurs” entrent certaines données afin d’obtenir un certificat international de transfert qui transite de fédération à fédération autorisant l’enregistrement du joueur par la nouvelle fédération. Les deux clubs qui réalisent le transfert (ou le prêt) doivent ainsi entrer les informations sur la transaction pour valider l’opération (montant de la transaction, échéances de paiement, coordonnées bancaires…). »

- Droits TV : Canal+ assure ne pas vouloir payer davantage. Fin juin, la LFP n’a attribué qu’une partie des lots sur les droits de diffusion de la L1 pour la période 2012-2016, pour un montant total de 510 M€ (420 M€ pour Canal+, 90 M€ pour Al-Jazeera). La somme proposée par la chaîne cryptée pour le lot correspondant à l’offre Foot+ n’a quant à lui pas atteint le prix de réserve prévu par la Ligue, qui a donc choisi de poursuivre les discussions avec les opérateurs.
Dans L’Équipe, le président de Canal+, Bertrand Méheut, assure qu’il ne sera pas candidat : « Canal ne donnera pas plus. Nous avons misé 420 M€ et nous n’irons pas au-delà. Mais nous avons proposé à la Ligue de diffuser les matches en paiement à la séance et de partager ensuite les revenus avec elle. »

Voir aussi l’édition d’hier : L’actu PSG du jour : coupe de la Ligue, Canal+, CFA

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

8 votes
Votez

5 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Rom
    5 septembre 2011 14:19

    Le numéro 7 de la CFA, c’est bien Arnaud Honoré ?
    Il a l’air plutôt pas mal, à suivre…

  • #2
    6 votes
    Votez
    dadou9351
    5 septembre 2011 17:13

    il faut qu’ils fassent attention a canal et a la ligue.

    personnellement, j’aimerais regarder tous les matchs du psg mais si on commence a attribuer plusieurs lot, moi j’ai pas les moyen de m’abonner a foot+ orange et canal + en meme temps.

    faut pas abuser quand meme.

    l’idéal serait d’avoir une chaine qui ne passe que le psg et la, je m’abonne a cette chaine. mais cumuler trois abos, c’est hors de prix surtout qu’orange ne va passer qu’un ou deux matchs du psg par saison.

    en fait a trop vouloir d’argent, la ligue va s’y perdre parce que le pouvoir d’achat se reduit, on a pas tous des salaires de footballeur… non mais…

  • #3

    Votez
    commentateur anonyme
    5 septembre 2011 17:13

    j’espère que la rumeur Abidal ne se confirmera pas.

  • #4

    Votez
    K-Rool
    5 septembre 2011 17:28

    Oui, le 7 de la CFA est Arnaud Honoré.

  • #5
    8 votes
    Votez
    Méass
    5 septembre 2011 18:31

    Un peu embêté pour Luyindula…

    Il a beau avoir un beau salaire, il reste un travailleur. Et l’argent ne fait pas le bonheur. A ce titre, il n’a pas à subir à ce qui ressemble à une mise au placard.

    Bien sûr, on a pas toutes les infos, peut être qu’il a pas eu un comportement correct à telle ou telle occasion. Mais jusqu’à plus amples informations, la situation qu’on lui fait paraît plutôt injuste : pas le droit de s’entraîner avec ses collègues, pas aidé pour trouver un autre club…

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG