Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Quand la Loppsi va, tout va

[Billet] Caen-PSG : la loi, et l’ordre

jeudi 14 avril 2011, par Arno P-E

[Billet] Caen-PSG : la loi, et l'ordre

Après une longue série de déconvenues, et alors que l’on pensait la situation désespérée, la dernière journée de L1 a vu l’horizon parisien se découvrir comme par enchantement. Parfois il faut un déclic pour que la machine se relance, et l’histoire retiendra qu’au stade Michel-d’Ornano de Caen, le PSG est venu chercher bien plus que trois points. Oui c’est désormais vers un avenir doré que le club de la capitale tourne son visage rayonnant : grâce aux forces de l’ordre, Paris a enfin pu se débarrasser de cette épine trop longtemps plantée dans son pied : ses plus vils supporters. Vous ne croyiez tout de même pas qu’on allait parler de foot, non ?

Depuis bientôt un an, toute l’équipe de PSGMAG.NET suit d’un œil attentif les rebondissements de la lutte contre ces violences stadières qui ont lieu en dehors des stades. Dubitatifs tout d’abord, parce que tout bon Parisien se doit d’afficher son scepticisme à propos de ce qui ne vient pas de son propre nombril, nous avons relayé les affres des stewards qui sortaient manu militari les supporters coupables de s’être mis debout. Vaguement inquiets ensuite, nous nous sommes enquis des 250 manifestants interdits de stade parce qu’ils avaient exprimé à deux rues du Parc des Princes leur désapprobation du plan Tous PSG.

Mais désormais, ces doutes, ces critiques n’ont plus lieu d’être. Oui, aujourd’hui nous pouvons vous l’affirmer avec toute la solennité que l’événement mérite : rassurez-vous braves gens, avec ce Caen-PSG vous voilà désormais sauvés ! La violence n’est plus. [1]

Portrait de deux hooligans

Ah… Je devine ce soupir de soulagement qui envahit vos frêles poitrines. Osons la complicité : moi aussi, j’ai bien cru que nous n’y arriverions jamais. D’ailleurs peut-être certains d’entre vous n’y croient toujours pas ? Je les comprends, ces Saints Thomas. Qu’ils se rassurent, à PSGMAG.NET nous sommes bien placés pour vous affirmer que ces problèmes de violence sont aujourd’hui réglés, et bien réglés ! Pourquoi ? Mais parce que deux habitués du forum font partie de la horde barbare prise dans les mailles de la police.

Laissez-moi vous les présenter, histoire que vous puissiez vous faire une bonne idée de ce à quoi vous allez échapper grâce à nos forces de l’ordre. Par respect pour leurs pauvres familles, vous comprendrez toutefois que je travestisse leurs identités. L’un d’entre eux, marié et père de famille est certes un dangereux hooligan… Mais un enfant devrait-il porter le fardeau d’être né d’un père supporter parisien ? Et l’épouse aimante et dévouée, elle qui croyait en s’unissant à la bête pouvoir ramener cet être sans doute déjà assoiffé de bière et de violence dans le droit chemin, cette pauvre femme mérite-t-elle de voir le nom de ses enfants livré en pâture ? Oui, après tout ce qu’ils ont fait ces deux supporters méritent à peine encore le nom d’homme. Je les connais et je l’affirme, oui, ils ont traîné bas nos valeurs en se comportant pis que tout, oui ils se sont d’eux-mêmes exclus de la société tout au long de ces années passées au Parc des Princes, et plus encore lors de cette funeste journée à Caen. Mais nous, nous qui sommes justes et bons, élevons-nous au-dessus d’eux, et accordons-leur cet anonymat que ces monstres nous auraient sans doute refusé.

Le premier, que j’appellerai ici « le Bavard », est un personnage trouble. Depuis de longues saisons, il suit le Paris Saint-Germain. Avouez que déjà, c’est louche, non ? Mais en plus, il a commis nombre d’articles sur le forum d’un site Internet consacré au soutien de ce même club. Ça fait beaucoup. Abonné, le Bavard a cru bon de choisir le virage Auteuil pour y commettre ses coupables agissements. Lors des quelque cinq ou six saisons que nous avons passées ensemble en tribunes, moi, mort de peur comme vous l’imaginez bien, je l’ai vu à plusieurs reprises, et j’insiste sur ce facteur aggravant, à plusieurs reprises je l’ai vu monter debout sur son fauteuil. Je sais, c’est effrayant. L’explication de son surnom ? Un trait d’humour de ses camarades. Peu expansif en dehors du stade, d’une nature plutôt discrète, voire réservée, le Bavard avait la tragique habitude une fois au Parc de chanter en tribunes… Tout de suite cela vous classe le type !

Le second, c’est « le Latin ». La semaine, le Latin est un père de famille attentionné, un patron d’entreprise consciencieux, un citoyen modèle. Ou qui tente de le faire croire ! Car le week-end… Là, le véritable visage du garçon remonte à la surface. Lui aussi il s’est abonné à Auteuil et malgré la honte qui m’envahit au seul souvenir de ces terribles instants partagés sous la contrainte, je dois le confesser : le week-end lors des matches au Parc il arrivait que le Latin boive une bière avec des amis. Heureusement, ça ne s’est pas produit trop souvent, non par choix vous l’imaginez bien, mais juste parce que ses camarades sont trop pingres pour lui rendre les tournées qu’il offrait.

Et là, embrumé par les 25 cl du breuvage honni, quasiment incontrôlable après une telle débauche, il est arrivé que le Latin adresse un bras d’honneur. Un comportement à vous glacer le sang, ou presque… J’aurais pu vous prévenir avant une révélation aussi douloureuse, certes. Mais une fois avertis, auriez-vous trouvé la force d’affronter cette réalité ? Non, il fallait que je vous cueille, les yeux grands ouverts. Il fallait vous confronter à l’horreur dans sa nue crudité. Oui, je puis en témoigner, il m’est arrivé de voir le Latin qui saluait, le majeur dressé, des joueurs adverses. Bon, pas très souvent, c’est vrai, mais quand même ! Si ça, ce n’est pas un hooligan infréquentable. Pire, je crois même que s’il avait su le faire, le Latin aurait bien été du genre à siffler les visiteurs lors de leur entrée sur la pelouse…

Voilà, voilà le genre de personnages que le Virage Auteuil abritait en son sein ! Voilà le genre de pseudo-supporters avec lesquels les vrais fans du PSG, à qui il ne viendrait pas à l’idée de commettre ce type d’actes odieux, sont pourtant amalgamés. Voilà ce dont nous serons désormais enfin débarrassés. Mais au moment de dresser le triste portrait de ces deux hères, il faut que je déballe tout. À Londres, j’ai vu le Bavard encourager les Rouge et Bleu en Ligue des champions, applaudissant un arrêt de Letizi ou un tir de Pauleta face à Chelsea. Au Parc, le Latin était là lorsque Paris jouait sa tête dans la zone rouge de la L1 : contre Nice et Saint-Étienne, il chantait pour son équipe. À Sochaux, quand le club de la capitale s’est sauvé, le Bavard encourageait Diané. Bon sang, rétrospectivement, j’en frissonne. Je suis sûr que le temps et la peur ont gommé les détails les plus sordides mais nul doute qu’ils ont bien dû épisodiquement manquer de respect à l’arbitre lors de ces rencontres, ou d’une autre. Ils ont sévi durant tant de matches, lors de ces improbables tours de coupe de France et autres matches pourris de janvier ! Car même au plus froid de l’hiver et dans un stade à demi vide, et même si ça me gêne de les enfoncer davantage, il me faut bien le reconnaître : ils sont tout à fait du genre à prêter à l’homme en noir des velléités sodomites en cas d’erreur manifeste de sa part. Les vils personnages. C’est pas comme nous…

Mais heureusement pour les vrais supporters, à Caen, pour le premier match que le Latin allait voir hors du Parc, ils ont commis le faux-pas de trop, et le glaive de la justice leur est tombé sur le coin du nez. Il était temps.

La boulette de trop

Quant à savoir quel faux-pas exactement a amené notre directeur des ventes et son camarade jeune entrepreneur à finir leur soirée dans les filets de la police, alors là, je ne saurais trop vous dire… Contrairement aux semaines passées, aucun arrêté préfectoral n’interdisait aux Parisiens de se rendre en Normandie. Il faut dire qu’au premier jour des vacances de Pâques, vu le nombre de résidences secondaires dans la région, il n’est pas sûr que les autochtones auraient apprécié la plaisanterie. De ce côté-là, ils n’ont donc enfreint aucune loi. Dommage…

Après s’être rendus compte qu’il était répréhensible de discriminer un acheteur à l’aide de son adresse IP, les forces de l’ordre ont choisi d’interdire à tous la vente de billets à distance. Qu’à cela ne tienne, un ami a fait l’aller-retour Paris-Caen pour acheter quelques tickets à la source. Là encore, impossible de condamner nos deux acolytes. Croyez bien que je le déplore.

Une fois au stade, connaissant les gaillards, je suis bien certain qu’ils ont dû se placer pas trop loin du dernier rang, agiter vaguement leurs écharpes et reprendre les chants lancés devant eux. Les ordures ! De là à dire qu’ils ont pu en profiter pour remettre en question une fois ou deux les pratiques sexuelles du président Leproux, il y a un pas que je franchis sans vergogne ! Hooligans comme on les connait…

Seulement voilà, ma conscience m’oblige à l’avouer : je doute qu’ils soient allés beaucoup plus loin.

Car s’ils sont aussi affreux, vilains et terribles que je le décrivais plus haut, avec leurs quelques invectives et autres coupables insultes, il faut bien avouer que le Bavard et le Latin ne rentrent pas vraiment dans la catégorie des plus fanatiques lorsqu’il s’agit d’aller faire le coup de poing… À la réflexion, je crois qu’on pourrait même les taxer de prudents. Certains font de la non-violence leur cheval de bataille. Eux, c’est plutôt qu’ils ne s’émoustillent pas tellement à l’idée de donner une baffe à un autre supporter. Et encore moins à celle d’en recevoir deux.

La vidéo ramenée par leurs soins depuis Caen a d’ailleurs été prise une bonne dizaine de rangs derrière l’emplacement de la rixe entre fans du PSG… Car il y a eu rixe, attention ! On tient d’ailleurs là notre point d’orgue, notre paroxysme de barbarie. Bon alors OK, je sais qu’il est impossible que l’un ou l’autre soit descendu participer à cette échauffourée. Et pour cause : les vrais coupables ont été interpellés sur place ! Mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Alors tant pis pour eux si nos victimes collatérales se voient punies : ils n’avaient qu’à pas venir dans la même tribune que ces excités qui se tapent dessus ! Zou, contrôle d’identité à la sortie pour tout le monde, et probable IDS à la clef. Problème réglé : 200 quasi-hooligans de moins. On ne va pas non plus se mettre à éplucher les vidéos pour y chercher qui a tapé sur qui non plus ?

Oh… Parce que si vous débarquez, c’est là qu’est la merveille de l’affaire : nos deux affreux, ils étaient du lot de « hooligans » alpagués par notre bien aimée police nationale à la sortie du stade. Quand vous lisez que le ministère de l’Intérieur veut 200 IDS à Caen, eh bien le Bavard c’est le numéro 199, et le Latin porte quant à lui le 200. Et puis merde, ils l’ont bien cherché : ils sont allés supporter le PSG alors que ça n’était même pas interdit !

Pire : lors de ce match-là, il y a eu des jets de pétards. Oui, bon, ces jets venaient de la tribune d’en face, OK. Mais c’étaient des Parisiens aussi ! Alors en ce qui me concerne, c’est comme si c’était le Bavard qui les avait lancés. Trop facile de toujours s’en sortir en bêlant « c’est pas moi, c’est pas moi », tout ça juste parce que l’on n’était pas à l’endroit du délit ! Nier sa présence sur les lieux, si ça ce n’est pas le comportement du vrai coupable, je ne sais pas ce que c’est !

Quant à la bagarre dix rangs plus bas, là encore, c’était des Parisiens qui se battaient : pour moi, le Latin n’est donc pas plus innocent que tous les autres ! Alors hop, direction le commissariat, avec la horde des autres barbares descendus à Caen pour enfreindre la… ah non, zut. Descendus pour casser des… non plus ! Pour… pour faire les barbares.

Pourquoi ne punir que les coupables ?

Non, je le répète, si notre calme doit être à ce prix, les 52 week-ends que nos deux canailles vont passer à pointer au commissariat de leur ville sont un bien petit sacrifice ! En tous cas pour nous, c’est un petit sacrifice. Bon, les deux acolytes ne pourront pas partir en vacances l’année prochaine, et si le PSG a la mauvaise idée de se qualifier en coupe d’Europe ça leur fera aussi sauter leurs mercredis soirs. Dommage, le Latin doit représenter son entreprise en province lors de déplacements en semaine. Oh, une fois au chômage il aura plus de temps pour réfléchir aux conséquences de ses actes. Il s’en souviendra de son premier déplacement, ce multi-récidiviste ! Si maintenant on se met à pleurer sur le sort de deux types sous le prétexte qu’ils sont condamnés alors que l’on n’a rien à leur reprocher, où va le monde ?

Non, décidément il y en a assez de subir la présence de tous les Bavards et autres Latins du PSG. Il fallait faire quelque chose, eh bien moi je trouve que les mesures prises par M. Guéant elles sont courageuses et inédites. On devrait les généraliser… Parce qu’il n’y aura pas de jugement, c’est ça qui est pratique. Des fois que ces deux pourris tentent de se défendre face à un juge, non merci ! Là au moins on est tranquille, c’est le ministère de l’Intérieur qui s’occupe de tout, le boulot sera bien fait. Enfin une justice qui fait du chiffre !

Mais on pourrait aller encore plus loin… Tenez, la semaine d’avant, lors de PSG-Lorient, il me semble bien avoir entendu un paquet de pseudo-supporters insulter l’arbitre, l’adversaire, et certains joueurs Parisiens. Il y a même eu une rixe en tribune I au Parc des Princes, en seconde période ! Allez hop ! Au poste toute la I. Non mais au bout d’un moment, il faut arrêter de tergiverser : on veut ramener l’ordre dans les stades ou pas ? Zou, je vais vous en faire des bonnes stats moi ! En tribune I, les billets sont nominatifs, on a les noms des 1 000 présents… Je te fais 1 000 IDS de plus ! Et allez, c’est le ministre qui va être content.

Il faut agir ! Frapper fort. Et sans pitié.

Après, bien sûr, si on pouvait commencer par ceux qui ont vraiment fait quelque chose de répréhensible, ce serait quand même pas mal. Parce que oui, des types qui me font davantage peur que le Bavard ou le Latin, au Parc, il y en a quand même quelques uns… Disons que j’avais déjà entendu dire que la Justice était aveugle. Sauf que là, dans le doute, le ministère de l’Intérieur ne lui donne carrément plus rien à voir, et condamne lui-même tous ceux qu’il souhaite condamner. Dans l’indifférence générale. L’aveugle n’est peut-être pas celle que l’on croit…

Notes

[1] Les 200 supporters parisiens encore présents au coup de sifflet final du match Caen-PSG, samedi soir, ont été contrôlés par les forces de l’ordre, qui ont relevé leur identité. Par la suite, le ministère de l’Intérieur a fait savoir son intention de prononcer 200 interdictions de stade administratives à leur encontre, mais elles n’ont pas — encore ? — été prononcées.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

20 votes
Votez

25 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    7 votes
    Votez
    Charles
    14 avril 2011 13:50

    Je ne sais pas quoi dire, le billet est excellent comme d’habitude, mais si la forme me fait sourire, le fond est on ne peut plus dramatique.

    Nous sommes une espèce en voie de disparition, et le boycott n’ayant été adopté que par une minorité, leurs frappes chirurgicales vont avoir raison des derniers d’entre nous…

    Ils sont en train de nous la mettre bien profond, privé de Parc des Princes (je parle du véritable), privé de contestation, privé de regroupement, privé de…

    Mon conseil, PSG à la télé pendant un an ou deux, un Parc vide de fans, et on s’organise pour revenir en force récupérer notre bien quand ces pourris auront baissés leur garde…

    Mais, hélas, beaucoup d’entre nous sont tellement contents de ne plus voir "le latin" et "le bavard"…

  • #2
    7 votes
    Votez
    steph
    14 avril 2011 14:00

    bonjour a tous,

    ca va de plus en plus en loin, je viens de sortir de 6 moi d’IDS
    mais moi j’etais vraiement coupable….Psg Roma….j’etais vraiement debout…
    le pire dans tout ca c’est que vu de l’exterieur, personne ne croient vraiement qu’on a rien fait d’autre et ca c’est grave….
    alors mr leproux je vous en veux toujours…

    au passage mr leproux…j’etais la bien avant vous et j’y serai certainement encore longtemps meme qu’en vous, vous n’y serez plus depuis longtemps(j’attends ce jour d’ailleurs)

    a+

  • #3
    9 votes
    Votez
    Tigris Mystic (1993-2006)
    14 avril 2011 14:19

    @Charles

    Je partage le même sentiment que toi, et la même rancœur !

    Depuis notre auto-dissolution TM93 et après avoir espérer qu’Auteuil rouge reprenne des couleurs avec la Grinta, c’est tout Auteuil qui s’est éteint. Et surtout, voir le VA dans cet état, avec des nouveaux fans qui se prenne pour des durs à chaque dégagement en faisant "Oh hisse…" alors que ce chant tout pourri n’a jamais été scandé au parc, ça me fout la rage ! Ça ne ressemble plus à rien, c’est triste, c’est laid, c’est pourri !

    Mais je continuerai le boycotte en tant qu’ancien tigrou, je ne me vois pas cohabiter avec les nouveaux fans de Leproux en rouge (si j’y suis) puisque placement aléatoire….

    Respect pour "le latin" et "le bavard", le VA, Boulogne et la G !

  • #4
    7 votes
    Votez
    Jotake
    14 avril 2011 14:39

    Salut à tous,

    Et oui, la chasse aux sorcières continue !
    Et que voulez-vous attendre d’une population nationale avide de faits divers, de proies faciles, de nouvelles qui rassurent, une population qui applaudie la multiplication des caméras publiques car "vous savez mon bon monsieur, l’insécurité guette à chaque coin de rue…".

    Voilà, notre combat est difficile voire incompris, mais NOUS sommes loyal, cohérent, fidèles, passionnés. NOUS n’obéissons qu’à nous-même, NOUS faisons partie des derniers défenseurs d’une certaine conception de la justice. NOUS SUPPORTERS ON SERA TOUJOURS LA.

    Je me souviens de mes cours d’éducation civique en primaire, pas eux et c’est dommage.

  • #5
    8 votes
    Votez
    Tigris Mystic (1993-2006)
    14 avril 2011 16:34

    Ce qui me frappe le plus dans tous ça, c’est lorsque j’entends Jouanno ou certains consultants de TF1, de l’Equipe et d’autres, s’exprimer sur le sujet des « Hooligans parisiens » alors que c’est un sujet qu’ils ne connaissent pas, ou très peu et qu’ils se permettent dans tirer des conclusions absurdes et de féliciter le président du PSG pour son action sans vraiment savoir de quoi il en retourne….

    Je veux dire, comment certains médias ou politiques peuvent dire qu’Hortefeux a eu raison de
    dissoudre des groupes d’ultras, alors que deux ans auparavant Alliot marie a utilisé ce même procéder pour dissoudre les BB85 et que de cette mesure en a résulté 1 mort =\. Personnellement, je trouve ça grave !

  • #6
    6 votes
    Votez
    pauletapsg
    14 avril 2011 17:29

    Très bon article. Et enfin, les yeux se sont ouverts. Depuis le triste mois de mai 2010, début de la campagne de chasse aux supporters du Paris SG, je répète que ce qui se joue va au-delà de notre propre cas.

    TOUS les supporters parisiens doivent choisir leur camp !

    Pour ma part, je souhaite bien du courage à tous mes frères parisiens qui vont faire la connaissance du brigadier-chef de leur commissariat. Demandez-vous bien si vous méritez ce traitement et qui sont les responsables de cette répression arbitraire. Loin de nous abattre cela doit renforcer notre volonté. Nous ne nous soumettrons jamais. Quelque soit l’issue, nous serons rester ferme sur nos valeurs.

    You can’t ban a Paris SG fan !

  • #7
    8 votes
    Votez
    kob_bzh
    14 avril 2011 17:38

    Content de voir qu’on est vraiment dans le même camp, maintenant. Si j’avais l’esprit mal tourné, je dirais qu’il est dommage d’avoir attendu d’être directement concernés pour ne plus prendre de pincettes avec cette attitude liberticide réclamée et adoptée par la direction même du PSG. Mais comme ce n’est pas le cas je me contenterais de vous féliciter pour votre pragmatisme et votre prudence journalistique… :P

  • #8
    5 votes
    Votez
    Vivien Brunel
    14 avril 2011 18:22

    @kob_bzh : vu le nombre d’articles, le temps et l’énergie dépensés pour publier des articles sur les IDS de PSG-Saint-Étienne et plus globalement le plan Tous PSG depuis près d’un an, je trouve ton ironie vraiment déplacée.

  • #9
    8 votes
    Votez
    kob_bzh
    14 avril 2011 18:25

    Que le gars qui vient de noter négativement toutes les réactions positives à cet article ait le courage de ses opinions et vienne nous les exprimer d’un commentaire… A moins qu’il ne sache que cliquer avec rage sur une icône rouge…

  • #10

    Votez
    Arno P-E
    14 avril 2011 18:44

    Merci pour vos commentaires.

    Juste une précision, pour ceux qui s’étonneraient de ma position : je ne boycottais pas, je ne boycotte pas, je ne boycotterai pas. Et pourtant comme vous l’avez lu, je désapprouve + + + les mesures prises par l’Etat dans cette affaire.

    Donc désolé kob_bzh mais je crains bien de ne toujours pas être dans ton "camp", comme tu l’écris `Mort de rire !

  • #11

    Votez
    kob_bzh
    14 avril 2011 18:52

    Disons que je suis resté très marqué par un incident précis et differentes maladresses (de part et d’autres, je le concède sans problème). Et je reconnais aussi une certaine provocation dans ma réaction, vous n’avez effectivement pas attendu aujourd’hui. Mais il n’empêche que si le Parisien (par exemple, hein) avait eut un tel revirement d’opinion, vous ne vous seriez sans doute pas genés pour sortir des archives deux ou trois extraits d’articles prouvant ce changement radical par a + b…

  • #12

    Votez
    Vivien Brunel
    14 avril 2011 19:04

    @kob_bzh : n’hésite pas à exhumer les deux-trois extraits en question. J’ai le souvenir d’avoir toujours dénoncé le risque d’arbitraire des IAS, les liens placés à la fin de cet article confirment que cela ne date pas de samedi.

    Je veux bien, également, que tu explicites en quoi il y a eu « changement radical » aujourd’hui par rapport à ce que nous publiions il y a huit mois déjà :
    - PSG : des scènes de guerre civile autour du Parc
    - PSG : chronique de la désinformation quotidienne
    - PSG : les manifestations vues par Arrêt sur images
    - 250 interpellations PSG-ASSE : plainte à l’IGS

  • #13

    Votez
    kob_bzh
    14 avril 2011 19:23

    On ne va pas refaire l’histoire, si ? D’autres que toi ont reconnu que la position du site avait évolué, et c’est tout à votre honneur. J’immagine aussi que vous n’aviez pas forcément tous la même opinion au début…

    Arno, qui te parle de boycott ? Le "camp" dont je parle n’est pas celui-là mais celui de ceux qui sont révoltés par l’amalgamme total fait par la direction et les pouvoir public entre supporter et fauteur de troubles. Et des conséquences de cet amalgamme… Maintenant, ça te révolte. Et je m’en réjouis sincèrement.

  • #14

    Votez
    Arno P-E
    14 avril 2011 21:03

    Le camp dont tu parles est celui de ceux qui luttent contre les amalgames ? Mais d’où sors-tu que je ne le rejoins qu’aujourd’hui ? Je n’ai jamais été dans un autre camp que celui de la critique des mesures prises à l’encontre des supporters innocents, et surtout de l’amalgame déplorable fait entre fauteurs de troubles et simples abonnés.

    Ta réécriture de mon opinion est très désagréable, ta comparaison avec le Parisien, totalement infondée. Vouloir jouer la provocation, c’est bien gentil, mais là ça ressemble plus à une mauvaise excuse invoquée pour tenter d’excuser des propos trop hâtifs, et erronés.

    Relis notre interview du Président Leproux, relis mes chroniques. Non, je n’ai pas suivi le mouvement des boycotteurs, non, je ne trouve pas le mouvement LPA exempt de reproches/critiques, mais non, je n’ai jamais soutenu les mesures prises contre les abonnés lambdas, par le club ou par l’Etat. Le reste n’est que contre-vérités.

  • #15
    5 votes
    Votez
    pauletapsg
    14 avril 2011 22:04

    Chacun est libre de commenter les positions des uns et des autres. Toujours est-il que, d’après moi, il manque toujours une logique dans votre positionnement puisque vous faîtes un constat sur la criminalisation des supporters parisiens, mais vous n’en tirez pas toutes les conséquences.

    En continuant à aller au Parc, je parle pour Arno, (puisque Vivien boycotte me semble-t-il ?), tu cautionnes cette atmosphère pourrie autour du club. Tu vois les virages, vidés de leurs fidèles supporters, occupés par des gens dont je n’ose pas parler de risque d’être insultant, sans réaction. Tu observes les abus des stadiers, la prise de pouvoir des agents de SOS Racisme qui en sont à dénoncer les gens qui fument en tribune… Tu entends Leproux mettre tous les anciens abonnés dans le même sac et utiliser sans cesse la mort de Julien et de Yann, qui pour lui n’ont plus de visage mais sont toujours évoqués par un générique odieux "les morts". Tu vois un entraîneur qui a oublié que son but contre le Real, il l’a mis, poussé par le public et qu’il l’a fêté avec les supporters et des joueurs qui se moquent totalement de notre situation voire s’en réjouissent ouvertement (Hoarau, Coupet). Tu oublies tes anciens collègues de tribune qui en contestant se font fait IDS pour des raisons pour le moins fantaisistes. Et j’en passe, la coupe est pleine.

    Pour ma part, je crois qu’il faut faire le dos rond. J’étais et je suis de Boulogne mais encore aujourd’hui, j’ai croisé un ancien Lutèce, qui boycotte le Parc, nous sommes unis dans un même combat pour notre dignité de supporters parisiens. On se raconte des histoires de lutte, de manifestation à Bercy, de soirées loin du Parc. La contestation est là, pas dans le stade aseptisé de Colony qui a perdu sa magie.

  • #16
    5 votes
    Votez
    kob_bzh
    14 avril 2011 22:11

    Je n’ai pas dit que ton revirement ne datait que d’aujourd’hui, mais en mai dernier, tu écrivais encore, en substance, n’être ni pour ni contre le plan Leproux (et donc l’amalgame entre les 13000 plus fidèles supporters du PSG et des hooligans par la direction du PSG) et avoir même envie de le défendre en lisant un article de So Foot qui l’attaquait. Pourquoi le nier maintenant ? Notre gros clash sur le forum est précisément du à votre première réaction à l’annonce de ce plan : aucune révolte, vous vous interrogiez juste sur la tribune dans laquelle vous alliez bien pouvoir vous réabonner et quel budget vous alliez pouvoir y consacrer.

    Franchement, je me fous du pourquoi, du quand, du comment et du degré de ton changement d’avis. Je me réjouis sincèrement que tu puisses maintenant écrire ça… Mais me remémorant un passé pas si lointain, je n’ai pu réprimer un grincement de dents (et, donc, cette pique).

  • #17

    Votez
    Arno P-E
    14 avril 2011 22:36

    @PauletaPSG : non, je n’oublie rien. Je trouve juste que le boycott n’est pas la solution. Quant à savoir si le site aurait pu, ou dû donner une position globale, nous nous sommes déjà expliqués sur ce point. Nous n’avons pas vocation première à donner un avis mais à relater les infos qui tournent autour du PSG. Et ça, on l’a toujours fait, du mieux possible. Parfois on s’est même senti un peu seuls.

    Maintenant, ma position de chroniqueur est un peu à part, puisque je me permets l’usage du "je", qui personnalise tout de suite les textes. C’est vrai. Mais crois-le bien, en allant au Parc je ne cautionne rien. Seulement je trouve que la place des supporters du PSG qui le peuvent encore est au Parc. Toujours. Justement parce que l’on ne veut pas d’eux. Et ne serait-ce que pour une raison très simple : les critiques s’y feraient entendre bien mieux qu’à Caen. Le mode de revendication choisi par LPA me semble très inefficace, car la presse peut faire semblant de ne pas voir. A Paris, devant 25000 supporters, ce serait impossible. Mais je comprends bien que les membres de cette association (que je respecte beaucoup) ne font pas toujours ce qu’ils veulent, et que tout est très compliqué ici. Je comprends aussi que l’on puisse trouver mon avis impossible à appliquer, même poir un an, par calcul politique, et je trouve ça pour tout dire très dommageable.

    La vérité c’est qu’en choisissant le boycott, les opposants se sont retrouvés de fait dans une situation où tous ceux qui viennent au Parc peuvent être comptés comme étant des pro-Leproux. C’était le calcul de nos dirigeants. Dès le départ c’était une erreur stratégique très grave. Au contraire, en portant la contestation DANS le Parc ils auraient pu compter tous les présents comme faisant partie de leur camp. Tout en bénéficiant d’une fenêtre médiatique maximale. Et avec le plaisir de faire pile ce que les dirigeants ne voulaient PAS qu’ils fassent.

    Pour emmerder ceux qui voulaient vous virer, vous avez décidé quoi ? De ne pas revenir ? Tu parles d’une gêne… Ils ont bien dû se marrer. Alors certes, il n’y a plus d’ambiance au Parc et contre Dortmund on se serait cru en Allemagne. Mais vous croyez que Bazin en avait quoi que ce soit à foutre ? `Mort de rire

    @kob-bzh : je n’ai absolument pas changé d’avis. L’article de So Foot me donne toujours envie de soutenir le plan Tous PSG tellement il est mal fichu, j’ai toujours trouvé l’amalgame auteuil = boulogne = tous hooligans insupportable, et je ne boycotte toujours pas.

    Ca fait quand même 10 mois que je répète la même chose et que tu lis dans mes propos tout et son contraire. En fait je devrais arrêter de me fatiguer à te répondre, vu que tu ne comprends que ce que tu veux comprendre.

  • #18
    5 votes
    Votez
    Vivien Brunel
    14 avril 2011 22:44

    @kob_bzh :

    Je n’ai pas dit que ton revirement ne datait que d’aujourd’hui

    Ah bon ? Aujourd’hui à 17h38 :

    Content de voir qu’on est vraiment dans le même camp, maintenant. Si j’avais l’esprit mal tourné, je dirais qu’il est dommage d’avoir attendu d’être directement concernés pour ne plus prendre de pincettes avec cette attitude liberticide réclamée et adoptée par la direction même du PSG.

    Tu fais manifestement un blocage, puisque tu avais déjà réagi de la même façon en… août dernier, pour dire à Arno : « content de voir que tu as pas mal évolué, ou plutôt, que tu as pris conscience de ce qu’était réellement le plan Leproux. »
    Et huit mois après ça, le site a encore « radicalement changé » ? Tu vas relancer ça à chaque chronique d’Arno sur le sujet ?

    Je maintiens : nous n’avons pas attendu Caen pour dénoncer les IAS arbitraires. Nous n’avons pas « radicalement changé » ce week-end ou le mois dernier, cela fait un an qu’on se cogne des article sur le sujet. Si tu veux nous aider à en faire plus, n’hésite pas.

    en mai dernier, tu écrivais encore, en substance, n’être ni pour ni contre le plan Leproux (et donc l’amalgame entre les 13000 plus fidèles supporters du PSG et des hooligans par la direction du PSG) et avoir même envie de le défendre en lisant un article de So Foot qui l’attaquait.

    Arno écrivait « il n’était pas question que je le défende [le plan Leproux] », et toi tu résumes ça en « [il était] ni pour ni contre le plan Leproux ». Ça me semble très objectif…
    Soyons précis, la citation d’Arno :

    ce plan TOUS PSG me laissait plus que dubitatif. Et en tous cas, il n’était pas question que je le défende. jusqu’à ce que je lise l’article de Mathieu Faure, démagogique et malhonnête à souhait.

    Faut le vouloir pour ne pas comprendre qu’il s’agit d’une critique ironique de l’article de So Foot, et qu’Arno n’a pas subitement changé d’avis…

    Je rappelle par ailleurs que je t’ai répondu à l’époque où tu nous as dit que tu nous « emmerdais » et nous « méprisais du plus profond de ton être », donc je ne vais pas me répéter : voir là-bas.

    Dernière chose, considérer que le site a « radicalement changé d’avis » ce week-end alors que nous avons publié des dizaines d’articles, reportages, enquêtes et interviews sur le sujet depuis un an — plus que tout autre média, spécialisé ou non —, ça me reste un poil en travers de la gorge.

  • #19

    Votez
    kob_bzh
    14 avril 2011 23:10

    Oui, je t’accorde que ma chronologie était approximative. Et également que je devrais m’abstenir de réagir aux articles d’Arno qui concernent ce sujet. Contrairement à toi, je ne le connais pas. Donc quand je lis qu’il est prêt à défendre un plan au sujet duquel il disait ne pas avoir d’avis tranché, je ne suis pas supposé savoir que c’est du second degré, de l’ironie ou que sais-je encore… On s’est pris de bec plusieurs sur ce sujet, qui me tient à coeur (je ne te refait pas l’historique, mais je me suis fait insulté et viré de "chez moi", comme plusieurs milliers des nôtres, sous les applaudissements de beaucoup). Donc même si je connais depuis des mois son avis sur ce plan, lire un article tel que celui d’aujourd’hui, de sa plume, me laisse un drôle de goût…

  • #20

    Votez
    Captain Rai
    15 avril 2011 06:47

    Oulallalalala

    Une seule solution pour protéger les consommateurs serviles adeptes de Germain de Lynx.

    Pas l’IDS qui est bien trop faible face à des assassins en devenir prêts à semer le trouble, 10 ans de bagne à Cayenne avec diffusion quotidienne au journal de JP Pernault de leurs TIG dans une nature hostile.

    Les médias pensent qu’un pansement sera utile sur une jambe de bois et utilisent la méthode Coué qui a fini de les convaincre

  • #21

    Votez
    kob_bzh
    15 avril 2011 09:38

    Mon 1er commentaire d’hier était (trop) basé sur mon ressenti et pas sur du factuel comme le dernier de Vivien. Je n’écris pas un article mais un commentaire et n’ai pas à chaque fois 1/2h à ma disposition pour aller fouiller des archives pour trouver un terme exact ou la date précise d’un article…

    Or, mon ressenti à l’égard d’Arno sur tout ce qui touche au plan Leproux est franchement négatif. Ça commencé par l’incident pré-cité qui m’avait à l’époque vraiment blessé puis par ce grand écart qu’il perciste à faire en disant en substance : "je suis contre ce plan et je le dénonce, mais je suis anti-boycott". Un peu, toute proportion gardée -je sais que je me repette- comme un travailleur qui dirait "les gars, je suis d’accord, le patron n’aurait pas du virer la moité de l’usine et je partage votre indignation et votre combat, mais je ne ferai pas grève avec vous et je continuerai à toucher mon salaire". Et qui se permettrait même des conseil du genre "vous devriez venir bosser avec un brassard, comme ça il verrait mieux que vous n’êtes pas d’accord"… Tout n’est jamais tout noir ou tout blanc et et certains de ses arguments sont plein de bon sens, mais au global, il donne des sous à Leproux et cautionne son plan par sa présence, alors que nous, on se prive à chaque match.

    Voilà pourquoi ce genre d’article ne passe vraiment pas.

    Mais la prochaine fois, je vous promet d’essayer de fermer ma gueule…

  • #22

    Votez
    Charles
    15 avril 2011 11:44

    …mais au global, il donne des sous à Leproux et cautionne son plan par sa présence, alors que nous, on se prive à chaque match.

    D’accord avec toi :

    …à l’époque nous n’avions pas tellement d’autres moyens pour faire pression, tout contrevenant au nouveau dictat de Leproux se terminait par une exclusion voire une IDS…

    Mais non, il fallait quand même aller au Parc, et ne pas être d’accord, assis sans ferveur ni manifestation de quelque sorte que ce soit, et de retour dans notre bar fétiche, refaire le monde autour d’une bonne bière en se disant que pendant toutes ces années de folie, on s’est déchiré la voix par tous les temps, et qu’en fait on est pas des bons supporters…

    Certains doivent avoir des vestes "tellement retournées, qu’elles craquent de tout côté !!!"

  • #23
    7 votes
    Votez
    94pierrot
    15 avril 2011 13:50

    PSGMAG est le seul site d’infos sur le PSG qui tienne la route.

  • #24
    6 votes
    Votez
    Tigris Mystic (1993-2006)
    15 avril 2011 18:22

    @Arno P-E
    L’ambiance du parc n’a plus la même ferveur et je penses que Bazin et Leproux doivent l’avoir tout de même pas loin de la glotte en constatant que depuis le début de la saison, le plan TOUS PSG et ce malgré les résultats plutôt encourageant du club, le parc ne se rempli pas ou peu.
    Tu oublis aussi que les saisons passées certes le parc n’affichait pas complet durant toute la saison mais tournait à une très bonne moyenne alors que la et malgré que les virages se remplissent mieux, ca reste tout de même très maigre et que donc financièrement pour le PSG ce n’est pas une bonne chose.
    En ce sens le plan "boycott" marche bien et même très bien d’ailleurs.

    Je rejoint kob_bzh lorsqu’il dit "les gars, je suis d’accord, le patron n’aurait pas du virer la moité de l’usine et je partage votre indignation et votre combat, mais je ne ferai pas grève avec vous et je continuerai à toucher mon salaire".

    Après c’est une question de point de vue, de choix…

  • #25
    5 votes
    Votez
    Charles
    16 avril 2011 13:43

    Chaque supporter a le droit de faire ce qu’il veut, moi j’ai choisi le boycott, comme beaucoup qui se sentent exclus, nous ne regrettons nullement ce choix, même si c’est un déchirement, et que j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose, comme si j’étais parti suffisamment longtemps en vacances et qu’il me tarde de rentrer à la maison…

    Quand à ceux qui ont choisi de continuer à aller au Parc, de constater et cautionner l’ampleur de ce désastre, nous n’avons qu’une chose en commun, l’amour du PSG, pour le reste, ils se foutent complètement de notre sort, et se réjouissent même pour certains de ce qui arrive.

    L’union sacrée fut de courte durée, Je connais plein de supps qui disent que le boycott ne sert à rien, et que c’est au Parc qu’il faut se faire entendre, on a vu cette saison les messages délivrés à chaque match, les tifos, les banderolles, les nouvelles assoces, c’est vrai, ils ont raison, la nouvelle ambiance du Parc n’a rien a voir…

    Et encore, cette année les joueurs ne sont pas trop mauvais, sinon on aurait pu avoir des chèvres sur la pelouse, des moutons en tribunes, le nouvel hymne du Parc interprété par Michel Berger : et là, horreur, un lynx dans la bergerie !!!

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG