Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Retour sur le déplacement à Caen (photos)

Caen-PSG : des affrontements entre groupes rivaux ?

dimanche 10 avril 2011, par Vivien B.

Caen-PSG : des affrontements entre groupes rivaux ?

Comme toujours cette saison, le déplacement du PSG a donné lieu à plusieurs regroupements de supporters parisiens, la majorité des anciens abonnés des virages refusant les mesures imposées par le PSG dans le cadre du déplacement officiel, le seul qui donne accès au parcage visiteurs. Et comme souvent, le récit de la soirée dans la presse manque cruellement de justesse. Présent au stade Michel-d’Ornano samedi soir, PSGMAG.NET revient sur ces événements.

Ce que dit la presse

D’après RMC, durant un match qui aurait vu le PSG s’imposer 0-2 (sic), des affrontements ont opposé « deux clubs de supporters parisiens dissous […] dans leur tribune » :

Des rivalités entre deux clubs de supporters parisiens dissous sont remontées à la surface pendant le match entre le Stade malherbe et le Paris Saint-Germain (0-2) au stade d’Ornano, à Caen, ce samedi soir. Une petite bagarre a éclaté dans leur tribune. Trois supporters parisiens ont été interpellés pour violences. À l’issue du match, les policiers ont contrôlé les identités des deux clans opposés : 170 d’un côté, 30 de l’autre. Au total, ce sont quelque 200 supporters du PSG qui ont assisté au match.

De son côté, L’Équipe a vu un groupe d’Auteuil face à un groupe de Boulogne, mais pas d’incident opposant les uns aux autres :

À Caen, alors que la tribune réservée aux Parisiens était composée d’une cinquantaine de personnes encadrées par six stewards du club, la majorité des supporters de la capitale qui ont pu se procurer des billets librement (la vente étant limitée à cinq par personne) s’est regroupée dans les quarts de virages supérieurs. Avec d’un côté du stade Michel-d’Ornano la mouvance issue d’Auteuil, et de l’autre environ 150 ultras du groupe Liberté pour les abonnés, tendance Boulogne. Les premiers se sont distingués par l’usage de bombes agricoles, obligeant les fans normands à quitter la tribune avant la mi-temps. Les seconds se sont battus, obligeant le personnel de sécurité de Caen à intervenir. Quatre personnes ont été placées en garde à vue : trois supporters proches d’Auteuil et un autre proche de Boulogne.

Ce qui s’est réellement passé

Qui était présent ?

Depuis plusieurs mois, il n’existe plus d’arrêté préfectoral interdisant aux supporters du PSG de se déplacer. Pour éviter un afflux massif de Parisiens, les autorités demandent cependant aux clubs visités de restreindre la billetterie localement, à l’exclusion notamment de la vente à distance. Cela n’a pas empêché près de 300 anciens abonnés des virages du Parc des Princes de se procurer des billets — pas tout à fait « librement », mais légalement — dans les tribunes latérales du stade Michel-d’Ornano.

L’essentiel d’entre eux a pris place en tribune Orne — qui regroupait notamment l’association Liberté pour les abonnés, les ex-Lutece Falco et les Karsud —, tandis qu’une trentaine d’anciens d’Auteuil avaient pris place en tribune Caen. Enfin le déplacement officiel organisé par le PSG a rassemblé 39 personnes selon les chiffres communiqués par la LFP. Les anciens du Kop of Boulogne n’avaient pas organisé de déplacement, ce qu’ils avaient fait il y a quinze jours à Bercy lors du tournoi de futsal.

Quelle était l’ambiance ?

Comme lors de leurs précédentes actions, LPA, les ex-LF et les Karsud ont alterné tout au long de la soirée des encouragements pour le PSG avec des chants de contestation ou des insultes envers Robin Leproux et Sébastien Bazin.

Plusieurs banderoles ont été déployées : « Jusqu’au dernier Paris SG fan » ; « Leproux, shame on you ».

JPEG - 143.8 ko
Supporters parisiens à Caen
Photo PSGMAG.NET

Y a-t-il eu des incidents ?

Dans l’espace qui rassemblait environ 250 supporters parisiens, une bagarre a opposé un Parisien à quelques uns de ses voisins de tribunes, après que des insultes ont été échangées. Les stewards caennais sont intervenus pour mettre fin aux troubles, et plusieurs personnes ont été interpellées.

Du côté des anciens d’Auteuil, une seule chose à signaler : l’utilisation de pétards.

À la fin du match, plusieurs cordons de gendarmes mobiles sont venus renforcer les stewards et la section d’intervention rapide afin de dissuader les supporters parisiens de partir. Le temps que les Caennais quittent les lieux, restaient donc en tribunes le parcage officiel et les deux « contre-parcages ». En tribune Orne, les quelque 200 supporters encore présents au coup de sifflet final sont sortis par groupes de dix, afin de permettre aux forces de l’ordre de relever l’identité de toutes les personnes présentes. Motif ? « Instructions préfectorales », nous a-t-on répondu laconiquement.

Rectifications

Si deux regroupements ont été formés samedi soir, il ne s’agissait pas de deux « clans opposés », et ils ne se sont pas affrontés. Par ailleurs, dans L’Équipe, Damien Degorre confirme qu’il ne sait toujours pas de quoi il parle, présentant le rassemblement de Liberté pour les abonnés (Auteuil et Boulogne), des ex-Lutece Falco (Auteuil) et des Karsud (Auteuil) comme un groupe « tendance Boulogne ».

Enfin, s’il faut déplorer la bagarre intervenue en tribune Orne peu avant la mi-temps, ce n’est pas faire preuve de beaucoup de volonté d’informer que de la résumer en indiquant que « les seconds [150 ultras] se sont battus ».

Compléments

Mais que fait la police ?

Dans L’Équipe, l’« avis de l’envoyé spécial » est consacré aux tribunes parisiennes, Vincent Garcia se lamentant que les forces de l’ordre n’aient pas évacué tous les supporters parisiens, après avoir présenté les choses de façon apocalyptique, parce que suffisamment vague pour ne pas permettre aux lecteurs de mesurer ce qui s’est réellement passé.

En insistant sur le fait qu’ils ont pu acheter des billets « librement » — bien que ceux-ci n’étaient vendus qu’en Normandie —, le quotidien sportif appelle par ailleurs de ses vœux une interdiction de vente de billets à toute personne suspectée de supporter le Paris Saint-Germain :

Sur le terrain, le PSG va mieux. En tribunes, ses supporters se sont encore distingués à Caen. Alors que l’espace qui leur était réservé était pratiquement vide, le gros des troupes, qui avait pu acheter librement des billets, s’est regroupé dans deux coins du stade d’Ornano. Bagarres, bombes agricoles, ils ont fait fuir rapidement les spectateurs normands qui ont eu la malchance de se retrouver à leurs côtés. Sans qu’ils soient pour autant délogés par les forces de l’ordre, qui ont tout de même procédé à quatre interpellations. Le Paris SG, qui a pris des mesures exceptionnelles au Parc des Princes, est toujours malade de ses supporters à l’extérieur. Le phénomène est visible surtout lors des courts déplacements, comme hier en Normandie. C’est sur ce point-là que les autorités doivent se pencher rapidement pour empêcher ce genre de débordements. Avant que les choses ne dégénèrent à nouveau de façon plus grave.

Pendant ce temps-là…

Si les « quatre supporters parisiens en garde à vue » font les gros titres de la page 2 de L’Équipe, il faut aller fouiller au beau milieu de la page 7 pour apprendre que des incidents ont eu lieu ailleurs en France ce week-end :

Des ultras de Reims se sont brièvement opposés à la frange indépendante des supporters du GF 38, vendredi après-midi, en plein centre-ville de Grenoble, à quelques heures de la rencontre de Ligue 2 opposant leurs deux équipes (1-1). Les protagonistes de ce fight ont rapidement été séparés par les forces de l’ordre. Lors du déplacement de Reims à Évian (1-2), le 21 décembre dernier, les indépendants grenoblois avaient dérobé du matériel aux ultras rémois.

Plus de photos et vidéos

Le rassemblement parisien (LPA/ex-LF/KSD) en tribune Orne :

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

20 votes
Votez

29 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    23 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    10 avril 2011 12:16

    COMPLÈTEMENT FAUX…. Il faut arrêter de croire ce que dit la presse, étant présent je tiens à signaler que les incidents qui ont éclatés hier n’ont rien à voire avec le conflit Auteuil Boulogne. Encore une fois de plus, la presse ne fait que du blabla et donne une mauvaise image des supporters parisiens…

  • #2
    37 votes
    Votez
    Flanagan
    10 avril 2011 12:51

    Que la presse raconte n’importe quoi, certes.

    M’enfin entre les pétards retentissants, les chants d’insultes envers Leproux ou CC et malgré toutes les bonnes raisons du monde, pas besoin de la presse pour donner une mauvaise image des supporters parisiens.

  • #3
    10 votes
    Votez
    un membre
    10 avril 2011 14:59

    Flanagan, tu dis vrai, pas la peine de se cacher derrière son petit doigt.

    Après, il y a une marge entre des petards (aussi débile que cela puisse être), une bagarre entre deux types qui dérape du fait de l’arrivée en masse (et justifiée) des stewards. Et ce que relatent les medias, qui sous-tend le fait que Leproux a raison, blalbalblalb…

    Moi je pose une autre question : y’avait 20 pékins dans le parcage visiteur. Pourquoi ne pas les avoir sorti et installé ailleurs ? Et nous (puisque j’y étais) dedans ? Qui aurait été importuné ? Personne !

    Ah si, Leproux…

  • #4
    27 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    10 avril 2011 15:33

    Complètement débile ! meme pas capable de se tenir !! vous etes en train de justifier le fait qu’ils se bagarrent mais putain qu’ils se tiennent pénard et nous fasse pas chier car voila le résultat encore. Supporter du PSG = hooligans
    vous faites chier vraiment

  • #5

    Votez
    Anonyme
    10 avril 2011 18:04

    Faut arrêter de dire que les supporters parisiens font n’importe quoi, puisque cela ne concerne heureusement qu’une minorité d’entre eux, et la majorité se comporte comme n’importe quelle supporter. De plus, si les médias arrêtaient d’en parler après chaque match ou presque, ça calmerait surement ces pseudos supporter ! Ils ont raison, ils se font entendre et les médias en parlent beaucoup donc voilà …

  • #6
    9 votes
    Votez
    PSG 4Ever
    10 avril 2011 19:27

    Oué y’en a vraiment marre qu’à chaque fois ce soit tous les supporters parisiens qui trinquent à cause de 2 ou 3 abrutis qui savent pas se tenir. Mais quelle solution pour se débarrasser d’eux au sein des groupes de supporters ? Ça suffit ! MERDE !!!

  • #7
    5 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    11 avril 2011 04:25

    Très bon article, à croire qu’un anonyme n’a pas pris le temps de tout lire.

  • #8
    12 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    11 avril 2011 13:59

    enfin encore une fois, on nous parle d’une petite échauffourée, alors que tous les autres déplacements n’ont pas posé problème. Bref, il pourrait y avoir un meurtre entre supporters dans d’autres clubs, on parlerait d’abord de nos pétards et insultes. D’ailleurs, sur l’Equipe, le journaliste parlant avant tout de la "maladie toujours présente à paris" (cf supporters) est pitoyable. De toute manière, les gens peuvent dénigrer les insultes, mais en même temps, on a rien d’autre pour se défendre, la direction dès la fin de saison n’a pas voulu entendre calmement les revendications donc au bout d’un moment, on fait quoi ? Enfin, foutre des IDS à tout va est tout simplement honteux pour les 95% de supporters qui n’y sont pour rien

  • #9
    15 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    11 avril 2011 15:27

    et les supporters de caen ils y sont pour quelque chose à vos problèmes ?
    non … pourant ils subissent vos attitudes de débiles, entendre vos insultes non stop saoule tout le monde ! vos bagares à la con, vos attitudes d’animaux … vous faites passer tout ceux qui aiment le foot et le psg pour des cons.
    on a vraiment pas besoin de vous.
    merci leproux.

  • #10
    12 votes
    Votez
    Zillits
    11 avril 2011 23:20

    "environ 150 ultras du groupe Liberté pour les abonnés, tendance Boulogne"

    Quel torchon l’Equipe quand meme. C’est ahurissant.

  • #11
    15 votes
    Votez
    djan kirg
    12 avril 2011 09:15

    article inadmissible ;
    des familles étaient présentes, et n’ont rien pu voir de part la violence des "supporters" parisiens, qu’il serait, à mon sens, plus juste d’appeler hooligans.
    Le fils de mon pote, 10 ans, ne veut plus entendre parler de stade, pétards ou bombes agricoles, nos oreilles ont sifflé une bonne partie de la soirée, les fans se disaient être des vrais, des arabes (je cite bien sûr), pour la plupart accompagnés de béquilles, superbe image du sport, belle mentalité footballistique ;
    ne me parlez plus de football, et encore moins de psg, vous véhiculez ce qu’il y a de plus mauvais dans ce sport.

  • #12
    10 votes
    Votez
    Normandie-Niemen
    12 avril 2011 10:10

    En fait il n’y a jamais eu de problème de supporters autour du Paris-Saint-Germain. Les IDS ? Des mecs sympas qui chantent plus forts que les autres. Les indépendants ? Des types qui ont peur de prendre le car parce qu’il y a toujours un gars qui vomit. Les fights ? Des jeux d’enfants entre adultes consentants. Les insultes, le racisme à longueur de matches ? Inventions de quotidiens nationaux à la solde du grand capital.

  • #13
    9 votes
    Votez
    Tigris Mystic (1993-2006)
    12 avril 2011 11:02

    @djan kirg
    Ouais t’as raisons et puis pendant que tu y es va donc te réfugier à double tours dans ta maison avec le numéro des flics collé sur ton frigo espèce de parano va !

    @Normandie-Niemen
    En fait en normandie, il n’a y a jamais eu de racisme, juste des nordistes qui aiment les noirs et les arabes mais vu qu’il n’y a pas de place chez eux, ils ne veulent pas que ses pauvres gens dorment dans les rues. En fait en normandie, il n’y a jamais eu de préjugé raciste sur les parisiens, juste des gens de bonne foie qui constatent que les parisiens accueillent beaucoup de gens de couleurs un peu foncées certes mais très sympa…..Tocard va !

  • #14
    7 votes
    Votez
    djan kirg
    12 avril 2011 11:22

    @ tigris mystic : et en quoi je suis parano ???
    juste dégouté de vous avoir vus gâcher la premier match de foot du fils de mon pote ;
    pas besoin de me planquer chez moi, les grandes bouches présentes dans le stade n’ont pour seule force que leur groupe ; en individuel, çà reste de pauvres types qui vallent pas grand chose ; ils ne m’impressionnent pas, ils me font pitié ; quant au racisme en Normandie, je ne répondrai même pas, tant tu te gourres…
    toi et tes potes êtes l’antithèse de ce que devrait être le sport, c’est tout.

  • #15
    7 votes
    Votez
    Tigris Mystic (1993-2006)
    12 avril 2011 11:58

    @djan kirg
    Dans le foot, que ce soit à Paris ou dans d’autres clubs d’Europe ou du monde, il y a toujours eu quelques débordements. Le phénomène n’est pas nouveau.

    Si le foot représente pour toi une fête ou se mélange bras dessus bras dessous supporters adverses, femmes et enfants comme lors d’une coupe du monde ou d’un match des bleus et bien je comprends ta déception.

    Le foot pour moi, c’est insulter (plus par provocation) les supporters adverses, des craquages de fumis, des chants à l’effigie de mon club, de nos couleurs et des tifos aussi grand que mon virage !

    Après, je ne suis pas pour la violence gratuite, le racisme et les bombes agricoles !! Mais disont simplement que la façon dont-on supporte notre équipe, ne fait pas de nous des types bêtes et méchants (même s’il y’en a), juste des gens passionnés…

  • #16
    12 votes
    Votez
    djan kirg
    12 avril 2011 12:06

    c’est pour çà que je reste un rugbyman convaincu, et que je m’éloigne de plus en plus du football ; quand j’ai envie de me défouler, je ne le fais pas en agressant une famille et en faisant flipper un môme de 10 ans ;

  • #17

    Votez
    Tigris Mystic (1993-2006)
    12 avril 2011 12:15

    On ne fait pas ça non plus !

  • #18
    8 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    12 avril 2011 12:21

    ce qui est dommage avec les "supporters du psg" c’est que leur "passion" (aveugle) pour le club passe largement avant l’amour du sport et du foot.
    Peu importe le match, la technique, la stratégie de jeux, ce qui compte c’est soutenir le club en chantant et en se faisant remarquer.
    c’est là où je ne me sens plus concerné par la supportisme. Ce que j’aime avant paris, c’est le foot. Psg sans le foot n’existe plus.
    et finalement sur ce site on ne parle que de supportisme, d’anti-leproux, de déformation de la presse etc … on parle de moins en moins de sport. On suit les phénomènes de société tout simplement.
    dommage.

  • #19

    Votez
    djan kirg
    12 avril 2011 12:32

    @tigris mystic
    c’est pourtant bien ce qui s’est passé

  • #20

    Votez
    Vivien Brunel
    12 avril 2011 12:37

    @ #18 : c’est rigoureusement inexact. Nous avons publié huit articles autour du match Caen-PSG — en plus des brèves de l’actu du jour —, un seul concerne les supporters. La proportion est encore plus grande si on prend tous les articles sur une semaine, un mois, une année…

    Ce qui nous est reproché dans cet article, c’est de corriger les erreurs de la presse et d’informer, en expliquant factuellement ce qui s’est passé. Un comble…

  • #21

    Votez
    Tigris Mystic (1993-2006)
    12 avril 2011 14:06

    @djan kirg
    Mais ne mettons pas tout le monde dans le même panier…

  • #22

    Votez
    Tigris Mystic (1993-2006)
    12 avril 2011 14:20

    commentateur anonyme #18
    Tout à fait d’accord avec Vivien Brunel.
    Depuis que je connais ce site (environ 1 an et demi maintenant) psgmag traite de toute l’actualité du PSG et le fait qu’il corrige les déviances et les articles (pour ne pas dire torchon) de certains journaux comme "l’équipe, le parisien…" (ca n’engage que moi de les nommer ainsi) est très bien ! Cela évite d’une part que certains journalistes écrivent des conneries juste pour vendre du papier et pour les supporters du psg de voir la vérité ressortir !

  • #23
    9 votes
    Votez
    Paonokou
    12 avril 2011 16:56

    Nous sommes d’accord sur un point, les médias ne comprennent pas grand chose. Cependant, il n’est pas complétement idiot de parler de "tendance Boulogne" quand on désigne les Lutèces et les Karsud (je ne vous refais pas l’historique). Mais je pense que le journaleux ne l’a pas dit volontairement. Ceci pour dire que la caution Auteuil-Boulogne mis en avant par LPA est bien fragile si on retire ces deux groupes. Abritez-vous derrière les approximations des médias, mais il ne faut pas être très malin pour se rendre compte que l’union Auteuil/Boulogne n’est qu’une façade, qui va craquer très vite. Les rancœurs sont encore très présentes, des 2 côtés. Et c’est la principale limite de ce boycott : demandez-vous à qui profiterait le plus un retour au statut quo. Que se passe t’il si Leproux abandonne et dit, "ok, retour en février 2010, revenez dans votre tribune en toute fraternité" ? Je vous laisse méditer sur ce point.

  • #24
    13 votes
    Votez
    kob_bzh
    13 avril 2011 13:21

    Oui, tu as raison, c’est beaucoup plus constructif de faire comme toi et de traiter à demi-mots de collabos les modérés qui ne rejettent pas en bloc le virage d’en face.

    Notre problème, c’est certes Leproux, mais aussi et surtout les "idéologues" dans ton genre…

  • #25
    13 votes
    Votez
    Paonokou
    13 avril 2011 16:19

    Déjà, quand j’entends un ultra me dire qu’il est modéré, je trouve ça pour le moins cocasse. Ensuite, je ne te dis pas de continuer la guerre des tribunes, je souhaite même l’inverse. Je dis juste que LPA ne trompe personne, c’est une unité de façade pour tenter de récupérer votre siège. Mais ce que certains ne comprennent pas, c’est que si on revient au statut quo, ça va repartir de plus belle. Même dans l’adversité actuelle, on sent que ça ne se mélange pas, la peinture craque déjà. Je ne doute pas de la sincérité d’une majorité des LPA, mais comment voulez-vous réunir des gens qui se vouent une haine profonde ? Je ne traite personne de collabo, au contraire de beaucoup de "grévistes" qui pensent avoir raison sur tout, et qui m’insultent parce que je supporte mon équipe. Je comprends ceux qui font le boycott, il y a des raisons à cela, certaines très bonnes. Mais j’ai pesé le pour et le contre, et j’ai fait un choix en mon âme et conscience. Libre à vous de ne pas être d’accord, mais acceptez SVP qu’on puisse avoir un avis différent du votre. Et j’argumente : pour moi, dans le plan Leproux, il n’y a qu’une chose à garder. Beaucoup ne vont pas être d’accord, c’est le placement aléatoire. Ça a un grand mérite, ça nous débarrasse de celui qui ne veut pas être à coté de quelqu’un dont il n’aime pas la coupe de cheveux ou la couleur du slip (on se comprend). Qu’il reste chez lui celui-là, on n’a pas besoin de lui. Et ne me parlez pas de tifos ou autres animations, on peut faire des aménagements à cette mesure. De toute façon, ça fait deux ans qu’il n’y a plus d’ambiance au Parc, ça passe son temps à insulter joueurs, dirigeants, tribune opposée, pouvoirs publics et à saluer la mémoire de morts au combat…De ce point de vue, il y a certes moins de monde au Parc, les chants sont moins tenus et diversifiés, mais l’atmosphère est nettement plus saine. Si à titre provisoire et probatoire une majorité des ex abonnés acceptait ce système, ça ferait déjà partir les plus cons du Parc. Ensuite, pour les déplacements, les pouvoirs publics doivent prendre les choses en main, les "indépendants" sont connus, on les voit arriver de loin avec leurs gros sabots, ils emmerdent tout le monde depuis des années, c’est sur eux qu’il faut taper.

  • #26
    7 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    14 avril 2011 00:00

    paonokou, 100% d’accord avec toi, tu dis juste la vérité, un supporters depuis 1990.

  • #27
    11 votes
    Votez
    Kirikou
    14 avril 2011 10:14

    @Paonokou

    T’es juste un gros blaireau de démago.
    Qu’est ce qui te permet de juger le gars qui n’a pas envie d’être assis à côté de celui qui a slip de telle ou telle couleur (sic) ("on se comprend") ?

    Tu habites dans un quartier que tu as choisi ? Et si demain je t’imposais un emplacement aléatoire de ta maison ? T’as toujours les idées aussi larges ?
    Et si moi j’ai envi de vivre le match avec des mecs qui vivent un match comme moi ça me plait ? A chanter, sauter, se bousculer etc…
    Et que j’ai pas envie de me retouvrer à côté d’un tout mou, un ouech ouech ou même un supporter adverse ?

    Les indep’ tu les vois arriver à 10 000 avec leurs gros sabots ? pfff tu les connais même pas, et tu ne sais pas de quoi tu parles.

    T’es pathétique

  • #28
    11 votes
    Votez
    Paonokou
    14 avril 2011 16:37

    Kirikou, tu as surement un slip Fred Perry. Je te dis, on vous voit de loin.

    Mon voisin, tant qu’il ne vient pas chier dans mon jardin, ça m’est égal de savoir pour qui il vote ou la nationalité de sa voiture. Si tu y attaches une quelconque importance, alors, cette discussion s’arrête ici, tu sens mauvais de la bouche.

    Les supporters n’ont pas les mêmes affinités, mais la plupart sont capables de partager pendant 1h30 une tribune, avec des individus pas si différents. Si ça leur pose un problème, personne ne les oblige à venir. Si tu veux rester dans dans ton quartier pavillonnaire à Marolles en Brie, restes y.

    Après, un virage, ça reste une tribune populaire. Celui qui veut rester assis, il va en latérale. Pour le reste, ça n’a rien à voir avec le foot ou le PSG. Si la France ne te plait pas comme elle est, tu le fais savoir pendant les élections, pas au Parc.

  • #29

    Votez
    FootballFanStyle
    3 mai 2011 23:27

    bonjour à tous.
    je ne suis pas d’accord quand tu dis que l’atmosphère est nettement plus saine, je ne me suis jamais senti moins chez moi que cette saison, nous avons été regroupés au hasard dans un quart de virage donc potentiellement avec d’anciens autres abonnés aussi (j’ai reconnu certaines têtes à certains matchs), les peintures ont disparu avec l’ambiance, les footix se retrouvent pour insulter l’adversaire voire lui tailler des pipes virtuellement, gueulent "Paris c’est magique" (lol), les stadiers t’inderdisent de mater le match dans les allées, tu fais la queue trois plombes avant de rentrer, abonné ou pas, et ton abo ne te sers même plus à avoir des places prioritaires pour les événements type finale de la coupe de france, donc effectivment si aller au parc c’est désormais être assis à bouffer ses pop corn, on a évidemment pas la même notion du supporterisme. Avant je n’ai jamais senti la moindre insécurité puisqu’on était peinards dans notre virage, d’ailleurs que ce soit à Boulogne ou à Auteuil je n’ai jamais senti d’insécurité, l’ambiance est différente mais c’est tout ; tout le monde sait que le problème est avant ou après le match et en dehors de l’enceinte…

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG