Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Quelles obligations pour le PSG vis-à-vis de Rothen ?

jeudi 2 septembre 2010, par Vivien B.

Mardi soir, Jérôme Rothen a révélé qu’Antoine Kombouaré compte le laisser à la disposition de la CFA cette saison, alors qu’il avait assuré fin juillet qu’il réintègrerait l’ancien Monégasque dans l’effectif au 1er septembre si celui-ci ne trouvait pas de club d’ici là. Jeudi, le Parisien s’interroge sur la légalité d’une telle pratique : « Selon de nouveaux règlements de l’Union nationale des footballeurs professionnels, applicables depuis hier, un club peut écarter certains éléments s’il constitue deux groupes d’au moins dix joueurs composés de pros et de stagiaires. »

En fait, il ne s’agit pas d’un règlement de l’UNFP, mais de la charte du football professionnel, qui est la convention collective nationale des métiers du football. Elle est cosignée par la FFF, la LFP, l’UCPF, l’UNFP et l’Unecatef.

Jusqu’à la saison dernière, l’article 507 de ce document, relatif à la gestion de l’effectif, était peu contraignant :

Hormis la date de reprise de l’entraînement qui doit être commune pour tous les joueurs professionnels, aucune contrainte dans la gestion de l’effectif n’est imposée aux clubs jusqu’à la date du 31 août de la saison en cours.

Dans sa version 2010/2011, en revanche, les obligations des clubs sont bien plus nombreuses :

1. Principe de gestion et reprise d’entraînement […] Sauf raison médicale, le club ne saurait maintenir aucun joueur sous contrat professionnel, sous réserve des dispositions prévues au 2. ci-dessous, à l’écart du dispositif mis en place au sein du club pour la préparation et l’entraînement collectif des joueurs professionnels ou élites (concernant les 3 dernières années de leur contrat pour ces derniers). […]

2. Groupes d’entraînements 2.1 Du 1er juillet au 31 août : Aucune contrainte dans la gestion de l’effectif n’est imposée aux clubs durant cette période hormis celle de permettre à tous les joueurs sous contrat professionnel de bénéficier des conditions de préparation et d’entraînement suivantes :
- L’accès aux vestiaires éventuellement différents mais de qualité identique ;
- La fourniture des équipements prévus pour tous les joueurs professionnels ;
- L’accès aux soins médicaux éventuellement différents mais de qualité identique ;
- L’accès à des infrastructures d’entraînement différentes mais de qualité identique ;
- Des horaires d’entraînement compatibles avec les autres conditions de préparation et d’entraînement du groupe principal des professionnels ainsi que respectueuses de la santé des joueurs ;
- L’accès à des entraînements encadrés par un entraîneur titulaire d’un diplôme fédéral sous le contrôle de l’entraîneur du club titulaire du DEPF ou du CF.

2.2 Du 1er septembre au 30 juin : Les clubs doivent permettre aux joueurs sous contrat professionnel de participer aux entraînements collectifs avec le ou les groupes de joueurs composant le ou les groupes professionnels et aux entraînements individuels. […] Dans l’hypothèse où un second groupe d’entraînement serait constitué, il doit être composé d’un minimum de 10 joueurs sous contrat professionnel, élite ou stagiaire pour les clubs de Ligue 1 […]. Les conditions de préparation et d’entraînement des joueurs professionnels de ce second groupe doivent être les suivantes :
- L’accès aux vestiaires éventuellement différents mais de qualité identique ;
- La fourniture des équipements prévus pour tous les joueurs professionnels ;
- L’accès aux soins médicaux éventuellement différents mais de qualité identique ;
- L’accès à des infrastructures d’entraînement différentes mais de qualité identique ;
- Des horaires d’entraînement compatibles avec les autres conditions de préparation et d’entraînement du groupe principal des professionnels ainsi que respectueuses de la santé des joueurs ;
- L’accès à des entraînements encadrés par un entraîneur titulaire d’un diplôme fédéral sous le contrôle de l’entraîneur du club titulaire du DEPF ou du CF.

Il est entendu que dans l’hypothèse où les installations sportives du club se trouvent sur un seul site, le second groupe d’entraînement devra s’entraîner nécessairement sur ce même site.

Les clubs ne disposant pas d’un site unique d’entraînement pour l’effectif professionnel devront demander une dérogation à la sous-commission de dérogation de la CCNMF s’ils souhaitent pouvoir bénéficier d’un second groupe d’entraînement dans les conditions ci-dessus et ce, pour application après le 31 août de la saison.

Interrogé par le Parisien, Philippe Piat, président de l’UNFP [1], s’interroge sur le respect de ces conditions : « Ces groupes doivent partager des vestiaires contigus [2], s’entraîner aux mêmes horaires et sur des terrains côte à côte. Au PSG, le fait que le centre d’entraînement des pros et celui de la CFA soient séparés de plusieurs centaines de mètres (300 m environ) peut porter à controverse, surtout si les pros ont un deuxième terrain. »

Selon le site officiel de la LFP, le PSG compte 14 joueurs sous contrat stagiaire [3], sans compter les 4 titulaires d’un contrat professionnel qui évoluent actuellement en CFA [4].

Pour mémoire, le groupe de CFA ayant repris l’entraînement après le groupe pro, le PSG avait fait appel à Vincent Guérin pour entraîner Younousse Sankharé et Jérôme Rothen début juillet.

Jérôme Rothen (photo Éric Baledent)

Notes

[1] Et non vice-président comme l’indique le quotidien.

[2] Ceci n’est en réalité pas mentionné dans la charte.

[3] Jean-Christophe Bahebeck, Mickaël Paupin, Mickaël Salamone, Richard-Quentin Samnick, Mathieu Sail, Mohammed Diarra, Florian Makhedjouf, John Ayina, Bastien Hery, Neeskens Kebano, Loïc Landre, Kévin Rimane, Adama Touré et Yacine Qasmi.

[4] Alassane També, Stéphane Nguema Ondo, Alphonse Areola et Jimmy Kamghain.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

9 votes
Votez

1 commentaire a déjà été posté par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    stanc
    2 septembre 2010 11:06

    Ils doivent espérer encore le refourguer en joker ou au mercato d’hiver. Pour lui à 32 ans et en fin de contrat, il vaut mieux qu’il s’active. Un an à ce niveau là sans motivation, ce sera dur de revenir.

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG