Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

L’actu PSG du jour : Susic, Kezman, Erding, crise

jeudi 2 septembre 2010, par Vivien B.

Comme chaque jour, nous faisons le point sur l’actu du jour et le bilan des informations de la veille.

Au PSG mercredi 1er septembre 2010

Séance de rattrapage : tout ce qui s’est passé hier.

- Valenciennes-PSG, suite. Francis Decourrière, le président de Valenciennes, s’est encore plaint de l’attitude du PSG après le transfert de Siaka Tiéné : « Je n’ai pas trouvé l’attitude du club très élégante. Monsieur Leproux n’est pas dans le foot depuis longtemps. Il vient de la communication, peut-être qu’à la télé ou a la radio on prend les vedettes au jour le jour. Vraiment je n’ai pas apprécié. […] Pour Bisevac, le club ne m’a jamais appelé directement. J’ai donné une date butoir et le PSG a proposé un prêt pour le joueur. Faire l’aumône à un club plus riche que soit c’est offenser le bon dieu, je n’ai vraiment pas apprécié. Il y a eu une dernière tentative après le match contre Sochaux mais je suis resté ferme. » De son côté, Alain Roche a rappelé que les prêts avec option d’achat obligatoire étaient monnaie courante. Il a également regretté que le détail des négociations soit dévoilé dans la presse. Enfin le responsable de la cellule recrutement du PSG a démenti avoir tardé à finaliser la venue de Diakhaté, expliquant que le PSG a avoué au néo-Lyonnais privilégier la piste Bisevac. (sources : RMC, RMC, RMC)

- Susic est candidat. Mardi soir, sur RMC, Safet Susic a évoqué son actualité de sélectionneur de la Bosnie-Herzégovine. Interrogé par Luis Fernandez, celui qui a été désigné meilleur joueur de l’histoire du PSG par France Football il y a quelques mois a ensuite confirmé qu’un retour au PSG l’intéressait : « Je veux d’abord qualifier mon pays pour l’Euro 2012, mais après, pourquoi pas. Mieux vaut tard que jamais… Comme on dit, je pose ma candidature ! » Ancien entraîneur de Cannes puis de nombreuses équipes turques, Susic a plusieurs fois regretté publiquement que les dirigeants parisiens n’aient jamais pensé à lui pour le poste d’entraîneur.

Au PSG jeudi 2 septembre 2010

Les infos dans la presse ce matin, les événements attendus aujourd’hui.

Les infos transferts du jour

- Kezman refuse une offre. Mateja Kezman « a refusé la proposition d’un club des Émirats arabes unis », affirme l’AFP. Contrairement à Rothen, il sera autorisé à s’entraîner et à jouer avec le groupe pro.

- Sankharé était courtisé. Younousse Sankharé « a fait l’objet d’une offre de prêt avec option d’achat de Fribourg (L1 allemande) », indique le Parisien, mais le gaucher s’était déjà mis d’accord avec Dijon (L2).

Le reste de l’actu du jour

- Sessegnon sélectionné, pas Erding. Stéphane Sessegnon, qui faisait partie de la sélection du Bénin dissoute pour « indiscipline et manque de patriotisme » après sa mauvaise prestation lors de la Can 2010, a été rappelé pour le match contre le Burundi dimanche à Cotonou, qualificatif pour la coupe d’Afrique des nations 2012. En revanche, Mevlüt Erding n’a pas été convoqué par le nouveau sélectionneur turc, Guus Hiddink, pour affronter le Kazakhstan et la Belgique début septembre. (sources : AFP, TFF.org)

- Rothen en CFA ? Jérôme Rothen a révélé qu’Antoine Kombouaré compte le laisser à la disposition de la CFA cette saison, alors qu’il avait assuré fin juillet qu’il réintègrerait l’ancien Monégasque dans l’effectif au 1er septembre si celui-ci ne trouvait pas de club d’ici là. (voir PSG : Rothen reste à l’écart du groupe pro ! et Quelles obligations pour le PSG vis-à-vis de Rothen ?)

- Pancrate cherche un club. Sur Foot Mercato, Fabrice Pancrate a évoqué sa situation actuelle : « Cela fait un mois et demi que je m’entraine avec l’équipe réserve du PSG (CFA), le groupe de Bertrand Reuzeau, pour garder la forme et être à jour dans ma préparation physique. Tout se passe bien, on travaille dur et très sérieusement. C’est une bonne chose dans l’optique de signer dans mon futur club d’autant que les jeunes ont une bonne mentalité et carburent beaucoup. Donc je suis prêt, il me manque juste les matches. […] Je suis libre de tout contrat depuis le 30 juin de cette année, après ma saison à Newcastle. Je suis toujours en attente de réponses concrètes de la part de plusieurs clubs. »

- La crise est bien là. Ce jeudi, L’Équipe fait le bilan du marché des transferts 2010, clos mardi soir : « Une activité moins soutenue, qu’il faut lire, plus largement, à la lumière du déficit global de la L1, chiffré à 180 M€ par la LFP, et d’une autre appréhension des clubs, celle de voir les 668 M€ annuels de droits TV fondre après 2012. « L’économie du football est devenue très compliquée, estime Michel Seydoux, le président de Lille. Je pense que les prochains marchés ressembleront à celui qu’on vient de vivre. Ce fut d’ailleurs une aubaine pour nous puisque certains de nos joueurs (Hazard, Rami, Gervinho) n’ont pas fait l’objet de sollicitations impossibles à refuser.  » […] Les joueurs eux-mêmes ont semblé ressentir la frilosité du marché. « Beaucoup ont préféré ne pas bouger plutôt que de partir dans un nouveau club, constate Bruno Satin. Ailleurs, on leur aurait proposé un salaire à la baisse ou, du moins, avec une baisse du fixe et une part importante de rémunération variable. » Ceux qui n’ont pas mesuré l’affaiblissement du marché sont tombés de haut. À l’exemple du défenseur Laurent Bonnart, qui a refusé de prolonger à Marseille pour trois ans à 140 000 € brut par mois. Au final, il n’a trouvé aucun club prêt à accepter ses prétentions, malgré son statut de joueur libre. »

- Hoarau titulaire en Bleu ? « Guillaume Hoarau sera titulaire demain soir au côté du Marseillais Loïc Rémy », assure le Parisien ce jeudi. L’attaquant parisien a évoqué sa nouvelle convocation sur lequipe.fr : « Le fait d’évoluer à Paris depuis deux ans m’aide-t-il à mieux gérer la pression ? Gérer, je ne sais pas si c’est le mot. Disons que j’ai appris à vivre avec. L’équipe de France, c’est ce qui me motive, c’est ce qui me booste. L’année dernière, j’ai enchaîné les blessures, je ne savais plus trop quoi penser. Je voyais les Bleus s’éloigner de moi… J’ai énormément bossé pour revenir fort. Je savais qu’au PSG, quelques bonnes performances pouvaient suffire pour te remettre très vite sur le devant de la scène. Aujourd’hui, j’y suis et j’apprends. Je ne suis pas quelqu’un qui se surestime ou qui se prend pour un autre. J’ai conscience que l’expérience internationale, je ne l’ai pas, mais je n’ai pas non plus envie de me rendre malade pour un match. Pour moi, jouer pour la France, c’est juste un bonheur. »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

11 votes
Votez

6 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Thib
    2 septembre 2010 19:50

    C’est un marrant Roche quand il parle du cas Diakhaté. En gros, ils auraient pu finaliser une semaine avant la fin du mercato, mais ils ont préféré privilégier la piste Bisevac jusqu’au bout. Et sérieusement il a pas honte de balancer ca sur la place public ? Car sans rentrer dans le débat "Bisevac vs Diakhaté" (pour ma part ma préférence va au second), il me semble qu’il était impératif de recruter un Defenseur Central, d’aprés leurs propres dires, et qu’on s’est retrouvé le cul dans l’eau au final… C’est quand même un sacré aveu d’incompétence. Et je pense que les lyonnais doivent se taper de sacré barres quand ils entendent ca…

  • #2

    Votez
    Gauthier B.
    2 septembre 2010 23:11

    Je pense que les Lyonnais ont suffisamment de soucis actuellement pour se permettre de se moquer des maheurs des autres clubs. Il faut arrêter de croire que le PSG est une exception : les trois gros clubs aussi ont énormément galéré dans leurs recrutements.

  • #3

    Votez
    Thib
    3 septembre 2010 00:01

    La différence c’est que si Lyon a galeré, ils ont quand même réussi a pourvoir un poste ou ils avaient des insuffisances. Pas nous, alors qu’on annoncait quand même depuis deux mois qu’on cherchait en priorité un défenseur central.
    Et puis la déclaration de Diakhaté est quand même significative de la médiocrité de nos recruteurs : "j’ai discuté pendant une semaine avec le PSG et cela n’a pas abouti, alors que ca s’est fait en une journée avec Lyon."

  • #4

    Votez
    Gauthier B.
    3 septembre 2010 11:22

    L’herbe est toujours plus verte ailleurs. Je me demande si les Lyonnais pensent qu’ils sont suffisamment équipés aux postes de latéraux par exemple. Ils ont perdu Clerc et n’ont recruté personne, ce qui fait qu’en dehors des deux titulaires qui ont le niveau, ils n’ont que des jeunes inexpérimentés ou des joueurs à repositionner… Comme chez nous dans l’axe en somme.

    Après pour Diakhaté, Roche a pour une fois été clair là-dessus, c’était une piste secondaire. À tort ou à raison, mais le PSG cherchait plus un joueur pouvant apporter dans la relance — gros problème de l’axe parisien. Donc plus Bisevac ou Basa que Diakhaté. Sinon pour la phrase de Diakhaté, vu que Lyon ne s’est manifesté que l’avant-veille de la clôture du mercato, c’est normal que les négociations n’aient pas pris une semaine…

  • #5

    Votez
    Thib
    3 septembre 2010 14:51

    Je suis d’accord avec tout ce que tu dis. La seule chose que je reproche à Roche et à la cellule de recrutement, c’est d’avoir pris un risque inconsideré en jouant la carte Bisevac à fond alors qu’il y avait quand même peu de chance que cela aboutisse lors des derniers jours du mercato. D’ailleurs je me pose une autre question : puisque Colony à soit disant lacher 4 millions le dernier jour pour essayer d’arracher Basa, pourquoi ne pas avoir utliser cette enveloppe ainsi que le million du transfert de Tiéné pour poser sur la table les 5 millions que demandait VA pour Bisevac ? C’est quand même un peu louche tout cela, non ? Aprés toutes ces déclarations ne restent que de la com et on ne sait pas vraiment tout ce qui se passe en coulisse lors des négociations.

  • #6

    Votez
    stanc
    3 septembre 2010 15:25

    Si Lyon peut pourvoir à ses manques plus facilement, c’est peut-être plus en raison de leur budget plus de deux fois supérieur au nôtre que de la qualité de leur cellule recrutement. Tout le monde connaît les bons joueurs seulement il faut pouvoir se les offrir et en plus qu’ils aient envie de venir.

    Et pourquoi Lyon en est-il là aujourd’hui ? Parce qu’Aulas a construit son club en prenant le temps, pas à pas avec une bonne gestion. Ici, c’est clairement ce que Colony essaie de faire. L’énorme différence, c’est qu’Aulas a pris le club bas et a pu le faire monter sereinement car l’attente était bien moindre.

    Au PSG, tout le monde veut tout tout de suite. Ce n’est pas comme ça que se construit un club. Malgré les heures de gloire dont on se rappelle tous, le club est un colosse aux pieds d’argile. La formation commence seulement à donner des fruits. Le centre d’entrainement est tout récent mais est encore assez loin de ce qui se fait de mieux en France et en Europe.

    Canal n’a rien construit de durable. Ils n’ont fait que des coups. Alors oui, ça nous a fait rêver mais c’était sans lendemain. En plus, ils ont très mal habitué les supporters en claquant des millions et en virant présidents et/ou entraineurs pour calmer leurs frondes régulières. Ils s’en foutaient, leur but était ailleurs. Il fallait que les gens s’abonnent à C+ et pour ça il fallait un PSG qui brille. Le problème, c’est que les supporters ont fini par croire que le club marchait comme ça. Alors maintenant, l’heure est au retour à la réalité.

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG