Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Le débat du mercredi — à propos de l’équipe de France

Quels joueurs du PSG avec les Bleus en Norvège ?

Laurent Blanc annoncera demain sa liste pour le match Norvège-France

mercredi 4 août 2010, par Gauthier B.

Quels joueurs du PSG avec les Bleus en Norvège ?

Pour la première fois depuis de nombreuses années, un vague optimisme semble revenir autour de l’équipe de France. Laurent Blanc, entraîneur adulé de presque tous, a pris la tête des Bleus. L’ancien Bordelais ayant décidé de sanctionner les mondialistes grévistes en n’en sélectionnant aucun pour le match en Norvège, c’est avec une certaine effervescence que sa première liste est attendue. Elle sera publiée jeudi à 11h30.

Ce week-end, Laurent Blanc a passé l’essentiel de son temps au Parc des Princes. Non pas pour participer au Vous vous z’êtes là, mais bien pour superviser des joueurs. Les Romains Menez et Mexès bien sûr, certains Bordelais, mais il a également confirmé au micro de Canal+ que 3 ou 4 joueurs du PSG pouvaient l’intéresser. L’occasion pour nous de faire un état des lieux, afin de voir quels Parisiens pourraient avoir un avenir en équipe de France.

Makelele, Coupet et Giuly

Ayant axé ses récents recrutements sur des joueurs relativement âgés, le PSG possède en son sein trois joueurs que l’on peut considérer comme officiellement retraités : Claude Makelele, Grégory Coupet et Ludovic Giuly. Le premier a arrêté les Bleus après l’Euro 2008, même si au printemps dernier, une folle rumeur faisait état d’une possible convocation pour le mondial — vu ce qu’il s’y est passé, sa présence n’aurait finalement pu être que salutaire. Grégory Coupet, après sa seule compétition en tant que titulaire — toujours l’Euro 2008 —, a annoncé qu’il laissait sa place aux jeunes… Certes, Coupet a été fidèle à lui-même en faisant cette annonce après avoir passé plusieurs mois sans être appelé, mais le fait est qu’il semble être aujourd’hui non éligible à une place dans les cages françaises. Enfin Ludovic Giuly n’a jamais rien annoncé, mais suite à ses différends avec Domenech, il n’a plus joué en Bleu depuis octobre 2005, et ce n’est pas à son âge, alors qu’il ne démarre pas la saison en tant que titulaire et qu’il peine à jouer plus d’une heure, qu’il va songer à revenir. Pour ces trois-là, le cas semble donc être réglé depuis longtemps.

Armand, Camara, Clément et Luyindula

Il y a ensuite le clan des joueurs qui ont très probablement raté le coche. On peut d’abord penser à Sylvain Armand. Le vice-capitaine parisien a déjà été appelé, sans jouer, au début du millénaire. Un avenir radieux lui était promis, jusqu’à ce qu’il signe au PSG. Là, il a été pris dans les mauvaises saisons du club, ses défauts étant toujours mis en lumière quand ils passent nettement mieux dans des clubs moins médiatisés… Bref, Armand s’est fait dépasser par un grand nombre de joueurs depuis. Il est fort probable que s’il avait signé à Lyon en 2004 ou en 2007, la carrière de l’ancien Nantais aurait été tout autre. Toujours est-il qu’aujourd’hui, à 30 ans et après une saison mitigée, le voir revêtir à nouveau le maillot au coq relève quasiment de l’impossible. Le cas est le même pour Zoumana Camara qui, s’il était un très grand espoir du football français il y a dix ans, a vu les blessures et les mauvais choix de carrière le condamner.

Dans cette catégorie de sélectionnables improbables, on peut ajouter Jérémy Clément et Peguy Luyindula. Le premier qui semble avoir tout du très bon joueur de club, mais qui semble trop juste pour évoluer au niveau international, et le second parce qu’à 31 ans la fraîcheur du grand nombre d’attaquants qui ont éclos ces dernières années risque de lui être fatale — même si, à ce jour, Luyindula reste le dernier Parisien sélectionné chez les Bleus. Et ces deux-là partent d’autant plus loin qu’ils ne sont pas pressentis pour être titulaires cette saison au PSG.

Si l’on écarte donc tous ces joueurs, et si l’on suppose que Laurent Blanc ne va pas sélectionner les remplaçants des remplaçants, on voit qu’il ne reste plus que quatre joueurs pouvant être appelés… Ce qui colle parfaitement avec les propos du « modeste ».

Hoarau, Sakho, Jallet et Bodmer

Le nouveau sélectionneur a explicitement cité Guillaume Hoarau parmi ses cibles potentielles. Ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait que Bordeaux s’est intéressé un temps au joueur pour le recruter, et que le club girondin a évolué trois saisons durant avec Chamakh en pointe, attaquant qui partage avec Hoarau le goût pour les joutes aériennes. C’est peut être le Parisien qui peut prétendre avec le plus de conviction à une place dans la liste, le dernier mondial ayant montré que l’attaque française souffrait d’un criant manque de variété devant. Le profil atypique de Hoarau a tout pour résoudre ce problème.

En défense centrale, Blanc pourrait être tenté de lancer en A Mamadou Sakho, capitaine des espoirs. À 20 ans rien ne presse, mais l’occasion est belle de faire goûter le plus haut niveau à un joueur auquel on prédit un grand avenir. Et là encore, les derniers mois ont montré qu’il n’y avait pas de charnière fixe chez les Bleus. Il y a donc une place à prendre.

Christophe Jallet, la révélation parisienne de l’an passé, peut également espérer. S’il réalise une saison 2010/2011 aussi pleine que la précédente, et vu qu’aucun arrière droit — ayant joué le mondial ou non — ne semble réellement au-dessus des autres, Jallet pourrait bien avoir sa chance cette saison. D’autant que contrairement à nombre de ses collègues au même poste, lui sait centrer et contre-attaquer

Enfin, le quatrième larron qui pourrait être dans le viseur de Laurent Blanc se nomme Mathieu Bodmer. Cela sera sûrement plus difficile pour lui, à la vue des deux saisons laborieuses qu’il vient de passer, mais du temps de sa splendeur lilloise Bodmer était régulièrement cité parmi les footballeurs injustement ignorés par Domenech. Si Blanc fait le pari que le joueur puisse revenir à son meilleur niveau, il pourrait très bien le sélectionner dès jeudi. D’autant que du point de vue de nombreux observateurs, la France et le PSG souffraient de même mal : les milieux axiaux n’étaient pas assez portés vers l’avant. Lors des rencontres amicales, Bodmer a su, par moment, apporter ce liant. Il pourrait en être de même en Bleu.

Ce mardi, le PSG aurait indiqué à l’AFP que ces quatre joueurs avaient effectivement reçu une pré-convocation — comme une trentaine d’autres joueurs. Le week-end dernier, Christophe Jallet avait pourtant déclaré ne rien avoir reçu. La sélection définitive sera communiquée demain jeudi à 11h30.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Participez au débat du mercredi dans notre espace de commentaires ci-dessous.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

8 votes
Votez

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG