Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Le débat du mercredi — la carrière internationale de Sakho

Mamadou Sakho peut-il être titulaire chez les Bleus ?

Le jeune Parisien doit-il rester sur le banc en équipe de France ?

mercredi 13 octobre 2010, par Gauthier B.

Mamadou Sakho peut-il être titulaire chez les Bleus ?

Présent dans toutes les listes de Laurent Blanc depuis sa nomination au poste de sélectionneur, Mamadou Sakho semble être bien installé en équipe de France. Seul problème : pour l’instant, la place qu’il occupe avec une régularité confondante est sur le banc de touche. Il ne possède pas encore le statut d’international A tricolore, puisqu’il n’a officiellement joué aucune seconde avec les Bleus. Sakho n’a que 20 ans ; être considéré comme le troisième meilleur défenseur central de son pays à cet âge-là ressemble déjà à un sacré tour de force. Mais il faut quand même se demander ce qu’il a réellement de moins que les titulaires actuels du poste.

Lorsque Mamadou Sakho a été convoqué pour la première fois par Laurent Blanc, en août dernier, d’aucuns ont jugé que ce joueur était encore trop tendre et n’avait pas prouvé grand-chose. Dans l’absolu, ce n’est pas faux ; mais il faut voir par rapport à quoi et qui on établit cette comparaison. Le nom de Sakho n’est pas évoqué pour succéder à un Blanc ou un Desailly de la grande époque — encore que, leurs successeurs attitrés étaient Leboeuf et Christanval, sans que personne ne trouve cela absurde —, mais bien pour jouer dans un secteur qui ne connaît plus aucune valeur sûre depuis des années et, surtout, pour rentrer en concurrence avec Rami et Mexès.

Si Mexès peut se prévaloir d’une expérience non négligeable — mettons de côté pour cette fois-ci la chance qu’a eue Mexès d’avoir souvent à ses côtés un joueur faisant l’essentiel du travail à sa place —, il faut bien dire qu’il n’a jamais affiché une sérénité faisant de lui un cador indéboulonnable. Précision supplémentaire : actuellement, le Romain n’est plus qu’un vulgaire remplaçant dans son club. Quant à Rami, si l’on parle d’inexpérience pour Sakho, il faut avoir l’honnêteté d’en faire de même pour le Lillois. Rami a 24 ans, mais cela ne fait pas de lui un joueur plus chevronné, et pour cause : il n’est pas passé par un centre de formation et évoluait jusqu’à ses 20 ans en CFA, à Fréjus. Il a commencé à jouer régulièrement à Lille au moment où Le Guen faisait débuter Sakho en coupe d’Europe…

Et le niveau de jeu ? S’il est arrivé à Sakho de connaître des trous d’air par le passé, Rami n’en est pas exempt non plus. Sa défense toujours sur le fil engendre des ratés parfois grossiers ; par ailleurs, bien que ses aptitudes physiques lui permettent souvent de rattraper le coup, l’impression d’un ensemble laborieux demeure. Non seulement ses performances en équipe de France n’ont rien d’enthousiasmant, mais il fait preuve d’une maladresse et d’une agressivité à la limite d’être handicapantes. Ce mardi soir, il a réussi à prendre un carton jaune face une équipe strictement inoffensive comme le Luxembourg. Même en essayant de rester le plus objectif possible, on ne voit pas en quoi il est impensable que Sakho supplante Rami chez les Bleus.

D’autant que sur la forme du moment, Sakho atteint un niveau très intéressant en cette première partie de saison. Le terme est utilisé à outrance mais, pour le coup, le jeune Parisien paraît avoir réellement franchi un pallier. Toujours intraitable dans les duels, il est l’un des maillons essentiels du secteur défensif actuellement imperméable du PSG — 6 matches sans encaisser de but. Et il n’a pas connu pour l’instant les sautes de concentration qui ont coûté quelques buts au PSG l’an dernier.

Reste l’argument — peut-être celui du sélectionneur actuellement — qui consiste à considérer qu’il ne faut pas griller le joueur. Laurent Blanc lui prédit un grand avenir ; pour ne pas le compromettre, autant lui laisser le temps de s’imprégner du haut-niveau, et l’intégrer doucement. Ce raisonnement n’est certes pas insensé, mais si tous les entraîneurs qui ont eu Sakho entre les mains ont considéré qu’il était très mature et hors-norme, c’est bien pour une raison : Sakho sait déjà très bien gérer la pression. Lorsque Paul Le Guen le lance face à l’AEK Athènes pour ses 17 ans, Sakho est élu homme du match ; quelques mois plus tard, Sakho gère avec le plus grand sang-froid son statut de capitaine du PSG ; quand Sakho doit jouer des matches à enjeu, et notamment des finales de coupes, il se montre à la hauteur de l’évènement sans aucun problème — là où un joueur comme Ribéry a toujours failli dans les rencontres à enjeu.

Il y a donc fort à parier que si Sakho devait jouer demain en équipe de France, il saurait être à son meilleur niveau sans être paralysé par l’évènement. Il n’a pas trois trains de retard sur les titulaires du poste, à qui il n’est pas intrinsèquement inférieur, et semble être même être en très grande forme… Bref, si Laurent Blanc cherche prochainement à tester un autre joueur en défense centrale, il n’aura vraiment pas à chercher bien loin.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

13 votes
Votez

8 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    paris-go
    13 octobre 2010 10:58

    l’analyse est juste. Rami plafonne. Malheureusement Blanc semble déterminer à stabiliser Mexes-Rami. Il ne devrait pas faire d’essai, même en amical. Sakho doit attendre une blessure ou une suspension…

  • #2
    5 votes
    Votez
    Gilberto
    13 octobre 2010 11:02

    Je vais plus loin :

    Sakho DOIT-il être titulaire ?

    OUI !!!!

  • #3
    16 votes
    Votez
    banana75
    13 octobre 2010 11:07

    Ridicule cet article.
    Il faut arrêter de fumer.
    Sakho a les pieds carrés.

  • #4
    11 votes
    Votez
    Gauthier B.
    13 octobre 2010 11:19

    Ridicule cet article. Il faut arrêter de fumer. Sakho a les pieds carrés.

    Je veux bien entendre toutes les critiques concernant Sakho, sans aucun souci — même si, depuis le début de saison, je n’ai personnellement aucun reproche à lui faire. Mais j’ai bien précisé que je parlais de son cas en comparaison de Mexès et surtout Rami. Car si tu reproches à Sakho d’avoir les pieds carrés, es-tu capable de me dire dans le même temps que Rami est un technicien hors-pair ? Même Mexès, on l’a pris paraît-il pour soigner la relance française, est-ce que cela s’est vu depuis qu’il est sur le terrain ?

    Quand je vois alignés ces deux-là chez les Bleus, je vois deux défenseurs qui sont à l’arrache sur toutes les actions, même face au Luxembourg… Sincèrement, je ne vois pas ce que Sakho a de moins, si ce n’est qu’il joue à Paris, et qu’en Equipe de France, visiblement, c’est mal perçu…

  • #5
    8 votes
    Votez
    Jojolafrite
    13 octobre 2010 13:54

    Je pense sérieusement que convoquer Sakho chez les A est un non-sens :

    - Il faudrait mieux qu’il joue avec les Espoirs plutôt qu’il cire le banc en A où il n’a pour l’instant, aucune chance objective de jouer. Chaque match manqué freine sa progression.

    - Et puis, pourquoi ne pas le laisser tranquillement confirmer son potentiel au lieu de lui coller, si jeune, une pancarte "joueur international" sur le dos, pancarte qui augmentera l’attention portée sur lui et mettra plus facilement en lumières les quelques fautes qu’il va nécessairement commette vu sa jeunesse et son style de jeu assez "tranchant", "incisif", qui ne le met pas à l’abris de ratés.

    Etre un "bon" défenseur central à 20 ans c’est bien, tant mieux pour nous, ca laisse augurer de bonnes choses, mais être "bon" à 20 ans ça ne fait pas de vous, d’un coup, un "tres bon" joueur. Ca fait, tout au plus, un joueur qui doit encore confirmer avec son club et en Espoirs avant de pouvoir, peut être, devenir international.

    D’autant plus à un poste si sensible où l’on ne peut pas rentrer dans le dernier quart d’heure pour montrer ce qu’on vaut.

  • #6

    Votez
    Arno P-E
    13 octobre 2010 19:59

    La question subsidiaire c’est "qu’est-ce qui fera progresser Sakho le plus rapidement ? S’entraîner avec les Bleus, ou jouer en Espoirs (voire en A’)" ?

    Je crois que s’il ne fait que rester sur le banc, ça n’est pas suffisant : mieux vaut lui permettre de jouer, même si c’est en espoirs. Au moins de temps en temps. Après, faut pas qu’il prenne le fait de "redescendre" comme une sanction…

  • #7

    Votez
    Gauthier B.
    14 octobre 2010 01:08

    Avez-vous vu récemment un match des espoirs ? Non parce que le niveau est quand même d’une très grande faiblesse. Sakho a déjà joué plusieurs années chez les Bleuets, je ne pense pas que ça lui soit utile de quelque manière que ce soit de redescendre à l’étage inférieur. D’autant que vu qu’ils ont raté la qualif pour l’Euro (je crois…), il n’y aura plus de matches à enjeu avant quelques temps.

  • #8

    Votez
    Thib
    14 octobre 2010 11:39

    Pour ma part, je pense que Laurent Blanc ne veut pas le griller. Il compte sérieusement sur lui pour l’avenir et cela ne m’etonnerait pas qu’il estime que Mamadou a un potentiel bien supérieur à Rami et Mexes. Aujourd’hui il le prend pour qu’il se familiarise avec le groupe. Il doit aussi progresser au nibeau de la régularité et de la concentration. Il obtiendra surement sa première selection avec la blessure ou la suspension du Lillois ou du Romain dans un avenir proche. Ou avec une rentrée en 2em mi-temps lors d’un match amical par exemple. C’est quand même mieux et moins risqué que de demarrer tout de suite avec une pancarte "Titulaire" dans le dos…

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG