Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Au PSG mardi 9 août 2011

L’actu PSG du jour : Pereira, Hoarau, Nenê, Pastore

mardi 9 août 2011, par Vivien B.

Chaque jour, nous faisons le point sur toutes les informations concernant le PSG.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

Les infos transferts du jour

- Le PSG s’intéresserait à Alvaro Pereira. D’après le Daily Mail, le PSG et Chelsea sont tous les deux intéressés par Alvaro Pereira. Le FC Porto demanderait près de 30 M€ pour se séparer de son latéral gauche. Ces derniers jours, la presse portugaise évoquait déjà un intérêt du club parisien pour Pereira.

- Erding et Bordeaux, suite. Au lendemain de l’information publiée par Sud-Ouest, le Parisien indique à son tour, mais sans citer de source, que Mevlüt Erding intéresse Bordeaux. Dimanche soir, Nicolas de Tavernost, le président de l’actionnaire majoritaire des Girondins, a estimé que le recrutement était clos : « Il y a un budget à Bordeaux, il est restreint parce que l’on a un déficit et il n’est pas question de vivre durablement avec un déficit. En l’état actuel des choses, l’effectif est au complet et il faudra faire avec cet effectif. […] À nous de saisir les opportunités comme cela a été fait d’ailleurs avec les deux nouveaux qui sont arrivés [Nguémo et Maurice-Belay étaient libres]. Mais en principe, il ne devrait pas y avoir de nouvelle recrue dans ce mercato. » (source : AFP)

- Tu veux pas un mars, aussi ? À en croire le Parisien, « les Verts souhaiteraient obtenir le prêt [de Guillaume Hoarau]. Mais à une condition : que le PSG prenne en charge la moitié du salaire du joueur. »

Le reste de l’actu du jour

- Nenê sera-t-il rétabli à Rennes ? « Hier, le PSG était assez optimiste sur [l’]état de santé [de Nenê], après la radio passée dimanche et l’évolution de la blessure depuis vingt-quatre heures, annonce le Parisien. Dans l’entourage du joueur, on était plus pessimiste, laissant même penser qu’il pourrait ne pas jouer samedi à Rennes. Toujours selon ses proches, Nenê a passé une IRM hier après-midi, preuve qu’il y a encore un doute sur l’état de sa cheville. »

- L’effervescence Javier Pastore. Lundi après-midi, Javier Pastore donnait sa première conférence de presse — diffusée en direct sur le site du PSG — pour parler de son transfert à Paris. « Rarement une arrivée au PSG n’avait attiré autant de médias », indique le Parisien, qui évoque « une foule de journalistes et une pléthore de caméras et d’appareils photo ». L’Équipe se montre plus précis : « À 15h30, la salle de conférences souterraine du Parc des Princes fourmille. Une centaine de médias sont représentés. Du jamais-vu au PSG depuis l’arrivée de Ronaldinho, en 2001. […] Alors qu’il se fait mitrailler par les photographes, la boutique officielle du club se trouve déjà en rupture de maillots floqués à son nom. »

- Pastore : « Plus habitué à jouer derrière deux attaquants. » Durant sa présentation à la presse, Javier Pastore a été interrogé sur les raisons qui ont motivé son arrivée à Paris, et notamment sur l’impact de Leonardo : « Il a tenu des propos très convaincants, mais le projet en lui-même l’est. Tout ce qui se construit ici, c’est quelque chose qui a vraiment fait pencher la balance. Ce n’est pas que le discours de Leonardo, c’est tout le projet qu’il y a derrière, le niveau des joueurs en place, la jeunesse de l’effectif et surtout l’ambition du club. Ce sont autant de raisons d’avoir fait le bon choix. […] Passer de la Serie A à la L1 ne constitue-t-il pas une régression ? Absolument pas. La Ligue 1 va bientôt pouvoir rivaliser avec les championnats anglais, italien et espagnol. Elle est en train de gagner en jeu, en spectacle, et on le voit avec des joueurs qui arrivent de l’étranger. La L1 est en train de se renforcer sérieusement. »
L’international argentin a été plusieurs fois questionné sur la pression induite par le montant de son transfert, estimé à 42 M€. Mais il assure ne pas s’en préoccuper : « Je ne pense pas trop à ces considérations. Il y a un accord qui a été trouvé entre les deux clubs, puis avec mon agent. Moi, je suis venu en quête de titres, parce que je n’ai pas encore eu le bonheur de remporter un trophée important. C’est pour ça que je suis ici. Le prix de mon transfert ne constitue pas une forme de pression pour moi. Je me consacre à ce que je sais faire : jouer. »
Pastore a enfin évoqué son programme dans les jours qui viennent : « Pour l’instant, c’est le physique avant tout. Pour le ballon, on va attendre encore un petit peu. On fera un premier bilan la semaine prochaine. On verra si je réponds présent et si je peux être à la disposition de l’entraîneur. […] Je n’ai pas encore parlé tactique avec l’entraîneur. J’ai été très bien reçu, mais j’attends d’être au niveau pour me mettre au service de l’équipe. C’est vrai que je suis plus habitué à jouer avec deux attaquants, mais je peux très bien en avoir un seul devant moi et tourner un peu autour de lui. Les deux schémas de jeu me conviennent parfaitement, et il faudra voir comment le coach compte m’utiliser. » (source : francefootball.fr)

- France-Chili : des Parisiens titulaires ? L’Équipe envisage que Ménez soit titulaire mercredi face au Chili, mais hésite entre Sakho et Abidal pour la place de défenseur central gauche. Matuidi, Gameiro et Hoarau seraient sur le banc.
« En l’absence de Franck Ribéry […], Jérémy Ménez apparaît comme un titulaire en puissance en équipe de France, estime le quotidien sportif. À l’exception de sa deuxième sélection, contre la Biélorussie [le 3 septembre 2010], le néo-Parisien n’a jamais déçu sous les ordres de Laurent Blanc. Contre le Brésil [le 9 février], il s’est même montré décisif. Puis le Munichois est revenu, a reconquis sa place. […] Mais il n’a jamais vraiment séduit, encore moins convaincu. Contre le Chili, demain, Ménez a donc une chance de retrouver le flanc droit de l’attaque française. À court de préparation physique et de rythme en raison d’une reprise tardive, le joueur de 24 ans a peu de chances de s’imposer comme indiscutable dès cette semaine, quand bien même il réussirait une bonne performance à Montpellier. Mais il peut encore marquer des points, démontrer que son entente avec Karim Benzema n’est pas le fait d’un seul match, et prouver que son potentiel n’est pas qu’une illusion rabâchée année après année. Depuis son arrivée à Paris, l’ancien Romain affiche une discipline vantée par tous et une motivation débordante. Dimanche, c’est même Antoine Kombouaré, son entraîneur, qui a dû le canaliser après que son attaquant lui a demandé une séance physique en plus dans l’après-midi. »
« La logique du sélectionneur, qui considère que la vraie place d’Abidal est celle d’arrière gauche, voudrait que Sakho, pour qui il a une grande estime, occupe le deuxième poste central [aux côtés de Kaboul], indique par ailleurs L’Équipe. C’était le sens de l’histoire. La paire Kaboul-Sakho avait débuté ne match amical en Ukraine. Mais la fébrilité du Parisien, déjà à la peine trois jours plus tôt en Biélorussie, a forcément relancé le débat. Sakho n’a pas fini le match, remplacé par Abidal (76e), qui a été titulaire en Pologne, à côté de Kaboul. »
Concernant les autres Parisiens, le quotidien sportif considère que « Kevin Gameiro ne s’est pas encore imposé comme [la] doublure naturelle [de Benzema, jugé intouchable], même s’il a réussi une belle prestation face à l’Ukraine », tandis que le statut de Guillaume Hoarau n’est pas évoqué. Quant à Matuidi, « si Alou Diarra n’élève pas son niveau, il aura peut-être une chance ».

- Haïti : Maurice sélectionné. Jean-Eudes Maurice a été sélectionné avec Haïti pour affronter Trinité-et-Tobago en match amical ce mercredi. Il s’agissait de la première convocation du Franco-Haïtien, indique le site officiel du PSG, qui précise que le match a finalement été annulé à cause de la tempête Emily.

- France U18 : 4 Parisiens sélectionnés. Lionel Mpasi, Antoine Conte, Jordan Ikoko et Abdallah Yaisien ont été sélectionnés par Philippe Bergeroo pour participer à un tournoi en République tchèque du 22 au 28 août avec l’équipe de France des moins de 18 ans. (source : FFF.FR)

- France U17 : 4 Parisiens sélectionnés. Mike Maignan, Franck Bambock, Adrien Rabiot et Hervin Ongenda participeront au stage de présélection de l’équipe de France U17 du 21 au 25 août. (source : PSG.FR)

- France U16 : 4 Parisiens sélectionnés. Cécé Pepe, Roli De Sa Pereira, Kingsley Coman et Moussa Dembele participeront au stage de présélection de l’équipe de France U16 du 22 au 25 août. (source : PSG.FR)

- Féminines : Bruges 0-4 PSG. Pour son premier match amical de la saison, l’équipe féminine du PSG s’est imposée 0-4 face à Bruges ce week-end, grâce à des buts de Nora Coton-Pelagie, Delphine Blanc et Aurélie Conforti (x2). « Les internationales Laure Boulleau, Élise Bussaglia, Laure Lepailleur, Caroline Pizzala et Katia Texeira ont joué les 20 dernières minutes », précise footofeminin.fr. Julie Soyer, Léa Rubio, Kenza Dali, Jessica Houara et Cindy Thomas sont en sélection, tandis que Sapowicz est blessée.

- LPA appelle à une action au Parc lors de PSG-Brest. Dans un communiqué diffusé à la presse lundi soir, l’association Liberté pour les abonnés invite les supporters parisiens à « un rassemblement pacifique mais contestataire au sein du Parc des Princes » lors du match PSG-Brest, samedi 10 septembre. (voir LPA appelle à une action au Parc lors de PSG-Brest)

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

- Gameiro : « Faire abstraction de la pression. » À son arrivée au rassemblement de l’équipe de France, Kevin Gameiro a été interrogé sur les débuts du PSG face à Lorient ce week-end : « À Paris il y a toujours de la pression, mais je m’y attendais. Même quand il n’y en a pas, il y en a encore. Mais j’essaye de faire abstraction. L’important, c’est le terrain. […] À Lorient, il n’y a pas autant d’engouement autour du club. On a vu au premier match que les supporters sont revenus et qu’il y avait une grosse attente. »
L’ancien Lorientais a également évoqué l’intersaison mouvementée du club parisien : « Je savais ce qui allait se passer. Cela s’est vraiment accéléré quand les Qataris sont arrivés. Mais pour le club et l’équipe, c’est une bonne chose. On verra une grosse équipe de Paris cette année, même si le premier match n’a pas été convaincant. Le club est en train de mettre une grosse équipe en place et c’est à nous de nous adapter. Des joueurs sont arrivés il n’y a pas longtemps et ce n’est pas facile de mettre en place une équipe rapidement. On a vu en match de préparation que l’équipe savait produire du beau jeu. » (source : AFP)

- Guy Roux, Pastore et les drapeaux. Interrogé dans L’Équipe sur le fait que le recrutement du PSG devrait le pousser à proposer un jeu offensif, Guy Roux livre son avis sur… la défaite du PSG face à Lorient : « Je vais vous parler du problème du PSG, samedi. Déjà, 20 000 drapeaux dans un stade, cela voudra dire quelque chose le jour où on les vendra dix euros pièce. En attendant, quand on le pose sur votre siège et que vous êtes presque obligé de le brandir pour pouvoir vous asseoir, c’est juste de la claque obligatoire. Ensuite, présenter un joueur de 22 ans qui a joué dix minutes en Copa America et faire lever le Parc des Princes pour ça… Forcément, c’est suivi par une défaite. Mon grand-père, qui était paysan, disait qu’il ne fallait pas que le coq ait chanté avant d’avoir pondu… »

- Pastore est nul, il n’a même pas marqué contre Lorient. « Je trouve très réjouissant, voire moral, que le PSG qui se dope désormais aux pétrodollars n’ait pas réussi à l’emporter contre Lorient, la ville où l’on pêche le hareng, écrit Bruno Testa dans L’Union. Je trouve encore plus réjouissant d’imaginer la tête de tous ceux (sponsors, supporters, voire commentateurs…) qui pensaient qu’il suffisait d’une poule aux œufs d’or… noir (le Qatar) pour être en haut de l’affiche. Ça sert à quoi d’avoir un joueur argentin (Javier Pastore) acheté 42 millions d’euros si c’est pour ne pas marquer ? » Michel Audiard aurait apprécié.

- Le journalisme du XXIe siècle, par Le Monde. « 40 000 personnes, un stade quasi plein : record d’affluence pour le premier match de la saison, selon le Paris Saint-Germain », peut-on lire dans les colonnes du Monde ce mardi. En réalité, la moyenne de spectateurs au Parc des Princes pour le premier match de la saison au cours des années 2000 est de 39 000. Quatre matches ont connu une affluence supérieure à celle de samedi (40 048) : contre Auxerre (41 077), Bordeaux (41 575), Metz (42 844) et Troyes (43 542). Des informations vérifiables en quelques minutes sur LFP.FR

- Mulumbu appelle Makonda à rejoindre le Congo. Dans une interview publiée sur mercato365.com, l’ancien Parisien Youssouf Mulumbu, capitaine du Congo, appelle les binationaux à rejoindre l’équipe nationale de leur pays d’origine : « On est encore en lice pour la qualification à la prochaine coupe d’Afrique des nations. On a notre destin en main. Maintenant, il faut essayer de convaincre les joueurs binationaux de nous rejoindre. J’en profite d’ailleurs pour lancer un appel à tous ces jeunes en France et en Belgique, qui hésitent encore à venir. On les attend, les portes sont grandes ouvertes pour aider le pays. […] J’ai beaucoup de contacts avec ces joueurs-là. Mais c’est toujours la même problématique, ils sont hésitants ou alors ils attendent qu’un proche arrive en sélection pour pouvoir le sonder et savoir comment ça fonctionne. Mais un moment, il faut prendre son courage à deux mains, et venir jouer avec la sélection. […] [Je pense notamment] à tous les jeunes originaires de la RDC, que ça soit en Belgique en France ou ailleurs. Spontanément, je vous dirais : Tripy Makonda, Steve Nzonzi, Jires Kembo-Ekoko ou Lynel Kitambala. J’ai envie de leur dire qu’on est arrivé à un âge de maturité et on doit pouvoir se déterminer. »
Présélectionné le mois dernier avec le Congo, Makonda n’a pas répondu à la convocation : il a choisi de poursuivre en équipe de France Espoirs. En revanche, Granddi Ngoyi a rejoint la RDC, avec laquelle il avait déjà joué avant d’évoluer avec les Bleuets en 2009/2010.

- Ludovic Giuly signerait deux ans à Monaco. « Sept ans après son départ pour le FC Barcelone, Ludovic Giuly (35 ans) va de nouveau revêtir le maillot rouge et blanc de Monaco (L2), assure L’Équipe ce mardi. […] [Il] s’est mis d’accord avec le club [monégasque]. Il reste encore un ou deux détails à finaliser, mais, dans les heures qui viennent, [Giuly] va signer un contrat de deux ans, agrémenté d’une promesse de reconversion dans l’encadrement pour les cinq années qui suivront. »

Voir aussi l’édition d’hier : L’actu PSG du jour : Erding, Kombouaré, Makelele

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

14 votes
Votez

15 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    15 votes
    Votez
    elcuervo
    9 août 2011 13:30

    Une bonne nouvelle pour commencer ces commentaires : j’arrete de poster (pour quelques semaines). D’une part, vous savez tous ce que je pense, de l’autre vous etes largement majoritaires a etre exasperes par mes messages et au bout d’un certain temps ne trouver pas le moindre soutien fait reflechir. C’est mieux de prendre du recul.

    Je continuerai a lire les articles du site avec plaisir.

  • #2
    6 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    9 août 2011 13:47

    Guy Roux ou le syndrome Retour vers le futur : sa vision du monde (et du football) est aussi celle de son… grand-père !
    j’espère qu’un jour on pourra lui souhaiter la bienvenue dans le XXIème siècle !
    quant à Bruno Testa, on se demande si c’est la Foire aux ânes en ce moment en champagne, en tous cas, lui, a l’air de sortie.
    Qu’il passe à Saint-Etienne, c’est la Foire aux Clowns en ce moment avec Romeyer qui a bien révisé son Petit Roucas illustré… (si tant est que cette "info" ne soit pas encore inventée par les journalistes…)
    La France des jaloux, des loosers et des imbéciles a de beaux jours devant elle, un bien beau pays, ma p’tite dame !

  • #3
    11 votes
    Votez
    kob_bzh
    9 août 2011 14:20

    J’adore les dirigeants des verts ! Après nous avoir mis des bâtons dans les roues (et traité comme de la m####) dans l’affaire Payet, ils posent maintenant leurs conditions au prêt… d’Hoarau. Soyons sport, acceptons et payons la moitié de son salaire. Et pour que ce soit tout à fait équitable, laissons-leur aussi les 6 points de notre double confrontation de cette année… Ils ont craqué ?

    Sinon, pour une fois, je suis d’accord avec Guy Roux, au moins sur un point : les petits drappeaux posés sur les sièges et autres tifos officiels obligatoires en tribune latérale, ça fait penser, au mieux, à une dérive "Sport US" de notre football, au pire à un défilé militaire en Corée du Nord. Et pour son grand-père, il était sans doute paysan mais plus sûrement imbibé de Chablis s’il voyait son coq pondre des oeufs…

  • #4

    Votez
    commentateur anonyme
    9 août 2011 14:23

    Déjà je comprends pas bien ce qu’un mec de Champagne-Ardennes vient causer de Lorient-PSG, si encore il était lorientais… mais alors quand c’est en plus pour sortir de telles aberrations, wow. Sur le côté moralisateur et prétentieux, il a le potentiel pour aller titiller l’autre abruti de l’Express.

  • #5

    Votez
    kob_bzh
    9 août 2011 14:44

    @ #4 : les journalistes de cet accabi écrivent ce que leurs lecteurs ont envie de lire, ni plus ni moins. Bouffer du parisien, qui s’est bien fait avoir avec tous ces beaux millions par un brave petit provincial sans le sous, ça ne coûte rien et c’est fédérateur.

  • #6

    Votez
    Snoopscratchyscratch
    9 août 2011 14:45

    Et s on envoyait tous un petit mail à ce "journaliste" : btesta@journal-lunion.fr histoire de lui mettre le nez dans son caca. Car si il y en a "qui pensaient qu’il suffisait d’une poule aux œufs d’or… noir (le Qatar) pour être en haut de l’affiche" il y en a d’autres qui pensent que sortir d’une école et de suivre la masse fera d’eux des journalistes talentueux.

    Etre mauvais c’est une chose, ne pas faire son travail en est un autre, ici c’est bien le cas puisque le "journaliste" parle d’un match qu’il n’a pas vu, ni même pris la peine de jeter un oeil à la compo d’équipe, c’est une faute professionnelle.

    Et puis le gars qui se la joue limite zorro communiste en montant sur ses grands chevaux, ca fait un peu contradictoire avec la masse de publicité inondant le site de cet enième journal voué à une disparition inexorable.

  • #7

    Votez
    commentateur anonyme
    9 août 2011 14:52

    Je me souviens encore de Guy Roux s’en étant pris à ses supporters lors d’une large victoire d’Auxerre … car il avaient entamé une hola … ce qui était selon lui un manque de respect aux joueurs sur le terrain !!!

    Plus sérieusement, je le vois bien récupérer les drapeux en fin de match et les revendre 10 euros lors du match suivant !

  • #8

    Votez
    Snakadi
    9 août 2011 14:59

    Apparemment, 2011/12 sera la le commencement de la mode "A qui crache le mieux sur le PSG…", mais bon, dans le fond nous, supporters, on aime bien ça en prendre plein la gueule sinon on supporterait des clubs plus simples comme Lorient ou Sochaux…

    En tout cas, je trouve très forts tous ces journaleux soit-disant professionnels qui te sortent des prophéties après un seul match.

    Il faut faire quoi pour entrer dans les grands de la presse écrite ? Montrer son incapacité d’analyse, une subjectivité à toute épreuve et voir tout en négatif ?

    Merci à ce site pour ce qu’il est (de l’oxygène) et aussi bravo à El cuervo qui finit par se remettre en question, certaines personnes devraient pour une fois prendre exemple sur lui !

  • #9
    6 votes
    Votez
    Snakadi
    9 août 2011 15:06

    Ah oui je rajouterai une chose pour ce journaliste, M. Testa :

    Le petit club de Lorient "sans le sou" possède, il est vrai un budget inférieur aux parisiens, cela dit supérieur à Braga, dernier finaliste de l’Europa League.

    Néanmoins, je rappelle aussi, que travaillant dans la banque CA-CIB d’où vient Loic Ferry, que le président de ce club depuis 2009, est parti de notre bien belle banque avec plusieurs dizaine de millions de bonus de licenciement (parachute doré) après avoir participé grandement à la crise financière mondiale de 2007/08.

    Comme quoi Lorient n’est juste le petit provincial…
    Mais est dirigé par un main de maître ultra libérale…

  • #10
    11 votes
    Votez
    Lilian
    9 août 2011 15:29

    Guy Roux n’a pas tord loin de là !!
    Pastore n’est encore personne. C’est de la folie de payer ce genre de joueur plus de 40 millions d’euros et de le présenter aux supporters comme une star mondiale…

  • #11
    5 votes
    Votez
    Nono
    9 août 2011 15:37

    Salut à tous. Mon premier message, ça se fête.

    Je vais être un peu à côté du sujet, mais bon. J’aime beaucoup à AK et suis plutôt enclin à le défendre contre la vindicte.

    Cette précaution d’usage étant faite, je ne comprends pas pourquoi il n’a pas fait jouer son équipe type dés lors que tous les nouveaux étaient arrivés lors des derniers matchs de préparation ? Après, on met en lumière le manque d’automatisme, mais peut-être aurait-il pu être moindre ?…

    Remember Artur Jorge, qui faisait systématiquement jouer la même équipe (Colleter lui doit beaucoup ! ^^).

  • #12

    Votez
    Gauthier B.
    9 août 2011 18:13

    Salut Nono,

    Kombouaré avait aligné son équipe-type lors du tournoi à Innsbruck, mais a ensuite mis deux équipes mixtes lors de l’Emirates Cup. Après le match contre les Red Bulls, il a donné l’explication suivante :

    J’ai vu la paire Sakho-Bisevac, Jallet-Ménez sur le côté droit. Il y a eu des associations. Ces matches servent à essayer des formules. […] Forcément j’avais pensé à mettre mon équipe-type mais j’ai voulu équilibrer le groupe pour sa cohésion.

    L’idée principale était d’éviter de créer dès le mois d’août une séparation franche entre titulaires et remplaçants. Je crois d’ailleurs que Kombouaré a assez souvent procédé comme ça en préparation, en testant surtout des duos.

  • #13

    Votez
    heartbreak18
    9 août 2011 18:14

    Pourquoi toute les personnalités proche de prés ou de loin du monde du football se sentent obligé de cracher un coup sur le PSG ? Il faut m’expliquer là. C’est pour faire du buzz ?
    Guy Roux devrait apprendre à se la fermer des fois, comme beaucoup d’autre journalistes incompetents d’ailleur … Hein M. Testa, felicitation à vous de vous rejouir du malheur des autres.
    Quand à St-Etienne, c’est une blague j’espere ? Ils nous ont trainé dans la merde pour Payet et ils veulent un prêt pour Hoarau, ils sont tarés eux aussi. Il veulent en plus que la moitié du salaire soit assumé par le PSG ? Quelle blague !
    Dans ces moments là, on se rend compte que la ligue 1 n’est vraiment pas au niveau des autres grands championnats d’europe parcque dés qu’un club se detache des autres, on cri au scandal.
    Moi, en ce qui me conserne, je suis sur que le PSG ira loin, avec de l’or noir peut-être, mais ira loin quand même …

  • #14

    Votez
    Ndjansy
    10 août 2011 02:24

    @ elcuervo

    Les opinions (surtout sur ce site qui promouvoit les exchanges vu le format) Sont faites pour être partagees. On Prut tres bien avoir un debat ouvert entre supporters et amoureux du psg sans pour autant que cela tourne a des exasperes….

    Maia Bon faudrait que tu diminues un peu l’acharnement sur Jallet et AK ( a un moindre degre) lol

  • #15

    Votez
    Magic Gino
    10 août 2011 11:04

    @kob_bzh

    Le coup des drapeaux ce n’est absolument pas nouveau.

    Même si, d’après mes lointains souvenirs, on n’en n’avait pas lors de nos glorieuses années, on les a sortis pour des matchs comme PSG/OM (le 1er sous l’ère Cayzac) et d’une manière générale à chaque rentrée.

    J’en ai quelques uns chez moi pour en attester.

    Et à regarder ma collection de plus près, il a même du y en avoir dans les années 80. J’ai un drapeau format A3 style maillot Hechter avec une grande Tour Eiffel dessus qui date de ma jeunesse. Possible que mon père me l’ait acheté à l’époque,mais possible que ce soit une distribution aussi. No idea.

    Tout ça pour dire qu’il ne faut pas trop chercher la petite bête avec ce déploiement de drapeaux. Après la saison passée niveau ambiance, je pense que c’était juste l’occasion de faire une petite fête pour une saison qui s’annonce prometteuse.

    Perso, les drapeaux ça me va. Tant qu’ils ne mettent pas de claps claps (vu aussi pour un autre PSG/OM). Là c’est trop la honte.

    Et pour revenir sur l’ambiance, j’étais à côté d’anciens de Boulogne qui se sont réjouis du but de Lorient, ont conspué Auteuil lors de sa présentation par le speaker, ont remercié (ironiquement) Leproux en constatant le manque d’ambiance dans leur ancien virage. Ils ont quand même chanté. Pour le chant ce n’étaient que des petits "Gloire à Boulogne". Faut pas pousser quand même, ça serait trop con de supporter son équipe…

    Comme quoi ce placement aléatoire ce n’est peut être pas si mal. L’ambiance s’en ressent c’est sur mais à un moment faut sortir de ce supportérisme à la con de "sa" tribune. Et je dis ça alors que j’avais un a priori négatif du plan Leproux : je ne suis allé qu’une fois au Parc l’an dernier et j’étais vraiment dégouté de voir ce Parc vide, et je suis de ceux qui trouvent que la sanction collective et au delà (le au delà étant les IDS pour manifs pacifiques, arrêtés préfectoraux de tout genre empêchant le supporter de se déplacer etc…) était sans doute disproportionnée (même si parler de proportions quand il y a eu des morts, mouais…).

    Bon je sais que ce n’est pas le sujet principal d’ici donc j’arrête ma petite digression.

    Gloire à Paris !

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG