Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Au PSG mardi 25 janvier 2011

L’actu PSG du jour : Le Monde, Martigues, LFP, Nenê

mardi 25 janvier 2011, par Julien Siriex, Vivien B.

Chaque jour, nous faisons le point sur toutes les informations concernant le PSG.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

L’actu du jour

- Martigues-PSG prévu le mercredi 2 février à 20h45, mais… Le huitième de finale de la coupe de France entre Martigues et le PSG, que France Télévisions souhaite diffuser, d’après le Parisien, « a d’abord été calé au mercredi 2 février à 20h45. Mais, pour des raisons de sécurité, les autorités devraient modifier cette programmation. Il y a de fortes chances pour que Martigues-PSG se joue l’après-midi, éventuellement le mardi. » Le quotidien annonce par ailleurs qu’« aucun déplacement officiel de supporters ne devrait être organisé ». Une réunion à laquelle devrait participer Robin Leproux est programmée ce midi au ministère de l’Intérieur ; il y sera décidé le jour et l’horaire de du match.

- Nenê sera-t-il sélectionné ? Réponse aujourd’hui. C’est ce mardi midi — à 15 heures, heure française — que le sélectionneur brésilien Mano Menezes dévoilera sa liste de joueurs retenus pour le match amical du 9 février au Stade de France. Nenê en fera-t-il partie ? Le Parisien a interrogé plusieurs témoins pour faire le point sur les chances du milieu gauche parisien : Marcelo, ancien Lyonnais actuellement agent de joueur au Brésil, estime que Nenê n’est pas assez connu en son pays pour espérer sereinement une sélection : « Il est parti du Brésil très tôt [en 2003, à l’âge de 22 ans, pour Majorque]. Il n’était pas très connu à l’époque et les gens oublient vite. » Fabio Kennedy, un journaliste brésilien, abonde en ce sens : « Même s’il a laissé une image positive dans les différentes équipes où il a évolué [Paulista, Palmeiras, Santos], il n’a pas marqué l’histoire d’un club en particulier. Il n’est pas très connu. Ce n’est que depuis quelques mois, parce qu’il joue au PSG, club apprécié des Brésiliens, et qu’il réalise une bonne saison qu’on parle plus de lui. Mais on n’en fait pas des tonnes non plus. Aujourd’hui, pour nous, Nenê est un bon joueur brésilien parmi tant d’autres qui évoluent en Europe. »

-  Le Monde, un « journal de référence » aussi médiocre que ses confrères. Comme le veut la tradition, le match du PSG face à un club amateur en coupe de France ce week-end a été l’occasion pour certains journalistes paresseux de répéter les idées reçues habituelles sur le méchant parisien. Cette fois-ci, c’est Le Monde qui s’y colle, dans un article titré avec beaucoup d’à propos : « Le PSG prive Agen de sa fête en coupe de France », paru dans l’édition du 25 janvier : « Les amateurs ont été éliminés par les “pros”. […] Cela serait tellement plus simple de le disputer au Parc des Princes, sinon à Bordeaux, faisaient valoir [les dirigeants parisiens]. Motif invoqué ? La sécurité. Présumé incapable de faire face aux ultras du PSG, Agen allait être privé de fête. […] Les Parisiens n’ont sans doute pas la moindre idée de l’hospitalité dans ce terroir rad-soc où l’on accueille le visiteur avec un sachet de pruneaux. […] Toute l’énergie locale a été déployée dans la mise aux normes sécuritaires avec 50 000 euros dépensés pour les barrières. […] Tout cela en pure perte. Car les Parisiens, comme les Tartares du désert, ne sont pas venus. Leur déplacement a été annulé in extremis par le président du PSG, Robin Leproux. On aurait pu commencer par là. » Commencer par interdire les supporters parisiens, voilà une mesure pleine de bon sens ! Oublions le conflit « Robin Leproux » un instant : que le PSG ne fasse pas la police dans la rue ou au Stade de France, et il est accusé de laxisme, sanctionné par les instances sportives et menacé par les responsables politiques ; que le PSG s’assure que les mesures de sécurité sont au rendez-vous, et il est accusé de vouloir « gâcher la fête du football ». Et si des incidents avaient éclaté à Agen, qui en aurait porté la responsabilité ? Rappelons au passage que l’installation de barrières pour près de 50 000 € était une obligation figurant dans le cahier des charges de la FFF pour un match à ce niveau de la compétition, selon le Parisien. « Le PSG avait fait savoir qu’il renonçait à céder sa part de la recette au club amateur, comme le veut l’usage en coupe de France », affirme encore Le Monde, qui réussit à combiner dans la même phrase une légende urbaine et une inexactitude totale : nombreux sont les clubs pros à ne pas respecter cet « usage », tandis que le club de la capitale a, lui, fait don de 27 000 € au SU Agen dès dimanche soir, selon La Dépêche du Midi. « À la sortie, la recette agenaise devrait avoisiner les 90 000 €, estime le quotidien régional. De quoi mettre un peu de beurre dans les épinards du SUA. » Mais encore fallait-il se renseigner…

- Paris sanctionné par la LFP. Lors de la rencontre PSG-Monaco comptant pour la 18e journée de L1, les deux clubs avaient, avec l’accord de l’arbitre, préféré jouer avec le ballon orange de la Ligue Europa et non avec le ballon rose fourni par Puma. Les deux clubs ont été sanctionnés par la commission des compétitions de la LFP : « Le match PSG-AS Monaco du 18 décembre 2010 s’est disputé sur un terrain partiellement enneigé avec un ballon qui n’était pas la version “neige” du ballon officiel de la Ligue 1. Le PSG et l’AS Monaco ont enfreint l’article 317 des compétitions de la LFP qui stipule que tous les matches de Ligue 1 et de Ligue 2 doivent être joués avec les ballons officiels. Les représentants du PSG et de l’AS Monaco ont reconnu leur responsabilité devant la commission des compétitions, qui a condamné le PSG à une amende de 7 500 euros et l’AS Monaco à une amende de 5 000 euros. » Puma verse quatre millions d’euros par an à la Ligue pour être le fournisseur exclusif de ballons dans les compétitions qu’elle organise. (source : LFP.fr)

-  Football365 participe à la désinformation. Alors que de nombreux médias français persistent à croire — et, plus grave, à faire croire — que le PSG réussit peu face aux clubs amateurs, ancrant inexorablement cette idée reçue dans l’opinion publique, Paris est, au contraire, l’équipe professionnelle qui tombe le moins souvent dans le piège du petit poucet. Depuis qu’il évolue en première division, le PSG ne s’est fait éliminer qu’une seule fois par un club évoluant en CFA ou dans une division inférieure — le fameux Clermont-PSG de 1996/1997 —, en 22 matches disputés face à de tels adversaires ! Un détail qui n’empêche pas football365.fr d’affirmer le contraire : « Jadis victime favorite des petits clubs, le PSG n’a que très peu tremblé à Agen, malgré la résistance de l’équipe de CFA 2. » À quoi tient la réputation d’un club ? À quelques lignes écrites à la va-vite…

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

- Arles-Avignon : l’arbitre a été désigné. Pour cette 21e journée de Ligue 1, qui verra le PSG se déplacer chez la lanterne rouge Arles-Avignon, la LFP vient de désigner Damien Ledentu. La dernière fois que cet arbitre de 42 ans a pris part à un match du PSG, c’était au Parc des Princes pour la réception de Nice. Paris n’avait alors pu faire mieux que 0-0.

- Lacour et Saez jugent Kombouaré. En n’effectuant qu’un léger turn-over lors des derniers matches de son équipe, Antoine Kombouaré met tout en œuvre pour s’assurer des résultats à court terme. Deux de ses anciens protégés, Guillaume Lacour, qu’il a connu à Strasbourg, et José Saez, qu’il a coaché à Valenciennes, estiment que cette pratique peut être préjudiciable sur le moyen terme. « De Valenciennes à Paris, il n’a pas changé, estime l’attaquant nordiste. C’est le patron, et il le fait savoir. Quand il y a des mecs qui ne jouent pas, ça peut faire des étincelles. » « À Strasbourg, au bout d’un moment, ça marchait un peu moins, raconte de son côté Guillaume Lacour. Certains peuvent être usés par le fait de moins jouer. Et puis la lassitude, même avec un très grand entraîneur, ça peut arriver. » Si certains estimeront que les récentes polémiques liées à Sessegnon et à Luyindula peuvent trouver un fondement dans ces propos, les résultats actuels du Paris Saint-Germain plaident en faveur du Kanak, ce que Saez n’oublie pas de retenir, tout en appuyant sur l’impartialité de l’entraîneur parisien : « Vus les résultats de son équipe, c’est compliqué pour lui de changer de composition. Mais il met tout le monde sur un pied d’égalité. Tu peux lui montrer que tu es le meilleur, il te donnera ta chance. » (source : 20minutes.fr)

- Ricardo dément un retour à Bordeaux. Les derniers résultats des Girondins de Bordeaux sont à l’origine d’une rumeur selon laquelle Jean Tigana serait bientôt remplacé par Ricardo. Joint par Sud-Ouest, le Brésilien a démenti tout contact avec les dirigeants girondins : « Je n’ai pas suivi les résultats du foot en Europe ce week-end. Je n’imaginais pas que Bordeaux vivrait ces événements et il est très étonnant de constater que mon nom sort dans la presse. J’ai beaucoup d’admiration pour Jeannot [Tigana], pour ce qu’il a réussi. Il était venu passer quelques jours ici alors que j’étais l’entraîneur de São Paulo. J’ai beaucoup discuté avec lui. Je suis sûr qu’il va réussir avec Bordeaux. Je suis son premier supporter. »

- Ibrahimovic fan de Yepes. Alors qu’il semblait être sur la pente descendante, Mario Yepes a surpris tout le monde en rejoignant le Milan AC de Zlatan Ibrahimovic l’été dernier. Et l’attaquant suédois ne tarit pas d’éloges à propos de l’ancien défenseur parisien : « Yepes a fait un grand match [face à Cesena], il a été le meilleur joueur sur le terrain. Ça signifie qu’on a un super groupe. On a des joueurs qui ne jouent pas toujours mais qui font du bon boulot lorsqu’ils rentrent. » Le Colombien a ensuite réagi à ces propos, pour remercier l’attaquant milanais : « Ses paroles signifient beaucoup pour moi. On forme un groupe uni. Ce qu’a dit Ibra à mon sujet, je le pense de tous mes coéquipiers. » (source : francefootball.fr)

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

9 votes
Votez

2 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Ludovic
    25 janvier 2011 12:05

    Que dire à propos du Monde et de Foot 365 ? C’est désolant…

  • #2

    Votez
    stanc
    25 janvier 2011 13:02

    Le plus désolant, c’est qu’il se disent journalistes. La moindre des choses quand on est journaliste, c’est de vérifier ses informations, d’autant plus quand c’est facile à faire.

    Peut-être que pour eux, tout club est petit comparé au PSG. Et là, on peut pas leur donner tout à fait tort Clin d'oeil Mais du coup, on ne peut perdre que contre des petits et la réputation est justifiée… Je sais, c’est un peu capillotracté mais je leur cherche des circonstances atténuantes Mouais

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG