Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Giuly veut trois victoires d’ici la trêve

lundi 6 décembre 2010, par Julien Siriex

Avec un but et une nette implication sur les réalisations de Bodmer et de Nenê face à Brest, Ludovic Giuly a réalisé une prestation offensive de haute volée. Mais le lutin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et déclare au Parisien qu’il compte bien faire le plein de points d’ici Noël.

Outre le déplacement à Lviv en Ligue Europa — un match nul suffit à Paris pour conserver la première place du groupe —, les hommes d’Antoine Kombouaré se déplaceront à Valenciennes (17e journée) puis à Nancy (19e journée) et recevront Monaco (18e journée). Un calendrier abordable pour un PSG sûr de sa force et qui espère bien conserver son rythme actuel face à ces adversaires : « On savait qu’en cas de succès on doublait Brest. Là, il y a eu la manière et les buts. C’est bien. On ne va rien lâcher jusqu’à la trêve. Si on joue comme ça et qu’on reste solidaires, on a de belles choses à accomplir. […] On fait tout pour rester dans le haut du classement. »

Mais si Paris peut effectivement finir l’année 2010 en boulet de canon, il peut tout aussi bien redescendre rapidement au classement. En ce sens, Ludovic Giuly reste mesuré et prudent : « On demeure concentrés et, surtout, on ne s’enflamme pas car, dans ce championnat très serré, on sait que ça peut aller vite dans un sens ou dans l’autre. On ne se prend pas la tête. Le milieu de classement n’est qu’à 3-4 points. Si on perd deux matches, on descendra à la 10e place. On n’est pas à l’abri de ça. »

Effectivement, le PSG n’est pas à l’abri d’une désillusion et une chute du podium de la Ligue 1 pourrait venir casser la dynamique et atténuer la sérénité parisienne. Cependant, Giuly ainsi que tous ses coéquipiers semblent plutôt sereins pour la suite de la compétition : « On est plus confiants que la saison dernière. On ne doute pas, on travaille bien ensemble et on a conscience qu’on peut revenir presque à tout moment. Là, on a su reprendre l’avantage au score peu de temps après avoir encaissé le but. On sait qu’on se procurera toujours des situations pour marquer. On essaie de corriger ce qui n’allait pas l’an passé. »

Suite à son but, Ludovic Giuly s’est jeté dans les bras de Sammy Traoré. Une joie non dissimulée qui permet à tous de prendre conscience des liens et de la solidarité qui existent aujourd’hui au sein du PSG. Si les joueurs parisiens conservent cette solidarité et cette envie manifeste de vaincre, l’avenir pourrait bien s’avérer radieux du côté du Parc des Princes.

JPEG - 92.3 ko
Ludovic Giuly (photo Éric Baledent)

Portfolio

Ludovic Giuly (photo Éric Baledent)

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

11 votes
Votez

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG