Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Qu’ont fait Éverton Santos, Jérôme Rothen et Loris Arnaud ?

Le bilan des joueurs prêtés par le PSG en 2010

Détail des performances des trois joueurs prêtés par le PSG cette saison

samedi 22 mai 2010, par Vivien B.

Le bilan des joueurs prêtés par le PSG en 2010

Trois joueurs sous contrat avec le PSG en 2009/2010 ont été prêtés cette saison : un en L2 (Loris Arnaud, à Clermont), un en Écosse puis en Turquie (Jérôme Rothen, aux Rangers puis à Ankaragücü ) et un au Japon puis au Brésil (Éverton Santos, à Albirex Niigata puis Goiás). PSGMAG.NET fait le point sur les performances de chacun de ses joueurs, leurs statistiques personnelles et la tendance actuelle quant à leur avenir.

Aucun des trois Parisiens prêtés cette saison ne devrait revenir au PSG : Jérôme Rothen est persona non grata depuis ses déclarations envers les dirigeants parisiens en juin dernier, Loris Arnaud souhaite une place de titulaire que le club de la capitale ne devrait pas lui assurer et Éverton Santos ne semble pas avoir prouvé qu’il méritait une deuxième chance à Paris.

Loris Arnaud à Clermont (L2)

Après sa première saison en pro en 2007/2008, Loris Arnaud (23 ans) a vu sa progression freinée par une rupture des ligaments croisés externes du genou droit en octobre 2008. Avec six petites minutes au compteur en match officiel avant la trêve, le natif de Saint-Germain-en-Laye a préféré être prêté en L2 pour gagner en temps de jeu.

Selon les informations du Parisien en janvier dernier, il s’agissait d’un prêt sans option d’achat — Arnaud a prolongé au PSG jusqu’en juin 2012 l’été dernier —, dans le cadre duquel le PSG « a pris en charge une partie du salaire de 30 000 euros mensuels pour faciliter la mutation ».

Titulaire durant toute la demi-saison — 16 matches sur 17 —, Loris Arnaud a contribué aux bonnes performances du Clermont Foot : onzième à 4 points de la relégation à son arrivée fin janvier, le club auvergnat termine finalement sixième à 6 longueurs d’une promotion en L1.

Le numéro 9 de Clermont totalise 3 buts et 2 passes décisives — il joue en pointe, son poste de prédilection, et non milieu droit comme au PSG. Fin avril, son entraîneur, Michel Der Zakarian, se disait satisfait de lui :

On est très content de Loris Arnaud, qui a marqué trois buts depuis son arrivée. Il a bien remplacé Mustapha Yatabaré, parti lors du mercato d’hiver à Boulogne.

Sur lequipe.fr, le joueur tirait également un bilan positif de son prêt :

Le coach me fait jouer donc c’est positif. En plus, les résultats suivent. Mais même s’il n’y avait pas eu cette fin de saison à enjeux, j’aurais trouvé mon prêt très intéressant. À mon âge, j’ai besoin de jouer. Tout simplement. En plus, j’ai eu la chance de marquer à trois reprises.

Je n’y pense pas vraiment [à mon retour], mais il faudra forcément qu’il y ait une discussion entre les dirigeants, l’entraîneur, mon agent et moi. Je veux savoir ce qu’ils comptent faire de moi. Car même derrière Guillaume Hoarau et Mevlut Erding, il y a des joueurs d’expérience comme Peguy Luyindula et Mateja Kezman.

Repartir ? Pourquoi pas. Comme je vous l’ai dit, j’ai besoin de jouer pour lancer ma carrière. Un prêt ou un transfert est envisageable. Mais bon, j’a encore deux ans de contrat et je sais que les dirigeants parisiens sont venus me voir quand j’ai joué face à Angers et face à Dijon. Ils étaient plutôt contents de ce qu’ils avaient vu. C’est en tout cas les échos que j’ai eus.

Plus récemment encore — la semaine dernière —, Arnaud précisait ses ambitions dans un article de France Soir :

Je pense avoir ma carte à jouer en L1, que ce soit à Paris ou ailleurs. […] S’imposer au PSG est difficile, surtout en attaque. Il n’est pas sûr qu’Erding, Luyindula, Hoarau ou Kezman partiront… Être juste dans les 18 sans être titulaire ne m’intéresse pas. Je suis arrivé à un âge où je dois avoir du temps de jeu. […] J’aimerais suivre les traces de Nicolas Anelka, mon idole, qui vient lui aussi des Yvelines. L’idéal serait de m’imposer en Ligue 1 puis de jouer un jour la coupe du monde.

Loris Arnaud (photo Éric Baledent)

Jérôme Rothen à Ankaragücü (Turquie)

Après les propos peu amènes qu’il a tenus envers la direction du PSG début juin, Jérôme Rothen (32 ans) est invité à se trouver un nouveau club. Fin août, alors qu’un accord a été trouvé avec Schalke 04, le club allemand se voit contraint de renoncer au transfert, n’ayant pas réussi à vendre Rafinha comme ils l’avaient prévu. Le dernier jour du mercato, l’ancien Monégasque s’engage donc avec les Rangers (Écosse) pour un prêt d’un an assorti d’une option d’achat estimée à 1 M€ ou 2 M€ selon les journaux à l’époque.

À Glasgow, Jérôme Rothen dispute les premiers matches en tant que milieu droit, puis sort définitivement de l’équipe après quelques semaines. Il raconte ses mésaventures écossaises dans une longue interview publiée sur le site de So Foot. Extraits :

Le week-end arrive, on joue les derniers, y a une hécatombe, y a plein de malades, plein de blessés, y a huit absents, donc je me dis tant mieux, je vais jouer, je vais enfin profiter, et là il me fait un coup… Il met le jeune de 18 ans à droite, il met l’Américain Beasley qui n’avait plus joué depuis un an, à gauche, il ramène des jeunes qui ne s’étaient jamais entrainés avec nous avant et il me met sur le banc. Donc sur le banc, t’as que des jeunes, le deuxième gardien et moi, des gamins de 17 ans, moi je faisais la nounou. Le match il est bidon, nous on est bidon, et avant la mi-temps, le milieu gauche qui se pète ! Là je me dis que si c’est pas maintenant, ce sera jamais, eh bah non, il fait remonter l’arrière droit en milieu droit et il met le milieu droit à gauche…

Au total, il aura disputé quatre matches de championnat et trois de Ligue des Champions avec les Rangers. Fin janvier, il est libéré de son prêt en Écosse, et se voit de nouveau prêté par le PSG : cette fois-ci à Ankaragücü, en Turquie. Quinzième à son arrivée, le club d’Ankara termine finalement à la onzième place.

Toujours sur sofoot.com, Rothen évoquait son amour pour le PSG et son souhait de revenir à Paris l’été prochain, même s’il sait que les chances sont minces :

Quand je regarde les matches à la télé ou que je vais au Parc, même si ça s’est mal passé en fin de saison dernière, je suis prêt à rejouer [au PSG]. J’étais rancunier envers les sifflets du Parc au début, mais maintenant, c’est oublié. Vu le contexte dans lequel je suis parti et ce qu’on m’a fait comprendre, franchement, je suis assez pessimiste. Mais on ne sait jamais. […] [Je suis amoureux de Paris] Pour toujours. J’ai passé cinq années là-bas. Peu de joueurs passent autant d’années dans ce club. Même si la fin gâche un peu les choses, j’ai vécu des moments forts, gagné des coupes et j’ai réalisé mon rêve. […] Cet amour, je l’ai, et il ne s’effacera pas. Moi tu vois, le poster je l’ai, je suis dessus et on peut pas m’enlever, cet amour pour le PSG c’est là et ça restera. Ça en embête certains mais c’est comme ça.

Fin avril, Rothen évoquait à nouveau son avenir sur RMC :

Je vais revenir à Paris [cet été]. J’appartiens au PSG. Si je sens que je ne suis pas le bienvenu, j’espère qu’on pourra trouver un terrain d’entente. De là, je pourrais prendre une autre destination. Je n’irai pas au clash, parce que le PSG est un club que j’aime. On fera le point.

Jérôme Rothen est sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2011.

Jérôme Rothen (photo Éric Baledent)

Éverton Santos au Goiás EC (Brésil)

Après un prêt à Fluminense (Brésil) la saison dernière — 30 matches, 5 buts —, et malgré sa volonté de revenir au PSG, Éverton Santos (23 ans) a été de nouveau prêté l’été dernier, à Albirex Niigata (Japon). Le Brésilien a inscrit 3 buts en 13 matches, son club se classant huitième de J.League.

En mars 2010, Éverton Santos est rentré au Brésil, au Goiás EC — toujours dans le cadre d’un prêt. Il y a disputé la fin du championnat de l’État du Goiás et participe actuellement au championnat du Brésil 2010, qui a débuté en mai. Le Goiás Esporte Clube s’est fait éliminer en huitièmes de finale de la coupe du Brésil 2010.

Éverton Santos est sous contrat au PSG jusqu’en juin 2012.

PNG - 278.1 ko
Éverton Santos

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

8 votes
Votez

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG