Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Stats, bilan, avenir : les attaquants

Bilan 2011/2012 : les attaquants du PSG (6/6)

dimanche 27 mai 2012, par Gauthier B.

Bilan 2011/2012 : les attaquants du PSG (6/6)

À peine la saison 2011/2012 terminée, PSGMAG.NET passe en revue l’effectif du PSG. De Neeskens Kebano (37 minutes toutes compétitions confondues) à Nene (3 978 minutes), chacun des 32 joueurs sous contrat à Paris cette saison est passé au crible : leur bilan 2011/2012 — statistiques et analyse —, leur avenir. Sixième partie : les attaquants.

Les statistiques indiquées ci-dessous concernent tous les matches officiels du PSG en 2011/2012 : L1, Ligue Europa, coupe de France, coupe de la Ligue.

Kevin Gameiro

- Temps de jeu : 45 matches (dont 31 titularisations) — 60 minutes / match
- Bilan : 14 buts — 2 passes décisives — 5 implications1 penalty obtenu — 0 carton jaune — 0 carton rouge

Son bilan en 2011/2012

En constante progression depuis son arrivée à Lorient, Gameiro rejoignait Paris avec le statut de meilleur attaquant français de L1, et second choix chez les Bleus, juste derrière Benzema. Ses premiers matches à Paris sont très bons. L’ancien Strasbourgeois est en confiance, et cela se sent. Ses appels sont tranchants, et il place superbement le ballon sur ses réalisations — il marque quatre fois au mois d’août. Le premier accroc intervient en septembre, lors du match face à Nice. Nene obtient un penalty, Gameiro s’invente une règle — le joueur qui subit la faute ne doit pas tirer le penalty —, et peste contre Nene qui ne veut pas le laisser tirer. L’incident est heureusement vite oublié, et Gameiro repart de l’avant, inscrivant un triplé contre Ajaccio. Il va toutefois vivre ensuite une période de mutisme offensif, traversant certains matches sans créer le danger, d’autres en ratant une multitude d’occasions franches — la rencontre face à Caen en est un exemple. Il montre tout de même qu’il est un battant, en multipliant les courses, mais à l’instar du Erding de la saison précédente, le constat est surtout qu’il n’y arrive pas. Pour certains, l’explication tiendrait dans l’égoïsme des milieux offensifs. Que cet égoïsme soit avéré ou non, il ne peut pas tout expliquer : Gameiro a raté beaucoup d’occasions de but au cours de la saison. Entre la mi-octobre et la fin de l’année, il ne marque qu’une fois, à Sochaux.

Après une petite blessure début janvier, Gameiro revient, très certainement satisfait de l’absence de recrue offensive au mercato hivernal. Il réalise un doublé en coupe de France et marque un autre but contre Evian TG, mais il subit d’abord le retour en forme de Guillaume Hoarau, puis la tactique d’Ancelotti qui joue parfois sans attaquant de métier. Ainsi, alors que Kombouaré lui avait maintenu sa confiance lors de toute la phase aller, Gameiro passe de plus en plus de temps sur le banc de touche : seulement quatre titularisations en L1 à partir de fin février. En plus de sa place au PSG, il perd celle dans le groupe France et ne participe pas à l’Euro.

Son avenir au PSG

Le PSG va certainement recruter un attaquant de pointe d’envergure la saison prochaine. Auquel cas Kevin Gameiro serait rétrogradé dans la hiérarchie des pointes parisiennes, hiérarchie qu’il est déjà loin de dominer. La question de son avenir se pose donc : est-il prêt à entamer une saison dans la peau d’un deuxième voire troisième choix ? Si la réponse est non, un départ serait inéluctable.

JPEG - 146.5 ko
Kevin Gameiro
Photo Éric Baledent — PSGMAG.NET

Guillaume Hoarau

- Temps de jeu : 26 matches (dont 10 titularisations) — 39 minutes / match
- Bilan : 6 buts — 3 passes décisives — 2 implications0 penalty obtenu — 3 cartons jaunes — 0 carton rouge

Son bilan en 2011/2012

Guillaume Hoarau a quelque peu revécu le cauchemar de sa deuxième saison parisienne. Très bon lors des matches amicaux, qu’il soit associé à Gameiro ou à Bodmer, Hoarau se blesse aux adducteurs lors de la deuxième journée de championnat, puis à l’épaule face à Differdange pour son retour. Il s’agissait en fait d’un problème récurrent qu’il traînait depuis de nombreux mois, et il décide de se faire opérer. Hoarau est donc absent des terrains jusqu’à décembre. Il revient pour un match européen face à Bilbao, et transforme un penalty.

En janvier, il est titulaire pour la première d’Ancelotti face à Locminé. Mais, à court de forme, il a du mal à briller. Il effectue ensuite plusieurs entrées en jeu, et est décisif lors du match important contre Montpellier — son 50e but pour Paris, il est seulement le neuvième joueur de l’histoire du club à atteindre ce total. Hoarau est alors de retour en grande forme ; il est titulaire pour le match qui suit à Lyon. On revoit alors un Hoarau de niveau international, qui prend tous les ballons aériens, est collectif et buteur. Il égalise notamment dans les dernières secondes d’une superbe tête. Hoarau est l’attaquant titulaire jusqu’à fin mars, puis Ancelotti adopte définitivement sa tactique sans attaquant de pointe. Hoarau est alors utilisé en remplaçant, et il entre généralement dans les dernières minutes pour mettre sa tête sur les phases arrêtées… défensives.

Son avenir au PSG

Guillaume Hoarau se retrouve à peu près dans la même situation que Kevin Gameiro, si ce n’est que le Réunionnais semble vivre cela avec bien plus de philosophie. Peu aidé dans sa carrière par de longues blessures, Hoarau se satisfait de la moindre minute de jeu, et se montre toujours de bonne humeur. Aussi est-il tout à fait envisageable de le voir continuer avec Paris l’an prochain, dans le rôle de second attaquant du club.

Mevlüt Erding

- Temps de jeu : 19 matches (dont 6 titularisations) — 34 minutes / match
- Bilan : 2 buts — 3 passes décisives — 2 implications0 penalty obtenu — 1 carton jaune — 0 carton rouge

Son bilan en 2011/2012

Après un exercice 2010/2011 difficile, Erding semblait vouloir se relancer loin du PSG. Barré par l’arrivée de Gameiro, le Turc risquait de n’avoir que peu de temps de jeu. Après avoir déclaré qu’il était prêt à se battre pour sa place, Erding était annoncé tout proche de Rennes fin août. Il joue alors son probable dernier match avec le PSG lors d’un déplacement à Toulouse, en entrant pour les dernières secondes. Il marque le but de la victoire, et offre ensuite une passe décisive. Il annonce dans la foulée qu’il reste au club, sans que l’on sache réellement de qui vient la décision. La blessure de Hoarau a peut-être poussé les dirigeants parisiens à bloquer le départ de l’ancien Sochalien.

Erding reste donc, mais il sera toujours le remplaçant de Gameiro, ne débutant aucun match de L1 — bien qu’il rentre régulièrement en cours de rencontre. En revanche, il est l’attaquant attitré des coupes, puisqu’il débute l’essentiel des matches de Ligue Europa et celui de coupe de la Ligue — où il marque son seul autre but. Lors de ces apparitions, Erding ne se montre pas indispensable ; son envie fait toujours plaisir à voir, mais il n’arrive pas à titiller Gameiro, qui traverse pourtant une crise de confiance à l’automne. En janvier, avec le retour de Hoarau, Erding voit le match contre Toulouse depuis la tribune et décide de répondre enfin favorablement aux avances d’Antonetti, l’entraîneur de Rennes. Erding quitte donc le PSG au bout de deux ans et demi.

Loris Arnaud

- Temps de jeu : 0 match (dont 0 titularisation) — 0 minute / match
- Bilan : 0 but — 0 passe décisive — 0 implication0 penalty obtenu — 0 carton jaune — 0 carton rouge

Son bilan en 2011/2012

Revenu d’un prêt mitigé à Angers (L2), Arnaud n’avait pas forcément énormément d’espoirs au moment de reprendre l’entraînement avec le PSG. Il dispute certes les rencontres amicales, mais se voit être rétrogradé en CFA par Antoine Kombouaré au début du mois d’août. Arnaud s’entraîne donc avec les jeunes du club, mais a un comportement tout à fait louable étant donnée la situation. Il ne dit pas un mot plus haut que l’autre, et joue les rencontres de l’équipe réserve sans rechigner. Il fait un essai à Middlesbrough, puis est réintégré en équipe première quelques semaines après l’arrivée de Carlo Ancelotti. Il est convoqué une fois avec les pros, mais ne figure jamais sur une feuille de match officiel.

Son avenir au PSG

En fin de contrat, Arnaud va s’en aller, en espérant que cette année blanche au niveau professionnel ne l’empêche de trouver un club. Ce jeune joueur a déjà 25 ans, et il a perdu suffisamment de temps entre blessures, prêts moyennement réussis et matches en équipe réserve.

Peguy Luyindula

- Temps de jeu : 0 match (dont 0 titularisation) — 0 minute / match
- Bilan : 0 but — 0 passe décisive — 0 implication0 penalty obtenu — 0 carton jaune — 0 carton rouge

Son bilan en 2011/2012

Blessé en fin de saison dernière, Peguy Luyindula a effectué la reprise avec tous ses partenaires, disputant les premiers matches amicaux. Puis il s’est vu signifier par Antoine Kombouaré qu’il allait devoir suivre les séances de Franck Rizzetto, entraîneur de la réserve parisienne. Luyindula fait alors quelques apparitions avec la réserve, puis rentre en conflit public avec ses dirigeants. Il accorde plusieurs interviews expliquant sa situation, demande de l’aide de la part de l’UNFP et attaque finalement en justice Antoine Kombouaré, Leonardo, Jean-Claude Blanc et Philippe Boindrieux pour harcèlement. Malgré cela, il est réintégré au groupe pro par Carlo Ancelotti, qui le convoque ensuite régulièrement pour les matches. Il fait quelques bancs de touche, mais passe le plus clair de son temps en tribune, et ne rentre jamais en jeu.

Son avenir au PSG

En fin de contrat, il était attendu que Luyindula quitte le club. De façon tout à fait surprenante, il a été le premier joueur à prolonger son bail lors de l’intersaison. Le PSG a annoncé dans le même temps que Luyindula mettait fin à ses actions en justice à l’encontre du club.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

7 votes
Votez

18 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    manu
    27 mai 2012 12:09

    merci psgmag pour ce bilan !!

  • #2

    Votez
    Keb
    27 mai 2012 15:19

    Merci pour ces bilans !!

    Bon vous voyez qui en attaque l’année prochaine vous ?? Je rêve personnellement de voir Falcao !! Plus qu’un Higuain, Pato ou autre !! Ce mec irait parfaitement bien en attaque ! Je vais en toucher 2 mots à Nasser :)
    Sinon Hulk aussi, en numéro 2 :p

  • #3

    Votez
    Nik da
    27 mai 2012 15:53

    Moi je moi je me demande si Lavezzi, qui semble être une piste prioritaire (bon ça reste de la rumeur hein) c’est une si bonne idée. Perso je l’ai connu que cette année avec son pote cavani. Il avait bien joué avant ? Quelqu’un qui s’y connaîtrait plus que moi pourrait il donner son avis ?
    Lautre question c’est : un pur numéro 9, très bien mais on le met ou ? Je me doute bien que c’est pour l’attaquerons j’ai l’impression qu’ancelotti a réussi à trouve une formule qui marche super bien, en fin de saison au moins, avec les trois nene menez pastore devant sans réel attaquant. Si on a un numéro 9 on en sort un de ces trois là ?

  • #4

    Votez
    Puddingalarsenic
    27 mai 2012 19:10

    err : les liens pour les articles 3/6 à 5/6 à la fin de cet article ne sont pas bons…

    Sinon beau travail et merci pour ce bilan.

  • #5

    Votez
    CRPMP
    27 mai 2012 19:55

    J’espère qu’Ancelotti va ENFIN aligner en pointe Hoarau ET un autre attaquant de pointe (Gameiro, jespère, mais ça sera sûrement une recrue)

  • #6

    Votez
    Keb
    27 mai 2012 20:23

    Impossible CRPMP !! Ou alors possible mais en petite coupe, voir en championnat avant un déplacement en LDC. On va forcément voir un nouvel attaquant débarquer - d’un gros niveau donc titulaire - donc il va même y avoir une bagarre derrière pour garder sa place ! En tout cas j’ai hâte de voir ds quelle compo on va jouer, avec quels joueurs…

  • #7

    Votez
    .f3n0m3n0.
    27 mai 2012 20:29

    Je ne pense pas qu’Ancelotti change de système et passe à 2 pointes,il aurait pas mis en place cette tactique pour tout changer durant l’été alors qu’en plus il semble avoir trouvé la formule avec 3 milieux offensifs permutant tout le temps, et Lavezzi est ce type de joueur : un milieu offensif capable d’être efficace, rapide, technique et qui a l’expérience de la LDC. Son recrutement pourrait être intéressant dans cette optique.
    Nik Da c’est la concurrence si ils sont 4 pour 3 postes sachant qu’il va y’avoir 4 compétitions à jouer Ancelotti va faire tourner, c’est comme ça dans tous les grands clubs et ils vont devoir s’y faire

  • #8

    Votez
    Keb
    27 mai 2012 23:23

    C’est clair qu’un MO supplementaire ne fera pas de mal ! 4 pour 2 postes, c’est normal. Il y aura de la concurrence mais beaucoup de matchs a jouer donc pas de probleme ! Je ne connais pas non plus Lavezzi, mais je fais totalement confiance à Leonardo, si jamais Lavezzi est une vraie cible !

    Sinon voir Diarra Gourcuff Valbuena et Martin jouer en équipe de France et ne pas voir Matuidi me fend le cœur !! Blanc me déçoit.

  • #9

    Votez
    Hannibal Lecter
    28 mai 2012 00:05

    De toute façon, il va falloir recruter des joueurs offensifs. Au moins un milieu offensif car on a eu de la chance que Nene Pastore Menez ne se blessent pas et qu’il faudra de la rotation, et un ou deux attaquants selon les départs. Je crois que Gameiro a trop de talent pour perdre son temps au PSG où il ne sera plus jamais titulaire. C’est un joueur qui fera le bonheur d’équipes visant les cinq premières places, autant ne pas ruiner sa carrière, je l’aime bien. Hoarau, c’est autre chose, il est un peu plus vieux, souvent blessé et semble moins mal vivre la situation. Donc un départ de Gameiro (mais pas à Lille qui veut jamais rien nous vendre au prétexte qu’on est un concurrent mais qu’a jamais été emmerdé de vendre ses meilleurs joueurs à Lyon, c’est une belle bande de haineux à notre égard, ça me plairait qu’on leur rende la pareille), un attaquant de haut niveau, un milieu pouvant remplacer sans perte de niveau les trois offensifs, et un attaquant remplaçant pour aller avec Hoarau, ce qui fait quatre milieux offensifs et trois attaquants. Ca ne me semble pas de trop pour jouer sur tous les tableaux et viser un titre en L1, voire des quarts en LDC ou la victoire en ligue Europa si on y est reversés.

  • #10

    Votez
    Hannibal Lecter
    28 mai 2012 00:10

    Si on va plus loin, je crois que Lavezzi est plus le milieu off que l’attaquant de haut niveau attendu, d’après ce que j’entends c’est pas un avant-centre. Il manque donc la pointe de haut niveau (Higuain ? Falcao ? Hulk ? Leandro Damiao ?…) et l’attaquant de substitution si Gameiro s’en va. On ajoute un arrière gauche et on est bons, non ?

    (Et question pour les webmasters, pourquoi mon premier essai d’envoi de message est-il toujours foiré ?)

  • #11

    Votez
    m3d
    28 mai 2012 01:54

    depuis son arrivée en Lorient

     ;)

    Sinon, j’ai attendu la fin des 6 articles pour commenter, et suis d’accord avec vous : entre les jeunes qui seront pretes en L2, les anciens jeunes qui meme avec Colony n’auraient pas perce, tres peu de joueurs seront pousses dehors (Ceara ?). La balle est dans le camp des joueurs, et je trouve que c’est une noble maniere de renforcer l’equipe. On annonce "seulement" 1 joueur par ligne, plus remplacements des joueurs qui partieraient d’eux-meme. Qu’ils soient nouveaux (Gameiro,Douchez,Lugano) ou fassent parti des meubles (Armand, Camara), s’ils veulent jouer a Paris, ils sont chez eux…

  • #12

    Votez
    m3d
    28 mai 2012 02:02

    La rumeur du jour c’est Lass Diarra pour la ligne du milieu. Ce qui serait logique : recruer une pointe ET un 10, c’est dur. Recruter un 6 supplementaire permet de faire monter Bodmer d’un cran, et donc de n’avoir a chercher qu’une pointe. Selon la rumeur, le depart de Gameiro est quasiment acte, il etudierait meme des pistes en Australie… du coup la prolongation de Luyindula en 3e buteur a un sens.

  • #13

    Votez
    lidou
    28 mai 2012 08:14

    @m3d : En étant méga dégueu, on peut même dire que Lass il peut dépanner en latéral droit ce qui, selon les départs en défense (Lugano, Ceara, Camara voire Armand), inciterait à ne recruter qu’un seul défenseur (le poste dépendant donc des joueurs restants).
    Pour le MO, n’oublions pas que Nene n’a toujours pas prolongé et que si nos dirigeants sont toujours à la recherche du nouveau Messi, espérons qu’ils ne sacrifieront pas notre danseur de samba (je n’y crois pas une seconde mais ça a le mérite de relancer le débat des new Messi qataris)

  • #14

    Votez
    Vivien B.
    28 mai 2012 09:28

    @ m3d, @ Puddingalarsenic : corrigé, merci.

    @ Hannibal Lecter (et autres pseudos Clin d'oeil ) : ton premier envoi de message a systématiquement réussi, c’est ton deuxième envoi qui a systématiquement été bloqué (automatiquement) pour cause de renvoi à l’identique.

  • #15

    Votez
    Keb
    28 mai 2012 10:35

    Lass Diarra…. Je vois pas trop l’utilité !! Avec Chantome, Matuidi, Momo, Motta, Bodmer voir Jallet/Armand/Maxwell on a suffisamment de millieux défensifs/relayeurs ! En revanche avec les seuls Nene, Menez, Pastore ou Bodmer aussi, sa fait peu en MO dans le système de jeu proné par Carlo !

    Niveau défense, je me pose la question entre un latéral gauche ou un latéral droit. Maxwell ne m’a vraiment pas impressionné, j’espère que cela est due à sa préparation et qu’il sera bien meilleur l’année prochaine. Un latéral droit d’un top niveau sa serait dommage pour Jallet, mais bon, il faut ce qu’il faut !!

  • #16

    Votez
    Laura Ingalls
    29 mai 2012 07:36

    @ Vivien B
    Merci pour l’info, j’ai souvent du mal avec mes envois de posts. Excusez-moi pour le dérangement.

    Autrement, pour Lavezzi, ce serait bien engagé. Concernant Lass Diarra, pareil que vous, le sentiment que ce serait de trop globalement et surtout qu’il ferait un peu doublon avec Matuidi qui donne satisfaction. Après, il faut aussi voir que Lass à 5M€, ça paraît peu cher au vu de la qualité du joueur. En plus, il est français, n’a que 27 ans et il est né à Paris. Du coup, même si j’aimerais bien qu’on suive le modèle Barça (qui n’a pas une profondeur de banc énorme et qui donne leur chance aux jeunes) et non le modèle Real (qui empile les internationaux), ça me paraît assez plausible qu’ils essaient de le faire venir.

  • #17

    Votez
    Kob_bzh
    29 mai 2012 18:36

    Un grand merci pour cette série d’articles, incroyablement complets.

    Lire les bilans du Parisien après ça, c’est comme boire cul-sec un verre de la Villageoise que l’on aura payé 30€ après avoir dégusté un Mouton Rothshild à l’oeil…

  • #18

    Votez
    parole de supporters
    4 juin 2012 01:51

    Est-ce vraiment utile d’avoir un attaquant fixe ?
    Dans le système de Carletto sans attaquant, l’équipe me parait plus équilibrée et les 3 de devant peuvent faire preuve de créativité en permutant pour troubler l’adversaire. Ce qui déséquilibre le bloc défensif adverse pour notre plus grand bonheur. Une pointe fixe pousserait les autres équipes à rester derrière pour nous prendre en contre.
    Le recrutement de Lavezzi est donc une bonne chose pour le système en 4-3-2-1 d’Ancelotti puiqu’il a pour avantage de pouvoir jouer sur tout le front de l’attaque. "Le joufflu" est déjà bienvenue à Paris

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG