Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

PSG 1-3 Lyon : les faits marquants

[CDF] Retour sur PSG 1-3 Lyon (vidéos)

jeudi 22 mars 2012, par Gauthier B., Vivien B.

Au programme de ce « retour sur le match » : joueur par joueur, infos diverses, statistiques, vidéos, les réactions.

Les enseignements du match

Joueur par joueur

Le PSG éliminé de toutes les coupes, Nicolas Douchez a vraisemblablement disputé son dernier match de sa saison, voire même de sa carrière parisienne si d’aventure il souhaitait quitter le club l’été prochain. Peut-être aurait-il pu être un peu plus alerte sur le coup franc de Kallström — et encore, le tir du Suédois est particulièrement précis —, mais il n’a en dehors de cela rien à se reprocher sur les buts encaissés. Et comme Lyon n’a pas d’autre tir cadré à son actif, Douchez n’a pas eu l’occasion de briller par ailleurs.

En défense centrale, Alex et Diego Lugano étaient alignés ensemble pour la première fois. Globalement assez dominateur, le duo a tout de même sa part de responsabilité sur le second but : Lugano fait mine d’intercepter le centre, Alex arrête du coup sa course et Lisandro peut marquer tranquillement derrière. Sur l’ensemble du match, c’est surtout Lugano qui tire son épingle du jeu. L’Uruguayen a en effet été excellent, avec de nombreux jaillissements très inspirés et un combat aérien globalement remporté face à Gomis. Victime d’une béquille dans un choc avec l’attaquant lyonnais, il est resté sur le terrain pour les dernières minutes alors qu’il ne pouvait visiblement plus courir.

Titularisé au poste de latéral droit, Milan Bisevac entame sa rencontre par un contrôle raté, mais enchaîne ensuite par une prestation plutôt propre balle au pied, et en étant souvent disponible pour aérer le jeu. Sur une de ses montées, en fin de première période, il offre une balle de but à Nene. Il sort à la mi-temps, vraisemblablement sacrifié afin de donner un visage plus offensif à l’équipe. À gauche, Sylvain Armand a été plutôt bon. Sa dernière saison au poste d’arrière gauche ayant été mitigée, il y a toujours une certaine appréhension à la retrouver à ce poste-là. Pourtant, le capitaine parisien a été omniprésent dans le jeu de son équipe. Il a essayé tant que possible de combiner avec Ménez et a multiplié les courses. Il a réalisé quelques récupérations autoritaires, surtout en seconde mi-temps, et a tenté plusieurs centres dont l’un amène une occasion de Matuidi. Sa prestation pourrait inciter Ancelotti à le faire jouer plus souvent.

Au milieu de terrain, Mathieu Bodmer jouait devant la défense. Pour son retour à la compétition après quelques semaines d’absence, l’ancien Lyonnais a eu une partie difficile. Sa position basse devait permettre au PSG d’avoir la vie plus facile pour ressortir le ballon, mais il en a surtout résulté un risque accentué en position de relance, avec des transmissions pas toujours aisées, et surtout pas toujours heureuses. Il sort peu avant l’heure de jeu, à court de compétition. À droite du trident défensif, Christophe Jallet a fait du bien par son activité, mais aussi son assurance technique : il a éliminé plusieurs fois son adversaire sur de bons contrôles ou de bons dribbles, avant de faire circuler la balle intelligemment. En deuxième mi-temps, il est passé au poste d’arrière droit où, dans un PSG offensif, il a pu se régaler à proposer et à combiner. L’un des meilleurs Parisiens sur la pelouse, et ce en dépit du coup franc et du penalty provoqués.

Thiago Motta jouait à gauche dans le milieu à trois, et lui aussi a eu beaucoup de mal, particulièrement en première période. Voulant toujours proposer une solution de relance courte aux défenseurs, il obtient parfois la balle dans des situations compliquées et n’a pas toujours réussi à s’en sortir : c’est notamment sur une de ses passes manquées que Lyon récupère le ballon et obtient son coup franc victorieux. En deuxième mi-temps, Paris dominant, il a repris son rôle de plaque tournante et a été bien plus utile. Par de belles transversales, il faisait passer le jeu parisien d’un côté à l’autre. En fin de rencontre, il était en revanche très nerveux et a donné toutes les munitions à l’arbitre pour qu’il l’expulse, ce que Clément Turpin n’a heureusement pas fait.

Aligné à droite, Nene n’était pas dans un grand soir, connaissant peu de réussite dans ses actions. Sur penalty, il ouvre le score, et encore une fois en prenant le gardien à contre-pied. Et en fin de première période, il a une grosse occasion pour égaliser mais appuie trop peu sa frappe. En seconde mi-temps, malgré la grosse domination du PSG, il sera finalement assez peu impliqué dans les actions dangereuses de sa formation. Côté gauche, Jérémy Ménez a livré un match assez complet. Capable de mettre en panique une défense complète sur ses accélérations, il a été l’élément le plus dangereux en parvenant à éliminer sur presque chacune de ses prises de balle. Surtout, il a allié une certaine intelligence à son explosivité naturelle en essayant de trouver les meilleures conclusions possibles à ses actions. Il n’a également pas lésiné sur les efforts défensifs, et finit la rencontre logiquement fatigué.

En pointe, Kevin Gameiro a vécu une rencontre difficile, avec finalement peu de ballons exploitables en 4-3-2-1. Malgré cela, il a eu deux situations de frappe sur lesquelles il ne joue pas toujours bien le coup. En seconde période, il n’a pas réussi à se trouver à la réception des centres ou passes de ses coéquipiers, et il sort remplacé par Guillaume Hoarau. Le grand attaquant parisien n’aura pas plus l’occasion de peser sur la partie, n’ayant aucune situation intéressante devant le but. Les autres entrants ont en revanche eu plus d’impact sur la rencontre. Apparu à la mi-temps, Javier Pastore a touché beaucoup de ballons, son positionnement libre lui permettant d’aller toujours où se trouvait le jeu. Il en a découlé de beaux enchaînements de passes très haut dans le camp adverse. L’Argentin a fini la rencontre passablement énervé par les décisions arbitrales, et est lui aussi passé assez près d’un carton rouge. Enfin Blaise Matuidi a apporté l’impact qui manquait peut-être au milieu de terrain, en étant toujours présent pour gêner les contres adverses et pour aller de l’avant ensuite : il est d’ailleurs dans le coup sur deux occasions peu après son entrée.

L’évolution tactique

Carlo Ancelotti a donc retenté son sapin de noël au coup d’envoi du match. Le PSG était disposé ainsi :

Douchez
Bisevac Lugano Alex Armand
Jallet Bodmer Motta
Nene Ménez
Gameiro

Comme il l’avait expliqué en conférence de presse, Ancelotti préfère mettre Ménez à gauche et Nene à droite quand Hoarau n’est pas là, car avec le seul Gameiro dans la surface, le centre n’est plus une arme très utile. Les créatifs sont ainsi plus incités à rentrer sur leur bon pied, ce qui a essentiellement servi à Ménez. Dans cette formation, le PSG a beaucoup de solutions de relance courte. Le PSG essayait ainsi de ressortir le ballon assez calmement, ce qui a été plutôt bien fait en première période, mais cela n’allait pas beaucoup plus loin. Il y avait en effet une densité importante de joueurs entre les trente mètres et la ligne médiane, et une fois passée cette zone, les solutions manquaient. Le jeu offensif parisien a donc été assez laborieux à se développer, mais surtout, en jouant surtout entre ses deux lignes arrières, le PSG prenait le risque de perdre le ballon assez bas. C’est ce qui est arrivé plusieurs fois, et notamment sur la faute amenant le premier but lyonnais.

En seconde mi-temps, Ancelotti a fait rentrer Pastore à la place de Bisevac pour la refonte tactique suivante :

Douchez
Jallet Lugano Alex Armand
Bodmer (Matuidi) Motta
Nene Pastore Ménez
Gameiro (Hoarau)

Dans cette formation, le PSG était bien plus à l’aise, le jeu se développant naturellement plus haut et plus vite vers l’avant : l’un des trois milieux offensifs arrivait toujours à trouver une zone où il pouvait être servi assez librement. Mais il est vrai que la physionomie de la rencontre, avec un score à rattraper pour Paris, et à défendre pour l’OL pouvait expliquer ce changement de visage. De même, et comme l’a expliqué Ancelotti, les repères de cette équipe sont dans cette formation bâtie par Kombouaré, il est donc logique qu’ils s’y sentent plus à l’aise. Le 4-3-2-1 n’est pas à jeter, loin de là, mais il nécessite peut-être une préparation un peu plus longue, axée sur la mise en place de cette tactique qui a largement fait ses preuves par ailleurs.

Les décisions arbitrales

En première période, Clément Turpin a sifflé un penalty pour Paris qui était probablement infondé. Bodmer effectue un tir et Umtiti contre le ballon d’une partie de son bras collé au corps et en se retournant. Le règlement évoque une sanction quand un joueur touche le ballon délibérément de la main, il est difficile de faire rentrer le geste d’Umtiti dans cette définition. À vrai dire, on ne voit pas ce que le défenseur lyonnais pouvait faire d’autre : le ballon lui arrive dessus à pleine vitesse, il ne pouvait pas faire disparaître ses bras… Pour avoir vécu ce genre de mésaventure avec les fameuses mains de Pichot en 2004 et 2005, les Parisiens savent bien à quel point ces mains sifflées de cette façon peuvent être frustrantes.

Si le penalty obtenu n’était pas justifié, Paris avait de quoi en obtenir un autre en seconde période quand Lugano est assez nettement tiré par le maillot alors qu’il s’apprêtait à jouer le ballon de la tête dans la surface. L’accumulation de jeux de mains dans la surface de réparation rend toutefois ce genre de faute difficile à déceler par un arbitre.

En fin de match, Lyon obtient un penalty évident. Jallet aurait-il dû obtenir un carton rouge sur cette faute ? Ce n’est pas si net. Au moment où le Parisien fait faute, on voit que Bastos avait poussé son ballon plein axe et que Thiago Motta revenait dans la surface. Clément Turpin avait de quoi estimer que Bastos n’était pas certain de se présenter devant le but sans l’intervention de l’arrière droit parisien, et dans ce cas, un jaune suffisait.

La vidéo du résumé du match

Autres infos autour du match

Stats en vrac

- Première. Le PSG restait sur 17 matches sans défaite toutes compétitions confondues. Il s’agit donc de la première défaite de Carlo Ancelotti en match officiel à Paris.
Le dernier revers des Parisiens remontait au 1er décembre 2011 à Salzbourg (2-0). Sur cette période, Paris comptait 12 victoires et 5 matches nuls.

Infos en vrac

- Autres résultats. Marseille s’est fait éliminer par les amateurs de Quevilly, qui évoluent en National. Montpellier a également été battu par une équipe de troisième division, le GFCO Ajaccio. Enfin Rennes s’est imposé à Valenciennes.

Réactions

- Carlo Ancelotti : « La première défaite est arrivée. Mais il faut regarder devant nous. On n’a pas bien joué en première période, sans intensité, sans agressivité. En deuxième période, ça a été très différent, on a eu un contrôle total. On a joué avec force et intensité. Le score est trop sévère, nous avons eu beaucoup d’opportunités en deuxième période. Il faut jouer 90 minutes comme on a joué la deuxième période. Nous sommes déçus de cette élimination. On va se focaliser sur le championnat, il reste 10 matches. Perdre à domicile, ce n’est pas facile, mais c’est le football. Mais je garde en tête cette bonne deuxième période. Je pense que j’ai mis la meilleure équipe ce soir. Si on a pu mettre beaucoup d’intensité, c’est aussi parce qu’on avait des joueurs frais. La fin de match a été difficile, avec beaucoup de duels et de tacles, mais l’arbitre a fait une bonne performance. Non, je n’ai pas d’inquiétude, il faut gagner le prochain match. » (source : AFP)

- Rémi Garde (entraîneur de Lyon) : « C’est une des plus belles performances de la saison, je pense. Personne n’avait gagné ici en 2012. Ça restera une très belle victoire. C’est le début d’une série, il faut qu’elle soit plus longue. On va savourer. L’équipe est dans une bonne spirale actuellement. La première période était d’un bon niveau. C’est surtout celle-là qui m’a plu. On a eu une bonne discipline tactique. En deuxième, on a eu plus de mal. Paris a poussé et a des arguments. On a pourtant eu une très grosse occasion. » (source : AFP)

- Leonardo : « Je n’ai rien à reprocher à l’équipe. Mais on s’est compliqué le match en première période. La seconde était plus normale pour une équipe qui cherche un résultat. C’est dommage pour cette première, on a tout essayé en deuxième. L’OL est une très bonne équipe, quand elle a une opportunité, elle marque. On a une équipe d’expérience, on a eu une bonne réaction. Le fait que ce soit la première défaite d’Ancelotti, ça ne change rien pour nous. On avait un effectif pour. Il restait deux compétitions avant, maintenant une. Ce n’est pas une question de joueur. Au début, on a été beaucoup trop mou. Ensuite, je n’aime pas parler de l’arbitre mais ça a été beaucoup plus tendu. Il y a eu de la nervosité. C’est bien de travailler ça pour le futur. On doit se contrôler. Mais ce n’est pas à cause de ça qu’on a perdu. » (source : AFP)

- Blaise Matuidi : « C’est évidemment la déception qui domine. Une grosse déception. On avait vraiment à cœur d’aller jusqu’au bout de cette compétition. Mais, désormais, il faut nous concentrer sur le championnat. Il y a un titre à aller chercher. […] Nous avons fait une mauvaise première mi-temps. On a manqué d’impact, de percussion dans les duels. Mais on s’est très bien rattrapés en deuxième période. On peut d’ailleurs être satisfaits du jeu que nous avons produit dans les dernières quarante-cinq minutes, même s’il nous a manqué l’efficacité. Si on avait joué les deux mi-temps de cette façon, cela aurait été un très bon match de notre part. On aurait probablement gagné. Et, surtout, on a affronté une très bonne équipe de Lyon. […] Pourquoi avons-nous du mal lors des entames de match ? Je ne sais pas très bien. C’est dans nos têtes. On a eu du mal à rentrer dans le match. Mais j’espère que cette élimination nous servira à ne plus répéter les mêmes erreurs. On a prouvé dans le passé qu’on savait réagir en retournant des situations en fin de match. Mais, cette fois-ci, cela ne nous a pas souri. Cette défaite nous montre qu’on doit surtout apprendre à agir. Ça va nous servir de leçon. […] On est déçus, mais la saison est loin d’être finie, et beaucoup de choses excitantes nous attendent. On veut ce titre de champion de France. » (source : le Parisien)

Côté tribunes…

- Affluence. 42 175 spectateurs étaient présents au Parc des Princes, d’après le Parisien.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

31 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    catfab
    22 mars 2012 09:29

    Sympa le public de supporter qui scande le nom de Sirigu sur les buts lyonnais…

    Comment se transcender dans cette ambiance ?? A un moment on entendait les joueurs se parler…

    Lugano a été bon, Armand aussi je trouve. Quand Pastore est entré on a vu la différence, quand Bodmer est sorti aussi…

  • #2

    Votez
    mock75
    22 mars 2012 09:43

    Hello tous,

    Sacrée défaite. Pire encore depuis les tribunes où, côté Boulogne, la contestation a été ridicule. Moi qui avait encore de l’espoir, ça se réduite en peau de chagrin.
    Par contre je n’ai pas lu dans vos différents résumés l’action litigieuse en 2ème mi-temps, où il me semble un tir dans la surface est dévié par un défenseur lyonnais (de la main ? de la cuisse ?) alors que l’arbitre siffle un 6m. Etait-ce juste un effet d’optique ?

    Ah et petit oubli, ou habitude du championnat, mais dans vos schémas tactiques vous avez mis Salvatore aux cages.

    A+

  • #3

    Votez
    catfab
    22 mars 2012 09:47

    A Auteuil c’était plus massif, mais bon le problème c’est que la contestation devrait aussi se traduire par une mise en ambiance pour montrer la différence genre "avec ou sans nous appréciez la diiférence", là ce n’est pas le cas, un peu en seconde à Auteuil mais c’est maigre…

  • #4

    Votez
    snakadi
    22 mars 2012 09:56

    Bon article comme d’habitude.

    Néanmoins, je ne suis pas d’accord sur Douchez. Il place mal son mur sur le premier but lyonnais et, bien qu’il soit très bien tiré (il me semble que le mur ne saute pas vraiment d’ailleurs), en fermant bien un de ses côtés il aurait pu nettement mieux anticipé la trajectoire.

    Quant au 2ème but, Lugano se rate un peu mais le centre passe très près de Douchez qui ne sort pas un poil alors que je pense qu’il pouvait l’avoir.

    Après, je ne dirai qu’une chose, comme mes amis lyonnais m’ont dit : "Le PSG mené fait très peur" ce à quoi j’ai répondu "Oui mais on ne marque pas !"

    En fait, j’en rajouterai une 2ème, Gameiro m’a semblé paumé tout le long du match. Ses appels, aussi nombreux soient-ils, sont souvent faits trop tôt et sur les réceptions de passes il a tendance à mal contrôler et à ne pas être dans le bon tempo (trop devant, trop derrière), il va falloir bosser petit rouquin !

  • #5

    Votez
    Fab
    22 mars 2012 10:06

    Pour moi c’est une énorme erreur d’Ancelotti que d’avoir remis le 4321 en place avec Bodmer et Tiago Motta ensemble. J’ai pas mal regardé leur placement des tribunes et on pouvait remarquer à quel point ils se marchent sur les pieds !
    Avec Néné et Ménez redescendant hyper bas, on ne retrouvait que Gameiro devant et voila notre équipe jouant à 10 sur notre partie de terrain….
    on a joué beaucoup trop bas en première mi-temps et ça s’est ressenti sur la possession de balle et la domination de l’OL …
    On a bien senti la différence quand Matuidi, Hoarau et surtout Pastore sont rentrés.

    Fais chi…..

    Concernant l’ambiance, les mecs à Boulogne R1 et juste au dessus qui criaient IDS ou rendez nous nos abos, et qui en plus sont agressifs envers les autres, sont ridicules….
    Par contre on sent quand même tout le potentiel du Parc quand ça pousse et c’est ça qui rends nostalgique de l’ambiance d’avant…

  • #6

    Votez
    alex
    22 mars 2012 10:36

    Première mi-temps bien pourrie, et comme Fab je pense que la mise en place tactique y est pour beaucoup.

    Ensuite, je ne trouve pas Armand très bon hier soir. Défensivement ça allait, mais offensivement il n’a jamais su ajuster correctement un centre. Côté déception, je mettrais aussi Bodmer et Gameiro qui ont été assez transparent, par contre l’entrée de Pastore m’a fait vraiment plaisir, car je l’avais rarement vu aussi motivé sur le terrain.

    Après il n’y a pas grand chose à ajouter, le score à la mi-temps est méritée, on a les occasions pour revenir, mais ça ne va pas sourire toutes les semaines. Donc voilà, j’attends toujours le gros match du PSG version Ancelotti, car mine de rien le PSG version Kombouaré sortait un match comme ça, les journaux auraient sortis des articles parlant d’un licenciement imminent en disant qu’il n’était bon à rien.

  • #7

    Votez
    Edenwood
    22 mars 2012 10:47

    Et puis pourquoi faire jouer Douchez … je comprends que l’on veuille faire tourner les joueurs de champs mais les gardiens je comprends pas vraiment.

    De plus, Douchez c’était C3 et CDL , mais pas CDF.

    D’ailleurs contre Locminé, c’était Sirigu, non ??

  • #8

    Votez
    TM93
    22 mars 2012 11:14

    @catfab et mock75
    Côté tribune faut pas s’attendre à des miracles et du changement ça fait bientôt deux ans que l’ambiance est comme ça. Si vous allez au parc c’est que vous ne faites pas partis des contestataires et pourtant à chaque post que je lis sur des spectateurs abonnés c’est pour critiquer…

  • #9

    Votez
    catfab
    22 mars 2012 11:33

    Tu trouves que je critique TM93 ?

    Tu n’as pas du lire mes précédents posts…

  • #10

    Votez
    mock75
    22 mars 2012 11:50

    @catfab : le problème de mêler chants de contestations et chants de soutien à l’équipe est que tu risques d’avoir un public général qui ne comprend pas forcément le message à savoir "avec ou sans nous, apprciez la différence". l’important selon moi est de communiquer auprès de toutes celles et ceux qui peuplent les tribunes pour qu’ils chantent les chants de contestation eux aussi (c’est beau de rêver).

    @Fab : Pourquoi as-tu trouvé les contestataires ridicules ?

    @TM93 : Oui oui évidemment qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles. Je comprends ta position de boycott du parc, que je respecte totalement. Mais je considère que contester les mesures prises contre toi et tous les anciens abonnés au Parc des Princes peut avoir des effets positifs. Encore une fois, peut-être suis-je trop naïf. Et si tu as lu un commentaire de ma part critiquant l’ambiance, c’est surtout que je suis frustré de ne pas voir les gens suivre nos chants de contestations.

  • #11

    Votez
    pepito
    22 mars 2012 12:02

    Je suis pas non plus trop d’accord sur certains joueurs.

    Gameiro a tenté avec peu de réussite mais je le trouve intelligent dans ces déplacements (en tout cas plus que Hoarau). Il a plusieurs fois tenté sans réussite mais on sentait l’envie de se racheter.

    En revanche je trouve que Néné n’est pas bon à droite (autan Menez à gauche ça le fait). Il a rien créé et il était trop bas pour le apporter le danger et faire des passes dans l’intervalle.

    Bodmer et Motta n’ont pas été bon…notamment parce que le fait de mettre Menez à Gauche et Nene à droite leur laissait aucune profondeur de jeu. On pouvait voir une succession de passe latéral et un Bodmer pas très créatif.

    Ce schéma n’était pas mauvais en soi mais il n’optimise pas le jeu de chacun. Il a notamment mis en demi teinte Bodmer, Nene, et Gameiro. Et pour ma part c’est plus une question de schéma que de joueurs.

    En revanche question Joueurs J’ai trouvé Pastore très bon, Matuidi aussi et Lugano également. En revanche Douchez n’a pas été à la hauteur, sur le coup franc il est mal placé latéralement mais également en profondeur. Il aurait du être sur sa ligne. Alex manque de concentration sur le but de Lisandro mais également sur son occasion manqué en seconde.

  • #12

    Votez
    Gauthier B.
    22 mars 2012 12:02

    @mock75 : erreur corrigée, merci.

  • #13

    Votez
    Jojolafrite
    22 mars 2012 12:31

    C’est triste que le premier "chant" repris par les deux tribunes avec un peu de vigueur ait été "Et les lyonnais sont des salopes" :/

  • #14

    Votez
    jclegolas67
    22 mars 2012 14:19

    Finalement attendre fin mars pour s’apercevoir que le meilleur système c’était celui de Kombouaré, c’est digne d’un grand entraineur…

    Je déconne, ne me sautez pas tous dessus. Mais même les plus grands peuvent se tromper.

    Et sinon, au revoir Douchez : il restera de lui l’impression de s’être fait avoir et une réputation de chat noir.

  • #15

    Votez
    TM93
    22 mars 2012 14:27

    De toute façon on a chacun ses positions et refaire un débat autour des boycotteurs et de ceux pour le plan de pacification serait peine perdu mais pour revenir a ce que tu disais je pense pas qu’avec le plan actuel l’ambiance d’antan puisse revenir ou même une quelconque ambiance à la ultra. Si les décisionnaire du PSG n’écoutait pas tout le temps les politiques et courbait les chignes à chaque pression de leur part revenir à un placement aléatoire serait l’une des meilleures solutions. A leur actuelle et malheureusement même si beaucoup sont motivés pour refaire vivre les virages ça prendra du temps et un minimum de liberté et pour l’instant cette liberté on ne l’a pas. Ce qui me fait le plus mal dans tous ça c’est surtout que le plan Leproux ait été pour certains vus comme une bonne chose alors qu’avec plus de jugeote ils auraient pus faire autrement et on aurait gardé une certaine ambiance enfin bon see you soon ^^ VA 1991-2010

  • #16

    Votez
    .f3n0m3n0.
    22 mars 2012 15:12

    Perso en première période c’était plus un mix entre un 4-3-2-1 et un 4-2-3-1 que j’ai vu plus qu’un classique 4-3-2-1, Menez était tout le tps collé à la ligne gauche, Néné au centre et Jallet jouait il est vrai plus bas mais le positionnement des 2 premiers ne correspondait pas au 4-3-2-1 ce qui a peut être expliqué cette mauvaise première période…
    En seconde période c’était bien mieux, Pastore n’a jamais été aussi présent dans le jeu que durant ces 45 minutes, il a tjs très bien orienté le jeu avec de très bonnes passes et complètement désorienté les Lyonnais par son placement.
    Niveau satisfaction Lugano a été très bon, il a très bien lu le jeu, mis à part peut être sur le but de Lisandro où il laisse le ballon passer pensant que Douchez allait le prendre. Matuidi a fait une très bonne rentrée, je pense que le match aurait été différent si il avait débuté le match à la place du fantôme qui errait sur le terrain en première…
    Pour finir cette défaite nous pendait au nez depuis quelques matchs, à force de jouer ac le feu et de croire qu’on va tjs s’en sortir il fallait bien que ca arrive… Mais je préfère qu’on perde en coupe plutôt qu’en championnat, j’espère qu’ils auront les crocs dimanche.

  • #17

    Votez
    Alexinho
    22 mars 2012 16:21

    Excellente chronique.

    Un petit chipotage quand même : le penalty est consécutif à une frappe d’Armand, pas de Bodmer.

  • #18

    Votez
    Gloobule rouge et bleu
    22 mars 2012 16:39

    1. Bisevac et Alex se partagent la responsabilité du 2e but, Lugano n’y est pour rien, il contrôle Gomis. Comment peut-on ne pas mettre en avant la passivité de Bisevac ? Il laisse une liberté incroyable à Källström pour contrôler et centrer. Alex lâche complètement le marquage !

    2. J’en peux plus de Ménez, beaucoup trop d’erreurs pour quelques actions décisives, ça devient saoulant, surtout que pendant qu’il est à gauche, il n’y a pas de centres, 9 fois sur 10 il refuse les dédoublements…

    3. Mine de rien avec Kombouaré on était en finale de la CdF lors des 2 dernières éditions… et la moyenne de points pris en L1 n’est pas meilleure que sur la première moitié de la saison, au contraire (25/27 avec AK contre 19/27 avec CA si on compare l’aller et le retour contre les 9 clubs rencontrés en championnat depuis qu’Ancelotti est arrivé).

  • #19

    Votez
    m3d
    22 mars 2012 16:49

    pas pu voir le match (y’en a qui bossent ici)…

    Quelques remarques :
    > C’est un peu con de se faire eliminer, parceque le tableau de cette coupe, avec 2 clubs de national et rennes, est très abordable…
    >Un seul objectif pour les joueurs desormais avec le championnat… C’est le gros point positif de cette elimination.
    >Quitte à se faire eliminer en quarts, autant que ce soit contre Lyon que contre Rennes, Orleans ou le GFCO d’Ajaccio…
    > Lyon doit sauver sa saison, eventuellement avec 2 finales dans les 2 coupes. Une situation que l’on a souvent eu a Paris ces dernières années : tout miser sur la coupe pour sauver une saison pourrie en championnat. J’espere que Lyon gagnera l’une des deux coupes (au moins la CDL contre l’OM), pour l’indice UEFA (Lyon en C3, ca risque de rapporter quelques points).
    >Je parle dans mes stats du momentum de Montpellier, generalement haut (ce qui indique, peu de points pris dans les dernieres journees). Ca se confirme pour cette annee, avec cette 2e defaite d’affilée. Avant de jouer Paris (2-2) et de se faire pronostiquer grands favoris par toute la France, la Presse, les commentateurs, etc, Montpellier avait un bilan de 7 victoires en 7 matchs en 2012 (dont Lyon). Depuis, Montpellier est à 2 victoires (Caen, Bordeaux), 1 nul (Dijon), 2 defaites (Nancy, GFCO)
    >Bilan de Douchez a Paris si c’est son dernier match : 5 victoires, 1 nul, 4 defaites (1.6 ppm), 13 buts encaissés (1.3 bpm) [tout ca en officiel], 1 victoire, 1 nul, 2 defaites (1.0 ppm), 7 buts encaissés (1.75 bpm) en amicaux de pré-saison… Rien de deshonorant quand on sait qu’il a souvent été aligné avec des equipes B, mais c’est logique qu’il n’ait pas beaucoup plus de temps de jeu…

  • #20

    Votez
    Edenwood
    22 mars 2012 16:50

    Impressionnant ce 19/27 vs 25/27 !
    Je viens de vérifier et c’est véridique ! On a donc bien baissé !!

  • #21

    Votez
    Chris747
    22 mars 2012 17:34

    Je n’étais pas au Parc hier, mais vu depuis la télé la minute de "silence" avait l’air disons "étrange".
    Un spectateur du Parc hier, peut-il me donner ses impressions sur cette minute de silence ?

  • #22

    Votez
    Mock75
    22 mars 2012 17:38

    @TM 93 : complètement d’accord avec toi. mais ce que je disais n’est pas contraire à ce que tu dis. J’ai le même avis que toi sur la privation de liberté et sur l’ignominie du plan TousPSG mais, c’est là notre seule différence, c’est que toi tu le contestes en boycottant le Parc, moi je conteste de l’intérieur. Certes, en étant à l’intérieur "j’accepte" le plan sauf que j’y revendique mon mécontentement. A bientôt j’espère.

  • #23

    Votez
    Alexinho
    22 mars 2012 18:06

    @Edenwood

    Un peu tôt pour dire qu’on a baissé, on jugera à la fin du championnat si la moyenne de points d’Ancelotti est inférieure à celle de Kombouaré, ce qui pour l’instant n’est pas le cas (2,11 points par match pour les deux).

    C’est peut-être vrai si on ne considère que les 9 clubs déjà rencontrés deux fois mais cette comparaison est un peu restrictive. Par exemple, AK avait joué 5 fois à domicile et 4 à l’extérieur, c’est le contraire pour CA.

  • #24

    Votez
    .f3n0m3n0.
    22 mars 2012 18:18

    Pffff mais c’est nul de s’arrêter au 25/27 points pris ! Vous vous souvenez grâce à qui, en grande partie du moins, on les a pris ces 25 pts ??? Pastore était sur un nuage il change le match à Toulouse puis donne le but de la victoire contre Brest, puis nous relance contre Evian puis débloque le match contre Lyon puis signe deux buts à Montpellier… C’est sur qu’avec un mec de son talent dans une forme extraordinaire ca fait la diff’, maintenant arrêtez de chialer sur le départ de Ak c’est fait c’est fait, Ancelotti il fait ce qu’il peut et il fait du bon boulot !

  • #25

    Votez
    Mock75
    22 mars 2012 18:58

    @Chris747

    Je crois que la grande majorité des personnes présentes au Parc hier a eu l’intelligence d’anticiper la minute de silence en applaudissant. Mais dès le coup de sifflet signifiant le début de la minute de silence, les gens ont cessé d’applaudir (pour respecter la minute de silence), malheureusement, au bout de 15 secondes, un premier naze a commencé à geuler un truc du genre "Allez Paris" du coup, quelques autres ont suivi - et finalement pour couvrir ces imbéciles, les personnes présentes ont applaudi de nouveau jusqu’à la fin (en tout cas en ce qui me concerne).

  • #26

    Votez
    Chris747
    22 mars 2012 21:06

    @Mock75
    D’accord, et merci beaucoup, parce qu’à la télé on ne savait plus très bien si le public rendait hommage ou s’il se réjouissait, merci pour la précision.

  • #27

    Votez
    Gauthier B.
    22 mars 2012 22:21

    @Alexinho : c’est corrigé, merci.

  • #28

    Votez
    catfab
    23 mars 2012 07:46

    @ Chris747 Je rejoins Mock75. C’est un peu comme les minutes de silence à l’anglaise.

    Applaudissements au début et après vu que certains voulaient profiter du silence pour se faire remarquer, eh bien les applaudissement ont repris pour couvrir les imbéciles.

    Ce que je remarque tout de même, mis à part les gars qui avaient spécialement pris une place pour venir contester, c’est qu’il y avait un "meilleur" public que pour le championnat.

    Les chants à Boulogne (quand ils partaient) étaient plus massifs que pour le championnat.

  • #29

    Votez
    catfab
    23 mars 2012 07:58

    Auto dissolution de LPA…

    http://www.liberte-abonnes.com/cont…

  • #30

    Votez
    Sang rouge et bleu
    23 mars 2012 08:23

    Je n’ai pas fait attention si cette fois en R1 ou Boulogne Bleu, ils ont fêté les buts de l’ol comme ils avaient fêté le but d’ajaccio en R2 au match précédent… qu’on soit pour la fin de l’aléatoire ou pas (je suis pour le retour des anciens abos), cette fiesta sur le but d’ajaccio je l’ai encore en travers de la gorge…

    Sinon.. auto-dissolution de LPA…

    http://www.liberte-abonnes.com/actu…

  • #31

    Votez
    Edenwood
    23 mars 2012 12:41

    Le pire c’est qu’à part au niveau des gens qui viennent, aux yeux de tous l’ambiance est bonne au Parc.

    Un collègue supporter du PSG, ancien abo, mais ne venant plus au Parc depuis quelques années m’a même dit avoir lu que l’ambiance était survoltée lors du match contre Lyon mercredi.

    Il était très surpris de mes propos sur le peu d’ambiance en tribuine lors du match !!

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG