Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

PSG 3-1 Evian TG : les faits marquants

[J22] Retour sur PSG 3-1 Evian TG (vidéos)

dimanche 5 février 2012, par Gauthier B., Vivien B.

Au programme de ce « retour sur le match » : joueur par joueur, la formation du PSG mise à l’honneur, l’insupportable Mourad Zeghidi, infos diverses, statistiques, vidéos, les réactions.

Les enseignements du match

Joueur par joueur

Dans les cages, Salvatore Sirigu a d’abord fait étalage de ses progrès notables dans les sorties et le jeu aérien. Arrivé l’été dernier avec la réputation d’un gardien collé à sa ligne, le portier italien a clairement fait évoluer son jeu et devient de plus en plus complet. Après avoir renvoyé l’insupportable homme de terrain de Canal+ dans ses cordes à la mi-temps (voir plus bas), Sirigu a sauvé les siens avec une sortie explosive devant Govou, pourtant en bonne position pour marquer.

En défense centrale, le capitaine Mamadou Sakho a joué son match assez tranquillement, dominateur sur l’essentiel des duels disputés, et toujours présent pour calmer ses troupes quand les esprits s’échauffent. Il a juste commis quelques fautes dangereuses, occasionnant des coups francs dangereux pour l’adversaire. Diego Lugano s’est lui bien battu, a réalisé plusieurs tacles glissés spectaculaires, à la Yepes, et affiche une forme nettement plus rassurante que lors de son arrivée. Il prend un carton jaune pour un coup de pied involontaire dans le talon de Rippert, ce qui a incité Ancelotti à le sortir dès le début de la deuxième mi-temps, comme l’a expliqué l’entraîneur italien après le match (voir plus bas). Une sortie peut-être également motivée par le fait que Lugano cherchait quasi-systématiquement à allonger, alors que l’entraîneur parisien demandait à ses défenseurs de relancer entre les lignes.

À gauche, Sherrer Maxwell a été un peu plus en demi-teinte que lors de ses premières sorties. Utile sur certaines sorties de balle collectives, et notamment sur l’action qui amène le penalty, il a été parfois mis en difficulté défensivement, laissant un peu trop d’espaces sur son côté. Retrouvant un poste d’arrière droit, Christophe Jallet n’a pas non plus brillé, même s’il a été davantage présent offensivement, au moins en première période. Plutôt tranquille défensivement, il a été coupable de plusieurs imprécisions dans les transmissions.

Au milieu de terrain, Thiago Motta a fait ses grands débuts. L’Italien a été omniprésent dans le jeu parisien. Il a entamé la rencontre avec une récupération autoritaire, et s’est ensuite montré toujours disponible pour une solution courte, faisant circuler le ballon le plus naturellement possible. Avec 98 ballons touchés et 20 récupérés, son impact dans l’entre-jeu parisien est déjà énorme. Il compte à son actif une action offensive en première période — avec une belle passe pour Gameiro. En seconde mi-temps, il a été un peu plus discret. Positionné en relayeur, Mathieu Bodmer a d’abord tenté de soutenir tant que possible ses joueurs offensifs. Mais son aptitude au jeu rapide à une touche de balle n’a finalement pas pu s’exprimer durant cette rencontre, et si Bodmer a été précieux durant cette partie, c’est avant tout par son jeu de tête, impeccable, sur les phases arrêtées défensives. Momo Sissoko a lui joué avec ses qualités habituelles — gros impact physique couplé à une belle assurance technique —, mais il a clairement baissé de pied en seconde période, laissant la main au milieu adverse. À noter que le premier but parisien vient d’une de ses récupérations.

De retour de blessure, Jérémy Ménez a été excellent. Il profite de sa liberté dans son placement pour se balader et toujours, offrir une solution évidente de passe pour démarrer une offensive. S’il tente souvent de porter le ballon, il n’est jamais meilleur que lorsqu’il joue en première intention : à chaque fois qu’il a fait une remise à une touche de balle, cela a amené une occasion dangereuse, et une fois de plus, une passe décisive. Il obtient également le penalty décisif, ce qui efface le raté technique de sa partie, avec ce tir sur le poteau alors qu’il avait le but ouvert. Seul bémol : il a encore pris un carton jaune pour un acte d’anti-jeu dans les dernières secondes de la partie. L’autre milieu offensif Nene a également été très bon, mais c’est devenu une constante avec lui, en étant dans quasiment tous les bons coups. S’il s’est montré un peu trop gourmand sur l’égalisation — heureusement sans conséquence —, le fait qu’il varie en permanence son jeu et ses choix le rend complètement imprévisible aux yeux de ses adversaires. Un peu fautif sur le but encaissé en ne suivant pas la remontée collective de ses partenaires — remettant en jeu le buteur —, il se rattrape en sauvant un ballon sur sa ligne.

En pointe, Kevin Gameiro ne pourra pas râler contre ses partenaires, qui ont cherché à le servir avec une grande régularité. Pas très heureux dans ses tentatives personnelles, il a sans cesse travaillé, n’ignorant pas les solutions collectives quand elles s’imposaient. Il est ainsi dans le coup sur le premier but, donne le ballon à Ménez sur le penalty obtenu et, enfin, marque un but mérité en se jetant bien sur un ballon qui traîne.

Du côté des remplaçants, Milan Bisevac a joué une grosse demi-heure au poste de défenseur central. Coupable d’un mauvais alignement sur l’occasion de Govou, il n’a plus eu à affronter de problème ensuite et, contrairement à Lugano, il a surtout cherché à relancer vers ses milieux les plus proches. Blaise Matuidi a été assez discret durant son quart d’heure de jeu… sauf sur le troisième but, où il réalise une récupération énorme, suivie d’une passe parfaite pour Nene. Enfin, à peine Guillaume Hoarau avait-il mis les pieds sur la pelouse qu’il voyait son équipe prendre l’avantage. Une seule action à mettre à son crédit ensuite : une belle déviation de la tête pour Gameiro, amenant l’occasion finale de Nene.

La formation du PSG mise à l’honneur

Dans le camp d’en face, un joueur s’est montré à son avantage : l’arrière droit Brice Dja Djédjé. Assez physique défensivement, toujours enclin à soutenir les offensives des siens, il n’est pas indifférent au match un peu difficile traversé par Maxwell. Aujourd’hui, ce joueur est indispensable à Evian TG. Pour preuve, il fait partie des rares joueurs à avoir disputé l’intégralité des 22 matches de L1 cette saison.

La réussite de ce joueur est une vraie satisfaction pour le PSG. En effet, formé à Paris, Brice Dja Djédjé a quitté le club en 2010, alors qu’il jouait au niveau CFA. Le PSG n’a pas souhaité lui proposer de contrat pro, mais il a vite su trouver où rebondir, en signant en Ligue 2 à Evian TG. Certains diront que le PSG a eu tort de ne pas lui faire confiance. Mais le club parisien ne pourra de toute façon pas intégrer tous ses jeunes à son groupe professionnel, et le fait qu’au fil de ces dernières années, de plus en plus de Parisiens percent et réalisent de bonnes carrières pros et un véritable gage de réussite pour le centre de formation. De quoi lancer un cercle vertueux et attirer de plus en plus de footballeurs en devenir.

L’insupportable Mourad Zeghidi

L’homme de terrain Mourad Zeghidi couvre de plus en plus souvent les matches du PSG pour Foot+, et ce pour une raison simple : il parle italien. Dans le PSG actuel, c’est un plus pour interviewer les non-francophones, ce qui a été fait avec Pastore avant la rencontre, et Ancelotti pour Jour de Foot. Le problème, c’est qu’en dehors de cette qualité-là, Zeghidi présente tous les défauts des journalistes avides de scoops et polémiques, avec cette caractéristique supplémentaire : Zeghidi n’achève jamais ses interviews, il attend que le joueur questionné en ait assez et le fasse pour lui.

On dit souvent que les footballeurs balancent des banalités, mais il faudrait aussi s’attarder sur les questions qui leur sont posées. Ainsi, venant gentiment s’exprimer à la mi-temps juste après avoir encaissé un but, Sirigu répond en français aux questions de Zeghidi. Voici la salve de questions, dont une qu’il a dû poser trois fois devant l’incrédulité de Sirigu, et la dernière, absolument nécessaire, qu’il a posée alors que le gardien voulait quand même passer un peu de temps aux vestiaires à la mi-temps :

— Salvatore, ce but, comment vous l’avez encaissé ?
— Encore un but sur coup de pied arrêté, corner ou coup franc, ça commence à faire beaucoup, non ?
— Est-ce que ce score est logique ?
— Est-ce que ce score est logique, le résultat ?
— Est-ce que vous méritez d’être menés ?
— En plus, Montpellier mène à la mi-temps ?

Sirigu est ressorti passablement énervé, et le même genre de sketch s’est produit à la fin du match, Zeghidi ne lâchant plus les basques de Nene, enchaînant les questions les plus inutiles que les autres, finissant par lui demander s’il souhaitait jouer en équipe de France…

La vidéo du résumé du match

Autres infos autour du match

Stats en vrac

- Homme en forme. « Depuis le début de l’année 2012, [Nene] est impliqué sur 10 des 13 buts du PSG », signale L’Équipe. Après ses cinquième et sixième buts en trois semaines, Nene compte désormais 15 réalisations cette saison toutes compétitions confondues.

- Buteur. Avec 11 réalisations au total, Nene est le deuxième meilleur buteur du championnat, derrière Giroud (15) et devant Gameiro (10).

- Doublés. Nene a réussi son 9e doublé depuis qu’il a rejoint le PSG la saison dernière.

- Jardin. « Nene a marqué 11 buts au Parc des Princes cette saison en championnat, plus que tout autre joueur dans un stade de L1 », observe Opta.

- Passeur. Que ce soit d’après la LFP (6 passes décisives) ou d’après L’Équipe (7), Jérémy Ménez est le deuxième meilleur passeur du championnat.

- Série. En remportant un cinquième succès consécutif depuis son arrivée au PSG, Carlo Ancelotti entre dans l’histoire du club depuis le retour des Parisiens en première division en 1974, relève Michel Kollar. Jusqu’à présent, aucun entraîneur n’avait remporté ses cinq premiers matches.

- Le meilleur pour la fin. « Sur les 38 buts inscrits en championnat, les Parisiens en ont inscrit 25 en seconde période, soit 66 %, relève le Parisien. Ils en ont même inscrit 12 (32 %) durant le dernier quart d’heure de jeu. »

Infos en vrac

- Compo. « Pas de surprise derrière, où Bisevac conserve la confiance de son coach dans le couloir droit », assurait lequipe.fr samedi soir après l’annonce officielle de la composition des deux équipes. En réalité, Milan Bisevac était remplaçant, Christophe Jallet occupant le poste de défenseur latéral droit.

- Suspension. « Lugano sera suspendu pour la réception de Montpellier », indiquait le Parisien dès samedi soir sur Twitter. « Lugano [sera] suspendu pour la réception de Montpellier le 19 février », assure encore le quotidien dans son édition papier ce dimanche. L’Uruguayen ne compte pourtant que deux avertissements lors des dix dernières rencontres, d’après la LFP.

- Autres résultats. Montpellier reste deuxième à trois longueurs des Parisiens (49 points) après sa victoire 1-0 contre Brest. Lille (3e, 39) joue ce soir à Sochaux, tandis que Lyon (4e, 38) se déplace à Marseille (5e, 37).

Réactions

- Carlo Ancelotti : « Le match était difficile. En première période, Evian TG a bien joué et nous a posé pas mal de difficultés pour gagner. Naturellement, je pense qu’on doit mieux jouer, avec plus d’ordre, de confiance et de rigueur sur le terrain car cela a permis à Evian TG de jouer facilement vers ses attaquants. Lugano a eu un avertissement et c’est pour ça que je n’ai pas voulu prendre de risque en le sortant. Mais même quand tu ne joues pas bien, tu dois gagner. En deuxième période, on s’est créé plus de bonnes actions. […] J’ai changé le système car on devait mettre plus de pression sur le milieu. Motta a été bon. Il a joué avec confiance et personnalité. Mais c’était son premier match dans une nouvelle équipe avec de nouveaux partenaires. J’ai aimé notre réaction en deuxième période, le travail de tous les joueurs. Matuidi a fait preuve d’habileté au pressing et pour gagner des ballons au milieu de terrain. […] J’ai dit à Gameiro que c’est important qu’il travaille et qu’il bouge pour l’équipe. Je suis content qu’il ait marqué. C’est bon pour lui. Quant à Nene, je ne lui ai rien dit de particulier. En fait, il est bon depuis le début de la saison. » (source : AFP)

- Pablo Correa (entraîneur d’Evian TG) : « On part avec beaucoup de déception. On s’était mis dans une situation très favorable en première période en se mettant dans le sens que l’on voulait. Mais ça s’est joué dans les moments forts. On n’a pas eu d’efficacité et on n’était pas à l’abri du talent de l’adversaire. Mon équipe a eu un sentiment d’injustice. On fait notre match, mais il n’y a pas le résultat voulu. Dans le contenu, c’est ce qu’on veut faire. L’équipe ne doit pas baisser les bras. S’il y a des choses que je n’ai pas aimées, c’est l’égalisation au bout de deux minutes en seconde période. On doit être capable de mieux tenir un résultat. » (source : AFP)

- Mamadou Sakho : « On n’a pas vraiment douté. À la pause, le coach a eu les mots justes pour nous motiver. Il nous a dit qu’il ne nous voyait pas perdre. Les conditions étaient identiques pour les deux équipes mais elles n’étaient peut-être pas évidentes. On aurait pu mener au score mais on n’a pas su être efficace. Est-ce que rien ne peut nous arriver ? Non. Paris gagne, ceux qui entrent font du bien, collectivement, on est costaud. Kevin [Gameiro] est un joueur de qualité, il est important dans le collectif. Il se procure beaucoup d’occasions. C’est bien pour sa confiance qu’il ait pu marquer. Quant à Motta, on a vu que c’est un joueur important pour notre jeu et dans ce système. Il a une aisance technique et il oriente le jeu. » (source : AFP)

- Jérémy Menez : « C’était difficile mais on a surtout pris un but au plus mauvais moment. Encore une fois, on a su montrer du caractère, c’est important pour la suite. Avant leur but, on s’est créé des occasions, à l’image de la mienne sur le poteau. On est sur une belle série. C’est bien. Pour le public, c’est un beau championnat. Montpellier n’est pas une surprise. Ils avaient déjà des joueurs de qualité l’an passé mais ils avaient craqué à la fin. Je pense que là, ils vont vraiment lutter jusqu’au bout. Ce n’est pas dans 15 jours contre eux que ça va se jouer. Avec Nene, ça fait longtemps que l’on se connaît, on a joué à Monaco. On prend un maximum de plaisir. Derrière, il y a des bons récupérateurs et ça facilite la tâche. On fait juste ce que nous demande le coach. Il ne faut pas douter de soi. » (source : AFP)

- Leonardo : « Dans des conditions difficiles, on a su montrer un bon état d’esprit. C’est une très bonne chose. Il y aura d’autres matches comme ça. J’ai vu un très bon Motta. Ce n’était pas facile pour lui car cela ne fait que trois jours qu’il s’entraîne avec nous. Mais on voit déjà sa qualité. Maintenant, nous avons un milieu qui est doué. » (source : AFP)

Côté tribunes…

- Affluence. 41 624 spectateurs — dont 219 supporters savoyards en parcage visiteurs — étaient présents au Parc des Princes samedi soir, d’après les chiffres communiqués par la LFP.

- Interpellations au Parc. « Les trois supporters ayant allumé des fumigènes pendant la rencontre ont été interpellés et placés en garde à vue », affirme le Parisien. L’Équipe n’évoque pas ces incidents.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

12 votes
Votez

51 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    fab
    5 février 2012 13:55

    On aurait dû tué le match en première mi-temps.

    A noter l’insupportable Liza dans téléfoot avec son " le psg tue la concurrence en France"

  • #2

    Votez
    CasPennant
    5 février 2012 14:51

    Et le Bayern, surtout époque Lizarazu, ils ne la tuent pas la concurrence allemande ?
    C’est insupportable toute cette démagogie débile par rapport au PSG.
    Quand ça vient de journaleux qui vont à la gamelle, passe encore, mais quand ça vient d’anciens footeux qui sont sensés savoir "comment ça fonctionne"…
    Fatiguant.
    Nobody like us but…

  • #3

    Votez
    Alexinho
    5 février 2012 15:20

    Nene est excellent mais j’ai un reproche à lui faire : les coups francs. On en a quand même obtenu un paquet depuis le début de la saison, vu le nombre de fautes adverses sur Ménez, Nene ou Pastore, mais on n’en profite quasiment jamais, à part le 2e but contre Lyon je crois. Et même sur les corners on n’est pas hyper dangereux (ironie du sort, le corner victorieux contre Brest était tiré par Jallet).

    En gros, je suis pas un grand fan des coups de pied arrêtés de Nene (à part sur les penaltys où il a une efficacité Raïesque), d’où ma question : pourquoi c’est presque toujours lui qui s’y colle ?

  • #4

    Votez
    Arno P-E
    5 février 2012 15:40

    Ah, l’interview de Sirigu à la mi-temps… Merci d’avoir retrouvé ça les gars, c’est une vraie pépite. Surtout quand tu sais ce qui se passe en seconde mi-temps.

    Mais les yeux de notre gardien quand Zeghidi lui demande si le score est logique, c’est priceless `Mort de rire. Tu vois que Salvatore se dit qu’il ne comprend finalement pas si bien le français que cela : tu sens qu’il se dit "c’est fou, j’aurais juré qu’il me demandait si c’était logique, faut vraiment que je pense à consulter".

    Eh non, ça venait du journaliste en fait, fallait pas t’inquiéter.

    Et après ça les mecs se demandent pourquoi personne ne veut répondre à leurs questions en cas de contre performance ? Surpris Ts…

  • #5

    Votez
    aksl
    5 février 2012 16:27

    Hier au parc j’ai vu un match assez chiant, sans doute à cause du froid et les latéraux un peu en dessous. Quant à notre milieu de terrain il a eu un gros trou de 15mn mais salvatore porte bien son prénom. Il nous rapporte un grand nombre de point ce gardien. Forza Italia !

    Et puis bon ce matin je lis la une de l’Equipe et ça me donne pas envie d’acheter ce journal moisi. On plante trois pions mais paris n’est pas magique. Alors que Montpellier peine à mettre un but par match mais eux et Marseille quelles belles équipes ! Pauvres journalistes, ca doit vraiment être un métier facile vu les conneries qu’ils écrivent.
    Evian marque sur sa seule occasion de première mi temps et si PSG se la jouait un peu moins facile ils seraient reparti avec 5 ou 6 dans la musette. Mais non pour nos amis journalistes, Evian a fait jeu égal.
    mdrr, pitiééééééééééé !!!

    Et l’arbitrage comme souvent au parc essaie de s’attirer la lumière à lui
    Ce serait une bonne ide d’acheter aussi les arbitres en italie non ? heuh non, des anglais svp !

  • #6

    Votez
    jclegolas67
    5 février 2012 16:29

    Il est bien loin le temps où les journalistes sportifs à Canal étaient compétents. Quand à Liza, dont la prétention n’a d’égal que l’anti-parisianisme primaire (Larqué et lui sont du même coin, un signe) il n’est là que pour perpétuer le lobby France 98, et au passage toucher un gros chèque de TF1.
    De toute façon avec le sjournalistes il va falloir malheureusement s’habituer à ça : soit Paris gagne ses matchs 4-0 et on dira "Paris tue le championnat", et argument du genre "avec du fric c’est facile" et autres "Qatar SG", ou alors on gagne sans convaincre, sans rien prouver, sans utiliser à bon escient les larges fonds sans réserves du Golfe, bref sans mérite… Et je vous dis pas si on est pas champion…

  • #7

    Votez
    pepito
    5 février 2012 17:14

    J` ai mate le match et je dois dire que j`ai pris du plaisir par moment. Notamment sur des phases Nene-Bomer-Menez a une touche. Motta apporte une assurance et une expérience comme Makelele pouvait le faire a l`epoque, bien plus que Lugano.

    En revanche le froid a eu l`air de perturber les Lateraux et la baisse soudaine de température apres le but a vraiment stoppé le match pendant 15 minutes. Bodmer etait moins present.

    Par contre j`ai trouve que les changements ont apporte un réel plus, et c`est pour moi le gros changement avec l`air Kambouare. Chaque changement est soit légitime, soit utile. Il est vraiment interressant de voir un Horeau remplacer un Sissoko afin de changer la stratégie.

    De plus vraiment important, on remarque que NENE et Gameiro ont l`air vraiment amis. Ce qui indirectement souligne le fait que les journaux, n`aime pas ce PSG ou ils n`ont plus la main mise sur l`info. On peut voir que l`équipe a vraiment une dent contre le PSG notamment car Leo lâche pas d`infos en exclu au "premier quotidien Français". Ils font en sortent de savonner la planche et d`allumer la mèche a toute occasion. Ils sont vraiment pathétiques.

  • #8

    Votez
    Lavoute
    5 février 2012 20:09

    Bien d’accord avec "aksl" !!!
    Bon, j’étais pas au Parc, simplement devant foot+ bien au chaud devant la cheminée…mais j’ai un match où ETG n’a existé que 15 à 20 minutes en milieu de 2ieme période.
    Mais quand je lis les résumé sur les sites de sport, ou encore, le plus drôle, quand je regarde Jour de Foot, c’est à se pisser dessus.

    Pendant le résumé, ils sont capable de dire que le PSG a énormément de mal en montrant des images où ETG n’éxiste pas, ne fait rien…c’est fort quand même.

    Et pour finir avec Mourad le Journaliste, il est capable d’interviewé un Parisien et lui dire que le score à la mi temps est contre le cour du jeu, et interviewé juste derrière un joueur d’Evian et lui dire qu’il mérite ce score puisqu’ils maitrisent bien ce PSG…

    Et demain, à la machine à café, les collègues vont me dire…:le PSG a encore eu de la chance contre cette petite équipe d’Evian…

  • #9

    Votez
    Méass
    6 février 2012 09:58

    Evian n’a pas été ridicule, et le score me paraît un peu sévère pour eux. A chaque corner, et ils en ont eu un certain nombre, on sentait le danger : le ballon montait pour retomber systématiquement entre le premier poteau et le point de penalty. Je ne connais pas le nom du petit blond qui les tirait, mais il les tirait bien.

    Dans le jeu, mis à part un peu de naïveté par moment (égalisation 2 minutes après la mi-temps, penalty concédé là où un joueur plus expérimenté aurait couru à côté de Menez plutôt que de lancer la jambe), c’est plutôt solide et assez technique. On s’est fait le commentaire avec mon voisin de siège que ça allait être compliqué de revenir et qu’en tout, Evian est loin d’être la plus mauvaise équipe qu’on ait vu au Parc.

    De notre côté c’est curieux, on perd 0-1 la mi-temps où l’on joue bien, et l’on gagne 3-0 celle où on joue moyennement voire péniblement par moment. Le changement de tactique semble avoir été déterminant : un deuxième point d’appui dans l’axe (Hoarau) et les côtés se dégarnissent, du coup des espaces se libèrent et Gams peut lancer Menez.

    Pas sûr qu’on aurait gagné sans ce changement.

    Pour la presse… laissons parler ! Profitons de cet espace de discussion de qualité pour avoir de bonnes analyses, ne perdons pas notre temps à feindre l’étonnement où la colère face à un traitement médiatique auquel on n’est que trop habitué.

  • #10

    Votez
    papy
    6 février 2012 10:37

    Ca fait plaisir cette victoire et des buts de nene de Gameiro : je suis ravi.

    D’ailleurs gauthier & vivien, votre petite phrase de début sur Gameiro m’a fait sourire :) Des fois on dit que c’est les journalistes de l’équipe qui relancent les polémiques : là c’est un peu vous. Lorsque nene a cassé une chaise à rennes, on a pas dit le match suivant qu’il jouait "en jouant 90 minutes, nene n’a pas eu à recasser une chaise car il n’a pas été remplacé"

    c’est pour titiller que je dis ça car l’article est bien complet !!

    J’ai aimé la remarque sur Dja DjéDjé : notre centre de formation souffre assez de non reconnaissance pour ne pas signaler les bons joueurs sortant du centre. Après selon moi on doit encore mieux faire (l’IDF est un vivier énorme de jeunes talents) mais cela passe aussi par une mise en valeur de ce qui fonctionne.

    En parlant de jeunes joueurs formés au centre, dans mon boulot, j’ai rencontré un supporter de West Brownich Albion. On a donc discuté foot et quand je lui ai dit que j’étais supporter du psg, il me fait "Hé on a un super joueur qui vient de Paris : Mulumbu".
    Apparemment Mulumbu s’éclate là bas et d’ailleurs la fiorentina le voulait l’été dernier avec un chèque de 6M€ !
    Pas mal pour le petit mulumbu Clin d'oeil !!

  • #11

    Votez
    Hoss
    6 février 2012 11:11

    Pepito, le match stoppé 15 minutes après le but, car c’était la mi-temps… ;)

  • #12

    Votez
    Edji
    6 février 2012 11:37

    Je me permets de vous donner quelques petites stats déjà déposées en un autre endroit, et assez éclairantes…
    Avec 49 points en 22 journées, on se situe dans les temps de passage de nos derniers titres (du moins les officiels) : 50 points après 22 journées en 1993/94, et 51 en 1985/86.
    A ce stade de la saison, on a 9 points de plus que sous Vahid 1, 10 de plus que lors de la dernière saison de PLG, et 12 de plus que la saison dernière (alors qu’on était 2e après 22 journées).
    Notons enfin que sur les 30 dernières saisons (en mettant systématiquement la victoire à 3 points par souci de comparaison), en dehors de nos perfs de 1986 et 1994, ce total de 49 points en 22 journées n’a été dépassé que par Lyon en 2006 et 2007 (respectivement 53 et 51 points, avec 14 et 13 points d’avance sur le second à l’époque…), et Bordeaux et Nantes lors de la même saison 1984/85 (50 et 51 points).

  • #13

    Votez
    G
    6 février 2012 11:55

    @Méass : le petit blond d’Evian s’appelle Daniel Wass. Il est Norvégien, prêté par Benfica, et d’après mon beau père haut savoyard c’est le meilleur joueur de l’équipe et de loin le plus dangereux de nos adversaires de samedi.
    Comme toi je pense que le score est sévère et que sans Sirigu c’est pas la même chose. Serait on premier sans lui ? c’est sûr que non.

  • #14

    Votez
    papy
    6 février 2012 12:00

    G je suis d’accord avec toi ! Sirigu c’est vraiment la bonne recrue !!

    En plus supportant aussi la squaddra, je suis doublement content : Buffon a un bon successeur …

  • #15

    Votez
    G
    6 février 2012 12:05

    Vu d’Auteuil :

    Déjà que l’ambiance n’est pas folle mais là c’était opération eskimo pour tout le monde. Les gens étaient tellement frigorifiés que beaucoup ont quitté le stade après le 3e but. C’était étrange, d’habitude c’est quand Paris prend une raclé que les gens partent avant. Mais là j’avoue que les dernières minutes étaient celles de trop. D’ailleurs dès le coup de sifflet final, le stade s’est vidé en 2 min

    Sinon, j’en ai marre de me taper toutes ces premières mi-temps insipides, pourquoi faut il toujours que Paris commence à attaquer côté Auteuil ? Ces salauds de Boulogne ont du voir 3 fois plus de buts que moi cette saison. Tout cela est politique, c’est sûr.

    PS : je sais que cela a pratiquement toujours été comme ça, mais il me semble me souvenir de saisons où cela était plus alterné.

  • #16

    Votez
    Shinichi
    6 février 2012 12:54

    m3d… Edji lance la compet des stats !!!

  • #17

    Votez
    Gauthier B.
    6 février 2012 13:29

    @Arno : pour les vidéos, il faut remercier notre lecteur Fructis75 qui nous propose d’excellents montages depuis plusieurs semaines.

    @Papy : la phrase d’intro concernant Gameiro est là pour contre-balancer ce qu’on dit régulièrement sur son supposé isolement au sein de l’équipe. Nous ne sommes pas persuadés qu’il soit si souvent que ça ignoré de ses coéquipiers, autant souligner les matches où il est abondamment servi.

    @Edji : dans tes stats des 30 dernières années, il faut préciser qu’il y a plusieurs saisons (7 en tout je crois), où le championnat a été joué à 18 clubs. Donc des saisons, où il y avait a priori 2 clubs faibles en moins, donc 4 matches faciles en moins, donc potentiellement moins de points à J22.

  • #18

    Votez
    Xavier
    6 février 2012 13:34

    D’accord avec Méass, Paris a perdu en deuxième mi-temps la maitrise qu’ils avaient en milieu de terrain au point qu’Evian a pu dominer un temps plutôt que d’essayer de défendre et contrer. Le match nul n’aurait pas été volé à mon avis. Tant mieux pour le résultat final et la capacité parisienne de faire la décision même quand ça va moins bien.

    Quant à Zeghidi, il faut lui faire bouffer son micro. Qu’il change de métier je ne sais pas, ou bosse pour un tabloid à la con.

  • #19

    Votez
    Lavoute
    6 février 2012 13:48

    @ Gauthier B
    Dans ce cas, il faudrait intégrer également, le fait que le club, après les 22 premières journées, aie joué ou non contre tous les promus aller-retour
    Ca va commencer à devenir un travail d’investigation là

  • #20

    Votez
    aksl
    6 février 2012 14:02

    Salut les jeunes.

    C’est quand même inadmissible de voir comment Evian n’a pas été fair play.

    = Les joueurs en rose ont passé le match par terre à se rouler dans le froid. A gagner du temps. Tout le temps, à chaque remise en jeu et en simulations.
    = courir après l’arbitre qui a validé justement le but.
    = 3mn d’arrêts de jeu à contester le penalty.
    = 3 ou 4 fois un joueur savoyard est passé devant Néné pour le destabiliser avant son tir au but.

    Personne n’en parle. Mieux vaut dire que Lugano est dangereux. Ou que Menez fait de l’anti jeu. Que Néné est un simulateurs, etc…. Lugano et Menez ont pris un jaune. Aucun savoyard n’a pris de carton sur leurs anti jeu à répétition.

    Cette année il faudra aussi faire avec l’arbitrage en faveur des "petits". On peut dire petits même dans le fair play.
    Donc si ce sera difficile d’être champions ce sera contre l’anti jeu généralisé et médiatique.

    Et bon, tant mieux que Sirigu soit chez nous. Car la classe et la noblesse ce n’est pas donné à tout le monde.

  • #21

    Votez
    aksl
    6 février 2012 14:03

    Et bravo encore aux rédacteurs pour les résumés très bien sentis de ce site.

  • #22

    Votez
    Edji
    6 février 2012 14:20

    Gauthier> 5 saisons à 18 clubs, en fait. A mon sens, le biais principal est plutôt à rechercher dans la victoire à 2 points pour un certain nombre des 30 saisons en cause.
    Malgré tout, je trouve que la stat donne une bonne idée de la très haute tenue de notre parcours actuel.

  • #23

    Votez
    Gauthier B.
    6 février 2012 14:35

    @Lavoute : pas tout à fait :). Nous rentrerions dans le subjectif dans ce cas-là, et quitterions le monde joyeux des statistiques. En revanche, compte-tenu de l’absence de ces 4 matches, il est probable (mais c’est à vérifier) qu’en reportant le total de points obtenus dans un championnat à 18 clubs sur un total à 20, nous obtenions une moyenne plus faible pour le champion. Et par ricochet, un temps de passage moins élevé à J22.

    @Edji : effectivement, ça ne représente que 5 championnats. Mais j’ai par exemple souvenir que Monaco avait pas mal écrasé la concurrence en 99-00. Quoi qu’il en soit, je partage ta conclusion : nous réalisons un championnat impressionnant.

  • #24

    Votez
    Edenwood
    6 février 2012 15:07

    j’en ai marre de me taper toutes ces premières mi-temps insipides, pourquoi faut il toujours que Paris commence à attaquer côté Auteuil ?

    D’ailleurs, comment cela est-il choisi ???

    Je préfererai aussi des secondes mi temps côté Auteuil !!

  • #25

    Votez
    7homa5
    6 février 2012 16:15

    Que ce soit d’après la LFP (6 passes décisives)

    Je ne sais pas si au moment où l’article a été écrit, c’était vrai, mais désormais le site de la LFP accorde 7 passes à J. Menez

  • #26

    Votez
    Méass
    6 février 2012 16:21

    @ G et Edenwood :

    Même réflexion, étant en H donc plus proche d’Auteuil que de Boulogne. Je ne me rappelle pas les autres années (avec absence l’année dernière) mais cette saison, c’est toujours la même chose.

    Le choix est fait au moment du toss. Peut être que quand Mamad perd, l’adversaire prend le terrain afin de voir ses supporters quand il attaque en seconde période. Et quand Mamad gagne, il choisirait d’avoir Auteuil dans le dos en seconde période.

  • #27

    Votez
    Daminou
    6 février 2012 17:08

    C’est amusant, car j’étais abonné à Boulogne depuis des années et j’avais l’impression que Paris attaquait toujours vers Auteuil en seconde période, depuis cette année je suis passé à Auteuil et bim on change de sens à tous les matchs ou presque.

    J’ai tendance à penser qu’on m’en veut personnellement…

  • #28

    Votez
    pepito
    6 février 2012 17:22

    @touslessupportersfrustrésparnotremercato.

    Je suis désolé pour tous les forumers, mais j’ai lu au taf un article RMC sur le PSG, je m’en excuse et j’ai honte mais il ya malgré tout quelque chose qui a retenu mon attention : la frustration des sipporters de Marseille, Lyon et Bordeaux face à la force du PSG.

    La réplique qui arrive le plus c’est qu’avec l’investissement fait y a pas de quoi fanfaronner avec des victoires ras les paquerettes.

    J’aurais donc souhaité préparer des répliques à mes insuportables collègues et adversaires sur la qualité de notre investissement. Quelqu’un aurait donc l’amabilité de faire depuis 2010 un récap des investissement en mercato chez le Top 5 des clubs ? transferts ratés et pas râtés.

    car lorsque je fais le total entre ( Lucho 24m€, Gignac 16 M€, Remy 15,5 M€, Ben Arfa 12 m€, Van Buyten 12M€, Mbia 12M€, Luyindula 11M€, Cissé 9M€, Ziani 8M€, Brandao 6M€, Mido 6M€…) on peut pas dire qu’ils aient chomés même si José Anigo est vraiment un peintre en recrutement.

    A lyon on est pas loin non plus même si nombre d’acquisition ont été mieux gérées. Briand à 6m€ à part Roche personne n’aurait surenchérit. Lovren, Gourcuff, Pjanic, Ederson, Elber…

    On remarque qu’on a vraiment bien acheté, pour le prix d’un Briand t’as un Menez, pour le prix d’un Lucho ou Gourcuff t’as Sissoko+Motta.

    Si quelqu’un pouvait faire un tableau complet avec le récap des investissements ça serait très bien, si en plus il pouvait estimés les plus values et/ou pertes potentielles ça serait parfait.

  • #29

    Votez
    m3d
    6 février 2012 17:24

    hop, d’autres statistiques :
    Depuis le retour de la L1 à 20 clubs, à la 22e :

    49 points ou plus : ce n’est arrivé que deux fois, Lyon 2006 et Lyon 2007, avec respectivement 53 et 51 points après 22j. 100% des précédents finissent donc champions. A noter que ces saisons, le deuxième était loin (14 et 13 points), ce qui souligne la très bonne saison de Montpellier.

    3 points d’avance sur le 2e ou plus : Beaucoup plus fréquent. Monaco 2004 (qui finira 3e), Lyon 2005,2006,2007,2008 (4 titres), Bordeaux 2010 (pour finir 6e) et Lille 2011 (champion). Cela donne 71% de titre, 86% de C1. Et oui, Bordeaux 2010 et Monaco 2004 ne s’etaient toujours pas écroulés à J22 et continuent donc de pourrir ces scores.

    Etre premier : Auxerre l’etait en 2003, Bordeaux en 2010. Les deux ont fini 6e (avec pour consequence une non-qualification en europe pour Bordeaux, ce qu’Auxerre n’avait pas eu). Ces cas particuliers réglés, le leader finit soit champion (Lyon 2005,2006,2007,2008, Lille 2011 donc 56% des cas), soit sur le podium (Monaco 2004, Lyon 2009, portant la C1 à 78% des cas)

    Photo du futur champion : Le futur champion possède en général un rythme de champion (plus de 1.9 points par match en moyenne), qui lui permet soit d’etre premier (Lyon 2005,2006,2007,2008, Lille 2011), soit d’etre second, faute à une compétition plus relevée cette année (Bordeaux 2009, Lyon 2004, avec un retard faible : 4 points pour Lyon, 1 seul pour Bordeaux).
    Seuls Lyon 2003 (5e, 36 points = 1.63ppm) et Marseille 2010 (4e, 39 points = 1.77ppm) ont pu se rattrapper. Pour Lyon 2003, le faible ecart (5 equipes en 3 points, le leader Auxerre avec un rythme faible de 1.77ppm) explique ce revirement. Bordeaux 2010 en revanche avait un excellent rythme (45pts = 2.05 ppm) et n’aurait pas du laisser Marseille revenir.

    Les analyses dans un autre post pour eviter le post sur-long..

  • #30

    Votez
    m3d
    6 février 2012 17:25

    Concernant le futur champion 2012 :
    - Seuls Paris (2.23ppm), Montpellier (2.09ppm) et Lille (en cas de victoire dans son match en retard contre Sochaux) ont un rythme de champion. Sauf catastrophe style 2010 ou 2003, le champion sera un des trois. Si catastrophe, Lyon, Marseille, Rennes, voir Saint Etienne (en cas de victoire dans son match en retard) peuvent y pretendre. Les autres (mathematiquement, tout est possible) créeraient un précédent.
    - Le champion est toujours dans les 5 premiers à la 22e, donc sauf précédent ce sera Paris, Montpellier, Lille, Lyon ou Marseille.
    - Le champion n’a jamais plus de 9 points de retard à la 22e, donc sauf précédent ce sera Paris, Montpellier ou Lille (sauf en cas de defaite face à Sochaux)
    - Le champion a toujours été un des 6 (ou plus du temps de la C4) européens francais de l’année. Ce sera donc Lille, Lyon, Marseille, Paris, Rennes ou Sochaux

    En résumé, à la 22e, il semble qu’il y ait 3 candidats serieux au titre (Paris, Lille, Montpellier), et 2 ou 3 outsides capables de recuperer le coup en cas d’effondrement du trio de tete (Lyon, Marseille, voire Rennes).
    Paris a tous les critères statistiques du futur champion (moyenne élevée, premier, avance sur le deuxieme, européen)
    Montpellier collectionne les critères statistiques (moyenne elevee, second, ecart faible) pour ne pas fausser les statistiques. C’est atypique pour un non-européen que de jouer le titre, et ce beau parcours fausse les autres statistiques (a chaque fois que le leader est a plus de 43 points, si l’on avance/recule son compteur pour le placer à 49points, on se retrouve avec une avance de 7 à 11 points sur le second, ce qui correspond à l’avance de Paris sur Lille (7 à 10 points selon le resultat du match en retard). Paris a un rythme de champion, Lille un rythme de 2e, Montpellier-l’intrigue s’intercale.
    Lille a de bons critères statistiques (moyenne elevee, champion en titre, ecart statistiquement rattrapable). En cas de victoire sur Sochaux en match en retard, Lille aura 42 points en 22 journées. Les dogues seront 3e à -7, alors que l’an passé, ils avaient déjà 42 points en 22 journées, mais etaient alors 1e à +5. Lille est donc serieux, dans les temps de son titre de l’an passé, sauf que la concurrence est plus rude cette année.
    Lyon, Marseille et eventuellement Rennes ont quelques arguments statistiques (moyenne pas si à la ramasse, equipes européennes) mais leur retard actuel créerait un précédent. A surveiller.

  • #31

    Votez
    .f3n0m3n0.
    6 février 2012 17:42

    Cette saison est en effet impressionante, on est plus qu’à 11 pts du total de l’an dernier et j’ai calculé qu’on aurait encore à peu près 30 pts à prendre pour être champion(sur les 4 dernières saison le champion totalise entre 76 et 80 points), ce qui fait 10 victoires sur 16 matchs ou encore 4 matchs nuls 3 défaites et 9 victoires, ce qui serait très en dessous de notre parcours jusqu’ici, nous permettrais qd même (statistiquement !!!) d’être champion.
    Lille, leader et futur champion, était à 42 pts à pareille époque devant le PSG à 37 pts. De plus lorsqu’on regarde le classement on s’apercois que Paris totalise 15 victoires sur 22 matchs soit les 2 tiers et que sur les 7 matchs nn gagnés, 2 le sont lors des 2 premières journées et 3 le sont lors de notre petite "crise" de Novembre.
    En résumé, sans cette mini crise et le début de championnat poussif le rythme est incroyable avec 3 victoires d’affilées puis nul contre Evian puis 6 victoires puis mini crise puis 2 victoires puis nul contre Lille et depuis 4 victoires d’affilées série en cours.
    Qui aurait parié en début de saison pour un rythme pareil ??? Surement pas moi qui, je l’avoue, était franchement perplexe quand à la gestion de tous les paramètres entrant en compte à Paris…
    En résumé quoi que dise l’équipe (qui a mis des notes affreuses à Gameiro et Motta ce week end) Leonardo fait un excellent travail de gestion, et pas seulement de transfert, chose qui depuis très longtemps maintenant à Paris était faite n’importe comment. Le club me parait très bien structuré, et depuis le départ de Kombouaré le climat parait sain et les joueurs n’ont jamais autant joué en équipe.
    Trés sincèrement je l’adore AK mais on voit vraiment la différence de respect et d’écoute qu’ont les joueurs pour Ancelotti, si il serait resté il y’aurait eu implosion dans le vestiaire et on aurait jamais été champion…

  • #32

    Votez
    G
    6 février 2012 17:45

    @Pepito
    La différence c’est que ce que Lyon et Marseille ont dépensé en 5 ans, nous on le fait en 6 mois ! Et je ne te parle même pas de la masse salariale des derniers joueurs achetés.

    Et si tu fais la différence avec ce qui a été vendu c’est encore pire, parce que côté parisien on a pas vraiment fait de grosses ventes ses dernières années quand "les autres gros" ont vendu des Benzema, Malouda, Toulalan, Drogba, Niang…et j’évite de mettre des joueurs du LOSC pour ne pas trop user mon clavier.

    Perso je comprends que les supporters de province aient la rage, ils n’avaient rien vu venir et d’un coup ils se rendent compte qu’on est pété de tunes mais surtout que ce n’est qu’un début. Parce que cet été, on va encore claqué 100 M€ sans vendre de joueur important.

    On est des nouveaux riches, faut assumer.
    Moi j’assume et je kiffe :)

    PS : Suis-je le seul à avoir remarqué que M3D est fou ? Très utile mais complétement zinzin. (Change rien).

  • #33

    Votez
    pepito
    6 février 2012 19:21

    @G oui et non pour ton post.

    Je suis d’accord pour dire que nous on a fait en 6 mois ce qu’ils ont fait en 5 ans, mais ça serait comme prendre un match sur les dix dernières minutes ( CF le magnifique Chelsea-MU de ce week-end). Si on regarde que la fin de la chaîne on a une vision tronquée.

    Par ailleurs, je suis pas d’accord pour qu’on parle des ventes de Benzema car il a été formé au club, Toulalan est parti pour moins cher qu’il n’est venu, Niang quasiment pareil…et on là on cite que les meilleurs c’est pour ça que je demande qu’on linéarise les mercatos depuis 10 ans. Je souhaiterais voir l’évolution des mercatos sans parler uniquement d’un cas drogba mais également des Mido, Lucho, Gignac, Luyindula….

    Je sais que sur les 15 plus gros transferts depuis 2010 le PSG a dépensé 160 Millions, contre 155 pour l’OM. Après y a transferts et transferts. Acheter Anleka 31 pour le revendre 17 c’est naze, acheter 10 brêles à 5M€ pour les laisser libres ça l’est tout autant. De plus je persiste à dire que la force d’un club c’est la qualité des recruteurs or Roche est pour moi l’un des plus mauvais du big five et Anigo est pas loin non plus. Ils ont vraiment une connaissance que très restreinte des des championnats étrangers. Contrairement à Porto par exemple qui a une balance excédentaire qui doit être énorme.

  • #34

    Votez
    Libro
    7 février 2012 10:40

    @Meass

    Le petit blond :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Wass

  • #35

    Votez
    papy
    8 février 2012 09:57

    @pepito

    tiens 2 petits liens qui aideront (sans être exhaustifs)

    http://www.footmercato.net/transfer…

    http://www.footmercato.net/ligue1/t…

    Il faut reconnaitre que Lyon même sans benzema a quand même généralement le nez fin. Après on ne peut que retenir que Gourcuff mais à l’époque 60M€ de plus value sur 3 joueurs c’est pas mal …

  • #36

    Votez
    .f3n0m3n0.
    8 février 2012 15:18

    @papy
    Il faut se souvenir que Lyon faisait de très très bonnes affaires sur le marché des transferts ( Essien Diarra Malouda Abidal…) jusqu’à 2007 2008 où la dynamique du groupe a commencé à baisser après notamment le départ de Gérard Houiller et l’arrivée de Alain Perrin mais surtout les départs de Juninho et Benzema qui ont créé un gouffre pour le club qui n’a su être remplacé malgrès les arrivées de Lisandro et Bastos. Au niveau des mauvaises affaires on se souvient de Keita et de Bodmer qui ne s’est jamais imposé malgrès de bons débuts et un but MA-GNI-FI-QUE contre bordeaux faute à une pubalgie en 2008, Keita malgrès quelques bons matchs n’a jamais été aussi bon qu’à Lille… Pour résumé le départ de Juninho a plombé ce club, il était tellement important pour ce club que personne ne pouvait le remplacer…

  • #37

    Votez
    .f3n0m3n0.
    8 février 2012 15:23

    http://youtu.be/j4HTffRZV9A
    Voila le bijou de Bodmer.
    A noter aussi au rayon mauvaises affaires les recrutements de Cissokho ( 15 millions !!!!!!! l’arnaque des dix dernieres années je pense…),de Boumsong de Gourcuff donc, de Lovren et la baisse flagrante de niveau de Cris depuis longtemps maintenant, tous ces parametres ont permis aux autres clubs Francais de revenir sur Lyon.

  • #38

    Votez
    papy
    8 février 2012 16:35

    Ouais je suis d’accord avec toi .f3n0m3n0. (avec 7homa5 je vois qu’il y a des petits geeks ici Clin d'oeil )

    Il y a aussi Lille qui a fait de jolis coups en vendant les makoun, Bodmer, Keita au prix fort à Lyon.
    Et même cette année avec Sow ils viennent de faire une belle plus value !!

    A se demander où est passé leur argent (peut être que c’est du à la perte sèche qu’à engendré la perte du stade grimonprez jooris)

  • #39

    Votez
    .f3n0m3n0.
    8 février 2012 17:04

    Pk geek je vois pas le rapport… ?
    Sinon pr le fric après cela dépend du pdt, en l’occurrence Seydoux qui ne veut pas dépenser sans compter, c’est son droit.
    On remarque à travers cette discution que les mercato sont vmt d’une importance primordiale pour la conquête d’un titre, Lyon a très bien recruté durant 5 6 ans et raflait tout en France, avec le départ de Juninho et les transferts loupés, les titres ne sont plus venus. A Lille c’est l’effet inverse, l’arrivée de Sow (gratuit !) de Rennes ainsi que le recrutement de Gervinho 2 ou 3 ans auparavant a fais la diff’ l’année dernière…

  • #40

    Votez
    7homa5
    8 février 2012 17:09

    Je pense que « l’attaque » vient quant à l’utilisation de chiffres dans le pseudo. N’étant pas vraiment un geek, m’est avis que le problème est plutôt générationnel ;)

  • #41

    Votez
    .f3n0m3n0.
    8 février 2012 17:31

    Ah d’accord j’avais pas capté !
    Merci de m’avoir éclairé sur cette "subtilité" ;)

  • #42

    Votez
    m3d
    8 février 2012 17:32

    @ 7homa5, f3n0m3n0 : generation KiiiiiiikOoOoO LoLLLllll plutot que 1337 sp34|< ? :(

    C’est tout mon monde qui s’ecroule…
    Mais dites-moi dites-moi, jusqu’ou s’arreteront-ils ?

    Le 1337, c’est la Hongrie de Puskas. Un style de jeu inventif, revolutionnaire, hors norme, qui suscite l’admiration ou l’incomprehension, mais qui, pour la marche de l’histoire, n’est pas indispensable. C’est les jongles de Ronaldinho, les dribbles de Susic, le poing de Rai…

    Le KikooLol, c’est Istres 2005, Grenoble 2010 ou Arles-Avignon 2011 : un truc ephemere, inutile, et honteux… Un controle de Digard, une anticipation d’Edel, une soirée reggae chez Lama une veille de controle anti-dopage, l’emplacement du fax de Denisot en 97…

  • #43

    Votez
    .f3n0m3n0.
    8 février 2012 17:43

    Je comprend pas ce que tu veux dire m3d… Mais alors pas du tt !

  • #44

    Votez
    papy
    8 février 2012 17:50

    merci m3d : tu m’as compris :)

    Je dois être de la vieille génération : je savais pas que les gens utilisaient le 1337 5p34k sans savoir d’où ça venait !!

    Pour .f3n0m3n0. et 7homa5, voilà d’où viennent les chiffres dans vos pseudos

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Leet_speak

  • #45

    Votez
    fructis75
    8 février 2012 17:53

    references geek ;) 1337 signifie elite en langage geek tout comme un kikoolol est considéré comme un boulet des temps modernes, ne sachant pa eCrIr aUTreuMEnt qUe DE ceTe fACon ptdr

  • #46

    Votez
    .f3n0m3n0.
    8 février 2012 17:56

    Ah et donc juste parce qu’il y’a des chiffres dans notre pseudo on fait partie de la génération kikoolol ? On est éphémère et on sert à rien ?

  • #47

    Votez
    papy
    8 février 2012 18:01

    Je pense que c’était pour rire !!

    c’est un sacrilège d’utiliser le 1337 5p34k sans savoir d’où ça vient Clin d'oeil (humour)

    pour la culture de tous :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Leet_speak

  • #48

    Votez
    fructis75
    8 février 2012 19:05

    Je pense que ce que m3d veut dire, c’est que vous appartenez a cette génération suite à l’allusion que 7homa5 à faites sur "un problème générationnel" (et non pas que vous en soyez, et d’ailleurs, vous n’avez rien d’un kikoolol , surtout sur un site comme PSGMAG : C’est incompatible !)

  • #49

    Votez
    M3455
    9 février 2012 09:58

    7R35 1N57RUC71F 13 113N W1K1P3D14 §

    M4RC1 §

  • #50

    Votez
    Roqui
    9 février 2012 11:08

    …. psgmag site multiculturel, bravo les gars ! bien que quadra je suis passé à côté du "leet speak", je vais pouvoir désormais briller aux réceptions de l’ambassadeur … ou plus probablement à ma prochaine soirée avec des amis !

  • #51

    Votez
    Fab
    11 février 2012 13:31

    Oui mais site qui peu a peu ne donne plus d articles …..
    Fais chié, va falloir en trouver un autre ….. :0(((

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG