Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Résumé du match : Locminé 1-2 PSG

[CDF] Locminé 1-2 PSG : résumé du match

dimanche 8 janvier 2012, par Vivien B.

A l’occasion des trente-deuxièmes de finale de la coupe de France, le PSG se déplace à Lorient pour y affronter Locminé Saint-Colomban, qui évolue en CFA 2. Pour son premier match officiel à la tête de l’équipe parisienne, Carlo Ancelotti aligne une équipe similaire à celle qui avait affronté le Milan AC quatre jours plus tôt : devant Sirigu, Sakho et Lugano sont épaulés par Armand et Bisevac ; au milieu, Sissoko-Bodmer-Jallet puis Nene-Pastore sont chargés d’alimenter en ballons Hoarau.

Le match en bref

Dès les premières secondes, Locminé ne se laisse pas impressionner et lance plusieurs offensives intéressantes. Après une première frappe largement à côté (3e), les Bretons se créent une première occasion très dangereuse : lancé en profondeur, Abou Maïga parvient à tirer du bout du pied. Sirigu est battu, mais la balle est repoussée par son poteau droit (4e). Paris réagit par une frappe de Nene au-dessus (7e), mais ce sont les joueurs de Locminé qui ont la possession du ballon et s’approchent le plus souvent des buts adverses.

Suite à un corner, un Breton reprend du gauche à quelques mètres des buts : cela termine dans le petit filet (11e). Sur un coup franc, Locminé tente de surprendre les Parisiens, mais cela ne donne rien. En revanche, le PSG se montre dangereux à son tour : c’est d’abord Sissoko qui se retrouve seul à la retombée du ballon à l’entrée de la surface, mais sa frappe du droit est parfaitement arrêtée par le gardien breton (16e). Dans la foulée, Guillaume Hoarau est lancé seul en profondeur, légèrement sur la gauche ; en face-à-face avec le gardien adverse, le Réunionnais tente un lob, mais il prend le ballon du tibia et ne parvient pas à placer la balle hors de portée de Flégeo (16e).

Après ce premier quart d’heure, les hommes d’Ancelotti reprennent la possession du ballon. Hoarau est encore lancé face aux buts, mais le gardien breton sort rapidement (20e). Jallet se signale ensuite par un ciseau qui passe toutefois nettement à côté (23e). Les occasions se raréfient ensuite, même si le jeu se passe essentiellement dans la moitié de terrain de Locminé. En fin de première période, Maïga se distingue à nouveau : il déborde côté droit, rentre dans la surface parisienne puis frappe ; Sirigu détourne en corner au premier poteau (38e). Aucune des deux équipes ne se créera d’action significative d’ici la fin de la première période.

Au retour des vestiaires, le match ne change pas de physionomie. Il faut attendre près de dix minutes pour voir une première action intéressante : sur le côté droit parisien, Nene tente sa traditionnelle frappe enroulée du pied gauche, mais sans danger pour Flégeo (51e). Une minute plus tard, dans la même position, Nene transmet à Pastore en direction des buts. D’une touche, l’Argentin efface son vis-à-vis en réalisant un grand pont qui lui permet de rentrer dans la surface. Le gardien breton, bien sorti, repousse sur sa gauche, mais Pastore a bien suivi et peut redresser la balle au fond des filets (0-1, 52e).

Dans les minutes qui suivent, Paris se montre encore dangereux : Jallet déborde sur le côté droit de la surface puis centre en retrait vers Sissoko. Le Malien reprend en deux temps, mais se fait contrer par le gardien adverse (58e). A nouveau lancé en pointe, plein axe, Pastore se présente face à Flégeo : il efface le portier en le dribblant par la droite, puis prend le temps de contrôler et de lever la tête afin que sa frappe soit hors de portée des défenseurs adverses… mais il ajuste mal son tir, qui termine sur la barre transversale (60e).

Peu après l’heure de jeu, Guillaume Hoarau, qui faisait sa rentrée en match officiel, cède sa place à Mevlüt Erding, et Paris poursuit sa domination. Nene est lancé plein axe aux 20 mètres ; sa frappe directe est repoussée (70e). Jallet sert ensuite Javier Pastore sur le côté droit de la surface ; l’Argentin, qui a un angle ouvert, tente une demi-volée en force qui passe au-dessus, alors qu’Erding était démarqué devant le but (71e). La réponse bretonne est immédiate : Péru s’engouffre dans la surface de réparation parisienne ; le tacle de Mamadou Sakho est trop court pour récupérer le ballon, mais fauche le joueur de Locminé. Le penalty sifflé par Pascal Viléo est transformé par Maïga, qui prend Sirigu à contre-pied (1-1, 71e). Le PSG tente de réagir, mais le centre fort de Jallet à ras de terre est contré (74e). Sakho cède ensuite sa place à Cearà (75e), Bisevac se repositionnant en défense centrale.

Dans le dernier quart d’heure, c’est Locminé qui se crée le plus d’occasions : une percée dans l’axe (81e), un cafouillage dans la surface parisienne (82e), puis une multiplication de frappes sans danger. A deux minutes de la fin du temps réglementaire, Mathieu Bodmer frappe du pied droit, largement à côté des buts adverses (89e). Les deux équipes semblent se diriger vers les prolongations jusqu’à une dernière action : depuis son côté gauche, Nene adresse un centre dans la surface qui trouve Lugano. De la tête, le capitaine de la sélection uruguayenne trompe le gardien adverse et qualifie son équipe (1-2, 90e+3).

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

22 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Lavoute
    8 janvier 2012 20:28

    Pas grand chose à retenir de ce match…
    Peut être juste que le tibia se situe au niveau de la malléole intérieure, et qu’il faut bouger en mouvement

    On dira que le principal, c’était de la gagner ce match.

  • #2
    28 votes
    Votez
    surel
    8 janvier 2012 21:37

    encore une fois, on peut voir que l’argent du foot ne suffit pas a faire un match .. le psg achete des joueurs comme on collectionne des images, tout cela coute enormement, trop bien sur, et on le justifie parce qu’il faut etre a la hauteur europpenne… mais on s’en fout d’avoir des stars, on s’en fout de savoir qu’il gagne 500 000 euros net par mois, nous ce qu’on veut c’est rever, avoir des histoires de petits poucets a petit budget qui ont la rage de terrasser l’ogre aisé en finances, des joueurs qui courrent apres un ballon et jouent en equipe parce qu’ils aiment ca. Ca manque d’amusement, c’est pathetiquement sans interet, une equipe avec une telle difference de niveau devrait etre maitre de son foot sur le terrain, et si je me doit de feliciter l’equipe bretonne pour son courage et sa volonte de bien faire avec peu, je me dois egalement de pointer du doigt ce football omnipresent sur nos chaines et dans nos infos, qui nous montre la profondeur de son vide et de sa maladie : l’argent et le bling bling . Bien des joueurs devraient prendre exemple sur les handballeurs qui au dela de leurs performances renouvelées au niveau mondial, savent garder l’esprit d’une equipe, et une distance raisonnable au people sportif … medaillés, mediatisés mais simples et modestes . benjamin surel ile reunion

  • #3
    12 votes
    Votez
    Kob_bzh
    8 janvier 2012 22:32

    Démagogie, raccourcis grossiers, caricature et contre-vérités. Vraiment beaucoup de mots pour pas grand chose, ami réunionnais.

  • #4
    15 votes
    Votez
    Kob_bzh
    8 janvier 2012 22:54

    Allez, je développe quand même un peu : chaque saison, on nous ressert la même soupe : la beauté du sport pour le sport contre la superficialité et l’absence de valeur du sport buisiness.

    Bullshit. Ou billevesées dans la langue de Molière.

    En quoi le fait qu’un joueur du PSG prend l’argent qu’on lui donne fait de lui un gars indigne du qualificatif de sportif ? Sa Porsche l’empêche de se vider les tripes sur le terrain ? (car c’est bien connu : aucun pro ne se défonce ou mouille le maillot, la preuve : le gros Robert avec ses chips, sa bière et son gros bide sur son canapé le dis !) Sa maison tout-confort lui a été fournie en échange de la signature d’un engagement à abandonner toutes les valeurs du sport ? Ce gars est nécessairement une merde qui passe à côté d’une petite vieille sans l’aider à traverser : il est footballeur professionnel !

    A l’inverse, le gentil sportif exemplaire de CFA2, qui travaille durement à la mairie de trouducu-sur-gameche avant d’aller à l’entraînement chaque mardi et jeudi est LE modèle absolu. Le gars qui a des valeurs. Sur qu’il est parti de lui-même du centre de formation du Havre à 15 ans car il était dégoûté par avance par ce foot business honteux. Certain qu’il refuserait de multiplier son salaire par cent si on lui proposait de passer pro, hein. Ah ben non, môssieur, on a des valeurs, chez les vrais footballeurs !

  • #5

    Votez
    Monstermunch
    8 janvier 2012 23:46

    Pas mieux Kob… là où il faudrait voir la beauté du foot, cad que à 11 contre 11, sur un match tout est possible, certain préfère voir le manque de talent du gros, l’absence d’esprit d’équipe, la perte de valeurs…

    Juste rapport au match, vous pensez que Carlo sort Mamad (le capitaine quand même !!) du fait du péno ?? Parcequ’il me semblait plus logique de sortir Bisevac…
    Des idées ?

  • #6

    Votez
    Gamind’Paris
    9 janvier 2012 01:29

    Je rêvais de ce but de la tête de Lugano et il est enfin arrivé, et au bon moment.

    Monsieur Surel vous vous plaignez de voir trop de foot dans les médias et cependant vous venez poster sur un forum dédié au foot, paradoxe.

    Personnellement je préfère voir des joueurs de foot payés des millions et qui me font vibrer que des patrons du CAC 40 payés encore plus et qui n’apportent rien à nous autre petites gens.

    Sinon je retiens la victoire, et le bon comportement de nos joueurs après le reste viendra avec le temps.

  • #7
    14 votes
    Votez
    jacqueline d’ESQUIBIEN
    9 janvier 2012 08:23

    Epouse et belle-mère de footeux amateurs, mère d’une présidente d’un tout petit club, je regarde généralement un match avec peu d’intérêt voire pas du tout. Mais hier j’ai su ce qu’était une poussée d’adrénaline. Le jeu vif, sans temps morts, avec des joueurs de Locminé qui avait l’envie de lutter, de jouer, de GAGNER m’a scotché devant le petit écran.
    Pour moi, comme pour beaucoup d’autres, les vainqueurs sont les gars de Locminé.
    L’argent n’achète pas le COURAGE, la VOLONTE.

    BRAVO !!!!!!!!!!!!!

  • #8

    Votez
    catfab
    9 janvier 2012 08:41

    Le match d’hier est exactement ce pourquoi on aime ce sport, c’est tout.

    Le PSG de Rai a éliminé Pau 1-0 difficilement, il a été éliminé par Clermont aux pénos après avoir mené 4-1.

    Alors nous faire tout un discours sur les footballeurs millionnaires qui se défoncent pas, tu repasseras Surel et tous ceux qui pensent comme toi. Suis le Real, le Barça ou Porto et laisses nous savourer le sel d’un match serré, avec une équipe amateur qui a su, 90 minutes durant, se mettre au niveau de nos joueurs !

  • #9

    Votez
    Kob_bzh
    9 janvier 2012 10:24

    Jaqueline,

    tout à fait d’accord avec la grande majorité de votre message (jusqu’à votre tirade sur l’argent). Bien que supporter assidu de Paris, j’ai admiré l’énergie déployée par les bretons (et pas seulement parce qu’on est "compatriotes !").

    Mais il faut bien vous dire que ces gars jouaient le match de leur vie (avec pour beaucoup pas uniquement des beaux sentiments comme vous aimeriez le croire, mais aussi de l’envie et de la jalousie) alors que les parisiens ne jouaient qu’un match de reprise, un peu folklorique, comme ils en auront joué des dizaines et des dizaines dans leur carrière. C’est ça et seulement ça qui peut expliquer la différence d’envie. Pas d’arrogance, et surtout pas de manque de courage comme vous l’ecrivez par erreur, sans doute influencée par la rengaine journalistique…

  • #10

    Votez
    Job
    9 janvier 2012 10:26

    Et hier c’est Loveminée qui a gagné, et la coupe du monde de rugby ? bah la France voyons !! Handball féminin ? la France aussi…. Bah oui le courage, la volonté et blabla par ci et blabla par là…

    Faut arrêtez deux secondes : le mal français (en sport), c’est bien cette mentalité douteuse qui veut exalte ses poulidors ! Pauvre France… Au dessus des Alpes, des Pyrénées, de la Manche, on prône avant tout la victoire, le goût de vaincre, la rage de gagner… Là est la différence…

    Après, rien d’étonnant que l’on vit dans un pays de footix qui ne connait strictement rien au sport et au foot en particulier et qui tout en dénonçant les millions de ces messieurs, s’en vont payer une centaine d’euros pour se geler le cul au sdf en criant "eu un et deux et trois zéros"

  • #11

    Votez
    Job
    9 janvier 2012 10:29

    ps : désolé pour ma virulence mais tout en d’accord pour affirmer que Locminé a très bien joué et est sorti grandit de cette confrontation, je suis quelque peu gêné par les raccourcis liés à l’argent etc…

    Mais encore une fois, bravo les petits bretons ;)

  • #12

    Votez
    Magic Gino
    9 janvier 2012 12:31

    Merci Jacqueline et Surel !

    Non pas pour la pertinence de vos poncifs éculés mais pour avoir posté sur PSG Mag. Net. De 2 choses l’une, soit vous êtes des malades de foot et quelque part vous aimez bien le PSG pour trouver ce site, soit PSG Mag commence à avoir une audience interplanétaire !

    En tout cas , un grand merci de voir que le travail de quelques passionnés vous plait tant que ça !

    PS : Je n’irai pas jusqu’à dire que la Réunion est une autre planète car on risquerait de nous traiter de suffisants et j’ai trop de respect pour notre futur ex-joueur Hoarau. En revanche, le bled de Jacqueline, jamais entendu parler, peut être une nouvelle planète…

  • #13

    Votez
    Kob_bzh
    9 janvier 2012 13:03

    Eh, doucement avec le "bled de Jacqueline", c’est tout près de chez moi ! Tirer la langue

  • #14

    Votez
    jacqueline d’ESQUIBIEN
    9 janvier 2012 13:30

    Pour repondre a Magic.Gino, mon bled vient d’une planète superbe qui s’appelle la bretagne, plus exactement le bout du monde. "un bout du monde" où il fait bon vivre, sans chichi, sans extravagance mais avec un coeur énorme, avec un climat pas si mal que veulent bien nous le faire croire certains médias.
    Quand a ce site je le découvre. Je cherchais surtout un endroit pour m’exprimer
    (c’est la première fois que je le fais).
    Mon coeur, vit et bat pour la bretagne avant tout, c’est a dire, BREST, RENNES ou SAINT BRIEUC
    sans aucun chauvinisme.

  • #15

    Votez
    zed60
    9 janvier 2012 14:37

    @jacqueline d’ESQUIBIEN,

    Bienvenue chez nous ! Ici vous trouverez un site, de supporters Parisiens, qui vous ferons découvrir, qu’ il n’ y pas que des abrutis qui supportent le club de la Capitale. Nous avons qq fois des discutions un peu tendues, mais tjrs dans le respect de l’ autre.
    "BREST, RENNES ou SAINT BRIEUC, sans aucun chauvinisme…". (mon oeil), et DOUANENEZ, alors !!!

  • #16

    Votez
    Geronimo
    9 janvier 2012 14:38

    @ Mme d’Esquibien,

    J’espère en venant ici que vous pourrez constater que beaucoup de supporters parisiens valent mieux que ce que les vendeurs de PQ imprimé veulent bien faire croire.

    Il en est de même pour les joueurs, de foot ou de hand, de Paris ou d’ailleurs.

  • #17

    Votez
    Kob_bzh
    9 janvier 2012 14:57

    @ Zed60 : n’oublie pas Crozon (c’est chez moi !) qui fût un temps entrainé par un ancien de la maison parisienne : Jean-Pierre Bosser ! Sourire

  • #18

    Votez
    zed60
    9 janvier 2012 15:05

    @Kob_bzh,

    Je m’ incline, j’ avais oublié !!!. A propos, je voulais dire DOUARNENEZ. Pardon aux Douarnenistes.

  • #19

    Votez
    Magic Gino
    9 janvier 2012 19:11

    Et Saint Malo alors ? Moi j’aime bien les corsaires.

    Mais bon, je suis normand d’origine, normal de taquiner nos "cousins" bretons. Et pour le coeur énorme, on repassera. Locminé aurait pu nous laisser gagner 10-0 si vous aviez un coeur aussi énorme que ça (2nd degré pour ne froisser personne).

    @Zed60 : on est un peu abrutis quand même. La preuve avec ma petite blagounette :
    Esquibien, plutôt normal en Bretagne non, les hors pistes sont pas trop durs :) Ouarf (gros 1er degré voire 1ère étoile) !

  • #20

    Votez
    Roqui
    9 janvier 2012 22:03

    @ kob : JP Bosser : le Pelé du Pouldreuzic (!) et ancien latéral brestois aux montées endiablées et au but mythique à Mayol face à Olmeta (50m, je crois que c’est un record !).
    @Jacqueline : bravo Locminé … plus facile au « petits » de se défoncer face au PSG que l’inverse. ceci étant, respect

  • #21

    Votez
    Kob_bzh
    13 janvier 2012 11:22

    @ kob : JP Bosser : le Pelé du Pouldreuzic (!) et ancien latéral brestois aux montées endiablées et au but mythique à Mayol face à Olmeta (50m, je crois que c’est un record !).

    Et hop : http://www.youtube.com/embed/pTYq7Efj5MM

  • #22

    Votez
    Roqui
    13 janvier 2012 14:44

    Merci kob ! Trop bon !!!!

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG