Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Au PSG mardi 25 octobre 2011

L’actu PSG du jour : Touré, Ménez, Nenê, féminines

mardi 25 octobre 2011, par Gauthier B., Vivien B.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

Les infos transferts du jour

- Kolo Touré : « Paris m’intéresse. » Joint par RMC Sport, Kolo Touré a expliqué que le PSG disposait désormais à ses yeux d’un nouveau statut. « Ah oui, je serais intéressé parce qu’avec la concurrence qu’il y a en ce moment à [Manchester] City, si Paris m’appelle, ce ne sera pas comme les années passées où je me disais : “Ouais Paris je ne sais pas trop…”, a indiqué le défenseur ivoirien. Alors que maintenant, s’ils m’appellent, j’écouterais ce qu’ils ont à me dire. Vus les très bons joueurs qu’il y a à Paris, ça donne vraiment envie de partir là-bas c’est clair ! Je sais que je ne suis pas le seul joueur intéressé. Il y a d’autres joueurs qui ont vraiment envie de jouer au PSG. Pas seulement pour l’argent, mais aussi parce qu’on voit qu’il y a de très bons investisseurs qui ont envie de faire progresser le club, de produire du beau football et de gagner des trophées. »

Le reste de l’actu du jour

- Dijon-PSG : sans Tiéné, avec Bodmer et Bisevac ? « Après avoir passé la journée d’hier aux soins, et sauf rechute aujourd’hui, Jallet et Sissoko devraient être déclarés aptes [pour le déplacement à Dijon mercredi], estime le Parisien ce matin. En revanche, Siaka Tiéné, victime d’une pointe à la cuisse, pourrait manquer le déplacement. Une décision sera prise cet après-midi une fois les résultats des examens connus. Bodmer et Bisevac pourraient, eux, intégrer le groupe des 18 joueurs retenus par l’entraîneur. »
« Touché à une cuisse, [Chantôme] a passé une IRM en fin de matinée, dévoile de son côté L’Équipe. Il apparaît incertain […]. [Il] doit repasser des examens de contrôle vendredi prochain. »
Par ailleurs, contrairement à ce que nous indiquions le 16 octobre — et que le Parisien assurait à son tour le lendemain —, Momo Sissoko ne sera pas suspendu ce mercredi à Dijon. Nous y reviendrons prochainement.

- Ménez, deuxième passeur de L1. Auteur de sa quatrième passe décisive dimanche, selon les critères de la LFP, Jérémy Ménez est devenu le deuxième meilleur passeur du championnat. Le leader de ce classement est Mathieu Valbuena, auteur de six passes décisives dont cinq sur coups de pied arrêtés.

- Les performances de Nenê. Au surlendemain de son doublé face à Dijon, L’Équipe se penche sur Nenê, qu’il a souvent critiqué pour son égoïsme : « Dimanche, après son doublé face à Dijon, tout le monde l’attendait pour commenter sa performance. Mais il n’est pas venu. Nenê évite les médias. Estime-t-il que la presse l’a mésestimé ? Oublié ? Ou que son ego serait trop souvent mis en avant, comme après sa saute d’humeur à la fin du match contre Rennes, où il avait reproché à Antoine Kombouaré de ne pas l’avoir fait entrer en jeu ? […] Nenê a adapté sa façon de jouer. Parfois critiqué pour son égoïsme par certains de ses partenaires, il s’est remis en cause. […] Ses statistiques confirment ce changement. Même s’il continue à provoquer (c’est le Parisien qui subit le plus de fautes, 38 contre 24 pour Ménez), il se replace, s’investit vraiment dans les tâches défensives. Il se concentre surtout sur son rôle de passeur. Ainsi a-t-il sérieusement réduit sa fréquence de dribbles et lâche davantage le ballon, privilégiant un jeu en relais plus direct. […] L’été dernier, la Juventus s’est renseignée, des propositions du Golfe lui sont parvenues, mais Nenê n’envisage pour l’instant pas son avenir ailleurs qu’à Paris. Sous contrat jusqu’en juin 2013, il espère engager des discussions d’ici à mai pour prolonger son bail. »
Le quotidien sportif publie trois statistiques pour illustrer les performances du Brésilien cette saison : « Nenê est le Parisien qui centre le plus cette saison en L1 (67), devant Cearà (25), Tiéné (17), Jallet (15) et Ménez (12). C’est aussi le Parisien qui gagne le plus de duels (68), devant Matuidi (67), Ménez (65), Cearà (52) et Chantôme (49). C’est enfin le passeur le plus prolifique dans le camp adverse (338), devant Pastore (297), Bodmer (260), Chantôme (247) et Ménez (243). »

- Luyindula : audition à la Ligue cet après-midi. « Peguy Luyindula sera reçu aujourd’hui à 16h15 par la commission juridique de la LFP, qui doit examiner sa situation, rappelle le Parisien. L’attaquant parisien, qui s’entraîne avec la réserve, conteste sa mise à l’écart du groupe professionnel et demande sa réintégration. Le PSG, notamment représenté par son avocat, assistera également à cette audition. »
« La commission […] peut décider de communiquer sa décision à l’issue de la séance ou la mettre en délibéré et s’accorder quelques jours de réflexion avant d’officialiser ses attendus », précise L’Équipe.

- Le PSG ne voudrait pas des féminines au Parc. Ce mardi, L’Équipe revient sur l’affiche du championnat de France féminin, PSG-Lyon, qui aura lieu ce dimanche à 15 heures et sera retransmise en direct sur France 4. Comme nous le révélions au début du mois, il a été envisagé d’organiser ce match au Parc des Princes en baisser de rideau de PSG-Caen. Mais si le match devrait finalement avoir lieu au stade Dominique-Duvauchelle de Créteil, comme nous l’indiquions la semaine passée, le quotidien sportif révèle que la décision n’est toujours pas officielle : « Hier soir encore, malgré une nouvelle réunion au club sur le sujet, personne ne savait où se déroulerait la rencontre. Pas à Charléty en raison de la tenue de la manifestation “Charléty sur roulettes”. Ni au Camp des Loges, habituel antre des joueuses, qui ne permet pas une captation télévisuelle, le match étant retransmis sur France 4. Encore moins au Parc des Princes.
Selon Sven Lescuyer, directeur délégué aux sports de
France Télévisions, l’idée de jouer en baisser de rideau de PSG-Caen (à 19 heures) avait pourtant été “conjointement proposée par notre chaîne et les dirigeants du PSG. Mais ce n’était pas jouable, les filles n’auraient pas eu le temps de s’échauffer convenablement et nous ne pouvions pas diffuser cette rencontre après 21 heures.” De toute façon, il n’est pas vraiment dans l’intention des dirigeants parisiens d’offrir le jardin des hommes aux femmes, selon un proche du club : “L’idée de jouer au Parc est bien venue du club, mais d’en bas.” Plus haut dans la hiérarchie, on a expliqué que le Parc serait amené à être sanctuarisé, “c’est-à-dire réservé aux professionnels”. Donc aux garçons. Simon Tahar, président de l’association PSG, confirme que le choix du stade pour dimanche est “compliqué. On prendra une décision dans les quarante-huit heures. Mais il y une vraie volonté du club de développer son équipe féminine. Le budget a été augmenté cette année”. En attendant, les Parisiennes devraient affronter les championnes de France en titre au stade Dominique-Duvauchelle de Créteil, ce qui ne semble pas les enchanter… »

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

- Tiéné : « Un peu de temps pour retrouver mes marques. » « Les matches s’enchaînent en ce moment. L’objectif est donc de bien récupérer car physiquement nous laissons beaucoup de forces dans chacune de nos rencontres, a rappelé Siaka Tiéné sur PSG.FR. Il ne faut pas oublier que jeudi, à Bratislava, nous avons terminé la rencontre à neuf. C’est forcément des forces en plus que nous laissons. Nous avons un nouveau match mercredi, il faudra être prêts. »
L’international ivoirien a par ailleurs évoqué son propre début de saison : « J’ai eu deux ou trois premiers matches un peu délicat. Je n’avais pas la grande forme. C’était peut-être dû à la reprise, il fallait un peu de temps pour que je retrouve mes marques. Là, je pense que c’est mieux. En tout cas, je me sens bien mieux et j’espère continuer ainsi. […] En tant que défenseur, c’est bien évidemment un motif de satisfaction [que le PSG ait la meilleure défense de L1]. Si nous en sommes là aujourd’hui, ce n’est pas uniquement grâce aux défenseurs. Comme on le dit souvent, les premiers défenseurs ce sont les attaquants. C’est l’ensemble de l’équipe qui fait que nous sommes solides en défense. Nous sommes fiers d’être la meilleure défense et j’espère que nous allons conserver ce titre honorifique le plus longtemps possible. »

- L’argent ne fait pas le bonheur, mais… Avec huit victoires chacun, « le PSG et Manchester City ont gagné le plus de matches dans les cinq grands championnats européens cette saison », souligne Opta.

- Platini, le fair-play financier et Beckham. Mardi matin, sur RTL, Michel Platini a été interrogé sur la mise en place du fair-play financier et sur la nouvelle réussite du PSG : « Avant j’étais populaire quand je marquais des buts, maintenant que je veux mettre des règles c’est plus difficile. Je ne peux plus tolérer que des clubs qui gagnent soient endettés. […] Il n’y a pas que le PSG qui est en tête de son championnat. […] Si on met des règles pour tout le monde, on les mettra pour certains clubs aussi. Aujourd’hui on est en train d’étudier les comptes, et on verra ce qu’on pourra faire. »
Le président de l’UEFA a également été invité à s’exprimer sur l’éventuelle arrivée de David Beckham à Paris : « Ça ne me fait pas peur du tout, je pense que ce sera bien pour les magasins, pour le shopping. Pour le football [en revanche], à 36 ans… J’aime beaucoup David Beckham, je trouve que ça a été un bon footballeur, mais aujourd’hui il n’est plus le footballeur qu’il a été, donc s’il vient c’est pour faire autre chose que du football. » (source : francefootball.fr)

- Des nouvelles des prêtés. Vendredi soir, Jean-Eudes Maurice a joué toute la deuxième mi-temps de la rencontre opposant Lens à Guingamp, les Nordistes étant déjà menés d’un but au moment de l’entrée du Franco-Haïtien. Cela n’a rien changé puisque Lens s’est finalement incliné 0-2 à domicile.
L’autre joueur prêté par le PSG, Granddi Ngoyi, était titulaire lors du déplacement de Nantes à Boulogne. Patron de l’entre-jeu, il a grandement contribué à contenir les Boulonnais jusqu’aux dix dernières minutes de la rencontre, durant lesquelles Nantes a encaissé deux buts coup sur coup.

- Anigo sanctionné. « Vincent Labrune est revenu à Marseille, hier, pour remettre un peu d’ordre dans la maison, explique L’Équipe. En début de soirée, le président marseillais a livré son arbitrage, à travers un communiqué. Anigo a officiellement écopé d’une sanction financière, dont le montant n’a pas été dévoilé. Deschamps est passé à travers les gouttes car il a été plus habile dans sa communication en préférant l’allusion à l’attaque frontale. Le règlement intérieur du club ne punit que “les termes grossiers, le dénigrement personnel et nominatif”. […] [Labrune] a conclu en plaçant Anigo et Deschamps face à leurs responsabilités : “Une feuille de route et une mission précise ont été données à chacun en début de saison. Elles ont été acceptées par les intéressés et doivent être respectées. Vues les échéances importantes qui nous attendent, je ne tolérerai plus aucun écart ou état d’âme exprimés publiquement qui puissent compromettre la bonne marche du club.
La mise au point est ferme, mais suffira-t-elle à aplanir les différends profonds entre les deux responsables de l’exécutif sportif ? On peut en douter. D’autant qu’un peu plus tôt, Deschamps avait profité de son passage en salle de presse pour répliquer à Anigo. Il n’y a même pas eu besoin de lui poser de question. DD était venu avec sa réponse, un monologue de cinq minutes et quarante-cinq secondes. À l’évidence, ses mots avaient été savamment pesés et soupesés. Ses formules aussi. Et notamment celle-ci : “
Personne n’a le monopole de l’amour de l’OM.” Pour ne pas sortir du cadre, il s’est ensuite refusé à répondre aux questions sur l’affaire. Deschamps, qui avait pourtant allumé la mèche, n’a pas voulu partager les torts ni témoigner le moindre regret. Il n’a apprécié ni la forme ni le fond des propos tenus samedi par Anigo, avec qui il s’était entretenu la veille au soir : “Cette sortie médiatique m’a surpris dans le sens où jamais depuis que je suis dans le milieu professionnel — c’est-à-dire 27 ans —, je n’ai pu entendre des propos injurieux à mon égard, comme ç’a été le cas.” »

- Vairelles en garde à vue. « Depuis le 8 avril et la liquidation judiciaire du FC Gueugnon, on avait perdu la trace de Tony Vairelles (38 ans), joueur et actionnaire majoritaire du club bourguignon pendant près d’un an et demi, indique L’Équipe. Mais l’ancien attaquant international refait parler de lui : en compagnie de trois de ses frères, il a été placé en garde à vue, hier matin, pour tentative d’homicide et doit être déféré devant le parquet ce matin. Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3 heures du matin, son frère Giovan, apparemment éméché, a été expulsé du Quatre As, une discothèque d’Essey-lès-Nancy. Dans la mêlée, il aurait reçu des coups et inhalé des gaz lacrymogènes avant d’aller chercher de l’aide auprès de sa famille. Munis d’un calibre 22 long rifle et de deux autres armes, les quatre frères Vairelles, dont Tony, sont revenus sur les lieux de l’incident à bord de deux voitures, dont l’une était conduite par leur père, Guy. Selon des témoins, sept coups de feu ont été tirés en direction des membres de la sécurité de la discothèque. Trois vigiles ont été blessés, l’un d’entre eux pourrait être amputé de deux doigts. »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

10 votes
Votez

19 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Tony m’a tuer
    25 octobre 2011 14:44

    Tony aka bogossdu59…

    sa coiffure avait déjà fait des morts, non ?

  • #2

    Votez
    catfab
    25 octobre 2011 15:21

    Tu me déçois Tony, en tant que forgeron je te voyais plutôt venir avec un sabre :)

  • #3
    7 votes
    Votez
    papy
    25 octobre 2011 15:49

    cela nous prouve qu’avec la banderole consanguins, … on était pas loin de la réalité Sourire (afin d’éviter tout scandale, reprise politique, cri horrifié de dany boon et j’en passe … je précise que je suis né en picardie et que je vis à Lille depuis cette année)

  • #4

    Votez
    Rhoth
    25 octobre 2011 16:09

    C’est quoi l’intérêt de l’empilement de stats sur Néné ?

    Un peu logique qu’il soit en tête du classement par rapport aux autres (hormis les centres ou c’est probant), c’est celui qu’a joué le plus, qu’a eu le plus de temps de jeu -_-
    Un peu plus et l’Equipe va dire que Sirigu est meilleur que Douchez car il totalise plus d’arrêt…

    Franchement, faut m’expliquer à quoi ca sert.

  • #5

    Votez
    Kob_bzh
    25 octobre 2011 16:22

    Depuis que Deschamps a les pleins pouvoirs sur le sportif à l’OM, les occupations d’Anigo se sont réduites à :

    - faire le beau auprès des supporters avec force démagogie
    - casser les parisiens par voie de presse à chaque demi-occasion (cf. sa mémorable sortie sur Pastore)
    - chier dans les bottes de Deschamps

    Et ensuite on s’étonne que le basque finisse par se lasser de voir l’autre blaireau passer le plus clair de son temps à savonner toutes les planches dans l’espoir de le voir se ramasser ?

  • #6

    Votez
    Globule rouge et bleu
    25 octobre 2011 16:36

    Info qui me vient de Jessica Houara (sur FB), le match contre l’OL aura normalement lieu au Camp des Loges et ne sera pas retransmis, le PSG ne veut pas jouer dimanche car il y a un enchaînement de gros matchs et la FFF se fout de la gueule du monde.

    Autre info (Direct 8), le match à domicile de LdC contre Frankfort sera retransmis en direct sur Direct 8.

  • #7

    Votez
    catfab
    25 octobre 2011 16:37

    C’est Chti papy alors :)

    En plus j’avais assisté à la finale de la CF 98 à côté de ses parents. Si ça se trouve son père avait déjà un feu dans la poche ! Terrible peur rétroactive !!!

  • #8
    5 votes
    Votez
    Captain Rai
    25 octobre 2011 16:58

    La soi-disant presse n’ayant toujours pas de crise au PSG va chercher par tout les moyen à semer la zizanie en lâchant son fiel sur le club et ses joueurs en espérant créer le bordel qui semble leurs manquer, certains entraîneurs ne vont pas manquer d’y mettre leurs couche tel ce charlot de Carteron lors de la déclaration d’après match.
    Quand c’est pas Pastore, c’est Néné ou Lugano, qui sera le prochain ?

    Quant à Gronigo, son comportement actuel démontre le niveau de sa pensée qui ferait passer Ribery pour un prix Nobel de littérature.

    Platini est l’archétype du vieux con aigri qui croit au retour du foot à l’ancienne où les dessous de table étaient de mise (caisse noire de Sainté) et qui crache son venin pour faire rêver le badaud avec son pseudo fair play (chez nous comme à City l’actionnaire va couvrir les pertes chaque année donc zéro endettement).
    Par contre je ne l’ai jamais entendu lors des affaires de dopage ou de corruption sur son club de cœur la Juve avec sa nouvelle histoire de stade non conforme.

  • #9

    Votez
    snow
    25 octobre 2011 17:08

    En fait, quand il a tourné "Les demons de Jesus", Bernie bonvoisin a fait un film sur la famille Vairelles.

  • #10

    Votez
    m3d
    25 octobre 2011 17:09

    Petites stats "Historique de la Ligue 1 a 20 clubs depuis son retour" (saison 2002/2003).

    26 points apres 11 journees, cela n’a ete realisee qu’a deux reprises depuis le retour de la L1 a 20 clubs :
    Lyon 2005/2006 (27 points) et Lyon 2006/2007 (31 points, rien que ca…)
    A chaque fois, Lyon a ete champion.

    3 points d’avance sur le 2e apres 11 journees, cela a ete realise a trois reprises : Lyon 2005/2006 et 2006/2007 (cf previously, champion a chaque fois), et Lyon 2008/2009, avec moins de reussite (3e).

    Vu que ces stats commencent a etre un peu maigres, voyons les temps de passage du futur champion a la 11e journee :
    Dans 4 cas sur 9, il est leader (Lyon 04/05 23pts, Lyon 05/06 27pts, Lyon 06/07 31pts, Lyon 07/08 25pts).
    Dans 7 cas sur 9, il est sur le podium (ajoutons Lyon 03/04, 3e avec 21 pts, Bordeaux 08/09, 2e avec 21pts, et Marseille 09/10, 3e avec 23 pts).
    Les deux autres "taches" sont realisees par Lyon 02/03 (6e, 18pts) et Lille 10/11 (8e avec 15pts).

    Notons que dans tous les cas ou le futur champion n’est pas leader, son retard sur le leader est tres leger : 2 (09/10) ou 3 (02/03, 03/04, 08/09) points d’ecart seulement, le maximum revenant a Lille 10/11 qui accusait 6 points de retard.

  • #11

    Votez
    job
    25 octobre 2011 18:17

    psg nancy le dimanche 20 novembre à 21h sur canal plus. A noter que ça sera le troisième match consécutif de Paris diffusé un dimanche soir par la chaine cryptée

  • #12

    Votez
    Globule rouge et bleu
    25 octobre 2011 18:41

    Nouveau changement, PSG-OL est de nouveau à Duvauchelles dimanche.

  • #13

    Votez
    David
    25 octobre 2011 19:49

    Vairelles est lorrain les gars, il a joué à Lens, il en a p’têt l’air mais il n’est pas un consanguin :)

    (joke amis du nord, joke)

  • #14

    Votez
    elcuervo
    25 octobre 2011 19:50

    Merci a m3d.

    Juste une question a tous : si je compte bien, Menez se voit attribuer les passes a Gameiro (2e et 3e journee), Pastore (5e journee) et Nene (11e journee). Quid de celle a Evian pour Pastore ? Certes, el flaco a encore un sacre travail a faire, mais j’ai vu des passede attribuees pour moins que ca.

  • #15

    Votez
    m3d
    25 octobre 2011 20:20

    @elcuervo :
    Le Reglement suivant est supposé etre disponibles sur les pages "classement des passeurs" (Ligue 1 / Ligue 2) mais le site a la noix de la LFP ne permet pas de le voir sans aller chercher dans le source.

    Le classement des passeurs est établi à chaque journée par la Commission.

    Pour déterminer le caractère décisif d’une passe, la Commission s’appuiera sur le règlement suivant :

    Pour qu’une passe soit considérée décisive, il faut obligatoirement :
    - qu’elle soit la dernière passe avant le but
    - qu’elle soit volontaire
    - qu’elle permette au joueur d’etre dans de bonnes conditions pour marquer.

    Ce classement des passeurs décisifs inclut les passes décisives effectuées suite à une phase de jeu arrêtée (coup-franc, corner, touche et penalty). Le décompte final indiquera le nombre total de passes décisives d’un joueur et la part de ses passes décisives sur phase de jeu arrêtée.

    - En cas d’égalité, sera déclaré vainqueur le joueur ayant totalisé le plus de passes décisives dans le jeu (hors coups de pied arrêté).
    - En cas de nouvelle égalité, sera déclaré vainqueur le joueur ayant réalisé ses passes décisives au cours du plus grand nombre de matches (prime à la régularité).
    - En cas de nouvelle égalité, sera déclaré vainqueur le joueur ayant totalisé le moins de minutes jouées.

    La notion de "mettre dans de bonnes conditions pour marquer" est vachement subjective quand meme…

  • #16

    Votez
    Gauthier B.
    25 octobre 2011 21:11

    J’ai toujours trouvé les critères de la LFP discutables, et comme tu dis m3d, complètement subjectifs (même le caractère volontaire est discutable). Du coup, ce classement de la LFP peut à la rigueur être utile pour comparer les différents passeurs de L1 entre eux, mais certainement pas pour avoir un total exhaustif du nombre de dernières passes données par un joueur.

    À PSGMAG, quand nous présentons des stats de passeurs, nous comptabilisons tout, et donc en l’occurrence, pous nous Ménez a bien réalisé une passe décisive pour Pastore lors du match contre Evian. La raison est simple : lorsqu’un joueur marque, on ne se soucie pas de savoir s’il s’est contenté de pousser le ballon au fond après qu’un des ses coéquipiers a dribblé toute la défense pour lui attribuer le but ou non. Le raisonnement devrait être le même pour les passes décisives.

  • #17

    Votez
    m3d
    25 octobre 2011 23:51

    Kombouare tranche le petit debat d’hier :

    C’est le chemin le plus court pour aller en Ligue Europa. Il n’y a que trois matches pour atteindre la finale. C’est une compétition qui nous tient à cœur. On a envie de bien figurer. Tant que cette Coupe de la Ligue est en place, on la joue. Je l’aborde avec l’envie d’aller en finale. C’est un trophée supplémentaire

    http://www.rmcsport.fr/editorial/19…

  • #18

    Votez
    commentateur anonyme
    26 octobre 2011 12:46

    Sur le but qu’il met à Evian, Pastore reçoit le ballon dos au but aux 20 mètres et doit dribler 3 joueurs… Vous êtes gentils de compter une passe dess à Menez

  • #19

    Votez
    Gauthier B.
    26 octobre 2011 13:21

    Il n’est pas question de gentillesse, mais de réflexion sur la notion de passe décisive. Soit on considère, un peu comme la LFP, qu’il s’agit d’un classement artistique et on attribue les passes décisives au gré du vent. Soit on prend les passes décisives comme un élément statistique, et dans ce cas-là, il faut éviter tant que possible que cette donnée sois soumise à diverses interprétations. À partir de combien de joueurs dribblés une passe ne serait plus décisive ? Et une fois de plus, je ressors le même exemple : s’il s’agissait du cas inverse, Ménez qui dribble trois joueurs et qui donne le ballon à Pastore qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets, le but devrait ne pas lui être attribué au motif qu’il n’a pas eu grand chose à faire ? Évidemment que non, alors pourquoi le classement des passeurs est soumis à des restrictions bien plus grandes que celui des buteurs ?

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG