Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Au PSG dimanche 21 août 2011

L’actu PSG du jour : Kaka, Borriello, Kombouaré, Nenê

dimanche 21 août 2011, par Vivien B.

Chaque jour, nous faisons le point sur toutes les informations concernant le PSG.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

Les infos transferts du jour

- Pablo Osvaldo pour remplacer Erding ? Samedi soir, Canal+ affirmait que le transfert de Mevlüt Erding à Rennes serait officialisé ce dimanche. Aujourd’hui, la presse spécialisée ne mentionne pas d’avancée dans ce dossier.
En revanche, L’Équipe revient sur le nom de son éventuel remplaçant : « [Son] profil […] sera similaire : un attaquant capable de prendre la profondeur en numéro 2 derrière Gameiro. Beaucoup de noms circulent mais l’Italo-Argentin Pablo Osvaldo aurait la préférence de Leonardo. Âgé de 25 ans, et sous contrat jusqu’en 2015 avec l’Espanyol Barcelone (12 buts en 23 matches de Liga la saison dernière), ce dernier est aussi en contact avec la Roma et il aurait fait une priorité de son retour en Italie (où il a déjà joué à Bergame, Lecce, à la Fiorentina et à Bologne). Pour l’instant. » De son côté, le quotidien espagnol Sport assure que le transfert d’Osvaldo à l’AS Roma est bouclé, seule la visite médicale repoussant l’officialisation du transfert.

- Nouvelles rumeurs : Kaka, Borriello, Gilardino. Ce dimanche, El Mundo Deportivo indique que le Real Madrid souhaite se séparer de Kaka, mais que son salaire exorbitant limite les offres. « Le dernier espoir du club [madrilène] serait un transfert au PSG », estime le quotidien sportif espagnol.
De son côté, le quotidien milanais Libero croit savoir que Leonardo s’intéresse à Alberto Gilardino (Fiorentina) et Marco Borriello (AS Roma). Il y a dix jours, l’agent de Gilardino avait déjà démenti être en contact avec le PSG.
Enfin Raul a annoncé à As qu’il resterait à Schalke 04.

Le reste de l’actu du jour

- PSG-Valenciennes cet après-midi à 17h. Cet après-midi — diffusion à 17h sur Foot+ —, Paris accueille Valenciennes lors de la 3e journée de L1. Javier Pastore pourrait être aligné dès le coup d’envoi, d’après la presse spécialisée. (voir [J03] PSG-Valenciennes : avec Pastore, sans Hoarau et [J03] PSG-Valenciennes : Pastore sera-t-il titulaire ?)

JPEG - 32.1 ko

- Ancelotti : L’Équipe brasse du vent. Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps avant que L’Équipe ne consacre à nouveau ses gros titres à la rumeur Ancelotti. Ce dimanche, le quotidien sportif annonce « une semaine qui fera date », et le justifie ainsi : « Mardi, Leonardo renoue le contact avec Carlo Ancelotti. Mercredi, Antoine Kombouaré réunit ses joueurs pour leur parler de son avenir. Jeudi, Javier Pastore fait ses débuts sous le maillot du PSG en Ligue Europa ; Salvatore Sirigu est titulaire dans le but alors que Nicolas Douchez est présent pour la première fois dans le groupe parisien. » Pourtant, point de révélation dans cet énième épisode du feuilleton Ancelotti. Mais une tentative : faire croire que Kombouaré a confirmé lui-même les informations du quotidien sportif.
« Les jours écoulés n’ont pas été de tout repos pour Antoine Kombouaré, l’entraîneur du PSG, qui sait son avenir en jeu », assure ainsi L’Équipe. « L’entraîneur parisien n’est pas dupe. Il ne sait pas tout ce qui se trame en coulisses mais il est conscient que c’est déjà le temps des menaces, que sa place se consume un peu plus quand les points s’évaporent en L1. […] La révélation, dans ces colonnes, de discussions avec l’entraîneur italien ne laisse pas Kombouaré insensible. À peine arrivée à Luxembourg, mercredi, vers midi, le technicien parisien convoque son équipe dans un salon de l’hôtel Sofitel. Cette réunion n’était pas prévue mais, évidemment concerné par ce qu’il a lu dans l’avion, le Kanak tient à clarifier quelques points avec ses joueurs et les conserver mobilisés. “Ne lisez pas la presse, ne vous dispersez pas avec ça, leur demande-t-il. Depuis la reprise, je vous dis que ce sont les résultats qui détermineront mon sort. On gagne, je reste, on perd… À Paris, il n’y a que les murs qui ne bougent pas. Pour l’instant, je suis là et je veux que vous jouiez libérés, en faisant abstraction de tout ce qui se dit.” »
En clair, Kombouaré ne fait que rappeler à ses joueurs de ne pas se préoccuper de ce que dit L’Équipe, avec les mêmes mots qu’avant le début de saison [1] ; et L’Équipe d’interpréter cela comme une preuve qu’il « sait son avenir en jeu », sous-entendant que cela confirme ses précédentes informations. Pourtant, si Damien Degorre prend la peine de revenir en détail sur toute la semaine écoulée, un élément manque à l’appel : l’ultimatum qu’aurait fixé Leonardo, et qui a fait la une du quotidien jeudi. Pas un mot à ce sujet aujourd’hui, pas le moindre « comme nous l’avons révélé… » Étonnant, non ?

- Douchez aurait été mécontent de ne pas jouer en Ligue Europa. « Déjà sur les nerfs à cause de son statut de doublure en L1, [Nicolas Douchez] s’imaginait avoir du temps de jeu une fois hors des frontières, assure L’Équipe ce dimanche. Contrarié, il exprime son mécontentement auprès du staff technique. » Jeudi, l’ancien Rennais avait longuement démenti ses envies de départ, qui alimentaient déjà la presse avant le match de Ligue Europa.

- Nenê : L’Équipe et le Parisien s’opposent toujours. Ce dimanche, L’Équipe continue d’affirmer que « Nenê [a] piqué son caprice dans le vestiaire après le nul concédé à Rennes », tandis que le Parisien assure que c’est Antoine Kombouaré qui a tapé dans la table du vestiaire, Nenê étant seulement coupable d’avoir répondu à son entraîneur.
Les deux quotidiens s’opposent également sur les suites données à cette affaire : le quotidien sportif estime ce dimanche que Kombouaré a décidé de laisser Nenê à Paris lors du déplacement au Luxembourg « davantage pour préserver sa cheville, pas tout à fait rétablie, que pour le punir d’avoir râlé en Bretagne. Le match de barrage de Ligue Europa ressemble à une formalité au cours de laquelle le PSG n’a pas grand-chose à gagner, juste un billet à composter. Alors perdre Nenê pour un coup mal placé serait regrettable. » De son côté, le Parisien assure que Nenê « a présenté des excuses devant ses partenaires, mais a néanmoins été sanctionné. Il a été prié de rester à Paris jeudi pendant que le PSG disputait son match de barrage aller de Ligue Europa au Luxembourg. »
Le journal de Saint-Ouen publie par ailleurs une interview du Brésilien : « Que s’est-il passé à Rennes ? J’ai dépassé la ligne blanche. Je ne dois pas répondre à mon patron, l’entraîneur. Je le regrette et je me suis excusé. Dans une famille, il peut y avoir parfois des tensions. […] Pourquoi étais-je énervé ? J’étais déçu que l’on se fasse rejoindre à deux minutes de la fin (1-1). Le fait de ne pas jouer m’importait peu. J’étais déçu pour l’équipe. Après, c’est sûr, j’ai envie de disputer tous les matches et je n’aime pas perdre. C’est mon caractère. Aux jeux vidéo aussi, je suis comme ça. (rires) Mais ça n’avait rien de méchant. Je sais que je dois mieux me contrôler. »

- Le prince héritier du Qatar a salué les joueurs. Ce dimanche, L’Équipe et le Parisien racontent de manière similaire le passage au siège du PSG du prince héritier du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, lors de l’entraînement à huis clos du club parisien au Parc des Princes ce samedi.
C’est le quotidien francilien qui se montre le plus précis dans son récit : « Accompagné de plusieurs conseillers mais aussi du président intérimaire Benoît Rousseau, le futur émir du Qatar, vêtu d’un jean et d’une chemise blanche, […] est allé à la rencontre de l’équipe professionnelle et du staff technique. Il s’est montré très chaleureux avec Antoine Kombouaré — les deux hommes s’étaient déjà rencontrés à Doha le week-end du 11 au 12 juin dernier —, notamment en lui tapant amicalement dans le dos. Le cheikh Tamim, 31 ans, a aussi pris soin de saluer les joueurs un à un et de leur adresser quelques mots en français sur la pelouse du Parc des Princes, en compagnie de Nasser al-Khelaifi, son ami et président du conseil de surveillance, et de Leonardo, le directeur sportif. “Excusez-moi pour mon français, a-t-il dit pour débuter. Je suis là pour vous soutenir, prenez du plaisir sur le terrain, lâchez-vous, jouez sans pression.” Il a poursuivi en déclarant en substance “qu’il avait confiance en l’équipe et qu’il était très content d’avoir acheté le PSG” ; si les joueurs rencontraient des problèmes, qu’ils n’hésitent pas à lui faire remonter ce genre d’informations.
Ce message positif et sympathique a séduit les coéquipiers de Nenê. “
Il est très humble et chaleureux”, nous a confié l’un des participants de cet échange historique. À l’issue de la grosse heure d’entraînement, Tamim bin Hamad al-Thani a quitté le Parc des Princes avec sa délégation. Cet après-midi, le prince héritier devrait normalement assister à la rencontre face à Valenciennes et découvrir pour la première fois son équipe en match officiel. »

- Kombouaré embêté par la sélection de Pastore. Jeudi, la Fédération argentine de football annonçait que Javier Pastore était sélectionné pour participer à deux matches amicaux de l’Albiceleste début septembre : en Inde vendredi 2 face au Venezuela, puis au Bangladesh mardi 6 face au Nigeria.
Samedi, lors de son point-presse d’avant-match, Antoine Kombouaré a fait part de son embarras : « C’est un gros souci. Ça ne me plaît pas. Je préférerais qu’il travaille avec nous et qu’il puisse jouer aussi. Le voyage va être long pour aller jouer en Inde et au Bangladesh. Est-ce qu’au moins il va jouer ? Si c’est pour rester sur le banc… Ce n’est pas une bonne nouvelle pour moi et le PSG. On travaille là-dessus en tout cas. » (source : PSG.FR)

- CFA : Villemomble 1-0 PSG, Kamghain blessé. Jimmy Kamghain pris en charge par les pompiers {JPEG}Pour son deuxième match de championnat en 2011/2012, l’équipe réserve du PSG s’est inclinée 1-0 sur la pelouse de Villemomble samedi soir, sur une frappe des 20 mètres de Diarra (18e). Contrairement au week-end dernier, aucun joueur du groupe pro n’est venu renforcer la formation parisienne : Salamone — Sabaly, Diarra, Samnick, També — Héry, Boccara (Traoré, 82e) — Honoré, Baldé (Mbaka, 46e), Kamghain (Ikoko, 58e) — Coulibaly.
Le nouvel entraîneur parisien, Franck Rizzetto — dont l’attitude sur le banc, faite d’encouragements permanents, tranche avec celle de son prédécesseur, Bertrand Reuzeau, qui n’hésitait pas à pousser de grosses gueulantes —, s’est dit « déçu pour les joueurs mais satisfait du contenu » dans les colonnes de l’édition départementale du Parisien.
À noter que Jimmy Kamghain est sorti en début de seconde période, victime d’une luxation à l’épaule gauche. Il a été pris en charge par les pompiers à la fin de la rencontre. Le PSG est désormais cinquième à égalité avec deux équipes. (voir le calendrier du PSG)

JPEG - 98.2 ko
Villemomble 1-0 PSG (CFA, 20/08/2011)
Photo Mathieu Genet — PSGMAG.NET

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

- Y a tout plein de pression. « Pastore sera là, la pression aussi », titre le Parisien ce dimanche. « Et si le PSG ne pouvait déjà plus se passer de Javier Pastore ? », se demande le quotidien francilien. Qui a des preuves de la pression pesant sur le club de la capitale : « Près de 40 000 spectateurs garniront les tribunes de l’enceinte de la porte de Saint-Cloud. Preuve que l’attente a rarement été aussi grande. » Rappelons que la moyenne de spectateurs au Parc des Princes lors des 184 matches de L1 qui s’y sont déroulés durant les années 2000 est de 40 000. Par ailleurs, samedi après-midi, le PSG annonçait sur son compte Twitter officiel « plus de 37 500 spectateurs attendus demain ».
Et le Parisien de continuer à tartiner sur la pression du PSG, comme il le fera avant chaque match jusqu’à la fin de la saison : « Les Parisiens n’ont pas le droit à l’erreur cet après-midi » ; « Un match déjà capital ». Finalement, la pression, c’est Nenê qui en parle le mieux : « Aujourd’hui, [le titre] n’est pas l’objectif déclaré. Mais oui, on peut être champions. Tout le monde ici en a envie. Par rapport à tout ce qui s’est passé au club depuis quelques mois, dire ça maintenant n’ajoute pas plus de pression. La pression, on l’a déjà à Paris, peut-être un peu plus désormais car on a la responsabilité de bien faire, vu les sommes dépensées. On doit accepter et travailler avec. »

- Gameiro : « Personne ne souhaite le départ de Kombouaré. » Ce week-end, le Journal du Dimanche a interrogé Kevin Gameiro sur les changements à la tête du PSG, et les rumeurs de départ de l’entraîneur parisien : « Le départ de Leproux ne m’a pas déstabilisé. Si je suis au PSG, c’est aussi parce que Antoine Kombouaré me voulait. Maintenant, s’il y a un nouvel entraîneur, ce que je ne souhaite pas, ça ne me posera pas de problème. Kombouaré est-il l’homme de la situation ? Oui, je l’espère. Personne ne souhaite son départ. On a commencé comme ça, on espère faire une grosse saison comme ça. » L’ancien Lorientais explique également les différences entre Gourcuff et Kombouaré : « Christian est un tacticien, il parle peu en dehors du terrain. Antoine, lui, aime dialoguer. Et son jeu est tourné vers l’attaque. Quand on prend un but, Christian grince des dents. Pour Antoine, si on gagne 3-2, ce n’est pas un souci. »
Gameiro évoque ensuite son jeu, et sa future association avec Javier Pastore : « Ah, il a du ballon ! On voit qu’il aime jouer à deux touches de balle, qu’il sent le jeu. Qu’on ne parle pas la même langue n’est pas un problème. On n’a pas besoin de parler pour jouer au foot. À Lorient, avec Amalfitano ou Vahirua, il n’y avait pas de grands discours, c’était une histoire de feeling et de déplacements. […] Pourrai-je rester un attaquant de profondeur, sachant que le PSG n’est pas une équipe de contres ? Il le faudra bien puisque c’est ma force. On m’a recruté pour ça. Cela dit, les autres équipes vont nous attendre, ce ne sera pas simple de trouver des espaces. A priori, on va me positionner seul en pointe avec un 10 derrière. Je m’adapterai. Tant que je marque des buts, je prends du plaisir. Si je peux atteindre la barre des 15 ou 17 buts, ce sera déjà pas mal. Pour le titre de meilleur buteur, entre Moussa [Sow, Lille] et Loïc [Rémy, OM], il y a de sacrés concurrents. »
Enfin le numéro 19 du PSG revient sur son arrivée à Paris : « Au départ, c’est vrai que je ne devais pas venir ici. J’avais l’idée de signer à Valence. Mais Paris a passé le coup de fil que j’attendais. C’est le club de mon enfance. Peut-être aussi que c’était moins risqué que l’étranger. […] Je n’imaginais pas m’intégrer aussi facilement au PSG. En une semaine, c’était fait. »

- Nenê : « Pastore ? Il est trop facile avec le ballon ! » Ce dimanche, le Parisien publie une interview de Nenê, dans laquelle le Brésilien évoque notamment l’arrivée de Javier Pastore : « Il est trop facile avec le ballon ! Il est vif et technique. Javier fait jouer l’équipe, ça va nous aider beaucoup. C’est un plus énorme. […] Je pensais qu’il jouerait beaucoup moins [jeudi]. Il a été très bon pour sa première sortie, alors qu’il n’est pas encore à 100 % physiquement. Comment est l’homme ? Simple et timide. Il est vraiment tranquille. Dès qu’il a besoin de quelque chose, il le demande, mais ce n’est pas un grand bavard. On l’embête un peu en lui faisant répéter en français certaines choses qu’il demande comme “courir demain matin” ou “à quelle heure a lieu l’entraînement ?” (rires)
Si je redoute l’aura médiatique de Pastore, qui pourrait me faire de l’ombre ? Pas du tout. Je me fiche d’être la star de l’équipe. Les gens pensent que j’ai des problèmes d’ego, mais ce n’est pas le cas. Je suis ravi de l’arrivée au PSG de grands joueurs. Ça va m’aider personnellement, je serai moins surveillé. Et je préfère que le PSG gagne plutôt que de marquer des buts. […] Personne n’est indiscutable. À mon poste, milieu gauche, il n’y a pas eu de recrutement, mais des joueurs peuvent jouer à ma place. C’est flatteur, mais je ne crois pas que je suis indiscutable. »
Enfin le Brésilien évoque son avenir au PSG et ses ambitions internationales : « Si on parle davantage du PSG, pas seulement en France mais aussi dans le monde, ce sera tout bénéfice [pour moi]. Mais je ne veux pas penser à la sélection car, l’année dernière, je l’ai trop attendue et elle n’est pas arrivée. Et j’ai été déçu. Si je suis bon, elle arrivera naturellement. […] Si je souhaite prolonger ? Ce serait une très bonne chose, oui, de prolonger… »

- Pancrate poussé vers la sortie à Nantes ? « Vendredi, Stéphane Ziani (49 ans) a démissionné du FC Nantes, indique L’Équipe. Le 14 juin, l’ancien directeur technique avait déjà claqué la porte pour finalement revenir. […] L’ancien Nantais a appris que son président cherchait à transférer vers la Grèce l’attaquant Jean-Jacques Mandrichi, à peine arrivé de Grenoble. “Ce n’est pas cohérent de recruter un mec il y a deux semaines [le 30 juillet] et de vouloir le revendre, lâche Ziani. Ce n’est pas le seul.” Fabrice Pancrate (31 ans, qui s’est engagé en juillet pour deux ans) mais aussi Lee sont visés. » L’ancien Parisien a participé aux quatre premiers matches du FCN (2 titularisations, 2 rentrées en jeu).

Notes

[1] « On gagne, je reste, on perd… » Cette phrase, Antoine Kombouaré l’a prononcée début août, avant la reprise du championnat, pour expliquer que son avenir dépendra, évidemment, des résultats qu’il parviendra à obtenir. « Le coach est habitué à la pression et ça ne change rien aux relations qu’il a avec le groupe, a par ailleurs déclaré Nenê dans le Parisien ce dimanche. Ça ne nous déstabilise pas. »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

7 votes
Votez

1 commentaire a déjà été posté par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Libro
    21 août 2011 19:10

    Dommage, il manque celon moi la partie la plus intéressante de Gameiro dans le JDD quant il dit qu a Paris tout se sait même ce qu on entend pas dans le vestiaire. Joli résume je trouve.

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG