PSGMAG.NET est définitivement fermé depuis 2013.


 

Au PSG samedi 20 août 2011

L’actu PSG du jour : Raul, Milito, Osvaldo, Mertesacker

samedi 20 août 2011, par Vivien B.

Chaque jour, nous faisons le point sur toutes les informations concernant le PSG.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

Les infos transferts du jour

- Erding voudrait désormais partir. Après L’Équipe vendredi, c’est au tour du Parisien de prêter à Mevlüt Erding des envies de partir. « Lors de la séance d’entraînement pendant laquelle l’accent a été mis sur des exercices offensifs, l’attaquant parisien s’est montré plutôt maladroit devant le but comme depuis quelques jours. […] Ce manque d’adresse et d’efficacité pourrait s’expliquer par un certain mal-être. Recruté à Sochaux contre 8 M€ environ à l’été 2009 [9,3 M€ en réalité], l’international turc a pris conscience qu’il était désormais le numéro 3 dans la hiérarchie des buteurs du PSG derrière Gameiro et Hoarau, voire le numéro 4 après Bodmer, un milieu de terrain que Kombouaré aime positionner en soutien de la pointe offensive. Et ce avant même l’intégration définitive de Pastore, encore en phase de préparation. Et sa non-titularisation jeudi soir, en barrage aller de Ligue Europa face à un club amateur luxembourgeois (Differdange), a fini de le convaincre que son avenir n’était plus dans la capitale. Alors qu’il souhaitait ardemment rester au PSG, il vient de changer d’avis ces dernières heures. »

- Erding : à Rennes pour 7 M€, 8 M€, à Bordeaux, ou à Paris ? « Même si Erding traverse une période sans grande réussite, sa cote demeure assez bonne, estime le Parisien. Plusieurs clubs le suivent de près ou pensent à lui. À l’étranger, on peut citer Galatasaray (Turquie), Sunderland ou Newcastle (Angleterre) ; en France, ce sont principalement Bordeaux et Rennes qui se sont signalés. Frédéric Antonetti, le coach des Bretons, en a fait une priorité. Et ce projet trouve un écho favorable auprès de l’attaquant qui souhaite continuer sa carrière dans l’Hexagone. Des discussions existent entre le PSG et Rennes. Elles ne devraient pas tarder à s’accélérer puisque Pierre Dréossi, le directeur général rennais, est rentré hier soir de vacances et que la famille Pinault, propriétaire du club, aurait débloqué les fonds. Un accord devrait être trouvé autour de 7 M€. Rennes semble tenir la corde dans l’esprit d’Erding, mais il ne faut pas exclure qu’il puisse soit rester à Paris (si on ne lui trouve pas un successeur idéal), soit rejoindre Bordeaux où Francis Gillot, son ancien coach à Sochaux (saison 2008/2009), l’appelle régulièrement ces derniers temps. »
De son côté, L’Équipe assure que « les négociations [entre Rennes et le PSG] ont commencé et se poursuivent », et croit savoir que « la transaction pourrait se conclure aux alentours des 8 M€ ».

- Antonetti a appelé Erding. Interrogé par RMC Sport vendredi, Frédéric Antonetti a confirmé son intérêt pour Mevlüt Erding : « Je croise les doigts pour Erding même si c’est un dossier difficile. Mais l’actionnaire est prêt à nous aider. C’est une chance pour le club. Sinon, J’ai eu Mevlüt Erding au téléphone il y a quelques jours. Il est en pleine réflexion parce qu’il y a beaucoup de concurrence. On espère vraiment le faire venir. »

- Paris chercherait un défenseur central et un attaquant. « Selon nos informations, le PSG cherche encore un défenseur central et un attaquant avant la fermeture du marché des transferts, le 31 août, assure le Parisien ce samedi. […] À Paris, où l’argent n’est plus un problème, le recrutement d’un défenseur et d’un attaquant dépendra surtout de la valeur de ces renforts. Leonardo ne souhaite pas empiler les joueurs, juste doter le club d’une équipe hyper compétitive immédiatement. Si la perle rare n’existe pas, le PSG restera avec l’effectif qu’il possède actuellement. »

- Raul : son agent dément, le Parisien insiste. Ces derniers jours, la presse espagnole a fait état de rumeurs de contacts entre Raul et le PSG. Vendredi, l’agent de l’ancien Madrilène, Ginés Carvajal, a démenti auprès du quotidien sportif As : « Il n’y a pas d’offre du Besiktas, ni du Paris Saint-Germain. »
Ce samedi, le Parisien ne mentionne pas ce démenti, mais insiste au contraire avec cette rumeur : « Leonardo songerait à Raul, 34 ans, auteur d’une remarquable saison avec Schalke 04 (13 buts en championnat et 5 en Ligue des champions) […]. De sources espagnoles, le nouvel homme fort parisien aurait appelé Raul directement. L’ex-Madrilène est au cœur des récentes réflexions de Leonardo et de Nasser al-Khelaifi, le président du conseil de surveillance du PSG. »

- Leonardo penserait à Milito. « [Leonardo] songerait […] à un attaquant évoluant en Italie rompu à la Ligue des champions, croit savoir le Parisien. […] Il pourrait s’agir de Diego Milito, désormais placardisé à l’Inter Milan. Leo le connaît très bien et rêverait de l’associer à Pastore. Pastore-Milito, un duo de rêve sur le papier. Borriello (Milan AC) ainsi que Gilardino (Fiorentina) sont aussi cités. L’arrivée d’un attaquant viendrait compenser le départ de Mevlüt Erding. Avec l’éventuel exil du Turc, les solutions viendraient à manquer pour Antoine Kombouaré avec Gameiro, le numéro 1 actuellement, Hoarau et beaucoup de compétitions à disputer. Pastore et Bodmer, eux, jouent un peu plus reculés. »

- Osvaldo plairait à Leonardo. « D’après le site Internet de la Gazzetta dello Sport, le PSG aurait approché Pablo Osvaldo, l’attaquant de l’Espanyol Barcelone, rapporte L’Équipe ce samedi. L’Italo-Argentin (25 ans) est courtisé par l’Atlético de Madrid et surtout l’AS Roma, qui en a fait l’une de ses priorités. Mais son profil plairait aussi à Leonardo. Aucune offre n’a été formulée mais, pour le directeur sportif parisien, Osvaldo se présenterait comme une alternative crédible si le départ de Mevlüt Erding […] se concrétisait. »

- Un nouveau défenseur ? « En défense [centrale], aucun nom n’a encore filtré parmi les pistes possibles, reconnaît le Parisien. Celui de Mertesacker (Werder Brême) revient souvent cet été quand un club cherche un axial d’envergure. Paris l’avait couché sur sa liste au début de l’été, avant que les Qataris n’arrivent dans la capitale. »
De son côté, L’Équipe assure que « Ricardo Rodriguez, le prometteur latéral gauche du FC Zurich (D1 suisse), suscite l’intérêt commun du Real Madrid et du PSG. D’origine chilienne, le défenseur (18 ans) est international suisse en moins de 19. Sous contrat jusqu’en 2015, sa valeur se situerait autour de 4 M€. »

Le reste de l’actu du jour

- Bisevac suspendu contre Evian et non Brest. Selon nos informations, l’audition de Milan Bisevac par la commission de discipline de la LFP — pour une semelle sur Monnet-Paquet contre Lorient — a été repoussée du 1er au 8 septembre, à la demande du PSG. En cas de suspension — très probable, la commission ayant déjà estimé que sa faute « méritait une expulsion » —, le Serbe ne serait donc pas suspendu face à Brest mais lors du déplacement sur la pelouse d’Evian TG. (voir Exclu : selon la LFP, Bisevac « méritait une expulsion »)

- Hoarau et Jallet incertains, Bisevac OK ? « Christophe Jallet (ischio-jambiers) et Guillaume Hoarau (hanche) ont couru, hier matin, en compagnie d’un préparateur physique, indique L’Équipe. Les deux joueurs feront un point aujourd’hui sur leur état de santé, mais leur participation au match de demain, contre Valenciennes, est très incertaine. Aucun risque ne sera pris. » Le Parisien précise que « Hoarau a confié en quittant le Camp des Loges que ce serait sans doute trop juste pour lui », tandis que « [Jallet] a déclaré ne pas vouloir prendre de risques ». « L’un et l’autre devraient tout de même effectuer un ultime test cet après-midi », ajoute le journal de Saint-Ouen.
En revanche, Milan Bisevac, sorti en début de deuxième période contre Differdange (52e) en boitant légèrement, « n’était plus du tout inquiet et devrait tenir sa place pour affronter son ancien club » selon le Parisien. L’Équipe estime qu’« il devrait être en mesure de tenir sa place » bien qu’il soit resté aux soins vendredi.
« Nenê (cheville) devrait aussi être aligné » mais « Sylvain Armand (ménisque) n’a toujours pas repris l’entraînement collectif », conclut le quotidien sportif, qui annonce l’équipe probable suivante : Sirigu — Tiéné, Bisevac, Camara, Cearà — Matuidi, Chantôme — Nenê, Bodmer, Ménez — Gameiro.

- Sissoko de retour en septembre ? Ce samedi, L’Équipe revient longuement sur la situation de Momo Sossoko, qui ne participe pas encore aux entraînements collectifs. « Hier matin, sous le soleil du Camp des Loges, il s’est contenté d’enchaîner les tours de terrain au côté du préparateur physique, en variant les rythmes, la démarche pas encore assurée. Mais il y avait du mieux sur l’état de forme de Mohamed Sissoko […]. Son genou gauche, opéré début mars, ne le fait plus souffrir et le milieu défensif malien pourrait être en mesure de participer à ses premières séances collectives en fin de semaine prochaine, si les tests physiques auxquels il se soumettra dans les prochains jours sont satisfaisants. […] Son dernier match officiel remonte au 13 février 2011, dix-sept minutes avec la Juve face à l’Inter Milan (1-0) de… Leonardo. Mais en dépit de son intervention chirurgicale et de sa rééducation de neuf semaines à Capbreton (Landes), Sissoko avait toujours des douleurs, cet été, au moment de reprendre l’entraînement avec la Juventus. Une fois son transfert à Paris officialisé, le corps médical du PSG a alors aménagé un programme de remise en forme physique (renforcement musculaire, cardio, endurance) qu’il suit depuis trois semaines et qui arrive bientôt à son terme.
Il affiche un super état d’esprit et se montre hyper motivé, assure un membre du staff parisien. Momo a vraiment très envie de rejouer.” Ce ne devrait pas être le cas avant la trêve internationale, qui débute le 29 août. Entre le moment où Sissoko va retoucher le ballon et celui où il sera à la disposition réelle de l’entraîneur, un délai d’une dizaine de jours semble incompressible. Si tout va bien, si son genou le laisse tranquille, le joueur formé à Auxerre — mais qui n’a jamais goûté à la Ligue 1 — a de grandes chances de figurer dans le groupe qui recevra Brest, le 10 septembre. Antoine Kombouaré pourrait, d’ici là, profiter de cette période pour le lancer avec l’équipe réserve en CFA. Selon certains de ses proches, la compétition manque à Momo Sissoko. La saison dernière, avec la Juventus, il n’avait été titularisé qu’à quatre reprises en Serie A, pour dix-huit apparitions. »

- CFA : Villemomble-PSG, avec Luyindula ? Ce samedi, à 18 heures, l’équipe réserve du PSG — première à égalité après la première journée — se déplace à Villemomble (7e). « Luyindula pourrait être là », indique l’édition départementale du Parisien.

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

-  L’Équipe repris de volée par le blog de Slate. Ce samedi, dans un article intitulé « La crise au PSG, petit précis d’anti-journalisme sportif », le blog Plat du pied, sécurité, hébergé par slate.fr, revient sur le traitement médiatique réservé au PSG dans les colonnes de L’Équipe cet été : « Une bonne partie de la presse sportive française semble s’être aujourd’hui donnée le mot pour saborder ce nouveau Paris. Pensez-donc : après deux matches de championnat, l’équipe d’Antoine Kombouaré ne compte qu’un point ! Qu’importe si l’OM n’en a que deux et si Lille, le champion en titre, un seul. La crise est à Paris, point final. Peut-être que les prophéties auto-réalisatrices de L’Équipe et du Parisien finiront par se vérifier. Peut-être qu’Antoine Kombouaré sera viré dans les prochaines semaines, que Leonardo se fâchera pour de bon avec les actionnaires qataris, que Carlo Ancelotti coachera enfin le club de la capitale. Les deux journaux de Marie-Odile Amaury pourront alors se féliciter de leur perspicacité, à coups de “Comme nous vous le révélions il y a quelques semaines…” Mais en attendant, leur matraquage systématique tient plus de la pathologie que d’un journalisme de faits. À la mi-juillet, L’Équipe paye sa première Une sur son marronnier favori : “Le PSG déjà en crise”. […]
Avant même le deuxième match de championnat,
L’Équipe croit ainsi savoir qu’“en cas de nouvelle contre-performance samedi à Rennes, un changement d’entraîneur ne semblerait pas à exclure”. Vous apprécierez d’ailleurs la combinaison conditionnel + forme négative pour ne pas trop se mouiller. Le match nul contre les Bretons ayant apparemment “contrarié” Leo, le quotidien sportif dégaine une deuxième fois, quelques jours plus tard. “Leonardo a sondé Ancelotti”. Bigre. Le coach italien ne serait “pas contre l’idée de débarquer à Paris”, lit-on. […] Dernier épisode de la saga cette semaine, avec un nouvel ultimatum made in L’Équipe. […] On passe sur les subtilités de langage pour réintroduire le facteur Ancelotti (“Les actionnaires qataris ne verraient pas d’un mauvais œil”). » (lire l’intégralité de l’article sur le blog Plat du pied, sécurité)

- Anciens Parisiens et buteurs en L2. Vendredi soir, lors de la quatrième journée de L2, Franck Dja Djédjé — formé au PSG — a inscrit le premier but d’Arles-Avignon, finalement battu 3-2 à Reims. De son côté, Gaëtan Charbonnier — qui jouait avec la réserve du PSG en 2008/2009 — a marqué un penalty pour Angers, vaincu 2-1 à Troyes.

- En Espagne, les clubs ne parviennent plus à verser les salaires. Suite à l’échec de leurs discussions avec les clubs, les joueurs du championnat espagnol ont déclenché une grève qui entraîne le report de la première journée du championnat, prévue ce week-end. « 200 joueurs professionnels réclament près de 50 M€ d’impayés de salaires et de droits à l’image, explique le Parisien. Ainsi certains joueurs de Liga n’auraient pas été rémunérés depuis plus d’un an. […] D’un côté, les joueurs continuent d’exiger un versement immédiat de tout ce qui leur est dû. L’Association des footballeurs espagnols (AFE) réclame, en outre, la mise en place d’une clause permettant de rompre unilatéralement leurs baux avec les clubs en cas d’impayés pendant trois mois consécutifs. “Nous ne voulons pas plus d’argent, mais nous voulons que les contrats soient respectés”, assure Luis Rubiales, le président de l’AFE. Or la Ligue refuse d’en entendre parler. Elle campe sur ses positions, arguant “être déjà allée au maximum de ses capacités économiques”. Pour le moment, la LFP s’est contentée de créer un fonds afin de garantir 10 M€ d’impayés par saison jusqu’en 2015. Un montant que les joueurs jugent bien trop faible et qui provoque leur courroux. […] Déjà criblé de 4 Mds€ de dettes, le football espagnol se serait bien passé d’une fronde de ses acteurs principaux. »

- Bordeaux se serre la ceinture. « Sur les bords de la Garonne, la stratégie de l’actionnaire majoritaire M6 fait beaucoup parler, rapporte le Parisien ce samedi. Après Gourcuff et Chamakh en 2010, deux autres poids lourds des champions de France 2009, Fernando et Diarra, sont partis cet été monnayer leur talent ailleurs. Pour éponger ses dettes, Bordeaux doit vendre ses meilleurs joueurs car les deux échecs consécutifs pour la lucrative Ligue des champions ont fait très mal aux finances. Tout cela dans le contexte du futur stade où M6, à travers le club, va mettre 20 M€ sur la table, beaucoup plus que l’actionnaire ne l’avait imaginé au départ. Alors cette saison, le budget, le cinquième de Ligue 1, est “seulement” de 70 M€, loin de celui des trois grands Marseille, Paris et Lyon. “Le budget est restreint parce qu’on a un déficit et il n’est pas question de vivre durablement avec un déficit”, a tonné récemment Nicolas de Tavernost, le représentant de l’actionnaire. “On doit faire avec les moyens dont on dispose. M6 n’est pas un mécène mais un actionnaire et il a toujours été présent à nos côtés”, ajoute Jean-Louis Triaud, le président girondin. Soit, mais cette rigueur financière, aussi compréhensible soit-elle (le club doit s’autofinancer), est-elle vraiment compatible avec une relance sportive et un retour en haut de l’affiche après deux places de sixième et septième ? »

- Altercation entre joueurs à Montpellier. L’information ne bénéficie pas d’une demi-page, comme le coup de pied non identifié dans une table du vestiaire parisien, mais deux joueurs montpelliérains auraient eu une altercation à l’entraînement, d’après L’Équipe ce samedi : « Exercice traditionnel, synonyme d’entraînements allégés, souvent utilisé au lendemain des oppositions, le toro a brutalement dégénéré, hier, lors de la séance d’entraînement de Montpellier. Abdelhamid El-Kaoutari et John Utaka en sont venus aux mains — sans que les coups soient portés —, obligeant leurs coéquipiers à intervenir pour les séparer sous les yeux d’une foule interloquée. La rixe a éclaté pour un motif futile, alors qu’aucun des deux joueurs n’estimait de sa responsabilité de se présenter au milieu de l’exercice. »

Voir aussi l’édition d’hier : L’actu PSG du jour : ultimatum, Leonardo, Erding

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

11 votes
Votez

2 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    10 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    20 août 2011 15:56

    Depuis cet été je considère qu’il n’existe plus de journaux sportifs sérieux. Le Parisien, l’équipe et le 10 sport même combat.

  • #2
    12 votes
    Votez
    kimmo Parigo
    20 août 2011 18:20

    Léo voit d’un bon œil l’arrivée du Jardinier du Stade Bauer au Parc des Princes.
    Les proches de ce dernier nous ont rapporté qu’Alain « n’en pouvait plus de sa tendeuse qui se faisait très veille et dépassée. »
    Léo aurait appelé Alain directement. Alain séduit par le projet de Léo et de l’actionnaire majoritaire aurait l’intention de signer en faveur du Parc des Princes même si l’idée de joindre l’Emirate Stadium le botte aussi … A suivre !!!

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG