Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Enquête : les entreprises du groupe PSG

Enquête : quelles sont les entreprises du groupe PSG ?

mercredi 25 mai 2011, par Vivien B.

Enquête : quelles sont les entreprises du groupe PSG ?

Cinq ans après l’arrivée au PSG du trio d’investisseurs franco-américain Colony Capital-Butler-Morgan Stanley, l’enchevêtrement de sociétés constituant le « groupe PSG » n’est toujours pas clair aux yeux de la presse spécialisée, qui multiplie les erreurs et les contre-sens à ce sujet. Nous avons voulu en savoir plus : quelles sont les entreprises gravitant autour du club parisien, que font-elles, comment sont-elles dirigées, qui sont les hommes et les femmes en charge de leur administration ? Enquête.

Après une vision synthétique du « groupe PSG », nous passons en revue chacune des entités : présentation et rappels historiques, activités, gouvernance, capital social. (la SASP Paris Saint-Germain Football fera l’objet d’un article dédié, qui sera publié dans la journée)

PSG Merchandising SAS

Présentation et rappels historiques

Créée en 2004 par Nike pour développer les produits dérivés du club, l’entreprise PSG Merchandising SAS a officiellement pour activité « la conception, la fabrication, la promotion et la commercialisation de tous produits et services en conséquence de l’exploitation des droits de propriété intellectuelle liés aux marques “Paris Saint Germain — PSG” ».

PSG Merchandising SAS a été intégralement racheté en mai 2009 par la SASP Paris Saint-Germain Football. Elle a réalisé 8,9 M€ de chiffre d’affaires en 2009/2010.

Capital social

- À qui appartient l’entreprise ?
Le capital de PSG Merchandising SAS — d’un montant de 40 K€ — est détenu à 100 % par la SASP depuis le 1er juillet 2008.

- Quelle actualité ?
Les capitaux propres de PSG Merchandising SAS étant négatifs au 30 juin 2010 — en raison d’un déficit de plus de 600 K€ en 2009/2010 (voir nos explications dans quelques jours) —, ses actionnaires se sont retrouvés dans l’obligation de se réunir en assemblée générale pour éviter la dissolution de la société.

Gouvernance

- Qui dirige l’entreprise ?
Le 15 décembre 2009, Robin Leproux a été nommé président en remplacement de Philippe Boindrieux, devenu simple directeur général.

- Qui y travaille ?
En 2009/2010, la moyenne des effectifs était de 36 salariés.

Activités

PSG Merchandising SAS regroupe quatre activités principales : l’exploitation des boutiques PSG du Parc des Princes et des Champs-Élysées, la vente à distance, la concession de licences de marque et le Team Sport.

- Retail : l’activité retail consiste à exploiter la boutique PSG située au Parc des Princes et celle sur les Champs-Élysées, où sont commercialisés les maillots, des vêtements, des livres, des DVDs et autres gadgets à l’effigie du club ou de son équipementier. En 2009/2010, les deux boutiques ont généré 65 % du chiffre d’affaires de l’entreprise, soit 5,8 M€.

- Vente à distance : la vente de produits dérivés sur Internet et par correspondance, autrefois externalisée au profit de la société Made in Sport, a été récupérée en interne en avril 2009, en même temps que le rachat de PSG Merchandising SAS à Nike. Elle consiste notamment à animer le site www.boutiquepsg.fr. Cette activité a généré 11 % du chiffre d’affaires 2009/2010, soit 1,0 M€.

- Team Sport : l’activité Team Sport correspond à la distribution auprès des clubs de la région parisienne d’une part de produits Nike, et d’autre part d’une gamme d’équipements sous la marque « Team Sport by PSG ». En 2009/2010, cette activité a connu d’importantes difficultés liées au recouvrement auprès des clubs ; elle a rapporté 0,9 M€, soit 10 % du chiffre d’affaires.

- Licensing : il s’agit d’accorder des licences à des tiers pour créer des produits dérivés sous la marque PSG, lui permettant ainsi une large distribution en France : vêtements, matériel scolaire, gadgets… PSG Merchandising SAS organise par ailleurs des stages de football pour les enfants sous le nom « PSG Academy ». L’activité licensing a réalisé 0,5 M€ de chiffre d’affaires, soit 6 % du total de l’entreprise.

Holdings sports & événements (HSE) SA

Présentation et rappels historiques

Créée en 1994 par Canal+ pour regrouper ses participations dans le PSG d’une part et dans la Sese SA d’autre part — rachetée en 1992, un an après le PSG (voir ci-dessous) —, la HSE SA est une pure holding, qui ne compte aucun salarié.

Capital social

- À qui appartient l’entreprise ?
Le capital de la HSE SA — 1,6 million d’actions de 16 €, soit 25,9 M€ — est détenu quasi-exclusivement par Colfilm SAS : seuls les administrateurs (voir ci-dessous) possèdent chacun 1 action, comme l’exige la loi.

- Quelle actualité ?
Les capitaux propres de la HSE SA étant négatifs au 30 juin 2010 — en raison d’un déficit de 19 M€ en 2009/2010 (voir nos explications dans quelques jours) —, une assemblée générale extraordinaire a été nécessaire en mars 2011 pour éviter la dissolution anticipée de la société. L’actionnaire de la HSE SA, Colfilm SAS, dispose désormais de deux ans pour régulariser sa situation.

Activités

- À quoi sert l’entreprise ?
La HSE SA a pour unique objet la gestion des participations de son actionnaire dans la SASP Paris Saint-Germain Football et la Sese SA, ses deux seules filiales.

Gouvernance

- Qui dirige l’entreprise ?
HSE SA est dirigée par un conseil d’administration réunissant Sébastien Bazin (président-directeur général), l’entreprise Butler Capital Partners SA — représentée par Walter Butler —, l’entreprise Colyzeo s.à.r.l. — représentée par Philippe Lenglet —, Georges Cabon, Alain Cayzac, Serge Platonow et Marie-Luce Geahchan.

- Qui y travaille ?
HSE SA est une pure holding, qui ne compte aucun salarié.

Société d’exploitation sports et événements (Sese) SA

Présentation et rappels historiques

Créée en 1990 par Jean-Claude Darmon pour exploiter la concession du Parc des Princes délivrée par la mairie de Paris, la Sese SA a été rachetée par Canal+ en 1992, un an après l’arrivée de la chaîne cryptée dans le capital du PSG. L’entreprise a ensuite été regroupée avec le PSG sous la houlette de la holding HSE SA.

Elle a aujourd’hui pour objet l’organisation et la réalisation de manifestations et spectacles sportifs et culturels dans l’enceinte du Parc des Princes.

Capital social

- À qui appartient l’entreprise ?
Le capital social de la Sese SA — 503 260 actions de 0,0757 €, soit 38 K€ — est détenu quasi-exclusivement par la HSE SA : seuls les administrateurs (voir ci-dessous) possèdent chacun 1 action, comme l’exige la loi.

- Quelle actualité ?
Ses capitaux propres étant restés inférieurs à la moitié du capital social lors de deux exercices comptables consécutifs, les actionnaires de la Sese SA ont dû se réunir en assemblée générale mixte le 25 février 2009 afin de valider la poursuite de l’activité de l’entreprise, avec obligation de régulariser la situation avant le 30 juin 2011.

Activités

Une convention signée le 27 août 1990 et prolongée le 28 juin 1999 jusqu’en 2014 confie à la Sese SA la gestion du Parc des Princes et la mise à disposition du parking Guilbaud, qui appartiennent à la mairie de Paris. C’est dans ce cadre que la Sese SA exploite le stade de la porte de Saint-Cloud. (plus d’infos sur l’impact de la rénovation du Parc des Princes dans les jours à venir)

Outre la location du Parc des Princes pour les matches du PSG — qui lui verse également un loyer pour l’occupation du siège et de la boutique, construits en 2002 —, la Sese SA organise ainsi des visites, des concerts — trois par an maximum, aux termes d’une charte signée avec les riverains — et des brocantes.

Gouvernance

- Qui dirige l’entreprise ?
La Sese SA est dirigée par un conseil d’administration réunissant Sébastien Bazin (président-directeur général), Jean-Claude Darmon (vice-président), Serge Platonow, Alain Cayzac et Marie-Lucie Geahchan — qui a remplacé remplace Michel Derbesse, démissionnaire, fin 2010.

- Qui y travaille ?
En 2009/2010, la Sese SA comptait un effectif moyen de 18 salariés : 10 cadres et 8 employés. Son contrôle de gestion est assuré par les salariés de la SASP.

Colfilm SAS

Présentation et rappels historiques

Société créée par le groupe Colony Capital en 2001 pour assurer le développement de logiciels informatiques, Colfilm SAS était devenue sans objet en 2006, lorsque le fonds d’investissement américain a racheté le PSG à Canal+. Il l’a transformée en une holding à cette occasion.

Capital social

- À qui appartient l’entreprise ?
Le capital social de Colfilm SAS — 12,63 millions d’actions de 5 €, soit 63,15 M€ — est détenu par les groupes Colony Capital et Butler, via deux entreprises chacun. (voir nos explications demain)

Activités

Officiellement, Colfilm SAS a pour objet « la gestion de toutes activités dans le domaine du sport et la prise de participations dans les activités connexes ». Il s’agit concrètement d’une simple holding de la HSE SA, elle-même holding de la SASP et de la Sese SA.

Ce montage est un classique des fonds d’investissement, qui permet de faire supporter à l’entreprise rachetée le coût de son rachat, et de réaliser des économies d’impôts. (voir nos explications détaillées dans quelques jours)

Gouvernance

- Qui dirige l’entreprise ?
La société Colfilm SAS est dirigée par Sébastien Bazin, son président.

- Qui y travaille ?
Colfilm SAS est une pure holding, qui ne compte aucun salarié.

Association Paris Saint-Germain FC

Présentation et rappels historiques

Jusqu’en 1991, l’association était la seule entité formant le PSG. Depuis la création en 1991 d’une société commerciale pour exploiter le secteur professionnel, elle est désormais en charge du secteur amateur.

Activités

L’association s’occupe de toutes les équipes du club à l’exception de l’effectif professionnel, des trois du centre de formation — CFA, U19 et U17 — et des deux de la pré-formation — U15 et U14. Elle rassemble également toutes les féminines du PSG, des équipes de jeunes jusqu’à l’équipe première, qui évolue en D1. Au total, cela représente près de 800 joueurs dans une trentaine d’équipes.

Par ailleurs, l’association est le détenteur du numéro d’affiliation du club à la FFF. Une convention signée avec la SASP Paris Saint-Germain Football encadre les relations entre les deux structures, et permet à la SASP de participer aux compétitions au nom de l’association.

À noter enfin que les statuts de la SASP prévoient que les rapports du directoire et les observations du conseil de surveillance soient obligatoirement communiqués à l’association.

Gouvernance

- Qui dirige l’association ?
En 1991, Bernard Brochand a succédé à Francis Borelli à la tête de l’association. Il a cédé sa place à Alain Cayzac en 2001, puis Simon Tahar a pris le relai en 2006.

- Qui y travaille ?
Le fonctionnement de l’association est assuré par Jack Jacquet, délégué général, assisté notamment de Bernard Guignedoux, responsable technique.

Fondation PSG

Présentation et rappels historiques

Créée en septembre 2000 par la SASP Paris Saint-Germain Football, qui lui octroie chaque année une subvention de fonctionnement, la fondation d’entreprise PSG a vu sa durée successivement prorogée de trois ans en 2005 puis de cinq ans en 2008, soit jusqu’en septembre 2013.

Son « programme d’action pluriannuel » — le montant minimum que le PSG s’est engagé à verser entre 2008 et 2013 — est de 500 K€, mais ses actions sont principalement financées par l’État, le conseil régional d’Île-de-France, le conseil général des Yvelines et — depuis la saison 2007/2008 — la mairie de Paris.

Activités

À sa création, la fondation avait pour objectif de « favoriser l’insertion sociale des jeunes Franciliens par le développement de la pratique du sport, notamment du football, et par la formation aux métiers du sport ; lutter contre la violence par l’éducation aux valeurs du sport ; aider les structures associatives et les collectivités territoriales de la région Île-de-France à développer la pratique du football en tant qu’activité sociale structurante ». Désormais, son objet est d’« organiser des actions éducatives et sportives pour des enfants en souffrance et des enfants qui ne partent pas en vacances [et d’]aider à l’insertion professionnelle de jeunes ».

Concrètement, la fondation assure « la formation et l’aide à l’insertion professionnelle » de jeunes éducateurs sportifs, promeut « l’esprit sportif » dans les collèges et organise une série d’événements pour les enfants :
- les « journées PSG » et les « vacances PSG » : des stages d’une semaine pour des jeunes entre 8 et 13 ans qui ne partent pas en vacances ;
- le « championnat régional inter quartiers » : un tournoi disputé sur plusieurs mois dans 32 villes d’Île-de-France, conclu par une journée au Parc des Princes pour tous les participants ;
- des animations pour les enfants malades dans les hôpitaux ou dans « les centres où sont placés des enfants, afin d’apporter un peu de joie à des enfants en souffrance ».

Gouvernance

- Qui dirige la fondation ?
La fondation est dirigée par un conseil d’administration réunissant Franck Borotra (président), Alain Cayzac (vice-président), Simon Tahar (secrétaire), Philippe Boindrieux (trésorier), Jean Verbeke — ancien président de la Ligue de football de Paris Île-de-France —, Malek Boutih — ancien président de SOS Racisme, aujourd’hui secrétaire national du PS en charge des questions de société — et Alain Roche [1].

- Qui y travaille ?
Christine Le Gal, directrice de la fondation, s’appuie sur un coordinateur, une assistante et une dizaine d’éducateurs sportifs.

Enquête : organigramme, comptes, transferts, salaires

Enquête sur les dettes du « groupe PSG » et l’investissement de Colony Capital :

- Combien Colony a-t-il réellement investi au PSG ?
- Enquête : les dettes des entreprises du « groupe PSG »

Notes

[1] Malek Boutih et Alain Roche ont remplacé Dominique Rocheteau et le sociologue Michel Fize, qui faisaient partie du collège des fondateurs il y a onze ans.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

9 votes
Votez

1 commentaire a déjà été posté par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    robur
    25 mai 2011 12:09

    Super intéressant votre travail.
    J’attends la suite avec impatience.
    Bravo, merci et continuez. ;)

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG