Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Interview de Cayzac (4/5) : plan Tous PSG

Notre interview d’Alain Cayzac : le plan Tous PSG

dimanche 23 janvier 2011, par Arno P-E, Mathieu Genet, Vivien B.

Notre interview d'Alain Cayzac : le plan Tous PSG

Mercredi 12 janvier, Alain Cayzac nous a reçus pendant deux heures et demi pour évoquer son parcours au club et revenir sur quelques uns des événements qui ont fait l’histoire du PSG. Nous avons également interrogé l’ancien PDG du club— et actuel membre du conseil de surveillance de la SASP — sur plusieurs sujets d’actualité, la rénovation du Parc des Princes et le plan Tous PSG notamment. Quatrième partie : comment réagit-il à l’interprétation selon laquelle il y a une logique économique derrière le plan Leproux ? Quel est son avis sur le placement aléatoire ? Que pense-t-il des réactions des anciennes associations au sujet de la charte 12e homme, annoncée à l’issue de la médiation à laquelle il a participé ? Comment voit-il l’avenir ?

Interview réalisée mercredi 12 janvier 2011.

Une logique économique derrière le plan Leproux ?

Les mesures annoncées au printemps dernier — même si certaines peuvent relever de l’anecdote comme Germain, le vous-vous-z’êtes-là ou Valérie — ont donné à certains le sentiment que le PSG était à la recherche d’un autre public, de consommateurs plutôt que de supporters, avec des spectateurs qui se renouvellent et seront donc plus rentables que des supporters. Comment vous réagissez à cette interprétation ?
D’abord je ne suis pas à l’origine de ce plan, je n’étais pas dans la tête de Robin Leproux quand il a pris ces décisions.

Le plan n’a pas été discuté ? C’est surprenant qu’il ne vous sollicite pas… Il vient vous voir en mai et vous annonce : « On va faire Germain le lynx » ?
Germain, cela s’est vite arrêté, ce n’est pas le point essentiel du plan.

Bien sûr, mais c’est un symbole.
Oui, je crois que je n’aurais pas été un grand supporter de Germain. Mais Robin Leproux a pris ses responsabilités. J’ai été président, je me mets à sa place : si vous commencez à faire un espèce de référendum, même auprès du conseil… Il a son plan, populaire ou pas, il nous en parle après. Je ne lui en veux pas. Si on en parle trop, il y a inévitablement des fuites. Pour revenir à votre question, je ne pense pas du tout qu’il y ait une arrière-pensée économique. Pas du tout. Je ne pense vraiment pas qu’ils aient l’intention comme vous le dites de transformer les supporters en simples consommateurs. Même si je suis proche des supporters, que j’ai cette image qui est en fait une réalité, que j’aime bien les stades avec des supporters fervents — une fois je l’ai dit dans le Parisien, on a pensé que j’allais faire la guerre au plan Leproux, ce n’était pas ça, je disais simplement que moi j’aime bien un stade avec des tifos et des chants —, il ne faut quand même pas oublier qu’il y a eu deux morts. Le premier était d’un autre ordre, mais il y a tout de même eu un mort entre des gens de chez nous, donc on ne peut pas dire : « Tout va bien, on ne va rien faire ». Il ne faut jamais l’oublier.

Donc qu’il y ait une première phase d’un plan qui soit dure, bien sûr que je ne l’ai pas bien vécu, mais il fallait bien passer par quelque chose d’extrêmement coercitif et difficile à supporter, même par des gens comme moi. Aujourd’hui il y a la deuxième phase. Si Robin Leproux était content, honnêtement il n’aurait pas fait une médiation, il aurait continué exactement comme avant, n’aurait pas rouvert les abonnements, et personne ne lui aurait rien dit, ni au niveau des actionnaires ni au niveau de l’opinion publique. Cela signifie qu’il partage avec moi le fait que cette première étape était nécessaire, mais qu’il faut passer maintenant à la deuxième. Donc pour être clair : il n’y avait pas d’obsession économique. Il y avait probablement l’idée d’attirer une population de gens qui ne venaient pas au stade parce qu’ils ne se sentaient pas en sécurité, ça oui. Mais ce n’était pas bassement économique. Il y aurait d’ailleurs eu deux choses qui m’auraient probablement fait quitter le club : la première, c’est si nous avions abandonné le Parc des Princes. Si on m’avait dit : « Il y a trop de danger, trop de problèmes, donc on va jouer ailleurs », j’aurais répondu : « D’accord — je ne suis pas le décideur, je ne suis pas actionnaire —, mais sans moi. » Et deuxièmement si on avait augmenté de façon conséquente le prix des places. Parce que je déteste, dans le modèle anglais qu’on nous rabâche, cette segmentation par l’argent. C’est totalement contraire à mes idées. L’Angleterre a peut-être résolu le problème du hooliganisme par ce biais, mais aussi par bien d’autres mesures.

Parmi les mesures prises à l’époque et qui ont pu favoriser cette interprétation figure le fait que les 13 000 anciens abonnements n’aient pas été tous conservés, même de façon aléatoire, pour qu’au moins chaque abonné ait la possibilité de retourner au Parc des Princes au même tarif que la saison précédente [1]. Par ailleurs, les abonnements en tribunes latérales ont tout de même augmenté de 25 % à l’intersaison [2].
Encore une fois je n’étais pas dans la décision, mais mon avis c’est qu’il n’y avait pas de logique économique. Tout ce qui a été dit par Leproux ou Bazin, c’était la volonté non pas d’éliminer les supporters mais de permettre aux autres de venir. Le problème, c’est que nous avons été obligés de punir 12 000 personnes pour les exactions de 400. Éternel problème, dont il faut sortir.

JPEG - 79.6 ko
Alain Cayzac
Photo Mathieu Genet — PSGMAG.NET

La charte 12e homme et l’avenir

Justement, vous qui avez rencontré les différentes entités durant la médiation…
(Il coupe.) Pas toutes.

Hormis les associations dissoutes, en effet. Vous connaissez donc les positions des supporters d’une part, et de Robin Leproux d’autre part. Envisagez-vous une sortie de crise à court terme ?
J’espère. Ce que je pense, c’est que tout ne peut se résoudre que dans le temps. J’ai toujours dit trois choses durant la médiation avec Franck Borotra : premièrement, qu’il n’y avait pas de solution idéale, c’était impossible après ce qui s’est passé — la mort du supporter, la première phase — d’annoncer d’un coup : « On oublie tout, on revient comme avant. » Impossible. Deuxièmement, que toute solution ne pouvait être que transitoire, et pouvait évoluer dans deux mois. Troisièmement, que je souhaitais le retour des associations. C’était mon dada, parce que je pense qu’un club ne peut pas se passer d’associations. Aujourd’hui la majorité des supporters n’adhèrent pas à cela parce qu’ils considèrent que le placement aléatoire est encore la règle, qu’ils n’ont droit d’amener que quatre amis et qu’ils pensent que les associations sont créées pour « servir le pouvoir ».

« Je comprends le principe de territorialité. Mais en disant cela, je précise aussi qu’il faut que cette volonté de territorialité s’affirme pour de bonnes raisons. »

Quel est votre point de vue sur cette question du placement aléatoire ?
Le principe de la territorialité, on le comprend, ou on ne le comprend pas. Moi je le comprends, je le reconnais. Et je le comprends probablement plus que Franck Borotra par exemple, qui considérait que quand on vient au stade c’est parce qu’on aime bien le PSG, donc on doit s’en foutre d’être à Auteuil ou à Boulogne. Moi je comprends que pour des bonnes raisons on soit attaché à une tribune ; que, « élevé » dans telle ou telle partie du stade, on y ait ses habitudes, ses amis… C’est peut-être un peu conservateur, mais je trouve que c’est un peu comme dans un village : vous allez toujours prendre votre croissant au même bistrot. L’autre bistrot à côté est aussi bien, mais vous avez vos repères. D’autres pensent que c’est un principe dangereux au Parc. Mais même en comprenant cette objection, je dis qu’il faut que cette volonté de territorialité s’affirme pour de bonnes raisons. Certains m’ont dit : « J’allais là avec mes parents ». Je comprends très bien, j’adhère et je dis que ce n’est pas idiot, ce n’est pas conservateur, ce n’est pas étroit. De la même façon, il y a plusieurs moyens de supporter son club : à l’anglaise — plutôt à Boulogne —, à l’italienne — plutôt à Auteuil. Chaque tribune a sa façon de faire. Mais si par contre la territorialité consiste à rester groupés pour mieux lutter contre l’ennemi qu’est celui d’en face… C’est toujours pareil : il y a des gens qui font une bonne utilisation du concept de territorialité, et d’autres une mauvaise. Ce principe-là est un vrai sujet de réflexion, qui peut être étudié en observant ce qui peut être fait dans les autres pays : est-ce qu’il est légitime qu’il y ait une identité des tribunes ? Moi je dis plutôt oui, d’autres disent plutôt non, mais en disant plutôt oui j’ajoute qu’il est très difficile tout de suite, alors qu’il y a eu un mort et que l’enquête n’a pas encore abouti, de revenir comme avant.

Les contraintes fixées aux associations dans la charte 12e homme sont jugées inacceptables par les anciennes associations. Qu’en pensez-vous ?
Christophe Uldry, qui est quelqu’un que j’apprécie, je n’ai pas peur de le dire, dit que c’est une escroquerie de permettre à des associations de se créer à 100 membres. Je lui réponds que non, ce n’est pas une escroquerie : il faut accepter de démarrer comme cela, et si les supporters prouvent que les comportements sont bons, que la ferveur revient sans qu’il n’y ait de violence, et bien qui dit que dans deux mois Robin Leproux n’acceptera pas que ces 100 deviennent 200 ? Qui dit que dans trois mois il n’acceptera pas que ces 200 deviennent 300 ? Je n’en sais rien, je ne suis plus le président du club, mais qui dit qu’un jour l’idée de diviser une association en deux tribunes ne disparaîtra pas parce que tout le monde aura donné la preuve que la situation est redevenue saine ? Je reviens toujours à l’idée qu’il est impossible d’avoir une solution pleinement satisfaisante tout de suite.

« Si on veut tout, tout de suite, je pense que le club et les pouvoirs publics ne peuvent pas l’accepter. »

Il y a tout de même dans la charte 12e homme un problème au sujet de la liberté d’expression des supporters.
Évidemment que, quand on écrit une charte, vous allez faire un appel au fair-play et dire qu’il ne faut pas de banderole injurieuse, diffamatoire… Vous êtes obligés de dire cela pour éviter les dérives que l’on a vues avec certaines banderoles, mais les supporters auront quand même le droit de rouspéter si le joueur ne joue pas bien, que l’arbitre n’est pas bon ou qu’ils ne sont pas contents du management. Ils ne sont pas forcés de faire une banderole « Leproux enculé », on a d’autres façons de manifester son désaccord. Rien n’est idéal, tout est provisoire, mais si on accepte une sorte de main tendue — même si on le fait en estimant qu’ils auraient pu aller beaucoup plus loin —, on a une chance dans un mois ou deux d’aller encore plus loin, et peut-être dans six mois de ne pas être trop loin de ce que c’était avant. Si en revanche on veut tout, tout de suite, je pense que le club et les pouvoirs publics ne peuvent pas l’accepter, tout simplement parce qu’il y a eu un mort. Dans les discussions, on oublie parfois un peu l’origine de tout ça.

Le club se devait de faire quelque chose ; ensuite il a pris l’initiative de faire évoluer la situation pour permettre aux supporters de revenir. Cela ne satisfait pas les supporters, je veux bien l’admettre, mais prenons ce qu’on nous offre et demandons plus après. Et en disant cela je ne défends ni les supporters ni le club, je dis vraiment ce que je pense. Parce que je suis aussi malheureux que beaucoup de ne plus voir les milliers de supporters historiques qui sont des mecs bien, qui moi en plus m’ont sauvé la peau. Quand on était relégables et que je faisais l’union sacrée, on n’était pas bons, on perdait, et les mecs étaient là. Il y a toujours eu un soutien. Ceux-là, j’ai envie de les revoir et je leur dis : « Ne voyez pas des pièges et des escroqueries là où il n’y en a pas ; acceptez de faire un pas avec le club, après vous demanderez plus. » Honnêtement, si j’avais pensé que cette médiation était un piège et qu’on se servait de moi, j’aurais eu assez d’orgueil pour ne pas y participer.

Notes

[1] Cette mesure aurait posé d’autres problèmes, la question du placement aléatoire étant un point de crispation majeur dans les discussions entre les représentants des supporters et le club, mais elle aurait au moins illustré la volonté du club de proposer à tous ses anciens abonnés de revenir.

[2] Les abonnements championnat dans les tribunes BHJ bleu haut — qui sont désormais les moins chères — ont augmenté de 24 % à l’intersaison.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

11 votes
Votez

17 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Smegs
    23 janvier 2011 11:37

    Sans langue de bois.
    Dommage de ne pas avoir son avis sur la tutelle des associations par le club mais surtout par des associations qui n’ont rien a voir avec le foot (licra etc…)
    On sent qu’il a quand même les boules, qu’il est optimiste quand même. Optimisme politique ? Sincère ?
    Sur la médiation, il n’aurait pas participé si il n’était qu’un faire valoir, cependant on ne connait pas son avis sur les propositions des assocs et lpa. Pas interroge ? Auto censure ou pas de réponse ?
    Je doute qu’il y ait une réponse, mais sur le reste il est transparent.

  • #2
    5 votes
    Votez
    amirage
    23 janvier 2011 11:46

    Je suis déçu par cette partie d’interview. Parce exemple il nous serine tout au long de cette partie "qu’il ne crois pas à une logique économique" mais je n’ai pas été convaincu, j’ai même l’impression qu’il change de sujet derrière comme pour esquiver. Tout comme j’ai du mal à avec son raisonnement "qui dit que si les supporters ne prouvent pas leur valeur etc…." il me semble bien pourtant avoir vu une itw de Leproux sur Canal Supp où Leproux en répondant à une question de ce genre n’était pas vraiment dans cet état d’esprit. Bref c’est du "revenez braves gens, ayez confiance peut être que on ne sait jamais, mais il faudra du temps hein".

    Sinon pour le reste l’interview était plaisante je trouve. On voit une belle authenticité et qu’il n’a pas ce coté technocrate droit dans ses bottes. Lui au moins il s’interroge, il admet ne pas savoir.

  • #3
    5 votes
    Votez
    Vivien Brunel
    23 janvier 2011 11:50

    @Smegs : je ne comprends pas tes remarques. Nous n’avons évidemment rien censuré, si un sujet n’est pas abordé c’est que nous n’avons pas posé la question — dans le cas contraire nous aurions laissé notre question et son absence de réponse…

    Nous ne l’avons pas relancé avec les questions que tu suggères, il me semble qu’il répond assez clairement sur son sentiment vis-à-vis du principe de territorialité — le fait qu’il juge impossible de revenir en arrière tout de suite — et sur la charte 12e homme.

  • #4
    7 votes
    Votez
    Christophe U.
    23 janvier 2011 12:16

    Alain répond au problème de liberté d’expression en assimilant celle ci à la notion de fair play et en caricaturant ce que pourrait être la liberté d’expression (quand il cite la banderole "Leproux enculé").

    Ensuite, il ne peut pas se lâcher. Il en dit déjà beaucoup, voir trop pour certains à la direction à n’en pas douter. Il a ce courage, merci à lui !

    Christophe

  • #5
    6 votes
    Votez
    L eau chaude
    23 janvier 2011 12:36

    On ne peut pas dire qu il ait un bilan exceptionnel à la tete du club, mais on ne peut pas lui reprocher son sincère attachement au club ! Quand il dit qu il comprend le principe de territorialité(pour de bonnes raisons), c est courageux de sa part, il va à l encontre du discours de Leproux et confirme qu il aime les tribunes populaires et la ferveur. Par contre, dire qu il ne croit pas à un objectif financier, de transformer les supporters en consommateurs, et prendre comme exemple la non augmentation du prix des places alors qu elles ont augmenté c est un fait, c est etrange de sa part ! J aurais également aimé que vous l interrogiez sur l indifférence de Leproux quant aux propositions des assoces lors des réunions qui devaient permettre un échange entre direction et supps, mais qui au final n étaient qu un feu de paille puisqu il avait déjà tout décidé ! Enfin qu il nous donne son avis sur les IDS abusives(250 contre Sainté), les décrets à l encontre des parisiens pour les matchs à l extérieur ou encore le comportement des nouveaux cow boys du Parc(stewards) ! Pour le reste, merci au site pour l excellent travail journalistique que vous faites, c est un régal de vous lire !

  • #6
    6 votes
    Votez
    un membre
    23 janvier 2011 19:40

    Ce qu’il dit a "l’accent" de la sincérité. Après, il se trompe sur deux trois trucs, notamment sur la banderole. Effectivement, inutile de tomber dans le carricatural "leproux enculé" (meme si je partage complètement cette banderole virtuelle), imaginons une de ces assoces bâcher a tous les matchs "Leproux démission, colony GO home". Est ce que Leproux, comme le suggère m. Cayzac leur offrirait 100 places de plus le mois suivant ? bien sur que non. CQFD. Donc, en somme, cela revient a anihiler toute contestation.
    Ensuite, sur l’aspect economique, totalement faux aussi. Pour preuve : le plan de création de 350m2 de boutiques dans Auteuil et Boulogne. Il est certain que nous n’aurons rien acheté dans ces boutiques. Des lors, mort economique de ces lieux. Impossible pour CC. Il fallait donc bien nous virer.
    Enfin, sur la question des tarifs, toutes les places du parc ont augmenté, c’est un fait.

    J’aurais aimé qu’il nous dise ce qu’il pensait des propositions faites par les ex-assoces. Et aussi le temps qu’a duré son debrief sur ces entretiens avec Leproux. Très très court selon certaines infos… Est ce a dire que Leproux s’en moquait ? on peut le craindre.
    Bref, comme toujours, m. Cayzac est sincèrement du coté des supps mais son optimisme et son amour du club le perdent face a des requins comme CC ou Leproux.
    Dommage, l’histoire aurait été probablement différente avec lui.

  • #7
    5 votes
    Votez
    jr75
    23 janvier 2011 21:28

    merci psgmag pour cet oasis dans le desert médiatique !
    maintenant on sait qu’il doit avoir la pression et que c’est pas le genre de gars qui va à l’encontre de la direction en place !
    les petites crises de leproux et les mensonges sont en contradiction avec son discours !!!
    incapable d’accepter la contestation actuelle !!!
    allez faire passer les ex lf pour des nazis ?! en israel ou en ukraine !!!
    et dernièrement avec agen…il suffit de voir les arrêtés pour comprendre qui ont veut empêcher de venir…les contestataires, les anciens abonnés !
    il ne voulait pas nous laisser aller soutenir les féminines et on sait très bien qu’il voulait empêcher le bus à impérial de circuler dans paris !!!
    quant aux réactions après le reportage de france 2 !
    il continue à nous stigmatiser et excusez moi mais il ne veut pas discuter avec les anciens abonnés !!!
    les prix sont bas car il cherche à boucher les trous dans le stade…si le parc avait été plein y aurait-il des promo et des invitations en veux tu en voila ? NON !
    et les psg clubs ?! carrément zappé ! pour qqun qui veut le retour des supporters !
    il pensait que ça serait simple de nous remplacer mais c’est oublier qu’un club c’est un tout dont les ultras sont une entité !!! c’est après avoir constater le vide qu’il a voulu discuter ! pourquoi pas avant (avec la pression de colony) ?!
    mais il a tellement martelé son discours qu’il ne pouvait plus revenir en arrière !
    aujourd’hui il cache les chiffres des invitations et c’est devenu impossible d’avoir la fréquentation ! ça c’est de la transparence preuve de sa sérénité lol !
    je ne parle même pas des pauvres pigeons qui ont pris des abonnements au prix fort ou ceux qui achètent leurs places…pour voir les prix cassés après ou gratuit d’ailleurs…
    bref, mr Cayzac c’est un bon début mais maintenant il est temps de défendre à nos côtés le club de notre coeur et ses vrais valeurs celles que nous défendons depuis toujours unis
    malgré nos différences et nos différents !!!
    u can’t ban a paris sg fan !
    liberté pour les abonnés !

  • #8
    7 votes
    Votez
    Arthur33
    23 janvier 2011 21:30

    un membre > En effet elle aurait été différente, mais pas dommage.

    Evidemment que la rapidité des ajustements du plans Leproux sont conditionnés par le comportement des supporters.

    Comme tu l’as peut-être entendu sur l’itw sur canal supporters de Leproux, il y avait déjà le danger pour le PSG d’être exclu du championnat. Donc je pense que les deux premiers objectifs du plan sont "pouvoir participer aux compétitions", puis "éradiquer la violence", le tout en étant le moins gênant possible pour les finances du club.

    Enfin, quand tu dis "propositions faites par les ex-assoces", comme ce sont des ex-assoces, elles n’ont pas de légitimité. Par contre, je peux te parler du projet de Liberté pour les abonnés : il n’y a rien (cf leur site).

    Ecouter rien, ou alors des revendications simples comme "on veut que ça redevienne comme avant", ça prend pas beaucoup de temps.

  • #9

    Votez
    jr75
    23 janvier 2011 23:19

    arthur23
    avant de parler de ce que tu ne maîtrise pas renseigne toi mieux !
    si tu veux savoir la position de LPA il te suffit de venir nous rencontrer, le site n’a jamais eu comme finalité de donner nos propositions.
    nous sommes prêt pour les porter à la direction du psg mais voici un scoop pour toi :
    leproux ne veut pas et n’a jamais voulu discuter de quoi que ce soit !!!
    les ex-assos ont toute légitimité car c’est la représentation d’une grande partie des anciens abonnés c’est d’ailleurs pourquoi il y avait des représentants à la médiation même si les dés étaient pipés !
    il n’a pas pris la peine de contacter les psgclubs comme je le disais…psgclubs qui ont rejoint la lutte !!!
    quant au comportement des supporters il a été exemplaire à l’extérieur comme au parc contre monaco !
    relis mon poste cidessus ou les articles de psgmag pour avoir une idée de la situation.
    si tu veux vraiment en savoir plus n’hésite pas à venir rencontrer LPA !
    personnes n’a jamais proposé que ça redevienne comme avant ! tu pourras le constater par toi même…
    leproux fait de la com. et n’hésite pas à dire des contre vérités !!! donc ce qu’il dit à canal supporter…
    la première étant de dire que son plan règle les problèmes de sécurité !

  • #10
    5 votes
    Votez
    Arthur33
    24 janvier 2011 01:41

    "Leproux fait de la comm". Non jr65, il agit. Vous, vous manifestez, vous tentez de communiquer avec les dirigeants et vous diffusez des communiqués.

    Ensuite, il me semble que y a pas eu beaucoup de soucis de sécurité cette saison.

    Enfin, si vous faites des communiqués, j’espère que vous êtes capables d’avoir un plan, et si vous en avez un, il faut le communiquer aux gens sur votre site.

    Tu me demandes de venir vous rencontrer, mais je ne suis pas de Paris, et je me considère comme bien informé.

  • #11

    Votez
    david
    24 janvier 2011 09:34

    @jr75
    Sur le point LPA, il serait quand même bienvenu que vous communiquiez sur le plan B que vous proposez, parce que je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais dire "on a un plan mais le PSG refuse de nous écouter" ne sert pas votre action. Pourquoi ne pas rendre publiques vos propositions afin de rallier plus de monde à votre cause ? Moi aussi j’ai longtemps cherché ces fameuses propositions, car je suis plutôt sensible à la logique que vous défendez, mais pour l’instant comment vous suivre ?

    Sinon, beau boulot de PSGmag, Cayzac fait quand même l’autruche sur la question économique soulevée en début d’itw, mais comment lui en vouloir ? Accepterait-il de se griller avec l’actuelle direction du club en signifiant son profond désaccord sur ce point ? pour l’instant, il ne le veut pas

  • #12

    Votez
    stanc
    24 janvier 2011 11:25

    « Ne voyez pas des pièges et des escroqueries là où il n’y en a pas ; acceptez de faire un pas avec le club, après vous demanderez plus. »

    Seulement, certains confondent leurs interprétations ou prévisions avec des certitudes. Quand on fait des procès d’intention à ses interlocuteurs, il ne faut pas s’attendre à des discussions constructives.

    Les seules propositions alternatives reviennent à dire, on revient comme avant et on voit si ça se passe bien. C’est évidemment impossible pour la direction d’accepter ça. Si la majorité est certainement de bonne foi et ne poserait pas de problème de violence, les autres finiraient tôt ou tard par revenir aussi et, pour eux, le problème reste entier.

    Cette période transitoire est donc indispensable. Les gens de bonne volonté devraient le comprendre et plutôt discuter de comment on fait pour animer au mieux les tribunes malgré les restrictions actuelles. Mais pour l’instant, l’orgueil a pris le pas. C’est devenu une question de principe. Ils préfèrent rester ancrés sur leur position en attendant un chimérique sauveur mécène qui viendrait les délivrer du mal absolu.

    Heureusement, quelques associations ont fait le pari de travailler avec la direction. D’autres suivront. Je note aussi que depuis le retour des abonnements, l’ambiance semble s’améliorer dans les virages. L’espoir est donc de mise.

  • #13

    Votez
    jr75
    24 janvier 2011 12:02

    @david et arthur
    bon y a du boulot mais j’y vais quand même…
    1/ quand on propose, on propose aux décideurs donc aux dirigeants et si nous disons "on n’est pas écouté" c’est par la direction et principalement leproux.
    2/ le principe de base de LPA et le préalable à tout travaux c’est que toutes les entités doivent travailler ensemble confronter ses idées émettre des critiques…etc nous ne faisons pas de la com. et nous ne répondons pas à un appel d’offre !
    or contrairement à ce que pense les "biens informés" il n’y a eu aucune discussion ! et aucun débat et là dessus on a peut être été naif en pensant que leproux voulait vraiment travailler avec les supporters (psgclubs même pas invités ?!).
    3/ mr leproux agit ? il a fait quoi ? réglé quoi ? vous pensez vraiment que les mesures de sécurité sont plus efficaces qu’avant ? j’en suis le premier désolé mais NON ! et ses arguments ? que des contre vérité !
    aujourd’hui nous sommes en phase de dénonciation de ce plan car malheureusement avant de proposer nous devons montrer les failles de ce plan et le vrai visage de leproux
    juste pour pouvoir être entendu et ce ne sera pas par lui (cf post plus haut).
    mais nous aimons notre club, nous voulons retrouver la place qui est la notre en son sein.
    vous avez raison sur une chose sur une chose c’est que nous devons communiquer, et nous y travaillons pour synthétiser et mettre en forme.
    n’oubliez pas que nous sommes des bénévoles avec une vie ou et un boulot à côté et pas des pro de la com. alors par pitié pas de jugement péremptoire…
    arthur33 puisque tu vas sur le forum tu peux contacter par mp le bureau on sera ravi de t’éclairer et de t’écouter (par sur tout certaines choses restant parmi les membres).
    david tu peux venir à un de nos rdv nous essayerons de te convaincre de rejoindre la lutte…

  • #14

    Votez
    Un EX-Tigris
    24 janvier 2011 13:00

    Salut à tous !
    Le discour ne me parait pas trop mal et le personnage m’a l’air sincère (pour cette interview en tout cas).
    Mais je n’arrive pas à croire en la sincérité de Leproux !
    Pour ma part et je continu à l’affirmer, CC et Bazin sont venus avec de mauvaises intentions et surtout une volonté d’acquérir plutôt que construire.
    Vivement un nouvel actionnaire, un actionnaire qui a au moins envie d’écrire une belle histoire avec ce club, ses supporters et le Parc des princes et non pas de le salir comme l’on fait ses escrocs !

  • #15

    Votez
    Arthur33
    24 janvier 2011 13:45

    @jr75

    Au moins tu n’es pas agressif comme certains autres sur ce forum, c’est bieng.

    1) et 2) => Si je résume vous avez un plan et vous ne le communiquez qu’avec Leproux, mais Leproux ne veut pas vous parler. Vous ne pensez pas qu’il serait très simple de faire un copier-coller de votre plan et de le mettre sur votre site, franchement ?

    3) Il a fait le plan TousPSG. Je crois savoir que depuis 6 mois, l’escalade des évènements violents autour du Parc des princes s’est enrayée. Et tous ses arguments sont des vérités.

    @Un EX-Tigris : il suffit d’essayer d’y croire, et tu verras. Va voir l’itw de Leproux sur canalsupporters pour t’aider.

  • #16

    Votez
    jr75
    24 janvier 2011 14:17

    @arthur
    oh il y a du boulot !
    peux tu aller jusqu’au bout du post svp…c’est la limite de l’exercice et c’est pourquoi c’est mieux de discuter en direct, vas sur le forum tu retrouveras mon pseudo facilement et on discutera si tu veux…
    mais je vais te le refaire quand même avec un copier collé de mon post précédent :
    "vous avez raison sur une chose sur une chose c’est que nous devons communiquer, et nous y travaillons pour synthétiser et mettre en forme.
    n’oubliez pas que nous sommes des bénévoles avec une vie ou et un boulot à côté et pas des pro de la com. alors par pitié pas de jugement péremptoire… "
    après psg om et jusqu’à la fin de saison il ne s’est rien passé non plus autour du parc et pourtant tous les abonnés étaient là !
    conclure que la violence c’est fini et que c’est grâce au plan c’est un mensonge et c’est dangereux !
    éradiquer la violence c’est une utopie et c’est pourquoi c’est un travail continue, même si nous faisons une synthèse de nos propositions, il faudra continuer à tous travailler ensemble mais leproux lui ne veut pas travailler en concertation, relis bien les propos de cayzac même lui n’est pas consulté alors imagine nous.
    lis le livre vert du supporterisme ces propositions ne sont pas vraiment reprise par leproux non plus ?!
    tu parles d’agressivité et je comprends ce que tu veux dire, mais si tu étais à notre place avec un tel dénigrement et un tel sentiment d’injustice quel serait ta réaction ?
    sur les forums pour ceux qui se réjouissent de notre sort nous ne sommes qu’une bande de dégénérés violent…etc
    de plus, même si tu vas pensé que je suis parano, sur le forum d’un quotidien bien connu pour sa rubrique psg quand tu essaie d’argumenter contre le plan leproux tu es pratiquement systématiquement censuré alors qu’au contraire si tu es agressif ça passe…

  • #17

    Votez
    kob_bzh
    24 janvier 2011 15:53

    Il ne voit pas de logique commerciale au plan Leproux.

    J’ai bien ri.

    Si Leproux est passé à la phase deux ce n’est en aucun cas, comme le laisse entendre Cayzac, car il était consicent de l’injustice de la phase un de son plan, c’est juste qu’il s’est planté dans les grandes largeurs par méconnaissance totale du football en pariant sur une peluche géante et des animation de sous-Club Med pour attirer 45.000 pigeons, et que nous rivalisions avec Arles-Avignon au niveau des entrées payantes (hors invitations massives) et de l’ambiance…

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG