Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Au PSG dimanche 4 décembre 2011

L’actu PSG du jour : Makelele, AK, Lugano, Sócrates

dimanche 4 décembre 2011, par Vivien B.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

Les infos transferts du jour

- Makelele a rencontré Leonardo et al-Khelaïfi. Le journal le Parisien est le plus prudent pour évoquer les rumeurs concernant l’avenir d’Antoine Kombouaré à la tête du PSG. Ce matin, le quotidien francilien revient essentiellement sur une entrevue Leonardo-Kombouaré : « L’entraîneur parisien a reçu, dans son bureau, la visite de Leonardo. Le directeur sportif est passé au centre d’entraînement discuter avec son technicien. Selon nos informations, il n’a pas été question de son avenir. Les deux hommes ont évoqué les ressorts à actionner pour permettre au PSG de battre Auxerre cet après-midi après trois revers de rang dont deux en championnat. Ils ont ainsi échangé leur point de vue sur le rebond physique et psychologique nécessaire pour relancer le PSG. […] Nasser al-Khelaïfi, le président, et Leonardo sont passés brièvement, selon un témoin, dans le vestiaire. Ils ont ensuite suivi la séance en bord de pelouse, rejoint par Claude Makelele, le conseiller de la direction. À 19 heures, les trois hommes étaient toujours ensemble dans l’enceinte de la porte de Saint-Cloud. »

- Makelele aurait refusé à cause du salaire… ou du timing. « Makelele refuserait l’intérim », titrait lequipe.fr samedi après-midi. « Les négociations buteraient sur le salaire de l’ex-joueur du Real Madrid », croit savoir le site du quotidien sportif.
Au contraire, d’après le JDD, c’est seulement le timing qui pose problème à l’ancien capitaine du PSG : « Claude Makelele ne sera pas sur le banc du PSG ce soir contre Auxerre. Après ? L’ancien milieu international, 38 ans, ne l’exclut plus. Il paraît décidé à rendre service à son club en perdition. […] En début de soirée, lors d’une première réunion d’un peu moins d’une heure avec Leonardo au Camp des Loges, il a posé ses conditions. Elles ne seraient pas salariales, pas encore. Selon son très proche entourage, l’ancien capitaine du PSG demande avant tout que le cas d’Antoine Kombouaré, qu’il estime beaucoup et qu’il ne juge pas responsable des mauvais résultats actuels, soit réglé “proprement”. Ce qui excluait de le remplacer dès ce soir. Soucieux de son image, il ne veut surtout pas être jugé responsable du départ du Kanak, qu’il a pourtant compris acté par les dirigeants du club. C’est d’ailleurs ce qu’il avait soufflé à l’entraîneur et son adjoint jeudi après- midi, avant même la déroute à Salzbourg en Ligue Europa.
Makelele souhaite aussi ne pas être intronisé dans l’urgence, en pompier intérimaire. Il n’a pas l’habitude de prendre des décisions précipitées et n’avait pas imaginé devenir entraîneur du PSG avant ces derniers jours. La semaine dernière, il a rencontré le directeur technique national, François Blaquart, pour évoquer sa nouvelle motivation à se lancer dans le métier, lui qui avait longtemps affirmé ne pas être tenté de passer le pas. Face à Blaquart, il n’a pas eu l’air de se projeter plus que ça dans la carrière, vu le nombre d’étapes à franchir jusqu’au diplôme. Il est d’ailleurs toujours attendu demain à Châtenay-Malabry pour la première séance de son BE1, premier niveau du diplôme d’entraîneur, qu’il passe en compagnie de quarante autres stagiaires, dont Bernard Diomède et Rigobert Song.
Hier soir, il a demandé à Leonardo d’attendre la trêve, le 21 décembre, avant de l’introniser. Un délai qui ne conviendra sans doute pas aux Qataris, furieux des résultats actuels. Les trois défaites de rang (Nancy, Marseille, Salzbourg) ont coûté la première place en championnat et gravement hypothéqué les doux rêves d’un premier trophée en Ligue Europa. Une humiliation inconcevable pour les hommes pressés de Doha, déjà guère convaincus par Kombouaré et qui comptent conclure au plus vite l’arrivée de David Beckham. Ils ont exigé de Leonardo une solution rapide. L’avenir de Kombouaré ne semble pas s’inscrire plus loin qu’Auxerre. Une victoire n’y changerait rien, même si elle ajouterait à la confusion qui règne depuis un mois. […] Leo doit trouver un entraîneur de renom pour la trêve ou le mois de juin avec une contrainte de taille : que celui- ci accepte de cohabiter avec lui. La piste Ancelotti, priorité absolue du Brésilien depuis cet été, est bloquée dans l’immédiat. En position de force, l’italien se laisse désirer. Les autres solutions évoquées (Benitez, Hiddink, Lippi) ne semblent pas plus avancées. Le choix d’un intérim s’est donc imposé. Mais Leonardo, qui était encore sur le banc de l’inter en mai dernier, ne souhaite surtout pas s’y coller. À terme, il court néanmoins le risque que Qatar Sport Investments (QSi) ne trouve un entraîneur à sa place. Pas sûr qu’il fasse alors partie du projet.
 »

- Makelele voudrait des garanties. L’Équipe évoque quant à lui un « délai de réflexion » demandé par Makelele : « Nasser al-Khelaïfi, le président du PSG, et Leonardo, le directeur sportif, ont dû renoncer à leur scénario surréaliste d’écarter l’entraîneur parisien, deuxième de Ligue 1 avant le début de cette journée, pour le remplacer par Claude Makelele, hier après-midi. […] Hier, le président du PSG et “Leo” ont fait le forcing pour convaincre Claude Makelele d’assurer un intérim jusqu’à la fin de la saison. L’ancien capitaine du PSG (38 ans), aujourd’hui conseiller sportif du club, n’a pas refusé. Ce dernier rebondissement, qui accentue encore la confusion à Paris, ne change rien au fond du problème. Le maintien du technicien, sous contrat jusqu’en juin 2013, n’apparaît que très temporaire. […] [Makelele] a réservé sa réponse, en dépit de l’impatience du président qatari à voir partir “AK”. Les dirigeants semblent également avoir pris conscience qu’une nomination à 24h d’un match serait une erreur. Si, dans le même temps, Leonardo n’a pas totalement abandonné la piste Carlo Ancelotti, voire celle de Rafael Benitez ou de Guus Hiddink — ce qui n’aide pas à clarifier la situation dans cette affaire —, ces dossiers sont compliqués et n’avancent pas vraiment. Des discussions avec “Make” doivent donc se poursuivre dans les prochains jours.
Rétif au départ, lorsque les premiers échanges à ce sujet entre Leonardo et lui ont commencé, en début de semaine, Makelele, qui est en train de passer ses diplômes d’entraîneur, réfléchit aujourd’hui sérieusement à cette éventualité. Mais il souhaite éclaircir plusieurs points et notamment celui de son champ d’action. Les discussions ont porté et vont ainsi essentiellement porter sur le périmètre de son pouvoir, s’il accepte de prendre de nouvelles fonctions. L’ancien joueur de Chelsea souhaiterait par exemple avoir un droit de regard sur le recrutement au prochain mercato, en janvier. Ce qui implique que Leonardo soit prêt à lâcher du lest sur ce volet qu’il a jusqu’ici considéré comme un domaine réservé, traité avec secret, sans consulter Kombouaré ou la cellule de recrutement en place. Il est et sera aussi question de la possibilité pour lui de prolonger son intérim, si tout se passe bien.
 »

Le reste de l’actu du jour

- PSG-Auxerre cet après-midi à 17h. Cet après-midi — diffusion à 17h sur Foot+ —, Paris accueille Auxerre lors de la 16e journée de la L1. « Les défaites entraînent des doutes, font perdre confiance, a expliqué Antoine Kombouaré en conférence de presse. On a des joueurs qui sont moins biens en ce moment. Ceux qui n’ont pas eu de préparation subissent aujourd’hui le contrecoup. Il y a moins de certitudes dans le jeu. Toutes ces petites choses font qu’on ne gagne pas nos matches. Mais je crois en la qualité de mes joueurs, en la capacité de ce groupe. » (voir [J16] PSG-Auxerre : sans Chantôme ni Lugano)

-  L’Équipe doute de la blessure de Lugano. « Diego Lugano ne figure pas dans le groupe. Officiellement, il soigne son genou droit », écrit L’Équipe.
Le Parisien se montre moins sceptique : « Aux défections prévues de Chantôme, suspendu, et de Hoarau, toujours convalescent, est venue s’ajouter celle de Lugano. L’Uruguayen, touché au genou droit à Marseille, n’est pas totalement remis. Un doute subsiste aussi pour Bisevac, victime de coups à Salzbourg. En conséquence, Kombouaré a retenu un groupe de 19 éléments où figure le jeune Landre. »

- L’affaire Luyindula n’est pas réglée. « Suite à la levée de sa mise à pied, Peguy Luyindula s’est bien présenté […] au Camp des Loges, indique lequipe.fr. Sur place, l’attaquant parisien, interdit d’accès au Camp des Loges depuis le 14 novembre, s’est aperçu que son casier avait été vidé, et sa photo décrochée. » Son avocat, Yves Repiquet, interpelle la LFP : « Les intentions du club parisien à son égard sont claires, depuis le mois d’août. On cherche à pousser mon client à la faute. Si, pour l’heure une procédure de licenciement a été abandonnée par le PSG, ce dernier ne respecte toujours pas la décision de la commission juridique de la Ligue, qui avait recommandé sa réintégration dans le groupe professionnel, le 10 novembre dernier. C’est une rétrogradation, une humiliation que vit Peguy, qui, jusqu’à présent s’est toujours sacrifié pour son club. Vendredi, la direction l’a reçu pour lui confirmer qu’il s’entraînerait avec la réserve et les jeunes, sur l’autre site qui serait “aménagé”. Mon client a également reçu une lettre recommandée avec AR qui lui reproche ses déclarations dans les médias. Oui, Peguy subit des pressions du PSG, qui se croit tout puissant. Mais le PSG a une image, il est observé, il a un devoir d’exemplarité. C’est la raison pour laquelle j’ai saisi le président de la Ligue, vendredi par fax, pour le sensibiliser sur le dossier et lui demander que la Ligue prenne ses responsabilités, qu’elle ne se plie pas devant les oukases du PSG. […] La Ligue doit être indépendante et impartiale. J’attends qu’elle fasse respecter et la règle et la décision rendue par la commission juridique de la Ligue. »
La Ligue a réagi samedi soir dans un communiqué : « Après les déclarations de Maître Yves Repiquet, l’avocat de Peguy Luyindula, qui s’inquiète de l’exécution de la décision de la commission juridique de la Ligue, la LFP rappelle qu’une procédure juridique est actuellement en cours et que la commission paritaire d’appel rendra sa décision dans les tous prochains jours. »

- CFA : Dunkerque 1-1 PSG, Paris est 14e. Pour son 13e match de championnat en 2011/2012, l’équipe réserve du PSG a fait match nul 1-1 à Dunkerque (2e). « Outre l’excès de temps additionnel accordé (5 au lieu des 4 minutes annoncées), les jeunes du PSG ont été trahis par leur tempérament alors qu’ils auraient dû préserver le score », estime l’édition départementale du Parisien. Après l’ouverture du score d’Ikoko à la 85e minute, le PSG s’est fait rejoindre à la 90e+5. Les Parisiens sont désormais quatorzièmes. (voir le calendrier du PSG)

- U19 : Le Mans-PSG à 15h. Ce dimanche, les moins de 19 ans du PSG (1ers) se déplacent au Mans (4e) à 15 heures.

- Féminines : PSG-Montpellier à 14h30. L’équipe féminine du PSG (4e) accueille Montpellier (3e) ce dimanche à 14h30.
De leur côté, les moins de 19 ans parisiennes (4es) se déplacent à Hénin-Beaumont (3e) à 15 heures.

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

- Sócrates, le frère aîné de Raí, est décédé. Dimanche matin, la presse brésilienne a annoncé le décès à 57 ans de Sócrates Brasileiro Sampaio de Souza Vieira de Oliveira, le frère aîné de Raí. « Il y a près de trente ans au Brésil, en pleine dictature militaire, les joueurs s’emparent du pouvoir au sein des Corinthians de São Paulo. Sócrates était un de leurs leaders », rappellent les Cahiers du football, qui publient sur leur site Internet un article paru sept ans plus tôt dans le magazine. Le site de So Foot en fait de même avec un long récit de cette aventure atypique, connue sous le nom de « démocratie corinthiane ».

- Des supporters sochaliens refoulés à Dijon. « Environ trente supporters du FC Sochaux n’ont pas été autorisés à assister à la rencontre face à Dijon samedi soir, assure lequipe.fr. “Ils sont arrivés de Sochaux déjà bien imbibés, ils ont continué à boire dans un bar, et ils ont cassé quelques phares et rétroviseurs de véhicules en allant au stade. Nous avons été obligés d’avoir recours aux gaz lacrymogènes face à leur comportement agressif”, a expliqué une source policière. “Une trentaine n’ont pas été admis dans le stade, pour des raisons de sécurité, et sont restés à l’extérieur, sous surveillance policière”, a ajouté un membre de la sécurité. »

Voir aussi l’édition d’hier : L’actu PSG du jour : Kombouaré, Makelele, réunion

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

7 votes
Votez

4 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    12 votes
    Votez
    Méass
    4 décembre 2011 15:31

    « Il paraît décidé à rendre service à son club en perdition. »

    Bon d’accord, c’est pas la joie en ce moment mais faut pas déconner quand même !

    On peut sérieusement s’interroger sur la rigueur du travail des journalistes qui suivent le PSG. A la base, un travail de journaliste suppose un travail d’enquête, qui s’appuie sur des faits vérifiables et des déclarations publiques ou « offs », préservant l’anonymat de la source.

    Là, à partir d’un seul fait, à savoir une réunion hier entre Make, Leo et Nasser, on a une montagne de spéculations. S’il est légitime de supposer que ça parle d’un intérim, parler d’un refus pour des raisons d’image ou de salaire ne repose sur rien. On a même pas les traditionnels « selon une source proche du club », ou un plus précis « dans l’entourage de Makelele ». C’est donc du vent !

    Plus grave, depuis quelques temps, on a l’impression que L’Equipe et consorts surfent sur le préjugé raciste du Prince arabe impatient et colérique. Qu’est-ce qui leur permet d’affirmer, comme on a pu le lire, que le prince trépigne devant sa télé ? Il y a des journalistes dans son salon ? On sait de lui qu’il est super thuné et qu’il a la trentaine. Pourquoi serait-il nécessairement furieux ? Pourquoi ne serait-il pas raisonnable et patient ?

    Au lieu de procéder à de telles affirmations, pourquoi ne pas envoyer un journaliste à Doha pour l’interviewer et essayer de cerner le personnage ? Ou recueillir des témoignages sur lui. C’est intéressant de connaître sa personnalité, mais en s’appuyant sur une enquête, pas sur des clichés.

  • #2
    6 votes
    Votez
    Numéro6
    4 décembre 2011 19:03

    L’Equipe=Le 10 Sport

  • #3

    Votez
    Les Piques
    4 décembre 2011 19:07

    RIP Socrates.

  • #4

    Votez
    Vincent
    5 décembre 2011 09:33

    Je viens de voir l’annonce de Benitez débarquant à Paris selon " Al Jazeera", renforçant de facto la fiabilité de ce scoop, selon F365. Un petit coup d’oeil éclairé sur aljazeera sport (merci google), et finalement, on a un démenti en bonne-et-due-forme.

    N-ième spéculations …. Notre PSG n’est pas encore assez glamour surement mais à ce jeu, on est pas loin de faire la une de Closer.

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG