Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Al-Khelaifi : Beckham, transferts, Parc

PSG : ce qu’il faut retenir des interviews d’Al-Khelaifi

samedi 5 novembre 2011, par Vivien B.

PSG : ce qu'il faut retenir des interviews d'Al-Khelaifi

AG et interviews

- Nasser Al-Khelaifi PDG du PSG. « Le conseil de surveillance et le directoire de la SASP ont laissé leur place à un conseil d’administration », a indiqué QSi dans un communiqué ce vendredi. Nasser al-Khelaifi, auparavant président du conseil de surveillance, a été nommé président-directeur général du club.

- Al-Khelaifi répond au Parisien et à L’Équipe. Vendredi, à l’issue du conseil d’administration, le nouveau président parisien a accordé deux interviews à L’Équipe et au Parisien. « [Il] ne laisse rien au hasard, raconte le quotidien francilien. Avant le rendez-vous, il a longuement été briefé par son conseiller en communication. D’un naturel timide, l’homme est souriant et finalement assez décontracté. Il s’excuse d’emblée de répondre aux questions en anglais. “Même si je n’ai pas beaucoup de temps, j’étudie le français. C’est très important pour moi de parler votre langue et la prochaine fois, on fera l’interview en français.” Le jeune patron de la chaîne Al-Jazeera Sport (37 ans) aborde chaque thème avec maîtrise et n’élude aucune question, hormis celles sur sa vie privée. »

Réorganisation, Parc des Princes et Camp des Loges

- Simon Tahar n’assistera pas aux conseils d’administration. Successivement avocat du PSG (de 1978 à 1991), administrateur (de 1991 à 2001) puis président-directeur général (2008) de la SASP, Simon Tahar est aujourd’hui secrétaire de la fondation PSG et président de l’association PSG. À ce titre, et jusqu’à vendredi, il assistait aux réunions du conseil de surveillance de la SASP ; ce ne sera pas le cas dans le cadre de la nouvelle gouvernance du club. « On va travailler de façon très proche avec lui, mais dans la structure que nous avons mise en place, il était plus facile de s’organiser ainsi, s’est justifié al-Khelaifi dans le Parisien. Nous ne voulons pas rompre avec le passé. La nouveauté n’est pas incompatible avec le respect de l’histoire du club. J’ai besoin de l’expérience des anciens présidents, je prends des conseils auprès d’eux, auprès des anciens entraîneurs et des anciens joueurs. On ne dit pas qu’on est les meilleurs, mais on essaie de l’être pour faire du PSG le meilleur. »
Auparavant, les statuts de la SASP prévoyaient que les rapports du directoire et les observations du conseil de surveillance soient obligatoirement communiqués à l’association.

- Des changements à la tête du club ? « Qatar Sports Investments (QSi) a officialisé ce vendredi la nomination de Jean-Claude Blanc au poste de directeur général délégué du Paris Saint-Germain, à l’issue de l’assemblée générale des actionnaires du club », a indiqué le fonds d’investissement qatari dans un communiqué. « Après ces formalités juridiques, Jean-Claude Blanc a rencontré certains chefs de service, explique le Parisien. Il a déjeuné ensuite avec Benoît Rousseau au restaurant du Parc des Princes. L’ambiance est apparue très détendue entre les deux hommes. Rousseau, qui exerçait la fonction de président par intérim depuis le 13 juillet, va assurer la transition pour faciliter l’intégration de Blanc.
L’ancien patron de la Juventus devrait arriver à Paris avec ses hommes. Dans ses bagages, il amènerait un directeur financier (poste actuellement vacant) et un directeur marketing qui pourrait être Olivier Jaubert, ancien dirigeant de Nike France actuellement responsable merchandising Nike de la… Juventus Turin. Contacté, Olivier Jaubert a démenti. Ces deux renforts devraient ternir encore un peu plus l’avenir au club de Philippe Boindrieux, l’actuel directeur général.
 » Ancien directeur marketing de Nike France, Jaubert a dirigé PSG Merchandising à l’époque où celle-ci était une filiale de l’équipementier américain. Il a été condamné à 6 mois de sursis et 10 000 € d’amende en juin 2010 dans le cadre du procès des transferts du PSG.
« Jean-Claude Blanc devrait apporter quelques retouches au fonctionnement interne, poursuit le journal de Saint-Ouen. C’est ainsi qu’un rapprochement pourrait s’opérer entre les services marketing et communication où les deux dirigeants actuels de ces entités se disputent depuis plusieurs semaines certaines prérogatives, comme la gestion des médias du club. » En février 2010, Anthony Baca, le responsable du pôle médias du club, nous expliquait que son service était « à cheval entre la communication et le marketing » : « Hiérarchiquement je suis rattaché au service marketing, mais toute la partie éditoriale est faite en concertation avec le directeur de la communication. Le site PSG.FR, par exemple, est géré en parfaite harmonie entre le marketing et la communication. »

- « Le Parc des Princes est la maison du PSG. » Le club de la capitale attirant de nombreux spectateurs depuis le début de la saison, son président a été questionné sur l’opportunité d’un déménagement au Stade de France : « Le projet de rénovation du Parc des Princes conduit par Colony Capital et Vinci ? On en discute avec eux, répond-il au Parisien. C’est un bon projet, mais c’est maintenant à Jean-Claude Blanc de le mener à bien. […] Le Parc des Princes n’est-il pas déjà trop petit ? Je l’ai déjà dit, je le répète aujourd’hui, le Parc des Princes est la maison du PSG. C’est très clair. Mais la rénovation du Parc doit correspondre à nos besoins et à nos ambitions. La plupart des grands stades européens font entre 40 000 et 50 000 places. Le Parc est une part de l’histoire du club, c’est notre identité. C’est très important de rester ici. »
L’Équipe a insisté davantage : « Je l’ai déjà dit et je le répète : le Parc des Princes a toujours été et restera la maison du PSG. Aujourd’hui, l’objectif, c’est de moderniser le Parc. Paris ira au Stade de France le temps des travaux de rénovation [en 2013/2014]. Mais il retournera ensuite au Parc. Il reste sa plus belle maison. – Serait-il cependant envisageable de délocaliser les matches de gala au Stade de France ? Le Parc est le meilleur endroit pour le PSG, quelle que soit l’affiche. Il y règne une atmosphère si particulière qu’on ne peut l’avoir ailleurs. On ne peut pas acheter cette ambiance. Même pour un PSG-Marseille ? Ce sera le rôle de Jean-Claude Blanc de gérer ce dossier qui tourne autour du stade. »
Enfin al-Khelaifi a été interrogé par le Parisien sur « les anciens supporters habitués des tribunes d’Auteuil et de Boulogne » : « L’une de nos missions était de faire revenir les familles et les enfants au Parc. Tout le monde voit que c’est le cas aujourd’hui et on ne reviendra pas en arrière. Je me félicite de voir le Parc des Princes quasiment plein à chaque match. On veut le meilleur pour le PSG et, le meilleur, c’est une ambiance familiale, saine et sportive. »

- Un nouveau centre d’entraînement à l’étude. En novembre 2008, le PSG avait inauguré « un nouveau centre d’entraînement », présenté en grandes pompes comme « un outil de travail d’une modernité exemplaire ». Le nouveau bâtiment, un préfabriqué, n’avait pourtant pas vocation à être pérenne. Un nouveau centre d’entraînement est déjà à l’étude : « [Cette] question repose sur une collaboration entre Jean-Claude [Blanc] et Leonardo, qui aura son mot à dire, a expliqué al-Khelaifi dans L’Équipe. Mais il est important pour le PSG de se doter d’un outil plus moderne même si on ne peut pas encore donner d’échéance, par rapport à la réalisation de ce projet. »

Transferts, Kombouaré et Leonardo

- Avec Beckham, « il y a des discussions. » Depuis plusieurs semaines, la rumeur d’un transfert imminent de David Beckham au PSG n’en finit plus d’alimenter les gazettes. La question a été longuement abordée dans ces interviews : « Aujourd’hui, David Beckham est sous contrat avec les Los Angeles Galaxy, il dispute les play-offs du championnat américain, répond le nouveau président du PSG dans les colonnes du Parisien. Il respecte ce contrat. Rien ne se passe en ce moment. Il y a des discussions, mais rien n’est conclu. On n’a rien à cacher, si on arrive à un accord, on le dira. Aujourd’hui, il n’y en a pas. […]
David Beckham, ça dépasse le sport. C’est un grand joueur, une grande personnalité, une marque, il est exemplaire, travaille très dur et a une très bonne attitude. Il serait un modèle pour tous les autres joueurs. S’agit-il d’un simple coup marketing ? Absolument pas. Regardez ce qu’il réalise aujourd’hui avec les Los Angeles Galaxy. On ne veut pas simplement que le monde parle de Beckham au PSG, on attend plus que ça, il doit être un ambassadeur. Il n’a pas d’équivalent dans le monde et c’est pour cela que tout le monde l’aime. […] Sportivement, a-t-il sa place au PSG ? Ce ne sera pas à moi de décider s’il doit jouer, mais à l’entraîneur et à Leonardo. En tout cas, son âge [36 ans] ne me pose pas de problème.
 »

- Recrutement hivernal, joueurs arabes et Hazard. Interrogé par les deux quotidiens sur son intention de recruter des nouveaux joueurs cet hiver, al-Khelaifi se montre plus précis dans L’Équipe : « Aujourd’hui, nous sommes satisfaits des joueurs de l’effectif, satisfaits des performances de l’équipe et de l’ambiance dans le groupe. Je ne suis pas sûr que nous allons recruter d’autres joueurs. […] Mais tout peut changer, bien sûr. Il peut y avoir des blessures, on ne sait pas ce qu’il peut se passer dans le futur, mais aujourd’hui, ce n’est pas prévu. […]
Nous souhaiterions recruter à terme des joueurs d’origine arabe ? Il est bien de recruter des joueurs d’origine arabe s’ils sont bons. C’est notre position et bien sûr celle de Leonardo, qui est en charge du recrutement. Faire venir des joueurs de talent, voilà ce qu’on veut, et s’ils sont arabes, on n’y voit pas d’inconvénient. Mais on ne le pose pas comme préalable. Ce qui compte, c’est le talent, la personnalité, la motivation. […]
On a beaucoup parlé de notre intérêt pour Eden Hazard ? De notre côté, il n’y a rien pour l’instant. C’est vous qui en avez beaucoup parlé… […]
Pourrions-nous dépenser davantage d’argent lors du prochain mercato estival que lors du précédent ? C’est trop tôt pour parler de l’été prochain.
 »

- « Rentable d’ici trois à cinq ans. » Une question revient avec insistance dans les interviews : QSi aurait des moyens illimités. « On n’est pas là pour jeter l’argent par les fenêtres, se défend al-Khelaifi. Notre stratégie est juste de faire les bons investissements, on n’est vraiment pas là simplement pour dépenser de l’argent. […] Notre investissement s’inscrit sur du long terme. Et nous espérons qu’il sera rentable d’ici trois à cinq ans. » (sources : L’Équipe, le Parisien)

- Kombouaré, Leonardo, Ancelotti et Mourinho. « Antoine Kombouaré est-il l’homme de la situation ? Il fait du bon boulot, c’est ce que Leonardo nous fait comme rapport. Pour le moment, on est en tête du championnat, tout va bien », répond al-Khelaifi dans le Parisien.
La réponse du Qatari est plus développée dans L’Équipe : « Est-il un bon entraîneur ? Ce qui concerne le coach dépend de Leonardo. C’est lui qui doit évaluer l’entraîneur. Mais ce que nous faisons est bon, nous gagnons des matches et je pense qu’il fait du bon travail. […] Leonardo est la personne la plus habilitée à parler du coach, des joueurs, du recrutement… Je respecte son indépendance, je ne veux pas interférer dans son travail. […] Kombouaré ? Je l’ai rencontré trois, quatre fois. Nous avons de bonnes relations. C’est quelqu’un de bien. »
« Suis-je satisfait [du] travail [de Leonardo] ? Oui, très satisfait. Nous sommes chanceux de l’avoir, honnêtement. […] Quelques problèmes entre nous l’été dernier ? Vous, de toute façon, vous essayez toujours de créer des problèmes entre les gens. Non, nous avons d’excellentes relations. Il aime le PSG. Pour lui, ce club est vraiment spécial et c’est pour cela qu’il est là. »
Le quotidien sportif interroge ensuite le président parisien sur les rumeurs Ancelotti et Mourinho.

— Durant l’été dernier, [Leonardo] voulait recruter Carlo Ancelotti…
— (Il acquiesce.)

— Vous en avez entendu parler…
— Peut-être. (Il rit.)

— Que pensiez-vous de idée ?
— Encore une fois, c’est une question qu’il faut poser à Leonardo. Mais je pense qu’Antoine Kombouaré fait du bon travail. Je ne peux rien dire de plus, honnêtement.

— L’été dernier, vous avez rencontré José Mourinho à Doha.
— (Il coupe.) Mais cela n’avait rien à voir avec le PSG. Et nous n’avons jamais parlé du PSG. C’est quelqu’un de bien, un bon coach, mais il a un contrat avec le Real Madrid…

— Un contrat peut toujours être cassé.
— (Il sourit.) C’est vous qui le dites.

— Et il aime Paris, en plus…
— Je suis sûr qu’il aime aussi Madrid…

- Les ambitions à court et moyen terme. Premier après 12 journées, le club parisien fait aujourd’hui figure de candidat sérieux au titre. « Vu notre classement actuel, ce serait [effectivement] un échec [si le PSG ne terminait pas champion]…, estime al-Khelaifi. Aujourd’hui, bien sûr, on veut être champions. Le chemin est encore long, nous n’en sommes qu’à la première marche. C’est trop tôt pour parler de titre et l’objectif reste une qualification en Ligue des champions. […]
Notre objectif est de participer à la Ligue des champions lors des trois prochaines saisons. Ensuite, nous voulons devenir un club très compétitif en Europe. C’est clairement notre objectif. Gagner la Ligue des champions ? Un jour, pourquoi pas ? Avec une bonne organisation, un bon management, tout est possible.
 » (sources : le Parisien, L’Équipe)

D’autres infos à suivre dans l’actu du jour, en début d’après-midi.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

18 votes
Votez

7 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    16 votes
    Votez
    commentateur anonyme
    5 novembre 2011 11:34

    Hallucinant le titre de L’équipe : "Beckham, c’est une marque" !!!
    Les mecs n’ont retenu que ça des propos de Monsieur Al-Khelaifi, c’est pitoyable…

    Paris est magique, L’équipe est pathétique. ad vitam aeternam.

  • #2
    6 votes
    Votez
    Libro
    5 novembre 2011 12:58

    Quand tu lis les 2 journaux, pour peu que tu te dises que les mots ont leur importance, t es bien dans la merde apres lecture !?
    Même a la suite d une interviewe ils retranscrivent cela a leur façon !
    Qui écrit vrai ?
    En tout cas, l homme respire l intelligence tout comme les nouvelles "fondations" prévues pour le club.

  • #3

    Votez
    Vivien Brunel
    5 novembre 2011 13:04

    @ Libro : il s’agit de deux interviews différentes (réalisées, par ailleurs, en anglais).

  • #4
    6 votes
    Votez
    CRPMP
    5 novembre 2011 13:32

    Les réponses de notre nouveau Président sont intelligentes : elles ne mettent pas de pression inutiles sur Kombouaré, les joueurs et Leonardo, tout en ne transpirant pas la langue de bois.

  • #5

    Votez
    CRPMP
    5 novembre 2011 13:36

    Il n’a rassuré en se qui concerne le Parc et le déménagement au Stade France, qui serait un catastrophe. Donc, bien content qu’il n’aura pas lieu.

  • #6

    Votez
    Libro
    5 novembre 2011 14:02

    Merci vivien.
    En effet, l info est importante.
    Ils sont prudents concernant Kombouare…

  • #7

    Votez
    Leonardieu
    7 novembre 2011 21:30

    Mr Al-Khelaifi est qu’eslqu’un de très intelligent, ses réponses sont interessantes ! Mais Dieu que le ton journalistique m’énerve , on dirait que le plus grand souhait de ces crétins de journaleux serait de voir Paris jouer au Stade de France , de voir AK dégager … Heuresement que Léonardo a tout de suite vu à quel type de zigotos il avait à faire en conf de presse, il a du en toucher 2 mots à Al-Khelaifi !

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG