Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Au PSG mercredi 22 juin 2011

L’actu PSG du jour : Payet, Kebano, Hazard, Leproux

mercredi 22 juin 2011, par Gauthier B., Vivien B.

Chaque jour, nous faisons le point sur toutes les informations concernant le PSG.

Ce qu’il faut savoir

Tout ce dont vous devez prendre connaissance pour être informé de l’actualité du PSG.

Les infos transferts du jour

- Saint-Étienne aurait refusé une offre pour Payet. « Selon nos informations, le PSG a proposé une nouvelle offre de 8 millions plus Jérémy Clément afin de s’attacher les services de Dimitri Payet, croit savoir RMC. Une proposition rejetée par la direction stéphanoise, qui souhaite visiblement toujours récupérer 15 millions d’euros pour Payet. Les négociations devraient se poursuivre. Lille garde un œil sur ce dossier. De son côté, Jérémy Clément reste l’un des objectifs de recrutement de l’AS Saint-Étienne. »

- Le PSG refuse de prêter Kebano ? « Lens aimerait accueillir le jeune attaquant Neeskens Kebano en prêt, mais le PSG n’a pas donné suite », assure le Parisien ce mercredi. Kebano pourrait signer prochainement son premier contrat pro à Paris.

- Newcastle très intéressé par Erding ? Alan Pardew, le manager de Newcastle, a confirmé son « très vif intérêt » pour Mevlüt Erding, d’après L’Équipe de ce mercredi.

- Varane signerait aujourd’hui au Real Madrid. « Convaincu par Zidane, [Raphaël Varane] va s’engager aujourd’hui en faveur du club madrilène, qui versera 10 M€ à Lens, assure L’Équipe ce matin. […] Tard hier soir, le club madrilène rédigeait les derniers détails inhérents à son contrat, l’officialisation de son engagement devant intervenir aujourd’hui, avant la présentation du joueur, pas avant début août, au retour de la tournée du Real aux États-Unis et en Chine. Ce choix risqué est assumé par le jeune joueur lensois (18 ans) depuis sa visite à Madrid le mardi 14 juin. […] La force de persuasion de Zinédine Zidane, le conseiller du président du Real, sans laquelle rien n’aurait été possible, a fini par convaincre le jeune défenseur ainsi que le club madrilène. Suivant les conseils de la star française, convaincu par l’envie de José Mourinho de lui offrir réellement du temps de jeu, Varane a décidé de faire le grand saut après seulement vingt-trois matches de Ligue 1, dont vingt-deux titularisations et deux buts. » Le Parisien estime également que Varane « devrait officialiser son transfert vers le grand Real Madrid » en fin de semaine. « L’avenir dira si ce choix dicté par son agent est le bon, ajoute le quotidien. Car à Lens, beaucoup lui conseillaient d’accepter le contrat de cinq ans proposé par le PSG. Au Real, Varane risque de faire banquette et voir ainsi son impressionnante progression stopper net. Mais en Espagne, celui qui gagne 12 000 € par mois verrait son salaire atteindre 150 000 €. »

- La rumeur du jour : 40 M€ pour Eden Hazard. « Selon Infosport, [Eden Hazard] aurait été invité par les nouveaux actionnaires majoritaires du PSG à venir les rencontrer au Qatar cette semaine, rapporte francefootball.fr. Là-bas, on pourrait lui présenter le projet pour le club de la capitale et tenter de le convaincre de rallier Paris. […] Il faudrait débourser 40 millions d’euros pour débaucher Hazard ou mettre sur la table 35 M€ plus un joueur. »

- Le dossier Sankharé est au Qatar. Sur football365.fr, Patrice Carteron, l’entraîneur de Dijon, a confirmé son intention de conserver Younousse Sankharé, qui était prêté par le PSG en 2010/2011 : « C’est un souhait commun. On va dire que l’on était en très bonne voie mais le fait que Paris soit vendu aux Qataris a ralenti les négociations. Il a fallu relancer la machine. Le dossier est au Qatar mais pour le moment, nous n’avons pas de nouvelles. »

Le reste de l’actu du jour

- Le PSG vendu lundi 27 juin ? « On apprend qu’un conseil de surveillance du club se tiendra lundi 27 juin pour valider l’entrée dans le capital des nouveaux actionnaires majoritaires qataris, annonce leparisien.fr ce mercredi matin. À compter de ce jour, les dirigeants du Qatar seront officiellement propriétaires du club parisien. »

- Le départ de Leproux serait certain. « Selon des sources proches des nouveaux actionnaires du PSG, l’affaire ne souffre plus le moindre doute : l’ancien patron de RTL ne survivra pas à l’arrivée de Leonardo, a priori en début de semaine prochaine, croit savoir L’Équipe. […] Le sort de Robin Leproux devrait être évoqué lors du conseil de surveillance prévu entre le 27 et le 29 juin, qui entérinera la cession de 70 % des actions du club à un fonds du Qatar. Lorsqu’il avait annoncé la vente du club, le 31 mai, Sébastien Bazin — qui présidera le conseil de surveillance pour la dernière fois — était convaincu d’avoir sauvé la tête de Leproux. Son maintien en place aurait même été acté, noir sur blanc, dans le protocole d’accord signé entre les parties. C’était avant l’ouverture des contacts avec Leonardo, à qui le poste de président du PSG a même été initialement proposé. »

- Kombouaré également menacé ? « Il subsiste une énorme incertitude autour de l’avenir d’Antoine Kombouaré, dont le contrat court jusqu’en 2013, ajoute L’Équipe. À Paris, où rien ne se décide aujourd’hui, un courant pousse pour son maintien en place. Mais les Qataris s’interrogent depuis un moment sur sa capacité à manager un groupe qu’ils entendent doter, à court terme, de stars internationales. Ces questions seraient nourries par des témoignages « off » remontés plus ou moins directement du vestiaire. Au point que les représentants de l’émirat doutent de l’adhésion du groupe aux méthodes de l’entraîneur… »

- Le PSG aujourd’hui devant la DNCG. « Les dirigeants du PSG se présenteront aujourd’hui devant la Direction nationale de contrôle et de gestion, indique le Parisien ce mercredi, confirmant qu’il n’a toujours pas la moindre idée de ce que signifie le « contrôle de gestion ». Le rendez-vous n’était pas prévu, mais l’instance de contrôle souhaite avoir davantage de précisions sur l’exercice qui se prépare. Combien les nouveaux propriétaires qataris vont-ils investir ? Comment sera dirigé le club et quel sera son budget ? La première audition, le 31 mai, avait surtout permis au PSG d’assurer que ses pertes seraient couvertes par le nouvel actionnaire. Au moment où les rumeurs les plus folles circulent sur de possibles transferts, la DNCG demande des garanties concrètes pour valider le dossier parisien. En effet, le budget de 80 M€, initialement présenté, paraît aujourd’hui obsolète. »

- Canal+ devra verser 440 K€ à Llacer. « La cour d’appel de Paris a condamné le PSG à verser 440 000 € de dommages et intérêts à Francis Llacer, qui poursuivait son ancien club pour licenciement abusif, annonce L’Équipe. En juin 2003, Paris, alors propriété de Canal+, avait renvoyé le défenseur parisien pour faute grave (escroquerie), une faute pour laquelle Llacer avait déjà été condamné au pénal. La cour d’appel confirme donc le jugement rendu en première instance, en février 2010, qui condamnait le club de la capitale à 400 000 € d’indemnités. Toutes les sanctions financières concernant la période 1991-2006 doivent être assumées par Canal+, qui a deux mois pour se pourvoir en cassation. »

- Le programme des matches amicaux dévoilé. Dans le cadre de sa préparation estivale, le PSG affrontera successivement le FC Sion, le Benfica Lisbonne ou Getafe, Brighton, l’AS Roma, le FC Wacker Innsbruck, les New York Red Bulls puis les Boca Juniors. (voir Matches amicaux du PSG : Benfica ou Getafe, AS Roma)

- Les virages redeviennent intégralement ouverts aux abonnés. Les virages sont désormais intégralement ouverts aux abonnements, les familles étant regroupées dans une tribune unique — la G —, qui leur est réservée. Toutefois, le choix entre les tribunes rouge ou bleu n’est toujours pas permis : comme la tribune — Auteuil ou Boulogne —, le positionnement en haut ou en bas du stade est effectué de manière aléatoire à la souscription de l’abonnement. Par ailleurs, le prix des places en virages augmente de 25 % minimum par rapport à la saison précédente. (voir Abonnements et places Tous PSG : ce qu’il faut savoir)

- Coupet espère entraîner les gardiens du PSG. « J’espère entraîner les jeunes gardiens du PSG, c’est dans les tuyaux, a confié Grégory Coupet à RMC. Maintenant, j’attends de voir l’évolution de la situation. » Si sa famille vivra désormais à Madrid, Coupet sera à Paris du lundi au jeudi dans le cadre de son contrat de consultant pour la chaîne CFoot.

- France U17 : Yaisien buteur. Lors de son deuxième match au championnat du monde, l’équipe de France U17 a fait match nul 1-1 avec le Japon. Lionel Mpasi, Abdallah Yaisien et Antoine Conte étaient titulaires ; Jordan Ikoko est rentré en jeu à la 70e minute — à la place de Conte —, tandis que Pierre Bourdin est resté sur le banc. Le but français a été inscrit par Yaisien, d’une frappe de l’extérieur de la surface. Prochain match vendredi face à la Jamaïque. (sources : FFF.FR, fifa.com)

Compléments d’informations

Notre revue de presse de l’actualité du PSG au sens large.

- Droits TV : verdict jeudi ? Ce mercredi, L’Équipe explique que l’attribution des droits TV de la L1 pourrait être finalisée dès demain, et détaille les différents scénarios envisageables : « Réuni demain à 9 heures, au siège du cabinet d’avocats Clifford Chance, le “comité de pilotage” de l’appel d’offres va se procurer quelques sensations en décachetant les enveloppes remises par Canal+, Orange et Al Jazeera, les trois candidats aux droits de la L1 pour la période 2012-2016. Pour Canal+, il devrait trouver une réponse un peu décevante mais attendue, avec quatre lots visés, pour un total qui devrait tourner, selon nos informations, autour de 420 M€ annuels. Orange a été plus sévère en proposant seulement 10 M€ par an pour les droits mobiles, alors que son contrat actuel est de 60 M€. Enfin, pour Al Jazeera, l’incertitude demeure. Après avoir découvert les montants proposés par chacun, le comité de pilotage aura tout loisir d’attribuer, ou pas, les différents lots. Le tout sans attendre le conseil d’administration de la Ligue, initialement prévu le lendemain (le 24 juin), et qui a de toute façon été repoussé au jeudi 30 juin. Le document de 168 pages adressé aux diffuseurs est explicite sur la compétence de ce comité de pilotage, habilité, entre autres, à “prononcer les attributions et prendre toute décision quant au résultat de l’appel à candidatures”. Pour chacun des six premiers lots, ceux comportant des matches en direct, un prix de réserve a été fixé, compris entre 90 M€ et 110 M€. Si ce montant est atteint, le lot est automatiquement attribué. Il peut l’être aussi si le minimum requis n’a pas été proposé, mais que le prix de réserve global des six premiers lots (600 M€) est atteint. Pour les lots non attribués demain, la situation est plus floue. Lors du lancement de l’appel d’offres, le 13 mai dernier, il avait été indiqué qu’ils seraient réservés automatiquement à CFoot, la future “chaîne du football professionnel”, lancée le 28 juillet prochain. Mais dans le document adressé aux candidats potentiels, rien n’est automatique, puisqu’il est “expressément précisé que, même dans l’hypothèse ou plusieurs lots auraient été attribués, la LFP disposera de la marge de manœuvre la plus large possible pour parvenir à la commercialisation du (des) lot(s) n’ayant pu faire l’objet d’une attribution, avec reconfiguration des lots non attribués ou pas, y compris dans le cadre d’une commercialisation sous la forme de la chaîne CFoot”. »

- Bilan de l’arbitrage à 5. « En juin 2010, la Fifa acceptait la demande de la LFP d’expérimenter l’arbitrage à cinq à l’occasion de la 17e édition de la coupe de la Ligue, rappelle la Ligue sur son site officiel. […] Aux côtés de la Ligue des champions et de la Ligue Europa, la coupe de la Ligue 2010/2011 était tout simplement la seule compétition nationale en Europe à mener cette initiative. » Un an après, le directeur national de l’arbitrage, Marc Batta, fait le bilan de cette expérimentation : « Le constat brut est indéniablement un bilan positif. Sur 43 rencontres, soit l’équivalent de quatre journées de championnat, nous n’avons pas connu de polémique d’arbitrage ayant concerné la qualification d’une équipe ou d’une autre. On a constaté également une évolution du comportement des joueurs. Ils se sentent plus surveillés. Le travail de prévention des arbitres additionnels sur les coups de pied arrêtés, notamment les corners, a porté ses fruits. Les arbitres additionnels ont également apporté une aide précieuse à l’arbitre central. Au total, 26 décisions techniques ou disciplinaires majeures ont été prises par les arbitres additionnels durant la coupe de la Ligue 2011. Onze d’entre elles concernaient des faits de jeu dans les surfaces de réparation. […] Les axes de progrès ? Nous devons pouvoir autoriser l’arbitre additionnel à appuyer ses décisions par une gestuelle. Le point négatif de l’arbitrage à 5 est son manque de lisibilité. Le public doit mieux comprendre que l’arbitre additionnel agit. Aujourd’hui, il communique avec l’arbitre central et les assistants. Il prend des décisions mais elles ne sont pas visibles. Nous souhaitons aussi modifier sa place sur le terrain. Aujourd’hui, le système de l’arbitrage à 5 demande à l’arbitre central de modifier sa culture arbitrale. Depuis ses tous débuts, le central se déplace sur une diagonale dont il laisse la partie droite à ses assistants tout en s’occupant de son côté de la partie gauche. Or, avec un additionnel placé à l’opposé de l’assistant, on lui demande de regarder à droite. Pour comparer, c’est comme si on demandait aux Français de rouler à gauche du jour au lendemain. Nous demandons donc à placer l’arbitre additionnel du côté de l’assistant et que l’arbitre puisse ainsi retrouver son déplacement originel. »

- Le permis de Leonardo suspendu. D’après le site brésilien G1, Leonardo s’est vu suspendre son permis après avoir refusé de se prêter à un contrôle d’alcoolémie.

- Le Guen à Oman, en Algérie ou en Arabie saoudite ? Annoncé à la tête de la sélection d’Oman il y a deux semaines, Paul Le Guen ne s’est pas engagé avec la sélection du Moyen-Orient. Ce mercredi, L’Équipe indique que les contacts existent, mais que le natif de Pencran est également courtisé par l’Algérie et l’Arabie saoudite, qui a renoncé à Ricardo, celui-ci étant encore engagé au Brésil : « Paul Le Guen doit arriver aujourd’hui [à Oman] pour y rencontrer le président de la Fédération locale. Mais l’ancien entraîneur de Lyon et du PSG deviendra-t-il le nouveau sélectionneur d’Oman, un an après la fin de son expérience à la tête du Cameroun ? Rien n’est moins sûr. En Algérie, la Fédération locale conserve toujours l’idée de faire signer le Breton, tandis qu’une autre option mène à Vahid Halilhodzic. Hier, des médias du Moyen-Orient ont évoqué une nouvelle destination possible pour le très convoité “PLG” : l’Arabie saoudite ! Les autorités locales souhaitent également en faire le nouveau sélectionneur de leur équipe nationale. »

- Mulumbu en Italie ? Actuellement à West Bromwich Albion (Angleterre), l’ancien Parisien Youssouf Mulumbu serait sur le point de s’engager avec la Fiorentina, d’après lequipe.fr. L’indemnité de transfert serait de l’ordre de 6 M€, dont une petite partie reviendrait au PSG, son club formateur, au titre de la contribution de solidarité.

- « Lille, le malaise interne. » « Le champion de France connaît un climat pesant en coulisse, indique L’Équipe. Et le possible transfert de Gervinho annonce un été mouvementé. La nouvelle n’a pas fait les gros titres. La semaine dernière, Thierry Bonalair, recruteur pour le Losc depuis 2004, a remis sa démission. “Pour raisons personnelles et familiales”, selon le club. En fait, pour divergences majeures avec certains dirigeants. […] Ce départ met au grand jour le malaise qui règne au sein de la cellule recrutement du club champion de France depuis quelque temps. Les relations entre Jean-Luc Buisine, le directeur de cette cellule, et Frédéric Paquet, le directeur général adjoint lillois, sont très fraîches. Et Buisine, convoité par Monaco, Bordeaux ou le PSG, a été reçu récemment par le président, Michel Seydoux. Vendredi dernier, une vive altercation a éclaté au domaine de Luchin. Selon plusieurs témoins présents au centre d’entraînement ce jour-là, Paquet a crié plusieurs fois le mot “trahison” à l’encontre de son collaborateur, excédé qu’il ait rencontré Seydoux sans lui avoir fait connaître ses griefs auparavant. Il aurait terminé la conversation par un : “Si tu n’es pas content, tu peux te barrer à Monaco !” Joint hier, Paquet admet que le ton est monté, mais nie catégoriquement les termes employés : “Je lui ai juste demandé s’il partait là-bas. Il m’a répondu qu’il ne l’envisageait pas.” […] Après Yohan Cabaye (remplacé par Benoît Pedretti), Adil Rami (remplacé bientôt par Marko Basa), [Gervinho] serait le troisième élément majeur qui quitterait les champions de France. Au point de faire douter Eden Hazard. Les représentants de l’international belge ne nient pas qu’il s’interroge. […] Le 2 juin sur Canal+, dans l’émission Les Spécialistes, Rudi Garcia avait prévenu : “Si Gervinho et Hazard partent, le président le sait, ce sera sans moi !” L’été lillois peut réserver quelques surprises. »

- Portrait de Sébastien Bazin dans Le Monde. À l’occasion de l’assemblée générale des actionnaires de Carrefour ce mardi, Le Monde a consacré un portrait d’une page à Sébastien Bazin, le président du conseil de surveillance du PSG. « Carrefour a fait perdre virtuellement (tant qu’il n’a pas cédé ses titres) à Colony des dizaines et des dizaines de millions d’euros, estime le quotidien du soir. Le fonds a en effet investi en 2007, lorsque l’action valait environ 50 €, contre 27 € aujourd’hui. Dure déconvenue pour ce spécialiste des culbutes financières. […] La communauté financière commence d’ailleurs à jaser sur ce “type super sympa” toujours prêt à vous faire une place à la tribune du PSG mais finalement moins doué en affaires qu’on ne le disait. Il n’y connaissait rien en foot, “il ne connaît rien à la grande distribution”, “son truc c’est l’immobilier”, “qu’est-il allé faire chez Carrefour ?”, entend-on dans les déjeuners parisiens, où on ne manque toutefois pas de saluer son “courage”. […] S’il a fait une erreur, il le reconnaît, c’est d’avoir pensé que le dossier Carrefour était simple et de s’être embarqué juste avant que n’éclate la grave crise de 2008. Pour le reste, il plaide non coupable. Ce grand blond aux yeux bleu piscine n’est pas du genre à flancher ni à perdre son sang-froid. […] Il semble prêt à tout affronter avec une confiance proche de la foi, persuadé que “tout finira par s’arranger”. […] Les petits actionnaires et les syndicats ont promis de manifester en bloc place du Palais-Royal, à Paris, en face du Carrousel du Louvre, contre le “démantèlement du groupe” […]. [Il] représente aux yeux d’une partie des salariés l’ennemi absolu, le financier vorace dont l’unique objectif est de parvenir tant bien que mal à s’enrichir, quitte à mettre en péril le premier employeur privé (avec 123 934 salariés) en France. “Je ne connais pas la personne, mais les effets de son action. Et, depuis que Blue Capital est chez Carrefour, c’est un désastre”, résume Michel Enguelz, délégué national Carrefour pour FO. […] Même colère du côté des actionnaires familiaux, où Hervé Defforey, fils de Denis Defforey, le co-fondateur de Carrefour, affolé de voir des financiers prêts à saucissonner le groupe pour empocher des super-dividendes, devait s’opposer à la scission et à la cotation des activités de discount du groupe Dia (incluant la marque Ed en France), soumise au vote des actionnaires le 21 juin. […] Pour Nicolas Bazire [bras droit d’Arnault], ancien directeur de cabinet d’Édouard Balladur, comme pour Sébastien Bazin, […] l’étiquette de requins de la finance est profondément injuste. À leurs yeux, les déboires du distributeur ne sont pas de leur fait. Le ver était dans le fruit bien avant qu’ils n’arrivent, assurent-ils. […] On les accuse de vouloir dépecer le groupe ? Le projet de vente de Dia, l’entité maxi-discounte, était déjà sur la table depuis de longues années et l’activité, dont le siège est en Espagne, était devenue un État dans l’État, qui n’a rien à voir avec le reste du groupe, explique posément M. Bazin. La scission qu’il souhaite serait donc bénéfique à tous. Quant à l’immobilier, le spécialiste cherche depuis des années à le valoriser en faisant coter en Bourse une partie de Carrefour Property, l’entité qui regroupe les murs des magasins du groupe. Objectif : informer les patrons des hypermarchés du montant du loyer de leur établissement et les responsabiliser, argue-t-il. Lorsqu’il est arrivé dans le groupe, personne ne savait combien de mètres carrés Carrefour possédait exactement, rappelle-t-il aussi. “Sébastien Bazin se présente souvent comme une victime”, explique un ancien grand patron qui a eu affaire à lui il y a quelques années. “Il sait bien faire les choses, il est très habile. Au final, il est difficile de lui résister”, poursuit-il. »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

16 votes
Votez

7 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Basto
    22 juin 2011 13:50

    "Le dossier Sankharé est en Qatar."

    Petite faute de français si je ne me trompe pas…

  • #2

    Votez
    Vivien Brunel
    22 juin 2011 13:52

    @ Basto : coquille corrigée, merci. Sourire

  • #3
    6 votes
    Votez
    Shinichi
    22 juin 2011 15:33

    Plus ca va plus ca pue je trouve…

    J’ai peur qu’à l’arrivée des Qatari, il y est une conf de presse qui dise toi, toi , toi, toi et toi vous dégagez, toi tu vas sur banc ou tu dégages et mon équipe star de PES, vous rentrez sur la pelouse…

    J’arrive pas à éprouver du plaisir de voir une équipe playstation sur la pelouse du Parc. Le PSG pour moi c’est une équipe qui lutte en coupe d’Europe qui fait l’exploit de temps et temps et parfois réussi un coup énorme (comme la venue de Ronnie par exemple)…

    Désolé, je bande pas là…

  • #4

    Votez
    Shinichi
    22 juin 2011 15:50

    D’ailleurs c’est ce flou artistique qui, à mon avis, nous fait passer à cote de Varanne

  • #5

    Votez
    kob_bzh
    22 juin 2011 16:46

    Mélange pas tout, Shinichi. Le PSG a fait signé Douchez, Gameiro et très probablement Léonardo.

    Et ça, c’est cool et prometteur.

    Tout le reste n’est que bruit de chiottes véhiculés par des journaleux en mal de vente. Regarde le démenti apporté aujourd’hui même pour Lepoux et Kombouaré ! Donc il n’y a vraiment pas de quoi flipper comme tu le fais, à mon avis…

  • #6

    Votez
    kob_bzh
    22 juin 2011 17:51

    Il y a des fois où j’aimerais bien que ceux qui évaluent négativement un commentaire prennent quelques seconde pour rédiger un mot expliquant leur clic. Par exemple, que celui qui a exprimé son désaccord avec mon précédent message le formule… N’y voyez aucune volonté d’en découdre, c’est juste pour savoir avec quelle partie du message il n’est pas d’accord…

  • #7

    Votez
    G
    22 juin 2011 18:19

    Kob BZH a bien raison. Que du bruit pour le moment. Il faut bien vendre du papier et vu que sportivement en ce moment c’est le néant le plus total.
    Je ne crois pas que les Qataris soient des buses, ils axent toute leur communication/lobbying sur le sport et ils sont certainement les plus pros là dessus (cf coupe du monde 2022).

    le fait qu’on ne joue pas la champions’ l’an prochain nous sera paradoxalement assez précieux : pas besoin de faire venir l’équipe all stars de PES pour bien figurer en L1. En revanche l’an prochain…

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG