Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Résumé du match : Nice 0-3 PSG

[J24] Nice 0-3 PSG : résumé du match

dimanche 20 février 2011, par Gauthier B.

Rentrés de Biélorussie dans la nuit de jeudi à vendredi, les Parisiens reprenaient le chemin du championnat dès ce dimanche à 17 heures, en se déplaçant Nice. Antoine Kombouaré profitait des retours de Tiéné, Armand et Makelele, mais déplorait l’absence de Camara, malade, et de Bodmer, pris de vertiges juste avant la rencontre. L’entraîneur parisien a donc aligné son équipe dans un 4-4-2 on ne peut plus classique, sans surprise. Côté niçois, Éric Roy jouait sans Civelli, Coulibaly et Hellebuyck. Deux anciens Parisiens étaient titulaires dès le coup d’envoi : Paisley en défense centrale et Digard, capitaine, au milieu de terrain.

Le match en bref

Paris domine la rencontre dès les premières minutes, face à de timides Niçois. Sur le premier corner parisien tiré par Nenê, le ballon revient sur Erding, qui pivote et frappe du gauche, mais Ospina se couche bien. Deux minutes plus tard, le même Ospina sort des deux poings devant Hoarau. La balle revient directement sur Chantôme, qui ne profite pas de la position avancée du gardien, tirant trop mollement.

Nice revient petit à petit dans la rencontre, même si Paris continue à se montrer dangereux. Peu après la vingtième minute, Tiéné adresse un superbe ballon au second poteau : Erding contrôle et frappe de l’intérieur du pied, mais Ospina dévie du bout des gants. Sur le corner qui suit, Ospina hésite à sortir, Hoarau en profite et dévie pour Giuly, seul au second poteau, qui ouvre le score de la tête (0-1, 24e).

Paris laisse ensuite le ballon à son adversaire pour exploser en contre, mais les dernières passes parisiennes sont particulièrement mauvaises, et Ospina n’a plus à trop s’inquiéter. Les Niçois en profitent et se créent leurs premières situations. Sur un centre de Mounier, Bellion se glisse entre les défenseurs et reprend de la tête, mais Edel-qui-n’est-jamais-décisif est décisif et réalise une superbe parade. Peu après, le Camerounais dévie à bon escient un centre en retrait de Mouloungui destiné à Bellion, face au but vide. Enfin le portier parisien capte parfaitement une frappe du gauche de Mounier, seul à l’entrée de la surface.

Maintenu à flot par son gardien, le PSG en profite pour doubler la mise juste avant la mi-temps. Depuis son côté gauche, Nenê crochète et adresse un centre dans la surface, dans la course de Hoarau. Le numéro 9 contrôle de la poitrine et frappe après un rebond : dans la lucarne d’Ospina (0-2, 44e). Dans la foulée, Nenê obtient un bon coup franc, et le tire au ras du poteau gauche de l’OGCN.

À la mi-temps, Paris bénéficie d’une avance confortable, mais se pose alors la question de sa fraîcheur physique… Les Niçois reviennent avec la volonté de réduire la marque au plus vite. Ljuboja est d’ailleurs rentré en jeu à cet effet. Dans les dix minutes qui suivent la reprise, Nice se crée deux belles situations : Mounier qui crochète Jallet et frappe en force à côté, et Bellion qui profite d’une remise de la tête de Ljuboja pour tenter une reprise acrobatique, toujours hors-cadre. De son côté, Paris a du mal à contrôler le ballon.

Jusqu’à ce que Kombouaré fasse rentrer Clément à la place d’Erding : à partir de ce moment-là, Nice n’arrivera plus à passer le milieu de terrain, et le PSG va enchaîner les occasions. Côté droit, Giuly sert Chantôme, qui s’enfonce dans la surface et voit son centre en retrait être sorti par Ospina. Dans la foulée Giuly, qui demandait à sortir, est lancé plein axe par Hoarau. L’attaquant parisien tente de dribbler Ospina, mais le gardien a bien suivi et contre son tir. À peine deux minutes plus tard, Chantôme se débarrasse de deux joueurs d’une superbe passe pour Nenê, qui depuis le côté droit de la surface enroule un tir du gauche, mais Ospina réalise une claquette main opposée.

Acculés, les Niçois encaissent finalement bien un troisième but : sur un corner joué en deux temps, Chantôme donne à Nenê dans la surface, qui tente une nouvelle frappe enroulée. Ospina repousse au second poteau sur Armand, tout seul, qui contrôle et frappe en force du gauche pour inscrire son premier but de la saison (0-3, 74e). Ce but ne diminue pas l’appétit de Paris, qui continue à empiler les occasions : un coup franc de Jallet qui passe de peu à côté, un autre de Nenê sorti de justesse par Ospina et, dans le temps additionnel, une tête de Hoarau à côté, après un centre de Jallet. Entre temps, Diakité s’était fait expulser pour un second carton jaune.

Paris frappe donc un grand coup en s’imposant largement à l’extérieur, et se fait pas décrocher par les équipes de tête — il revient même sur Lille. Surtout, le PSG montre que ses résultats ne traduisent pas encore de perte de vitesse.

Plus d’infos : voir la fiche du match

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

2 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    5 votes
    Votez
    Smegs
    20 février 2011 19:27

    Un bon coaching par 2 fois : l’utile entrée en jeu de Clément et l’équipe type alignée jeudi avec 2 bons résultats a la clé !
    Ospina a réalisé au moins 4 arrêts décisifs, et notre équipe a marqué 3 buts, 2ème match en ligue1 sans se prendre de but, une différence de but qui se réaffirme parce quelle aura son importance, rien a reprocher a edel, sa présence dans les temps forts niçois, guily de la tête, néné impliqué sur les 3 buts, du tout bon !

  • #2

    Votez
    David
    21 février 2011 09:56

    Pas mieux, adversaire faible, mais victoire probante, des buts, du jeu, une énorme parade d’Edel, du goal-average, c’est du tout bon !!

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG