Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

L’actu PSG du jour : Séville, Sessegnon, Edel-Coupet

dimanche 12 septembre 2010, par Vivien B.

Comme chaque jour, nous faisons le point sur l’actu du jour et le bilan des informations de la veille.

Au PSG samedi 11 septembre 2010

Séance de rattrapage : tout ce qui s’est passé hier.

- Combien de Parisiens à Séville ? À quelques jours du déplacement à Séville, le PSG a discrètement baissé les tarifs : pour le package avion+bus+place, il faudra finalement payer 199 € — et non 210 € comme prévu initialement. La semaine dernière, L’Équipe indiquait que le PSG avait affrété un avion de 180 places.

Au PSG dimanche 12 septembre 2010

Les infos dans la presse ce matin, les événements attendus aujourd’hui.

L’actu du jour

- PSG 4-0 Arles-Avignon. Samedi soir, le PSG s’est imposé 4-0 face à l’AC Arles-Avignon, lors de la 5e journée de L1. Paris est désormais sixième. (voir la fiche, le résumé, l’analyse (infos, stats, vidéos, tribunes))

- Blessures. Dans le Parisien, Antoine Kombouaré a fait part de ses craintes quant à l’état de santé de Sessegnon : « J’espère que ce n’est pas trop grave mais Stéphane a pris un gros tacle lors du match avec la sélection du Bénin. Malheureusement, il a pris le tacle très tôt à la 10e minute de jeu et il a continué à jouer. Il s’est fait mal. » En revanche, l’échographie passée vendredi par Mathieu Bodmer, qui souffre du mollet, « n’a rien montré », selon l’entraîneur parisien. Dimanche, sur son site officiel, le PSG a fait le point sur les blessés : Areola, qui souffrait d’une douleur à la hanche, « a repris correctement l’entraînement après avoir observé plusieurs jours en soins » ; Cearà, victime d’une lésion musculaire à la hanche droite, « observera des soins encore toute la semaine » ; enfin « Mathieu Bodmer (mollet droit) et Stéphane Sessegnon (cheville droite) poursuivent leur travail spécifique de reprise. Un point sera fait mardi sur leur éventuelle participation au match de Ligue Europa à Séville ».

- Edel ou Coupet ? « Il y a deux numéros un, a expliqué Kombouaré à propos du poste de gardien titulaire. Greg avait pris de l’avance. Aujourd’hui, il connaît une période difficile comme tous les sportifs de haut niveau peuvent en rencontrer. C’est la règle, la concurrence. […] Quand on prend neuf buts en trois matches, il faut faire évoluer les choses. À la vue des entretiens que j’ai eu avec les joueurs et des séances d’entraînement, j’ai pris cette décision. Edel a répondu présent. » La question du gardien se pose d’autant plus pour le prochain match, Séville-PSG, que Kombouaré avait annoncé en début de saison une alternance championnat-coupes. « Pour une question de repères et de rythme, [Edel] devrait aussi être aligné en Espagne », croit savoir le Parisien. « J’ai la confiance des dirigeants ainsi que celle de Grégory. Je le remercie car, malgré ce changement, il m’encourage et me donne confiance. Il m’a dit de saisir ma chance », a expliqué Edel dans les colonnes du quotidien.

- Erding répond. Critiqué en ce début de saison pour son individualisme et son manque de réussite, Mevlüt Erding a répondu sur RMC : « Je suis frustré parce que je n’ai pas été en réussite. Mais chaque attaquant traverse ce genre de périodes. J’ai le soutien des supporters. C’est ce qui va me faire marquer, j’en suis sûr. Et puis j’ai fait marquer [il a adressé une passe décisive pour Nenê sur le 4e but]. Était-ce une réponse à ceux qui pensent que je suis trop individualiste ? Oui, mais ce n’est pas seulement ça. Je suis rempli d’ambitions. Je veux marquer beaucoup de buts et en faire marquer également. Disons que c’était un début de réponse. Comment j’explique ce passage à vide ? Il y a eu quelques problèmes. Rien de grave. La seule réponse que je peux donner sera sur le terrain. Je veux répondre positivement. Les critiques après le match contre Bordeaux étaient injustes. Mais je ne suis pas inquiet. Les supporters me soutiennent toujours. Cela prouve que je ne suis pas un tricheur. Je me bats toujours. Mes coéquipiers et le coach le savent. Je n’ai rien à me reprocher. […] Je ne vais pas changer mon jeu. Le coach ne le veut pas. Mon jeu, c’est ma force. »

Voir aussi l’édition d’hier : PSG-Arles-Avignon : Hoarau et Armand titulaires ?

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

1 commentaire a déjà été posté par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Cédric
    14 septembre 2010 13:54

    Erding ! Erding ! Erding ! Erding ! … :)

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG