Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Résumé du match : PSG 3-1 Toulouse FC

[J20] PSG 3-1 Toulouse FC : résumé du match

samedi 14 janvier 2012, par Vivien B.

Après un match amical début janvier puis un trente-deuxième de finale de coupe de France la semaine dernière, Carlo Ancelotti dirigeait samedi soir contre Toulouse son premier match de championnat à la tête du PSG. À cette occasion, l’entraîneur italien a réservé de nouvelles surprises : convoqué dans le groupe, Mevlüt Erding assiste à la rencontre des tribunes, tandis que Kevin Gameiro et Guillaume Hoarau restent sur le banc ; c’est Jérémy Ménez qui occupe le poste d’attaquant de pointe, devant Nene et Pastore. Derrière eux, le trio Sissoko-Bodmer-Jallet est reconduit, de même que la charnière Sakho-Lugano et Bisevac au poste de défenseur latéral droit. Enfin Scherrer Maxwell débute sous ses nouvelles couleurs dans son couloir gauche, et Sirigu complète le onze de départ.

Le match en bref

Le match débute timidement, sans la moindre occasion de but durant le premier quart d’heure de jeu, si ce n’est une frappe toulousaine qui passe au-dessus en tout début de rencontre. Les hommes d’Alain Casanova s’approchent plus facilement des buts adverses que les Parisiens, qui peinent à organiser leurs offensives, mais ils ne se montrent pas plus dangereux. Il faut attendre la vingtième minute pour voir le premier tir cadré du PSG : servi par Ménez à l’angle de la surface de réparation côté gauche, Pastore frappe soudainement sur Ahamada, qui repousse des poings comme il peut (20e).

Paris est alors dominateur, mais il n’inquiète pas le TFC. La situation évolue en fin de première période. Peu après la demi-heure de jeu, une frappe de Jérémy Ménez sur le côté droit de la surface prend la direction de la lucarne ; Ahamada parvient à la repousser des poings (33e). Puis les Parisiens accentuent la pression devant les buts toulousains : suite à un débordement de Bisevac, le TFC ne parvient pas à se dégager. La balle revient finalement sur le Serbe, qui adresse un centre en retrait depuis le côté droit vers Nene. Seul en plein milieu des seize mètres, le Brésilien rate son contrôle mais parvient à enchaîner une frappe du droit. Contrée par un défenseur adverse, celle-ci prend Ahamada à contre-pied et termine au fond des filets (1-0, 39e).

Toulouse étant incapable de réagir à cette ouverture du score, Paris rejoint les vestiaires avec l’avantage au tableau d’affichage et une possession de balle très favorable d’après les statistiques de la LFP (64 %).

La deuxième mi-temps démarre sur les mêmes bases que la première : peu d’occasions franches, malgré quelques tentatives toulousaines, puis le PSG se met en action. Cette fois, c’est du côté gauche que part le but parisien : Sissoko récupère la balle à hauteur de la ligne médiane, puis Ménez sert Pastore. L’Argentin s’approche de la surface de réparation, plein axe ; il résiste au retour des défenseurs du TFC et remporte son duel avec Ahamada grâce à un plat du pied droit bien placé (2-0, 56e).

Le PSG multiplie ensuite les actions intéressantes. Jérémy Ménez se signale notamment par une frappe dans la surface, arrêtée par le gardien toulousain (63e). Dans la foulée, l’ancien milieu de l’AS Roma cède sa place à Kevin Gameiro pour la dernière demi-heure de jeu, et Paris continue de dérouler : une longue ouverture de Pastore vers Gameiro est repoussée de la tête sur Nene, sur le côté droit de la surface de réparation. Grâce à un crochet du gauche, le Brésilien élimine son vis-à-vis et se présente face à Ahamada. Il a le temps de se remettre sur son pied gauche pour tromper le gardien et inscrire son deuxième but de la soirée (3-0, 68e).

Lancé en profondeur, Kevin Gameiro a une belle occasion d’aggraver le score, mais il perd son face-à-face avec Ahamada, qui était bien resté sur ses appuis (72e). Le gardien du TFC sauvera encore son équipe à plusieurs reprises, détournant notamment une tête de Pastore au prix d’une jolie claquette (74e).

Milan Bisevac est remplacé par Marcos Ceara pour les dix dernières minutes de la rencontre sous les applaudissements du Parc des Princes, puis Momo Sissoko cède sa place à Clément Chantôme quelques minutes plus tard. En toute fin de match, Toulouse réduit le score suite à un coup franc sur lequel le marquage parisien était très laxiste, les Rouge & Bleu laissant un Toulousain seul pour servir Braaten, tout aussi seul aux six mètres pour tromper Sirigu (3-1, 88e). Le PSG se procure encore quelques occasions, notamment par l’intermédiaire de Gameiro et Pastore, mais le score n’évoluera plus. Ancelotti remporte son premier match de L1 à la tête du PSG, qui conserve trois longueurs d’avance sur Montpellier, vainqueur de Lyon ce samedi soir.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

8 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    vieuxpaz
    14 janvier 2012 23:27

    J’ai adoré ce match ! Si tout n’est pas parfait (heureusement, sinon on finirait par se lasser), y a quand même de nombreux points positifs : l’équipe est joueuse, le danger peut venir de parout, c’est collectif (encore merci à Gameiro et ses précieux appels), les remplaçants sont de qualité … je suis HEUREUX ;

  • #2

    Votez
    ClemTlse
    15 janvier 2012 00:29

    Nenê et Sissoko vraiment excellents, Bisevac bien meilleur dans son nouveau rôle que contre Locminé, Bodmer, Ménez et Pastore sobres et efficaces (ce dernier presque trop altruiste sur deux actions), Maxwell convaincant dans un match facile, Lugano s’est affirmé au cours du match, Sakho un peu trop facile parfois, Jallet brouillon et très en retrait par rapport à ses derniers matches, Sirigu à peine réveillé par le but toulousain.

    Au moins un toulousaing heureux !

  • #3

    Votez
    f3n0m3n0
    15 janvier 2012 01:37

    Ca fait 2 avec moi Clem !!
    Bon match très solides defensivement, en attestent le peu d’occases toulousaines. Le gros point positif c’est surtout le jeu proposé, les joueurs ne sont plus persos et jouent ensemble et ce qui m’a plu c’est l’attitude d’Ancelotti très près de ses joueurs. Ils dégagent en plus beaucoup de sérénité, sérieusement c’est peut être l’un des meilleurs matchs de Paris cette saison !
    Par contre Toulouse m’a étonné je m’attendais à bien plus d’impact physique, surtout je ne m’attendais pas à une soirée bien plus compliquée et je ne voyais pas Paris s’imposait donc je suis ravi !
    Mais comme l’a dis Sissoko il ne faut pas s’enflammer et continuer comme ca !
    Paris is Magic !

  • #4

    Votez
    AllezParis
    15 janvier 2012 03:12

    Emballement quand tu nous tiens !!!

    Un bon match mais une première demi-heure en demi teinte (ce qui peut paraître normal après les derniers changements en date). En revanche le suite à été beaucoup plus plaisante et a offert un jeu plein d’espoir pour la suite de la saison.

    S’il subsiste, à mon sens, unecombre au tableau, c’est du côté des tribunes qu’il faut se tourner ! Le constat est sans appel : Les footix ont envahi le Parc ! Ces chants typiques du supporter de l’équipe de France ("et 1, et 2 et 3 zé-ro") ont fini par arriver, on est pas passé loin de la Olà ! Un goût de transition précoce vers le SDF !

    Un peu amer malgré une bonne victoire !

    Allez Paris, Allez le Parc

  • #5

    Votez
    Kimmo Parigo
    15 janvier 2012 07:34

    En attendant, les faits marquants, ci-suit le résumé

  • #6

    Votez
    zed60
    15 janvier 2012 10:49

    @AllezParis
    C’est vrais, les Lynx sont lâchés, mais on le sait depuis longtemps. J’ ai effectivement eû peur du démarrage de la ola. Sinon, un remerciement du public, plus que moyen, à Antoine K. En tout cas, dans le virage Boulogne (qui à mon sens ne mérite plus d’ être le KOB), il fût moins vibrant que les habituels/prévisibles sifflets à l’ encontre de la tribune présidentBorreli-en B rouge nous fûmes au moins 3 (+ un timide), à lui rendre hommage !. Celà dit, cette ambiance, commence malgré tout à s’ organiser et les chant sont mieux repris ; me semble t-il. A propos de chant, il s’ est passé avant match, un fait inqualifiable… Messieurs de l’ animation musicale, on ne tronque pas "Won’t get fooled again" avant le synthé de Hopkins, la reprise de Moon et la gueulante du Père Daltrey. C est insupportable !, limite j’ ai failli quitté le Parc. Pour le match, je laisse le soin du commentaire, aux tôliers habituels, qui le feront bcp mieux que moi. A vous lire. Bon Dimanche à tous.

  • #7

    Votez
    Schloufi
    15 janvier 2012 10:55

    Super résumé, merci Kimmo Parigo ;)

    Bon même après un départ poussif, on a quand même globalement vraiment maîtrisé ce match et eu pas mal d’occasions franches. Et aussi du beau spectacle avec des gestes de grande classe (la déviation de Menez à la 20ème et la talonnade de Néné entre autres).
    En ce qui concerne le public, je suis moyennement d’accord avec toi AllezParis. Certes il y a eu pendant à tout péter 20 secondes un début de "1-2-3 zéros" (ce qui est déjà trop c’est certain) mais à part ça, c’était quand même une belle ambiance.

    Enfin au final c’était un très bon retour en ligue 1 ce match.

    Et au passage, avec moi ça fait 3 toulousaings heureux !

  • #8

    Votez
    Kob_bzh
    15 janvier 2012 11:29

    Il n’y a que des toulousains ici ! C’est vraiment mal fréquenté… Sourire

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG