Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Interdiction de circulation IDF-Marseille

OM-PSG : déplacement interdit entre Paris et Marseille

vendredi 25 novembre 2011, par Vivien B.

Au début du mois, le ministère de l’Intérieur avait annoncé son intention d’interdire le déplacement de supporters parisiens à Marseille à l’occasion du match OM-PSG ce dimanche 27 novembre — ainsi que, réciproquement, le déplacement de supporters marseillais à Paris lors du match retour. Le 10 novembre, la préfecture des Bouches-du-Rhône a donc pris un arrêté, relayé cette semaine par PSG.FR, visant à interdire l’accès du stade Vélodrome à toute personne « se prévalant de la qualité de supporter du PSG ou se comportant comme tel, ainsi qu’à toute personne ayant appartenu à une association de supporters dissoute du PSG ».

Mais les services de Claude Guéant ne se sont pas arrêtés là. Comme le lui permet la loi Loppsi 2, votée en début d’année, le ministère de l’Intérieur a également pris, ce lundi, un arrêté interdisant « le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club du Paris Saint-Germain ou se comportant comme tel ou ayant appartenu à une association de supporters dissoute du Paris Saint-Germain, […] entre les communes de la région d’Île-de-France et la commune de Marseille. » Cette interdiction de circulation est valable toute la journée de dimanche, charge étant confiée au préfet de police de Paris ainsi qu’aux préfets de Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, du Val-d’Oise et des Bouches-du-Rhône de la faire respecter.

Aux termes de l’article L332-16-1 du code du sport, « le fait pour les personnes concernées de ne pas se conformer à l’arrêté […] est puni de six mois d’emprisonnement et d’une amende de 30 000 €. »

Arrêté ministériel

Comme le signalent les Cahiers du football, l’arrêté pris lundi par le ministère de l’Intérieur a été publié ce vendredi au journal officiel :

[…] Le ministre de l’Intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, […]
Considérant que l’équipe du Paris Saint-Germain rencontrera celle de l’Olympique de Marseille au stade Vélodrome le 27 novembre 2011 à 21 heures ; qu’il existe une rivalité historique, profonde et violente, entre les groupes de supporters des deux clubs, en contradiction avec tout esprit sportif, qui s’est traduite en particulier par des incidents nombreux, violents et récurrents de nature à troubler l’ordre public ayant été jusqu’au décès d’un supporter du Paris Saint-Germain [1], tant lors des rencontres de football entre l’équipe du Paris Saint-Germain et celle de l’Olympique de Marseille qu’à l’occasion des déplacements du club du Paris Saint-Germain ;
Considérant que l’intervention de l’arrêté du […] préfet des Bouches-du-Rhône, en date du 10 novembre 2011, interdisant à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club du Paris Saint-Germain ou se comportant comme tel, ainsi qu’à toute personne ayant appartenu à une association de supporter dissoute du Paris Saint-Germain, d’accéder au stade Vélodrome et de circuler ou stationner sur la voie publique aux abords immédiat du stade, est, par elle-même, une mesure insuffisante pour prévenir les incidents susceptibles de survenir tant lors des déplacements des supporters jusqu’au lieu de la manifestation sportive qu’en dehors du périmètre d’interdiction édicté par cet arrêté ;
Considérant en effet que les supporters du club du Paris Saint-Germain se sont, à de très nombreuses reprises, illustrés par de violents incidents, aux abords des stades mais également, et de manière récurrente, dans les centres-villes des lieux de rencontre ; que tel a été le cas des incidents survenus au centre de Marseille lors de la rencontre du 25 octobre 2009 et qui ont provoqué de nombreux blessés et donné lieu à 18 interpellations ; que de la même façon ces supporters se sont illustrés par des actes de violences à l’occasion de la rencontre du 29 septembre 2011 à Bilbao (Espagne) opposant l’Athletico Bilbao au Paris Saint-Germain qui ont donné lieu à 10 interpellations, par l’occupation de la voie publique menée par 300 supporters parisiens le 20 octobre 2011 à l’extérieur du stade de Bratislava (Slovaquie) et les très fortes tensions impliquant des supporters parisiens qui ont eu lieu dans le centre-ville à l’issue de la rencontre opposant le SK Slovan Bratislava au Paris Saint-Germain et qui ont nécessité le déploiement d’un dispositif policier exceptionnel ;
Considérant qu’en outre, en dépit de l’encadrement important des déplacements des supporters du club du Paris Saint-Germain par les forces de l’ordre, ces supporters sont coutumiers d’actes de violence commis à l’occasion des déplacements du club, tels que les dégradations volontaires commises sur un débit de boissons lors de leur déplacement à Bilbao le 29 septembre 2011 ainsi que le jet d’un projectile sur le bus transportant l’encadrement et les joueurs du club parisien (sic) à son arrivée au stade Vélodrome lors de la rencontre du 20 mars 2011, provoquant le bris d’une vitre [2], l’utilisation de pétards, de l’allumage de fumigènes, du déploiement de banderoles revendicatives ;
Considérant en conséquence le risque élevé de violences et de dégradations qui seraient commises dans les moyens de transport ou sur les voies empruntées par les supporters du club du Paris Saint-Germain pour se rendre à Marseille ;
Considérant que la mobilisation des forces de sécurité, même en nombre très important, n’est pas suffisante pour assurer la sécurité des personnes, et notamment celle des supporters eux-mêmes ;
Considérant que, dans ces conditions, seule une interdiction de déplacement individuel ou collectif de personnes se prévalant de la qualité de supporter du Paris Saint-Germain ou se comportant comme tels, à l’occasion du match du 27 novembre 2011, est de nature à éviter l’ensemble des risques sérieux pour la sécurité des personnes et des biens,

Arrête :

Article 1
Le 27 novembre 2011, de zéro heure à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club du Paris Saint-Germain ou se comportant comme tel ou ayant appartenu à une association de supporters dissoute du Paris Saint-Germain est interdit entre les communes de la région d’Île-de-France et la commune de Marseille.

Article 2
Le préfet de police, les préfets de Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, du Val-d’Oise et des Bouches-du-Rhône sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel et notifié aux deux présidents de club ainsi qu’au président de la Ligue de football professionnel et de la Fédération française de football.

L’interdiction de circulation des supporters parisiens — ou présumés — entre l’Île-de-France et Marseille ce dimanche permettra-t-elle d’empêcher les jets de projectiles sur le bus des joueurs parisiens ? Réponse dimanche soir.

Notes

[1] Aucun supporter marseillais n’était présent à Paris ce jour-là, le 28 février 2010.

[2] À noter qu’un arrêté préfectoral interdisait aux supporters parisiens de circuler aux abords du stade Vélodrome de 12h à minuit le 20 mars 2011.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

9 votes
Votez

18 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    12 votes
    Votez
    snakadi
    25 novembre 2011 13:26

    Anti-démocratique, atteinte à la liberté de circulation et autres…

    Je considère qu’au delà du match cette interdiction remet en cause les fondements des libertés de notre pays acquises depuis plusieurs siècle. A quand quelqu’un qui prendra des mesures intelligentes et intelligibles ?

    Je ne m’épanderai pas non plus sur le flou de la description du supporter parisien ou marseillais qui laissera libre court à l’imagination de ceux qui réprimanderont.

    A gerber !

  • #2
    6 votes
    Votez
    catfab
    25 novembre 2011 13:52

    Bienvenue en Chine !

  • #3

    Votez
    Zillits
    25 novembre 2011 13:54

    Proprement hallucinant.. Je vais te les collez dans la figure les doigts de l’homme moi !

  • #4
    13 votes
    Votez
    Jojolafrite
    25 novembre 2011 14:03

    Je plains le brave gars qui, roulant un dimanche soir sur l’A6, va se retrouver en prison à cause du fanion du PSG qu’il a attaché à son rétroviseur central…

  • #5

    Votez
    TM93
    25 novembre 2011 14:40

    Mesures réfléchit prise par « les politiques » et « la LFP » concernant les supporters depuis ses dernières années :

    Claude Guéant = LOL
    Michèle Alliot Marie = LOL
    frédéric Thiriez = LOL
    brice hortefeux = LOL

    Seul sur île ===⇒ robin Leproux = MDR !

  • #6

    Votez
    Booby
    25 novembre 2011 14:40

    Et dire que certains trouvent encore à redire de la lutte des anciens abonnés…

    Il n’y a pas peut être pas de lien direct, mais il y en a forcément un, alors bon…

  • #7

    Votez
    papy
    25 novembre 2011 14:47

    c’est une blague ?! toutes les communes entre l’IDF et marseille !! rien que ça !! Ils se rendent compte de leur connerie ?

    Politiquement, j’ai toujours été contre cette loi loppsi2 : on a une parfaite illustration des effets malsains que cette loi peut entraîner !!

    PS : j’aime bien ta remarque catfab Sourire

  • #8

    Votez
    Aodren
    25 novembre 2011 14:47

    Le déploiement de banderolles revendicatives est classé dans les actes de violence. Une telle qualification de la liberté d’expression est assez révélatrice. Pas étonnant qu’on bombarde des populations civiles au nom de la démocratie…

  • #9

    Votez
    catfab
    25 novembre 2011 15:19

    @ Balzaretti

    Ne viens pas, ils sont fous !

  • #10
    5 votes
    Votez
    Méass
    25 novembre 2011 15:59

    « Article 1
    Le 27 novembre 2011, de zéro heure à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club du Paris Saint-Germain ou se comportant comme tel ou ayant appartenu à une association de supporters dissoute du Paris Saint-Germain est interdit entre les communes de la région d’Île-de-France et la commune de Marseille. »

    Facile à contourner : déplacement samedi, retour lundi matin. Deux nuits dans la ville. Si la présence de Parisiens à Marseille est un problème de sécurité, pourquoi prendre une mesure qui risque de prolonger sa durée ?

  • #11

    Votez
    catfab
    25 novembre 2011 16:37

    @ Papy

    Ton honorable remarque me va droit au….coeur :)

  • #12

    Votez
    CRPMP
    25 novembre 2011 16:49

    "se prévalant de la qualité de supporter du PSG ou se comportant comme tel" (pareil pour l’OM au match retour), c’est bizarre comme formule…

  • #13
    5 votes
    Votez
    pierrot94
    26 novembre 2011 17:02

    Pas étonnant que des G, Edji, Euwe, Ladrenka, El Cuervo ou autres bisounours anonymes qui pigent rien au monde qui les entoure, ne réagissent pas sur cette situation !!

  • #14

    Votez
    Vivien Brunel
    26 novembre 2011 17:06

    @ pierrot94 : en l’occurrence, c’est Edji qui a soulevé l’existence de cet arrêté sur le forum des Cahiers, dont le lien figure dans l’article.

  • #15

    Votez
    Kinz Size
    26 novembre 2011 17:25

    @ Méass

    Facile à contourner : déplacement samedi, retour lundi matin.

    +1 : Tu viens de mette à mal un superbe arrêté créé par des ENArques !

    Bon allez les marseillais ont compte sur vous pour arriver à 40 000 habillés aux couleurs du PSG avec un petit tifo : ICI C EST PEKIN !

  • #16

    Votez
    pierrot94
    26 novembre 2011 18:27

    @ Vivien : Ca change quoi ? D’autant plus qu’il annonce sur ce forum qu’il connait un type en mesure de lui fournir ce type de document. Je ne veux pas imaginer la fonction de ce type. Adhérer au plan Leproux c’est adhérer à Loppsi 2. Stigmatisation, restriction des libertés, injustice, répression et sanctions. Pas étonnant que ceux que je cite dans mon post et qui habituellement prennent partie pour ce plan, de manière assez réactive d’ailleurs, ou tout du moins ne le dénonce pas directement en préférant discréditer les actions contre ce plan, ne soient pas actif sur ce type de publication.

  • #17

    Votez
    Edji
    26 novembre 2011 20:11

    D’autant plus qu’il annonce sur ce forum qu’il connait un type en mesure de lui fournir ce type de document.

    Hihihi.
    C’est vrai qu’il faut être sacrément haut placé pour consulter Légifrance…

    Adhérer au plan Leproux c’est adhérer à Loppsi 2.

    Propos amusant, si tu consultais régulièrement ledit forum, tu te rendrais compte que ma position est précisément totalement inverse depuis l’institution de ce plan, et que j’ai contesté vigoureusement la légalité de tels arrêtés depuis leur émission par les autorités…
    Après, contrairement à toi, je m’efforce de ne pas adopter une vision binaire, et ce n’est pas parce que je conteste fermement les conséquences du plan Leproux que je dois approuver la manière dont s’y prend LPA ou autres ex-ultras pour le remettre en cause.
    Mais je me doute que pareille subtilité d’analyse doit quelque peu t’échapper.

  • #18

    Votez
    pierrot94
    27 novembre 2011 12:18

    "Sacrément haut placé"… Ton imagination te joue des tours. Tu fabule. Tout comme tes inventions sur les vrais motivations des supporters en déplacement à l’étranger. Tellement aseptisée comme réaction. Ma prise de position sur le plan leproux, loppsi2 et mon avis sur ses partisans est clairement binaire. J’assume. Tu as certe une position plus ambigüe que les autres que j’ai cité, mais je ne conçois pas le fait d’avoir le cul entre 2 chaises dans cette situation.
    Force est de constater que les commentaires ne sont pas légions sur ce type de publication qui devrait choquer tout le monde, et que les interventions des "bien-pensants" que j’ai cité sont bien plus courantes et tout aussi binaires dès qu’il s’agit de critiquer une forme de contestation sur d’autres publications. Critiquer les actions ou démarches d’amateurs, volontaires, est en effet bien plus facile que de lutter ou de se défendre contre un système. Cela demande moins d’efforts…
    Je ne me suis pour le moment pas trompé dans mon premier post.

    L’homme est-il condamné à ce faire des illusions sur lui-même ?

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG