PSGMAG.NET est définitivement fermé depuis 2013.


 

Résumé du match : PSG 3-1 Salzbourg

[UEFA] PSG 3-1 Salzbourg : résumé du match

jeudi 15 septembre 2011, par Gauthier B.

Premier match de phase de groupes de la Ligue Europa, avec la réception du Red Bull Salzbourg. Les Autrichiens devaient faire sans plusieurs joueurs importants — Alan, Pasanen, Mendes —, mais les incertains Jantscher et Maierhofer étaient finalement alignés dès le coup d’envoi. Ce dernier, attaquant de 2,02 m, évoluait seul en pointe. De son côté, Antoine Kombouaré avait décidé de faire souffler Sirigu, Tiéné, Cearà et Gameiro au profit de Douchez, Armand, Jallet et Erding. Le milieu de terrain et la défense centrale étaient rigoureusement identiques à celles alignées dimanche contre Brest.

Le match en bref

Paris a énormément de mal à rentrer dans la rencontre, au contraire des Autrichiens qui tentent leur chance très vite. Sur un mauvais renvoi plein axe de Camara, Leitgeb récupère la balle, s’appuie sur Maierhofer et tente un extérieur du droit qui passe au-dessus. Dans la minute qui suit, le gaucher Leonardo perce depuis son côté droit, revient dans l’axe, élimine Matuidi et Lugano et tente une frappe repoussée par Douchez. Paris met enfin le danger chez l’adversaire à la huitième minute, quand Pastore transmet depuis le rond central à Nenê, qui s’avance et tente une frappe en force détournée par le gardien Gustafsson.

La domination des visiteurs continue encore durant quelques minutes, avec notamment un centre venu de la droite de la défense, repris de la tête par Maierhofer, et encore détourné par Douchez. À partir du quart d’heure de jeu, Paris commence à prendre doucement l’ascendant sur son adversaire. Ménez croise trop une frappe puis, sur une percée et une bonne passe de Matuidi, Erding est trompé par un rebond capricieux et voit sa frappe du gauche passer largement au-dessus. Mais même un peu plus sous pression, les Autrichiens parviennent à se montrer dangereux, et Jantscher tente une frappe enroulée du droit qui passe de peu à côté.

Le salut va venir d’une contre-attaque : Ménez part plein axe et profite des appels d’Erding et Bodmer sur les côtés pour s’infiltrer dans la surface. Il dépose le défenseur Schiemer, qui lui prend ensuite le pied : l’arbitre siffle un penalty logique. Nenê s’avance et prend le gardien à contre-pied (1-0, 35e). Quelques minutes plus tard, à nouveau en contre, Pastore s’échappe et effectue un raid solitaire, éliminant plusieurs joueurs, mais voit son tir du gauche être sorti par Gustafsson. Dans la foulée, le meneur argentin retente une infiltration dans la surface, et est retenu par le maillot sans que l’arbitre ne réagisse. Après une reprise du gauche trop croisée d’un Janstcher esseulé au second poteau, le PSG repart à l’attaque : Erding est lancé en profondeur par-dessus la défense. Exilé sur le côté gauche, il effectue un long centre vers l’entrée de la surface. Bodmer arrive lancé et exécute une superbe reprise de volée gagnante (2-0, 44e), juste avant la mi-temps.

À l’image des rencontres face à Toulouse et Brest, le retour des vestiaires est nettement favorable aux Parisiens, qui sont dominateurs. Les gestes techniques de Pastore et Ménez se multiplient, ainsi que les occasions. Sur une passe en profondeur de Pastore, Erding prend le ballon et remet en retrait pour Nenê, qui adresse une frappe du gauche trop molle. Puis, sur un centre de Nenê, Bodmer s’essaye à nouveau à la reprise de volée avec cette fois-ci moins de succès. Erding a aussi son occasion franche : servi par Pastore, il entre dans la surface, se présente face au portier mais croise trop sa frappe du gauche. Sous les applaudissements du public, le Turc est remplacé par Kevin Gameiro. Neeskens Kebano rentre également à la place de Bodmer.

Les assauts parisiens continuent et, sur une passe en cloche d’Armand que la défense ne parvient pas à intercepter, Gameiro se retrouve seul face au gardien, mais son tir est capté sans réelle difficulté. C’est heureusement sans conséquence, puisque sur la sortie de la défense, Ménez intercepte une passe en retrait devant Sekagya, et va tromper le portier d’un bel intérieur du pied droit (3-0, 67e). Fort de ce large avantage, le PSG relâche peu à peu la pression, et les Autrichiens peuvent à nouveau se créer quelques situations. Le rentrant Alex effectue notamment une tête que Douchez repousse. Le gardien parisien est à nouveau à la parade quelques minutes plus tard quand Wallner se présente face à lui, excentré sur le côté gauche. Mais la dernière occasion est la bonne : sur un coup franc, Sekagya gagne son duel avec Cearà — qui venait de remplacer Ménez — et marque quasiment à bout portant (3-1, 87e).

Le dénommé Leonardo adresse ensuite deux autres frappes captées facilement par Douchez, mais l’ultime situation favorable est pour Paris. Sur un centre devant le but de Jallet, la défense renvoie sur Pastore. L’Argentin dribble parfaitement le gardien, et face au but, il tire en force au-dessus des cages. Le coup de sifflet final retentit peu après, et Paris poursuit sa série de victoires consécutives — six désormais, une première depuis 1995.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

12 votes
Votez

16 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    5 votes
    Votez
    Nik Da
    15 septembre 2011 22:09

    Victoire logique, Douchez, Jallet et Ménez très bons. Néné est revenu plusieurs fois défendre et Pastore…enormé classe, même s’il rate un but tout fait.
    Seul bémol, j’ai un peu l’impression que Gameiro n’est pas recherché assez souvent et assez rapidement malgré ses nombreux appels. J’ai peur que ça finisse par le gonfler à la longue.
    Mais bon, 6e victoire de suite et ça c’est cool !

  • #2

    Votez
    Libro
    15 septembre 2011 22:22

    Quand on les voit sortir du tunnel hilares…. Oui début de match pourri pas vraiment pris au sérieux.
    Ils ont mieux joue ensemble que contre Brest.
    De bons retours défensifs de nene , ça fait plaisir.
    Hate de les voir contre de "grosses équipes" c est a dire sérieux du début a la fin.
    Trop de suffisance parfois.
    Mais c est du lourd, ça s entrevoit.

  • #3

    Votez
    m3d
    15 septembre 2011 23:39

    Match globalement maitrisé, si on oublie la suffisance en début et fin de match (1/4h à chaque fois, et finalement sans conséquences. Le Barca a eu le meme syndrome mardi, 1seule minute de relachement au début et à la fin et ils y perdent 2 points…).

    Individuellement, je n’ai vu que des satisfactions. Que ce soient sur les premiers ou quasi-premiers titularisés de la saison (douchez, lugano, armand), les retours de blessure (jallet), ou les inquiétudes des matchs passés qui se sont tues (nene, menez, bodmer).

    J’ai deux/trois questions : J’ai regardé le match en simultané sur Al-Jazeera et la TV autrichienne (w9 n’est pas retransmise ici), donc les gens au stade vont pouvoir avoir un avis plus éclairé :

    1-Les couloirs : j’ai l’impression qu’Armand et Jallet ont mieux été aspirés que Tiéné et Ceara dernièrement, et que cela est à l’origine du bon match de Néné et Menez. Bien soutenus et mis en confiance, ils ont pu tenter sans "moi-je", et trouver Pastore. ?

    2-L’attaque : (Je ne vais pas parler de Gameiro, ici seulement 30min, donc 20min passées devant les cages de Douchez.) Bon, Pastore a eu du déchet. Ca arrive. Un peu comme face à Brest finalement. Son jeu est joli, ca passe relativement souvent. MAIS quand meme pas tant que ca. Il joue peut-etre plus en 9 1/2 qu’en 10, et tente peut-etre un peu trop, au lieu de passer devant. Que ce soit Gameiro ce dimanche ou Erding aujourd’hui, l’attaquant de pointe recoit de moins en moins de ballons. Je l’ai vu plusieurs fois écarter sur les ailes, mais s’il veut faire avancer la balle, il va avec.

    3-Le schema tactique En fait je ne sais pas si on a eu un 4-2-3-1 (4-5-1 "pentagone") ou un 4-1-1-2-2 (4-4-2 "en Y").

    Sinon, magnifique ce but de Bodmer !

  • #4

    Votez
    Gamind’Paris
    16 septembre 2011 00:06

    Je trouve que l’équipe commence à avoir vraiment de la geule et en aura encore plus au fil des matchs à venir.
    Cependant ça me fait mal au coeur de voir Gameiro multiplier les appels dans le vent, à force ça va le frustrer non ?

  • #5

    Votez
    Shinichi
    16 septembre 2011 00:37

    Je suis d’accord avec m3d. On joue avec un attaquant de pointe qui touche tous ses ballons ailleurs qu’en pointe…

    Erding rate deux belles actions (passe de Matuidi qui rebondit un peu, et une frappe trop croisée) et à part ça, bah il a super bien joué coté gauche !

  • #6
    7 votes
    Votez
    ClemTlse
    16 septembre 2011 03:05

    Plus personne pour donner des notes ??? Alors… J’m’y colle !

    - Douchez  : il confirme la présence de deux (très ? J’attends un peu) bons gardiens au PSG. Pas vraiment fautif sur le but autrichien. Bon, Lloris l’aurait pas pris, faut pas déconner. 6.5
    - Armand  : content de le revoir. Il a fait une rentrée tout à fait correcte défensivement (mais sa faute conduit au but autrichien), même s’il ne faut peut-être plus trop attendre de chevauchées fantastiques de sa part. 6
    - Camara  : quelques imprécisions au début, puis un match tranquille. 6
    - Lugano  : pas non plus très inquiété. Quelques bonnes relances (des deux pieds), ce qui avait un peu manqué à Brest. Pour attendrir les arbitres français, il s’est fait démolir la pommette gauche. Ses groupies féminines sont sur les dents. 6.5
    - Jallet  : rentrée difficile défensivement (toute les actions dangereuses adverses des 30 premières minutes viennent de son côté) et moyenne offensivement. On dira que c’est un bon match de reprise. Va devoir se bouger parce que Cearà n’est pas là pour jouer les danseuses. 5.5
    - Matuidi  : mieux aidé que d’hab’ par les 3 milieux offensifs (Nenê en progrès), pas plus que d’hab’ par Bodmer, il a mieux relayé le jeu vers l’avant que contre Brest. Moi, j’ai un faible pour lui. Pas Football 365 qui lui met 5 à chaque match (m’enfin, vu le niveau du web-master qu’ils ont recruté, rien à attendre du reste de la rédaction). 7.5
    - Bodmer  : auteur du plus joli but du PSG de cette nouvelle saison, il a été un peu moins nonchalant que contre Brest, mais encore énervant par moment. En même temps, Pastore lui a pris sa place à son vrai poste. Vaudrait mieux qu’il s’y fasse rapidement. 6 (dont +0.5 pour son but)
    - Nenê  : meilleur qu’à Brest et très impliqué défensivement, il doit s’habituer (et nous aussi !) à être moins décisif que l’année dernière. Joli pénoche, comme d’hab’. 6
    - Pastore  : très impliqué dans le jeu et même à la récupération, il s’est procuré de nombreuses occasions. Point noir à corriger : il n’en a mise aucune au fond. 7 (-0.5 pour le manque de réalisme devant le but)
    - Ménez  : encore une fois décisif, il a mieux lâché son ballon adoré. De plus en plus impliqué défensivement. Il commence à se faire des stats d’enfer. 8
    - Erding  : il s’est montré disponible et bon passeur (sur le but de Bodmer, puis pour Nenê qui frappe trop mollement), mais trop maladroit sur ses propres actions (Erding : mon correcteur orthographique me suggère "dinguerie"). 5.5

    Remplaçants
    - Cearà  : un peu dépassé (hum, de 15 cm au garrot) sur le but autrichien.
    - Gameiro  : parfois un peu agacé alors qu’il rentre à une période ou le PSG s’amuse un peu trop à la ba-balle, il rate une belle occasion.
    - Kebano  : à part deux tirs grotesques (qui ont énervé ses partenaires), il a fait une rentrée assez convaincante par sa vivacité.

    Ambiance : avec 23000 spectateurs, et vu de la télé, cela aurait pu être pire, franchement. Certains ont même appris "O ville lumière" jusqu’au bout et "Écoutez chanter…" (pas trop long, ça va ?). Dur de lancer "Paris est magique" sans Capo : allez, encore un petit effort, on y est presque. On notera les applaudissements appréciables à la sortie d’Erding, qui n’a pourtant pas été maradonesque. En progrès, malgré la faible affluence, le résultat aidant aussi.

  • #7
    6 votes
    Votez
    Kavecch
    16 septembre 2011 06:20

    Très bon match, on a encore vu que Néné et Menez était bien meilleur quand ils inversent leur placement sur le terrain, en particulier pour Menez sur le côté gauche (pour Néné sa qualité de frappe enroulée partant de la droite, c’est une valeur sur) alors Aka… quand vas tu réagir ?

    Pour les moins :

    - Erding est un peu la déception de la soirée, car il n’a pas confirmé.

    - Douchez lui c’est surement le seul déçu se soir avec ce but encaissé juste à la fin qui n’a pas vraiment pas eu l’air de lui faire plaisir.

    - J’ai raté l’immanquable de Pastore (j’ai coupé le match après le but encaissé) et je dois dire que c’est tant mieux, mais si quelqu’un possède un lien pour revoir ça ? Sinon j’attendrais le CFC, ils vont surement pas manquer de le signaler.

    - Je suis d’accords avec m3d, pour aller plus loin je dirais que Pastore joue tout simplement trop haut sur le terrain. Mais c’est un problème de riche comme on dit, un peu comme les malheurs de Mourinho qui hésite entre Higuain et Benzema en attaque (quelle angoisse !).

    - Pour te répondre m3d, sur le schéma tactique, on part d’un 4-5-1 (ou 4-3-3 offensif on pourrait dire) qui se transforme en un affreux en 4-1-1-2-1-1 avec les montés de Pastore et Bodmer, qui ont un peu de mal à tenir leur place sur le terrain. A moins que les consignes viennent du coach. Du coup c’est un peu fouillis et l’équipe ne fait pas vraiment bloc, mais je pense que ça ne durera pas.

  • #8

    Votez
    commentateur anonyme
    16 septembre 2011 08:49

    Quelqu’un pour dire que la passe de Matuidi pour Erding n’est quand même pas idéale (donnée presque derrière lui, en tous cas pas dans sa course) ?
    Ce qui ne retire rien à là superbe percée de Blaise, qui montre de belles capacités à se projeter vers l’avant dans des situations où la plupart des milieux joueraient latéralement ou en retrait.

  • #9
    5 votes
    Votez
    catfab
    16 septembre 2011 08:58

    C’est certain que jouer avec un seul attaquant c’est frustrant, surtout au Parc. Je ne suis partisan de cette option.

    Ce qui est encourageant c’est l’entente Menez-Pastore, ça va faire très mal, même s’il y a bcq de déchet dans le jeu de Menez car il mise avant tout sur la vitesse de ses enchainements, mais quand il passe ça casse les reins de l’équipe adverse.

    Matuidi a été très costaud et Jallet a essayé d’être omniprésent comme dab.

    Quand a Pastore, on a l’impression qu’il réussit tout ce qu’il entreprend dans le jeu, c’est bluffant ! Il est impressionnant de facilité.

    J’ai même l’impression que Camara se met au niveau des autres :)

  • #10

    Votez
    vieuxpaz
    16 septembre 2011 09:46

    Ce qui me vient à l’esprit quand je les vois jouer cette année (par rapport aux 4 années précédentes) c’est qu’ils semblent ne pas paniquer malgré des débuts de matchs à chaque fois difficiles.
    On a l’impression qu’ils sont sûrs de leur force (ils savent que tôt ou tard, ça va rentrer). Du coup, dès qu’ils mettent un but, c’est l’équipe adverse qui semble franchement baisser de niveau (ou alors ce sont eux qui augmentent singulièrement le leur).

    Pour la première fois depuis très longtemps, je ne panique pas trop quand y a 0-0 à la mi-temps (ce qui n’était pas le cas hier ;) )

  • #11

    Votez
    G
    16 septembre 2011 10:11

    @vieuxpaz
    c’est vrai que ça fait bizarre de ne plus trembler devant les matchs de Paris. Que l’on joue bien ou mal on sait que la solution peut venir à n’importe quel moment d’un éclair de génie… et qu’on a derrière 1 super gardien qui va te sortir les 2 ou 3 parades qu’il faut au moment où il faut.

    je reste dubitatif sur le cas Ménez. Il a des stats de ouf depuis le début de la saison et sort des enchainements de grande de classe, là dessus rien à dire. Mais putain s’il lachait sa balle avant de l’avoir toucher 4 fois et d’avoir tenter le petit pont, il serait tellement au dessus de tout le monde. J’ai peur du syndrome Ben Arfa…

  • #12

    Votez
    commentateur anonyme
    16 septembre 2011 11:42

    T’inquiètes, personne n’arrive à la cheville de De Jong dans le championnat de France :D

  • #13

    Votez
    Shinichi
    16 septembre 2011 12:20

    Attention à ce qu’on dit au sujet des Néerlandais ! Je surveille ! J’ai pas encore mis de Ban cette année…

  • #14

    Votez
    G
    16 septembre 2011 16:13

    c’est vrai qu’on a pas de Jong, même plus Spahic. Mais je crois en Nkoulou. Gros potentiel de bucheron.

  • #15

    Votez
    Le suspect
    18 septembre 2011 01:42

    On a toujours Jeunechamp…

  • #16

    Votez
    boubouille95
    18 septembre 2011 16:51

    pas de commentaires sur l’ambiance toujours aussi fade au parc des princes … En même temps, c’est pas grave, les quataris ont acheté les joueurs, maintenant ils vont acheté un public !!!
    Désolé de contrarier les supporters en mode canapé et canal football club, Quand on a connu les PSG REAL, BARCA, BUCAREST etc. les Pastore et Menez ne sont que des étoiles de passage …

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG