Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Montpellier 1-0 PSG : les faits marquants

[CDL] Retour sur Montpellier HSC 1-0 PSG (vidéos)

mercredi 19 janvier 2011, par Vivien B.

Au programme de ce « retour sur le match » : résultats et bilan du PSG en coupe de la Ligue, infos diverses, statistiques, vidéos, dans la presse, les réactions.

Les enseignements du match

Stats en vrac : l’équipe

- Défaite inhabituelle en prolongations. Au total des deux coupes nationales, le PSG a joué les prolongations à 28 reprises, pour un bilan de 22 qualifications et seulement 6 éliminations à la fin des prolongations ou à l’issue de la séance de tirs au but. Avant ce match, en 12 rencontres, seules 2 équipes avaient battu le PSG en prolongations : Guingamp en seizièmes de finale de la coupe de la Ligue 1995/1996 et Lyon en finale de la coupe de France 2007/2008.

- Troisième demi en trois ans. Le PSG disputait sa troisième demi-finale de coupe de la Ligue depuis trois ans : vainqueur en 2008, le PSG avait été demi-finaliste en 2009 puis éliminé en huitièmes en 2010.

- Fair-play. Le PSG, qui a terminé une fois premier et deux fois deuxième au classement du fair-play ces trois dernières saisons, n’avait jamais reçu autant de cartons en un match cette saison. Montpellier, en revanche, est un habitué : le MHSC a terminé 18e au classement du fair-play la saison dernière, et pointe à la dernière place cette saison avec 43 cartons jaunes et 4 rouges en 20 matches.

- Buts encaissés. Paris a désormais encaissé au moins un but lors de ses 14 derniers matches officiels, soit depuis PSG 0-0 Dortmund début novembre.

Résultats et bilan du PSG en coupe de la Ligue

La première édition de la coupe de la Ligue remonte à la saison 1994/1995.

Résultats du PSG en coupe de la Ligue saison par saison
SaisonRésultat du Paris Saint-Germain
1994/1995 vainqueur de la coupe de la Ligue
1995/1996 éliminé en seizièmes de finale
1996/1997 éliminé en seizièmes de finale
1997/1998 vainqueur de la coupe de la Ligue
1998/1999 éliminé en quarts de finale
1999/2000 finaliste
2000/2001 éliminé en seizièmes de finale
2001/2002 éliminé en demi-finales
2002/2003 éliminé en seizièmes de finale
2003/2004 éliminé en seizièmes de finale
2004/2005 éliminé en huitièmes de finale
2005/2006 éliminé en huitièmes de finale
2006/2007 éliminé en huitièmes de finale
2007/2008 vainqueur de la coupe de la Ligue
2008/2009 éliminé en demi-finales
2009/2010 éliminé en huitièmes de finale
2010/2011 éliminé en demi-finales
Bilan du Paris SG en coupe de la Ligue au 18/01/2011
TourJQVNDBPBCD
16es de finale 17 12 12 1 4 33 17 +16
8es de finale 12 8 7 1 4 15 9 +6
Quarts de finale 8 7 6 1 1 17 4 +13
Demi-finales 7 4 4 0 3 10 10 +0
Finale 4 3 2 1 1 6 5 +1
Total coupe de la Ligue 48 34 31 4 13 81 45 +36

La vidéo du match

Autres infos autour du match

Infos en vrac

- Nenê encore malade. « Je ne suis pas à 100 %, je suis un peu malade », confiait Nenê samedi après PSG-Sochaux. Ce matin, L’Équipe annonce que le Brésilien était toujours affaibli à Montpellier : « Les bronches encombrées depuis plusieurs jours, Nenê [était] […] encore malade hier. »

Vu — lu — entendu

- Le règlement, on s’en fout. « Les doutes continueront d’entourer […] l’arbitrage à cinq, estime Jérôme Touboul dans L’Équipe. Après l’action litigieuse sur Hoarau (9e), un autre penalty fut oublié sur une main de Sakho (114e). » Évidemment, le règlement ne prévoit de faute que si le joueur touche le ballon de la main de façon délibérée [1], ce qui n’est absolument pas le cas de Sakho. Mais pourquoi s’embêter avec ce genre de détails ?

- Forcément, là, il joue beaucoup moins bien… Contre Sochaux, Sylvain Armand a rejoué au poste de latéral gauche parce que « Cearà n’est pas au top de sa forme en ce moment », a indiqué Xavier Gravelaine mardi soir. Le Brésilien est surtout blessé à la cuisse gauche, et forfait pour encore deux semaines.

- 11 ans sans gagner ! Le PSG ne s’est plus imposé à La Mosson depuis le 27 novembre 1999, a annoncé Fabien Lévêque : « Rendez vous compte, c’était à l’époque d’Artur Jorge ! » L’entraîneur portugais avait en réalité quitté le PSG depuis plus de six mois. Surtout, le journaliste de France 2 a oublié de mentionner les six années que Montpellier a passées en L2 : depuis la saison 1999/2000, Paris compte 1 victoire, 4 matches nuls et 1 défaite. De quoi relativiser cette statistique effarante…

- Synonymie et orthographe. « Cette fin dramatique, qui prive les Parisiens d’une cinquième finale de coupe de la Ligue, n’est au bout du compte que le résumé d’une soirée où les partenaires de Makelele auront existé par quelques coups d’éclat à l’image du poteau qui privera Maurice de l’égalisation à la 120e. Incapable de répondre au défi physique imposé par des Montpelliérains toujours aussi rugueux (Nenê se souviendra du traitement de choc de Bocaly), les partenaires de Makelele ont manqué de cohérence et de consistance dans leur jeu pour espérer mieux. » (Frédéric Gouaillard, dans le Parisien du 19 janvier 2011)

Dans la presse

Frédéric Gouaillard, dans le Parisien du 19 janvier 2011 :

Avant la rencontre, Antoine Kombouaré craignait le manque de récupération de ses troupes après la débauche d’énergie face à Sochaux. Il avait vu juste. Paris en infériorité numérique a craqué au bout des prolongations (118e). […] Cette fin dramatique, qui prive les Parisiens d’une cinquième finale de coupe de la Ligue, n’est au bout du compte que le résumé d’une soirée où les partenaires de Makelele auront existé par quelques coups d’éclat à l’image du poteau qui privera Maurice de l’égalisation à la 120e.

- Performances. Pour le Parisien, les joueurs du PSG les plus en vue mardi soir sont Sakho (« de la force et de la rage dans chaque tacle, de la puissance dans chaque duel ; un vrai roc ») et Armand (« il a [imposé] son physique avec force et intelligence », « des jaillissements toujours bien dosés et impressionnants », « mais fautif sur le but montpelliérain »). Coupet (« il s’envole joliment sur une frappe de 20 m d’Estrada et a l’intelligence de ne pas faire faute devant Aït-Fana ») s’en sort lui aussi honorablement. A contrario, Chantôme, Erding, Hoarau et surtout Makelele sont pointés du doigt. Dans L’Équipe, Tiéné (« sûr en défense et incisif lorsqu’il s’est projeté vers l’avant ») obtient la meilleure note ; Nenê, Erding et Hoarau la plus mauvaise en raison de leur inefficacité.

Réactions

- Antoine Kombouaré : « C’est une grosse déception, car j’ai le sentiment d’avoir fait un très bon match. Mais en foot, pour gagner, il faut marquer. Nous avons manqué de justesse, de précision, malgré beaucoup d’occasions. Mais je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs, qui ont fait beaucoup d’efforts. Quand tu ne marques pas, tu t’exposes… On a rectifié le tir en deuxième mi-temps, en mettant le ballon au sol. Mais sans réussite. On est donc tous très déçus. Je suis très fier cela dit de la performance de mes joueurs. […] Nous devons repartir de l’avant. Mais j’ai confiance, vu notre état d’esprit et la qualité du jeu que l’on propose. » (source : AFP)

- Grégory Coupet : « Il y a des manières de perdre. Et là, le contenu était loin d’être nul, même si évidemment l’issue est triste. On a beaucoup donné dans ce match. Le groupe n’abdique pas. Et on a une nouvelle fois fait preuve de générosité. Les deux équipes ont joué le jeu. […] Maintenant il faudra digérer cette défaite et enchaîner. […] La bonne ambiance du moment doit nous servir à garder le cap. J’espère que nous resterons suffisamment solidaires et solides pour rebondir. » (source : le Parisien)

- Robin Leproux : « Bien sûr, c’est avant tout une grosse déception. C’est la première grosse désillusion de la saison. Il sera intéressant de voir notre capacité à rebondir, car nous sommes encore présents sur trois fronts. C’était un match de coupe, un match intense jusqu’en prolongation. Les joueurs se sont battus. On doit accepter la défaite et aller chercher de nouvelles victoires. » (source : PSG.FR)

- Sylvain Armand : « On est forcément déçu d’être éliminé si près de la finale. Nous nous procurons les occasions pour nous mettre à l’abri, mais nous ne le faisons pas. C’est comme ça. Il faut évacuer cette déception et repartir de plus belle, à commencer par Agen. » (source : PSG.FR)

Suspensions

Trois joueurs étaient menacés de suspension en cas de nouvel avertissement : Clément Chantôme, Siaka Tiéné et Mamadou Sakho. Les trois ont été avertis, et seront donc prochainement suspendus.

Expulsé, Chantôme risque une peine aggravée : un match ferme + un match avec sursis, voire deux matches ferme.

Également averti, Ludovic Giuly sera suspendu s’il reçoit un nouveau carton jaune lors des trois prochains matches.

Côté tribunes…

- Affluence. 20 supporters parisiens ont fait le déplacement officiel en parcage, d’après la LFP.

Notes

[1] Le quotidien sportif l’avait découvert il y a quelques mois : « [Dans] Les lois du jeu (loi 12) de la Fifa, au chapitre Fautes et incorrections, version 2010/2011, […] il est clairement précisé […] qu’“il y a main lorsqu’il y a contact délibéré entre le ballon et la main ou le bras”. Cette loi précise entre autres que “l’arbitre doit prendre en considération les critères suivants : le mouvement de la main en direction du ballon (et non du ballon en direction de la main)”. »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

6 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    6 votes
    Votez
    stanc
    19 janvier 2011 12:02

    Je suis le seul à avoir crié penalty quand le gardien fauche Maurice avec son corps en toute fin de prolongation ?

  • #2

    Votez
    Vivien Brunel
    19 janvier 2011 12:04

    @ stanc : on est au moins deux. Clin d'oeil Maurice pousse la balle, mais se fait ensuite faucher et ne peut reprendre le ballon qui tape le poteau pour le pousser au fond des filets. Surpris

  • #3

    Votez
    stanc
    19 janvier 2011 12:16

    Ça me rassure. C’est pour moi la plus grosse erreur d’arbitrage sur ce match. La faute paraissait pourtant évidente. Sur le reste du match, il a sans doute été parfois un peu trop sévère (Giuly) mais rien ne m’avait vraiment choqué. Je le trouve souvent plutôt bon d’ailleurs cet arbitre.

  • #4

    Votez
    Ricou75
    19 janvier 2011 13:10

    Patreil que Stanc. Chantôme, ses 2 cartons sont évitables, mais mérités. Ca arrive. Le peno sur Sakho, il n’y a jamais rien. Sur Hoarau en début de match, il y a peut-être un petit truc mais bon… ça se siffle pas toujours.

    En revanche sur Maurice à la 120e c’est SUR qu’il y a penalty !!! A 100 %. seulement voilà, tout le monde était si content que Montpellier soit qualifié, on n’allait pas gêner Loulou Nicollin et ses ahuris de supporters ou ses tarés de dirigeants en sifflant un penalty.

    DS’ailleurs sur l’ensemble du match l’attitude du banc montpellierain aurait fait vomir un coach Vahid une bonne douzaine de fois.

  • #5

    Votez
    Basto
    19 janvier 2011 18:19

    +1

    Oui, et quelle faute en plus du contact en première sur Hoarau… je me demande à quoi cela sert vraiment d’être à 5 autour du terrain…

    Lamentable…

  • #6

    Votez
    Dav
    19 janvier 2011 22:26

    Je suis rassuré, je pensais être le seul à gueuler devant ma tv hier….
    Encore ce matin au bureau on m’a traité de "mauvais perdant". C’est hallucinant que l’arbitre n’ai pas sifflé. Malheureusement, je crois qu’a ce niveau la, même la vidéo n’y changerai rien :(

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG