Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Philibert accuse Edel de le faire chanter ! (L’Équipe)

mardi 21 septembre 2010, par Vivien B.

Philibert accuse Edel de le faire chanter ! (L'Équipe)

Lundi, Apoula Edel a été entendu par la police en tant que témoin dans le cadre d’une plainte qu’il a lui-même déposée à l’encontre Nicolas Philibert, pour « tentative d’extorsion ». Comment cette audition a-t-elle été présentée dans les médias ? Avec plus ou moins de fantaisie.

Edel fait chanter Philibert ! (source : L’Équipe)

Sur le web, les articles se sont relayés pour annoncer l’arrivée d’Edel au commissariat de Poissy (Yvelines), après que leparisien.fr a sorti l’info. Mais un seul a pris la peine de préciser en titre la qualité de témoin du gardien parisien : Ouest-France. Les autres se contentaient d’annoncer « Edel au commissariat » ou « Edel entendu par la police » [1].

Une autre petite précision a semble-t-il échappé à l’essentiel des journalistes hier après-midi : l’audition d’Edel fait suite à la plainte qu’il a lui-même déposée contre Philibert. La palme revient au site de L’Équipe, qui affirme à plusieurs reprises que « Nicolas Philibert accuse Edel de “tentative d’extorsion” », alors que c’est bien évidemment Edel qui accuse Philibert de tentative d’extorsion, comme l’indiquent les dépêches AFP que se contente de copier-coller laborieusement le site du groupe Amaury.

Les suites de l’affaire

Ce mardi, RMC publie le passeport et le visa qu’aurait présentés Edel à la police :

RMC Sport s’est procuré les documents officiels présentés à la police et aux instances sportives, dont la LFP, qui confirment qu’Edel s’appelle bien Edel, né le 17 juin 1986 à Ekom au Cameroun. « Il n’y a pas de doute là-dessus », confirme l’avocat du joueur, Christophe Bigot. RMC Sport s’est également procuré le visa délivré par les autorités arméniennes en mai 2002 qui certifie que le gardien du PSG s’appelait bien Apoula Bete Edel au moment où il est entré dans le pays en mai 2002, contrairement aux accusations de Nicolas Philibert.

L’AFP récapitule les trois plaintes en cours dans ce dossier :

Les faits [la tentative d’extorsion dont Edel accuse Philibert] s’étant déroulés à Montpellier, cette plainte est instruite par le parquet de Montpellier, qui a fait une demande d’instruction au parquet de Versailles pour que le joueur soit entendu près de son lieu de résidence, dans les Yvelines, a dit à l’AFP une source judiciaire.

[…] Depuis l’automne dernier, Nicolas Philibert accuse également le joueur, officiellement âgé de 24 ans, de se nommer Ambroise Béyamena et d’être âgé de 29 ans. Il a à ce titre déposé plainte pour « substitution de nom et faux et usage de faux ».

Le PSG a lui porté plainte pour diffamation contre l’agent, mis en examen depuis le 24 août. Le renvoi, ou non, pour diffamation de Nicolas Philibert devant le tribunal correctionnel doit être décidé au mois de décembre.

Dans son édition du jour, Le Parisien estime que « le juge d’instruction se donne désormais un délai de trois mois avant de renvoyer l’ex-agent devant le tribunal correctionnel » dans le cadre de la plainte du PSG pour diffamation.

Notes

[1] De son côté, francefootball.fr annonce en titre « Edel entendu par le police ».

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

10 votes
Votez

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG