Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Zoom rétro — le PSG en finale de coupe de France

[Rétro] Les finales de coupe de France du PSG (2/3)

Retour sur les dix finales de coupe de France disputées par le Paris SG

jeudi 29 avril 2010, par Gauthier B., Vivien B.

[Rétro] Les finales de coupe de France du PSG (2/3)

Samedi au Stade de France, le Paris Saint-Germain disputera la onzième finale de coupe de France de son histoire, la cinquième depuis 2003. Avant ce rendez-vous majeur, PSGMAG.NET revient sur toutes les finales qu’a disputées le PSG : le contexte, le récit des matches, les compositions d’équipes, les vidéos des buts. Deuxième partie : PSG-Nantes 1993, PSG-Strasbourg 1995 et PSG-Lens 1998.

Après avoir revisité le bilan détaillé du PSG par saison en coupe de France, le récit des quarts du PSG depuis 1998 puis de toutes les demi-finales du PSG, passons en revue le déroulement de toutes les finales de coupe de France disputées par le club parisien. Partie 2/3 : de 1993 à 1998.

1992/1993 : PSG vs Nantes

Il faut attendre près de dix ans pour retrouver le PSG en finale de la coupe de France. Strasbourg (D1), Annecy (D1), Monaco (D1), Bordeaux (D1) et Laval (D2) sont passés à la trappe : le PSG parvient en finale sans avoir encaissé aucun but.

Dix ans après sa dernière victoire, Paris retrouve à nouveau le FC Nantes en finale. Le joueurs d’Artur Jorge font la différence en début de deuxième période sur coups de pied arrêtés, la spécialité de l’époque : un penalty de Kombouaré (46e), un coup franc de Ginola (55e) et une tête de Roche sur corner (60e). La rencontre est également marquée par les expulsions de trois Nantais en deuxième mi-temps… Makelele, Loko et Ouédec s’inclinent donc face à l’un de leurs prochains clubs.

Le PSG termine la compétition sans avoir encaissé le moindre but. Depuis la création de la coupe de France en 1917, une telle performance n’avait jamais été réalisée ! Il s’agit par ailleurs du premier trophée parisien depuis 1986 et l’arrivée de Canal+ en 1991.

Paris SG 3-0 Nantes

Samedi 12 juin 1993 au Parc des Princes (Paris)
Buts : Kombouaré (49e, s.p.), Ginola (55e), Roche (59e).

Paris SG : Lama — Kombouaré, Ricardo, Roche, Colleter — Fournier, Bravo, Le Guen, Guérin — Weah, Ginola.
Entraîneur : Artur Jorge.

Nantes : Marraud — Le Dizet, Guyot, Vulic, Karembeu — Makelele, Ferri, Pedros, Ziani — Loko, Ouédec.
Entraîneur : Suaudeau.

1994/1995 : PSG vs Strasbourg

Deux ans plus tard, malgré un titre de champion de France, Canal+ a changé d’entraîneur pour que le PSG ne domine plus la D1 avec des victoires 1-0 qui manquent de sourires. Mission accomplie : le titre est oublié, mais le PSG régale ses abonnés « intégral ». Paris accède aux demi-finales de la Ligue des Champions, gagne la coupe de la Ligue et se qualifie pour la finale de la coupe de France pour affronter le RC Strasbourg de Xavier Gravelaine.

Le seul but encaissé par les Parisiens dans la compétition remonte aux 32es de finale face à Rennes (D1) — le PSG s’est qualifié 3-1 après prolongation. Par la suite, les Rouge et Bleu ont éliminé Martigues (D1), Le Havre (D1), Nancy (D2) et Marseille (D2).

Le seul but du match est inscrit par Paul Le Guen au retour des vestiaires : le Breton récupère la balle à 20 mètres des buts adverses sur un pressing ; après un relai avec Raì, le natif de Pencran enroule une frappe du gauche hors de portée de Vencel (1-0, 48e). La finale ne restera pas dans les annales, mais le palmarès du club de la capitale s’enrichit à nouveau : après le titre de champion en 1994 et avant la coupe d’Europe en 1996, le PSG réalise le doublé des coupes nationales en 1995.

Paris SG 1-0 Strasbourg

Samedi 13 mai 1995, au Parc des Princes (Paris)
But : Le Guen (48e).

Paris SG : Lama — Cobos, Kombouaré, Roche, Colleter — Guérin, Bravo, Le Guen, Raì — Weah, Ginola.
Entraîneur : Luis Fernandez.

Strasbourg : Vencel — Bazills, Régis, Leboeuf, Pouliquen, Djétou — Sauzée, Garde, Mostovoï — Keller, Gravelaine.
Entraîneur : Duguépéroux.

1997/1998 : PSG vs Lens

Après avoir remporté le premier trophée distribué au Stade de France un mois plus tôt — la coupe de la Ligue, face à Bordeaux —, Paris foulait à nouveau la pelouse dyonisienne pour tenter de remporter la coupe de France. Année de coupe du monde, la finale se déroulait début mai. L’adversaire du jour était Lens, équipe qui disputait parallèlement le titre de champion de France — il restait une seule journée de championnat.

Cette finale avait une grande valeur symbolique pour Paris, puisqu’avec l’arrivée annoncée de Charles Biétry à la tête du PSG, il était d’ores et déjà acquis que de nombreux joueurs phares de l’histoire du club allaient quitter Paris. À commencer par Raì, qui avait fait ses adieux au Parc des Princes une semaine plus tôt.

Sous l’impulsion du capitaine parisien, Paris domine dans le jeu le club lensois, malgré un écart conséquent entre les deux équipes en championnat. Et au bout d’une vingtaine de minutes de jeu, c’est fort logiquement que le PSG prend l’avantage : Gava, depuis le côté gauche, adresse un joli ballon en cloche à Raì. Toujours aussi inspiré dans le jeu aérien, le Brésilien effectue une tête lobée qui échoue dans la lucarne de Warmuz (1-0, 24e). Le dernier but de Raì pour le PSG.

En seconde période, alors qu’on se demande s’ils vont tenir, les Parisiens marquent à nouveau. Marco Simone, qui avait demandé à changer de chaussures, est bien servi par la révélation parisienne Pierre Ducrocq. Il s’ouvre le chemin du but par un contrôle et frappe sèchement du gauche, pour assurer un matelas confortable à son club (2-0, 53e).

Lens parviendra à réduire la marque par Smicer (2-1, 83e) suite à un cafouillage dans la surface — et une perte de balle de Domi —, mais cela ne suffira pas pour les Nordistes, qui s’inclineront — ils se rattraperont en devenant champions une semaine plus tard. La soirée se termine sur un dernier geste de classe du capitaine Raì : le 2 mai 1998, le jeune Didier Domi fêtait ses 20 ans. L’international brésilien lui laisse donc le privilège de soulever la coupe en premier. Paris remporte ainsi son dernier trophée de l’ère Denisot, et son dernier avant une période de disette de six ans.

Paris SG 2-1 Lens

Samedi 2 mai 1998 au Stade de France (Saint-Denis)
Buts : Raì (24e), Simone (53e) ; Smicer (83e).

Paris SG : Fernandez — Algerino, Roche, Le Guen, Domi — Rabesandratana, Ducrocq, Gava, Raì — Simone, Maurice.
Entraîneur : Ricardo.

Lens : Warmuz — Sikora, Magnier, Wallemme, Déhu — Foé, Ziani, Debève — Smicer, Drobnjak, Vairelles.
Entraîneur : Leclercq.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

6 votes
Votez

1 commentaire a déjà été posté par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Arno P-E
    29 avril 2010 17:21

    Et Larqué qui nous fait une "speciale Jean-Mimi" sur PSG - Strasbourg :

    Attention dans l’axe, attention dans l’axe !… Ouhhhh, pas dans l’axe, jamais dans l’axe, attention ans l’axe

    Enorme :). Ca fait quinze ans qu’il a les mêmes tics en fait !

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG