Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Michel Moulin : 2 mois au PSG, président pour la vie

vendredi 29 janvier 2010, par Vivien B.

Michel Moulin : 2 mois au PSG, président pour la vie

À défaut de rentabiliser ses investissements, Michel Moulin continue de les multiplier. Celui qui envisage de faire de l’UJA Alfortville « un peu le club festif, qui rejoint le rugby, c’est-à-dire le rugby, et le football dans le rugby » vient de lancer 10 Radio, une web radio d’information sportive. Il travaillerait également, selon L’Express, au lancement d’une web TV — 10 Télé — consacrée au football amateur.

Démissions, baisse des ventes et réduction des coûts

Il y a quelques semaines, le JDD annonçait que Claude Droussent, ancien directeur des rédactions de L’Équipe devenu rédacteur en chef du 10 Sport, avait claqué la porte. La première d’une série de mauvaises nouvelles…

L’ancien patron de L’Équipe aurait eu de plus en plus de mal à supporter la présence souvent encombrante de Michel Moulin. Venu pour crédibiliser et développer le titre, Claude Droussent, journaliste expérimenté, n’a pas accepté que son patron s’immisce dans le contenu éditorial du 10 Sport. Droussent a pris la clé des champs. […]

Seulement 20 000 numéros ont été vendus ces dernières semaines, contre 30 000 l’été dernier. Michel Moulin, en bon gestionnaire, en a tiré les conclusions qui s’imposent. Première décision pour réduire les coûts : quitter les quartiers chics de Paris pour emménager à Levallois, dans les locaux de But !, avec qui un partenariat a été noué il y a quelques semaines. L’hebdo du vendredi voit également sa pagination passer de 40 à 32 pages. Les chroniqueurs Bruno-Roger Petit, Patricia Hervé et Erwan Montheour ont plié bagage. Deux autres journalistes ont été invités à trouver du travail ailleurs. Selon nos informations, des démissions sont aussi à prévoir dans les jours à venir. Un changement d’agence photo est également en cours, et « on passe du professionnalisme à l’amateurisme », nous confie un salarié du titre. […]

C’est désormais Alexis Bernard, jeune journaliste de 25 ans, qui assure la rédaction en chef. « Il a du talent et est à l’écoute », confie l’un. « Il va avoir beaucoup de mal à tenir le choc sur la durée », dit un autre. « C’est dur de bosser dans la longueur avec Michel Moulin », conclut un dernier, tendance prophétique.

Moulin dans le rôle de Kévin, 12 ans, anti-Le Guen

La semaine dernière, un nouveau « blog d’expert » a fait son apparition sur le site du 10 Sport. Jacques Péridon, qui a « un cursus de journaliste après une terminale D » (sic), est promu au rang de consultant. L’un de ses premiers papiers est intitulé « Tout ça, c’est de la faute de Le Guen ! ».

L’ancien lycéen, dont la note au bac de Français n’est inexplicablement pas précisée, fait feu de tout bois :

Arrêtez. Arrêtez de tirer sur Antoine Kombouaré, entraîneur du Paris Saint-Germain. Arrêtez de mettre sur son dos des responsabilités qui ne sont pas les siennes. […] Ce « PSG » est avant tout, et surtout, l’héritage de Paul Le Guen. […] Messieurs, vous oubliez un peu vite le mal qu’a pu faire Paul Le Guen lors de ses trois saisons passées à la tête du PSG. Car si le club souffre aujourd’hui, si Kombouaré a tant de mal à s’en sortir, c’est parce que « l’héritage Le Guen » est un véritable boulet. Son passage a été catastrophique ! […] Un héritage omniprésent, qui pèse et plombe les ambitions du club, encore aujourd’hui. Alors ne tirez pas sur Antoine Kombouaré et demandez plutôt des comptes aux dirigeants du club. Ceux qui ont mis en place Paul Le Guen et qui l’ont laissé faire. Ceux qui disent haut et fort, sans honte, que le PSG « joue l’Europe » cette saison ! Ces gens-là n’ont visiblement jamais jouer (sic) au football et n’y connaissent pas grand-chose.

Je pense sincèrement que si Paul Le Guen était encore à la tête du PSG, avec le groupe actuel, le club se battrait une nouvelle fois pour ne pas descendre en Ligue 2. Antoine Kombouaré doit, lui, composer avec des joueurs qu’il n’a pas choisis et parvient, tant bien que mal, à maintenir quelques illusions. Mais elles pourront vite s’éteindre dans les semaines à venir. […] Et on n’oubliera surtout pas de dire merci… à Paul Le Guen.

Pourquoi tant d’aigreur ? D’après un confidentiel du Journal du Dimanche, le bachelier-consultant n’est autre que… Michel Moulin lui-même !

Derrière cette plume fielleuse se cache en fait Michel Moulin, propriétaire du journal et éphémère conseiller sportif du PSG en 2008. Qui s’invente une vie (« né le 12 septembre 1971 à Manosque »), un cursus universitaire, un visage. Et, surtout, règle ses comptes.

« J’ai sauvé le PSG »

Passé à côté de son rêve — devenir président du PSG — après avoir fait campagne dans les médias, annonçant les venues de Diego et Crespo s’il était élu nommé, Michel Moulin semble ne jamais s’être remis de cet échec. « Oui, je l’ai mal », reconnaissait-il en septembre 2008. Au moins se console-t-il en répétant à qui veut l’entendre qu’il a sauvé le Paris Saint-Germain :

Je les ai sauvés, on ne peut pas dire autre chose. […] J’ai sauvé le club.

Autre consolation, la presse — et encore L’Express cette semaine — continue de le présenter comme « l’ancien président du PSG ». Son seul titre de gloire restera pourtant d’avoir été nommé « conseiller sportif » pendant moins de deux mois. Un malentendu source de polémiques infinies entre Michel Moulin et ceux qui l’ont empêché de réaliser son rêve…

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

9 votes
Votez

1 commentaire a déjà été posté par nos lecteurs

  • #1

    Votez
    Julien Siriex
    10 février 2011 00:52

    Je ne vais pas être constructif mais : quelle tâche !

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG