Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Aulas : « Une non-victoire du PSG serait une contre-performance »

vendredi 21 novembre 2008, par Ludovic Francisco

Interrogé par le Parisien en marge du colloque qui s’est déroulé cette semaine à Paris sur l’avenir des stades français, le président de l’Olympique Lyonnais a fait brillamment usage de son art consommé du discours pour faire du PSG le favori de la rencontre de samedi soir. Jean-Michel Aulas a en effet affirmé que ce n’est pas le PSG qui créerait un exploit en s’imposant contre le sextuple champion de France, mais bien l’inverse : « Cette année, je ne nous vois pas nous imposer vu le contexte et le calendrier. Si on pouvait ne pas perdre, on serait déjà satisfaits. Paris a de très bons joueurs, un budget en conséquence, joue à domicile et Lyon est diminué. Le PSG doit croire en son équipe et en son entraîneur. J’ai entendu les supporteurs dire, et ils ont raison, que cette saison pourrait être celle du titre. Ce serait donc une contre-performance de ne pas s’imposer contre nous. Je suis malheureusement réaliste. Je préférerais dire le contraire. »

Souvent prompt à utiliser la flatterie, le président de l’Olympique Lyonnais encense la qualité de l’effectif parisien et va jusqu’à prédire le meilleur pour le club de la capitale au terme de l’exercice : « Je vois le PSG sur le podium. C’est un candidat au titre qu’il faut affronter. Les anciens apportent beaucoup. J’ai une énorme admiration pour Makélélé. L’expérience est là et il a gardé tout son punch physique. J’adore Ludo [Giuyl]. Il sort de notre centre de formation. C’est un Lyonnais. Sur ce que j’ai vu dernièrement, il est très, très bon. Le jeune Hoarau démontre qu’il a les qualités pour devenir un très grand. Rothen ou Armand, que l’on avait approchés, sont toujours aussi bons. Landreau aussi. Je n’oublie pas Clément, formé chez nous aussi. Le groupe est très homogène. »

Provocateur devant l’éternel, il affirme : « À Paris, j’aurais fait aussi bien qu’à Lyon. Ce n’est pas donner un mauvais point aux autres. Simplement, Paris est une capitale. Le PSG avait des moyens très supérieurs à Lyon et les aura à nouveau dès qu’il réussira. Il y a eu des erreurs commises dans le passé. Le football démontre tous les jours que l’on peut réussir malgré des erreurs. Tout est donc possible pour Paris. »

Alors qu’il se disait vexé il y a peu que Pedro Pauleta ait pu déclarer qu’il convoitait le PSG, Jean-Michel Aulas affirme qu’investir dans le club n’aurait pas été pour lui déplaire par le passé, même si cette éventualité n’est plus envisageable aujourd’hui : « En tant qu’investisseur, je pense que c’est une très bonne affaire. Paris possède tous les ingrédients pour transformer le PSG en une structure financière extrêmement pertinente. J’aurais été très content d’investir dans le PSG, à ce titre-là. Ce n’est plus possible aujourd’hui. Jean-Michel Aulas, en tant que président et actionnaire important de Lyon, ne peut pas investir dans le PSG. »

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message


Votez

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG