Pour prolonger les discussions entamées dans les commentaires des articles...

Découvrez les forums de PSGMAG.NET


 

Le soir où Pierre Ménès a frôlé la mort

Ménès (presque) agressé par des fans du PSG !

Décryptage de la quasi-agression du journaliste par des hooligans parisiens

mercredi 19 août 2009, par Arno P-E

Ménès (presque) agressé par des fans du PSG !

Au cas où vous ne le sauriez pas, Pierre Ménès est un journaliste engagé. Et un vrai ! La bravoure proverbiale du chroniqueur de l’émission Canal Football Club l’amène d’ailleurs souvent à brocarder les puissants, les grands de ce monde. Alors quand l’occasion se présente le dimanche 16 août, Pierre Ménès n’hésite pas : après le maire de Lens, Guy Carlier (152 fois au dernier comptage), les journalistes de L’Équipe, ma concierge, Pape Diouf, et la moitié de la cafétéria du camping de la Plage Bel-Air, le si spirituel chroniqueur ose s’attaquer en direct aux supporters du Paris Saint-Germain. Une première mondiale quoi. On tremble devant la folle intrépidité du bonhomme…

C’est au lendemain de la 2e journée de L1, entre une affligeante partie de football virtuel [1] et l’inévitable palette savamment décryptée par Olivier Rouyer [2] que s’est noué LE drame.

Pierre Ménès distribue les bons points

Pourtant, l’ambiance était on ne peut plus décontractée sur le plateau du Canal Football Club. C’est simple : Hervé Mathoux se serait presque cru revenu au temps béni de Téléfoot, youpi. Bon, aux gamins à casquette du club de Saint-Jourlaguin près, c’est vrai. Quant à Isabelle Moreau, elle envisageait de quitter son meilleur sourire forcé, sentant poindre une vilaine crampe dans la joue droite. Hélas, au cœur même de cette bulle de gaieté si naturelle, c’est par une obscure enquête sur les maillots que le malheur choisit de déployer ses noires ailes.

Chagriné de ne pas être apparu à l’écran lors des 17 dernières secondes, alors qu’en plus Alou Diarra avait déjà eu droit à trois plans serrés sur son visage marqué par la consternation, Pierre Ménès tente ce qu’il maîtrise le mieux : l’intervention mesquine sur un sujet auquel il ne connaît rien. Là, ça donne une remarque expliquant qu’il ne faut vraiment rien avoir à faire de sa vie pour aller manifester à propos d’une simple histoire de maillot. Le tout du fameux ton méprisant que Pierre Ménès aime employer — à condition que Thierry Henry ne soit pas présent dans la salle, bien entendu (voir Canal+, Pierre Ménès et le maillot du PSG).

Les choses auraient pu en rester là, mais pas de chance pour notre Pierrot, quelques supporters s’étant sentis visés ont décidé de venir l’attendre à la sortie des studios de la SFP, à Boulogne-Billancourt. Sans doute histoire de valider la thèse selon laquelle ils ne manquaient pas de temps libre à consacrer à d’insignifiantes tâches.

Ce qu’il y a d’amusant dans cette histoire — en dehors de la contemplation du faciès de l’invité quand il se demande à quelle moment on va lui demander de jongler en imitant l’otarie —, c’est que Ménès est tout de même assez mal placé pour dénoncer la vacuité des occupations de certains supporters. On pourrait imaginer que l’embarras de devoir sa carrière aux panégyriques consacrés à un quarteron de petits pousse-ballon londoniens, cela enseignerait la modestie. Que lorsque votre métier consiste à écrémer les plateaux de télé, sites Internet et autres radios pour gloser sur le transfert de Chamakh qui aura-t-il lieu ou pas, vous éviteriez au moins de la ramener sur le manque de crédibilité que peuvent avoir les passe-temps des autres… Mais non. Ménès continue son bonhomme de chemin en distribuant bons points (aux présents) et piques acides (aux autres). Sauf que là, pas de bol, Pierrot le Flou avait oublié que l’une des particularités du supporter parisien, c’est que justement, il est parisien. Et que certaines personnes visées par l’insultante remarque du chroniqueur n’avaient pas loin à aller pour venir lui répondre. La boulette quoi…

Les hooligans du PSG, une caution bien pratique

Mais rassurez-vous, comme le signalerait un bon rapport de police, l’intégrité physique du journaliste n’a pas été mise à mal par les hooligans désœuvrés susmentionnés. Ouf ! Pourtant, Pierre Ménès n’hésite pas à utiliser cette non-affaire pour la tourner à son avantage, et cultiver son image de journaliste au discours corrosif. Voici ce que l’on pouvait lire dans les commentaires de son blog [3].

Il va bien falloir que vous compreniez que le CFC et 100 % Foot c’est pas pareil. C’est pas la même émission, pas la même cible. Je le savais en signant. Je suis là pour dire ce que je pense, j’ai moins de temps de parole qu’à M6 (mais à une plus forte écoute). Et pour ceux qui trouvent que je me suis aseptisé, sachez qu’une quinzaine de supporters du PSG m’attendaient à la sortie pour me dire des mots doux après le sujet sur les maillots.

Oh mon dieu ! Pierre Ménès attendu par une horde de supporters prêts à en découdre. Des Parisiens sans doute déterminés à agir sournoisement, recourant à la violence en toute discrétion en profitant que Ménès soit seul et sans défense. C’est vrai quoi, si vous voulez agresser un type, vous allez où vous, si ce n’est au pied de l’immeuble qui compte le plus de caméras et de vigiles au mètre carré après l’appartement de Carla Bruni ? Là au moins on peut enfreindre la loi sans risquer d’être filmé / reconnu / balancé à demi mort dans un caniveau par des gars en costard mesurant 3 mètres de haut. Sûr qu’il risquait drôlement de se faire tabasser à cet endroit-là notre journaliste garanti non-aseptisé.

Mais que voulaient-ils au juste, ces fanatiques aux yeux rougis tant par la haine que par la vacuité de leurs stériles existences de hooligans ? Rassurez-vous, Pierre Ménès le révèle sur son blog. Et dans le récit qu’il esquisse, on sent la soif du journaliste qui refusera d’abandonner son enquête tant que les motivations de ces vils personnages n’auront pas été éclaircies. Ménès fait appel à tout son talent de compteur pour dévoiler, enfin, LA vérité. Alors, que voulaient-ils au juste, ces supporters ?

Ben je sais pas ; la sécu m’a fait sortir par derrière.

Ah oui, quand même. Ça valait le coup d’être passé par L’Équipe, on sent la marque de fabrique là… Mais poursuivons dans le récit de cet audacieux repli stratégique. Et si après tout, cette affaire ne résultait que d’un malentendu ? Ménès s’explique :

J’ai juste dit qu’il ne devait pas avoir de problèmes dans la vie pour manifester dans la rue pour un maillot. Si ça leur suffit pour venir devant le plateau pour vouloir me faire la peau ça veut bien dire que se sont des hystériques [4].

Voilà, on la tient l’explication : Ménès trouvait hier que pour manifester à cause d’un maillot, il faut vraiment être un no-life, et là-dessus les gars, ils viennent « lui faire la peau » ! Conclusion, aujourd’hui, Pierre Ménès en déduit que ce sont vraiment des no-life… ces no-life. Comme quoi la nuit ne porte pas toujours conseil.

On pourrait ici s’étendre sur le fait que l’idée de départ de Ménès n’était peut-être pas la bonne, que ces supporters ayant consacré du temps au combat pour les couleurs du maillot du PSG ne sont pas forcément tous des asociaux passant leur vie à végéter devant le concours de foot virtuel du Canal Football Club. Mais ce serait oublier que Pierrot a raison. Eh oui. Toujours. C’est cruel mais c’est comme ça. Du coup, vous avez tort, et ces supporters n’ont rien d’important à faire de leur existence. Parce que c’est M. Ménès qui l’a dit, là ! Allez hop, maintenant vous circulez, y a plus rien à voir. Tas d’hystériques va.

Les CRS étaient là et ils étaient très belliqueux. J’ai voulu sortir pour leur parler mais la prod n’a pas voulu. En même temps ils ont raison s’ils sont suffisamment crétins pour m’attendre deux h dehors pour une histoire de maillot ils doivent être parfaitement capables de me jeter un truc.

Vous voyez : ils ont poireauté devant les studios ! La voilà, la preuve définitive que ce sont des tarés capables de recourir à la violence. Faut vraiment relever du crétinisme le plus profond pour attendre un type deux heures et lui expliquer qu’il se trompe. Le tout pour une histoire de maillot ! Des types très belliqueux de partout en plus… Ménès, il est passé à deux doigts de la mort, je vous le dis moi.

Enfin bon, avec ça notre journaliste se sera forgé une réputation de victime de la vindicte parisienne, statut enviable dans le Landerneau footballistique s’il en est. Paris vaut bien une messe, et l’exposition du Canal Football Club une fuite peu glorieuse.

Et si le crétin, c’était Ménès ?

Dans cette affaire, le crétin désœuvré n’est pas forcément celui que l’on croit. Les dernières justifications de Ménès sur son blog de collégien [5] montrent à quel point ce journaliste n’a pas travaillé son sujet.

Ouais c’est pas le maillot du PSG mais la saison prochaine ce sont les 40 ans du club et ils vont ressortir les maillots vintage. Ça varie. Et puis je le trouve super classe ce maillot.

Comment Ménès peut-il se permettre de railler les actions des Parisiens contestataires, alors même qu’il ne maîtrise visiblement en rien le dossier ? Les acteurs de ce mouvement de protestations le répètent depuis le mois de juin : ils ne remettent pas en cause l’esthétisme du maillot, mais sa représentativité ! Un maillot incarne une identité, au même titre qu’un drapeau national. À qui viendrait-il à l’esprit d’ôter le blanc du drapeau tricolore, sous prétexte que la nouvelle version serait jolie ?

Tout cela a été rabâché. Comment Pierre Ménès peut-il étaler une telle ignorance, des semaines après le début de la contestation ? Tourner gratuitement en ridicule les acteurs d’un mouvement dont on ignore tout cela interpelle. Pour un journaliste, censé se tenir un minimum au courant avant de s’exprimer, cela frôle même la faute professionnelle. Maintenant pour celui à qui il ne manque plus que le bonnet à clochettes pour achever d’incarner son rôle de bouffon, chacun se fera son idée.

Il est marine et rouge le maillot même si le rouge apparait peu. En fait j’en ai rien à carré de ces histoires de maillot. Mais faire un flan, des manifs, et venir me menacer pour ça, je trouve ça consternant et comme je l’ai dit hier soir, c’est beau les gens qui n’ont pas de problèmes.

Encore une fois, pour un spécialiste auto-proclamé de la chose footballistique, la méconnaissance assumée de Pierre Ménès a de quoi vous glacer les sangs. Le maillot actuel du PSG est effectivement marine et vaguement rouge. Ce qui n’a jamais été représentatif des couleurs du Paris Saint-Germain, ou en tous cas pas depuis 1973 : le blanc doit en effet être présent pour représenter la ville de Saint-Germain-en-Laye. Là, si pour Ménès « le rouge apparaît peu », il oublie de mentionner le blanc qui a carrément disparu… Rien que ça. Mais ça n’est pas bien grave puisqu’en y repensant, Pierrot n’en a « rien à carrer » du maillot.

Finalement, quand on ne connaît rien à un sujet, et qu’en plus il ne vous intéresse pas, le plus sage serait peut-être d’éviter de l’évoquer. Qui plus est en raillant ceux qui non seulement prennent cette histoire à cœur, mais en plus s’y investissent.

Je suis désolé je le trouve super beau ce maillot. Quand j’étais supporter du PSG, tout le monde a gueulé aussi quand le PSG s’est mis à jouer en blanc. Faut enlever ses œillères, être un peu ouvert d’esprit. Et si le maillot leur plait pas, qu’ils ne l’achètent pas.

Et voilà, c’était la minute défense du consommateur signée Pierre Ménès. Quelle polyvalence, on le savait expert en cirages et brosses à reluire, mais notre chroniqueur maîtrise aussi le prêt-à-porter ! L’analyse du jour est donc « si ça ne vous plaît pas, ne l’achetez pas ». Ouf, merci M. Ménès pour cette sage leçon de bien-consommer. Nous voilà éclairés pour la journée, et prêts à considérer le monde des produits dérivés d’un autre œil…

Mais, dans une astucieuse allusion, le journaliste glisse un scoop. Seuls ses lecteurs les plus attentifs l’auront détecté tant cela s’est fait subrepticement : attention les yeux, en fait tel Guy Carlier et Daniel Riolo, Pierre Ménès a lui aussi supporté le Paris Saint-Germain ! Décidément, si ce club comptait moins de supporters, personne ne le critiquerait jamais… Quoi qu’il en soit, vu le niveau de ses interventions sur son blog, Ménès ne fait rien pour améliorer la réputation d’imbéciles intolérants que se traînent les supporters parisiens.

Enfin là, ces années de supportérisme doivent remonter à des temps très anciens. Parce qu’en plus des couleurs de son propre club, Ménès a oublié pas mal d’autres choses. Le fait que la passion a son importance quand on soutient une équipe. Le fait que si les joueurs défilent, le maillot lui est un symbole qui ne devrait pas varier. Que le marketing et le merchandising sont des carcans que les supporters n’ont pas forcément envie de revêtir. Tout comme le fait que chez certains supporters, le football est davantage qu’un loisir, ou même un gagne-pain, comme pour lui. C’est une flamme qui les anime. Et le fait que non, on n’est pas obligé de bêler à l’unisson des autres moutons, qu’on peut avoir envie d’exprimer son mécontentement, de défendre des valeurs qu’on croit justes, même si un journaliste les déclare ineptes, et grotesques.

Alors faut-il ne pas avoir de problèmes dans la vie pour se consacrer à la défense de ce qui n’est après tout qu’un bout de tissu ? Un symbole. Une idée de son club et de l’amour qu’on lui porte. Nombreux sont ceux qui ont consacré du temps au combat contre ce maillot. D’autres le feront encore, plus tard. Tous ne sont pas les crétins hystériques réduits à l’oisiveté par leur bêtise et leur violence que dépeint le chroniqueur de Canal+. Beaucoup ont un travail, une famille, poursuivent des études et ne connaissent pas que le PSG, même s’il colore une grande partie de leur vie. N’ont-ils aucun problème ? Ne traversent-ils pas d’autres épreuves que la lutte pour ce maillot ? Difficile de se montrer aussi affirmatif que Pierre Ménès… Quoi qu’il en soit, on peut se demander en retour si pour traiter ces personnes comme le chroniqueur de Canal Football Club l’a fait, avec tant de mépris et de dédain, il ne faut pas en avoir soi-même, des problèmes.

Notes

[1] Exercice humiliant consistant à envoyer un footballeur professionnel shooter sur un écran géant accompagné d’une potiche blonde et d’un inconnu. À voir, ne serait-ce que pour donner un bon exemple de la signification du mot « pitoyable » à un enfant.

[2] Donc là, vous voyez les petits points c’est pour dire par où est passé Erding. Alors il est allé à gauche et puis hop après il est allé à droite, puis là, on voit qu’il retourne à gauche… et après bah il a tiré après, et ça a fait but. C’est une action qui est très technique quand même.

[3] Toutes les citations encadrées sont issues des commentaires qu’il a postés sur son dernier article en date.

[4] Eh non, contrairement à ce que pourraient laisser croire les abominables fautes d’orthographe, ce n’est pas le blog de Kevinou_du_75 mais bien celui d’un journaliste accrédité. C’est aussi ça, le nouvel esprit Canal !

[5] Ceci dit sans vouloir manquer de respect aux collégiens sachant utiliser un dictionnaire.

Cet article vous a intéressé ? Notez-le, partagez-le...

Envoyez un mail aux auteurs de cet article

Envoyer un message

19 votes
Votez

30 commentaires ont déjà été postés par nos lecteurs

  • #1
    19 votes
    Votez
    fililou
    19 août 2009 09:27

    Au lieu de vous attaquer a tout ceux qui disent "on s’en fout du maillot", je crois qu’il a raison, soit vous n’avez rien a faire de vos vies, soit vous feriez mieux d’apprendre les priorités, les choses importantes, y en a assez a force d’entendre ceux qui se prétendent supporters du psg pretendre parler au nom de tous les supporters ! vous n’etes qu’une minorite a vous plaindre des maillots, (50 fois moins nombreux que ceux qui ont deja acheter un maillot alors franchement….), mais vous vous accordez le droit de faire passer tous les supporters pour des cons avec vos affaires qui n’interessent que vous.
    supporter du psg, et n’appreciant pas l’om, je dois avouer que votre betise n’a d’egal que le comportement classe des fans de l’om qui ne passent pas leur temps a pleurer pour des conneries. arretez de nous faire honte, et revenez aux fondamentaux : supportez le psg
    maintenant j’attends de voir si vous allez me censurer, ce qui montrerait votre ouverture d’esprit reconnue, ou afficher mon message pour accorder a vos lecteurs un droit de reponse a vos courriers.

  • #2
    9 votes
    Votez
    Vivien Brunel
    19 août 2009 09:54

    1. En l’occurrence, on « s’attaque » surtout à un type qui profite d’une très très large exposition médiatique pour traiter de débiles et d’asociaux des gens qu’il ne cherche même pas à comprendre, puis se fait passer pour une victime car la sécu lui a dit que des supporters parisiens (sans doute des hooligans néo-nazis, donc) étaient dehors.

    2. La majorité n’a pas toujours raison : les responsables des assos ont déjà répondu x fois à cet argument — comme aux autres que tu emploies —, voir par exemple : Maillots PSG 2009/2010 : les supporters répondent.

    3. À propos de notre censure des commentaires, tu as désormais la réponse. Et tu peux aussi faire un tour du côté de nos précédents articles sur le sujet (ici ou par exemple) pour te rendre compte que tu vises à côté.

    Dernière chose : les arguments du style « vous ne pensez pas comme moi donc vous n’avez rien à faire dans la vie » ou « ce sujet ne m’intéresse pas donc vous devriez pas vous en occuper », tu devrais les laisser à Ménès. `Mort de rire

  • #3

    Votez
    JFR
    19 août 2009 09:56

    Je me targue, auprès de mes amis et de ma famille, de manier le second degré et l’ironie avec talent mais force est de constater que vous êtes un maître en la matière ! Je suis, de surcroît, fan du PSG depuis plus de 20 ans et j’en ai, moi aussi, marre que "Pierrot le Flou" (excellent !) et bien d’autres fassent leurs choux gras de "notre" club et de tout ce qui gravite autour …
    Pour cette analyse fine et pleine de bon sens : Bravo !
    Je pourrais conclure par une location latine ou un proverbe chinois du 3ème siècle mais là je n’ai rien de près sous la main.
    Respect !
    JFR

  • #4

    Votez
    virage auteuil
    19 août 2009 10:39

    @rirififiloulou
    je reve ou c’est bien un membre marseillais coinçé dans ton orifice buccal ?!?
    la "classe" des supporters marseillais…t’as vu ca ou ? pourquoi pas leur accent "delicieux" aussi !!! (…on t’aingkule !!! magnifique !).
    c’est quoi ton club déjà ?

  • #5

    Votez
    Dafy Duck
    19 août 2009 10:39

    Très bon article.

    Bravo pour le style, l’écriture et le message limpide à la fin.

    " Le plus excellent symbole du peuple, c’est le pavé. On marche dessus jusqu’à ce qu’il vous tombe sur la tête. " - Victor Hugo

  • #6

    Votez
    Arno P-E
    19 août 2009 11:53

    Je rejoins complètement Vivien dans son commentaire : le problème Fililou ce n’est pas de ne rien avoir à faire de ce maillot. Car Ménès dit bien autre chose au départ : il se fout de la gueule de ceux qui prennent ce symbole à coeur. Voilà ce que je trouve inacceptable.

    D’autant plus que non seulement il juge, mais en plus il le fait sans savoir, comme j’essaye de l’expliquer dans mon texte.

    Merci tout de même d’avoir pris le temps de poster ce comm’ et à peluche !

  • #7

    Votez
    CAPTAIN AMERICA
    19 août 2009 11:57

    Fidèle supporter et abonné du PSG depuis 20 ans, je soutiens Pierrot Le Foot.
    Perso rien à cirer de la couleur de la bande du maillot ou de la couleur du cheval blanc d’Henri IV. Pendant ce temps là Colony fait croire aux "supporters" qui se préocuppent du maillot que le PSG a investi fortement lors du recrutement (non mais laissez-moi rire).
    Je préfèrerai avoir un maillot rose à points verts et être Champion, que d’aligner une défense centrale avec des joueurs comme Camara, Bourillon ou Traoré tout en laissant filer Gaby à Marseille pour 1.5 Million d’euro. Quel misère. Dehors Colony.

  • #8

    Votez
    Arno P-E
    19 août 2009 11:57

    Bon, du coup tu as gagné le droit de me tutoyer JFR (John Fitzgerald Rennedy ?). Merci de ces compliments, c’est très sympa. Content que le texte t’ait fait marrer.

    PS : pour la citation hyper savante, je te conseille le comm’ qui suit Clin d'oeil !
    PPS : À la base il y avait un paragraphe sur Pierrot le Floup, où je me demandais pourquoi il avait choisi un surnom de dauphin, mais c’était un peu trop. Disons que ça n’aurait fait rire que moi quoi…

  • #9

    Votez
    Arno P-E
    19 août 2009 12:00

    Merci Dafy Duck, c’est très gentil. Le compliment ET ta citation : je me coucherai moins bête ce soir. Comme quoi grâce à toi nous en avons la preuve : il n’y a pas non plus que des attardés mentaux à supporter le PSG Tirer la langue !

  • #10

    Votez
    Ben Labarthozic
    19 août 2009 12:00

    Moi, je trouve cet article excellent. On peut ne pas être d’accord mais parler de la "classe des supporters" marseillais, c’est un peu comme parler de la classe des électeurs de l’UMP qui saluent l’arrivée d’Eric Besson et P. De Villiers dans leur partie. Pour tout dire, je m’en fous un peu aussi de la polémique sur le maillot mais je ne crois pas que le ton de l’article était à ce niveau. Il portait bien plus sur la méthode Ménès, minable et empruntée à Carlier, visant à faire du populisme-poujadisme facile sur le dos des supporters du PSG. Les marseillais ne pleurent pas sur le maillot ? et que n’a-t-on entendu au départ de Pape Diouf… aujourd’hui, l’esprit critique disparaît, c’est pour ça que Ménès cartonne et que Deschamps, RMC et Canal vont se faire plaisir. On a donc ce qu’on mérite… bravo pour ce site que je ne connaissais pas, je m’inscris en collègue ( http://paris-santa-blog.over-blog.com/ )

    à plus

  • #11
    8 votes
    Votez
    BNJ
    19 août 2009 12:04

    Bonjour Fililou.
    Excuse cette attaque frontale mais ton commentaire est à la limite de l’inutile (j’essai d’être poli et correct, moi pauvre supporter du PSG con et à l’ouverture d’esprit reconnue).

    On s’attaque à tous ceux qui disent « on s’en fout du maillot » ? Non, on ne fait que défendre nos idées et nos idéaux face à ceux qui les souillent.

    Quant à l’éternel « vous n’avez rien à faire de vos vies », quel argument percutant !! Et toi tu n’as rien à faire d’autre qu’écrire un commentaire inutile sur un sujet qui ne t’intéresse pas ? T’aurais pu t’occuper de la liberté en Iran, du Sida en Afrique ou de l’augmentation des impôts en France, mais non tu as perdu ton temps précieux à nous répondre. Merci, ça nous touche beaucoup. Maintenant sache que défendre ses valeurs et son maillot n’empêche pas de s’engager dans d’autres combats plus vitaux. D’ailleurs n’est-ce pas ces mêmes supporters qui s’engagent dans la lutte contre la Mucoviscidose, qui montent des actions avec le Secours Populaire ou qui sont à l’origine de l’organisation de la Coupe du Monde des sans-abris en France ? Je dois me tromper, très certainement. Pierre Ménès ne doit pas être au courant…

    Autre argument infaillible, le fameux « vous n’êtes qu’une minorité, ils sont 50* plus à l’acheter ». La théorie du mouton, tu connais ? C’est vrai que la majorité a toujours raison, c’est évident. C’est toi qui parle d’ouverture d’esprit, non ?

    Voici maintenant le « vous faites passer tous les supporters du PSG pour des cons avec des affaires qui n’intéressent que vous ». Visiblement, vue l’ampleur qu’elles prennent, nos affaires, elles ne semblent pas intéresser que nous !! Si elles font passer TOUS les supporters du PSG pour des cons, cela montre bien l’intelligence et l’ouverture d’esprit de nos critiques.

    Enfin, le couplet obligatoire sur la comparaison avec les supporters de l’OM, comme-ci l’OM était indissociable du PSG. Franchement, on n’en a rien à foutre de l’OM. Ils sont plus beaux, plus forts, futurs champions de France, Heinze ballon d’Or, franchement, on n’en a rien à foutre. Je ne résiste toutefois pas à récrire cette savoureuse phrase : « supporter du PSG, et n’appréciant pas l’OM, je dois avouer que votre bêtise n’a d’égal que le comportement classe des fans de l’OM qui ne passent pas leur temps à pleurer pour des conneries ». Tu m’as l’air bien informé du monde des tribunes…

    Allez finalement je suis d’accord avec toi. « Arrêtez de nous faire honte et revenez aux fondamentaux ». Je rajouterai : « Dessinez un maillot qui soit celui du PSG ». Le fondamental n’est-il pas l’identité du club et non pas quelques raisons commerciales plutôt bancales.

    Voilà je n’ai rien à faire de ma vie et j’ai perdu mon temps précieux pour m’accorder un droit de réponse à ton commentaire qui j’en suis sûr, ne sera pas censuré.
    Au fait, concernant notre « ouverture d’esprit reconnue », je sens que tu pourrais être beaucoup plus explicite. Allez, lâche toi, tu en meurs d’envie…

  • #12

    Votez
    Un Simplé Abonné
    19 août 2009 12:07

    C’est quand meme grave d’employer certains termes comme je cite "ces personnes n’ont rien a faire de leur vie et feraient mieux d’apprendre leur priorité" qui est Pierre Menes pour donner des lecons de supporterisme.. n’est-il pas le premiere a cracher sur le sois disant club de son coeur a la moindre occasion bizarre bizarre.. un supporter du psg ne devrait il pas defense son club ou alors discuter de ses problemes marcher sur le maillot. Personellement cet histoire de maillot moi je me sens peu concerné je me reconnais toujours a la vue du maillot psg cepandant je peux comprendre que certains s’en offusquent c’est leur droit non cest meme personne qui n’ont rien a faire de leur vie je cite en ayant une passion sans faille pour ce club ces memes personnes qui n’ont rien d’autre a faire que de consacrer une grande partie de leur temps libre et porte monnaie pour tout donner a ce club Menes leur manque clairement de respect..
    Et dire que l’on cherchait quelqu’un pour representer un peu le club et le defendre a l’image de ce que l’on peut avoir avec la plethore de Marseillais présent sur les plateaux telévisés.Ca fait mal au coeur de voir que notre defenseur qui a le plus d’exposition face a la france soit ce fameux Menes , qui apres tout ne vaut guere mieux qu’un guy Carlier.

  • #13

    Votez
    Arno P-E
    19 août 2009 12:11

    Merci à toi Captain America.

    Le débat "vaut-il mieux gagner un titre avec un maillot tout moche" (cf. 1994, avec l’immonde Tourtel) opposé à "avoir un maillot traditionnel et loser comme des bêtes"… bah c’est un autre débat finalement. Je respecte ton opinion même si je ne la partage pas du tout, mais encore une fois le souci ici c’est que Pierre Ménès insulte délibérément ceux qui ne pensent pas comme lui. Sans même s’intéresser vraiment à ce qu’ils pensent !

    Qu’il fasse son boulot En colre : se renseigne, les écoute, lise leurs communiqués et après il pourra donner son avis mais là, il ne connait même pas leurs arguments !

    Et pour en revenir à ton maillot rose à pois verts… j’aime bien ton argument mais ça n’est pas parce qu’on se traine un maillot affreux qu’on est sûrs de gagner des titres. Lens aurait remporté la Ligue des Champions il y a bien longtemps sinon `Mort de rire… J’ai besoin de m’identifier à mon club, et j’ai envie de transmettre ce club tel que j’ai connu aux prochains supporters. À l’image de ces collèges anglais où tout semble s’être arrêté dans le temps.

    L’évolution du maillot, oui, la révolution, non Sourire !

  • #14

    Votez
    Seb
    19 août 2009 14:08

    Salut à tous,

    Je suis bien évidemment supporter du PSG et ce depuis ma naissance (enfin presque) en 1974 (cette date rapellera quelques souvenirs aux vrais supporters).
    Je dois l’avouer je suis friand de vos chroniques dans le second degré et l’acidité me plaisent.
    Mais là je dois me rendre à l’évidence ce gros c.. de Menes n’a pas tout à fait tord (vous ne pouvez pas imaginer ce que cela me coute de la dire).
    Franchement aller manifester contre un maillot, je trouve cela affligeant voir même triste.
    Le rôle principal d’un supporter n’ai pas - à mon humble avis - de se méler de la politique du club qu’elle soit sportive, financière ou commerciale mais de SUPPORTER son club envers et contre tout.
    Donc revenons à des choses plus raisonnées et supportons notre équipe qu’elle soit bonne (comme cette saison je l’espère) ou mauvaise.
    Continuons à bomber le torse lorsque nous passons à côté du Parc ou du Camps des Loges.
    Supportons notre club et nos joueurs mais par pitié dans la dignité et l’honneur

  • #15

    Votez
    Arno P-E
    19 août 2009 16:18

    Bonjour Seb.

    Il y a deux choses distinctes ici : d’une part la forme qu’a choisie Ménès pour exprimer son opinion. Je le répète, c’est cette forme, que je voulais critiquer, parce que je la juge insultante : il n’avait pas à affirmer que ces supp’ sont des asociaux. C’est vexant et faux.

    Ensuite il y a le fond. Quel est le rôle du supporter ? Ici, ils ne se mêlent ni des finances, du recrutement ou de l’équipe type, mais de défendre stricto sensu les couleurs de leur club. Or, c’est bien le but premier d’un supporter non ? Regarde les moyens choisis depuis mai et le début du conflit : tout d’abord des tifos à base de maillots "Hechter", soit avec le maillot géant (Auteuil) soit une collection de petits maillots anciens (ATKS). C’est vraiment à la fois soutenir le club, et marquer son amour d’une version précise du maillot. Mais qui touche-t-on avec ces moyens ? Les 30 000 personnes présentes pour PSG - Le Mans. Après, si tu fais une manif’ et que la presse en parle, alors là tu as une écoute amplifiée. D’où leur choix de venir sur les Champs Élysées.

    Pour eux (et pour moi, je l’avoue), ces actions c’est supporter le club. Ils défendent leur vision du club, et n’entravent en rien la bonne marche de l’équipe. Ils respectent le groupe. Ce n’est pas une grève ni rien : les meneurs le répètent, ils veulent avant tout adopter une stratégie pédagogique, de communication et faire entendre leurs idées. C’est plus que respectable à mon sens.

    Mais pour tout cela, je te renvoie à l’article Maillot : Les supporters répondent ( www.psgmag.net/541-Maillots-… ) qui aborde davantage ce thème du maillot et la position "officielle" des groupes, là où mon texte en réponse à Pierre Ménès porte exclusivement sur sa manière à lui de tourner en ridicule des supporters.

    PS : un détail pour finir. Si tu pouvais traiter Ménès de "sale c…", ou de "pauvre c…" plutôt que de "gros c…", je préfèrerais. Seul le discours du chroniqueur est visé ici.

  • #16

    Votez
    BNJ
    20 août 2009 12:08

    Deux réactions d’ensemble :
    -  Tout d’abord, dire qu’en tant que supporter on se fout de la couleur du maillot et que la seule chose importante c’est les résultats et donc que notre rôle est juste de supporter l’équipe, franchement, cette phrase est abusée. Comme le dit Arno, il s’agit d’un autre débat, je dirai même qu’il n’y a pas là matière à débattre, car les deux ne sont pas liés. On peut très bien être Champion avec le VRAI maillot du club, on n’a pas à choisir entre les deux, l’un n’empêche pas l’autre !!!
    Dire qu’on s’en fout du maillot c’est équivalent à dire que vous vous en foutez du club, donc vous n’êtes pas supporter. Si on vous dit qu’à partir de maintenant on ne joue plus au Parc des Princes mais qu’on prend domicile au Stade de France et qu’on change le nom du club en Paris Saint-Denis, vous répondrez « on s’en fout, l’essentiel c’est qu’on soit Champion » ? Pour le maillot c’est la même chose.
    -  Deuxièmement, il est vrai que le rôle des supporters n’est pas de se mêler de la politique sportive, financière ou commerciale. En revanche, les supporters doivent rester vigilants et rappeler aux propriétaires du club qu’elle est sa véritable identité. Les supporters du PSG ne sont plus des socios, ils n’ont donc officiellement pas droit à la parole, encore moins à la décision, mais ils sont les derniers gardiens du temple dans un monde où seul l’argent compte. On peut dire OK on accepte le système et on dit oui à tout comme des moutons, ou alors essayer de rester tant que possible une opposition morale, même si finalement cela n’est qu’utopique.
    -  Ces deux points sont liés, inévitablement.

  • #17
    7 votes
    Votez
    nono le robot
    20 août 2009 12:27

    Ce que les gens comprennent pas, c’est qu’on peut très bien être contre ce maillot et être sensible à des enjeux beaucoup plus grave.
    Pourquoi vouloir toujours dire qu’il y’a pire ?
    Oui il y’a pire dans le monde, tout le monde en est conscient merci, mais contester contre un maillot car on est passionné n’empèche pas de s’investir dans d’autres choses, d’autres combats. L’un n’empèche pas l’autre.
    Dans ces cas la, si on passe au 75heures par semaine on devrait rien dire car oui il y’a plus grave dans le monde, alors pourquoi contester ?c’est cette mentalité de résignés, de suiveurs, et qui commence dès le sujet le plus futile, qui font que nous sommes des moutons, des gens sans valeurs sans rien.

  • #18

    Votez
    taurrus
    20 août 2009 13:35

    Encore une fois, une minorité de branleurs vient faire sa loi et donner une image deplorable au club. Excusez la virulance des propos mais j en ai un peu marre de cette poignée de gars qui se donnent le pouvoir de parler pour l’ensemble des supporters parisiens. Laissez tomber avec cette histoire de bande rouge, il est tres beau ce maillot ( en opposition avec le slogan " et le maillot il est pas beau" scandé par ces manifestants…Sinon le debat ne tourne pas autour de l’esthetisme ? bizarre…)
    Et Menes il a fait qu exprimer dans son style propre à lui ce qu il pensait. Je ne pense pas d ailleurs que la majorité des supporters parisiens soit en desaccord avec lui.
    Par contre, j aimerai avoir le ressenti des gens qui ont acheté le maillot et se sont rendu au parc avec : Se sont ils senti en insecurité ? Parce que si c est le cas ce serait extrement grave.

  • #19

    Votez
    Vivien Brunel
    20 août 2009 13:45
    Laissez tomber avec cette histoire de bande rouge, il est tres beau ce maillot ( en opposition avec le slogan " et le maillot il est pas beau" scandé par ces manifestants…Sinon le debat ne tourne pas autour de l’esthetisme ? bizarre…)

    C’est pas une histoire de bande rouge, mais de couleurs du club : bleu-blanc-rouge-blanc-bleu. Ça fait bientôt 40 ans que c’est ainsi, et quelques profits à très court terme ne justifient pas de balancer cela à la poubelle.

    Quant au slogan, c’est évidemment du second degré…

  • #20

    Votez
    Bugsy
    20 août 2009 14:20

    Je suis tout à fait d’accord avec Ménès. Il faut vraiment être con et n’avoir rien à faire pour aller manifester contre un maillot. D’autant que le nouveau maillot, je le trouve très sympa. En vérité, c’est juste l’occasion pour certains de jouer aux rebelles, cette histoire.

  • #21

    Votez
    JFR
    20 août 2009 17:37

    je suis sidéré par les propos soutenus par les supporters du PSG (à supporter que je trouve trop neutre je préfère fan ou tifoso, qui implique tous les deux de la passion et non pas l’inaction).
    De quoi suis-je sidéré : dire "préférer jouer en maillot rose et vert et être champion" est un non sens car par extension préférer "jouer en marine et blanc avec un scapulaire à lescure" est la description des champions de cette année !
    je rejoins donc complètement le commentaire sur le déplacement à st denis, c’est du même ordre : l’identité !
    Malheureusement, je n’habite plus en ile de france et je vis donc ma passion via les chaînes payantes ce qui je pense ne m’enlève pas le droit d’exprimer mon point de vue.
    Si je suis fan du PSG depuis plus de 20 ans c’est que je me retrouve dans cette identité.
    Je milite donc pour le nom, les couleurs, le parc, des joueurs motivés par le port du maillot etc.
    JFR

  • #22

    Votez
    OsMoZ
    20 août 2009 20:36

    "une minorité de branleurs ".

    Tu vois, je pourrais te répondre "ta gueule le branleur" mais je ne le fais pas. Ceux qui n’ont pas le même avis que toi et le défendent ne sont surement pas des "branleurs" qui n’ont rien à faire de leur vie et ne sont là que pour créer des problèmes.

    Je pense qu’à Auteuil, Boulogne, en G et même dans d’autres tribunes du Parc, nombreux sont à être d’accord sur le boycott de ce maillot, tout simplement car il ne respecte pas les couleurs historiques du club.

    Je ne sais pas quel âge tu as, et depuis combien de temps tu es abonné (l’es-tu ?), mais je pense que tu pourrais avoir un peu plus de respect pour ceux qui ne sont pas de ton avis et le font savoir. D’ailleurs il est facile de dire que nous ne représentons pas l’ensemble des supporters du PSG) mais je pense que ceux qui suivent ce club depuis tant d’années au Parc et de partout ailleurs (en France et en Europe), et font sans doute beaucoup plus que tu ne feras jamais pour lui, sont surement ceux dont l’opinion est le plus important.

  • #23

    Votez
    Arno P-E
    20 août 2009 21:43

    Je ne vois pas du tout en quoi manifester pacifiquement devant une boutique fait des supporters en question des "branleurs", ni en quoi ça donne une mauvaise image du Paris SG En colre !

    Le mouvement de protestation est non-violent, les parisiens qui manifestent essayent de communiquer un maximum, ils ont construit un site internet, donné des interviews, écrit des communiqués de presse, ils essayent d’expliquer au plus grand nombre leur position. Voilà ta définition du branleur qui nuit à l’image du PSG ?

    Mais alors c’est quoi pour toi donner une bonne image du club ? Sortir son chéquier quoi qu’il arrive Triste et fermer sa bouche même si une poignée de marchands de tissu décident à des fins purement mercantiles d’abandonner un symbole qui ne leur appartient même pas Pas content ?

    Perso je n’en veux pas de ton football Bof. Je préfère de très loin celui des branleurs du PSG.

  • #24

    Votez
    Arno P-E
    20 août 2009 23:41

    C’est ton opinion, je ne la partage pas, et en plus elle est insultante…

    Un maillot c’est un symbole, et à ce titre, cela me semble hyper important. Justement parce que c’est fragile, et que certains s’en fichent. C’est comme une mémoire, ça aide à construire une identité. Ca me semble fondamental pour un club de garder une stabilité, peut-être justement parce que ça paraît futile à certains. Ca montre qu’on a une sensibilité, qu’on accorde de l’importance, qu’on s’attache et qu’on veut le protéger.

    Il faut aussi faire preuve d’empathie Bugsy. Ce n’est pas parce que quelque chose ne te touche pas que tu dois traiter de "cons" ceux que cela touche ! Quel manque de respect…

    En tous cas ce qui est sûr c’est que les supporters des virages n’ont AUCUN intérêt à vouloir "jouer aux rebelles". Comme le souligne Boat People, ancien président des Supras, chaque conflit épuise les groupes de supporters. Au propre puisqu’ils consacrent de l’énergie à des choses dont ils se passeraient bien comme au figuré puisque leurs membres se découragent à lutter contre une autre partie des supporters. Ce conflit initié par les dirigeants du PSG est une calamité.

  • #25

    Votez
    fililou
    21 août 2009 02:02

    Je suis content d’avoir fait autant réagir, et vos réponses vis à vis de mon côté supporter de l’om ou du psg m’ont fait sourire… j’étais déjà abonné en auteuil rouge que la plupart d’entre vous ne tapaient peut-être pas encore dans un ballon, et concernant les supporters du psg, je ne pense pas que vous ayez grand chose à m’apprendre, sincèrement.

    j’ai pris la défense de menes, pour la simple et bonne raison que, franchement je suis fatigué de certains comportements de supporters. j’aime brandir fierement mes maillots du psg, mais des fois vous nous faites vraiment passer pour des cons. que vous ayez des convictions, que vous souhaitiez garder les couleurs originales (enfin, c’est pas original, c’est hechter, les 1ers maillots du psg ne sont pas ceux la non plus, malgré votre raisonnement), je peux l’admettre… on a tous des gouts, on aime les revendiquer, par contre, ce qui ne me plait pas, c’est quand vous faites des courriers, des textes, en prétendant parler au nom de TOUS LES SUPPORTERS. vous êtes des supporters, parmi d’autres et n’avez pas plus de valeur que les autres passionnés… vous disiez, dans une des premières réponses, que vous critiquiez menes car il vous critiquait et utilisait ces pouvoirs médiatiques… c’est effectivement regrettable, je vous l’accorde et je ne cautionne pas… mais en y pensant bien, ne faites vous pas la meme chose ?

    quant au fait que la majorité n’ait pas tjr raison, c’est un fait, mais la minorité qui se fait comme tjrs le plus entendre non plus, et pourtant elle impacte directement sur l’image que les gens ont des supporters du psg.
    les hooligans sont une minorité au psg, par rapport au nombre de supporters du psg… et pourtant, on n’entend parler que d’eux, et la majorité des supporters, pacifistes s’en retrouve bafoué. ce qui me navre, c’est justement que les minorités cherchent tjrs à faire trop de bruit, et font, au final, que tous les supporters du psg sont catalogués.

  • #26

    Votez
    Arno P-E
    21 août 2009 12:24

    Je réponds à la partie qui me concerne. Pour le reste, je me suis déjà x fois étendu sur mes arguments, je crois que ça suffit Clin d'oeil.

    Donc, ce qui me touche c’est ce passage là :
    "vous disiez, dans une des premières réponses, que vous critiquiez menes car il vous critiquait et utilisait ces pouvoirs médiatiques… c’est effectivement regrettable, je vous l’accorde et je ne cautionne pas… mais en y pensant bien, ne faites vous pas la meme chose ?"

    Sans vouloir tomber dans la querelle infantile du type c’est pas moi qui ai commencé c’est l’autre là-bas, je me permets de rétablir quelques vérités. Ménès ne nous a pas critiqué, il a insulté des supporters ! Venant d’un journaliste/chroniqueur, ça me semble hyper grave. Il n’est pas au café du commerce, il participe à une émission vue par la France entière. Tourner en ridicule des gens qui ne peuvent même pas lui répondre n’a rien d’anodin. C’est pas une "critique".

    Et surtout, ce qui motivait mon article c’est le fait que ces remarques extrèmement désobligeantes de Pierre Ménès étaient infondées. Il ne connaissait rien ni des motivations des contestataires, ni de leurs actions à part ce qu’il en avait vu dans un reportage de 2 minutes diffusé juste avant. Il juge, condamne et méprise sans savoir de quoi il parle En colre.

    Est-ce que dans mon article je fais la même chose ? Gauthier s’est fatigué à compiler toutes les réponses de Ménès sur son blog, Vivien est allé pêcher la vidéo de Canal Football Club — le CFC, la seule émission qui ne troue que la couche d’ozone — et moi je me suis fatigué à lui répondre en reprenant l’intégralité de son discours. Tu m’excuseras, mais c’est d’un autre niveau `Mort de rire. En toute modestie.

  • #27

    Votez
    JFR
    21 août 2009 23:50

    le plus con dans tout ça c’est que le buzz ne se fait plus autour du maillot 2009/2010 (et donc de l’identité parisienne) mais de Ménès … ça déplace le débat, c’est trop lui faire honneur que de parler de lui et c’est de toute façon ce qu’il cherche à faire !
    "Toutes les identités sont le produit de l’héritage d’un père, d’une mère et d’une religion que chacun interprète selon son contexte culturel."
    Le Courrier de l’Unesco, novembre 2001.
    Citations de Boris Cyrulnik
    Bon, c’est un peu pompeux mais l’unesco ça en jette !
    JFR

  • #28

    Votez
    Arno P-E
    21 août 2009 23:52

     Sourire)

    Fallait la trouver celle-là…

  • #29

    Votez
    Bouquin
    22 août 2009 23:23

    Ouahhh que d’énérgie perdue pour un "pseudo" journaleu qui n’a jamais posé son gros cul ailleurs que sur les plateaux de télé, dommage qu’il ai pas pris une bonne claque dans sa gueule, si je pouvais, je me ferai bien plaisir avec un prix de "gros", Carlier compris !
    Bref la seule chose qui compte c’est qu’on le gagne ce combat (et pas l’avis d’un "mytho" d’Auteuil rouge" qui ne ferait pas tache dans la corbeille VIP), que l’on retrouve nos couleurs des la saison prochaine, voila tout ce qui compte, le reste ON s’en tape !
    Bouquin

  • #30

    Votez
    Boskovic Jr
    31 mars 2010 22:17

    C’est vrai quand meme, faut pas avoir foutre grand chose de sa vie pour aller manifester contre un maillot…

    C’est comme ces mecs qui à 45 balais passés ne vivent qu’a travers leur unique et si puérile obssession : le foot. Enfin, a la T.V je veux dire, tout du moins le foot assis, pas le sport où tu cours hein !C’est nul ça ! Nan. Comme d’autre vont au bistrot, le "monomaniaque vieillissant" passe ses journées à disserter sur internet (parfois sur son blog quand il trouve quelqu’un pour lui créer, ou plutot quelqu’un qui se propose de lui créer) et de faire profiter les plus jeunes de son grand savoir footballisitque engrangé durant tout une demie vie de foot assis (déjà !).

    Son truc c’est la tactique : "mais kékifouuuuuu, faut faire rentré trois attaquant et sortir des defenseurs. Quel coaching de merde ! On peut pas marquer des buts avec deux attaquants !"

    Il ne doute jamais : il sait ! Le gourou énonce, les adeptes juvéniles (mais pas que) boit.

    THIS IS FOOTBALL

    Nan mais je te jure… Je comprends Menes, qu’ils sont cons ces manifestants maillots… Hein "Pierrot" ? Heureusement que t’es là….

    Au fait, tu connais le comble…Ah c’est quoi déjà…Ah oui ! L’hopital qui se fout de la charité…

    Note : J’entends souvent Pierre Menes dire à qui le veut (et meme qui veut pas) qu’il est tres pote avec Thierry Henry mais Thierry ne parle jamais de Pierre Menes…Ingrat…

Postez vos commentaires en réaction à cet article

Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Contactez-nous | Partenaires | Plan du site | Archives |  RSS 2.0 (plus d'infos) | Forum PSG | Boutique PSG